Nourrir les oiseaux quand il fait froid

  A Poussan, nous avons la chance d’avoir des oiseaux présents toute l’année comme les mésanges charbonnières, les mésanges bleues, les moineaux domestiques, les verdiers d’Europe, les merles noirs, les tourterelles turques, les chardonnerets, les rouges-queues noirs, et l’hiver , on voit aussi, poussés par le froid, des rouges-gorges, des pinsons des arbres, des accenteurs mouchets, des troglodytes mignons et pinsons des arbres…Merle, Oiseau, Oiseau Chanteur, Le Noir

Quand le sol est gelé ou recouvert de neige le plus grand risque de mourir pour les oiseaux sauvages est de ne pas trouver de nourriture plutôt que d’avoir froid.

La lutte contre le froid entraîne une grande déperdition de poids et fait baisser la température interne des petits oiseaux.

Pour compenser ces risques mortels les oiseaux ont un besoin vital de se nourrir presque à longueur de journée et on peut les aider en mettant de la nourriture à leur disposition.Oiseau Pinson Des Arbres, Forêt, Plumage

Quelle nourriture ?

Jacques Bougard, Poussannais, membre de la LPO, nous donne quelques conseils :

  « On peut proposer aux oiseaux des boules de graisse contenant des graines diverses à accrocher en hauteur. Proposer aussi des graines de tournesol qui sont les graines les plus caloriques, disposées dans ou sur des mangeoires mises en place à 1 m 50 du sol pour les mettre à l’abri des chats et autres prédateurs. On mettra aussi des graines au sol pour les oiseaux qui se nourrissent exclusivement au sol comme les Pinsons des arbres, les Rouge-gorges… On peut aussi disposer quelques morceaux de pain sec et de la matière grasse (beurre, margarine). Enfin on mettra un petit abreuvoir à fond plat (assiette par exemple) à disposition pour que les oiseaux puissent boire. Par temps de gel vérifier que l’eau ne gèle pas ou la remplacer régulièrement par de l’eau tiède. Boules de graisse et graines de tournesol se trouvent facilement dans le commerce. »

  Des mangeoires de différentes formes et des supports de boules se trouvent aussi dans le commerce mais on peut très bien bricoler par soi-même, comme de simples plateaux par exemple.

  Pour éviter la transmission des maladies entre oiseaux il faut nettoyer régulièrement ces accessoires à l’eau savonneuse. Positionner ces dispositifs si possible au soleil et à l’abri du vent du nord.

  « A leur réveil, les oiseaux sont frigorifiés et affamés et il faut les nourrir chaque matin dès le lever du jour et le soir une heure avant le coucher. La période va de novembre au printemps selon les intempéries. » Rajoute Jacques, un passionné.

Plus de 290 convives pour le repas des Aînés à l’Odéon

En 2021 l’Odéon, devait accueillir le retour du traditionnel repas des aînés organisé et offert par le CCAS de la Ville de Poussan après une année 2020 touchée déjà par la crise sanitaire… Liée au Covid. abaodenIMG_20221115_123404    

Mais vu de la reprise de la pandémie de Covid,, à ce moment-là,  les élus avaient fait le choix de préserver les aînés et de s’adapter en proposant aux convives de venir retirer leur plateau repas devant le Foyer des Campagnes. Pour ceux qui ne pouvaient pas se déplacer, les repas leur étaient livrés à domicile.

Mais en 2022, Ce mardi 15 novembre, avant que l’hiver nous enveloppe dans ses frimas et que Noël se rapproche, comme chaque année, la municipalité de Poussan avait tenu à rassembler les Aînés du village pour une journée placée sous le signe de l’amitié, de la convivialité et de la fête, à l’Odéon.abaodenIMG_20221115_124151

Tout avait été mis en œuvre pour que le maximum de  personnes participent avec la venue de nombreux résidents de « Maleska » ayant souhaité se déplacer. Pour certains ce fut en couple pour d’autres  avec  du co-voiturage. Ils avaient donc répondu très nombreux et motivés pour cette invitation. Plus de 290 d’abord pour le  traditionnel repas annuel puis pour l’après-midi récréatif qui suivait (Les  participants dans deux salles, pour l’occasion, avec pour chacune, des animations musicales par des chanteurs-musiciens dominant leur sujet, le Duo Mélody et le Rétro Cocktail)) : il s’agissait d’un repas dansant,  après un apéritif chaleureux qui a permis à certains de renouer des liens et à d’autres de les développer.abaodenIMG_20221115_124758 - Copie

