14 et 15 octobre : Salon des Arts, Songes d’Automne

Les Elus de la Mairie de Poussan seront heureux de vous accueillir au vernissage du salon des Arts Songes d’automne le samedi 14 octobre 2017 à 11h30 au foyer des campagnes de Poussan.Le salon sera ouvert le samedi 14 et le dimanche 15 octobre 2017. L’entrée est libre.L’image contient peut-être : texte.Jacques Adgé, Maire de POUSSAN, Florence Sachez, Adjointe à la Culture, Michel Bernabeu Délégué à la Culture et le Conseil Municipal de Poussan, vous convient au vernissage de l’exposition le samedi 14 octobre 2017 à 11h30 au Foyer des Campagnes de Poussan.

Cette 2e édition du Salon des Arts « Songes d’Automne» accueillera une quinzaine d’artistes peintres et sculpteurs amateurs de Poussan et ses environs. Du figuratif à l’abstrait, toutes les expressions et toutes les techniques seront représentées.
A la fin du salon, le prix du public récompensera l’artiste dont l’œuvre aura été plébiscitée par les visiteurs.

D’autant que même si Christine Bousquet, dont l’œuvre avait été choisie, l’an dernier, ne pourra se libérer, les artistes présents vous présenteront des réalisations de qualité qui sauront attirer votre attention. Avec un food-truck pour vous permettre de faire une pause, les journées s’annoncent bien artistiques et sympathiques.

Renseignements : service culture et communication : 04 67 78 99 56 – communication@ville-poussan.fr et http://www.ville-poussan.fr  et blog.ville-poussan.fr

Bientôt le Salon des Arts « Songes d’Automne »

Le service culturel de la ville vous invite à la deuxième édition du Salon des Arts Songes d’Automne au Foyer des Campagnes.L’image contient peut-être : texte

Samedi 14 Octobre de 10h à 20h vernissage à 11h30.
Dimanche 15 Octobre de 10h à 17h.

Ce salon accueillera des artistes peintres et /ou sculpteurs amateurs ou semi professionnels. Du figuratif à l’abstrait, toutes les expressions et toutes les techniques seront représentées.

« Poussannaises participez à Portrait de Femmes « 

Le service culturel de la Mairie de Poussan à le plaisir de vous présenter le projet de la première exposition de la saison 2018, une exposition du photographe Stéphane Maxence. Ce projet d’exposition novateur est né de la rencontre de Stéphane avec certains élus de la mairie après sa participation à la soirée de Miss Poussan 2017. Il s’agira de créer une exposition dans les rues, sur les places, chez certains commerçants et certainement dans des lieux publics. Cette exposition débutera à l’occasion de la journée de la Femme le 8 mars 2018 avec un vernissage et bon et du forme, et elle se terminera fin mars. Pour pouvoir y participer il vous suffit d’habiter à Poussan, d’être du sexe féminin sans aucune limite d’âge. Si déjà certaines personnes  ont confirmé leur participation pour vous, il suffit de téléphoner au 06.38.17.47.37 pour prendre rendez-vous.

Les prises de vue se feront là où vous voudrez, mais par contre vous ne choisirez pas quelle sera la photo qui sera exposée. Pour Florence Sanchez, Adjointe au Maire déléguée à la Culture, au Patrimoine et à la communication, après la très belle exposition sur Léonard de Vinci qui a rassemblé énormément de monde, ce projet qui est fédérateur devrait permettre aux Poussannais de tisser des liens et leur permettre de se rencontrer.

max
Pour cette première exposition en 2018, les organisateurs se sont fixés comme maximum, 100 participations, sachant que les formats seront de l’ordre de 60cm sur 90 et sans légendes.

En principe vous découvrirez les photos sans savoir où ni comment elles auront été exposées.

Avec un système de « bâche », elles pourront être en intérieur ou en extérieur ne craignant pas les intempéries.

A partir du 1 octobre, Stéphane passera 3 mois à faire les prises de vues des femmes (entre 7 et 182 ans) de Poussan, pour préparer l’exposition de photos en noir et blanc.
Une exposition qui réservera donc quelques surprises ! Pour Stéphane Maxence, c’est une façon de faire honneur à la Femme d’aujourd’hui qui selon lui a énormément de pression dans la société. « Après avoir bien progressé il y a quelques décennies l’on sent une régression pour la condition de la Femme, et elle doit porter dans ses bras et sur ses épaules beaucoup trop de choses » Précise-t-il. ».

Que vous soyez seule, avec d’autres Poussannaises, avec vote fille… Plusieurs possibilités s’offrent à vous.
N’hésitez pas à participer quelque soit votre style ou votre âge.


Renseignements au 06 38 17 47 37 ou auprès du service communication.

