Les curiosités du carnaval de Poussan

Parmi toutes les festivités qui marquent chaque année le carnaval de Poussan, certaines sont synonymes de traditions ou de cérémonies. Les plus curieuses sont celles qui se placent le Mardi Gras, avec particulièrement le fameux Branle de la chemise.

Certains anciens ont pu le voir avant la guerre de 40/45. Il survit encore. Tel un livre d’histoire que l’on ouvre chaque année pour vérifier que ce n’est pas un rêve, entre 100 et 200 Poussannais participent ce jour-là à cette curieuse procession qui déroule ses arabesques à travers le village.

Vers 21 h, le Mardi Gras, l’on voit devant les Halles de Poussan, se former une étrange théorie composée d’hommes portant des chemises de nuit et des bonnets de femme, tandis que pour les dames, c’est l’inverse. Chacun porte à la main une bougie protégée maintenant par du papier aluminium.

A la lueur des flambeaux et des lanternes, pendant que les hautbois et les tambours font retentir une trépidante musique, les danseurs sauteurs vont en une curieuse procession traverser le village ancien pour se rendre au Foyer des Campagnes.

Pour certains cette tradition viendrait du Moyen Age, pour d’autres ce serait une survivance unique en France de farces tusculanes, où s’exprimaient la joie des colons du Latium et des vétérans de la 7ème Légion.

Un colimaçon géant va  se former alors pour s’enrouler et s’enrouler encore jusqu’à ce qu’une farandole délirante emporte ses participants dans un tourbillon sympathique, jusqu’à l’épuisement.

Tandis que les musiciens vont reprendre des airs  de chants occitans, les derniers danseurs, main dans la main tourneront encore avant de libérer la piste.

Si quelquefois, l’on a pu voir la danse de  l’échelle pratiqué par des volontaires, la tête entre les barreaux, c’est celle du chevalet sur laquelle vont  se concentrer tous les regards.

Celle-ci se pratique dans de nombreuses localités. Traditionnellement appelé le « cheval-jupon », cette coutume serait d’abord née en Provence ou en Espagne, vers la fin du Moyen-âge et aux débuts de la Renaissance.

A Montpellier, on la retrouve dans la danse du Chibalet qui fait partie de celle des Treilles.
On pensait jadis qu’il s’agissait d’une parodie des tournois. Aujourd’hui, Les avis sont partagés car certains y voit la volonté de domestication du cheval par l’homme tandis que d’autres y voit une allusion au Centaure ou à un vieux mythe où un homme revêtu d’une peau de cheval, coiffé d’une tête, symboliserait une union rituelle.

Pourtant, la danse, réglée comme un ballet, est composée de figures qui se suivent selon un ordre fixe et la coutume est restée tellement ancrée que l’on fabriquait, il y a peu de temps encore, de nouveaux chevaux quand on en avait besoin. Dans certaines communes Ils portent des clochettes et alternativement s’éloignent de leur donneur d’avoine ou le poursuivent ; un serviteur les accompagne avec un chasse-mouche fait d’une queue de cheval. A Poussan, un autre danseur tient la brosse et l’étrille, et enfin le 5ème, à l’arrière, tient une tenaille et un marteau. Il représente le maréchal ferrant chargé de ferrer le cheval.

A Poussan aussi, pour faire honneur au cheval de trait, il est nécessaire que le chevalet soit exécuté correctement. Il faut 5 bons danseurs vêtus avec un pantalon blanc, une chemise et des tennis blancs, un gilet, une cravate et une taillole rouge ainsi qu’un chapeau de paille (canotier).
Alors rendez-vous au foyer des campagnes vers 21 h 30, fin février pour ce ballet dansé dans les règles de l’art.

À l’approche des festivités poussannaises, quelques liens peuvent vous intéresser :

Poussan : cavalcades 2015 et 2016

https://www.youtube.com/playlist?list=PLpEACJ_B6vrnakOWkdMIqixgZKFe7S4P7

Poussan : branles de la chemise 2015 et 2016

https://www.youtube.com/playlist?list=PLpEACJ_B6vrm32lA1TNfbBc_1POIOREfS

Poussan : jugement de Paillasse 2015 et 2016

https://www.youtube.com/playlist?list=PLpEACJ_B6vrnZ2uYeuQDwNgyq9Fh7TfsB

Tamara Foncillas élue Miss Poussan 2017

  Ce samedi 28 janvier 2017 avait été retenu par les amateurs et les habitués de l’événement depuis bien longtemps : « Élection Miss Poussan avec repas et spectacle », une fête bien sympathique synonyme de grâce et de beauté accompagnée souvent d’un beau spectacle avec un bon repas. Plus de 200 personnes allaient participer à cette soirée festive toujours animée.DSC_0351 (1)Pour les 6 candidates, depuis plus d’un mois des répétitions avaient eu lieu, et même durant ce samedi, c’était l’occasion pour elle de mettre au point les chorégraphies et de s’essayer sur la scène avec cette année, une particularité, un podium surélevé qui faisait merveille.

A la fin de cette soirée une nouvelle Miss Poussan 2017 serait élue pour représenter sa commune avec charme, douceur et fierté. Elle allait avoir l’occasion de se présenter durant le Carnaval de Poussan, dans 4 semaines. De nombreux Poussannais apprécient cet événement qui depuis plus de 15 ans anime la fin de ce mois de janvier. La soirée s’annonçait bien conviviale. Des représentants de différentes communes voisines avaient même tenu à y participer avec  plusieurs maires.

De l’apéritif avec de la Soupe Champenoise et des amuses-bouches, au café gourmand avec des nougats glacés, le repas et le service était pris en charge par un traiteur qui devait s’adapter au rythme du spectacle tandis que Rézone contrôlait la partie sonorisation. La synchronisation avec ses différents actes devait permettre à tous une bonne participation mais  aussi une bonne dégustation en toute tranquillité. Tout un art, mais, à cet effet, le service animations et culture de la mairie veillait au bon déroulement des opérations.

Autour de Danielle Bourdeaux qui s’occupait particulièrement des candidates et du spectacle, d’autres élus étaient chargés de la réception des convives. Ils s’activaient pour satisfaire le public et les accueillir individuellement. Ils avaient en charge l’organisation de toute la soirée, la préparation des candidates et celle du gymnase. Et Madame Bourdeaux s’était aussi occupée des répétitions et de la programmation.

Ce samedi matin, ils avaient été nombreux à venir prêter main forte à cette équipe restreinte pour la mise en place, Heureusement, pour tout ce groupe motivé, c’était toujours  Thierry Mazard de la société OCP, très connu dans le milieu des Miss, qui avait en charge le spectacle, mais malade, il était remplacé pour l’occasion par Marie-Charlotte, une de ses collaboratrices. De leur côté les jeunes prétendantes qui allaient monter sur scène avaient encore une dernière fois répété les chorégraphies tout comme les mannequins, dans l’après-midi. Mais ensuite passage chez la plupart des coiffeuses poussannaises qui participent depuis 2008.uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuDSC_0084 (9)

Le Dressing d’Isa et Isabelle Dupéré s’étaient occupés de certaines tenues tandis que la fleuriste locale, de Rosée d’étoiles, avait réalisé de très belles compositions. Et même le maquillage des jeunes Poussannaises était assuré par Jessica et Céline de l’institut Ambre et Sens. D’ailleurs, les commerçants de Poussan étaient remerciés pour les cadeaux offerts à toutes les candidates, la société GSM pour son soutien exceptionnel et Rosée d’étoiles pour ses compositions florales.

Pour cette élection 2017, 6 candidates allaient monter sur scène, Sarah Béraud, Alizée Cazaban, Tamara Foncillas, Lucie Hernandez, Julie Matheau et Sarah Soria. Même avec de l’entraînement, chacune d’elles avait l’estomac un peu serré, mais avait envie de se dépasser pour atteindre le titre suprême. Le compte à rebours était lancé dès 18 h pour la plupart des jeunes filles qui découvraient ce genre de cérémonie.

On y était presque, place au spectacle, à la musique, à la grâce. Tandis que les derniers convives se mettaient à table, l’apéritif était servi. La tension montait d’un cran. De la sonorisation, aux jury, l’on se concentrait,

Tout était en place. Hari,qui remplaçait Vincent, le présentateur et l’animateur habituel qui était souffrant, annonçait le début des festivités en indiquant que Poussan ouvrait toujours la saison des Miss. Dany Bourdeaux souhaitait à tous une agréable soirée en précisant qu’au-delà des candidates nous allions profiter d’un beau spectacle très varié.