La vidéo du discours de Madame le Maire et de Madame Letort-Lacanal: https://youtu.be/m8zNDd_xERc

Florence Sanchez, Maire de Poussan, accompagné par Géraldine Letort-Lacanal,  Adjointe au Maire de Poussan déléguée aux Affaires sociales et à la Santé , ainsi que de nombreux adjoints et conseillers municipaux ont souhaité  à tous un bon repas et une bonne après-midi heureux de voir autant de Poussannais se retrouver dans la bonne humeur et pour la plupart en bonne santé. Florence Sanchez en a profité pour présenter ceux qui agissent au niveau municipal pour que la vie des seniors soit plus aisée ainsi que les actions réalisées et celles programmées pour aller plus loin dans ce sens.

Tous n’ont pas oublié pour autant ceux et celles qui sont partis en cours d’année. Mais la convivialité a vite prédominé dans une très bonne ambiance.

Après l’entrée, la musique a su entraîner quelques amateurs sur la piste. Tous les participants étaient bien motivés.abaodenIMG_20221115_125631

Une rose de notre fleuriste Rosée d’Etoile a été également offerte à nos aînés, ainsi qu’aux résidents de la Mésange qui n’ont pas été oubliés…

Et en fin d’après midi, plus en forme que jamais, ces plus de 65 ans,  se sont séparés en promettant de revenir encore plus nombreux, en 2023 et avec quelques nouveaux.

Une belle palette d’activités présentée au Forum des associations poussannaises

           Le très beau temps qui régnait sur Poussan a permis aux Poussannais de participer au Forum des Associations 2022 sans contraintes et certains d’entre-eux motivés et demandeurs se sont fait un plaisir de se déplacer pour cet événement de rentrée organisé par la Mairie ce samedi 3 septembre de 10 h à 17 h sur le site du complexe sportif des Baux.  Madame Arrigo, Adjointe à la Vie Associative, et les élus de la commission, vous invitaient à retrouver les associations.  Avec leurs adhérents dont leur implication permet d’offrir une diversité d’activités sportives, culturelles, festives, ludiques et caritatives, au sein de notre Commune, tous les Poussannais quel que soit leur âge y étaient invités… Rien n’est venu troubler la sérénité d’une journée d’échanges et de rencontres d’autant que la situation sanitaire actuelle le permettait.

Visualisez les vidéos : https://youtu.be/H0AhxjDBsFo?t=6

https://youtu.be/NQ3VybnGCdg?t=6

Pas de limites pour le nombre de visiteurs qui furent bien nombreux surtout ce samedi matin. Une très belle animation principalement en plein air, sauf pour certains sports. D’ailleurs, des clubs avaient prévu des animations, badminton, tennis, football, volley,   Tambourin… Parmi d’autres.      mjcIMG_20220903_122726

Il y avait de l’espace, des locaux annexes adaptés… et pour certains un espace arboré…

Ce forum permet de découvrir ou redécouvrir chaque année les nombreuses activités qui sont proposées à Poussan : sport, chant, musique, danse, histoire, MJC, théâtre,  etc, et c’est certain vous pouviez trouver l’activité pour satisfaire vos envies et celles de vos enfants même si toutes les associations n’étaient pas présentes.mjcIMG_20220903_113838

Cette journée était aussi l’occasion de rencontrer les acteurs associatifs locaux qui œuvrent pour le dynamisme et le cadre de vie du village.

A Poussan les associations ne manquent pas. Plus de 42 associations poussannaises présentes ou inscrites. Un  pourcentage bien correct de celles-ci s’était déplacé..

Les participants s’étaient installés assez tôt pour être prêts et opérationnels.  Ils s’étaient  éparpillés profitant des espaces disponibles. Les visiteurs sont arrivés en petits groupes surtout en famille. Il fallait  rencontrer les membres des associations. Et si l’on désirait passer quelques heures sur le site,  l’on avait la possibilité de se restaurer et de se désaltérer..Un food truck était de la partie

Comme le  Frontignan Thau Handball, le CAP football, l’ASP, le Tennis Club et le JAP les clubs sportifs étaient fort bien représentés.