Exposition à la MJC, « les mots de la Gourmandise »

La MJC expose des panneaux des Archives départementales de l’Hérault sur le thème : « les mots de la Gourmandise ». Et cela jusqu’au 20 octobre.mjc24Capture

Exposition éducative qui vous permettra d’apprécier les auteurs qui nous font redécouvrir et mettent en scène les subtilités de notre langue à travers des expressions courantes autour de la nourriture.

Pour en savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Gourmandise

Exposition pour adultes et adolescents : 13 panneaux et autres documents.

mjc 26Capture

    • Muet comme une carpe
    • Haut comme trois pommes
    • Etre serrés comme des sardines
    • Pour des prunes
    • Couper la poire en deux
    • Je ne mange pas de ce pain-là !
    • Marcher sur des œufs
    • Etre le dindon de la farce
    • Ne plus avoir un radis
    • C’est pas de la tarte
    • Pleurer comme une madeleine
    • Faire bouillir la marmite
    • Appuyer sur le champignon
    • Etre chou
    • Etre soupe au lait
    • Etre trempé comme une soupe
    • Etc……..

Profitez-en, c’est dans la salle d’accueil.

Un « Songe d’Automne » pour des Arts bien complémentaires

Le Service « Culture » de la Mairie de Poussan vous convie à découvrir et à participer à la seconde édition de l’exposition et salon des Arts, « Songe d’Automne ». Pour cette exposition dont la visite est possible du samedi 14 de 10h à 20h au dimanche 15 octobre 2017 de 10h à 17h, le service culturel propose la 2ème édition de ce Salon qui accueille 12 artistes peintres et sculpteurs amateurs.sonDSC_0019 (23)
Du figuratif à l’abstrait, toutes les expressions et toutes les techniques sont représentées avec des artistes de Poussan (3), de Frontignan, de Sète et du Bassin de Thau principalement.

A la fin du salon, le prix du public va être décerné à un artiste en fonction des votes des visiteurs qui doivent déposer dans une urne le nom de l’œuvre qui les a le plus émus. Cet artiste pourra à nouveau exposer l’année prochaine.DSC_0006 (31)

Un événement autour de l’art, qui permet aux artistes amateurs ou semi-professionnels d’exposer et de se faire connaître. Les possibilités d’expositions “solos” étant difficiles à trouver. Et ils ont été plus de  à répondre présents et 12 à être retenus, des sculpteurs, des peintres, avec leurs styles, leurs méthodes et leurs circuits souvent parallèles.

Un éventail assez riche de réalisations qui séduisait et qui attirait l’œil à chaque passage du visiteur. Pour Christian Raja tout se joue dans des œuvres mixtes avec collages et peintures ainsi que des compositions associant papiers et acryliques, une sorte d’arthérapie vécue depuis 7 ans tandis que pour Lydia Rollo l’on est plutôt dans la finesse et le pointillisme. Si pour Marcel Pisiello de Séte tout se joue entre ombres et lumières avec des créations figuratives, pour Yvon Nogier qui dernièrement exposait à Loupian c’est le Raku et ses belles créations qui interpelaient le visiteur avec une technique spéciale pour les émaux.sonDSC_0009 (27)

De son côté Christine Prades préfère le figuratif à l’acrylique et aime s’inspirer de ses voyages et de son vécu tandis que pour Liliane Nogier et ses peintures très colorées l’on est dans l’Art singulier où il n’y a pas de codes, où tout est visuel.sonDSC_0028 (14)

Comme le précisait Michel Bernabeu,  Conseiller municipal délégué à la Culture, en l’absence de Florence Sanchez, souffrante,  Adjointe au Maire de Poussan déléguée à la Culture, lors du vernissage de ce salon, s’il y a eu de nombreux candidats et une sélection difficile, ceux qui ont pu exposer ont l’occasion d’exprimer leurs sensations, leurs sentiments avec des échanges parfois insolites entre Artistes.sonDSC_0023 (17)

« Ils ont grâce à l’Art le pouvoir de capter vos rêves, et leur instinct laissé en liberté, ne peut se limiter qu’à une seule expression car peindre ou sculpter c’est musarder d’une tournure à une autre. » Et chacun en fait émerger.sonDSC_0039 (6)

Les nombreux visiteurs à l’heure du vernissage puis durant ces deux jours d’exposition peuvent eux aussi se laisser surprendre et musarder d’une autre façon. Georges Château et ses sculptures à partir de vieux outils est impressionnant par sa créativité et la seconde vie qu’il donne à ceux-ci grâce à ses assemblages et son imagination. Il vous invite d’ailleurs à approcher ses réalisations avant de découvrir les sculptures en bois-flotté, sur bois ou avec du Raku d’Yveline Natta Rolland .sonDSC_0001 (34)

