L’Agglopôle vote à l’unanimité un plan de 20M€ pour l’économie locale.

La crise sanitaire liée à la pandémie du COVID-19 impacte les vies, les habitudes et les organisations. Elle devient une crise sociale, économique et interroge sur le rôle que peuvent jouer les institutions de la République dans un tel moment. La sauvegarde de l’économie est aujourd’hui au cœur des préoccupations des acteurs publics.pret22Capture
A l’échelle nationale, l’Etat a rapidement mis en place les premiers dispositifs aux côté des Régions. A l’échelle régionale, la Région Occitanie a adopté le 3 avril un ambitieux programme d’intervention, le « Plan régional d’urgence sanitaire, économique et solidaire ».

Les Maires et vice-présidents de Sète agglopôle Méditerranée ont dessiné le contour de l’intervention de l’EPCI pour son territoire lors de deux réunions successives, en bureau communautaire, les 9 et 16 avril dernier. Ils ont acté le principe d’un engagement financier de 20 M€ pour le soutien d’urgence à l’économie locale et l’accompagnement à la reprise de l’activité.pret

Voici les orientations de cet engagement en faveur de l’économie du territoire, voté à l’unanimité, lors du Conseil Communautaire qui se tenait ce jeudi 30 avril 2020.
LE CADRE BUDGETAIRE
Sur un plan budgétaire, ce plan d’aide de 20 M€ sera financé par l’affectation intégrale des résultats 2019 pour un montant de 6 M€, complétés par un emprunt complémentaire de 14 M€, qui est rendu possible par le faible endettement de Sète agglopôle Méditerranée.
Cet emprunt ne remettra pas en cause notre bonne santé financière, grâce au faible endettement de I’ EPCI et grâce à des taux très bas. La capacité de désendettement de SAM sera de 8 ans, alors que le seuil d’alerte est à 15 ans.

Le conseil de développement de Sète agglopôle Méditerranée a souhaité rester connecté et actif

Depuis le début du confinement, le conseil de développement de Sète agglopôle Méditerranée a souhaité rester connecté et actif afin de pouvoir apporter sa contribution durant la crise sanitaire.Photo visio

Pour cela, il travaille en visio-conférences avec des membres volontaires pour établir des propositions dans le contexte de la crise actuelle sur la relance économique, l’animation commerciale et les circuits courts alimentaires.

A ce jour, et c’est un des rares cas en France, le Conseil de développement s’est réuni 4 fois en visio-conférence pour formuler des propositions concrètes dont 6 d’entre elles ont été validées par Sète agglopôle Méditerranée.

Parmi les thématiques retenues par SaM, on peut souligner : Opération de crowdfunding (plate-forme de mise en relation entre les commerçants locaux et leurs clients), aide technique aux entreprises pour la réalisation de leur business plan de relance, développement des circuits courts.

Dans les semaines à venir, le conseil de développement va poursuivre ses travaux, en participant à un débat national, via une plate-forme dédiée, pilotée par des universitaires. Cette approche originale permettra d’identifier de nouvelles pistes pour le « mieux vivre ensemble » consécutivement à la crise sanitaire : télé-travail, mobilités douces, agriculture et l’alimentation locale…

« Il est de notre mission de proposer des ébauches de solutions, confie Jean-Guy Majourel, Président du conseil de développement. Notre conseil est composé de 102 bénévoles qui ont l’intérêt général chevillé au corps. Beaucoup ont répondu présents pour travailler ensemble en visio. Je les remercie très sincèrement pour leur engagement ».

Contact : 06 42 52 80 81

Le Conseil communautaire du 30 avril en direct

En raison du confinement, le Conseil Communautaire de ce jeudi 30 avril  ne sera pas ouvert au public mais pourra être suivi en direct sur cette page  (ci-dessous) à partir de 15 h.

Il vous suffira de lancer la vidéo pour assister aux débats de la séance dont l’ordre du jour comptera 29 points.

Le nombre d’élus présents physiquement est limité afin de respecter les mesures de distanciation en vigueur. Un système de procurations a été mis en place pour que chaque vote soit respecté.

En cas de souci de lecture, vous pouvez retrouver la vidéo ici ===> https://player.vimeo.com/video/410296177

Ou voir sur : http://thau-infos.fr/index.php/commune/echos/78221-le-conseil-communautaire-du-30-avril-en-directcaptorCapture

LE DISPOSITIF D’AIDE ET D’ACCOMPAGNEMENT DU GOUVERNEMENT POUR LES ENTREPRISES

CORONAVIRUS COVID-19 :

LE DISPOSITIF D’AIDE ET D’ACCOMPAGNEMENT

DU GOUVERNEMENT POUR LES ENTREPRISES

Comment bénéficier du remboursement accéléré des crédits d’impôt sur les sociétés et de crédit de TVA ?

Afin d’apporter une aide financière aux entreprises en difficulté, une procédure accélérée de remboursement des créances d’impôt sur les sociétés restituables en 2020 est mise en œuvre. Si votre société bénéficie de crédits d’impôt restituables en 2020, vous pouvez dès maintenant demander le remboursement du solde de la créance disponible.

Tout savoir

Commerce de détail, transports, industrie, services : des fiches conseils pour chaque secteur

Employeurs, retrouvez des fiches conseils métiers pour vous aider dans la mise en œuvre des mesures de protection contre le COVID-19 sur les lieux de travail et pour assurer la continuité de l’activité économique.

Tout savoir

Fonds de solidarité : un tableau de bord mis à disposition

Depuis le 1er avril, le Fonds de solidarité a permis d’octroyer 1,32 milliard d’€  d’aides à 990 000 bénéficiaires. Consultez désormais le tableau de bord qui vous donne accès à toutes les aides apportées par secteur, par région et par département.

En savoir +

LES MESURES DE SOUTIEN POUR LES ENTREPRISES

En savoir +

Comment bénéficier d’un report du paiement des loyers et factures ?

Votre entreprise fait partie des plus petites entreprises éligibles au fonds de solidarité financé par l’État et les Régions ? Vous pouvez bénéficier de droit de report du paiement des loyers, des factures d’eau, d’électricité et de gaz.

En savoir +

« Je suis travailleur indépendant, profession libérale. À partir de quelle date puis-je déclarer mes revenus 2019 ? »

« La déclaration sociale des indépendants (DSI) des revenus 2019 doit être effectuée entre le 9 avril et le 12 juin 2020 sur le site net-entreprises.fr. Suite à leur déclaration en ligne, les indépendants bénéficieront de la régularisation de leurs cotisations 2019 et d’un lissage de leurs cotisations 2020. »

Plus de questions-réponses

UN MOIS + 1… hommage à Michel Zoom

L’image contient peut-être : 1 personne
« Les rides du destin sont plus profondes
Chez ceux qui n’ont pas peur de capter les ondes sans lendemain. »
A travers cet exercice virevoltant, André espère répondre par la poésie et l’humour à l’oppressante réalité du temps présent. Après la splendide exposition au foyer des campagnes en 2012, il nous offre aujourd’hui une vision pleine d’espoir, par delà les murs du confinement.
 Le service culturel remercie André Cervera pour ces jolis moments !

Vous pourrez vous faire plaisir le 1er mai avec le muguet grâce à votre fleuriste Rosée d’Etoile

Même avec le confinement, vous pourrez vous faire plaisir le 1er mai avec le muguet grâce à votre fleuriste Rosée d’Etoile, alors n’hésitez pas, faites-vous plaisir avec un petit brin de porte-bonheur !L’image contient peut-être : texte

BAISSE DES VACCINATIONS INFANTILES : LA PMI DU DEPARTEMENT LANCE UN APPEL AUX PARENTS

Depuis le confinement, les équipes médicales du Département observent une baisse des vaccinations des nouveaux nés. Le Département tire le signal d’alarme : les bébés sont les plus fragiles et le déconfinement les expose à de nombreux virus plus graves pour eux que le COVID19.

