La plateforme qui crée le lien entre une offre solidaire et des demandes de masques barrières

La plateforme qui crée le lien entre une offre solidaire et des demandes de masques barrières.
Pour se référer au modèle, mettre à disposition ses confections, trouver des masques.

https://masques-barrieres.afnor.org/AFNORCapture

Économie : un outil pour mesurer l’impact de la crise sur les entreprises

Sète agglopôle méditerranée et la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Hérault souhaitent soutenir et accompagner, grâce à un outil unique disponible sur https://www.observatoire-economique-agglopole.fr toutes les entreprises du territoire touchées par la crise liée à l’épidémie du Covid 19.

L’objectif est de mesurer l’impact de cette crise sur l’économie locale. Cet outil a deux fonctions principales : connaître les difficultés des entreprises et permettre de les accompagner, dès maintenant et sur la durée, lors de la reprise économique.

Cet « observatoire de la crise » s’adresse donc à toutes les entreprises de l’agglo pour leur permettre de se faire connaitre, de déclarer leurs difficultés, de demander à être aidées, orientées et accompagnées, ou encore d’être rappelées par une structure d’accompagnement. Il offre la possibilité à chaque dirigeant de comparer sa situation personnelle aux autres entreprises et de disposer de données quantifiées et qualifiées pour d’éventuelles négociations collectives à venir.

Outil statistique en ligne, sur la base du déclaratif, il propose de déclarer facilement une baisse d’activité. Cet observatoire a vocation à s’inscrire dans la durée et permettra de détecter et orienter les entreprises en difficulté vers la cellule de crise COVID-19 de la CCI Hérault pour être accompagnées de façon complémentaires.

Sète agglopôle méditerranée garantit la confidentialité des données collectées, en aucun cas reliées à l’administration fiscale, et qui seront analysées sous forme de grandes masses statistiques. La qualité et la régularité des informations que fourniront les entreprises, permettront d’adapter la participation de l’agglopôle aux soutiens directs ou indirects aux entreprises afin qu’elle soit adaptée et rapide.

PME, TPE, associations, face à l’épidémie du Covid-19, Sète agglopôle méditerranée se mobilise et vous informe pour atténuer les effets de l’épidémie sur l’activité économique. Retrouvez en page d’accueil sur un encart situé à droite (actualisé chaque jour), toutes les aides, soutiens et dispositifs mis à votre disposition.


 

Pendant la période de confinement des séances de sport gratuites sont mises à votre disposition

Pendant la période de confinement des séances de sport gratuites sont mises à votre disposition afin de garder la forme et vous dépenser dans la bonne humeur à domicile,
Vous pouvez ainsi vous inscrire sur le lien suivant :
https://www.frenchheroteam.fr/guillaume24fit
Si vous avez des questions vous pouvez prendre contact avec Guillaume
le coach…DEFIIMG-20200408-WA0004

Distribution des premiers 1 100 000 masques acheminés en Occitanie aux secteurs sanitaires et sociaux

Carole Delga : « nous distribuons les premiers 1 100 000 masques acheminés en Occitanie aux secteurs sanitaires et sociaux»Coronavirus, Doctor, Research, Fight

 Suite à la commande de 10 millions de masques réalisée par la Région Occitanie, une première livraison a été réceptionnée ce jour. Elle concerne 1 100 000 masques de type FFP1, qui sont répartis dans l’ensemble des 13 départements de la région. Une seconde livraison est attendue dans les prochains jours.

 Afin de protéger l’ensemble des secteurs touchés par l’épidémie de Covid-19 et accompagner la reprise, la Région a voté le 3 avril dernier un premier plan d’urgence sanitaire, économique et solidaire comprenant 22 mesures concrètes et doté de 250 M€, générant un effet levier de 450 M€.

 Ce plan comprend notamment la commande de 10 millions de masques (5 millions de modèle FFP2 et 5 millions de FFP1) pour un montant global de 14,2 M€. Réalisée en coordination avec l’Agence Régionale de la Santé (ARS), ainsi qu’avec les autres Régions pour l’acheminement, et les 13 Conseils départementaux d’Occitanie qui en ont financé 4 millions, cette commande contribue à répondre aux besoins urgents exprimés par les professionnels de santé.

