La mammographie, un acte de prévention

 Dernièrement, le mammobile a attendu sur le parking de l’hôtel de ville, les dames âgées de 50 à 75 ans pour effectuer un mammotest, une radiographie des deux seins qu’il faut réaliser tous les deux ans. Sensibilisées par le message :

« Le mammobile, c’est 100% utile même dès 40 ans. », elles sont venues nombreuses. »

Silvia Loy-Morel, Administrateur AMHDCS précise que la commune participe à ce dépistage, tout comme le Conseil Général de l’Hérault, Groupama et les caisses d’assurances maladies.

En cas de besoin, un N° vert est toujours à votre disposition, 0 800 801 301

Les curiosités du carnaval de Poussan

Parmi toutes les festivités qui marquent chaque année le carnaval de Poussan, certaines sont synonymes de traditions ou de cérémonies. Les plus curieuses sont celles qui se placent le Mardi Gras, avec particulièrement le fameux Branle de la chemise.

Certains anciens ont pu le voir avant la guerre de 40/45. Il survit encore. Tel un livre d’histoire que l’on ouvre chaque année pour vérifier que ce n’est pas un rêve, entre 80 et 200 Poussannais participent ce jour-là à cette curieuse procession qui déroule ses arabesques à travers le village.

Vers 21 h, le Mardi Gras, l’on voit devant les Halles de Poussan, se former une étrange théorie composée d’hommes portant des chemises de nuit et des bonnets de femme, tandis que pour les dames, c’est l’inverse. Chacun porte à la main une bougie protégée maintenant par du papier aluminium.

A la lueur des flambeaux et des lanternes, pendant que les hautbois et les tambours font retentir une trépidante musique, les danseurs sauteurs vont en une curieuse procession traverser le village ancien pour se rendre au Foyer des Campagnes.

Pour certains cette tradition viendrait du Moyen Age, pour d’autres ce serait une survivance unique en France de farces tusculanes, où s’exprimaient la joie des colons du Latium et des vétérans de la 7ème Légion.

Un colimaçon géant va  se former alors pour s’enrouler et s’enrouler encore jusqu’à ce qu’une farandole délirante emporte ses participants dans un tourbillon sympathique, jusqu’à l’épuisement.

Tandis que les musiciens vont reprendre des airs  de chants occitans, les derniers danseurs, main dans la main tourneront encore avant de libérer la piste.

Si vous voulez participer, rendez-vous en tenue (chemise de nuit et bonnet de nuit, les 2 blancs) avec une bougie, le soir du Mardi-Gras, vers 20 h 45, devant les Halles de Poussan.

Si quelquefois, l’on a pu voir la danse de  l’échelle pratiqué par des volontaires, la tête entre les barreaux, c’est celle du chevalet sur laquelle vont  se concentrer tous les regards.

Celle-ci se pratique dans de nombreuses localités. Traditionnellement appelé le « cheval-jupon », cette coutume serait d’abord née en Provence ou en Espagne, vers la fin du Moyen-âge et aux débuts de la Renaissance.

A Montpellier, on la retrouve dans la danse du Chibalet qui fait partie de celle des Treilles.
On pensait jadis qu’il s’agissait d’une parodie des tournois. Aujourd’hui, Les avis sont partagés car certains y voit la volonté de domestication du cheval par l’homme tandis que d’autres y voit une allusion au Centaure ou à un vieux mythe où un homme revêtu d’une peau de cheval, coiffé d’une tête, symboliserait une union rituelle.

Pourtant, la danse, réglée comme un ballet, est composée de figures qui se suivent selon un ordre fixe et la coutume est restée tellement ancrée que l’on fabriquait, il y a peu de temps encore, de nouveaux chevaux quand on en avait besoin. Dans certaines communes Ils portent des clochettes et alternativement s’éloignent de leur donneur d’avoine ou le poursuivent ; un serviteur les accompagne avec un chasse-mouche fait d’une queue de cheval. A Poussan, un autre danseur tient la brosse et l’étrille, et enfin le 5ème, à l’arrière, tient une tenaille et un marteau. Il représente le maréchal ferrant chargé de ferrer le cheval.