Dans une ambiance conviviale, studieuse mais toutefois décontractée les membres  de toutes ces associations avaient répondu à l’appel de la mairie pour cette matinée d’échanges qui chaque année à la rentrée est une vitrine de la vie associative culturelle et sportive (ou autre) de la commune qui est assez riche dans ce domaine. Convivialité et rencontres au programme avec des échanges bien fructueux..

Les Élus du service communication ainsi que ceux chargés de l’animation autour de Florence Sanchez, Maire de Poussan, étaient présents et faisaient en sorte que cet événement se déroule du mieux possible ..

L’on pouvait d’ailleurs noter le retour et la présence des associations qui peu à peu deviennent des références : des clubs ou des organismes comme qui ont trouvé leur vitesse de croisière en proposant de multiples activités et qui regroupent déjà bon nombre de familles.

Le club de course à pieds, l’entente Poussan-Balaruc qui regroupe pas mal d’adhérents et qui se développe affichait ses objectifs tout comme la clé des Arts qui mettait en avant ses ateliers mais aussi ses activités artistiques ou celles liées à la Capoeira.mjcIMG_20220903_120647

Pour plusieurs associations non représentées, c’est par téléphone ou par mails que les contacts pourront être établis.

Faire un choix ou renouveler une adhésion était possible. Le tissu associatif local même s’il souffre en cette période de pandémie est bien représenté et de plus en plus avec des activités très variées, adaptées à tous les âges, tous les budgets et à tous les goûts qui sont offertes : sportives, manuelles, culturelles, de loisirs et d’autres dans des associations spécifiques.

Des associations bien établies comme celle d’EscapadeS qui vous propose  des sorties culturelles à prix réduit, ou des manifestations comme Arts et Agapes étaient de la partie. Avec Bien sûr le Rétro Pouss’Auto spécialisé dans les véhicules anciens qui en profitait pour présenter de belles anciennes dont une belle MC Laren….rbt

Le CPIE Bassin de Thau et les Paniers de Thau avaient tenu  à être présents et dans le domaine de l’Environnement, La Moure Solaire venait compléter cette catégorie de groupes dédiés à la Nature et au bien-être… Auprès d’elles le stand de « La Forêt Globale » alors que les représentants de Catfarm n’avait pu se libérer.

Et Med D’OC SOLIDAIRE, une ONG Médicale travaillant à Madagascar vous informait sur ses actions.

Des associations très solidement ancrées dans la commune comme les Fées Clochettes et le Club de l’Avenir, étaient aussi bien représentées tandis que d’autres bien plus jeunes avaient tenu à se faire connaître. Tous  pouvaient mieux communiquer leurs objectifs et donner des informations grâce à ce tremplin. Les visiteurs en profitaient.

Avec Pierres et Chemins de la Moure, direction les Garrigues et le patrimoine : avec des projets pour la saison à venir.

Le catéchisme, rattaché pour l’occasion au Secours Catholique, proposait de la documentation et  par sa présence renseignait petits et grands sur ses différentes activités ainsi que sur son fonctionnement.

Les Poussannais et les visiteurs des communes voisines pouvaient prendre, eux-aussi, toutes les informations utiles. Toutes les catégories étaient représentées. de l’association « Espoir pour un Enfant », à Frontignan Basket,  de la Gym de la salle Vincent Ferrari aux « Motos de l’Espoir » et à l’association des Gardiols ou encore au « Cochon de Poussan »…mjcIMG_20220903_122902

Et pour deux structures, ce forum était une première, à Poussan : Thau’Talement Fit (Fitness) va pouvoir proposer des séances à Poussan tandis que le « Thau Dog Park » souhaitait se faire connaître auprès des Poussannais et des visiteurs.

Côté sports, les grosses unités (foot, rugby (ASPoussan), judo, sambo, ju-jitsu, tennis, volley, handball, Vignes de Thau et tambourin occupaient leurs espaces dédiés, heureuses de pouvoir autant que faire se peut reprendre leurs activités avec des  sportifs réguliers licenciés ou pas, à Poussan.mjcIMG_20220903_120405

Toujours en évolution comme le tambourin qui a son école, des clubs regroupent de nombreux jeunes et particulièrement les Vignes de Thau, le CAP  football , le tennis, JAP  … La reprise, est en cours ..mjcIMG_20220903_121140

Sur un autre registre, le Comité des Fêtes assurait aussi sa promotion. Côté culture, la MJC avait toujours autant de succès, d’autant qu’elle coordonne en plus, de multiples activités comme la Musculation et qu’elle en propose TOUTE UN PALETTE dans plusieurs domaines…

Avec même différentes démonstrations… Danse, Gymnastique….mjcIMG_20220903_115541

Le Strapontin était aussi au rendez-vous avec ses programmes et ses propositions d’ateliers théâtre dédiés aux amateurs plus ou moins jeunes. Comme toujours, de l’humour et bientôt son assemblée générale et le lancement des ateliers, adultes et enfants.

