L’Exposition d’Anne Guillon, à la frontière du rêve éveillé

Florence Sanchez, Maire de Poussan, Michel Bernabeu, Adjoint à la Culture, Gaëlle Guénal, Déléguée à la Culture et le Conseil Municipal de Poussan, vous proposent l’exposition d’Anne Guillon, au Foyer des Campagnes de Poussan.0202Capture d'écran 2024-05-31 115507

Au fil des portraits, son travail délicat et sensible explore l’intime, la fragilité des choses, le temps qui passe, aux frontières du rêve éveillé. L’artiste recevra, comme de coutume à Poussan, les élèves des écoles de la ville pour leur faire partager son univers créatif.

Visite de l’exposition du 14 au 30 juin 2024
Samedi et dimanche de 11h à 18h
Du mardi au vendredi, pour les groupes et les scolaires
sur rendez-vous au service culturel : 04 67 78 99 56 et p.peron@poussan.fr

0202Capture d'écran 2024-05-31 115403

La ville de Poussan invite Anne Guillon à investir le foyer des campagnes de son univers onirique, sensuel et mystérieux.

Au fil des portraits, son travail délicat et sensible explore l’intime, la fragilité des choses, le temps qui passe, aux frontières du rêve éveillé. C’est dans la vieille ville de Pézenas que se cache l’atelier d’Anne Guillon, dont les toiles ajoutent à l’ambiance de la cité chargée d’histoire leur poésie hors du temps. La facture est contemporaine, il se dégage de ses contours une ambiance à la limite d’un conte oriental: l’effet des couleurs, la présence moirée des matières, l’atmosphère d’un jardin protégé confèrent à ses œuvres une douceur globale.

Les motifs décoratifs associés aux collages ont une présence sur l’ensemble du tableau et se jouent de la limite entre les personnages et leur environnement. Le cheminement d’une œuvre est progressif, fait de reprises multiples, accueillant l’intuition et l’aléa- toire. Il fait appel aux encres, acryliques, pastels, fusains, à l’huile, aux collages, aux impressions; chargé de couleurs, de traces, d’empreintes, il crée une âme entre les techniques qui se superposent en couches légères et raffinées. Ecriture personnelle, la peinture est ce langage que l’artiste s’invente au fil des jours.

0202Capture d'écran 2024-05-31 115247

Anne GUILLON nous précise : « Née dans le Gers le 10 Septembre 1964, je vis et travaille actuellement dans le Sud de la France, à Pézenas. De retour en France après de nombreuses années passées à l’étranger, j’entreprends des études supérieures en économie et finances et c’est avec un DEA en Banque et Finances que je repars travailler à la Réunion puis à Madagascar. Nouveau retour en 1997, et cette fois je choisis le chemin de la création et décide de me consacrer à la peinture. »

« Autodidacte, mon travail est imprégné des voyages et de la somme de tous ces lieux habités depuis mon enfance. Je me dirige d’abord vers un travail abstrait, la toile va devenir une Terre d’asile pour tout une profusion d’éléments, un monde à faire naître. Au fil du temps, j’invente mon propre langage en peinture. La fragilité des êtres et des choses, le rêve et la douceur qu’il nous manque parfois, l’évocation des choses cachées en nous, l’esprit des sentiments ressentis, de ce langage pictural qui fait parler la matière va émerger une certaine figuration avec des personnages mêlés d’abstraction et de couleurs d’ailleurs. »

« Mon « imaginaire vécu « est venu progressivement et naturellement à la rencontre de la vie ordinaire. Il n’y a plus de frontière entre le rêve et le réel, le senti et le vécu, le visible et l’invisible. Peindre pour réinventer ma façon d’être au monde et décider enfin de la couleur du ciel. »

Pour les Journées des ateliers Portes ouvertes, Madeleine Molinier Sergio proposait une promenade artistique

 rbt Ces 18 et 19 mai à l’occasion des Journées portes ouvertes des ateliers de Sète vous pouviez visiter la Maison-Ateliers et le jardin de Sculptures de François et Madeleine Sergio à Issanka.