A Poussan aussi, pour faire honneur au cheval de trait, il est nécessaire que le chevalet soit exécuté correctement. Il faut 5 bons danseurs vêtus avec un pantalon blanc, une chemise et des tennis blancs, un gilet, une cravate et une taillole rouge ainsi qu’un chapeau de paille (canotier).


Alors rendez-vous au foyer des campagnes vers 21 h 30, le jour du Mardi-Gras pour ce ballet dansé dans les règles de l’art.

À l’approche des festivités poussannaises, quelques liens peuvent vous intéresser :

Poussan : cavalcades 2015 et 2016

https://www.youtube.com/playlist?list=PLpEACJ_B6vrnakOWkdMIqixgZKFe7S4P7

Poussan : branles de la chemise 2015 et 2016

https://www.youtube.com/playlist?list=PLpEACJ_B6vrm32lA1TNfbBc_1POIOREfS

Poussan : jugement de Paillasse 2015 et 2016

https://www.youtube.com/playlist?list=PLpEACJ_B6vrnZ2uYeuQDwNgyq9Fh7TfsB

Carnaval de Poussan 2018 : cavalcade

https://youtu.be/hNXpZU40PQg

Les rois 2020 du tatami

Encore un bon moment au JAP.

Pour fêter la nouvelle année et se retrouver tous réunis, le bureau, aidé de  bénévoles, avait décidé de fêter les rois avec de nombreux licenciés après les entraînements.  

Au programme : combats de SUMO.

Les participants ainsi que leurs familles ont pu se régaler avec les royaumes et galettes locales.


Un moment bien sympathique qu’apprécie le JAP. Les adultes furent aussi gourmands que les plus jeunes. L’image contient peut-être : 1 personne

  Le JAP avait des rois et des reines qui espéraient bien, pour 2020, être à nouveau couronnés sur le tatami, en Occitanie et bien au-delà.

Nourrir les oiseaux quand il fait froid

  A Poussan, nous avons la chance d’avoir des oiseaux présents toute l’année comme les mésanges charbonnières, les mésanges bleues, les moineaux domestiques, les verdiers d’Europe, les merles noirs, les tourterelles turques, les chardonnerets, les rouges-queues noirs, et l’hiver, on voit aussi, poussés par le froid, des rouges-gorges, des pinsons des arbres, des accenteurs mouchets, des troglodytes mignons et pinsons des arbres…

Quand le sol est gelé ou recouvert de neige le plus grand risque de mourir pour les oiseaux sauvages est de ne pas trouver de nourriture plutôt que d’avoir froid.

La lutte contre le froid entraîne une grande déperdition de poids et fait baisser la température interne des petits oiseaux.

Pour compenser ces risques mortels les oiseaux ont un besoin vital de se nourrir presque à longueur de journée et on peut les aider en mettant de la nourriture à leur disposition.

Quelle nourriture ?

Jacques Bougard, Poussannais, membre de la LPO, nous donne quelques conseils :

  « On peut proposer aux oiseaux des boules de graisse contenant des graines diverses à accrocher en hauteur. Proposer aussi des graines de tournesol qui sont les graines les plus caloriques, disposées dans ou sur des mangeoires mises en place à 1 m 50 du sol pour les mettre à l’abri des chats et autres prédateurs. On mettra aussi des graines au sol pour les oiseaux qui se nourrissent exclusivement au sol comme les Pinsons des arbres, les Rouge-gorges… On peut aussi disposer quelques morceaux de pain sec et de la matière grasse (beurre, margarine). Enfin on mettra un petit abreuvoir à fond plat (assiette par exemple) à disposition pour que les oiseaux puissent boire. Par temps de gel vérifier que l’eau ne gèle pas ou la remplacer régulièrement par de l’eau tiède. Boules de graisse et graines de tournesol se trouvent facilement dans le commerce. »

  Des mangeoires de différentes formes et des supports de boules se trouvent aussi dans le commerce mais on peut très bien bricoler par soi-même, comme de simples plateaux par exemple.

