Avec « deux pierres » de Michel Laubu, voyage en Turakie

Ce lundi soir à 19 h 30 la ville de Poussan s’était associée au Théâtre Molière-Sète pour vous proposer un spectacle de sa programmation 2018 – 2019.
Deux Pierres

Théâtre de marionnettes – Michel Laubu

Ce petit théâtre de marionnettes, au Foyer des Campagnes, était à partager en famille et vous pourrez encore en profiter car il est en tournée sur le territoire, avec des spectacles plus volumineux au TMS, accompagnés d’une exposition sur la Turakie, un pays imaginaire qui existe pourtant mais sous une forme verticale.
Et dans ce pays, la poésie est faite de petits assemblages improbables .
https://www.facebook.com/events/254742738536356/turaP1170035

A Poussan, Deux Pierres était donc une petite forme par sa taille, mais grande par l’univers imaginatif qu’il proposait. Le tout pouvait tenir tout entier dans la paume d’une main ou dans une valise avec pommes de terre, plumes, lampe-torche et ficelles et chiffons…

C’est donc une poésie bricolée, un mélange imprévu d’objets, usés, exhumés des tiroirs oubliés, ceux que l’on ne se résout pas à jeter mais qui ont toujours une utilité… Pinces à linges rouillées, bouts de ficelle enroulés, bois flottés, noyaux sculptés, en Turakie, pas question de gaspiller…turaP1170047

« Fasciné par la poésie de ces petits assemblages improbables et par la fatigue des objets, l’artiste façonne une galerie de portraits et crée un théâtre d’images, sorte de récit visuel des allées et venues d’anges et de pommes de terre ébouriffées. »

Il faut savoir que le spectacle Deux pierres est le premier tome du diptyque « 2 Pi R », qui comporte également le spectacle Depuis hier et qui créé une rupture avec les dernières créations de Michel Laubu en revenant à une forme plus légère car l’ensemble du spectacle tient sur deux planches, qui forme un balcon sur lequel tout peut se passer.

Michel Laubu, seul comédien y enchaîne de très courtes pièces à l’aide d’objets quotidiens, usés et détournés qui nous emportent dans un imaginaire sans limite.turaP1170051

Retrouvez l’univers bricolé de Michel Laubu à Vic-la-Gardiole, au TMS du 8 au 12 décembre avec l’exposition ; puis, à Mèze et Marseillan les 12 et 13 janvier 2019.

Profitez de 2 spectacles avec le TMS à Poussan : réservez.

Spectacle vivant
La ville de Poussan s’associe au Théâtre Molière-Sète pour vous proposer 2 spectacles pour la programmation 2018 – 2019.
Deux Pierres

Théâtre de marionnettes – Michel Laubu

Lundi 10 décembre 2018 – 19h30 Foyer des Campagnes

https://www.facebook.com/events/254742738536356/

Othello Variation pour trois acteurs - Théâtre Shakespeare Nathalie Garraud – Olivier Saccomano

Lundi 11 février 2019 – Foyer des Campagnes

T A R I F S Pour les titulaires d’une carte TMS : 12 € Tarif plein / 8 € (Moins de 27 ans, Demandeurs d’emploi, minimas sociaux) Pour les personnes sans carte TMS : 14 € / 10 € (moins de 27 ans, demandeurs d’emploi) 8 € (Minimas sociaux, moins de 11 ans)

Réservations et règlements auprès de la billetterie du TMS : Théâtre Molière, avenue victor Hugo, 34200 Sète / 04 67 74 02 02 location@tmsete.com / www.tmsete.com

 othjCapture

DEUX PIERRES Théâtre de marionnettes Présenté sur différentes communes autour de Sète, Deux Pierres est une petite forme par sa taille, mais grande par l’univers imaginatif qu’il propose. Ça tient tout entier dans la paume d’une main ou dans une boîte à chaussures. C’est une poésie bricolée, un mélange imprévu d’objets, usés, exhumés des tiroirs oubliés, ceux que l’on ne se résout pas à jeter. Pinces à linges rouillées, bouts de ficelle enroulés, bois flottés, noyaux sculptés… Fasciné par la poésie de ces petits assemblages improbables et par la fatigue des objets, l’artiste façonne ici une galerie de portraits et crée un théâtre d’images, sorte de récit visuel des allées et venues d’anges et de pommes de terre ébou- riffées.