Miss Poussan 2016, Mathilde Broutin qui  était applaudie, assurait avec brio une transition entre 2016 et 2017 après avoir représenté Poussan dans différentes manifestations, presque toutes d’ailleurs.
Virginie Guillin, candidate au titre de Miss France était très applaudie ainsi que la 1ère dauphine de Miss France, Aurore Kichenin, resplendissantes toutes les deux.xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxDSC_0387 (1)

Le jury était alors présenté avec 4 membres spécialisés soit dans la couture soit dans le monde des Miss ou de la communication : Isabelle Dupéré, Marie-Charlotte, Thomas et Marcel.

Danielle Bourdeaux remerciait tous ceux qui avaient permis la réalisation de l’événement, Monsieur le Maire et surtout les candidates sérieuses et très gentilles et  les mannequins ouvraient la soirée par un défilé qui mettait le feu aux poudres question applaudissements sur des musiques entraînantes avec pour Thème Kenzo et Paco Rabane puis Givenchy et Dior.

Pour rentrer dans le vif du sujet, les prétendantes montaient directement sur scène pour un premier show à l’américaine qui donnait déjà l’occasion aux supporters de déclarer leur soutien.uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuDSC_0163 (1)
.Chacune d’elles précisait ensuite ses motivations et donnait des renseignements sur sa vie privée, sur ses études, ses loisirs.
Et toujours un petit clin d’œil à Poussan qu’elles apprécient souvent.

Une première présentation des mannequins dévoilait le charme  et la féminité de jeunes fille reconnues au niveau régional sur une très belle chorégraphie. De l’élégance et de la jeunesse que l’on allait retrouver chez les prétendantes poussannaises en tenue de ville, après un petit show en intermède, mais surtout après avoir écouté ,et observé durant  une longue séquence Philippe Leconte, ventriloque, lors de son passage : « un spectacle très amusant avec NICKY le lapin blanc frimeur aux allures de rockeur. Une animation de très grande qualité où, rires et fou-rires étaient assurés.
Et pour pimenter, les spectateurs risquaient de devenir la marionnette de Philippe Lecomte comme deux d’entre-eux partis dans des discussions et même dans des chansons. uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuggggttttL’on retrouvait peu après les mannequins  avec un show dansant puis les candidates poussannaises pour une démonstration et  une invitation à l’été avec cette fois-ci, des tenues balnéaires.
Les prétendantes défilaient avec aisance pour le plus grand plaisir des supporters qui donnaient de la voix. Sur des chorégraphies bien travaillées chacune des candidates se mettait en valeur Et si l’on appréciait leur professionnalisme, l’on en profitait aussi pour se restaurer avec un le fondant de chapon sauce morilles avec pommes de terre et marrons.

L’entracte avait permis au public de reprendre son souffle, de faire le point et d’échanger les premières impressions sur les chances de chacune des postulantes. Même les membres du jury faisaient un rapide bilan sans toutefois tirer de conclusions trop hâtives. La seconde partie allait-elle renforcer leurs choix ?
En attendant, place à la convivialité et au repas que les convives semblaient déguster avec  délectation.uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuumhligtutgu

Après la pause l’on avait repris avec un show dansant des mannequins toujours sur le thème de grands couturiers avant de les voir présenter des chorégraphies en portant des robes de cocktail et de soirée de la créatrice balarucoise, Isabelle Dupéré, toujours aussi imaginative. Quelques minutes après ce fut en robe de mariée et ce fut un florilège de nuances et de tendances toujours adaptées à des mannequins très gracieuses..

uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuDSC_0199
Mais auparavant le spectacle était monté en puissance avec l’arrivée de Virgil. chanteur et auteur-compositeur français principalement connu pour avoir été la doublure vocale officielle de Michel Sardou lors des concerts de ce dernier de 1977 à 1984, Pour lui : « La scène est un lieu magique où l’alchimie du verbe et des sons fusionnent pour donner vie à l’émotion ; celle qui se fait Lumière pour réchauffer le cœur des autres. Car l’homme, comme l’artiste, se nourrit de partages. » Il nous le prouvait en mettant le feu à la salle où tournaient les serviettes.uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuDSC_0221 (1)

Avant cette séquence dédiée à la Variété française, les jeunes candidates étaient revenues en tenue de soirée, arpentant le podium où crépitaient de nombreux flashs. Chacun avait apprécié la grâce des jeunes filles.

Tandis que le voyage s’était poursuivi  avec un défilé de mode en robes de mariée ouvert par une de nos mannequins, Virginie Guillin, toujours aussi belle, l’on sentait que la phase finale avait été déterminante.

Le sort en était jeté, il fallait attendre les délibérations du jury. Ses membres se concertaient durant ce magnifique défilé. Aussi belles l’une que l’autre, Virginie Guillin et les Mannequins y participaient.uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuDSC_0299 (1)

L’ensemble des jeunes filles étaient réunies pour une dernière présentation que le public accompagnait par ses applaudissements soutenus. L’on approchait du résultat. Monsieur le Maire et Danielle Boudeaux montaient sur scène. Jacques Adgé et Aurore avaient droit à une petite chanson pour leur anniversaire. Les élus précisaient encore  » que cette soirée avait été magnifique et que chacune des candidates pouvait être félicitée pour son engagement en alliant l’élégance,  la beauté et le naturel de la jeunesse. » Tous les partenaires et les sponsors ainsi que tous les participants étaient félicités. Dany Bourdeaux remerciait les Poussannais présents, et ceux qui avaient œuvré pour que cette élection soit exceptionnelle et soit une réussite.uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuDSC_0319 (1)Les spectateurs étaient impatients. Étaient déclarées seconde dauphine, la candidate N°4, Lucie Hernandez, et première dauphine, Sarah Soria.
L’on retenait son souffle. Les candidates accrochaient leur regard à leur famille et Hari annonçait : « Miss Poussan 2017, Tamara Foncillas ».xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxDSC_0324Tandis que de longs applaudissements saluaient l’élue du jour, ceint de son écharpe et couronnée,  Tamara restait bien « solide », se maîtrisait et réalisait ce qui lui arrivait, illuminant la salle par son sourire discret mais empli de lumière, en saluant le public et en allant à sa rencontre accompagnée par la rayonnante Mathilde Broutin.xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxDSC_0373Revenant sur l’honneur qui lui était offert, elle se prêtait avec douceur et gentillesse à la séance photos.

Si elle aime le Sambo elle sait allier la féminité et la grâce avec le sport, Dans sa catégorie elle a été championne de France 2016 et continue son beau parcours en 2017. Étudiante à Joliot Curie elle compte porter haut les couleurs de Poussan en essayant d’être très disponible et d’illuminer la commune par sa présence lors des manifestations.uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuDSC_0363 (1)

2017 sera une année bien remplie avec des rendez-vous comme celui du Carnaval dans 4 semaines et des études à poursuivre mais ce 1er titre va lui donner des ailes.xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxjkhxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxDSC_0330 (1)C’était le moment des cadeaux, une façon de remercier toutes les candidates.
Entraînées par la commission « animation », elles ont travaillé sans relâche pour Poussan, depuis près d’un mois et toutes, sans exception, peuvent être félicitées. 

Cliquez sur les photographies pour les agrandir.

Poussan félicite les sportifs qui se sont illustrés en 2016

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0363Cliquez sur la photo pour l’agrandir.

La Mairie organisait ce vendredi 6 janvier 2017 une soirée de remise de récompenses aux sportifs poussannais qui se sont distingués au cours de l’année 2016 ainsi qu’à certains des clubs sportifs locaux. Depuis 9 ans cette remise de récompenses intègre aussi les jeunes.

Pour cette 13ème soirée, la Mairie allait récompenser de nombreux sportifs avec de très bons résultats en équipe et en individuel au niveau départemental, national voire même international et surtout des sportifs étant montés sur des podiums.Pour Jésus Valtierra,  adjoint au maire délégué aux sports, c’est un signe de vitalité avec la remise de nombreuses récompenses dans de nombreuses catégories différentes : Il précisait que des bénévoles allaient être associés à cette soirée car il est  important de les mettre en avant.

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0240-1« A Poussan, grâce aux associations sportives il y a du dynamisme, avec des compétences multiples pour tous les licenciés qui s’investissent et qui grâce à leur travail obtiennent de très bons résultats avec de belles performances.