Une promenade artistique au travers de ce lieu magique qui rassemble les œuvres des deux artistes.
C’était au 287, chemin du parc d’Issanka.
A Poussan, à Issanka, Madeleine Molinier Sergio proposait  une visite des ateliers sculptures de François Sergio et peintures de Madeleine Molinier Sergio avec une promenade artistique  au travers du site rassemblant les œuvres de François Sergio, sculpteur et de Madeleine, peintre et mosaïste.
Et en prime, l’on pouvait profiter de la projection d’une vidéo sur François Sergio, un créateur toujours inspiré.
 sergioIMG_20230830_110859
 « Un musée à ciel ouvert » vous attendait.

La maison- ateliers d’Issanka est en effet l’œuvre d’un couple partageant la même passion pour les arts plastiques et la transmission. Le jardin, agrémenté de bassins et de portiques créés par l’artiste, a été pensé, dès l’installation du couple, comme un espace scénographique dans lequel les sculptures sont mises en dialogue. Dès que le visiteur franchit le portail, il  découvre un panorama artistique d’exception  composé de plus d’une centaine de sculptures, dont la hauteur varie d’un à quatre mètres. Les œuvres enchantent, ouvrent à l’imaginaire, racontent des histoires, évoquent les grands mythes. Le visiteur peut alors déambuler et se laisser guider par les sculptures ou poser son regard sur les mosaïques des façades. À l’intérieur de la maison, le visiteur découvre les ateliers des artistes, sculptures,  peintures, mosaïques.

R e n s e i g n e m e n t s : madeleine.sergio@gmail.com

Il faut savoir que dans le parc d’Issanka où ils se sentaient si bien, Madeleine Sergio, artiste peintre, et François Sergio, sculpteur, avaient trouvé des sources d’inspiration qui alimentaient leur créativité. Pour que les amateurs et les passionnés d’art puissent découvrir leur travail, ils ouvraient régulièrement leurs ateliers . sergioIMG_20230830_111546

Durant plusieurs années, ils participent aux journées « Portes ouvertes » organisées par le Service culturel de la mairie de Sète en accueillant chaque fois  près de 200 personnes durant le week-end.

Il faut savoir que François créait des œuvres monumentales tout en travaillant le minuscule, en exposant aussi surtout en Europe.

 Pour François ces échanges étaient nécessaires. Ils lui permettaient d’évoluer au niveau plastique.

Car le couple Sergio, c’était 1 plus 1, c’est à dire 2  artistes qui avaient des cheminements différents, mais heureusement quelquefois parallèles.

Chaque année était une renaissance et chacune des rencontres un bonheur. Malgré les années qui passaient, Madeleine et François étaient toujours aussi motivés et leur envie de créer était permanente.sergioIMG_20230830_112739

« François explorait  le bois durant ses dernières années de vie après avoir travaillé de nombreuses matières.

Il ne s’arrêtait jamais de penser, et il vivait pour et avec ses œuvres qu’il souhaitait partager aussi avec ceux qui les appréciaient.

S’il aimait côtoyer d’autres sculpteurs dans des symposiums ou des expositions, s’il savait que la sculpture n’était pas un art « facile », il recherchait toujours l’harmonisation, que son cheminement soit simple ou complexe.sergioIMG_20230830_111452

Après nous avoir laissé de nombreuses œuvres et un monde fait d’imaginaire, ce créateur, cet artiste explorateur, s’est éteint le 7 mars 2017 en fin d’après-midi, à l’heure à laquelle l’on peut baisser de rythme pour contempler ce que la journée nous à donné l’occasion de créer.

0398Capture d'écran 2024-05-19 192304

Sur la plage de la Corniche avec le monument dédié à Brassens, sur l’esplanade Aristide Briand avec sa fontaine, à Issanka et à bien d’autres endroits, l’on ne peut l’oublier, car François qui a traversé différentes périodes qui ont laissé des structures et des œuvres, des empreintes et des traces de son long cheminement au travers de la matière, a exploré de nombreux univers.

Madeleine Molinier Sergio, femme et artiste peintre exceptionnelle, avec François à ses côtés,  a  en effet une énergie qui sans cesse la pousse à créer et à partager.

Sa passion éclot dans les serres du Jardin des Plantes à Paris. Très jeune, elle s’y rend seule pour ses premières esquisses, ses premiers dessins au crayon. Là, ainsi qu’au Musée d’Histoire Naturelle, dans les Galeries de Paléontologie, se nichent ses premiers souvenirs artistiques. Elle évoque avec précision ses premiers dessins, un sens du plan déjà très fort. Là sont ses premiers souvenirs, souvenirs marquants, déterminants, fondateurs.