Pour la rentrée scolaire et pour toute l’année 2022/2023, association rimait aussi avec éducation, puisque la fédération des parents d’élèves PNE PNE affichait son dynamisme en ce début septembre. Déjà des réunions programmées…

Énergie et disponibilité caractérisaient les bénévoles ou les spécialistes : Ceux du Carré d’As aussi, les spécialistes de l’animation locale.

Et non loin de la clef des Arts qui vous propose de progresser dans le domaine graphique et artistique, en se lançant aussi dans la capoeira,  l’on pouvait obtenir des informations auprès du Chat libre de Balaruc qui agit sur Poussan.mjcIMG_20220903_114630

L’espoir pour tous que la saison à venir soit bien meilleure que les précédentes .

Pour reprendre simplement ses activités culturelles ou sportives, pour en découvrir d’autres, le forum était tout indiqué. Des  visiteurs bien nombreux sans compter les enfants qui se sont déplacés.

Mais  n’oubliez pas, si vous n’avez pu vous y rendre, si vous désirez contacter des associations non représentées ou si des clubs vous tentent, les bénévoles sont à votre disposition pour que vous partagiez avec d’autres des moments de convivialité, d’effort et de passion.

Pour avoir leurs coordonnées :

http://www.ville-poussan.fr/annuaire-des-associations/

A vous de choisir selon vos objectifs.

Une belle journée pour un milieu associatif toujours aussi actif et riche en activités.

Don du sang, il faudra poursuivre les efforts le 5 septembre 2022

Peut être une image de texte qui dit ’EFS ETABLISSEMENT FRANCAIS SANG Du donneur ανx patients JE DONNE mon SANG, JE SAUVE DES VIES!’ La dernière collecte de sang avait permis à de nombreux volontaires de donner du sang  malgré la crise sanitaire.

Laure Mallen-Drouin, Chargée de la planification des collectes précise que le 5 septembre 2022 à la salle Jean Théron, il y aura une nouvelle collecte de sang, à partir de 14 h 30 jusqu’à 19 h 30.Screen Shot 06-03-16 at 12.30 PM

« Les réserves sont toujours bien fragiles. »

« En cette période les besoins des malades ne faiblissent pas : ensemble, encourageons le plus grand nombre à ajouter le don du sang aux activités! »citro55Capture

Et elle rajoute : « Les besoins sont encore importants et le public doit se mobiliser pour participer à ces collectes qui permettent de subvenir aux besoins de malades. »

La constante augmentation des besoins en produits sanguins des malades rend ardue la tâche de l’EFS qui s’appuie sur la générosité du public. Les prélèvements connaissent des périodes de tensions de plus en plus fréquentes en raison de la difficulté à mobiliser de nouveaux donneurs : actuellement, 96% de la population compte sur 4% des donneurs au plan national.

Dans « Pourpoint, harpe et lévrier », Poussan fait référence

« Pourpoint, harpe et lévrier » est un livre attrayant et instructif, sur la vie de château au Moyen Âge illustré de peintures méconnues, un document de 108 pages écrit par Sophie Clarinval et édité par les Nouvelles presses du Languedoc…      Sophie Clarinval, historienne de l’art et passionnée par le patrimoine régional, a exercé les fonctions d’enseignante, de chargée d’études pour la DRAC Languedoc-Roussillon, de guide conférencière au musée de Lodève et propose des conférences depuis de nombreuses années au sein de l’Université du temps libre du Bas-Languedoc. Son mémoire universitaire « Le plafond peint du château de Capestang en Languedoc » est à l’origine du présent ouvrage.

Aux XIVe et XVe siècles, les seigneurs méridionaux améliorent leur cadre de vie. Les façades s’ornent de sculptures et, dans les salles d’apparat, les couleurs s’affichent partout, des sols aux plafonds. Ces derniers, en particulier, offrent quantité d’images variées et parfois surprenantes.