« Les membres des clubs et les invités avaient été reçus individuellement par les organisateurs puis ils avaient pris place autour de tables pour que cette soirée soit conviviale.

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0246-1 Jésus Valtierra, Adjoint au Maire, délégué aux Sports précisait alors: »Bienvenue à toutes et tous aux 13eme trophées des sportifs de Poussan. Bonne et heureuse année 2017 de la part de la commission des sports une  quelle vous apporte bonheur, santé et réussite pour l’ensemble de vos projets, qu’ils soient professionnels, familiaux, scolaires et sportifs.Nous venons de terminer une année 2016 avec encore plus de sportifs ayant fait des podiums et c’est toujours pour mes collègues et moi un vrai plaisir d’accueillir ici les athlètes de notre commune qui se sont illustrés au cours de l’année passée. »

Avec la commission des sports, il tenait à remercier ces compétiteurs jeunes ou moins jeunes ainsi que toutes les associations du village pour leur dynamisme et leurs compétences, sans oublier ceux qui évoluent dans d’autres clubs mais qui représentent quelque part les couleurs de la commune par leur performance.

c’est pour cela que la Mairie est heureuse de pouvoir récompenser toutes celles et ceux qui ont fait des podiums et d’encourager les autres.

D’ailleurs il n’oubliait pas de saluer tous les bénévoles et responsables qui ont d’une certaine manière porté haut les couleurs de notre ville en donnant de leur temps et de leur passion à la réussite sportive de tous.

« Poussan depuis de nombreuses années à la volonté de promouvoir le sport et à élaborer une véritable et solide politique en la matière. Au travers des associations et des clubs la commune soutient depuis toujours le sport dans son ensemble. Des améliorations sont toujours apportées et les échanges entre club lors des réunions ont un côté positif. Même si nous sommes fiers de nos équipements sportifs, nous projetons toujours des améliorations. » Rajoutait Jésus Valtierra.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0255-1

Et commme les organisateurs avaient décidé d’agrémenter la soirée avec les amis et voisins Sétois des chanteurs du Ponton Sud pour interpréter quelques chansons de leur répertoire surtout marin, l’événement commençait en musique.

L’on débutait par l’équitation avec les Écuries Aubin et ses très bons résultats en Horse-ball : M. PAU GARCIA RIBAS, médaille de bronze dans la discipline du HORSE BALL,  Ines BOUZARD, Noah CABAU CASTANE, Pau GARCIA RIBAS, Marie LEBLANC : 3eme dans la discipline Horse Ball, championnat de France Minime 4, Mehdi ABBASI, Bruno CABAU CASTANE, Louis DUBOIS, Nasri MNAOUAR, Antoine OSZUSTOWICZ, Chloé PEREZ: 1er en discipline Horse Ball, championnat de France juniors.

Puis venait la Gym avec sur scène : avec de jeunes sportifs :

Sacha CAZENOVE : En équipe : vice-champion Régional Catégorie Poussin, Elisa VALE : 2eme au championnat départementale et 5eme au championnat Régional catégorie Trophée Fédéral, Florian PREVAULT : En individuel : 1er au championnat départemental, Régional et 5eme en zone catégorie National 13 ans. En Equipe : 1er au championnat départemental, Régional et en zone, et Axel BOURDON : En individuel : 1er au championnat départemental, régional, et 4eme en zone catégorie National 10 ans. 

Venait ensuite le  BMX avec Louis BOURDON : Vice-champion Régional catégorie Poussin, second de la coupe du Languedoc-Roussillon.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

Suivi par l’Union sportif Sète Athlétisme et Tom SANFILIPPO : 3eme du Championnat UNSS de cross, 3eme champion Régional du triple Saut, 3eme du championnat de cross de l’Hérault, 3eme du challenge PUJAZON.

Montaient alors sur scène des habitués de la soirée des trophées : les membres de l’Olympique sportif Thau et Garrigues. (Tir) zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0269

-M. Maxime GOUNELLE : 2ème Champion régional Air comprimé. 

-M. Frédéric GOUNELLE : Champion départemental en équipe fusil 50 m et 100 m.

-M. Michel GOUNELLE : Champion Régional

-M. Michel RAJA : Champion départemental et régional en colt et pistolet silex.

-M. Gilles RAJA : Champion de France, départemental et régional en pistolet duel.

-M. Cédric RAJA : Champion Départemental et Régional en équipe pistolet duel.

Quant au billard :Thierry PALAU, Champion du Triathlon de billard Français était félicité.

Et la soirée se poursuivait par la Course à pied et l’Entente Poussan BALARUC qui s’est fait remarquer en 2016:zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0274

Corinne HREN : 1er Master 2 au trail des GARRIGUES de Pignan 16 km.

-Christian PORTERO : 3eme MASTER 3 aux foulées des droits de l’homme à Montbazin 11 km.

-M. Laurent GIMENEZ : 1er senior au Vinotrail de Jonquière 16km, 3eme au scratch au trail de Pignan 21km, 1er senior à la pistole volante Saint Jean De Vedas 14.3km, 3eme senior aux foulées des droits de l’homme à Montbazin 11 km.

-M. Arnaud LEDUC : 1er Master 1 au duo des cabanes à Mauguio 14 km, 1er Master 1 aux boucles de Villeneuves 10 km, 1er Master 1 aux éléphants d’Hannibal Vic La Gardiole 7 km, 3ème Startch au Trail des Vendanges à St Bauzilles de la Sylves 13.6km

- Eric DECAYEUX : 3eme scratch au trail du Veydrac à Villeveyrac 21 km, 2eme senior au trail d’Amelie Les Bains 10 km, 3eme Master 1 aux foulées des droits de l’homme à Montbazin 11 km.

L’on n’oubliait pas Le tennis, le Club de Poussan :

- Yaël ESPERANCE, Jules MORIN, Laurick ESPERANCE : Equipe 17/18 ans Garçons est championne de la coupe de l’Hérault.

-Mathieu GOUJON, Tom BELASCO, Timéo GRATALOUP : Equipe 11/12 ans Garçon est championne de l’Hérault.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0283

Et l’Union sportive du Volley Poussanais avec Dominique HALLART, Dominique SORGATO, Damien HABERMACHER, Jean-Christophe FIGARET, Eric GAUGAIN, Frédéric MARTIN, Georges SUTOUR, Dydier WEIN, Jean-Claude GENTE : 2ème en coupe de France de la catégorie Vétérans + 50 ans, club  qui recevait une coupe.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0285

Et par le club de pétanque avec comme Champions départementaux de pétanque en triplette catégorie promotion : Philippe OMONT, Mickaël MARSALLA, Adolpho FERNANDES

 L’on appréciait aussi le retour des membres de l’USP Tambourin qui étaient alors félicités :

- Les Benjamins  sont Vice-champions de France et vainqueurs de la coupe de L’Hérault en extérieur : THOMAS Kalvin, DONZOVA Kyllian, CLADERA Nino, CAZENOVE Eléa, COUSINIER Enzo.

- L’Equipe Féminine Série A : Championne de l’Hérault : DELON Jessica, LAMOME Christine, AUDIBERT Muriel, DONZOVA Léa, LOUAPRE Noella, CAZENOVE Chloé.

- L’Equipe Masculine : accède au plus haut niveau, elle est championne et accède au 2eme niveau national : CHIAPELLO Nilas, VIDAL David, DURANGO Anthony, CLADERA Grégory, GOUBERT Sébastien, THOMAS Laurent.

- L’Equipe Féminine Nationale : les filles sont championnes de France en salle pour la 16ème fois consécutive ; Vice-Championnes d’Europe et Vice-Championnes de France en extérieur : CAZZANI Marion, AUDIBERT Muriel, POURTIER Sylvia.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0293

 Elles étaient suivies par le FTHB Poussan Hand Ball et plusieurs de ses équipes :- Marie IBANEZ, Julianne BEAUJARD, Nina SIEFERT, Manon CHAUD, Esther BENOIT, Ana SILVA, Anais DUPUY, Kezia REDER, Perinne ARTAUD, Marilou LEBEGUES, Amal ZILALI, Carla CLOT, Celia ESPINASSE : Equipe – 15 ans fille Championne Départemental

- Thomas PALAMARA, François-Xavier RICHE, Julien SANCHEZ, Hugo PAUNER, Guilhem TISSEYRE, Gabriel HUC, Lorenzo BEVELACQUA, Arthur BOUQUET, Bastien DE LA VEGA, Fabien FOUREL, Léo LE GAC, Ayoub TAJJA, Paul MARTINEZ, Max MAI, Maxime LUIZET, Anton COULET, Bastien SANCHEZ, Thomas VICTORION, Martin MEAUME, Alexandre BERNARDINI, Yann LE MENTEC , Gaspar TISSIER, Maël KAPPLER : Equipe -18 ans Vis Champion Départemental.