OTHELLO Variation pour trois acteurs Forme théâtrale légère, cette adaptation d’Othello de Shakespeare par les nouveaux directeurs du CDN de Montpellier interroge, à partir de la situation historique, la construction politique et idéologique de la figure de l’Étranger en Europe.othCapture

Dans la république de Venise, le mariage d’un général arabe et de la fille d’un riche sénateur fait scandale. Mais l’État a besoin de cet étranger pour conduire une intervention militaire à Chypre, comptoir convoité par le rival turc. Fantasmes de l’étranger, construction politique d’un affect obscur (la jalousie), manipulation des signes (dans le flot continu de l’information), traversée des clichés, tels sont les motifs shakes- peariens qui éclairent une situation historique et politique contemporaine. Othello est ici un héros d’Europe – bénéficiaire et victime du capitalisme, du racisme, des frontières.

C’est un théâtre par temps de crise, léger, itinérant, didactique mais pas trop, brûlant par ses bouts de chandelles. D’après : William Shakespeare Conception : Nathalie Garraud et Olivier Saccomano Durée : 1h25 suivi d’une rencontre Public : 12 ans et+

PROGRAMME
Deux Pierres
Théâtre de marionnettes – Michel Laubu
Lundi 10 décembre 2018 – 19h30
Foyer des Campagnes

Othello
Variation pour trois acteurs – Théâtre
Shakespeare
Nathalie Garraud – Olivier Saccomano
Lundi 11 février 2019 – 19h30
Foyer des Campagnes

TARIFS
Pour les titulaires d’une carte TMS :
12€ Tarif plein / 8€ (Moins de 27 ans, Demandeurs d’emploi,
minimas sociaux)
Pour les personnes sans carte TMS :
14€ / 10€ (moins de 27 ans, demandeurs d’emploi)
8€ (Minimas sociaux, moins de 11 ans)
Réservations et règlements auprès de la billetterie du TMS :
Théâtre Molière, avenue victor Hugo, 34200 Sète / 04 67 74 02 02
location@tmsete.com / www.tmsete.com

A retenir : le 22 décembre, Parade de Noël

radeCaptureParade et spectacle de Noël le Samedi 22 Décembre 2018 !

Rendez-vous dès 17 h 30 à la Mairie pour l’arrivée du Père Noël en traîneau avec la possibilité de faire des photographies. Puis départ de la parade vers le foyer des campagnes.

Entrée 2€ donnant droit à un ticket de tombola. Vers 18h début du spectacle « Image en scène » de Roxane Singla sur le thème de la Reine des neiges.

Durée du spectacle : 45 min.

Puis distribution des chocolats aux enfants sages par le Père Noël et ses lutins.

« C’est arrivé à Poussan…Enfin…Peut-être. », Jean Artières remonte le temps

Si vous aimez la lecture, si vous aimez offrir des livres…
Ça tombe bien, le bouquin qu’il a écrit cet été vient de paraître !
De quoi s’agit-il ?
D’un vieux rêve qu’il a réalisé !
« Sous la forme d’un recueil de 8 nouvelles qui se passent toutes à POUSSAN, mais à des époques différentes : sous le règne de Louis XIV, pendant la 2ème guerre mondiale, à l’époque des Cathares, au début du siècle dernier, au moyen-âge, sous la 2ème République, etc. Quelques 180 pages de vagabondage à travers le temps … dans le village de POUSSAN ! »
artieC'est arrivé à Poussan couv.
Les histoires sont des fictions, les personnages sont imaginaires (… enfin, presque tous !), mais tout se « cale » dans un contexte historique bien réel.
Il faut savoir que Jean Artières ne s’interdit rien mais ne s’aventure pas dans des domaines qu’il ne « sent » pas. Il a juste envie de se faire plaisir … et – autant que faire se peut – d’apporter du plaisir aux divers publics qu’il rencontre.
C’est ainsi qu’il peut être acteur, chanteur, musicien et maintenant auteur pour mieux s’épanouir. C’est aussi la réalisation d’un vieux rêve !

