La Frite se réduit mais reste solide

 La Frite est toujours une référence sur le Riverain mais comme le précisent ses membres, ça devient dur.  C’est pourtant une institution. Elle a son local du côté de la Bascule face au café Beauséjour, elle affiche les dates de certains matches, elle sait s’informer, et si le matin ses membres préfèrent se mettre du côté pile, l’après-midi c’est du côté face pour le soleil.friDSC_0017 (9)L’hiver, elle ne veut pas être surgelée et restera au chaud. Mais avec l’arrivée de l’automne la frite profite des belles soirées pour prolonger les débats.

Le Club de la Frite, à Poussan, c’est du sérieux depuis plus de 12 ans. Certains de ses membres ont disparu, d’ailleurs un des leurs, Gaby, est parti pour toujours il y a quelques jours, mais ceux qui sont restés ne les oublient pas. D’autres sont venus les remplacer précise Fernand, mais la relève n’est pas au rendez-vous et l’effectif s’amenuise. C’est un peu ennuyeux pour pour alimenter les débats car la frite aime mettre de l’huile sur le feu. Si avec la Frite les histoires ne sont pas toujours croustillantes ou salées, en faire partie, c’est alimenter un bouillon de discussions comme dans un Forum. En témoigne pour eux, la circulation sur le Riverain qui a certaines heures ressemble à celle des Champs-Élysées, ou bien encore la disparition des oiseaux qui venaient manger les miettes, l’an dernier.

Les matches de foot ou de rugby, les travaux dans la commune, les changements de saison avec la sécheresse persistante, les infos de la télé, l’état de santé des Poussannais, les passages de la Police ou des Pompiers et les rumeurs qui vont bon train, sont des sujets qui aliment la Frite qui aime toujours y rajouter un peu de sel, mais toujours avec un certain humour… Si la passion retombe elle remonte parfois avec les passages de l’un ou de l’autre, de Poussannais ou de visiteurs, qui vont faire rebondir les débats. L’on change de sujet et l’on ne se pose pas trop de questions sur l’évolution des choses. On l’observe, on la subit, et surtout chacun essaye de rester en forme pour tous les jours pouvoir retrouver les amis et partager des moments conviviaux.

Pour Fernand, Jean, Jean-Louis, Bernard, Raymond, Georges, Danielle, la seule dame et quelques autres fidèles, le bonheur, il est là, à la Frite, sur le Riverain.

Une bonne raison pour mieux y savourer le temps qui passe.

L’agenda du CAP Football

capDSC_0005 (8)Journée 2

CHAMPIONNAT DEPARTEMENTAL 2
dimanche 01 octobre 2017 – 15H00
M. ST MARTIN – AS-POUSSAN CA
STADE CLAUDE BÉAL
419 av du Dr Jacques Fourcade – 34000 MONTPELLIER

 

Pelouse naturelle

Arbitre assistant 1: ISMAIEL SHARHA
Arbitre assistant 2: AYOUB NASRADDINE
Arbitre centre: TEDDY CARON
Observateur principal: ANTHONY GHAOUTI
Délégué principal: JACQUES PORTALES

Le STRAPONTIN joue « LE PRIX MARTIN » à Loupian

Dans le cadre de sa tournée mondiale … dans tout le département, la compagnie du Strapontin donnera une nouvelle représentation de sa dernière création :  » LE PRIX MARTIN  » a Loupian

« LE PRIX MARTIN » d’Eugène LABICHE par LA COMPAGNIE DU STRAPONTIN UNE COMEDIE BURLESQUE

! Le SAMEDI 30 SEPTEMBRE à 21 H à LOUPIAN CENTRE NELSON MANDELA

Entrée : 5 €uros

Réservations : Mairie de Loupian 04 67 43 82 07 ou par mail : communication@loupian.fr

Ferdinand Martin, mari trompé, est poussé à la vengeance par son cousin Hernandez Martinez. Ira-t-il jusqu’à précipiter dans un ravin son vieil ami Agénor dont il a découvert qu’il était l’amant de sa femme ?

Après « la poudre aux yeux », le Strapontin revient vers LABICHE, pour une comédie burlesque, mise en scène par Marie Anne MOURARET.

Un très bon week-end pour l’USP Tambourin

tambojoCaptureMerveilleux week-end pour l’USP Tambourin de Poussan avec deux équipes récompensées durant la soirée des Champions, un événement convivial en l’honneur des champions de jeu de balle, remis en place par le Président de la Fédération française de tambourin, Yvan Buonomo. La soirée se déroulait cette année à Saint-Pons-de Mauchiens. Pour celle-ci, ont été récompensés pour l’USP :

Les Benjamins Champions de France en extérieur et Vainqueurs de la Coupe.

Les Féminines A1 en Salle pour leur 18ème Titre de Championnes de France dont 17 victoires consécutives.