  Pour éviter la transmission des maladies entre oiseaux il faut nettoyer régulièrement ces accessoires à l’eau savonneuse. Positionner ces dispositifs si possible au soleil et à l’abri du vent du nord.

  « A leur réveil, les oiseaux sont frigorifiés et affamés et il faut les nourrir chaque matin dès le lever du jour et le soir une heure avant le coucher. La période va de novembre au printemps selon les intempéries. » Rajoute Jacques, un passionné.

Don du sang, il faut poursuivre les efforts le 25 novembre 2019

La dernière collecte de sang avait permis à de très nombreux volontaires de donner du sang.

Laure Mallen-Drouin, Chargée de la planification des collectes précise que le 25 novembre 2019, à la salle Jean Théron, il y aura une nouvelle collecte de sang.Screen Shot 06-03-16 at 12.30 PM

« Les réserves sont toujours bien fragiles. »

« En cette période, les besoins des malades ne faiblissent pas : ensemble, encourageons le plus grand nombre à ajouter le don du sang aux activités! »

Et elle rajoute : « Les besoins sont encore importants et le public doit se mobiliser pour participer à ces collectes qui permettent de subvenir aux besoins de malades. »

La constante augmentation des besoins en produits sanguins des malades rend ardue la tâche de l’EFS qui s’appuie sur la générosité du public. Les prélèvements connaissent des périodes de tensions de plus en plus fréquentes en raison de la difficulté à mobiliser de nouveaux donneurs : actuellement, 96% de la population compte sur 4% des donneurs au plan national.

Le challenge « Yves SACELLINI » a été un succès

  petqP1290877

La « Boule Poussannaise » vient de terminer sa saison 2019 en organisant le challenge  » Yves SACELLINI ». Ce dernier a été très réussi en comptabilisant 66 triplettes.

 Une grande satisfaction pour les organisateurs car les concours, déplacés en 2019 au complexe sportif sur décision municipale en raison des travaux en centre bourg, n’avaient que peu de participants (30 à 35 équipes). La raison évoquée par les joueurs était le manque d’ombre en cette année caniculaire.petqP1290878Heureusement là, le temps était parfait et le soleil pas trop « plombant ». L’effet a été immédiat mais les finances du club en on pâtit.

 Tous les cadors de la région étaient présents et nous avons pu assister à des parties très acharnées et des scores souvent très étriqués avec des 13/12 et 13/11 à de nombreuses reprises.

Comme il en est de coutume maintenant, la journée se terminait en « eau de boudin » avec le partage des 1/2 et de la finale. Le Président VICENS et son équipe de bénévoles étaient malgré tout très satisfaits et saluaient la présence du président de secteur Thierry VERMOREL qui a fait l’amitié de se déplacer ainsi que de Mr Jésus VALTIERRA adjoint au sport à la mairie de POUSSAN..

 petqP1290880

Les regards sont maintenant tournés vers 2020 où neuf concours officiels FFPJP sont déjà programmés et en plus, « La Boule Poussannaise » s’est vue confier l’organisation des éliminatoires en doublette mixte du secteur en février et le week-end des Présidents du secteur en octobre.Resized_20191026_151828_8753

Article rédigé par Joël MASSELIN,

Une belle palette d’activités présentée au Forum des associations poussannaises

           Le beau temps qui régnait sur Poussan a permis aux Poussannais de bien participer au Forum des Associations 2019 et ils se sont fait un plaisir de se déplacer pour cet événement de rentrée organisé par la Mairie ce samedi 7 septembre de 9 h à 14 h sur la place de la Mairie. Seul le vent un peu fougueux est venu troubler la sérénité d’une journée d’échanges et de rencontres. Très belle animation avec ce site, en plein air, le foyer des Campagnes et le Jardin public étant devenus des sites de repli, au cas où. Pour certains clubs étaient prévues des animations, hand, tennis, football…

Ce forum permet de découvrir ou redécouvrir chaque année les nombreuses activités qui sont proposées à Poussan : sport, chant, musique, danse, histoire, MJC, théâtre,  etc, et c’est certain vous pouviez trouver l’activité pour satisfaire vos envies et celles de vos enfants.

