Au mois de mars, la Grande Lessive

Le Pôle Enfance Jeunesse renouvelle cette année sa participation à « La Grande Lessive » qui se déroulera le jeudi 29 mars de 9h30 à 17h00 aux Halles de Poussan. Le thème est « pierre à images et pierres à imaginer » : déjà des participants inscrits :

L’école des Baux

ALP élémentaire des Baux

ALP élémentaire de Véronique Hébert

Le centre de Loisirs

La Mésange

Le cocon

Screen Shot 05-19-16 at 12.24 PM 001

L’équipe du Pôle Enfance Jeunesse se chargera de l’installation et du rangement des fils. Pour rappel, chacun amène son œuvre et 2 pinces à linge, vient l’installer et vient la rechercher le soir.

La Grande Lessive c’est un événement et une action

  • La Grande Lessive® est une installation artistique éphémère faite par tous tout autour de la Terre, au moyen de réalisations plastiques de format A4 (dessins, peintures, images numériques, collages, poésies visuelles, etc.) conçues à partir d’une invitation commune, avant d’être suspendues à des fils tendus dans des espaces publics ou privés à l’aide de pinces à linge.
  • Ses objectifs sont la promotion de la pratique artistique, de l’éducation et de l’enseignement artistiques, le soutien à la création contemporaine et le développement du lien social.
  • Créé en 2006 par la plasticienne Joëlle Gonthier, cet événement qui a lieu deux fois par an, est rendu possible par un travail en équipe durant toute l’année.

  • La Grande Lessive®est une marque déposée.

(Visuel officiel de La Grande Lessive®. Photo J.G.)

 Celles et ceux qui décident de la faire exister, là où ils vivent ou travaillent, doivent en connaître le principe et le mode d’emploi détaillés ci-dessous, en accepter les termes, puis inscrire un collectif. Après chaque « Grande Lessive », des témoignages (photos, vidéos…) peuvent être directement téléchargés par vos soins. Après modération, ceux-ci seront susceptibles d’être publiés sur le site. L’envoi vaut ainsi acceptation de publication libre de droits sur tous supports et tous pays.

1. Deux fois par an, aux dates indiquées sur le site (en mars et en octobre), des fils à linge sont installés à l’intérieur ou à l’extérieur de lieux accueillant des personnes : établissements scolaires et universitaires, écoles d’art, centres de formation pour adultes, centres aérés, crèches, ludothèques, maisons pour tous, Maisons des Jeunes et de la Culture, établissements pour personnes âgées, établissements de soins pour personnes handicapées physiques ou mentales, Instituts Médicaux Éducatifs, hôpitaux, foyers, centres sociaux, maisons d’arrêt,  hôtels de ville, médiathèques, bibliothèques, centres d’art et musées, centres culturels, immeubles d’habitation, locaux associatifs, places publiques, rues..

2. Pour participer, une inscription collective en ligne est demandée. Elle est gratuite uniquement aux deux dates annuelles officielles. Toute autre date doit faire l’objet d’un accord préalable. Chaque établissement ou collectif concerné annonce localement et organise La Grande Lessive® selon les objectifs et les modalités indiquées sur ce site afin de maintenir la lisibilité de la proposition et celle de l’installation.

3. Ce jour-là, chaque participant est invité à accrocher une réalisation plastique à deux dimensions à l’aide de pinces à linge, si possible en bois naturel. Dessins, peintures, collages, photomontages, photographies, poésies visuelles, conceptions numériques… sont ainsi montrés pour une durée limitée à cette journée. Le format A4 universellement partagé est la règle.

4. Nul besoin d’être artiste. Seul importe le désir de donner à voir une réalisation plastique. Les réalisations sont élaborées par ceux qui choisissent de prendre part à cette initiative. L’installation collective peut rassembler deux à trois réalisations comme plusieurs centaines ou milliers.

5. Quel que soit le lieu, La Grande Lessive® rassemble les personnes sans distinction de condition ni d’âge.

6. Une seule réalisation par auteur est autorisée afin d’établir un principe d’équité entre les participants dont les travaux doivent comporter le nom et le prénom.

