Une matinée du 14 juillet ludique et conviviale

Ce 14 juillet, bien que la nuit ait été courte pour certains, le service animation de la mairie de Poussan avait organisé une matinée récréative et ludique surtout pour les enfants mais des adultes n’ont pas hésité à participer, pour le fun aussi.         colleP1250604   Le baromètre était au beau fixe pour tous même avec la grosse chaleur ambiante et avec quelques rafraîchissements en guise d’apéritif, les choses étaient facilitées, question moral.colleP1250595

Les plus jeunes n’avaient pas oublié le rendez-vous puisqu’ils arrivaient petit à petit, sur le boulodrome du Jardin Public, surtout à partir de 11 h. Depuis des décennies les jeux ont un peu changé pourtant le plaisir est resté le même. D’autant que cette année, les jeux qui font toujours recette étaient bien là avec bien-sûr des nouveaux  : la course au sac, la pêche aux canards, le Chamboule-tout… Mais aussi avec d’autres plus modernes… Comme un circuit aventure à base d’eau.colleP1250585

Avec le jeu du fil électrique, celui du citron, les volontaires se faisaient assez nombreux pour gagner des bonbons. Le jeu de la farine avec ses jetons faisait lui aussi un malheur et   pour les plus grands avec la course au sac ou celle des garçons de café la motivation était toujours la même.colleP1250582

Et vers 12 h 10, tous les participants ainsi que les spectateurs se retrouvaient autour d’un apéritif républicain du 14 juillet. Cette journée ne l’oublions pas fête la prise de la Bastille qui est aujourd’hui considérée comme le symbole de la Révolution française dont elle marque le commencement. Une bonne ambiance et un nouveau départ pour l’été jusqu’au 15 août.colleP1250609

Don du sang, il faut poursuivre les efforts ce 8 juillet 2019

La dernière collecte de sang avait permis à de nombreux volontaires de donner du sang.RELAISCapture

Laure Mallen-Drouin, Chargée de la planification des collectes précise que le 8 juillet 2019, à la salle Jean Théron, il y a une nouvelle collecte de sang.

« Les réserves sont fragiles. »gansCapture

Et elle rajoute : « Les besoins vont être encore importants cet été et le public doit se mobiliser pour participer à ces collectes qui permettent de subvenir aux besoins de malades. »

La constante augmentation des besoins en produits sanguins des malades rend ardue la tâche de l’EFS qui s’appuie sur la générosité du public. Les prélèvements connaissent des périodes de tensions de plus en plus fréquentes en raison de la difficulté à mobiliser de nouveaux donneurs : actuellement, 96% de la population compte sur 4% des donneurs au plan national.Screen Shot 06-03-16 at 12.30 PM

Journée de partage au jardin de la grotte

  merkP1240476              Comme les années précédentes, le comité kermesse de la Paroisse du Bon Pasteur organisait ce dimanche, à partir de 9 h, la kermesse paroissiale des 3 villages, Montbazin, Gigean et Poussan, au jardin de la Grotte.  Pour la messe, dès 10 h, les fidèles étaient très nombreux dans ce cadre enchanteur mais et cette année le soleil était au rendez-vous, sans vent, le cadre était donc propice au recueillement à cette heure-là. merkP1240473Pourtant comme les jours précédents, la chaleur était annoncée. il fallait donc se protéger et l’on prenait place, à l’abri, ce qui resserrait les liens.  En présence de plusieurs élus des  communes une belle journée s’annonçait pour tous, des enfants aux seniors comme le désirait le Comité.

Avec une mini chorale et un accompagnement musical les chants des participants prenaient de la hauteur. D’autant que le Père Bogdan désirait que ce soit une journée radieuse avec en plus durant la cérémonie, un moment particulier, le baptême de Julia BLATT-BALDASSARI

Le Père Bogdan Lesko précisait que ce dimanche était synonyme de partage et de joie puisque c’était la fête, qu’une journée conviviale comme celle-cil permettait d’échanger et de réfléchir au sens de la communauté, de la foi… Il fallait prier et pour tous c’était encore mieux. Avec l’aide de chanteurs et avec de nombreux fidèles présents les chants les prières étaient magnifiés.

merkP1240466

Après ce premier partage, à 11 h 30, c’était l’heure de se désaltérer et d’effectuer des achats devant des stands bien achalandés : Tandis que les petits découvraient quelques jeux comme la pêche ou les anneaux, tandis que des gâteaux, des livres, des bibelots et des plantes étaient proposés, l’on découvrait des stands richement décorés comme celui du petit jardin de la Paroisse ou celui de la vente de livres. Mais déjà les enfants appréciaient les jeux.merkP1240527

Pendant que le cuisinier surveillait la cuisson de la macaronade à l’extérieur, d’autres s’affairaient pour terminer la réalisation du repas qui allait regrouper de nombreux convives. C’était l’heure de l’apéritif.