Thibault Limon, Guillaume Lautré, Nathan Elissalde, Florian Planes, Sébastien Briselance, David Le Pallec, Jérôme Zanni, Kevin Beauvais, Gely Sebastien, Augustin BOJ, Thomas D’AUBENTON, Yves CHABANON, Nicolas ANTONI, Sylvain FAIVRE, Franck CADIOU, Eymaric PONCET, Benjamin LOMBARD, Antoine CUTRUPI, Joachim FERHAH, Pierre ROGER, Morgan GRAL, Matthieu OLIVERAS, Nicolas LUCHAIRE, Renaud MENOZ: Equipe senior garçon championne Départemental.  zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0298

Elles recevaient 3 coupes qui honoraient le club.

Et pour les joueurs du FTHB :

-Lilou HETMANIAK, Elya BODIN, Anastasia AZAUBERT  : joueuses 2004 en sélection équipe comité de l’Hérault.

- Ana SILVA, Esther BENOIT : joueuses 2002 en sélection équipe comité de l’Hérault.

-Téva HAMEURY, Naïl MEHENNI : joueurs 2003 en sélection équipe comité de l’Hérault.

-Thomas TABARRACCI : joueurs 2002 en sélection équipe comité de l’Hérault.

Pour les formations à fort effectif l’on poursuivait par Le sambo et Judo athlétique Poussanais et d’abord les enfants :

-Timéo BACCINI : Poussin +45kg a été vice-champion de France de sambo Rocbaron, 1er coupe régionale Sambo Poussan et 2d coupe grande région sambo Montauban.

-Pierre BARBE : Mini poussin -24kg 3ème coupe Régionale Sambo Poussan.

-Jules BARBE : Poussin -40kg 4ème Championnat de France Sambo Rocbaron, 3ème coupe Grande Région Montauban, 2d coupe Régional Sambo Poussan.

-Océane BEC : Poussine -25kg championne de France de sambo Rocbaron, 1ère coupe Régionale sambo Poussan.

-Marlon DELGADO : Mini poussin -46kg 1er coupe Régionale sambo Poussan.

-Fabio DI FAZZIO : Mini poussin -24kg 3ème coupe Régionale sambo Montauban.

-Néo GUARNERI-THOMAS : Poussin -30kg 2d coupe Régionale sambo Poussan.

-Komail JABRANE : Poussin -25kg 3ème championnat de France sambo Rocbaron, 1er coupe Grande Région sambo Montauban ,1er coupe Régionale sambo Poussan.

-Gabin PUCHOL : Poussin -30kg 3ème coupe Régionale sambo Poussan.

-Noa SEGARRA : Poussin -40kg 3ème championnat de France sambo Rocbaron, 2d coupe Grande Région sambo Montauban.

-Manon TORREGROSA : Poussine -35kg 3ème championnat de France sambo Rocbaron, 2d coupe Régionale sambo Poussan.

-Titouan BEC : Benjamin -35kg 3ème championnat de France sambo Rocbaron, 2d critérium Régional judo Mèze, 1er coupe Régionale sambo Poussan.

-Ambre DELGADO : Benjamine -42kg 3ème championnat de France sambo Rocbaron, 3ème critérium régional judo Mèze, 1ère coupe Régionale sambo Poussan.

-Zhora JABRANE : Benjamine -38kg 1ère critérium Régional judo Mèze, 3ème critérium national judo Toulouse.

-Célian OLIVIER : Benjamin -42kg 1er critérium Régional judo Mèze.

-Robin QUEAU : Benjamin -38kg 2d coupe Régionale sambo Poussan.

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0342Les adultes :

-Léa BOULAY : Minime -41kg 3ème championnat de France sambo Villeurbanne, 1ère coupe Grande Région sambo Montauban.

-Maxime DOAT : Minime -41kg 1er coupe Régionale sambo Poussan.

-Louane FALCIONI : Minime -50kg Vice-championne de France sambo Villeurbanne ,1ère coupe Grande Région sambo Montauban, 2d coupe Régionale sambo Poussan.

-Esthélinda GOULET : Minime -46kg 3ème coupe Grande Région sambo Poussan.

-Léa Martin : Minime -46kg 1ère coupe Grande Région sambo Poussan.

-Diane BOUFFARD : cadette -53kg 3ème coupe Grande Région sambo Poussan.

-Auriane CORDONNIER : Cadette -53kg 3ème coupe Grande Région sambo Poussan.

-Tamara FONCILIAS : Cadette -56kg championne de France de sambo Rocbaron, 1ère coupe Grande Région sambo Montauban, 1ère coupe Régionale sambo Poussan.

-Dominique BACCINI : Master A/B -90kg 5ème championnat de France sambo Rocbaron, Master C -90kg champion de France de sambo combat Seyne sur mer.

-Fabrice BARBE : Master A/B -90kg 3ème championnat de France sambo Rocbaron, Master B -100kg vice-champion de France de sambo combat Seyne sur mer, Sénior -90kg 2d coupe Grande Région sambo Poussan, 3ème championnat de France Master judo Auch a obtenu sa ceinture noire 1ère.

-Thierry COLIN : Master C +100kg champion de France Sambo Rocbaron, Sénior +100kg 2d coupe Grande Région Sambo Poussan, Sénior +100kg 3ème Grand prix des Pyrénées oriental judo, Sénior +100kg 3ème critérium Régional judo Mèze, Master 5 +100kg 3ème championnat de France Master judo Auch.

-Christophe EGEA : Sénior -68 kg 2ème Coupe Grande Région sambo Poussan, Sénior-70kg 1er Grand prix des Pyrénées Orietal Judo.

-Cyril OLIVIER : Master A -82kg champion de France sambo Rocbaron, Sénior -82kg 1er coupe Grande Région sambo Poussan.

-Gilles PASTRE : Master C -82kg champion de France sambo Rocbaron, champion de France sambo combat Seyne sur mer.

-Nicolas RENEL : Sénior -90kg 3ème critérium Régional judo Mèze, reçu au Kata pour une ceinture noire 1ère dan.

-Didier SERRANO : Master C -90kg vice-champion de France sambo Rocbaron, Master 5-100kg 4ème championnat de France Master judo Auch.

-Yannick VIROLE : Master A -82kg vice-champion de France sambo Rocbaron, reçu au Kata 3ème dans sélectionné pour les championnats du monde de sambo 2016.

 Et pour le rugby, tout d’abord l’Ecole des Vignes de Thau :

, En effetFlorin VITO, Ewen LANGET, Théo LANGET, Samuel ROUQUET, Adrien TAFANEL, Alex DERICK, Lorenzo CALVI, Johan BURGUILLOS ont gagné les tournois de : Millau, Mazamet, Rives d’Orb, Montélimar et ont été également finaliste à Nîmes.

Et l’on terminait avec les Cadets de l’ASP Rugby finalistes du challenge du LANGUEDOC PAYS CATALAN contre l’étoile Sportive Catalane d’ARGELES sur mer

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0346Mais avant que cette soirée ne se clôture vraiment les bénévoles étaient eux-aussi mis à l’honneur avec certains de leurs représentants qui étaient invités à monter sur scène pour être félicités et pour que leurs efforts soient associés à ceux de tous les sportifs.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0355

BENEVOLES :

-Pour le Foot  : Nathalie PALAISI licenciée depuis 2013.

- Pour le Tambourin : Nicolas CAZENOVE qui participe à la vie du Club depuis 18 ans.

Yvan BUONOMO qui après 18 ans de bons et loyaux services en tant que Président de l’US Poussan Tambourin laisse sa place pour prendre les rennes de la Fédération Française de jeu de Balle au Tambourin

-Pour le Billard : Didier AITMENSOUR a arbitré toutes les compétitions ayant lieu sur Poussan.

-Le Hand : Sophie GOMEZ.

-L’entente Balaruc Le Vieux : Julien TAELMAN.

- Pour le Tennis : Bernard BRESSON, Nicole PORTERO.