Que des styles différents si vous osez poursuivre : pour Claire Sukiennik, Poussannaise aux origines tchécoslovaques, c’est du symbolique très pur, avec de l’encre et du stylo doré sur du Canson noir, pour Franck Cérepes, lui aussi de Poussan, l’inspiration vient de la BD, mais la technique est très mien maîtrisée avec stylos à encre, gel et autres outils, pour Jeanine Génique, peintre-céramiste il s’agit d’associer des céramiques avec de la terre émaillée dans un duo très fidèle.sonDSC_0009 (28)

Que du bonheur pour le public qui peut compléter sa visite avec les œuvres de JP Lebert, un artiste peintre de Saussan, qui s’exprime avec du figuratif libre, ainsi que de la peinture à l’huile et surtout au couteau.DSC_0043 (5)

Si le service culture de la Mairie souhaite que ce salon s’enracine durablement dans son projet culturel, il précise qu’une des œuvres sera récompensée en fonction des votes des visiteurs.

 Les créateurs étaient félicités par Jacky Adgé, Maire de Poussan et Michel Bernabeu, car les artistes surprennent et créent des émotions : » Dans cette période difficile, ou tout est remis en cause, le rôle de l’Art dans ce qu’il comprend à la fois d’éternel et de temporel doit être une source permanente d’inspiration et d’espoir.  ce Salon contribue à ouvrir le regard des visiteurs sur l’œuvre artistique révélatrice de la vraie nature de nos émotions ». Précisaient-ils en « permettant même aux non-initiés de s’imprégner de l’Art et de s’habituer à l’apprécier ».sonDSC_0056 (3)

Après que Jacky Adgé ait félicité les Artistes, les visiteurs et tous ceux qui se sont associés à la préparation de ce salon, de près ou de loin, Michel Bernabeu rajoutait :

« Un grand merci aux artistes et à tous ceux qui ont permis la réalisation de ces deux journées  car cela permet de mettre en avant l’Art qui est porteur d’émotions, de rêves et de liberté, à une époque ou certains barbares , à travers le Monde, désirent nous enfermer dans le noir et la nuit des sens. Ici, nous avons le langage des idées et des émotions, un éveil à la sensibilité. »

Il faut donc profiter de la multiplicité de sensations que l’on ressent face aux œuvres en allant plus loin, si besoin, car les Artistes sont prêts à se confier.

Si à l’heure du vernissage l’on pouvait échanger ses premières impressions autour d’un apéritif dînatoire, plus tard, c’est le foyer des Campagnes qui se voulait être un forum pour abriter les échanges relatifs à ce Songe d’Automne vraiment très réussi.songDSC_0012 (28)

A l’heure de la clôture, après un dépouillement dans les règles de l’art, avec 197 votants, Georges Château et ses sculptures à partir de vieux outils auxquels il donne une seconde vie grâce à ses assemblages et son imagination était l’artiste dont les œuvres avaient le plus marqué les visiteurs. Il recevait des mains de Michel Bernabeu entouré de plusieurs membres du Conseil Municipal de belles félicitation et deux livres sur Poussan et un autre sur des Artistes qui sont venus exposer au Foyer, ainsi qu’un beau diplôme qui lu donnait la possibilité d’exposer l’an prochain.songDSC_0010 (29)

Michel remerciait tous les acteurs de cette réussite, avec une très bonne ambiance durant deux jours, de nombreux visiteurs jusqu’au dernier moment et vraiment un salon qui a fait l’unanimité. Il invitait donc artistes et visiteurs à partager le verre de l’amitié pour terminer en beauté.

Exposition personnelle d’André Cervera

Du 7 septembre au 7 octobre 2017 à Montpellier

Les œuvres récentes qu’André Cervera, artiste peintre qui réside à Poussan, a ramenées de son dernier voyage en Inde ainsi qu’un ensemble d’une vingtaine de toiles réalisées pour cette exposition seront visibles à la galerie Clémence Boisanté qui prône l’expression artistique contemporaine, un an après son ouverture en juin 2016.

Politique, religion, culture, toute l’humanité est retranscrite et passée au filtre du langage pictural de Cervera. L’artiste sétois rentré de Shangai a une farouche peur de la redite et, alors même que son écriture est reconnaissable entre toutes, il se bat contre le confort que trente ans de pratique lui confèrent. Cette exposition livrera également pour la première fois au public les “toiles enterrées”.

Galerie Clémence Boisanté

10 boulevard Ledru Rollin à Montpellier

Vernissage jeudi 7 septembre 2017 à 19h.