« Enfant, je jouais au cinéma, avec mon frère ainé : il tenait la caméra (en carton !) et j’étais devant. Et puis, je m’évadais avec la lecture : les aventures de Bob MORANE, les romans de science-fiction de René BARJAVEL … et la bande dessinée, bien sûr ! Par contre, je dois avouer que le théâtre me « gonflait » alors prodigieusement ! La lecture ayant toujours été quelque chose d’important pour moi, depuis … quelques années, je me promettais qu’une fois à la retraite, je me mettrai à l’écriture. Mais je ne savais pas encore dans quel « domaine » précis. »

 Et c’est donc la première fois qu’il écrit un vrai livre. C’est venu … pendant qu’il se promenait dans la garrigue, avec sa  chienne.

« Du sommet d’une des collines de la Moure, j’admirais le soleil qui se levait, illuminant le village et la campagne d’une douce lumière. Et là, j’ai eu le déclic : mon bouquin, ce serait des nouvelles, qui se passeraient toutes à POUSSAN, mais à des époques différentes ».

Et certainement inconsciemment les visites théâtralisées de POUSSAN  sont revenues en lui mais il précise qu’elles ne furent pas à l’origine de son désir d’écrire. Ce fut uniquement car Jean est fasciné par l’histoire … et celle de POUSSAN en particulier !

 Vint alors le temps de l’écriture .

« les seuls choix que j’ai faits sont ceux des périodes. Il y en avait dix, au départ. J’en ai éliminé deux, trop proches de nous : J’ai eu peur que des personnes vivant aujourd’hui à POUSSAN ne se reconnaissent dans des personnages … de fiction ! Le but de la manœuvre étant de faire plaisir à tout le monde, et pas de faire « chichoi », comme on dit à SETE ! »

Il se mettait alors devant son clavier et … Il suivait son inspiration.

« La plupart du temps, quand je commençais une histoire, je ne savais pas comment elle allait se terminer. Et, à l’instar des hommes politiques qui imaginent leur destin national en se rasant, moi, en me rasant, j’imaginais la suite de mon histoire « en chantier ». Et ça a marché ! (pour l’inspiration, pas pour les destins nationaux !) »

 Car si les histoires sont toutes pures fictions, elles se « calent » dans un contexte historique qu’il a essayé de respecter fidèlement.

Cela lui a valu quelques journées de recherche sur Internet. Fastidieux, parfois, mais passionnant, toujours ! Les personnages sont, eux aussi, inventés. … Enfin, presque tous ! Et puis, il y a des clins d’œil. Au lecteur de les trouver ! Par contre, il n’y a aucun lien entre les différentes histoires, ni entre les divers personnages. Dans chaque histoire, le personnage principal n’est pas forcément un héros. Plutôt quelqu’un d’ordinaire …

Il a donc glissé quelques messages, aussi. Mais,il tient à rester modeste il s’agit d’abord de se faire plaisir en lisant ses nouvelles !

Pour Jean Artières,  » POUSSAN est historiquement un village très riche, et qu’il est peuplé et a toujours été peuplé de gens ordinaires, avec leurs défauts et leurs qualités, certains étant meilleurs que d’autres. Comme dans tous les villages du monde, en fait.« 

Quant à d’autres projets dans le même style ? il attendra de pouvoir analyser les retours des lecteurs sur celui-ci et de tout façon il lui faudra trouver l’inspiration. Et s’il a un embryon d’idée, il n’en dira rien. Même sous la torture…

 « C’est arrivé à POUSSAN … enfin … peut-être ! »
Pour découvrir le fruit de son imagination :
  • Tél : 06 32 51 87 58
  • le mail : jeanartieres@msn.com

 