- Et le Vélo : Dominique BRUN, Marc LEBRAS.

 Pour Mr Valtierra, le sport Poussannais se porte bien et avec tous les jeunes, il a un bel avenir devant lui. Grâce aux dirigeants, aux sportifs, aux bénévoles et éducateurs qui agissent l’on peut penser que 2017 sera aussi synonyme de victoires et de titres.

Avant de déguster une  collation les sportifs et le public pouvaient profiter des belles chansons entraînantes des chanteurs du Ponton Sud.

Une très bonne santé pour le « Sport » à Poussan !

Pour les autres photos : https://www.facebook.com/jeanmarie.philipon/media_set?set=a.1415156491842017.1073742006.100000430389916&type=3&pnref=story

En 2017, positiver pour réussir ensemble

Dès ce lundi 2 janvier, fidèle à ses habitudes, pour bien commencer l’année, face à un public nombreux qui l’a écouté avec sérieux et attention, Jacques Adgé, accompagné par le conseil municipal présentait ses vœux à la population. Pour cette présentation, entouré par les maires de très nombreuses villes de la nouvelle Agglomération, en présence d’Yves Piétrasanta son Président par intérim et les représentants d’autres communes, de la Région Occitanie,et du Département de l’Hérault. Le Maire de Poussan profitait de cette occasion pour aborder sans détours les événements terribles qui ont meurtri et endeuillé la France et le Monde en 2016

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxdsc_0180-4 « Je voudrais que nous ayons une pensée pour les victimes des attentats et des guerres au Moyen Orient et ailleurs. Le monde devient fou ! Certains veulent le dominer au nom d’une religion, d’une dictature ou d’une doctrine. Quand ces atrocités cesseront-elles enfin pour que notre planète vive en harmonie, dans la paix et dans le respect mutuel ? Il n’est pas interdit de rêver et d’espérer des jours meilleurs. »xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxdsc_0192-3Il se recentrait rapidement sur la ville de Poussan en précisant qu’il fallait s’habituer à dire ville, puisque Poussan compte aujourd’hui 6142 habitants d’après le dernier recensement de 2014. Il profitait de l’occasion pour présenter le prochain recensement qui sera effectué sur la commune du 19 janvier au 18 février 2017. Et c’est avec plaisir que Jacques Adgé s’exprimait dans ce gymnase rénové, une structure qui fait partie du complexe sportif fréquenté par plus de 800 pratiquants : foot, rugby, tennis, tambourin, judo, sambo, course à pied, cyclisme, hand ball, volley, badminton, pétanque…

« Je souhaite féliciter le tissu associatif, qu’il soit sportif, festif, culturel ou caritatif avec tous les bénévoles de ces associations qui sont les acteurs incontournables de la vie de Poussan, ils sont les forces vives de notre quotidien, et permettent que notre commune ne soit pas une ville dortoir comme certaines autres. Merci à vous les dirigeants bénévoles, les encadrants et toutes les petites mains dont on ne parle jamais ; sans vous, rien ne serait possible. Merci aussi aux associations culturelles qui tout au long de l’année nous proposent une programmation de qualité dans notre salle de spectacles, au foyer des campagnes ou même chez les particuliers. Pour toutes ces compagnies, chapeau bas, la salle de spectacles est devenue trop petite. » rajoutait-il.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxdsc_0173-5Il en était de même pour le Carré d’As, le comité des fêtes et pour la commission municipale qui se partagent les festivités et les animations en rajoutant que le prochain rendez-vous festif : l’élection de Miss Poussan se déroulera au gymnase le 28 janvier prochain.

Il félicitait enfin Virginie Guillin pour sa brillante participation lors de l’élection de Miss France tandis que la commission culture avec sa programmation et son choix des expositions de peintures et sculptures qui prépare pour l’année 2017 une exposition internationale dans le cadre du jumelage avec Larciano, sur les maquettes de Léonard de Vinci, était elle aussi mise en avant.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxdsc_0176-4Pour Monsieur le Maire les Adjoints en charge de ces manifestations jouent un très grand rôle : « Jésus Valtierra et ses colistiers et colistières pour le sport, Dany Bourdeaux et son équipe pour les festivités, Florence Sanchez et son équipe pour les expositions, la culture, la communication et le patrimoine sans oublier notre patrimoine, qui comme nos coutumes, est cher à nos cœurs. »

« Nous avons le plaisir de vous le faire découvrir et redécouvrir lors des journées du Patrimoine qui, cette année encore, ont remporté un franc succès avec plus de 150 participants. Merci à toutes les associations et aux particuliers qui participent à ces journées, et s’impliquent toute l’année dans la mise en valeur de notre patrimoine. Merci aussi aux conseillers municipaux qui s’occupent de faire vivre le carnaval, Jean Claude Pagnier, Michel Bernabeu, et Terry Adgé. Merci également à tous les bénévoles et les petites mains qui depuis quelques mois ont déjà commencé à faire les fleurs de nos chars traditionnels.

N’oublions pas le service social qui joue un rôle très important avec notamment la banque alimentaire gérée par Yolande Puglisi, le secrétariat du CCAS et une équipe de bénévoles qui œuvrent chaque semaine d’octobre à mai. De plus, le service social participe à la gestion de la Mission Locale d’Insertion, au Relais des Assistantes Maternelles et assume bien d’autres missions. Un merci particulier à toutes les associations qui s’occupent d’animer les après midis de nos aînés, pour que notre ville soit pour tous source d’épanouissement à tous les âges de la vie. »

Monsieur le Maire évoquait ensuite les travaux et les améliorations réalisés dans la ville en 2016 avec pour le service scolaire sous la responsabilité d’Arlette Raja l’installation de vidéo projecteurs dans chaque classe à la demande des enseignants de l’école élémentaire des Baux, de nombreuses rénovations à la Maternelle des Baux ainsi qu’à l’école primaire Véronique Hébert.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxdsc_0191-4Remerciant aussi Pascal Giugleur pour son engagement Monsieur le Maire précisant que le plan Vigipirate était toujours en vigueur rajoutait :

« la sécurité, la police municipale a été renforcée, elle compte désormais 6 policiers municipaux et 5 Agents de Sécurité de la Voie Publique à mi-temps, ces derniers s’occupant spécifiquement des entrées, des sorties des écoles et du stationnement. En renforçant les effectifs de la police municipale une nouvelle grille de présence est à l’étude. Elle couvrira toute la semaine, samedi compris, et devrait être opérationnelle très prochainement. L’étude sur la pose de caméras étant terminée, l’appel d’offre pour l’installation qui se déroulera sur 2 ou 3 budgets est lancé. »

Le service Urbanisme sous la responsabilité de Serge Cuculières ainsi que celui de la Comptabilité et des Finances dont s’occupe Ghislain Natta n’étaient pas en reste. »Le service urbanisme est en train de finaliser le PLU. Ce document est indispensable pour le développement de notre ville, qui n’a plus de terrains constructibles actuellement. »

Jacques Adgé concluait cette partie en félicitant Ghislain Natta qui élabore des budgets et une gestion sans faille et équilibrés.xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxdsc_0200-2

« On peut toujours entendre que ces budgets ne sont pas ambitieux, mais ils sont réalistes et ne nécessitent pas d’augmenter les impôts. Ce que, rassurez-vous, nous n’envisageons pas pour l’instant car nous avons décidé avec l’observatoire fiscal de travailler sur les bases plutôt que d’augmenter les pourcentages d’impôt. Pour information, la dette par habitant est de 797 € et la capacité de désendettement de 5,4 années. Nous avons appliqué le taux maxi sur la consommation d’électricité annuelle de tous les abonnés, je rappelle que ces taux ne sont appliqués que sur la consommation en kw. La somme récoltée sur cette opération, soit environ 120 000 € par an, est allouée en totalité au renouvellement de l’éclairage public. En effet, nous avons posé de nouveaux lampadaires à leds. Ils sont moins énergivores et génèrent des économies d’énergie allant de 1 à 4, ce qui engendre une grosse économie sur la consommation et sur les abonnements, qui représente 2 points d’impôts minimum. »

« Dans 2 ans, la rénovation de l’éclairage public sera terminée. La somme de 150 000 € investie dans cette opération nous a octroyé une subvention prévisionnelle européenne d’environ 50 % et une subvention supplémentaire d’Hérault Énergie de 20 000 €. Ces subventions nous permettent de réaffecter un budget sur le changement des menuiseries de certains bâtiments communaux.« xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxdsc_0178-4

Les futurs travaux qui débuteront bientôt étaient alors abordés : « En ce qui concerne les futurs travaux cela commencera début Janvier avec la rénovation de la voirie et des réseaux humides de la rue du Languedoc, suivra une partie de la rénovation de la voirie de la rue du Giradou, l’autre partie se fera ultérieurement suite à des travaux effectués par des particuliers et qui nécessitent des branchements aux réseaux. Dès les vacances d’été, nous procéderons à la réfection de la voirie et des réseaux humides des rues de la Salle et de la République. »

Les appels d’offres sont lancés pour le début de la deuxième tranche de rénovation, des bâtiments, des WC publics et de la voirie au Jardin Public.