Cette journée était aussi l’occasion de rencontrer les acteurs associatifs locaux qui œuvrent pour le dynamisme et le cadre de vie du village.artoP1280554

A Poussan les associations ne manquent pas. Près de 40 associations poussannaises présentes ou inscrites. Un bon  pourcentage mais certains absentes pour différentes raisons…

Si des clubs de sport proposaient des activités ludiques d’initiation,la présence de l’aire de jeu devant la Mairie permettait à certains parents de vivre cette animation avec plus de sérénité.

Les participants s’étaient installés assez tôt pour être prêts et opérationnels dès 9 h. Ils s’étaient regroupés par thèmes. Le départ a été  bien rapide en participation, et bien vite les visiteurs sont arrivés en nombre d’abord en petits groupes. Il fallait rendre visite aux membres des associations avec si nécessaire des rafraîchissement et un snack pour une petite pause tenu par le Comité des Fêtes…

Comme la Boule Poussannaise ou le Poussan Thau Handball les clubs sportifs étaient fort bien représentés.artoP1280564

Dans une ambiance conviviale, studieuse et sérieuse les membres  de toutes ces associations avaient répondu à l’appel de la mairie pour cette matinée d’échanges qui chaque année à la rentrée est une vitrine de la vie associative culturelle et sportive (ou autre) de la commune qui est assez riche dans ce domaine. Élus et membres du service communication ainsi que ceux chargés de l’animation étaient présents et faisaient en sorte que cet événement se déroule du mieux possible.

L’on pouvait d’ailleurs noter le retour et la présence des associations qui peu à peu deviennent des références : des clubs ou des organismes comme le  Paren’Thau qui a trouvé sa vitesse de croisière en proposant de multiples activités et qui regroupe déjà bon nombre de familles.

Le club de course à pieds, l’entente Poussan-Balaruc qui regroupe pas mal d’adhérents affichait ses objectifs en s’ouvrant aux amateurs et en relançant pour décembre, les Foulées poussannaises. Vous pouviez découvrir des activités comme la Zumba des Zmbtt34 qui assure un maximum autour de fidèles inscrites depuis sa création, une activité qui peut être pratiquée à tous les âges avec une reprise rapide en ce début septembre…

Le Comité de Jumelage Poussan-Larciano avait saisi cette opportunité pour se faire connaître, donner des précisions sur son actualité, proposer des inscriptions et mieux communiquer auprès de Poussannais ou de visiteurs qui apprécient l’Italie et les activités culturelles liées à ce jumelage.

Quelques informations :100€ les 20 cours, une adhésion de 10€,  soirée Ciné, et anti-pasti, repas de St Catherine, participation à la fête de Larciano…

Avec le tissu associatif vraiment bien développé à Poussan avait tenu à renseigner, à proposer, à informer et quelquefois à inscrire les visiteurs. Pour les absents, c’est par téléphone ou par mails que les contacts pourront être établis.artoP1280574

Faire un choix ou renouveler une adhésion était oossible. Le tissu associatif local est particulièrement bien représenté et de plus en plus avec des activités très variées, adaptées à tous les âges, tous les budgets et à tous les goûts qui sont offertes : sportives, manuelles, culturelles, de loisirs et d’autres dans des associations spécifiques.

Des associations bien établies comme celle d’EscapadeS qui vous propose  des sorties culturelles à prix réduit, ou  les activités sportives de la salle de Gym de Sète sur Poussan, étaient représentées pour se faire connaître tandis que certains fêtaient leur développement en n’hésitant pas à montrer que leur club avait acquis une certaine maturité et même de la notoriété.