Le chant de Coq Licot avec le Strapontin

LE STRAPONTIN ACCUEILLE « LE CHANT DE COQ LICOT »
par FLAVIA PEREZ – SPECTACLE MUSICAL JEUNE PUBLIC
DIMANCHE 16 DECEMBRE à 17 H
Salle de Spectacle ( Bâtiment MJC POUSSAN)
SALLE DE SPECTACLE ( BATIMENT MJC )
1 RUE DES HORTS
POUSSANL’image contient peut-être : 1 personne

Tarifs : 7 € (normal) / 5 € (adhérent)

Réservations :
Par téléphone 06 42 13 54 88 (laisser un message au répondeur)…

Par mail : contact@compagniedustrapontin.fr

ou http://www.compagniedustrapontin.fr/formulaireresaspect.html

ou sur l’onglet « réserver maintenant » en haut de notre page facebook

 

Résumé :

Entre un simple coq et une puissante sorcière, à votre avis, qui l’emporte au final ?
Vous verrez dans cette fable singulière que le plus bête n’est pas toujours l’animal !
Flavia Perez nous propose ici un seul-en-scène unique en son genre, entre chanson, conte et théâtre musical, une aventure épique écrite toute en vers et menée à un rythme soutenu grâce à sa guitare à 7 cordes, son sampler et son humour.

Tartarin de Tarascon par les ateliers Adultes du Strap

TARTARIN_2018_WEB

La MJC de Poussan accueille pour Noël l’Atelier adultes de « La Compagnie du Strapontin » qui jouera TARTARIN DE TARASCO !

Ce spectacle est offert par la MJC à ses adhérents, places limitées !

SAMEDI 15 DECEMBRE 2018 A 20h30 à la salle de spectacle de la MJC

Important : Spectacle GRATUIT, compte tenu des places limitées dans le théâtre (127 places) nous vous invitons nos adhérents à réserver leur place auprès de la MJC au 04.67.78.21.26 ou contact@mjc.poussan.com

MJC : Spectacle de Danse de Noël par les élèves d’Aurélie

tartSpectacle_Danse_Noel_2018_WEB

SPECTACLE Danse De NOËL

Démonstrations de danse des élèves de Aurélie.

1er Spectacle 17h30 : Groupe Eveil 2 – CP – Pré-ados

2ème Spectacle 18h : Groupes Eveil 1 – Classique enfants – CM1-CM2

3ème Spectacle 18h30 : Groupes CE1-CE2 – Classique ados – Ados 1 – Ados 2

MERCREDI 19 DECEMBRE 2018

De 17h30 à 19h la salle de spectacle de la MJC

Important : Compte tenu des places limitées dans le théâtre (127 places) chaque élève ne pourra accueillir que 3 participants de sa famille. Merci de respecter ses effectifs.

Soirée Quizz : du jeu et de l’intergénérationnel à la MJC

   QUIP1160742 Ce vendredi 30 novembre, à 18 h 30, la MJC avait organisé une soirée quizz un peu particulière avec des équipes composées de membres des groupes d’activités de l’association. Ce Quizz, dans la salle de spectacle, était réservé aux adhérents de l’association et se jouait avec des équipes intergénérationnelles dans la mesure du possible.

Pas de pression, ambiance détendue mais avant de commencer, il fallait compléter certains groupes. comme en mars 2018 en s’arrangeant avec le règlement d’une soirée qui se voulait surtout ludique.

Sur toutes les activités de la Maison des Jeunes, plusieurs d’entre elles s’étaient inscrites pour  participer au jeu. (4 groupes pour la danse, peinture, bibliothèque, piano et batterie…). Une belle palette de participants pour cette animation qui se voulait aussi culturelle, bon enfant et interactive. Les équipes devaient être formées par des adultes et des enfants.

La MJC donnait des dérogations pour ce point du règlement, les équipes pouvant être complétées si nécessaire et en fin de tournoi associées.

uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuDSC_0015 (11)Il suffisait ensuite d’être concentré et de ne pas se faire  éliminer pour parvenir aux 1/2 finales et surtout de se faire aider par le public si nécessaire. Pour motiver les « troupes », des cadeaux étaient  offerts aux 1/2 finalistes et aux finalistes. Il fallait donc rester sérieux, attentif et surtout être réactif pour recevoir des bibelots, des livres, des sacs et de nombreux autres lots.