« Nous allons parler accessibilité avec différents projets : création d’une nouvelle salle du Conseil Municipal et de Mariage, réalisation de travaux au Complexe Sportif pour rendre ces lieux accessibles à tous. »

Monsieur le Maire poursuivait en remerciant le personnel communal qui œuvre au quotidien pour améliorer et faciliter le bon fonctionnement de notre Commune carbeaucoup de travaux d’entretien ou de rénovation sont  effectués en régie par le personnel technique tandis que les services administratifs se démènent pour faciliter les démarches : « Je remercie tout spécialement le personnel de la voirie tant dénigré, mais qui n’a pas un travail facile et même si cela fait partie de leurs missions, les agents ne sont pas au service des propriétaires de chiens qui doivent ramasser les déjections canines de leurs toutous. Ils ne doivent pas attendre que les services municipaux le fassent à leur place, ces derniers ne sont pas leurs boys ! Des canisettes ont été installées, les sacs sont systématiquement pillés et pour autant les déjections ne sont pas ramassées et mises dans les poubelles prévues à cet effet ! »

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxdsc_0222-1

Après ce tour d’horizon, les rapprochements, les fusions les nouveautés et les changements, ont été évoqués. La CCNBT et Thau Agglo ne font plus qu’un depuis le 1er Janvier 2017. Les conseils municipaux de 13 communes sur 14 avaient décidé de préparer sans précipitation cette fusion.

Pour Jacques Adgé c’était sans compter sur la décision brutale et arbitraire de la commission départementale de la coopération intercommunale (CDCI) présidée par le Préfet qui a décidé que ce mariage aurait lieu dès 2017.Donc, très prochainement, le 12 Janvier, auront lieu les élections du nouveau président et des vices présidents.

Cette nouvelle structure se composera de 50 élus, représentant toutes les villes et les villages. Pour Poussan, les deux sièges seront occupés par Yolande Puglisi et par Monsieur le Maire. Ils espèrent que cette union sera une réussite. Les élus de Poussan mettront tout en œuvre pour y parvenir car il faut très rapidement, avant fin janvier, prendre des décisions importantes et avant fin avril voter un budget : « Avec les études et les simulations effectuées par les bureaux d’études et l’administration des 2 structures, nous allons comparer et harmoniser les taux de chacun.

« Cela se fera sur plusieurs années car le temps administratif est relativement long. Si l’on revient sur la fiscalité, qui intéresse chacun d’entre nous, les taux ne sont pas les mêmes sur les 2 communautés et il ne faudrait pas que, comme dans la fable de La Fontaine, le loup croque l’agneau…Faisons confiance à la sagesse collective pour que nos administrés n’aient pas à subir ces différences. Nous espérons et nous sommes confiants dans le fait que tout sera effectué de façon équitable et rationnelle.« 

Pour Monsieur le Maire : » nous n’avançons pas en terre inconnue puisque les 14 communes ont déjà, depuis quelques années, pris l’habitude de travailler ensemble sous la bannière du Syndicat Mixte du Bassin de Thau. De plus, nous avons la chance et l’avantage d’avoir des compétences obligatoires dés la 1ère année, identiques à celles de Thau Agglo ou avec très peu de différences. Précipitée ou pas, cette fusion était nécessaire et naturelle, tant nos 2 territoires sont liés et complémentaires. Beaucoup de travail en commun nous attend dans les prochains mois et nous espérons ne pas vous décevoir. L’avenir nous dira si cette décision était la bonne ! »

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxdsc_0210-1

La CCNBT, issue de la loi de 2000, prenait le relais d’un syndicat mixte intercommunal qui regroupait les 7 communes du canton de Mèze en 1977. Elle avait été créée pour la collecte des déchets à l’époque, puis s’est enrichie avec la création de l’agence d’urbanisme sous la présidence du Maire de Mèze et Conseiller Général Yves Pietrasanta.

Début 2001, il y eut le vote et la création de la CCNBT avec l’élection du président qui restera le même jusqu’à fin décembre 2016.

Une petite faille toutefois avec la sortie de la ville de Gigean en 2002 pour rejoindre Thau Agglo.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxdsc_0213-1Il rajoutait  » un bail de 40 ans pour Yves Pietrasanta qui a toujours été fidèle dans ses fonctions de Président. Nous n’avons pas toujours été d’accord, mais le temps arrange souvent les choses… Je voudrais très sincèrement le remercier pour cette période consacrée au service de la collectivité sur notre territoire. » Après que les chaleureux applaudissements de la salle pour Yves Piétrasanta, Jacques Adgé précisait qu’il restait optimiste sur le devenir de la nouvelle structure, avec des compétences nouvelles et de nouveaux services pour les administrés visant à améliorer leur quotidien.

« Il est temps de positiver pour progresser et ce n’est qu’ensemble que nous réussirons. »

 Pour conclure, Monsieur le Maire souhaitait en son nom et en celui du conseil municipal, à tous les Poussannais  ainsi qu’à leurs familles, une bonne et heureuse année :  » Que 2017 vous apporte à vous, ainsi qu’à vos proches, à vos amis et à tous ceux qui vous entourent, la santé, la tolérance et le bonheur.Je forme un vœu pour cette nouvelle année : Liberté, Égalité et Fraternité pour tous. »

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxdsc_0191-4Elus, Poussannais et visiteurs entonnaient la Marseillaise dans une même ferveur avant qu’ils soient invités à partager un apéritif dînatoire, un moment convivial qui était l’occasion de se retrouver après les fêtes de fin d’année pour repartir de plus belle en 2017.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxdsc_0192-3



Une cérémonie au cimetière ce 5 décembre

 Le 5 décembre est une journée nationale d’hommage aux « Morts pour la France » pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie. C’est ainsi que cette journée donne lieu chaque année, à des cérémonies à Paris et sur l’ensemble du territoire. zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0005-15

Elle a été instaurée par le décret n° 2003-925 du 26 septembre 2003. Elle a donné lieu à une cérémonie d’hommage à Paris, le 5 décembre 2013, en présence du ministre délégué auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens combattants, quai Branly, devant le Mémorial national de la guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0001-16

  A Poussan, pour commémorer ce 5 décembre, une cérémonie avait lieu ce samedi  au monument aux morts à 11 h.

En présence de plusieurs anciens-combattants, avec des représentants de la Mairie et de l’UNC, entourés par quelques Poussannais il fut fait lecture des discours de Monsieur le Vice-Président de l’UNC par Monsieur Peytavi, Président de la section locale, et de Mr le secrétaire d’état  délégué aux anciens combattants par Madame Danielle Bourdeaux, Adjointe au Maire de Poussan déléguée aux Ressources Humaines, aux festivités et à la Jeunesse…zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0008-13

Entre mémoire et fraternité tous deux souhaitent que l’on n’oublie pas ceux qui sont morts pour défendre certaines valeurs : « Avant que les témoins vivants disparaissent, il est urgent d’écrire une histoire partagée et objective de cette guerre d’Algérie qui a marqué  une génération. Plus de soixante ans après les faits, l’heure est au dépassement des souffrances et à l’apaisement des mémoires, dont la pluralité doit être respectée et préservée.Tous ceux qui ont laissé leur vie dans cette guerre doivent être associés à notre hommage. Nous devons affronter ensemble l’avenir, sans ne rien oublier, afin que notre jeunesse puisse vivre en sécurité, en paix ainsi que dans la prospérité et le respect réciproque. »zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0011-12

Une minute de silence permettait le recueillement nécessaire. Après avoir chanté la Marseillaise, les participants à la cérémonie ont déposé deux gerbes pour honorer toutes les victimes directes ou indirectes de cette guerre.