Un beau tremplin aussi pour  la Gym à Poussan, un club issu de celui de la Salle Saint Vincent de Sète qui propose des activités au gymnase le mercredi ou bien encore celui des activités de Lutte et qui regroupe plus de 50 passionnés poussannais.

L’association des Jardins partagés avait tenu  à être présente tout comme l’AMAP qui vous propose de consommer des légumes et des fruits bio et locaux (réunions et distributions le jeudi soir au Jardin des sœurs).  Et Terres de Thau nourricières et solidaires , venait compléter cette catégorie de groupes dédiés à la Nature, la santé et l’environnement.artoP1280591

Des associations très solidement ancrées dans la commune comme les Fées Clochettes étaient aussi de la partie tandis que d’autres bien plus jeunes avaient tenu à se faire connaître. Tous  pouvaient mieux communiquer leurs objectifs et donner des informations grâce à ce tremplin. Les visiteurs en profitaient.

Avec Pierres et Chemins de la Moure, direction les Garrigues et le patrimoine : avec des projets pour a saispn à venir. Le catéchisme, rattaché pour l’occasion au Secours Catholique, proposait de la documentation et  par sa présence renseignait petits et grands sur ses différentes activités ainsi que sur son fonctionnement.

Les Poussannais et les visiteurs des communes voisines pouvaient prendre toutes les informations utiles. Toutes les catégories étaient représentées.

La Scène Nationale et son Théâtre Molière de Sète  tenait à vous séduire.

artoP1280547

Côté sports, les grosses unités (foot, rugby (ASPoussan), judo, sambo, ju-jitsu, tennis, volley, handball) et tambourin étaient rassemblées, heureuses de voir se maintenir l’engouement des Poussannais pour les activités proposées avec des  sportifs réguliers licenciés ou pas, à Poussan.

Toujours en évolution comme le tambourin qui a son école, ces clubs regroupent plusieurs centaines  de personne de Poussan et d’ailleurs dans un esprit de loisirs, de compétition ou simplement par passion. L’école de foot, celle de rugby et de Hand, ainsi que toutes les autres formations tournées vers la jeunesse avaient donc beaucoup de travail.

Pour ces clubs, particulièrement les Vignes de Thau, le CAP  football , le tennis… La reprise, est en cours et pour elles cela se présente bien…artoP1280568

Sur un autre registre, le Comité des Fêtes assurait aussi sa promotion. Côté culture, avec plusieurs centaines d’adhérents, la MJC avait toujours autant de succès, d’autant qu’elle coordonne de multiples activités comme la Musculation et qu’elle en propose des nouvelles…artoP1280570

Le Strapontin était aussi au rendez-vous avec ses programmes et ses propositions d’ateliers théâtre dédiés aux amateurs plus ou moins jeunes. Un gros succès et comme toujours, de l’humour et bientôt son assemblée générale et le lancement des ateliers, adultes et enfants.artoP1280562

Pour la rentrée scolaire et pour toute l’année 2018/2019, association rimait aussi avec éducation, puisque les fédérations des parents d’élèves FCPE et PNE PNE, affichaient leur dynamisme en ce début septembre. Déjà des réunions programmées…

Énergie et disponibilité caractérisaient les bénévoles ou les spécialistes : Ceux du Carré d’As aussi, les spécialistes de l’animation locale.

L’on peut citer aussi la présentation des activités de Présence Verte, celles de Frans Création,  une démonstration du club d’échecs  de la MJC (le mercredi et le samedi), mais aussi un accueil par la Présidente du Club de l’Avenir…artoP1280594

Et Près de clef des Arts qui vous propose de progresser dans le domaine graphique et artistique, le « FILANTROPITEK » qui veut développer une philosophie du partage…

Sans oublier le Dance Thau Club qui, avec une belle palette d’activités  a su trouver sa place pour le plaisir des jeunes, mais aussi des moins jeunes et souvent des parents en qui proposant maintenant de multiples possibilités.