                                                                    ———QUIP1160740

Plusieurs domaines étaient approchés : Poussan, la région, l’Agglo, les sciences, la culture, le foot et les sports, l’humour, l’histoire, l’actualité, l’insolite et la musique …

Les questions étaient de tous les niveaux, certaines provenant du Trivial Pursuit et d’autres jeux à caractère culturel et même local. C’est dire si la culture générale de chacun était sollicitée : des réponses hasardeuses quelquefois devaient être trouvées après avoir réfléchi 10 secondes, une fois les questions posées par Marina alors que Cathy comptabilisait les points.QUIP1160747

Mais attention aux questions éliminatoires quand les équipes étaient ex æquo. Une soirée culturelle où les spectateurs et les participants ne faisaient qu’un. Éventuellement, le public pouvait être sollicité ou l’on pouvait utiliser le joker. La culture réunissait en effet toutes ces équipes. Ça bouillonnait et ça chauffait dans les cerveaux en toute convivialité et souvent en « rigolant ».

« Associer le jeu, la culture et la convivialité, rien de meilleur pour une MJC dont les organisateurs étaient bien motivés et se faisaient plaisir.  » Un groupe Danse « a gagné mais dans l’histoire, petits et grands sont partis heureux d’avoir « engrangé » un maximum de connaissances et de s’être bien amusés…

« Comme un destin à écrire » de Blandine Rouger

En 2016, nous avions découvert le roman de Blandine Rouger, qui nous avait prouvé qu’elle avait des talents pour l’écriture avec un très beau livre, « Tu aimeras ton Prochain comme Toi-Même ».

Résidant à Poussan depuis plus de quarante ans, élevée dans des valeurs d’entraide, elle a toujours été portée par un esprit bienveillant. D’autant qu’ayant pas mal voyagé, et souvent dans des conditions simples avec sa famille et ses amis, elle a pu apprécier la beauté de notre planète et acquérir ainsi une ouverture d’esprit qui lui a permis d’explorer son moi-intérieur et la richesse de celui des autres.rougerP1150263

Après avoir commencé un premier livre, elle dut attendre la conjugaison de différentes expériences vécues qui ne la laissèrent pas indifférente pour que celui-ci puisse se réaliser avec entre-autres, sa participation à un mariage et des observations lors d’un vol, Paris/Montpellier…

Car Blandine aime écrire et depuis le Lycée elle sait qu’en fermant les yeux, en se concentrant, parviennent les mots et les idées pour les mettre en page et la possibilité de retranscrire ce qu’elle ressent et ce que son imaginaire lui dicte.

Monsieur Pills, le personnage principal de son premier roman sut captiver les lecteurs. Avec sa personnalité exécrable, il en a surpris plus d’un et Blandine a vécu, grâce à la mise en avant de son livre, une belle expérience avec des retours très variés et inattendus.

« Plusieurs sens ont été donnés à ce premier roman, même politique et social … « J’ai été surprise par l’étonnement des lecteurs et ravie par le fait que ceux-ci lui attribuent des valeurs d’espoir. Chacun d’eux met sa plume après moi car si l’auteur se livre, toutes les lectures qui en découlent sont différentes. Les lecteurs, à partir de mes lignes, me raconteront leur propre histoire. Les échanges avec eux n’en sont que plus enrichissants et me permettent de recevoir énormément. » précise Blandine qui rajoute :

« Ecrire et présenter « Tu aimeras ton Prochain comme Toi-Même » fut donc un grand plaisir et une expérience passionnante et ne fit que renforcer l’envie d’écrire un second  livre, mais, celui-ci, pas du tout dans la continuité du premier. »

En effet, l’histoire de cet opus va débuter au début du 20ème siècle en Algérie et se terminera en France dans les années 2000. Blandine fut poussée par le désir de décrire au travers d’une vision romanesque, pas du tout historique et sans à priori, le destin d’un couple plongé dans l’épopée des Français d’Algérie: « Une façon de laisser une trace et de rendre hommage à ses grands-parents qui malgré vents et marées entre disparitions et décès, dans un monde de brassage, fait de trajets, de « bruits », de couleurs, d’odeurs, de joie de vivre allaient de l’avant guidés par des vecteurs multi-culturels.