Sans hésitation, elle les définit comme des moments décisifs, où est née sa sensibilité artistique.

sergioIMG_20230830_113253

Madeleine s’intéresse au théâtre, à l’opéra, au cinéma, à la musique, elle lit toujours, et a la chance de pouvoir tout découvrir, toutes ces facettes de l’art, traduisant un goût plus que certain pour les activités artistiques et créatrices.

bawIMG_20231014_173931

Jamais elle ne perd l’Art, l’Un, le complexe et le multiple, de vue. Sa rencontre avec François Sergio constituera un nouveau tournant, Madeleine évoluant désormais non plus dans le milieu enseignant mais dans le milieu artistique. Les trois piliers seront alors très intimement imbriqués, ceux qui soutiennent sa vie de femme, de pédagogue, et d’artiste : la famille, l’art, et l’enseignement.

 Et si elle ne peint plus maintenant elle réalise de très belles mosaïques dans lesquelles elle reste fidèle aux couleurs avec lesquelles elle sait si bien jouer. Madeleine, c’est toujours la gaité, le mouvement qui avec avec ses créations, illumine l’Art.

Elle prend du plaisir à travailler en relief, à tailler à la main, en jouant avec les tailles et les couleurs, en créant des œuvres qui ne sont jamais identiques.

0398IMG_20240518_173148

Et pour que le visiteur apprécie au mieux ses créations, Madeleine les a exposées dans son atelier.

sergioIMG_20230830_112206

Participez au concours photo dans le cadre de la 3e édition de la Fête de la Nature à Poussan

Concours photo dans le cadre de la 3e édition de la Fête de la Nature à Poussan qui aura lieu le samedi 25 mai au Jardin des Frères de 9h30 à 18h00.
 0850Capture d'écran 2024-05-10 192929
Samedi 25 mai de 9h30 à 18h, la ville organise au Jardin des Frères la 3e édition de la « Fête de la Nature ». L’objectif de cet évènement est d’amener les Poussannais à mieux connaître la riche biodiversité qui entoure la Ville pour mieux la préserver ensemble.
Cette année encore M. Mariez, Adjoint à l’environnement et sa commission, ont souhaité donner une large place aux enfants à travers divers ateliers menés tout au long de la journée par les équipes du Service Enfance et Jeunesse.
Le matin, un marché de producteurs occupera l’espace au côté de nombreuses associations locales qui proposeront divers ateliers ou sorties (conte, art plastique, huiles essentielles, maquillages, initiation au yoga…).
Cette fête sera aussi l’occasion dans le cadre de l’opération « un arbre, une naissance » pour les familles des bébés nés en 2023, qui le souhaitent de choisir leur arbre, symbole de vie, dans la Forêt des Naissances sur le terrain communal « L’Olivette ».
 Restauration et buvette sur place.
La commission environnement et cadre de vie organise un concours de photographies sur le thème de l’eau dans le cadre de l’ABC des garrigues et de la Fête de la Nature 2024.
Ce concours vise à mettre en valeur l’eau qui est un élément primordial à l’équilibre de la biodiversité et qui est une ressource à protéger.
En parcourant le territoire de la commune à la recherche des trésors aquatiques, les participants sont donc invités à prendre le temps d’observer, de contempler et d’apprécier la richesse paysagère afin d’immortaliser ce qui représente à travers leurs objectifs « L’eau dans tous ses états » à Poussan.
1950Capture d'écran 2024-03-20 205354
Il est ouvert à tous les photographes amateurs à l’exclusion des membres du jury et des organisateurs. Chaque participant peut proposer 3 photos maximum. Elles doivent être prises sur la commune de Poussan.
3 prix seront décernés :
- Prix du jury
- Coup de cœur du public
- Prix jeune (moins de 18 ans).
Les lauréats se verront attribuer différents lots (plantes, paniers de produits locaux)
Pour participer : Maximum 3 photos à envoyer par mail à : communication@poussan.fr ou à amener au service communication sur une clé USB – Objet : Concours photos
Bulletin de participation et règlement du concours à télécharger sur : https://urlz.fr/pXFf

 

L’Art dans l’espace public sétois et dans les villes de Sète Agglopôle

Ce mercredi 24 avril, pour présenter l’art dans l’espace public Sétois ainsi que les futures « balades artistiques en méditerranée » rendez-vous était donné au Grand Hôtel de Sète : une présentation détaillée par François Commeinhes qui revenait sur le projet de fresque salle Brassens avec Robert COMBAS.