Optimisme pour tous. Profitant d’une saison précédente bien riche, les projets ne manquaient pas pour les uns et les autres avec des clubs sportifs souvent récompensés ou en restructuration. Avec des animations sportives et musicales par moments, ainsi qu’avec des ateliers sportifs ce Forum annonce encore une saison bien animée.

Pour reprendre simplement ses activités culturelles ou sportives, pour en découvrir d’autres, le forum était tout indiqué. Mais  n’oubliez pas, si vous n’avez pu vous y rendre ou si des clubs vous tentent, les bénévoles sont à votre disposition pour que vous partagiez avec d’autres des moments de convivialité, d’effort et de passion.

Pour avoir leurs coordonnées :

http://www.ville-poussan.fr/annuaire-des-associations/

A vous de choisir selon vos objectifs.

Pour adhérer à la MJC de Poussan

La carte d’adhésion est de 17 € adulte et de 13 € (-18 ans). Cette carte d’adhérent 2019/2020 est obligatoire pour participer aux activités. Elle vous donne également l’accès gratuit à la bibliothèque. Pour l’obtenir, il est nécessaire de fournir certaines pièces, comme 2 photos d’identité et 1 enveloppe timbrée à votre adresse, 1 justificatif de domicile plus un certificat médical pour toutes les activités sportives.

Pour inscriptions :

- Forum des associations : samedi 7 septembre de 9h à 14h, place de la mairie
- Inscription aux différentes activités : à partir du lundi 2 septembre 16h30-19h30
- Reprise des cours : à partir du lundi 9 septembre

Les tarifs sont calculés à l’année, hors vacances scolaires et jours fériés.
Le montant global des cotisations d’activités est exigible à l’inscription, payable en 3 fois maximum pour les inscriptions faites avant le 31 décembre 2018.

Aucun remboursement ne sera effectué, sauf cas de force majeure qui sera étudié par le bureau, sur justificatif (changement de domicile, maladie).
Durant les vacances, des stages peuvent vous être proposés.

https://www.mjc.poussan.eu/catalogue-2016-2017/book/16?page=1

Pour les activités de danse enfants, il est nécessaire d’avoir 4 ans révolus au jour de l’inscription.
Pour démarrer toute activité, un minimum de 8 personnes inscrites au cours est requis.

  • Réduction de 10% sur le prix de l’activité la moins chère

- à partir d’une deuxième activité
– à partir d’un deuxième membre de la même famille.

Pour adhérer et se renseigner
Maison des Jeunes et de la Culture de Poussan
1, rue des Horts – 34560 Poussan
Tél. : 04.67.78.21.26
Site Web : http://www.mjc.poussan.com

E-mail : contact@mjc.poussan.comglamCapture

Avant le forum, un catalogue et un site : ceux de la MJC

 Dès le 9 septembre , la MJC proposera aux Poussanais et habitants des villages voisins plus de NOMBREUSES activités allant de la gym à la danse contemporaine en passant par la peinture, les Arts ou la musculation.En plus de ces activités, l’équipe de la MJC proposera cette saison encore de nombreux rendez-vous tels que des ateliers, des expositions, des conférences ou des soirées.

En septembre, ce sera le début des activités.

Dès cette semaine, un catalogue tout en couleurs, de 32 pages, présentant les activités de la MJC est distribué dans les boîtes aux lettres de Poussan et il sera également disponible auprès du secrétariat, dans les commerces partenaires. Le catalogue est téléchargeable sur le site internet de la MJC, (http://mjc.poussan.com).

https://www.mjc.poussan.eu/catalogue-2016-2017/book/16?page=1

ou https://www.mjc.poussan.eu/

vignette2019 2020

Mais au-delà, le site internet de la MJC vous donnera un aperçu de la vie de l’association et vous renseignera sur les activités et animations proposées.