7. Des fils tendus entre deux supports (arbres, poteaux..), à l’intérieur ou à l’extérieur, composent le dispositif de l’installation. La hauteur de l’accrochage varie selon la taille des participants qui doivent pouvoir accrocher, regarder et décrocher sans peine. La sécurité des personnes doit être prise en compte. Chacun choisit l’emplacement de sa réalisation sur le fil. En aucun cas, il n’est permis de déplacer une réalisation afin de présenter la sienne.

8. La vente de réalisations, la remise de récompense ou l’utilisation de cette action en vue de promotion commerciale ou partisane sont incompatibles avec l’esprit de La Grande Lessive®.

9. L’auteure (Joëlle Gonthier) et les organisateurs de La Grande Lessive® ne peuvent être tenus responsables de la disparition de réalisations ou de leurs éventuelles détériorations, de même que d’éventuels incidents ou accidents.

10. L’installation est susceptible d’être filmée ou photographiée par les organisateurs. Tout document adressé au site de La Grande Lessive® en vue de sa publication doit respecter le droit à l’image des personnes et comporter les indications de lieu et de date. L’envoi d’un document implique également l’accord de son auteur à sa publication gracieuse.

11. La Grande Lessive® est une marque déposée par son auteure (J.G.) auprès de l’I.N.P.I. (Institut National de la Propriété Industrielle). Aucun autre usage de ce nom n’est autorisé en aucun domaine. Tout usage illégal fera l’objet de poursuites.

12. La participation à La Grande Lessive® implique d’en accepter le principe et les modalités.

Pour tout savoir : http://www.lagrandelessive.net/

Bientôt Portrait de Femmes

Le service culturel de la Mairie de Poussan à le plaisir de vous présenter le projet de la première exposition de la saison 2018, une exposition du photographe Stéphane Maxence.

Ce projet d’exposition novateur est né de la rencontre de Stéphane avec certains élus de la mairie après sa participation à la soirée de Miss Poussan 2017. Il s’agira de créer une exposition dans les rues, sur les places, chez certains commerçants et certainement dans des lieux publics. Cette exposition débutera à l’occasion de la journée de la Femme le 8 mars 2018 avec un vernissage et bon et du forme, et elle se terminera fin mars. portCapture

Pour Florence Sanchez, Adjointe au Maire déléguée à la Culture, au Patrimoine et à la communication, après la très belle exposition sur Léonard de Vinci qui a rassemblé énormément de monde, ce projet qui est fédérateur devrait permettre aux Poussannais de tisser des liens et leur permettre de se rencontrer. Pour cette première exposition en 2018, les organisateurs se sont fixés comme maximum, 100 participations, sachant que les formats seront de l’ordre de 60cm sur 90 et sans légendes.

En principe vous découvrirez les photos sans savoir où ni comment elles auront été exposées.

Avec un système de « bâche », elles pourront être en intérieur ou en extérieur ne craignant pas les intempéries.

Depuis le 1er octobre, Stéphane a passé 3 mois à faire les prises de vues des femmes (entre 7 et 182 ans) de Poussan, pour préparer l’exposition de photos en noir et blanc.
Une exposition qui réservera donc quelques surprises ! Pour Stéphane Maxence, c’est une façon de faire honneur à la Femme d’aujourd’hui qui selon lui a énormément de pression dans la société.

 

Exposition à la MJC, « L’univers du blues »

La MJC expose des panneaux des Archives départementales de l’Hérault sur le thème : « L’univers du blues ». Et cela jusqu’au 2 février.blueeesCapture

Le blues est une forme musicale vocale et instrumentale, dérivée des chants de travail des esclaves noirs et des gospels des populations afro-américaines.

Le blues a eu une influence majeure sur la musique populaire américaine, puisque l’on en retrouve des traces dans le jazz, les big bands, le rhythm and blues, le rock ‘n’ roll, le hard rock, la musique country, la musique pop, et même la musique classique.

blueDSC_0067 (2)Les plus anciennes formes de blues proviennent du Sud des États-Unis, à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Ces formes étaient le plus souvent orales, accompagnées parfois par un rythme donné par des instruments rudimentaires. C’est principalement dans les champs de coton de la région du delta du Mississippi (entre Senatobia et Clarksdale) que ces formes prennent des tours plus complexes. L’une des formes antérieures au blues est le Fife and Drums joué dans la région Hill Country du Mississippi (il s’agit d’un ensemble de percussions guidé par un fifre en bambou, instrument que jouait le maître en la matière, Othar Turner).