0850Capture d'écran 2024-04-24 193137

Place au visites vers dix heures avec tout d’abord la place Victor Hugo et la Fontaine Des Fleurs Mouvantes et les Bains-douches (en projet) avec Jean-Michel OTHONIEL suivie par la présentation, dans le parking Victor Hugo, avec François Liguori, des mosaïques qu’il avait créées en 2022. Pour terminer à Sète, ce fut la visite du Pont des Arts habillé de deux voiles inox poli, avec Jean DENANT.

 0850Capture d'écran 2024-04-24 193420

Et pour aborder le projet « Balades Artistiques En Méditerranée » qui concerne le territoire de SAM, dans les halles de Poussan, en présence de François Commeinhes, Maire de Sète, Président de Sète Agglopole Méditerranée, de Florence Sanchez maire de Poussan des artistes et des représentants des 14 communes de l’agglomération il fut présenté ce projet « Balades Artistiques En Méditerranée »ou  (BAM) se démultipliant en projets initiés par Sète Agglopôle Méditerranée.

0850Capture d'écran 2024-04-24 193238

Ce parcours comportera à terme 20 œuvres pérennes de 20 artistes contemporains pour 4 parcours dans les sites marquants du patrimoine historique et naturel de chaque commune de l’agglomération de l’archipel de Thau. Les artistes seront rémunérés pour leur travail de façon identique. L’art comme le lien visible de l’intercommunalité. Ces projets verront le jour respectivement en 2024-2025-2026 pour un budget d’investissement de l’agglopôle de 2 millions d’euros avec différentes participations, dont le Ministère de la culture etc. Sète Agglopole Méditerranée sera propriétaire des œuvres et en assurera l’entretien ou les éventuelles restaurations dans le temps.

Les artistes sélectionnés :

Céleste BOURSIER-MOUGENOT- André CERVERA – Robert COMBAS – Johan CRETEN – Jean DENANT – Hervé DI ROSA – Richard DI ROSA – Élisa FANTOZZI

Chourouk HRIECH – Fabrice HYBER – Victoria KLOTZ – Eve LAROCHE-JOUBERT – Maxime LHERMET – François LIGORI – Elise MORIN – Pedro MARZORATI -

Françoise PETROVITCH – Agnès ROSSE – Bob VERSCHUEREN

Pour les villes de : Balaruc le vieux, Balaruc les Bains, Bouzigues, Frontignan / La Peyrade, Gigean, Loupian Marseillan, Mèze, Mireval Montbazin, Poussan, Sète, Vic la Gardiole, Villeveyrac

Le Commissariat Artistique est assuré par : Art Nature Aménagement

 Toutes les photographies de la journée :

https://photos.app.goo.gl/pUbZMaodbPYsLKqA6

Le salon des collectionneurs (toutes collections), c’est le 17 mars 2024 à Poussan

Le Salon des Collectionneurs de Poussan sera ouvert au public le 17 mars 2024 de 9h à 17h au Foyer des Campagnes et à la Salle Jean Théron – au Jardin public, promenade du 8 mai 1945.
La Nature, Animaux, Papillons, Papillon
Les 25 exposants, répartis dans les deux salles, proposeront à l’échange ou à la vente aux visiteurs : timbres, lettres, monnaies, billets, cartes postales, vieux papiers, modèles réduits (trains, voitures etc), jouets, livres, capsules, fèves, cartes Pokémon, bandes dessinées, minéraux, couteaux et boucles de ceinture.
Timbres, Timbres Poste
Restauration sur place : présence du food truck O’Plaisir à l’extérieur.
Curieux et amis collectionneurs, venez nombreux !
Renseignements : 06 15 49 44 84
Visiteurs : Entrée gratuite
3162

LES TOILES DE LA MJC S’EXPOSENT EN MAIRIE DE POUSSAN

Les artistes de l’atelier Dessin-Peinture de la Mjc Poussan animé par Marie-José Ligas, ont installé, ce matin, leurs toiles dans le hall de l’Hôtel de Ville. Paysages, natures mortes, portraits… raviront les visiteurs. Les Poussannais ont un incroyable talent !
Exposition visible jusqu’au vendredi 19 janvier.
Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 17h30.
Informations : contact@mjc.poussan.com

Retour sur la remise des prix du concours « Poisson Voyageur » de la SATHOAN qui s’est déroulée au musée de la mer.