Virginie Guillin reçoit la Médaille de la ville de Poussan

   screen-shot-11-14-16-at-08-05-pmEn octobre 2016, après une très belle soirée, Virginie Guillin était couronnée et devenait « Miss Midi-Pyrénées », une grande fierté pour elle, avec de multiples responsabilités, mais aussi avec une porte ouverte pour devenir Miss France. Elle a toujours gardé de solides attaches et de nombreux liens avec Poussan, son village où elle a grandi.

screen-shot-11-14-16-at-08-04-pm-001Aussi, avant de concourir le  17 décembre, en soirée, pour le titre de Miss France, la Mairie a tenu à la recevoir pour une cérémonie bien sympathique, ce lundi soir.

Entouré par de nombreux membres du Conseil municipal, en présence de Poussannais venus féliciter Virginie et l’encourager, Jacques Adgé à tenu à la féliciter pour un si beau parcours, sachant qu’elle a été courageuse et volontaire pour parvenir jusqu’au niveau où elle se situe aujourd’hui.

screen-shot-11-14-16-at-08-04-pm

Monsieur le Maire revenait sur son cheminement : « En 2011/2012, après avoir été élue Miss Poussan en 2010, Virginie Guillin, jeune Poussannaise, devenait Miss Hérault Méditerranée et représentait  magnifiquement la région en possédant un palmarès déjà impressionnant pour son âge, dans le monde des ‘’Miss‘’. Après être devenue Miss « La Grande Motte », toujours déterminée et dynamique elle a alors mis tout en œuvre pour décrocher le titre de Miss Languedoc qui lui tenait beaucoup à cœur. A l’issue de l’élection elle était alors montée sur le podium avec l’écharpe de 4ème dauphine. Avec d’autres titres durant ces années-là, Virginie était couronnée et devenait « Miss Midi-Pyrénées » en octobre, ce qui lui ouvrait les portes pour devenir Miss France. »screen-shot-11-14-16-at-08-03-pm

Monsieur le Maire tenait au nom de la Ville à la féliciter et à l’encourager pour une suite que tous lui souhaitent bien favorable. Virginie n’a jamais renié ses origines poussannaises, en parle souvent. Elle est une belle ambassadrice pour la commune. Virginie assure un lien indéniable avec l’extérieur et  il est toujours bon que Poussan soit connu en France.

A ce titre là, elle recevait donc, des mains de Jacques Adgé, la Médaille de la ville de Poussan sous les applaudissements du public.

Avant de partager des moments conviviaux et sympathiques avec tous les supporters présents, Virginie tenait à remercier tous ceux qui l’ont aidées depuis ses débuts.

screen-shot-11-14-16-at-08-07-pm

Très honorée et  fière de représenter « Midi-Pyrénées » mais aussi Poussan, elle précisait : « Je compte sur vous pour la soirée du 17 décembre, et n’oublierai pas de mettre en avant Poussan, qui est toujours dans son cœur ».

« Même si le monde des Miss est celui dans lequel on paraît, je me sers de de cet avantage pour échanger, communiquer, m’exprimer, m’épanouir en tant que femme et prouver que si la beauté est un critère à ce niveau, ce n’est pas le seul qui compte pour représenter une commune, une Région et même la France. »

Touchée par le soutien des Poussannais, Virginie n’en doutons-pas saura aller jusqu’au bout en donnant le meilleur, comme toujours.

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0024-7

C’est d’ailleurs ce qu’elle avait fait l’après-midi en étant reçu par les responsables de l’agence du Crédit Agricole de Poussan.

 

Si vous désirez l’encourager, vous aussi, n’hésitez-pas.…Un bus est prévu pour l’élection de Miss France qui aura lieu à Montpellier, le 17 décembre 2016. En voiture ou en bus, il faudra être nombreux, elle a besoin du soutien de tous.

DNB : Belle cérémonie au Collège Via Domitia

Ce mercredi à 14h au collège Via Domitia, les collégiens ayant obtenu le DNB ou diplôme National du Brevet, en fin d’année scolaire 2015/2016 étaient conviés ainsi que leurs familles à une première cérémonie de remise des diplômes du DNB.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzp1540943François RUIZ, le Principal de l’établissement aidé par Danielle VARO, Principale-Adjointe et par Nathalie Vidal, avec une solide équipe de professeurs autour de lui, accueillait les anciens collégiens, très heureux de se retrouver pour un événement simple mais sympathique.

Car le diplôme national du brevet évalue les connaissances et les compétences acquises à la fin du collège.

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzp1540932À partir de 2017, l’obtention du diplôme national du brevet (DNB) reposera sur le contrôle continu et trois épreuves obligatoires passées en fin du cycle 4 (classe de troisième) : une épreuve orale pendant laquelle l’élève présente un projet travaillé dans le cadre d’un enseignement pratique interdisciplinaire (EPI) ou d’un des parcours éducatifs, permettant notamment d’évaluer la qualité de l’expression orale, une épreuve écrite portant sur le français, l’histoire-géographie et l’enseignement moral et civique, une épreuve écrite portant sur les mathématiques, les sciences de la vie et de la Terre, la physique-chimie et la technologie.

La réussite du collégien au DNB attestera de sa maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzp1540916Mais ce mercredi, cette cérémonie demandée par la Ministre de l’Éducation Nationale se voulait donc Républicaine, comme le précisait François Ruiz, car elle marquait de la part de la Nation, la reconnaissance des efforts fournis par les collégiens pour obtenir le DNB qui marque aussi l’acquisition d’un certain niveau dans les apprentissages.

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzp1540918

Un premier diplôme et une cérémonie symbolique pour marquer la fin des années « Collège » et ouvrir la porte à d’autres acquisitions et apprentissages.

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzp1540936Toute l’équipe pédagogique du Collège Via Domitia félicitait les heureux diplômés qui étaient bien contents d’avoir ce DNB et, ce mercredi, peu importait si l’on avait obtenu une mention ou pas, le principal était de tenir le diplôme dans ses mains.

A savoir : 191 élèves inscrits au DNB
34 non admis soit 82,20% de réussite
avec pour les mentions :
17 TB
37 B
et 48 AB

La distribution de ceux-ci avec applaudissements à la clef permettait aux adolescents de vivre des moments intenses avant d’en partager d’autres plus décontractés en dégustant un goûter offert par le Collège. Une belle réussite.

Deux membres de l’UNC médaillés ce 11 novembre

Dès 9 heures du matin en ce jour de commémoration, les anciens combattants accompagnés de la population bouzigaude se rendaient au carré du Souvenir. Après la montée des couleurs, lecture fut faite des Morts pour la France par les enfants des écoles non sans avoir déposé sur les tombes de petits lumignons symbolisant la flamme éternelle du souvenir.

Ensuite le défilé composé des drapeaux et des différentes délégations civiles et militaires se rendaient au monument aux Morts. Après les différentes allocutions et dépôts de gerbes par les anciens combattants et la municipalité bouzigaude, il était procédé aux remerciements des porte-drapeaux. A l’issue de la cérémonie, tout le monde se dirigea vers Poussan où une autre cérémonie un peu particulière allait se dérouler. zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0096-2Accompagné par les enfants des écoles auxquels il avait été distribué des petits drapeaux tricolores, une foule nombreuse se dirigeait vers le cimetière. Là, il fut procédé à la montée des couleurs et ensuite à la remise de la médaille de la Légion d’Honneur à M. Maurice Fontès par le lieutenant-colonel Roselyne Moreau.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0062-7Résistant de la première heure, embuscades, sabotage de tunnel destruction de train tel était son quotidien et à dix-sept ans il reçu la Croix de Guerre avec Étoile d’argent de la part du Général Zeller. M. Maurice Fontès est Chevalier de la Légion d’honneur, médaillé militaire, croix de guerre 39/45 avec étoile d’argent, médaillé de la Résistance, croix du Combattant volontaire avec barrette, croix du Combattant volontaire de la résistance, titre de reconnaissance de la Nation et médaillé des engagés volontaires.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0067-7Ensuite elle remit la médaille des services militaires volontaires échelon OR au Major Michel Moreau; Il est lui aussi médaillé militaire.

La lecture des Morts pour la France fut dite par les enfants des écoles suivi de la minute de silence et la Marseillaise reprise en cœur par tout le monde présent. Cette cérémonie très bien orchestré par le maitre de cérémonie M. Jean-Louis Lafon se termina dans les salons de l’hôtel de ville où fut servi le verre de l’amitié.