« Une façon d’ancrer dans la mémoire collective une culture qui disparaissait progressivement et de rendre hommage à des personnes essentielles dans ma vie en les replongeant dans une autre vie ».

Pour Blandine, l’écriture est en fait devenue une sorte de jeu avec les mots. L’écrit permettant de laisser des traces presque indélébiles, elle compte bien poursuivre dans ce sens. Son premier roman, portait presque une unité de lieu, de temps et d’action. Dans ce second roman, il s’agit de découvrir un parcours de vie fait de déplacements géographiques avec des évolutions et des rencontres.

 » En 2007, j’avais commencé à écrire quelques pages de ce roman en me remémorant mes voyages à Malte et en Algérie (Constantine, Alger, Annaba…). L’Algérie est un pays magnifique, contrasté, posé entre mer, déserts, montagnes, marqué par l’histoire romaine, maure… qui m’offrit des visions féériques. C’est aussi un pays marqué par la douleur, les luttes fratricides. D’où sont natifs mes grands-parents… »rougerP1150255

Mon 1er livre m’a boosté pour reprendre l’écriture de ce qui pour moi, fut comme « un destin à écrire », un destin porté par des valeurs : l’acceptation de la différence, l’absence de certitudes, le choix du libre arbitre, le désir de construire ou reconstruire sa vie, de lui donner un sens avec, en outre et surtout, la force offerte par le sentiment amoureux. Des valeurs qu’il faut transmettre aux autres. »

Deux personnages principaux vont animer ce parcours dans « Comme un destin à écrire ».

Louis, sensible à la Nature, en perpétuelle réflexion sur « l’être humain » ainsi qu’Alice, bonne vivante, d’origines maltaise et espagnole et commerçante.

De leur jeunesse à la fin de leur vie nous les découvrirons dans leurs relations amicales, familiales, professionnelles, avec leur attachement à leur ville mais aussi à leurs racines ainsi qu’à leurs traditions…

Au sein de leur vie souvent difficile, ils côtoieront bon nombre de personnes, souvent des gens simples de différents milieux et de toutes religions. Ils vivront avec eux, parviendront à nouer des relations privilégiées et partageront leur destin. L’importance de ce brassage. Un message universel et toujours actuel. Le « vivre ensemble »

« D’autant qu’entre mauvais et bons souvenirs, leurs valeurs et leur envie de vivre furent des chances qu’il fut bon de mettre en avant pour que nous nous en inspirions. » Leur forte capacité à avancer malgré une réalité de vie objectivement douloureuse. Leur jeunesse, la douleur de l’exode forcé. Une reconstruction difficile mais réussie.

A ce sujet, Blandine nous précise qu’elle a été marquée indéniablement par ceux qui ont guidé ses premiers pas : « le fait d’en parler permet d’ancrer les traces qu’ils ont laissées et leur assure une sorte d’éternité en les inscrivant dans l’histoire :  Romancer, c’est devenir historien avec sa propre réalité historique, tout en restant lucide ».

Avec « Comme un destin à écrire » plongez donc dans une nature envoûtante, en allant à la rencontre de Louis, l’enfant qui marche dans la montagne, dans les traces de pas de son grand frère, au cœur de l’Algérie, dans un matin glacial d’hiver, vers la lanterne de la connaissance. « Malgré l’aide de son aîné, sa vie ne sera pas facile. Mais il portera toujours en lui cette belle trace de pas et la transmettra, avec ses valeurs et sa joie de vivre, à ceux qu’il a aimé. En construisant cette formidable épopée qu’est la vie. En écrivant son destin. »

 Le livre de Blandine ROUGER est en vente sur le site Amazon https://www.amazon.fr/

Pour en savoir plus sur son auteur :

http://aufilsdelalune.wixsite.com/aufilsdelalune