Un parcours à travers l’histoire de la peinture avec la MJC

Un parcours à travers l’histoire de la peinture :L’image contient peut-être : 1 personne, texte

– Préhistoire,
– Antiquité,
– Art Byzantin,
– Peinture du Moyen Âge,
– Renaissance,
– 17ème siècle,
– Romantisme,
– Impressionnisme,
– 20ème siècle,
– Les genres picturaux

Exposition prêtée par la Bibliothèque Départementale Pierres Vives à Montpellier.

Soyez curieux !
Pour petits et grands, il n’y a pas d’âge pour plonger dans l’art !

Aurélie Bordenave, Poussannaise, expose à Paris

Aurélie Bordenave présente durant 2 mois des dessins originaux de musiciens de jazz croqués entre 2007 et 2010 ainsi qu’une série de danseurs de Lindy Hop et 4 peintures à l’acrylique, à l’hôtel Pont Royal, à Paris.
Aurélie, Poussanaise, a fait bien du chemin depuis ses débuts, comme dessinatrice en illustrant « la Lettre de Sète ». A Paris, elle a su percer et depuis plusieurs années s’imposer en se spécialisant.
Aurélie Bordenave expose maintenant à Paris. aurelie2
- le vernissage aura lieu le mardi 6 novembre 2018 de 18h30 à 21h30 à l’Hôtel Pont Royal 5-7 rue de Montalembert 75007 PARIS

Aurélie est illustratrice indépendante collaborant majoritairement pour l’édition et la communication scientifique.

De 2007 à 2010, elle dessine très régulièrement durant les concerts de jazz auxquels elle assiste. La musique lui permet de laisser danser son feutre pinceau sur le papier lisse et de se laisser aller à des phrasés graphiques… Ses croquis durant le festival Jazz à Sète seront regroupés dans deux recueils et donneront lieu à sa première exposition personnelle dans la Coursive de la Galerie Dock Sud en 2009.

Repérée grâce aux réseaux sociaux pour son coup de crayon assuré (MySpace, à l’époque !) Aurélie est invitée à illustrer un concert en direct à Paris en mars 2010 et continue ensuite cette pratique lors de conférences ou colloques. En 2012 elle postule pour le projet « NEW, la comédie musicale improvisée » produit par Florian Bartsch et rejoint avec joie l’aventure. Le spectacle entièrement improvisé est à découvrir pour la 7e saison à Paris, elle crée en direct décors et improvisations graphiques en tous genres projetées sur grand écran. Sur scène, 4 comédiens chanteurs inventent une histoire au rythme des musiques originales imaginées par les 3 musiciens. Cette saison, le spectacle – à chaque fois nouveau par définition! – se joue les mardis au  Théâtre du Grand Point Virgule à partir du 13 novembre 2018.aureliepy1kI_1g

Depuis septembre 2016, l’illustratrice renoue avec son besoin de peindre en participant à l’Ateliers des Beaux-Arts de la ville de Paris dans la classe de Jean-François Courteaux en peinture contemporaine. De cette pratique naissent de grands formats questionnants l’intention du mouvement à travers un médium par définition immobile. Actuellement elle oriente ses recherches en puisant dans le travail des danseurs modernes. Une exposition des « élèves » est organisée tous les ans au mois de juin au sein de l’Atelier Beaux-Arts, place Marc Bloch, Paris 20e.

En découvrant l’histoire de l’Hôtel Pont Royal, Aurélie a immédiatement souhaité présenter les dessin originaux réalisés lors de concerts de musiciens contemporains. Cela fait écho aux joyeuses années d’après-guerre de Saint-Germain des Prés.
Naturellement, elle a convié les amateurs de Lindy Hop à rejoindre ce Jazz Club éphémère et c’est ainsi
qu’est née la série des illustrations de danseurs. Deux illustres personnages se sont joints à eux, nous vous invitons à les retrouver…et à vous joindre à eux si l’envie vous prend ! « 

Des « Songes d’Automne » pour rêver avec les Arts

Le Service « Culture » de la Mairie de Poussan vous conviait à découvrir et à participer à la troisième édition de l’exposition et salon des Arts, « Songe d’Automne ». Pour cette exposition dont la visite est possible du samedi 13 de 10h à 20h au dimanche 14 octobre 2017 de 10h à 17h, le service culturel proposait la 3ème édition de ce Salon qui accueillait cette année 18 artistes peintres et sculpteurs amateurs locaux ou du territoire de Sète Agglopôle méditerranée.
Du figuratif à l’abstrait, toutes les expressions et toutes les techniques étaient représentées avec des artistes de Poussan, de Frontignan, de Sète et du Bassin de Thau principalement.

A la fin du salon, le prix du public était décerné à un artiste en fonction des votes des visiteurs qui devaient déposer dans une urne le nom de l’artiste qui a créé l’œuvre qui les a le plus émus. Cet artiste pourra à nouveau exposer l’année prochaine.   gonP1140910

En 2017, c’est Monsieur Georges Château qui après un dépouillement dans les règles de l’art, avait reçu le prix du public étant l’artiste dont les œuvres avaient le plus marqué les visiteurs.  Il s’agissait de sculptures à partir de vieux outils, un artiste impressionnant par sa créativité et parla seconde vie qu’il donne à ceux-ci grâce à ses assemblages et son imagination.

Cet événement autour de l’art, permet aux artistes amateurs ou semi-professionnels d’exposer et de se faire connaître. Les possibilités d’expositions “solos” étant difficiles à trouver. Et ils ont été plus nombreux à répondre présents et 18 à être retenus, des sculpteurs, des peintres, avec leurs styles, leurs méthodes et leurs circuits souvent parallèles.

Un éventail assez riche de réalisations qui séduisent et qui attirent l’oeil à chaque passage du visiteur.

Certains étaient déjà présents dans les éditions précédentes comme  Marcel Pisiello de Séte pour qui tout se joue entre ombres et lumières avec des créations figuratives , comme Yvon Nogier et ses sculptures troublantes. C’est le Raku et ses belles créations qui interpelaient le visiteur avec une technique spéciale pour les émaux.

De son côté Christine Gairaud Prades préfère le figuratif à l’acrylique et aime s’inspirer de ses voyages, de sa perception et de son vécu tandis que pour Liliane Nogier et ses peintures très colorées l’on est dans l’Art singulier où il n’y a pas de codes, où tout est visuel.gonP1140958

Comme le précisaient Michel Bernabeu,  Conseiller municipal délégué à la Culture, et Florence Sanchez,  Adjointe au Maire de Poussan déléguée à la Culture,  ceux qui  exposent ont l’occasion d’exprimer leurs sensations, leurs sentiments avec des échanges parfois insolites entre Artistes. »Ils ont grâce à l’Art le pouvoir de capter les rêves, et leur instinct laissé en liberté, ne peut se limiter qu’à une seule expression car peindre ou sculpter c’est musarder d’une tournure à une autre. » Et chacun en fait émerger.

L’on retrouvait aussi les sculptures en bois-flotté, sur bois ou avec du Raku d’Yveline Natta Rolland et le travail particulier de  Franck Cérepes, de Poussan,  son inspiration venant de la BD, avec une technique très bien maîtrisée avec stylos encre, gel et autres outils.gonP1140926

Les nombreux visiteurs à l’heure du vernissage puis durant ces deux jours d’exposition pouvaient eux aussi se laisser surprendre et musarder d’une autre façon.

Georges Château et ses sculptures à partir de vieux outils est impressionnant par sa créativité et la seconde vie qu’il donne à ceux-ci grâce à ses assemblages et son imagination. Pour Franck Cérepes, lui aussi de Poussan, l’inspiration vient de la BD, mais la technique est très mien maîtrisée avec stylos encre, gel et autres outils.

Que du bonheur pour le public qui peut compléter sa visite avec les œuvres de Sylvie Copin, assez modernes et très stylées ou celles de René-Drion, des peintres exprimant une part de leur Moi intérieur.

Au grès de notre déambulation Mariette Masson ne nous laissait pas indifférents avec ses pastels et ses portraits réalisés à l’huile tout comme Jean Valéro, venu de Balaruc le Vieux, qui utilise différentes techniques, de l’aquarelle aux acryliques pour réaliser ses tableaux.