Sax Orchestra était aux manettes pour assurer l’animation musicale.merkP1240464

Le repas s’annonçait convivial avec en outre le bonheur de se retrouver entre paroissiens pour ce jour de fête. La bonne humeur et le soleil étaient aussi au menu mais la chaleur un peu trop forte. elle usait certains corps.. L’humour, l’amitié, la gentillesse réconfortaient ces derniers… merkP1240479En début d’après-midi, place à la détente. L’on profitait de la sérénité régnant dans le jardin, pour proposer des jeux aux enfants et relancer certains stands avec aussi un tournoi de tir à l’arc.

Pour que l’après-midi soit ludique tout était prévu :

L’on appréciait ce moment où le temps semblait s’être arrêté puis quand le besoin s’en fit sentir, les adultes entamèrent quelques bonnes parties de loto ou une partie de pétanque avant que ne soit tirée la tombola avec en plus la surprise du Père Bogdan.merkP1240526

Chaleureuse et festive, cette journée restera un souvenir bien ancré dans le cœur des croyants.

Gala MJC : la musique les passionne quand elle est partagée

     quiseP1240432       Ce jeudi 27 juin, à 20 h, à la salle de spectacle de la MJC, le gala des élèves des ateliers « Musique » marquait l’avant- dernier acte des soirées de fin de saison pour la MJC qui décidément, avec les écoles, a animé ce mois de juin . Nous avions l’occasion d’apprécier le fruit du travail régulier des élèves de  Nan Hansen, de Violaine Allix, de Gilles Daguzan et de Fabien Lefebvre respectivement au piano, au violon, à la guitare et à la batterie. La soirée allait tenir ses promesses avec des prestations de très bonne qualité, des mini concerts pour des élèves  aux compétences variées qui prouvent qu’avec du travail l’on progresse rapidement, des duos, des mix élèves/professeurs, et même du chant de haute volée.

Pour cet évènement ouvert à tous, le public était nombreux, et il n’a pas été déçu par des élèves qui semblaient motivés et passionnés, unis autour des partitions,  qui pour la plupart d’une année sur l’autre continuent dans ce sens, du classique au moderne, de la batterie à la guitare électrique.

Nous les retrouverons donc, certainement, d’ici quelques années dans du classique ou du rock, dans des valses ou  la techno, autour du Bassin de Thau.  Ils étaient très nombreux cette année et n’avaient pas hésité à s’associer pour le meilleur avec quelquefois de différents instruments associés.

 Marina  Dumonceaud précisait que comme chaque année les ateliers avaient eu un grand succès : « Toujours avec autant de sérieux mais aussi de plaisir les élèves très sollicités par de nombreuses fêtes, des pianistes ayant joué la veille,  avaient préparé cette soirée avec minutie et pour certains allaient se produire à plusieurs pour vous offrir un mini-concert, une sorte de spectacle. Un peu d’angoisse mais intérieurement beaucoup de plaisir pour ces musiciens très sérieux. »

Le public allait être ravi. De la qualité, du spectacle, de nombreux musiciens et une grande maîtrise au niveau de l’organisation avec des enchaînements rapides, même quand il s’agissait pour de petits orchestres rassemblant des musiciens bien synchronisés de se mettre en place… Cela sentait la concentration et le désir de donner le meilleur.

 quiseP1240413

Dès la première partie Julien, Jeanne,  et Estelle en solo ou en duo,  n’hésitaient pas avec du Verdi et des polkas, et l’on savourait la fraîcheur de leurs interprétations.