Un excellent repas de convivialité clôtura cette journée très riche en émotion. (M. Michel Moreau)

11 novembre : commémoration empreinte d’émotion

  Ce vendredi, à Poussan, afin de commémorer l’anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918 mais aussi pour rendre hommage à tous les morts pour la France, Une cérémonie Officielle était programmée.

Mais auparavant, hors commémoration, une messe était d’abord célébrée en l’église Saint Pierre, durant laquelle les fidèles ainsi que tous les Poussannais étaient invités à prier tout de même pour les morts et les disparus de la guerre mondiale de 14/18 qui a fait plus de 18 millions de victimes et des millions d’invalides ou de mutilés ainsi que pour tous leurs camarades disparus pour la Nation. La plupart des Anciens Combattant étaient alors à Bouzigues où se déroulait aussi une cérémonie, sachant que Poussannais et Bouzigauds appartiennent à la même section de l’UNC.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0001-28Le Père Bogdan Lesko précisait qu’il fallait réfléchir sur le sens de ces évènements, que ce devait être une journée dédiée à la réconciliation pour tendre vers une Paix souvent ébranlée.

A 11 h, Monsieur le Maire et le conseil municipal avaient convié les Poussannais à se joindre à eux et à de nombreux invités pour prendre la direction du cimetière.   Le 11 novembre 1918 le cessez-le-feu fut effectif à onze heures, entraînant dans l’ensemble de la France des volées de cloches et des sonneries de clairon et ce mardi, à la même heure, lors de la traversée de Poussan, déjà les participants se recueillaient pour tous les morts. zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0023-5

Petit à petit de nombreux Poussannais venaient se joindre au défilé. Les enfants des écoles accompagnés par certains enseignants, les anciens combattants et prisonniers de guerre ainsi que les  combattants d’Algérie  et de la 4ème génération des anciens combattants (Liban, Tchad…) formaient une bonne partie du cortège dans lequel l’on ressentait une profonde émotion mais aussi une certaine ferveur d’être réunis. Les pompiers de Bouzigues et le peloton autoroutier de  la Gendarmerie étaient aussi représentés. Le circuit était parcouru en musique avec les encouragements de ceux qui étaient sortis pour l’occasion.

Le nombre de participants augmentait encore en arrivant au cimetière où une belle assemblée s’était réunie autour du monument aux morts et du mât aux couleurs avec surtout de nombreux élèves des écoles très jeunes mais concentrés sur l’événement.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzlllllll

Après une montée des couleurs accompagnée d’une présentation de la cérémonie, Jean-Louis Lafon, Maître de cérémonie, présentait le déroulement de celle-ci qui débutait par une remise de médaille et de Légion d’Honneur…

Monsieur Maurice Fontès, au nom du Président de la République, était fait Chevalier de la Légion d’Honneur par le Lieutenant Colonel Moreau qui l’adoubait et lui agrafait l’insigne sur sa veste.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0051-4

En effet, Maurice FONTES, né le 2 juin 1927 à Graissessac, charmant petit village héraultais situé au milieu des Mont d’Orb, fut un Volontaire très courageux.

A quatorze ans et après avoir obtenu son certificat d’étude et afin de subvenir aux besoins familiaux, il dû remplacer son père à la mine de charbon car ce dernier était revenu gazé de la première guerre 14/18.

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0060-4Dès 16 ans et connaissant le caractère opiniâtre du jeune Maurice, son instituteur il lui a demandé d’exécuter son premier sabotage. Il s’agissait de laisser aller une benne de charbon dans un plan incliné afin de causer des dégâts conséquents à l’ennemi, ceux que l’on appelait à l’époque « les boches ». Suite à une enquête de la police du Maréchal Pétain, alors chef du gouvernement, il dut malgré ses 16 ans prendre le maquis.

C’est comme cela que malgré son jeune âge, au lieu de reprendre son travail à la mine ou de s’exiler, il a su mettre sa jeunesse aux services de La France.

Embuscades, sabotage de tunnel, déraillement ou destruction de train de marchandises tel était le quotidien d’un gamin de 16 ans.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0062-7

La guerre se poursuivait et M. Maurice FONTES était toujours en premières lignes. Alors âgé de 17 ans son abnégation face aux dangers lui valu cette citation lui attribuant la Croix de Guerre avec « Etoile d’argent » de la part du Général de Brigade ZELLER :

« Au cours d’un combat de rues à Carmaux (Tarn), le 18 juillet 1944, conformément à l’ordre reçu et complètement encerclé, a résisté à l’assaillant pendant 5 heures, jusqu’à épuisement complet des munitions. A infligé de lourdes pertes à l’adversaire. »

Il fait partie des plus jeunes décorés de France sur plus d’une centaine recensé. 29ième.

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0105A l’issue de cette terrible guerre, il se marie avec Odette et devient de se fait Poussanais à vie. De cette union naîtra un fils, Gilbert. Maurice est l’heureux grand-père de deux petites filles Catherine et Véronique et de trois arrières petits enfants, Tom, Lucas et Kaly.

Sa reconversion dans le civil fut celle d’un pigeon voyageur traversant toute l’Europe et l’Afrique pour la construction et la mise en œuvre de pipe line.

M. Maurice FONTES est : Chevalier de la Légion d’Honneur, Médaillé Militaire, Croix de Guerre 39/45 avec Etoile d’argent, Médaillé de la Résistance, Croix du Combattant Volontaire avec Barrette, Croix du Combattant Volontaire de la Résistance, Titre de reconnaissance de la Nation et Médaille des engagés Volontaires.

Le Lieutenant Colonel décorait ensuite le Major, Michel Moreau, au nom du Ministre de la Défense, de la médaille des services militaires volontaires en échelon Or.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0067-7

 La cérémonie commémorative reprenait ses droits avec, avant les dépôts de gerbe, les discours de l’Administrateur National de l’UNC, et du Secrétaire d’État auprès du Ministre de la Défense chargé des anciens combattants, et de la Mémoire, qui  furent lus , par Monsieur le Maire et par Jean-Claude Peytavi, Président de la section locale (Poussan-Loupian- Bouzigues) de l’UNC.

« La France comme de nombreux autres pays est engagée sur son territoire dans une guerre qui ignore délibérément les principes humanitaires pour s’attaquer aux êtres sans défense. Face à l’ennemi qui espère nous soumettre par la terreur et nous imposer son idéologie totalitaire, affirmons les qualités qui ont permis à notre pays de vaincre en 1918, soyons unis, résolus et forts pour que vive la France » (Henry Dutailly, UNC).zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0088-4

Ce fut aussi un témoignage public de la reconnaissance de la Nation à tous les anciens combattants, de ceux de 1914, et à tous ceux qui ont péri pour la France.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0093-2

 » Soucieux de pérenniser et d’inscrire dans la pierre l’hommage rendu chaque 11 novembre aux Morts pour la France, le Président de la République a décidé qu’un monument dont les travaux seront lancés en 2017, sera dédié, à Paris, à ceux qui ont payé de leur vie leur engagement pour la défense de notre pays et ses valeurs. La liberté dont nous jouissons est due à leurs actions.Veillons à ce qu’aucun de nos enfants ne l’ignore en poursuivant l’indispensable travail de mémoire. » (Secrétaire d’état.) ».

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0078-5La sonnerie aux Morts permettait à chacun de réfléchir sur cette mémoire qui doit perdurer. Avant la Marseillaise reprise intérieurement par les participants, ainsi qu’une minute de silence vécue intensément, il fut fait l’appel des morts et disparus pour la France de 14/18,  avec la participation de tous les enfants.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0096-2

 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0113Après que Monsieur le Maire ait remercié tous les participants, Monsieur Fontès tenait à prendre la parole pour lui aussi remercier tous ceux qui s’étaient associés à cette cérémonie empreinte d’émotion avec en particulier, les enfants, l’UNC du secteur et son Président, sans oublier sa famille et la fanfare qui lui offrait un « Chant des Partisans » auquel il tient énormément.

Mais en premier lieu, il avait eu une pensée émue pour son épouse, trop vite partie en 2015.

Le cortège prenait le chemin du retour vers  l’hôtel de ville.

Pour clôturer la matinée, un vin d’honneur fut alors servi, dans le hall de la Mairie en écoutant les musiques entraînantes de la Pena Bastid & Co…Un moment bien convivial allait s’en suivre.