Récemment redécouverts, ils montrent, dans un style naïf voire humoristique, des musiciens, des danseurs, des amoureux, des bouffons, des animaux et créatures fantastiques, des scènes religieuses… À partir de ces représentations souvent méconnues, et d’autres sources d’époque, Sophie Clarinval offre, dans une langue simple et claire, une sorte de chronique « mode et société » médiévale, largement illustrée, qui va de l’habitat aux divertissements, en passant par les croyances et les habitudes vestimentaires.

Si dans une commune, l’aula, le lieu de prestige mesurait 20 m sur 8,40, à Poussan, au château d’en bas, il est de 6m sur 9. Les constructeurs y ont recherché un peu de luminosité. Pour Sophie Clarinval, l’on peut remarquer la cheminée de cette salle d’apparat qui date du milieu du XVème siècle ainsi que le plafond peint à caissons. Celui de la salle Vinas de Poussan est vraiment remarquable. C’est une référence.

D’ailleurs, Jean Laforgue, sur une proposition de Marc Lugand qui avait écrit avec des Poussanais un bel ouvrage sur Poussan,  avait étudié ce plafond de la salle Vinas. Après avoir remarqué l’immense cheminée gothique fixée dans le mur entourée par un magnifique escalier en colimaçon, il avait exploré le plafond de 54 m², du « château d’en bas » devenu château Malbois au moment de la Révolution Française, plafond qui fut redécouvert en 1998 avec sa décoration. Mis à part un problème d’entretien, il était très bien conservé.

 Composé de 6 grands carrés, avec un espace libre pour la cheminée, il est fabriqué avec des poutres réelles et 4 fausses poutres transversales pour régulariser. On trouve ensuite selon des proportions bien définies, des planches et des couvre-joints. Mais entre le plancher supérieur et le plafond on s’aperçut que les concepteurs avaient utilisé de la paille compressée qui évite la déformation des bois. Outre les moulures classiques, rien n’a été laissé au hasard. Les solives moulurées sont posées perpendiculairement aux poutres à raison de 7 par caisson. d’ailleurs on retrouve le même plafond, mais moins riche, sous cette salle. C’est le frère jumeau de celui de la maison Jacques Cœur à Montpellier, qui date de 1447, ce qui permet de donner une approximation pour la construction de celui de Poussan, aux alentours de 1454.

 Si le château d’en bas, qui pourrait être bâti sur un édifice antérieur, n’a pas fini d’étonner, ses caissons peints, font encore l’actualité tout en étant des éléments fondamentaux de l’art européen.   Retrouvez les dans le livre de Sophie Clarinval qui y dépeint la vie de la cour, en pays d’oc, à la fin du Moyen Âge.

                                                           Le livre est accessible à tous, y compris aux plus jeunes. tous ceux qui veulent en savoir plus, pourront s’informer plus avant, grâce aux nombreuses notes de fin d’ouvrage et à la riche bibliographie.

Ce dimanche soir, Cocktail de nuit a encore séduit les Poussannais

Après une année éprouvante, COCKTAIL DE NUIT revenait en force pour un nouveau spectacle!
      nuitIMG_20220731_235941

      La dernière des trois soirées programmées pour la fête locale, celle de ce dimanche soir, s’annonçait de très grande qualité avec sur scène, Cocktail de Nuit, un orchestre de renommé Nationale avec son concept unique, son originalité, la qualité incroyable des artistes présentés, et la magie des costumes, tous plus imaginatifs les uns que les autres. Ce Cocktail-là avait été apprécié en 2017, 2018, et 2019, il n’y avait pas de raisons que ce soit différent. L’on s’attendait à du lourd, à du très lourd, l’on ne fut pas déçu. D’ailleurs outre de nombreux Poussannais les visiteurs et les touristes se sont fait un plaisir de passer ce dimanche soir à Poussan. L’on avoisinait les mille spectateurs au plus fort de la soirée

Elu N°1 des Orchestres de Variétés en France depuis 2012. Cocktail de nuit allait nous transporter dans des Shows de Classe Internationale réactualisés chaque Année, avec entre autres , les Plus Grands HITS ACTUELS, les SHOW BRUNO MARS, LES SHOWS RYTHM & BLUES, BEYONCE, Les Années DISCO, Show CRAZY HORSE,… Les Grandes Stars Françaises et Internationales des années 80′ et 90′, Les années Salut les Copains 60’ 70’….Un show qui fut exceptionnel et d’une rare efficacité, un show qui a ses habitués, des connaisseurs et des amateurs.

nuitIMG_20220731_225753

En effet outre les compétences musicales du groupe l’on pouvait rester impressionnés par les voix des chanteurs et chanteuses dont certains ont participé à The Voice en France ou en Belgique il y a quelques années.