Ces 1,1 millions de premiers masques FFP1 ont ainsi été acheminés en Occitanie ce mercredi et vont être répartis entre l’ensemble des 13 Départements de la région, tenant compte dans chacun d’entre eux des besoins à ce jour exprimés et des stocks fournis par ailleurs par les services de l’Etat. Ils seront ensuite distribués par les Départements aux personnels des établissements sanitaires et sociaux, des EHPAD, des structures d’aides à domicile, des foyers d’hébergement, etc. sur la base d’une cartographie des besoins identifiés avec l’ARS.

 « Cette première livraison vient répondre à un besoin urgent exprimé par l’ensemble des professionnels de santé de proximité, celui de garantir leur sécurité et celle de leurs patients dans l’exercice quotidien de leurs missions. La Région, aux côtés de l’ARS et de l’ensemble des présidents de Départements, est mobilisée pour leur garantir ce droit fondamental. Je tiens à saluer cette mobilisation commune qui témoigne des valeurs de solidarité qui nous sont chères et qui doivent primer en cette période de crise », a déclaré Carole Delga

En lien avec l’ARS, la livraison à venir de masques FFP2 commandés par la Région Occitanie sera consacrée aux 14 Groupements Hospitaliers du territoire.

 250 M€ investis pour faire face à l’urgence sanitaire et économique

 Afin de limiter l’impact économique et social de cette crise sanitaire sans précédent, la Région a déployé un ensemble de dispositifs pour soutenir les entreprises, les soignants, les salariés, les associations, les agriculteurs ou encore les étudiants et stagiaires de la formation professionnelle. Doté de 250 M€, générant un effet levier de 450 M€, ce plan d’urgence sanitaire, économique et solidaire prévoit 22 mesures visant à protéger les plus fragilisés et à préparer la reprise économique.

 

Coronavirus : Quelles précautions

https://www.anses.fr/…/coronavirus-alimentation-courses-net…Quelles précautions prendre après avoir fait ses courses ? Faut-il cuire ses aliments pour détruire le virus ? Peut-on manger ses fruits et légumes crus tels quels ? L’Anses a examiné, sur la base des données scientifiques disponibles, les possibilités de transmission de la maladie Covid-19 par les aliments. Voici ses réponses aux questions les plus fréquentes.

Les animaux d’élevage peuvent-ils tomber malade et nous contaminer ?

Il n’existe aucune preuve que les animaux d’élevage et les aliments qui en sont issus jouent un rôle dans la propagation du virus à l’origine du Covid-19. L’éventuelle transmission par un aliment ne peut donc être due qu’à la contamination de cet aliment par un malade ou une personne infectée par le virus, en le manipulant avec des mains souillées, ou en l’exposant à des gouttelettes infectieuses lors de toux et d’éternuements.

Manger un aliment contaminé peut-il nous rendre malade ?

Aujourd’hui, aucune donnée scientifique ne laisse penser que le virus peut nous contaminer par voie digestive. Toutefois la possibilité d’infecter les voies respiratoires lors de la mastication d’un aliment contaminé ne peut pas être totalement exclue. Si vous êtes malade, vous devez absolument éviter de manipuler des aliments et de cuisiner pour les autres.

Faut-il forcément cuire ses fruits et légumes ?

Non. Après un achat, avant de consommer les fruits et légumes ou de les cuisiner, il faut bien les laver à l’eau potable. N’utilisez surtout pas de désinfectant comme l’eau de javel ou de détergent, vous risqueriez une intoxication s’il était mal rincé. L’utilisation du vinaigre blanc pour rincer ses fruits et légumes n’est pas nécessaire. Il n’a pas d’action virucide. Après lavage à l’eau potable, essuyer les aliments avec un essuie-tout à usage unique, aide à éliminer d’éventuelles particules virales. Quand cela est possible, vous pouvez ensuite peler les fruits et légumes consommés crus.

Comment préparer les légumes qui ne se mangent pas crus ?

Avant toute chose, il est important de laver les légumes à l’eau potable. Une cuisson à 70°C à cœur, recommandée pour inactiver de nombreux microorganismes, permet aussi de détruire le virus SARS CoV2, potentiellement présent, (étant lui-même sensible à une température de 63°C pendant 4 min.).
Pour rappel, laver à l’eau potable et essayer les légumes avec un essuie-tout à usage unique diminue le risque de transmission par contamination croisée, par exemple le transfert du virus vers les mains.

Ces règles d’hygiène concernent également les emballages ?