Pour les guitares il en fut de même. Autour de Gilles Daguzan, plutôt dans l’accompagnement que ce soit  la guitare sèche, l’acoustique ou à l’électrique, les jeunes musiciens ont bien « assuré » sur scène .quiseP1240409

Si en première partie la classe des guitares sèches se lançait dans du Lady Gaga et du « La la Land »,  ensuite ce fut du Queen  avec un très beau « Bohemian Rhaspody ». Que du bonheur pour les adeptes de cet instrument.quiseP1240411

Au violon, l’on ressentait une belle maturité fruit de plusieurs années d’efforts. Et quel beau cadeau quand toute la classe accompagnée par des violoncelles, un batteur et une guitaristes avec l’interprétation de »Sweet Child O’mine » suivi de 3 extraits de la Comédie Musicale des « Misérables » de Claude Michel Schönberg et Alain Boubil. Une démonstration durant laquelle les spectateurs pouvaient chanter, un concert qui finalise des heures de travail individuel mais aussi des répétitions collectives. Sur Scène un véritable spectacle avec des artistes en costume, du chant et une mise en scène simple mais efficace qui a surpris et captivé un public subjugué.quiseP1240429

Une attention et un grand bonheur pour un public vraiment emporté tant la qualité des interprétations était remarquable.

Concentrés sur leurs instruments les élèves ont savouré ces instants sur scène, dans un même plaisir. Elsa, Léa et Emilie ainsi que Lucille nous le prouvaient encore au piano.quiseP1240421

Même pour  la batterie, ce fut une démonstration de maîtrise avec des compétences qui ne demandent qu’à se développer au fil des ans. Mais entre Thomas et son Imagine, Julia interprétant « Animal de Maroon 5″ et Anakin pour « Hells Bells », la route est bien tracée, les progrès sont sensibles.quiseP1240418

Et cette année, cerise sur le gâteau, 5 musiciens ont aussi uni leurs compétences, Julien à la batterie, Emilie au piano, Eléa au chant, Clément et Timéo à la guitare pour interpréter un beau « Summertime Sadness » avec qu’Alexandre ne conclut par du Nirvana

Les familles venues en nombre ainsi que les amis des musiciens et chanteurs étaient on ne peut plus heureux d’avoir partagé avec eux une soirée musicale remplie de surprises : avec un répertoire varié, avec des orchestres et des classes complètes autour des professeurs avec lesquels les élèves étaient en osmose,  l’on a ressenti un profond plaisir et une belle maturité pour tous les jeunes musiciens que l’on voit progresser d’une année sur l’autre avec toujours la même envie de placer la barre plus haut pour donner le meilleur pour eux pour leurs camarades mais aussi pour le public.quiseP1240416

Vraiment, une belle démonstration pour ces jeunes qui ont su nous faire vibrer. Et un grand merci aux professeurs toujours aussi soucieux de transmettre outre leurs connaissances, leur passion aussi…miserableCapture


Les vertus des feux de la Saint Jean

Les feux de la Saint Jean :  encore aujourd’hui les traditionnels feux de la Saint-Jean marquent pour certains le vrai début de l’été. A Poussan, ils devraient avoir lieu le lundi 24 juin 2019, au Jardin Public.

Mais autrefois, ils avaient lieu dans la nuit du 23 au 24 juin ou du 24 au 25 juin selon les régions, le 24 juin étant le jour de la Saint-Jean, donc en léger décalage avec le solstice d’été. Maintenus jusqu’à la Première Guerre mondiale, la Seconde leur a donné un coup d’arrêt définitif.

La règle générale était la réalisation d’un grand feu de joie commun qui devait se voir le plus loin possible.

Dans les villages, la veille ou le jour de la Saint-Jean, tous les gens de la commune apportaient le soir venu, à l’endroit désigné, des combustibles divers que l’on empilait en tas, dans l’euphorie générale.

Malgré le regard mitigé de l’Église sur ces feux, ils datent de la nuit des temps. Tantôt elle s’en est servie pour organiser des processions et christianiser cette fête à travers le culte de Jean-le-Baptiste, tantôt elle a  tenté de les interdire comme “entachés de superstitions”.

Dans certains lieux, c’était donc le curé qui allumait le bûcher. Dans d’autres en revanche, c’était celui qui l’avait construit, ou bien le maire, le syndic, la personne la plus âgée du village, une jeune fille. Cette fête était d’abord l’occasion pour la jeunesse du pays, garçons et filles, de se retrouver et de se plaire… Mais tourner autour du bûcher avait un sens quasi magique, variable selon les régions.


D’après Marie-Odile Mergnac, des superstitions et croyances magiques étaient liées à ces feux de joie. Dans la Creuse et le Poitou par exemple, on jetait des pierres dans le brasier pour les récupérer ensuite et les placer dans les champs : plus grosses étaient les pierres, plus grosse serait la récolte

Sauter par-dessus le feu de la Saint-Jean était aussi un rite très fréquent. On disait tantôt que le saut permettrait de se marier dans l’année, tantôt qu’il préservait des furoncles ou des sortilèges, tantôt encore qu’il portait bonheur ou qu’il “donnait force aux os et préservait des rhumatismes”… Les vieillards qui ne pouvaient plus sauter par-dessus le feu se contentaient alors d’enjamber une braise.