Du pur bonheur pour eux et pour les autres spectateurs aussi. Et jusqu’au bout ce fut une grande soirée, hors du commun ! Le Comité des fêtes durant ces trois soirées de Fête a su sélectionner 3 orchestres avec chacun leurs spécificités, leurs qualités, mais ce dimanche soir ce fut le top pour les passionnés de musiques, de belles voix,  de spectacle… Une qualité de très haut niveau qui durant près de quatre heures a su retenir l’attention d’un public subjugué et attiré vers la scène.

nuitIMG_20220731_2224270

Avec des musiciens fidèles au groupe  depuis plusieurs années, et toujours d’un niveau professionnel, c‘est une formation que l’on retrouve régulièrement dans le secteur. Avec près de 18 artistes sur scène, le show est composé d’une ambiance comédies musicales. Le répertoire est très visuel et dansant avec de la variété française et surtout internationale. Plus de 20 tableaux différents composaient le nouveau spectacle qui fut d’excellente qualité  avec des artistes d’exception débordants de talent et de dynamisme :  3 Chanteuses, 3 Chanteurs, 4 danseuses…. Sans oublier les musiciens…

Vraiment du très très haut niveau, une assurance remarquable pour chacun d’entre eux , avec souvent des chorégraphies élaborées pour les nouvelles danseuses et celles déjà du groupe.

nuitIMG_20220731_220120

Et que de très belles voix !!!

Au tout premier rang des Shows de Variétés, avec des tenues somptueuses et sexy, avec plus de 250 Costumes, des Décors Scéniques et Lumineux sur différentes hauteurs, suivant un rythme d’enfer guidé par une  passion pour la fête inassouvie, Cocktail de nuit a encore séduit les Poussannais pour leur procurer une soirée de bonheur.

 Quelques vidéos dès que téléchargées :

Juste avant 21 h 15 le groupe a démarré fort par des solistes ou par des duos. Les membres du groupe se relayaient sur scène pour satisfaire un public très nombreux qui avait envahi le parking de la Mairie. Tout y était pour que le début de la nuit soit des meilleurs. Peu à peu le répertoire glissait vers les chansons américaines ou anglo-saxones. Cocktail de Nuit et son équipe impressionnaient les spectateurs.

Mais l’on n’oubliait pas des standards français qui nous ont fait ou qui nous font encore vibrer.

Avec vitalité, bootsé par des musiciens excellents, avec la fraîcheur et l’assurance des jeunes chanteurs et chanteuses sur les planches (plus de 6) ce fut un « Mix » de très belles chansons.

 Et avant que la nuit ne retrouve sa sérénité, surtout les 18/25 ans et les Poussannais ou les visiteurs en congés tenaient à profiter du concert jusqu’au bout, avec des chansons françaises et un peu plus rock, car pour les autres, il fallait se remettre au travail le lundi matin.

La plupart des spectateurs préféraient écouter et voir à la fois sans en perdre une seconde car le spectacle était au rendez-vous avec les différentes chorégraphies exécutées par les danseuses.  Du côté des buvettes ou de la fête foraine, l’on commençait vers minuit à tourner au ralenti pour terminer en douceur cette série de concerts proposés par le Commité des Fêtes qui a su nous proposer trois soirées différentes mais bien attrayantes.

La soirée s’achevait tandis que les dernières notes s’envolaient vers un ciel qui était resté bien sage et auquel les étoiles venaient rajouter un peu de rêve.

nuitIMG_20220731_214934

Franck’M pour poursuivre les festivités à Poussan, ce samedi

             fraIMG_20220730_235119Pour la seconde soirée de  la  fête locale, ce samedi 30 juillet, Poussan recevait l’Orchestre Franck’M avec son équipe de passionnés et avant tout amoureux de leur métier, un orchestre basé à Adisssan.

 Et comme il  promettait des concerts d’exceptions, l’on y pensait déjà à l’heure du retour de plage, avec les balances des musiciens et un début d’ambiance musicale. Le ton était donné.