Peut être une image en noir et blanc de 1 personne et texte qui dit ’Catégorie Cat PHOTOGRAPHIE’
Mardi 19 décembre, plusieurs récompenses ont été remises par le jury dont deux prix spéciaux avec un premier à Jean-Lou Lapinte (Poussannais), en dessin, et un second à Stephan Le Gallais, en photographie, en présence du maire et d’élus.
Au total, 1 736 œuvres ont été soumises lors de ce concours qui s’est déroulé du 1 avril au 15 octobre.
Peut être une image de 1 personne et texte

 

Musées, Jardin antique : c’est l’heure de la fermeture annuelle

7140Capture d'écran 2023-11-30 105547

 

Après une année riche en évènements, animations et expositions, le Jardin Antique Méditerranéen, le Musée de l’étang de Thau et le Musée gallo-romain Villa-Loupian, fermeront leurs portes dès ce vendredi 1er décembre 2023.

Nous vous donnons rendez-vous pour la nouvelle saison dès le 1er février 2024 (pour la réouverture du Musée Villa-Loupian et du Musée de l’étang de Thau) ainsi que le 1er Mars (pour celle du Jardin Antique).

Plus d’infos sur https://patrimoine.agglopole.fr/

À l’occasion d’Octobre Rose, l’Arthautek vous invite à l’exposition « Elle », jusqu’à dimanche soir.

bajIMG_20231028_181019    La ville de Poussan s’habille de rose tout le mois d’octobre car le dépistage est un enjeu majeur de santé publique. Poussan, ses associations et ses commerçants participent donc à la 30e campagne d‘Octobre Rose qui a pour but d’informer, de sensibiliser et de soutenir la lutte contre le cancer.
L’association Arthautek s’engage aussi pour Octobre Rose et vous propose du 27 au 29 octobre salle Jean Théron l’exposition « Elle » (peintures, sculptures, photographies, bijoux…)…
 bajIMG_20231028_175322
L’association Arthautek proposait ce samedi une conférence du Dr Jean Reboul « Elle… La Femme », un moment de réflexion suivi d’un apéritif.
Le Docteur Reboul qui avait parrainé l’Édition 2022 d’Octobre Rose est  Gynécologue praticien, qualifié en médecine générale, psychanalyste membre de l’Ecole de la Cause Freudienne et de l’Association Mondiale de Psychanalyse, docteur en psychologie et en biologie humaine. Le Docteur Jean Reboul a donc plusieurs cordes à son arc.
Sa quête est  inspirée par ses rencontres avec ses patientes.  S’’il ne cesse d’’explorer dans l’infertilité le mystère féminin et celui de la conception, il s’’intéresse aussi au malaise dans la civilisation. Et dans ‘Un combat pour ses convictions », le discours scientifique et le respect de la place du Sujet ne sont pas incompatibles », pour lui.
Et ce 28 octobre il nous expliquait qu’il en était de même pour la maladie, Si la science peut accompagner le malade c’est surtout ce dernier qui a les « choses en main » . C’est le Sujet qui peut par ses aptitudes et ses raisonnements parvenir à la combattre parallèlement à la médecine.rbt
 Une Vidéo encore en cours de téléchargement..
Profitez donc encore ce dimanche, des Ouvres des artistes qui exposent  pour « Elle » (peintures, sculptures, photographies, bijoux…)….
bajIMG_20231028_174858
Vous y retrouverez :
François Salvados avec son travail sur papier végétal
Marie Plantier, artiste peintre,
Catherine Oliver pour ses photos
Gisèle Tixidor artiste peintre
Patrick Soulier, artiste peintre
Eric Guibert, sculpteur
Jean-Marie Guitaard, photographe
Christian Panis, sculpteur
Et Audrey Chemin, Pour ses vêtements et ses bijoux
 bajIMG_20231028_174845_1
Merci aux organisateurs, aux artistes et à la ville de Poussan pour cette belle action.
Horaires de l’exposition :
  dimanche de 10h à 18h

 

WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera