L’association St-Vincent organise un LOTO

L’association St-Vincent organise un LOTO
Dimanche 28 avril
Au foyer des Campagnes
En vue de contribuer au financement de la restauration du château de Montlaur
Pour supporter ce projet, vous pouvez acheter des cartons de loto, venir les jouer vous-mêmes ou les confier pour qu’ils soient joués à votre place.lotoDSC_0015 (5)
Si vous le souhaitez, vous pouvez vous procurer ces cartons par EscapadeS : soit vendredi prochain à l’assemblée générale (18h30 salle sous la crèche), soit en laissant le règlement dans la boîte aux lettres au 555 chemin du Giradou en précisant votre nom et numéro de téléphone.
Voici les tarifs des cartons :
2 euros le carton
5 euros les 3
10 euros les 7
20 euros les 16

Vente de muguet le 1er mai

Pas de demande d’autorisation mais une tolérance encadrée

Illustration 1Crédits : © Pixabay

Illustration 1

Le 1er mai approche et, comme chaque année à cette date, le muguet va à nouveau fleurir dans les rues des villes et des villages. Mais connaissez-vous vraiment les règles qui s’appliquent sur la vente du muguet ce jour-là ? Retour avec le ministère de l’Intérieur sur les principales règles à connaître concernant cette vente dans la rue qui n’est pas soumise à autorisation.

La vente de muguet le 1er mai est, en général, encadrée par des arrêtés municipaux précisant de :

  • vendre uniquement du muguet sauvage cueilli dans les bois ;
  • vendre en petite quantité ;
  • vendre en brin sans ajouter d’autres fleurs au bouquet et sans emballage ;
  • ne pas s’installer à proximité d’un fleuriste ;
  • ne pas utiliser de tables, tréteaux ou chaises pouvant matérialiser le point de vente ;
  • ne pas constituer un danger ou une gêne pour les piétons et les véhicules.

  À noter :

Les ventes effectuées sur la voie publique sont strictement réglementées, les « ventes au déballage » qui permettent par exemple aux particuliers de vendre des marchandises lors de vide-greniers, de brocantes ou de braderies étant également soumises à une réglementation.

Débroussaillage des terrains : pensez-y avant l’été !

Illustration 1Crédits : © galam – Fotolia.com

Illustration 1

Alors que l’été approche, le ministère de l’Intérieur rappelle qu’en matière de lutte contre les feux de forêts, le débroussaillage des terrains autour des habitations est parfois obligatoire, notamment dans les régions Nouvelle-Aquitaine, Corse, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur et pour les départements de l’Ardèche et de la Drôme. Pour savoir si vous êtes concerné par une obligation de débroussaillage, vous pouvez également contacter votre mairie.

Par conséquent, pour limiter le combustible dont le feu pourrait se nourrir, le ministère recommande de :

  • procéder à l’élagage des arbres et arbustes ;
  • éliminer les déchets végétaux (branchages, herbes coupées…) ;
  • bien ratisser les sols (aiguilles de pins, feuilles mortes…).

Ce débroussaillage des terrains permet également de mieux protéger les biens et les habitations tout en facilitant le travail des pompiers en cas d’intervention.

  À savoir :

Si cette obligation de débroussaillage n’est pas respectée, la commune peut mettre en demeure les propriétaires qui ont alors un mois pour exécuter ces travaux.

Doit-on faire une déclaration de revenus en 2019 malgré le prélèvement à la source ?

La question : « J’ai appris que je devais encore déclarer mes revenus cette année bien que l’on soit passé au prélèvement à la source. Pouvez-vous m’expliquer pourquoi ? »

La réponse de Service-public.fr : « En effet, vous devez faire une déclaration en 2019 afin de permettre à l’administration fiscale d’actualiser votre taux de prélèvement, de calculer l’impôt que vous devrez payer si vous avez eu des revenus exceptionnels en 2018, et de prendre en compte vos éventuels réductions et crédits d’impôts. »

La déclaration est donc encore obligatoire en 2019.

Cela s’applique également aux personnes non imposables car elle est indispensable pour pouvoir bénéficier de certaines prestations, comme le dégrèvement de la taxe d’habitation ou le chèque énergie.

Pourquoi faire une déclaration de revenus ?

La déclaration permet :

  • de faire le bilan de l’ensemble des revenus de 2018 du foyer fiscal (les revenus non exceptionnels, qui ne seront pas imposés, et les revenus exceptionnels qui le seront) ainsi que des dépenses ouvrant droit à réduction ou crédit d’impôt (les montants indiqués servent notamment à déterminer l’acompte de 60 % qui sera versé dès le mois de janvier 2020) ;
  • d’actualiser votre taux de prélèvement à la source applicable à compter de septembre 2019 (sauf si vous avez déclaré depuis le début de l’année un changement de situation de famille ou signalé une baisse de vos revenus 2019, auquel cas votre taux reste applicable tout au long de l’année).

Vous pouvez à cette occasion :

  • valider, compléter ou rectifier les informations relatives à votre état civil, déclarer ou confirmer un changement de situation de famille en 2018 (mariage, Pacs, divorce, séparation ou décès de conjoint) ;
  • compléter ou modifier vos coordonnées bancaires si vous faites la déclaration en ligne ;
  • compléter les nom, prénom, date et lieu de naissance de vos enfants mineurs de plus de 15 ans. Ces informations serviront à leur attribuer un numéro fiscal pour préparer leur entrée dans le monde du travail et les faire bénéficier, dès leurs premiers revenus, de la personnalisation du prélèvement à la source ;
  • obtenir un avis d’impôt sur le revenu (pièce justificative nécessaire dans certaines démarches administratives) entre fin juillet et début septembre 2019.

Jusqu’à quand faire sa déclaration ?

La date limite pour transmettre votre déclaration papier est fixée au jeudi 16 mai 2019 (minuit).

Le service de déclaration en ligne fermera quant à lui selon un calendrier dépendant de votre département.

La déclaration en ligne est vivement encouragée. Les contribuables dont la résidence principale n’est pas connectée à internet ou qui sont dans l’incapacité d’effectuer cette démarche pourront continuer à utiliser le papier, en signalant leur situation à l’administration.

  À savoir :

L’administration fiscale pourrait rendre facultative dès l’an prochain cette déclaration annuelle pour les contribuables dont les revenus ne changent pas d’une année sur l’autre (près de 8 millions de foyers). La déclaration resterait en revanche nécessaire pour les travailleurs indépendants (qui versent un acompte à l’administration calculé en fonction de leurs revenus des mois précédents) et pour les contribuables bénéficiant de crédits ou réductions d’impôts.

Un coup de pouce pour vous insérez dans la vie active

Vous avez entre 16 et 25 ans, vous êtes sorti du cursus scolaire et avez besoin d’un coup de pouce pour vous insérez dans la vie active, ou pour accomplir certaines démarches?

 

La Mission locale du Bassin de Thau (6 rue Sadi Carnot à Mèze) est là pour vous aider.
Des conseillers vous accompagnent pour définir votre orientation, vous aider dans le cadre de la formation, dans votre vie quotidienne (point info jeunes, aide à la mobilité, soutien et conseils dans les démarches administratives ou les demandes d’aides financières….) ou encore pour vous aider à trouver un emploi.


N’ hésitez pas à les contacter!
Vous trouverez leurs coordonnées en cliquant sur le lien ci dessous
http://www.mlij.fr/en-plus/nos-antennes.html…

Poussan : atelier ouvert à tous pour s’initier à l’art du « Pikto »

pikto181124_pikto_tantajo_0330Dans le cadre de l’exposition PIKTO de Nicolas Eon qui aura lieu au Foyer des Campagnes du 7 au 30 juin 2019, le service culturel de la ville, propose un atelier pour s’initier à l’art du « Pikto » dans le cadre magnifique du chemin des capitelles le dimanche 12 mai 2019 de 10h/16h.

Le service culturel et l’artiste invite le public à une randonnée artistique dans la garrigue des collines de la Moure.

Un reportage photo et vidéo en retracera les différentes étapes au sein de l’exposition.

Pour participer inscription auprès du service culturel de la ville avant le 8 mai : tél. 04 67 18 35 95 et spectacle@ville-poussan.fr.

( Marche de 15 à 20 min en garrigue avant d’arrivée sur le lieu de l’animation

- Activité à partir de 8 ans – Prévoir chaussures adaptées, pique nique, eau, pinceau,…)

https://www.facebook.com/villedepoussan/videos/409761399801410/?t=7

9 mai : première réunion pour le collectif : « Stop Linky Poussan »

La semaine dernière avait lieu une réunion publique sur le compteur Linky et à cette occasion un collectif « Stop Linky Poussan » a été créé.La première réunion du collectif aura lieu le 9 mai à 19h à la salle de la crèche (à côté de la mairie) à Poussan.

Ce sera l’occasion d’étudier  les démarches à envisager si vous souhaitez vous opposer à la pose de ce  compteur, mais également de réfléchir ensemble à comment s’organiser collectivement (chaîne de téléphone pour prévenir de l’arrivée des agents Linky; création d’autocollants à mettre sur les compteurs;  atelier de « barricadages » de nos compteurs…).Pas de panique si vous ne pouvez pas être là, vous pouvez demander à Pauline le courrier qu’il faut envoyer à ENEDIS en (recommandé avec AR), vous n’avez plus qu’à le personnaliser avec vos coordonnées et à le signer.Les prochains compteurs Linky seront posés à Poussan dès le mois de juillet.Adresse mail : « Stop Linky Poussan »

Inscriptions à l’école maternelle pour la rentrée de septembre 2019

Si votre enfant est déjà scolarisé et ne change pas d’école, il n’est pas nécessaire de renouveler son inscription.
Vous pouvez retirer le dossier de pré-inscription auprès du guichet unique au Pôle Enfance Jeunesse – 26 rue de la salle – 04 67 18 24 85Boy, Girl, Hand In Hand, Kids, School

-Le livret de famille ou une copie intégrale de l’acte de naissance de l’enfant -Le carnet de santé de l’enfant comportant les vaccinations obligatoires ou les certificats de vaccinations (ou un certificat de contre-indication)
-Un justificatif récent de domicile (le dernier avis d’imposition ou de non-imposition sur le revenu ou le dernier avis d’imposition pour la taxe d’habitation et la redevance audiovisuelle, ou une facture de gaz, d’électricité de moins de trois mois ou l’échéancier en cours)
-Une pièce établissant la qualité du responsable légal (la carte d’identité, le passeport) et, le cas échéant, les conditions d’exercice de l’autorité parentale (le jugement).