« Salon Songes d’Automne » bientôt la deuxième édition

Le service culturel de la ville en collaboration avec Pascale Patissier artiste peintre vous propose de participer à la deuxième édition du Songes d’Automne. 
Ce salon, pourra accueillir une quinzaine d’artistes peintres et /ou sculpteurs amateurs ou semi professionnels. aff-songes-17
Du figuratif à l’abstrait, toutes les expressions et toutes les techniques pourront être représentées. Les créateurs intéressés peuvent présenter leur candidature en déposant un dossier à la Mairie à l’attention du service culturel avant le 5 septembre 2017.
Ce dossier devra être composé des pièces suivantes :
• CV de l’artiste
• Photographies de 4 à 6 œuvres maximum
• Une enveloppe timbrée (pour réponse)
• Un chèque de caution de 50€ à l’ordre du Trésor Public (restitué en fin de salon)
Tous les dossiers reçus incomplets seront automatiquement refusés.
Un comité de sélection se réunira courant septembre pour examiner les candidatures et sélectionner les artistes retenus pour le salon. Ces derniers seront informés des résultats de la sélection par courrier.

Leonardo Da Vinci : une exposition de tous les records

DSC_0104 (1)Ce samedi 29 juillet, Clap de fin pour l’exposition des maquettes d’Andréa Neri, à partir des croquis et des dessins de Léonardo Da Vinci, une exposition qui aura battu tous les records en notoriété et en fréquentation. Un nombre impressionnant de visiteurs venus quelquefois de très loin, près de 3000, des journalistes et des télévisions, des radios, de nombreux élus, des scientifiques sans oublier les scolaires qui de la maternelle jusqu’au lycée sont venus admirer le travail d’Andréa et essayer de comprendre dans quel esprit Léonard da Vinci avait pu approcher la réalisation ou imaginer un aussi grand nombre de « Machines » et  » mécaniques ».neri 05 05 17 3

Cette année qui marque les 30 ans des échanges scolaires entre les villes de Poussan et de Larciano en Toscane qui sont officiellement jumelées depuis 2013 et l’année 2017 et qui marque également les 500 ans de l’arrivée de Léonard de Vinci en France restera donc dans les mémoires. LARCIDSC_0090 (3)

 L’Exposition de maquettes d’après des dessins originaux du génie italien par Andrea Neri a étonné même son concepteur : « Quand j’ai découvert l’exposition je suis resté bouche bée. L’émotion a été immense, jamais je n’aurais pensé que cela serait aussi beau. Ce fut une très belle surprise. Merci. »LARCIADSC_0084 (4)

Et si, comme le dit Léonard de Vinci, «toute connaissance commence par les sentiments», alors ici à Poussan, au foyer des campagnes, ceux qui l’ont découverte ont tous été riches de ces sentiments tant l’amour, la passion et l’émotion sont présents autour de chacune des maquettes d’Andréa. LARCIADSC_0082 (4)

 C’est donc dans une ambiance très chaleureuse que les membres du Comité de Jumelage Larciano-Poussan et de nombreux élus de Poussan, dont Jacky Adgé, ont accueilli Andréa Néri accompagné pour l’occasion par Lisa Amidei, Maire de Larciano qui sur les traces de Mr Papallardo (son prédécesseur à Larciano) a salué la réussite de cette belle exposition mais aussi les efforts de tous pour obtenir un tel résultat après des années d’échanges scolaires, après un jumelage qui s’inscrit ans la durée et qui ne fait que se développer pour le bonheur de tous et l’enrichissement culturel des 2 villes.

Si Andréa était encore impressionné par cette exposition qui selon Henri-Jean Servat pourrait trouver sa place au Grand Palais, il n’oubliait pas de remercier par de multiples cadeaux et des mots très gentils, tous les partenaires qui ont donné de leur temps et de leur énergie pour obtenir un aussi beau résultat quia permis aussi à Poussan de devenir durant 3 mois un centre culturel.

Pour Madame Zanetti, Présidente du Comité de Jumelage, pour Jacky Adgé, Florence Sanchez, Adjointe au Maire, déléguée à la Communication, à la Culture et au Patrimoine, et Michel Bernabeu, Conseiller Municipal, délégué à la Culture, cette réussite est le résultat en premier lieu des travaux de Léonardo Da Vinci puis de l’exploitation scientifique et technique qu’Andréa Neri a su en faire. Beaucoup de volonté, de passion et d’énergie.

Mais c’est aussi la conjugaison de l’audace d’un groupe qui a su y croire, la volonté de la Mairie de Poussan d’accompagner la réalisation du projet, et l’engagement de tous pour montrer que le jumelage permet de réaliser des événements majeurs qui dans des moments privilégiés permettent à tous, des enfants aux seniors, des Italiens aux Français de développer des liens et tout simplement d’être heureux ensemble…  » Félicitations à tous pour cet événement majeur et un grand Merci aux différents partenaires pour sa réalisation, cConcluait Jacques Adgé.

LARCIADSC_0096 (3)