Michèle Vocoret-Lothié de Balaruc les Bains de son côté se faisait un plaisir de vous présenter ses nombreuses œuvres grâce à des photographies, n’ayant pu en présenter qu’une sélection. Des couleurs, des sources d’inspiration variées. « La mer, les fleurs, les personnages… » L’œil se laissait guider.

Anita Wagner qui a exposé à Loupian l’an dernier nous invitait à pénétrer dans son univers tout comme Claude Plouzane, et Pierre-Jean Ségura avec ses sculptures en métal qui n’ont rien de la récupération mais qui se veulent évolutives en associant des formes…

De son côté, Jean-louis Lapinte nous proposait un voyage, souvent tourné vers une mer accueillante sur laquelle la lumière sait jouer sans retenue.

Et pour terminer il ne fallait surtout pas oublier de s’imprégner des oeuvres de Marie-Claude Lutigneaux très colorées et rafraîchissantes car bien vives,  et des sculptures de Marie France Laurent devant lesquelles l’on ne pouvait rester insensibles : sculpture et modelage sont pour elle des techniques maîtrisées qui lui permettent de s’exprimer .

Si le service culture de la Mairie souhaitait que ce salon s’enracine durablement dans son projet culturel, il précisait qu’une des œuvres soit récompensée en fonction des votes des visiteurs et son créateur aussi car les artistes surprennent et créent des émotions : » Dans cette période difficile, ce Salon contribue à ouvrir le regard des visiteurs sur l’oeuvre artistique révélatrice de la vraie nature de nos émotions. Vous découvrirez la créativité étonnante et parfois de ces passionnés de leur art qui font très bien ce qu’ils aiment ». Précisaient Florence Sanchez et Michel Bernabeu qui rajoutaient :

« Un grand merci aux artistes et à tous ceux qui ont permis la réalisation de ces deux journées  car cela permet de mettre en avant l’Art qui est porteur d’émotions, de rêves et de liberté, la culture et les Arts n’étant pas des accessoires mais constituant l’essentiel pour provoquer l’imaginaire et l’émerveillement dont nous avons bien besoin ».gonP1140978

Et Jacques Adgé abondait dans ce sens en félictant les élus organisateurs qui montrent qui permettent à de nombreux Poussannais et visiteurs de découvrir des artistes  du Bassin de Thau et de s’imprégner de leur Art.

Il fallait donc profiter de la multiplicité de sensations que l’on ressent face aux œuvres en allant plus loin, si besoin, car les Artistes étaient prêts pour se confier.      roueP1150041

Si à l’heure du vernissage l’on pouvait échanger ses premières impressions autour d’un apéritif dînatoire, plus tard, c’est le foyer des Campagnes qui se voulait être un forum pour abriter les échanges relatifs à ces Songes d’Automne vraiment très réussis.

A l’heure de la clôture, après un dépouillement dans les règles de l’art avec 239 votes, Jean-Louis Lapinte était l’artiste dont les œuvres avaient le plus marqué les visiteurs. Il recevait des mains de Florence Sanchez  et de Michel Bernabeu qui le félicitaient trois livres sur Poussan et  sur des Artistes qui sont venus exposer au Foyer, avec la possibilité d’exposer lui-même l’an prochain. roueP1150037Florence remerciait tous les acteurs de cette réussite et les invitait à partager le verre de l’amitié pour terminer en beauté.

La troisième édition du Salon des Arts Songes d’Automne

Le service culturel de la ville vous invite à la troisième édition du Salon des Arts Songes d’Automne au Foyer des Campagnes.
Samedi 13 Octobre de 10h à 19h vernissage à 11h30
Dimanche 14 Octobre de 10h à 17h
Ce salon accueillera des artistes peintres et /ou sculpteurs amateurs. Du figuratif à l’abstrait, toutes les expressions et toutes les techniques seront représentées.
Restauration sur place.

L’image contient peut-être : texte

Troisième édition du Salon des Arts Songes d’Automne au Foyer des Campagnes

Le service culturel de la ville de Poussan vous invite à la troisième édition du Salon des Arts Songes d’Automne au Foyer des Campagnes.
Samedi 13 Octobre de 10 h à 19 h
Dimanche 14 Octobre de 10 h à 17 h

Vernissage Samedi 13 Octobre à 11 h 30 L’image contient peut-être : texte

 

e salon accueillera une vingtaine d’artistes peintres et sculpteurs amateurs de Poussan et ses environs.
Du figuratif à l’abstrait, toutes les expressions et toutes les techniques seront représentées.
A la fin du salon, le prix du public récompensera l’artiste dont l’œuvre aura été plébiscitée par les visiteurs

Le service culturel de la ville de Poussan propose la 3e édition de « Songes d’Automne »

Samedi 13 octobre – 10h / 19h

Dimanche 14 octobre – 10h / 17h

Vernissage le samedi 13 à 11h30 au Foyer des Campagnes

 Le service culturel de la ville de Poussan propose la 3e édition de « Songes d’Automne » qui accueille des artistes, peintres et sculpteurs amateurs. Du figuratif à l’abstrait, toutes les expressions et toutes les techniques sont les bienvenues.

songrCapture

Exposition à la MJC, Les épices

La MJC expose des panneaux des Archives départementales de l’Hérault sur le thème : « des épices et des aromates » ou apprendre la richesse des saveurs. Du 2 au 19 octobre 2018.

Une épice est un aliment végétal ou minéral odorant ou piquant, que l’on utilise pour assaisonner les plats. Les épices peuvent être issues d’écorces (cannelle), de fleurs (safran, clou de girofle), de feuilles (thé, Thym), de fruits (poivre, aneth, moutarde), de bulbes (ail, oignon, gingembre) ou de graines (fenouil, coriandre).EPICapture

Elles contiennent des composés odorants (parfois nommés fautivement « arômes »), mais aussi des composés sapides et, surtout, des composés à action trigéminale, ce qui les distingue des aromates. Elles sont donc responsables des odeurs (orthonasale : par les narines; ou rétronasales : par les fosses rétronasales, qui relient la bouche au nez), des saveurs, et des stimulations du nerf trijumeau (piquants, frais…).

Les épices sont utilisées en petite quantité en cuisine, comme conservateur, assaisonnement ou colorant. Les épices sont à différencier d’autres produits utilisés pour parfumer les plats, comme les herbes aromatiques ou les fruits.

Elles viennent de pays lointains qui font rêver. Elles changent tout dans la cuisine. Qui sont-elles ? Une exposition pour les petits et les grands.

Composition : exposition en 10 panneaux et livres

  • 1 – Petits jeux : Reconnaissez-vous ces épices ? Reconnaissez-vous ces couleurs ?
  • 2 – Qu’est-ce qu’une épice ?
  • 3 – Un peu d’histoire.
  • 4 – Les mélanges d’épices : Curry, garam masala, ras el hanout, etc…
  • 5 – Sucré – salé. : Vanille, cannelle, gingembre.
  • 6 – Epices de tous les pays (1) : Cardamone, curcuma, noix de muscade, safran.
  • 7 – Epices de tous les pays (2) : Clou de girofle, coriandre, cumin, badiane, paprika, piment.
  • 8 – Idées recettes : Boissons parfumées. Parfums de la maison.
  • 9 – Dans nos jardins : Les épices européennes.Épice 3
 Profitez-en, c’est dans la salle d’accueil.

La chaîne youtube Ville de Poussan

Nous vous invitons à découvrir ou redécouvrir sur notre nouvelle chaîne YouTube les vidéos :

Voir celle sur l’Exposition sur le Centenaire de la Grande Guerre de 14/18 organisée par le service culturel au Foyer des Campagnes.

 https://www.youtube.com/channel/UCj_hUGomPXEZeuA8-TKW9rgVoir celle sur Arts et Agapes : https://www.youtube.com/watch?v=L1BvkmhKpF4&t=202s

Pensez à vous abonner pour découvrir les nouvelles vidéos qui seront mis en ligne régulièrement.

 Nous vous rappelons que vous pouvez nous suivre sur la page  Facebook de la Ville de Poussan