Mais dès 21 h,  ce fut une belle introduction pour le second jour de fête toujours avec le beau temps et sans le traditionnel orage, et donc du bonheur pour les amateurs  nombreux qui avaient envie de bouger, de danser, de se faire plaisir en profitant d’un beau spectacle. Tant mieux. Après la belle introduction de la veille on désirait s’amuser tout autant.fraIMG_20220730_232511

Franck’M et ses 15 Artistes sur scène ce fut près de 4 heures de tubes enchaînés, des meilleurs standards des années 80 aux toutes dernières nouveautés… Toutes les générations étaient attirées sur la piste par une équipe de musiciens de haut niveau et des danseuses endiablées  et bien énergiques…!

Des vidéos à apprécier : https://youtu.be/xbQmTs7Y3I8?t=103

https://youtu.be/igeUu_ykNoM

 fraIMG_20220730_221847 Un voyage musical, à travers les plus grands succès avec de bons jeux de scène alliant spectacles visuels et sonores pour le plaisir d’un auditoire  qui savait aussi participer…

Avec son répertoire varié et festif chacun a trouvé de quoi passer une très bonne soirée.

Un véritable show de variété qui a su attirer sur la piste bon nombre de.danseurs.fraIMG_20220730_221045

Et pour un samedi soir, si les manèges étaient en forme, les Poussannais et les touristes ou visiteurs aussi. Si le Comité des Fêtes, le Carré d’As était toujours en place  le café s’était exporté pour l’occasion comme la veille  et l’on pouvait se désaltérer avec sa famille ou avec ses amis, avec modération en profitant du concert. Une belle soirée d’été durant laquelle il faisait bon se laisser porter par l’ambiance générale, festive, musicale et bien conviviale…fraIMG_20220730_220950

Poussan des origines : du néolithique aux Romains.

Il est bon de se souvenir que l’occupation actuelle du site est le résultat d’une très longue évolution qui débutait à l’époque du néolithique. Si bien plus tard, l’agglomération de Poussan se développera autour du château Montlaur, l’on a retrouvé des traces de l’époque du Néolithique avec une fréquentation humaine dans la périphérie de la commune. L’époque Paléolithique n’a pas de représentation à Poussan qui vivait alors sous le régime de la dernière glaciation (entre 80 000 et 35 000 ans) .

Le site le plus proche occupé par l’homme de Néandertal serait celui de la grotte d’Antonègre, à Montbazin. Entre 3 200 et 2 500 ans av J-C l’homme, qui est devenu agriculteur, se serait installé sur le territoire communal. Il y a certainement vécu auparavant, mais aucune trace ne permet de l’affirmer.

Il y fabriquait des haches, il réalisait des poteries, et commença à travailler le cuivre au Chalcolithique jusqu’en 1 800 av. J-C.

D’après Raymond Monjardin et Marc Lugand, tous les deux archéologues, une dizaine de sites présentent alors des signes d’habitat avec des tessons de céramique comme à l’Estaque, aux Ors ou à Roumège, avec deux haches trouvées autour du Puech Bruneaud et du Mas Blanc et même avec un mobilier céramique qui concerne La garenne, les Oulettes ou Glauga.

L’implantation des habitats alors constitués de cabanes réalisées avec des matériaux périssables est de préférence choisie sur des hauteurs en forme de terrasses, à l’abri du vent du nord. Certains d’entre eux ont en outre vue sur l’étang de Thau.

Cette ouverture sur la Méditerranée aura une influence déterminante aux périodes suivantes : celles de l’Age du Bronze et de l’Age du Fer.

Bien plus tard, en 121 av J-C, les Romains victorieux à Marseille des Valques, créent une capitale, Narbonne et une voie de communication, la voie Domitienne.
Traversée par cette Via Domitia, le secteur poussannais est mis en valeur, et le cadastre se formalise, dans un but fiscal. On en retrouve encore des traces sur la commune. Et comme les terres doivent être exploitées, celles de Poussan dépendront du territoire de Nîmes.

De cette période, l’on a retrouvé un Cippe funéraire  (monument funéraire sous la forme d’un pilier bas qui signalait l’emplacement d’une tombe ), celui de de Lulius Chrysio, dans la basse-cour du Château au XVIIème siècle. D’après Gilles Sauron, Chrysio était un citoyen romain, un notable, propriétaire à Poussan, d’une villa et d’un domaine. Sa villa devait être source de profit mais aussi lieu d’une résidence luxueuse avec des bains.