Une fois le feu éteint, chacun rentrait chez soi avec un tison. La tradition populaire affirme qu’on pouvait le saisir sans risque car “le feu de Saint-Jean ne brûle pas”. Enfermé dans une armoire, il devait préserver la maison de l’incendie, de la foudre et de certaines maladies. On pouvait aussi en placer un morceau dans son terrain pour protéger ses récoltes de la grêle, parfois aussi des chenilles et des limaçons. On utilisait jusqu’aux cendres de ce feu de joie auxquelles on attribuait des vertus bienfaisantes.

L’origine de ces feux de Saint-Jean reste aussi inconnue que le caractère magique de ses cendres puisque, selon le grand folkloriste français Arnold Van Gennep, il ne peut s’agir ni d’une résurgence celtique, ni d’un culte romain ou germanique christianisé… Le mystère reste entier. A Poussan, tournera-t-on autour du bûcher? Va-t-on le sauter? Il faudra attendre le dimanche soir pour en savoir plus.

Un bel exemple : les feux dans le Vaucluse : www.ribelly84.fr/feux_st_jean/manteneire.html

Ce mardi, pleins feux sur les Comédies musicales à l’école maternelle

    bauP1230933 Elle était prévue le vendredi 14 juin, à partir de 18 h 30,  mais en raison de mauvaises conditions météorologiques elle a été reportée à ce mardi 18 et durant l’espace de cette soirée, les élèves de l’école maternelle les Baux ont décidé, de nous plonger dans l’ambiance des Comédies musicales, de vous  proposer un spectacle tonique dédié à celles qui ont fait fureur , celles que l’on n’oublie pas et pourtant il faut dire qu’ y en a beaucoup .

Le show était prêt. tous les élèves étaient bien en forme, bien motivés et ils sont arrivés plus énergiques que jamais et même certainement plus reposés qu’un vendredi soir, pour danser et aller sur la piste avec beaucoup de plaisir et de naturel, dans la cour de l’école élémentaire,  sous un beau soleil, dans des conditions idéales.bauP1230964

Toutes les classes de l’école participaient. Élèves et enseignants avaient invité les parents et les amis de l’établissement à partager cette fête annuelle qui marque la fin d’une année scolaire bien remplie, pour les grands le passage au CP et pour les autres la fin officieuse d’un rythme de travail soutenu. Encore 15 jours d’efforts mais petits et grands se projettent déjà dans la prochaine année scolaire.

La soirée commençait par une long défilé d’entrée unissant l’ensemble des enfants, déjà prêts et habillés pour leurs danses, tous plus beaux les uns que les autres. Ils annonçaient la couleur Les  parents concentrés s’émerveillaient de les voir participer à une danse collective. Plus question de les déranger. Une bonne entrée en matière derrière de petites pancartes qui annonçaient la couleur : Le public mettait l’ambiance met restait conciliant avec les petits pour ne pas les impressionner.bauP1230938

Les enseignants et les ATSEM ont initié les enfants à des danses depuis quelques mois afin de présenter des chorégraphies assez évoluées et adaptées à leurs compétences.

Pas de stress mais que du plaisir pour chacun d’eux de partager une réalisation collective et de la présenter devant plus de 400 personnes.bauP1230942

Les plus petits ouvraient la séance avec des extraits musicaux des Blues Brothers. Et l’on poursuivait  avec  des artistes qui entraînaient énergiquement les spectateurs dans des rythmes d’un « Robin des Bois »  bien toniques et très organisés.

Nous retrouvions ensuite « Quand on arrive en ville de Starmania» avec des moyens plus rock and roll et nous changions de style.

Puis en route pour « Grease » avec du Disco et des danseurs évoluant avec  beaucoup d’aisance sur des chorégraphies plus évoluées avec des élèves  sans retenue se faisant plaisir et laissant les parents admiratifs.bauP1230963

Pour conclure, entre l’opéra rock de Mozart et pour d’autres  « Le Roi Lion », les plus grands nous emportaient sur  des rythmes soutenus, dansant sans sur les musiques bien entraînantes.