Le horse-ball fêté aux Écuries Aubin

    ROUGEP1260804 Événement sportif dans la région, la 9ème  féria du horse-ball des Écuries Aubin a été bien animée ce samedi, de 19 h jusque tard dans la nuit puisque des rencontres avaient lieu jusqu’à une heure très avancée. Ainsi, les chevaux souffraient beaucoup moins de la chaleur et participaient avec plus d’ardeur aux échanges. Et tous les compétiteurs en vacances avaient pu profiter des plaisirs de la plage . Une infrastructure impressionnante avait été prévue pour accueillir toute la semaine, dans les meilleures conditions possibles, les cavaliers, les chevaux, les familles et les spectateurs : parking, aires pour les chevaux, groupes électrogènes, nourriture, hébergement, carrière et terrains d’échauffement…

Et en plus, cette année, un un très beau temps au rendez-vous et une très bonne ambiance pour animer les soirées. Une semaine bien animée aux Ecuries car depuis lundi , le centre équestre proposait aux cavaliers des stages de formation horse-ball. tiqueP1110812 Pour les propriétaires des Écuries l’objectif est en effet de développer le horse-ball chez les jeunes avec une école qui pourrait se développer au niveau de Sète Agglopôle, c’est toujours le souhait des Ecuries.

Et pour cette 9ème édition, les stages eurent du succès avec des participants venus de  toute la France mais aussi principalement de la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée.

Une très belle ambiance a animé  ces journées, autour d’une même passion, le cheval et le jeu. Et après les efforts il faisait bon se retrouver pour de belles soirées conviviales et ludiques avec brasucades entre-autres. Les groupes venus de loin sont bien-sûr restés sur le  site pour que ces 2 derniers jours soient  une fête complète.

Car, si depuis le début de la semaine dernière les écuries  organisaient des stages, ce 23 et 24 août, elles proposaient une véritable fiesta, celle de l’équitation et principalement du Horse-ball. Pour les rencontres en nocturne, les chevaux et les cavaliers étaient en osmose.L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes sur des chevaux, arbre, ciel, plein air et nature

Ce samedi, avec des moments de relaxation, avec des échauffements et une surveillance sans failles des montures, le cheval était chouchouté. Ils avaient même droit à la douche. Si les tournois se voulaient amicaux ils étaient aussi officiels car les compétiteurs pouvaient marquer des points pour participer aux Championnats de France. Les montures étaient donc très sollicitées mais respectées.  Les matches de deux fois dix minutes étaient menés par des arbitres officiels (élite) de la FFE (Fédération Française Équitation) : respect des règles, surveillance des montures, l’on ne s’y trompait pas, c’était du sérieux. Même si le  score importait peu pas question de laisser  faire. Les plus  jeunes mettaient en pratique leur formation.L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes sur des chevaux, cheval, arbre, ciel, plein air et nature

De nombreux clubs étaient représentés : venus de très loin, même d’Espagne,  ou d’autres secteursde France plus proches, comme Rabastens, entre les soins aux chevaux, le repas des montures, les échauffements puis les matches et les soucis d’hydratation, les participants ne chômaient pas et il régnait aux Écuries Aubin une belle ambiance et une activité particulière avec des équipes d’enfants et d’adultes sur le site.

Pourtant, tout était sous contrôle des Poussins jusqu’aux mixtes en passant par les minimes et les juniors et même pour les amateurs. Le fil conducteur, c’était la passion.L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes sur des chevaux et plein air

Même les chevaux concentrés sur le site semblaient prendre du plaisir à se retrouver. Tous leurs sens étaient en éveil comme ceux de leurs cavaliers : les contacts, les odeurs, les lumières et la musique donnaient à cette Féria un caractère magique très apprécié par les joueurs et les spectateurs. Bénévoles et membres du Club peuvent être félicités.ROUGEP1260805

 Chez les filles, ou les garçons, l’on oubliait la fatigue et les contraintes pour partager avec son cheval et ses coéquipiers de belles expériences et des sensations synonymes d’efforts mais aussi de bonheur.