Il semblerait qu’un autre notable, Porcius, ait possédé un domaine semblable qui serait à l’origine du nom de Poussan.

Depuis 1960, plusieurs sites ont été découverts comme celui des Clachs, une exploitation agricole d’une superficie de 1 ha 1/2, avec un bâtiment composé de plusieurs pièces à vocation agricole et résidentielle. son occupation prendra fin vers le VIème siècle.

A 400 m de là, à « Roumège », un établissement Gallo-Romain fut aussi découvert : habitat luxueux, thermes avec tubulure de chauffage et cellier viticole pour ce domaine de trente hectares entre la colline et l’étang.
D’autres sites comme celui du « Cateau », ou celui de la Fontaine de « Glauga » ont été étudiés, mais l’ activité du premier cessera vers le IIIème siècle, tandis que la source de Glauga fut divinisée et  le lieu occupé jusqu’à la fin de l’Antiquité..
Enfin, au Mas Blanc, sur le site de Tarroussel aussi et au Puech Gayès, l’occupation connaîtra un développement jusqu’au VIème siècle.

De l’étang de Thau à Montbazin, la plaine n’est alors pas déserte même si le Puech Gayès n’est pas devenu une agglomération. La voie Domitienne y joue le rôle de frontière, mais la Pax Romana (jusqu’en 180 à l’annonce de la mort de l’empereur Marc-Aurèle) aurait fait perdre au Puech sa valeur stratégique. Poussan avait des campagnes exploitées avec des fermes et des villas. Il faudra attendre le Moyen Age pour voir le phénomène urbain se manifester

Le JAP allie le sport, la fête et le jeu pour terminer sa saison

   bsh

Le JAP a terminé sa saison par un week-end ADMINISTRATIF sportif,  festif, et ludique.

Ce samedi, en fin d’après-midi, avant un dernier moment de convivialité, le club de judo poussannais avait invité tous les licenciés et pour les plus jeunes leurs parents pour une soirée qui alliait le sport et le réconfort dans l’esprit judo.  

 La soirée débutait par l’assemblée Générale du Club durant laquelle l’on apprenait qu’il était à la recherche d’un entraîneur à la rentrée de septembre.

Peu d’efforts cette année pour les nombreux judokas car dès 18 h, sur le tatami du dojo,  l’on savait qu’une remise de ceintures et donc un passage de grades était prévue.
Bien-sûr à la fin de cette belle saison riche en bons résultats pour le JAP, le passage des grades avec la remise des ceintures était très attendu des plus petits émerveillés et fiers aux plus grands conscients de progresser encore et toujours..
Rapidement, l’instant magique est arrivé pour les plus petits d’abord. L’ensemble des judokas allait être récompensé pour les efforts fournis tout au long de la saison malgré pour certains une vie professionnelle, une famille et des obligations.
Ce fut un enchantement pour les plus petits qui étaient encouragés à poursuivre leurs efforts et de belles satisfactions pour les plus grands qui voyaient leur engagement récompensé.

aaccIMG_20220625_182359

Mais le JAP devait rapidement reprendre des forces car le thème de la soirée c’était « Super Héros, la Grande Bagarre », tout un programme pour les licenciés.Tous les judokas devenaient acteurs alors que l’on changeait d’univers et que l’on plongeait le dojo dans une ambiance spectacle.

Des plus petits aux adultes des échanges et des postures liées au judo occupaient une grande place de ce spectacle. Alors que l’on félicitait encore de vaillants judokas, soutenus par les fidèles spectateurs, les adultes mettaient tout leur cœur avec aussi beaucoup d’énergie pour montrer la cohésion du JAP.  La saison estivale s’annonce bien chaude.Peut être une image de 18 personnes, enfant, personnes debout et intérieur

Pour poursuivre par la bonne humeur, après le passage aux vestiaires c’était l’heure de partager quelques rafraîchissements puis de poursuivre la soirée, devant le dojo, par un bon repas autour d’une excellente macaronade… Le ton était donné, plus d’entraînements, du repos et des congés durant quelques semaines. Avec de nombreux convives, cette soirée estivale s’annonçait des plus festives.

Et durant le week-end une sortie ludique est venue rajouter du piment à cette belle fin de saison…