 Le voyage se poursuivait sans embûches pour les élèves stimulés par les applaudissements et par le soutien inconditionnel des adultes.bauP1230967

Les parents étaient conquis, l’équipe pédagogique très contente et les élèves fiers d’avoir joué les artistes sous les projecteurs du soleil pour le plaisir de tous.

Du bonheur et du partage, de la maturité et de la sensibilité pour les interprètes qui avaient donné le meilleur d’eux-mêmes en se maîtrisant malgré les félicitations de leurs parents attentifs, mais surtout heureux.bauP1230973

Cliquez sur les images pour les agrandir.

Le spectacle s’achevait par un bel ensemble  et sous les confetti (s) unissant tous les acteurs de cette belle soirée . La famille École était au complet car auprès des enfants et des enseignants, les ATSEM, avaient veillé avec douceur au  bon déroulement des opérations après avoir participé à l’élaboration du spectacle. D’ailleurs tous participaient pour le final et sans hésiter avant de se laisser aller durant quelques minutes. Ils le méritaient bien…

Pour tous, il était temps de se désaltérer et de partager des pâtisseries préparées par les parents. Mais pour les élèves et les plus petits avec la participation de parents volontaires, grands frères et sœurs, ce n’était pas terminé car ils pouvaient jouer et profiter d’une très belle soirée ludique dans leur école, autour de stands.bauP1230974

Entre tombola et échanges conviviaux, l’on commençait à fêter la fin de cette année scolaire

Grâce aux enfants, au personnel de l’école, aux parents d’élèves à des bénévoles, aux services techniques municipaux, la fête fut un moment de bonheur partagé qui restera  dans les mémoires des parents avec en prime bon nombre de vidéos.

 

 

 

 

.

Une belle cérémonie pour Commémorer l’appel du Général de Gaulle

   sauvP1230905      A 11 h, ce mardi 18 juin, au cimetière de Poussan, s’est déroulée la cérémonie commémorant l’appel du Général De Gaulle en présence de plusieurs élus du Conseil Municipal, de Florence Sanchez , Adjointe au Maire de Poussan (le représentant),  d’anciens combattants et membres de l’UNC Poussan-Bouzigues et de quelques Poussannais.

Des lectures furent faites par le président de l’Union Nationale des Combattants locale, Jean-Claude Peytavi et par Jean-Louis Lafon,  Conseiller Municipal délégué aux Anciens Combattants, ce dernier faisant lecture du message de Madame la Secrétaire d’État auprès de la Ministre des Armées.sauvP1230914

Il fut précisé « que cet appel fut un moment décisif de notre histoire nationale en demeurant une référence essentielle de notre mémoire collective… Et aujourd’hui, cela vient nous rappeler qu’il ne faut jamais désespérer et que l’avenir appartient aux audacieux. Nous continuons à écrire l’Histoire de la France et à porter haut les valeurs de la République. »sauvP1230911

Dépôts de gerbe, minute de silence et Marseillaise se sont succédés lors de cette cérémonie.

Le colonel Moreau fit alors la lecture de l’appel du Général de Gaulle…sauvP1230912

Capture« Le 18 juin 1940, le Général de Gaulle appelait les Français à refuser la défaite et à poursuivre la guerre par tous les moyens disponibles, partout dans le Monde.« 

Le verre de l’amitié, offert par la municipalité, a clôturé cette manifestation.

A la MJC, la belle exposition des ateliers de peinture

   Du 13 au 29 juin, après l’exposition des ateliers d’art, c’est au tour des ateliers de peinture de montrer une grande partie de leurs réalisations dans la salle d’accueil de la MJC.  C’est toujours intéressant et motivant si l’on désire peindre de voir que ces 10 amateurs conseillés par leur professeur, peuvent grâce à leurs dons mais aussi leur passion, créer et se dépasser pour réaliser des œuvres qui seront appréciées par leurs pairs.  bubuP1230723

« Et que l’on soit débutante ou confirmée l’essentiel n’est pas « d’aller loin » mais de progresser pour s’épanouir… »

(Cliquez sur les tableaux pour les agrandir.)