L’image contient peut-être : une personne ou plus et personnes debout

Mais ce vendredi se déroulait aussi le repas de fin de saison du Club. La soirée avait pour nom  “ La soirée des tambourins d’or crevés” !  vingt-quatre trophées allaient récompenser certains membres du club avec un brin d’humour et des tambourins crevés.

Devant la famille USP réunie, avec plus de 80 personnes présentes, des jeunes aux moins jeunes, dans une ambiance festive, a eu lieu cette distribution, allant du meilleur ramasseur de balles à la vigne au plus grand cireur de banc en passant par l’éleveur de Perroquet (le pastis) …

Après l’apéritif et avant le dessert, une succulente paella est venue remplir les estomacs et pour terminer la musique a amené les « tambourinaïres » jusqu’à tôt le matin.

Le syndicat de chasse organise une battue aux sangliers

Illustration 1 undefinedSoyez prudent, le syndicat de chasse de Poussan  organise une battue aux sangliers le samedi 30 septembre en garrigues, sur Poussan entre le Lac de Merly, la RD113 et l’autoroute A9, donc entre l’Odéon et le Centre Équestre des Onglous.

Si vous devez vous y rendre veuillez être prudent et vêtu avec des vêtements de couleurs claires et fluorescentes.

 

 

Projet de loi de finances 2018 (PLF 2018) : quels effets pour les particuliers ?

Illustration 1Crédits : © thanksforbuying – Fotolia.com

Illustration 1 Classeur Budget - machine à calculer - graphiques

Taxe d’habitation, cotisations salariales, aides sociales, fiscalité sur le diesel… Le projet de loi de finances pour 2018 (PLF 2018) a été présenté au Conseil des ministres du mercredi 27 septembre 2017 par le ministre de l’Action et des Comptes publics et le ministre de l’Économie et des Finances.

Parmi les mesures contenues dans le PLF 2018, certaines s’adressent plus spécifiquement aux particuliers :

  • dispense progressive d’ici 2020 de la taxe d’habitation sur les résidences principales pour 80 % des foyers ;
  • remplacement de l’impôt solidarité sur la fortune (ISF) par un impôt sur la fortune immobilière (IFI) ;
  • hausse de la contribution sociale généralisée (CSG) ;
  • suppression pour les salariés du secteur privé des cotisations sociales (chômage et maladie) ;
  • suppression pour les agents publics de la contribution exceptionnelle de solidarité ;
  • revalorisation de l’allocation aux adultes handicapés (AAH), de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) et des anciennes allocations du minimum vieillesse ;
  • augmentation progressive de la prime d’activité pour les travailleurs modestes ;
  • élargissement des conditions d’éligibilité à l’exonération actuellement accordée aux seuls chômeurs créateurs et repreneurs d’entreprise (dite exonération Accre) ;
  • alignement de la fiscalité du gazole sur celle de l’essence ;
  • renforcement de la prime à la conversion de véhicule pour passer d’un vieux véhicule polluant à une voiture neuve ou d’occasion récente ;
  • abaissement du seuil du déclenchement du malus à 120 grammes de CO2/km et relèvement à 10 500 € du plafond du malus pour les véhicules les plus polluants ;
  • généralisation à tout le territoire du chèque énergie pour aider les ménages les plus modestes à payer leur facture d’énergie ;
  • recentrage du crédit d’impôt pour la transition énergétique (Cite) sur certains travaux (installation de portes et fenêtres progressivement exclue) et transformation en 2019 en prime afin que les ménages puissent en bénéficier dès l’achèvement des travaux ;
  • reconduction de la réduction d’impôt « Pinel » qui est recentrée sur certaines zones géographiques ;
  • prorogation du prêt à taux zéro (PTZ) ;
  • réduction du montant des aides personnelles au logement (APL).

  À noter :

Le projet de loi va maintenant être déposé au Parlement afin d’être examiné par l’Assemblée nationale et le Sénat.

Tambourin : TamSal, le meilleur championnat d’Europe

Le championnat Sport-tambourin en salle de l’Hérault a battu tous les records la saison précédente. Les champions et vice-champion de l’Hérault, respectivement Cournonterral et Cournonsec, ont tout simplement étaient sacrés champions et vice-champions d’Europe raflant au passage, toujours dans le même ordre, les places de champion et vice-champion de France.

Et l’Italie ?

Comme souvent en tambourin l’Italie a été la référence pendant plusieurs années. Mais le championnat en salle italien semble marquer le pas alors que celui de l’Hérault a continué à progresser.
Les italiens restent malgré tout de sacrés compétiteurs. A Madrid, lors de la dernière coupe d’Europe des clubs, les deux clubs italiens se sont facilement débarrassé des représentants des championnats Allemand, Hongrois, Espagnol… mais arrivés en demi-finale les transalpin se sont cassé les dents face aux deux clubs français issues de l’Hérault.
Il faudra se méfier des italiens, qui auront envie de prendre leur revanche, lors de la prochaine Coupe d’Europe des Clubs en janvier prochain.