Avec 13 000 vaccins infantiles chaque année, la Protection Maternelle Infantile (PMI) du Département de l’Hérault poursuit ses missions ; elle accueille les enfants et leurs parents sur 22 sites, dans des conditions sanitaires optimales.

Parents, faites vacciner vos nourrissons, protégez-les en vue du déconfinement !Vaccin enfant

INQUIÉTUDES SUR LES REPORTS DE VACCINATION

Les professionnels de santé s’inquiètent des multiples reports de vaccination depuis le début du confinement. Selon Véronique Calueba-Rizzolo, Vice-Présidente déléguée à la solidarité enfance-famille, « le confinement n’empêche pas d’aller chez le médecin et de poursuivre la vaccination obligatoire pour la protection future de vos jeunes enfants. Nos services de protection maternelle et infantile sont à la disposition de tous les Héraultais. »

Les nouveaux nés, notamment les prématurés, ont des défenses immunitaires faibles. D’où la nécessité de leur vaccination précoce. Ils peuvent être exposés à de nombreuses maladies plus dangereuses que celle transmise par le coronavirus, qui touche peu les enfants. Les maladies des tout-petits (méningite, rougeole, oreillons, coqueluche…) circulent toujours pendant le confinement et seront d’autant plus virulentes lors du retour des contacts physiques et de la réouverture des structures collectives, après le 11 mai.

Preuve du relâchement dans les vaccinations des nouveaux nés, la résurgence de cas de coqueluches dans plusieurs régions de France. « Il ne faudrait pas que, lors du déconfinement, on se retrouve avec des enfants non-vaccinés qui pourraient être des sujets à risques pour contracter des maladies. Une coqueluche ou une rougeole peuvent avoir des conséquences gravissimes chez l’enfant », souligne Florence Nemorin, médecin de la PMI de l’Hérault.

 

22 SITES DE PMI OUVERTS DANS DES CONDITIONS SANITAIRES OPTIMALES

Tout au long de l’année, la quarantaine de médecins et puéricultrices du Département offre un réseau de soins unique sur tous les territoires de l’Hérault, notamment ceux touchés par la désertification médicale. Plus de 5 000 enfants sont suivis et 16 000 examens réalisés tous les ans par des équipes de professionnels pluridisciplinaires. Sans compter les 13 000 vaccinations entièrement gratuites pour les tout-petits.

Au cœur de cette période de confinement, à la demande du Président du Département, Kléber MESQUIDA, la PMI du Département reste ouverte aux parents et aux enfants sur 22 sites couvrant l’ensemble du territoire.

Sandrine Dumas, puéricultrice au sein du service PMI, le souligne : « on continue à avoir un lien rapproché avec toutes les familles que l’on suivait avant la crise sanitaire, pour entendre leurs difficultés, leurs inquiétudes. »

Les vaccinations des bébés continuent à être réalisées durant cette période de confinement, conformément aux recommandations des autorités, dans des conditions sanitaires optimales. Chaque rendez-vous est espacé a minima d’une demi-heure afin de permettre la désinfection des locaux et d’éviter de croiser d’autres patients. Les gestes barrières sont scrupuleusement respectés.

Les consultations se font exclusivement sur rendez-vous.
Pour obtenir les coordonnées des sites PMI ouverts et leurs nouveaux horaires, merci de vous rendre sur : herault.fr/actualite/coronavirus-toute-linfo-du-departement-mises-jour-permanentes

CALENDRIER DE VACCINATION 2020 : 11 VACCINS OBLIGATOIRES

Depuis le 1er janvier 2018, l’obligation de vaccination des nourrissons a été étendue à onze vaccins contre trois précédemment. Les vaccins concernent les maladies suivantes : rougeole-oreillons-rubéole, méningoque C, pneumogoque, hépatite B, coqueluche, diphtérie-tétanos-polyomélite.

Ces vaccins représentent 10 injections pour les enfants, étalées sur deux ans (vaccinations des nourrissons obligatoires à 2, 4, 5, 11, 12 et 16-18 mois).