Et pour la plupart de ces artistes féminines, elles le font depuis plusieurs années avec un grand plaisir et beaucoup d’énergie et il en est de même pour une nouvelle passionnée qui a intégré le groupe avec beaucoup de plaisir.bubuP1230717

Elles sont toujours très heureuses d’exposer. Comme le précisait Marina Dumonceaud, « Il est important que bon nombre de personnes puissent en profiter. Avec les galas et les spectacles en juin, ce devrait être possible. Félicitations à toutes, beaucoup de travail. »

Marie-Jo Ligas, le professeur qui anime ces ateliers depuis plus de 14 ans, précisait « que c’était toujours un plaisir de se retrouver dans une passion commune, d’une année sur l’autre pour certaines ». Et très contente, elle rajoutait : « C’est génial ».bubuP1230712

Toujours est-il que les réalisations de qualité témoignent de bases solides pour chacune des artistes qui exposent et pour toutes celles qui viennent d’une année sur l’autre, que de progrès techniques et artistiques. Avec des thèmes variés, des techniques aussi, l’on sent que chacune des artistes a mis tout son amour pour la peinture ou le dessin dans ses réalisations qui sauront vous faire vibrer.bubuP1230702

Alors, n’hésitez pas, un petit tour à la MJC ne peut être que bénéfique, c’est gratuit et cela fait du bien…

Plus de 320 convives pour le repas des Aînés

    odeoP1230183Ce mardi 4 juin, avant que chacun ne vaque à ses occupations estivales ou participe à d’autres événements, comme chaque année, la municipalité de Poussan avait tenu à rassembler les Aînés du village pour une journée placée sous le signe de l’amitié, de la convivialité et de la fête, à l’Odéon.odeoP1230191

Tout avait été mis en œuvre pour que le maximum de  personnes participent avec même un transport pour certains qui le nécessitaient, et du co-voiturage. Ils avaient donc répondu très nombreux et motivés pour cette invitation plus de 320 d’abord pour le  traditionnel repas annuel puis pour l’après-midi récréatif qui suivait (Les  participants dans deux salles, pour l’occasion, avec pour chacune, des animations musicales par des chanteurs-musiciens dominant leur sujet) : il s’agissait d’un repas dansant,  après un apéritif chaleureux qui a permis à certains de renouer des liens et à d’autres de les développer.odeoP1230187

Jacques Adgé et Yolande Puglisi, 1ère Adjointe au Maire de Poussan déléguée à la solidarité intergénérationnelle et au social, ainsi que de nombreux adjoints et conseillers municipaux ont souhaité  à tous un bon repas et une bonne après-midi heureux de voir autant de Poussannais se retrouver dans la bonne humeur et pour la plupart en bonne santé. Jacques Adgé en a profité pour présenter Madame Robillard qui dirige le CCAS avec énergie et professionnalisme.odeoP1230199

Tous n’ont pas oublié pour autant ceux et celles qui sont partis en cours d’année. Mais la convivialité a vite prédominé dans une très bonne ambiance.

Après l’entrée, la musique a su entraîner quelques amateurs sur la piste. Tous les participants étaient bien motivés.

En fin d’après midi, plus en forme que jamais, ces plus de 65 ans,  se sont séparés en promettant de revenir encore plus nombreux, en 2020 et avec quelques nouveaux.

MJC : un bon programme pour l’atelier fête des mères

  crediP1220466Après ceux de Pâques , la MJC proposait aux enfants de 6 à 10 ans, ce mercredi 22 mai, un atelier manuel animé par Cathy Pézerat aidée par Simone et Martine, des bénévoles volontaires. Plus de  12 enfants présents, les autres ayant peut-être préféré profiter du temps presque estival, pour s’occuper de leurs mamans.

Une bien belle animation durant laquelle il fallait suivre une chronologie dans les activités mais aussi faire appel à son sens artistique pour décorer trois éléments différents. Un très bon programme…

  Des le début il fallait être attentif et concentré avec la réalisation d’une fleur à l ‘aide d’éléments prédécoupés. Un long travail qui demandait beaucoup d’attention. Collages symétriques, décorations diverses, il fallait faire des choix…  Mais pas question d’en rester là, les volontaires poursuivaient leurs travaux manuels en réalisant tout d’abord des badges ou plutôt leurs contenus, histoire de se relaxer un peu. Il fallait tout de même rester précis et contrôler son geste.crediP1220461

Jamais deux sans trois avec pour terminer la décoration de belles cartes pour les mamans. les artistes en herbe faisaient au mieux avec différents outils pour leur donner le plus d’éclat possible. N’en doutons-pas elles auront elles aussi beaucoup de succès durant cette fête des mamans surtout si ces dernières trouvent un petit message d’amour à l’intérieur.

   Ce fut un bel après-midi à la MJC qui s’est bien-sûr terminé par un bon goûter collectif.