Les emballages peuvent avoir été contaminés par des mains souillées lors de leur manipulation par une personne infectée (via les mains, éternuements…). Même si le virus causant la maladie ne peut survivre plus de 3 h sur les surfaces des emballages, essuyer les emballages avec un essuie tout à usage unique humidifié constitue cependant une précaution supplémentaire. On peut également laisser reposer les produits emballés non réfrigérés trois heures après les avoir ramenées à la maison lorsqu’il ne s’agit pas de produits frais. Pour les aliments qui se conservent au réfrigérateur, dès lors que cela est possible, il faut retirer les suremballages (ex :carton des yaourts)  avant de les ranger. Bien entendu, il faut se laver les mains soigneusement avant et après la manipulation de ces emballages.

Le vinaigre blanc est-il efficace pour détruire les virus sur les emballages ?

Les études ont montré que le vinaigre blanc était inefficace pour détruire des virus sur les aliments ou les emballages.

Quelles précautions prendre en rentrant de mes courses ?

Il faut tout d’abord se laver les mains. Même si le virus causant la maladie ne survit pas plus de 3 h sur les surfaces des emballages, essuyer les emballages avec un essuie tout à usage unique humidifié constitue cependant une précaution supplémentaire. Pour les aliments qui se conservent au réfrigérateur, dès lors que cela est possible, il faut retirer les suremballages (ex :carton des yaourts) et nettoyer les produits avec un papier essuie-tout humide avant de les ranger. Pensez à vous laver les mains à nouveau juste après.

Faut-il chauffer son pain ?

Le pain est cuit à haute température lors de sa préparation, ce qui élimine les virus. Les boulangers comme les autres professionnels de l’alimentation sont fortement sensibilisés aux règles d’hygiène (lavage de main régulier et/ou port de gants pour servir, utilisation d’un sac pour ranger le pain…). Dans ces conditions, le risque de transmission du virus est négligeable, il n’est donc pas nécessaire de faire chauffer son pain.
Si vous êtes malade, vous devez éviter autant que possible de manipuler le pain et de préparer les aliments.

Peut-on contracter le Covid-19 au contact de surfaces contaminées ?

Certaines études réalisées dans des conditions expérimentales, qui sont éloignées de celles rencontrées dans notre vie quotidienne, démontrent que le virus peut rester plus ou moins infectieux sur des surfaces inertes, démontrent que le virus peut rester plus ou moins infectieux sur des surfaces inertes. Donc le risque d’être en contact avec le virus en manipulant des objets ayant été contaminés n’est théoriquement pas exclu, mais il est faible. C’est pour cela qu’il est important de respecter les règles suivantes : ne pas se toucher le visage durant ses achats, se laver les mains lorsque l’on rentre chez soi et après avoir rangé ses courses.

Comment nettoyer des surfaces potentiellement contaminées ?

Les produits ménagers usuels permettent de nettoyer des surfaces potentiellement contaminées (savon, détergents, etc.).
Si vous utilisez de l’eau de javel, utiliser ce produit avec précaution car il est fortement oxydant et caustique pour la peau, les muqueuses et les matériaux.
Le téléphone, en contact direct avec les mains et le visage, les claviers d’ordinateurs, les tablettes tactiles, les poignées de portes peuvent être un vecteur de transmission du virus et doivent être nettoyés avec un produit adapté (par exemple des lingettes désinfectantes compatibles avec le nettoyage des écrans tactiles, un essuie tout imbibé d’alcool à 70° (70%) pour les matériaux compatibles).
Santé publique France vous propose une série de vidéos courtes apportant des conseils simples et pratiques pour faciliter le quotidien dans cette période de confinement à la maison. Elles ont été conçues avec le Ministère des solidarités et de la santé et le Gouvernement.
Cette deuxième vidéo vous délivre tous les conseils pour entretenir votre logement pour mieux se protéger du COVID-190

https://www.facebook.com/santepubliquefrance/videos/655020205290939/?t=22

Un espace d’engagement est ouvert à tous : Réserve civique

Que l’on soit bénévole dans l’âme, habitué depuis toujours des missions associatives. Ou que l’on ait à cœur, pour la première fois, de donner un peu de temps et d’énergie. Parce que cette guerre sanitaire est sans précédent, parce qu’elle nous concerne toutes et tous et parce que nous voulons la gagner. Ensemble.
#jeveuxaider

 

Si vous souhaitez de plus amples informations, une page dédié a été mise en ligne sur le site de la Préfecture : https://covid19.reserve-civique.gouv.fr/

Conditions de sortie des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant assouplies

Conditions de sortie des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant assouplies :

Nul besoin d’une attestation spécifique mais
• Remplissez toujours l’attestation dérogatoire de déplacement
• Respectez les gestes barrières

Aucune description de photo disponible.