Il y eut d’autres formes de blues avec des instruments rudimentaires, le diddley bow, une corde fixée sur une planche, le jug, cruchon en terre dans lequel on soufflait. Puis le blues a évolué avec des instruments simples, tels que la guitare acoustique, le piano et l’harmonica. La légende raconte que l’un des guitaristes bluesmen, Robert Johnson, aurait signé un pacte avec le diable ce qui lui aurait permis de devenir un virtuose du blues (blue devils : c’est une musique liée aux forces maléfiques qui était fuie et rejetée par beaucoup de personnes aux États-Unis). Cependant, Robert Johnson ne serait pas le premier à avoir raconté cette histoire, c’est un autre bluesman, auteur du morceau Canned heat Tommy Johnson, qui en serait à l’origine.

Pour en savoir beaucoup plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Blues

Exposition éducative qui vous permettra d’apprécier les musiciens de Blues.

Exposition pour adultes et adolescents : Avec de grandes affiches ;

  • Au milieu des champs de coton
  • Le blues, un paysage
  • Le blues comme musique
  • Les grands bluesmen (Robert Johnson, Mudy Waters)
  • Le blues aujourd’hui (blues français, world blues…)
  • Les mythes du blues
  • Le blues, un sentiment, un feeling
  • Les mots bleus : le blues en roman
  • Les mots bleus : le blues en poésie
  • Les mots du blues (lexique)

Profitez-en, c’est dans la salle d’accueil.

Les enfants du pôle Enfance Jeunesse prêts pour l’hiver

   Depuis ce  5 décembre a lieu dans le hall de la Mairie de Poussan et au premier étage la 6ème édition de « L’expo des Enfants », celle des différentes structures qui accueillent les enfants de la ville autour du Pôle Enfance Jeunesse.expoDSC_0008 (25)Les équipes d’animation dépendant du Pôle Enfance Jeunesse sont à féliciter car elles ont travaillé avec les enfants cette année sur le thème de l’hiver : depuis  2002, date de sa création, le Service enfance Jeunesse n’a cessé de prendre de l’importance et c’est maintenant une structure reconnue et appréciée par sa qualité et pour le nombre élevé d’enfants qu’elle accueille régulièrement. Il est devenu le Pôle Enfance Jeunesse.expoDSC_0009 (23)

Allez faire honneur aux réalisations toujours confectionnées avec du matériel de récupération, des pailles, des cartons, des rouleaux, des bouchons, du polystyrène, des boîtes, des timbales…  D’ailleurs, le thème de l’expo des enfants était « L’hiver » et il faut dire que depuis les congés d’Automne certains enfants ont bien travaillé et toujours avec plaisir.expoDSC_0007 (25) L’Hiver qui a visiblement inspiré les jeunes artistes que nous remercions avec aussi leurs animatrices et animateurs. « Il n’a plus de secret pour eux, avant qu’il ait commencé. »expoDSC_0013 (20)

Pour ces Artistes en herbe, une belle récompense que de voir les réalisations, surtout collectives, exposées en Mairie. D’autant que c’est une sixième édition et que ces œuvres resteront en place jusqu’à début janvier 2018.

Enfin quoi de plus beau qu’une exposition collective qui permet de réunir les différentes structures.

 

14 et 15 octobre : Salon des Arts, Songes d’Automne

Les Elus de la Mairie de Poussan seront heureux de vous accueillir au vernissage du salon des Arts Songes d’automne le samedi 14 octobre 2017 à 11h30 au foyer des campagnes de Poussan.Le salon sera ouvert le samedi 14 et le dimanche 15 octobre 2017. L’entrée est libre.L’image contient peut-être : texte.Jacques Adgé, Maire de POUSSAN, Florence Sachez, Adjointe à la Culture, Michel Bernabeu Délégué à la Culture et le Conseil Municipal de Poussan, vous convient au vernissage de l’exposition le samedi 14 octobre 2017 à 11h30 au Foyer des Campagnes de Poussan.

Cette 2e édition du Salon des Arts « Songes d’Automne» accueillera une quinzaine d’artistes peintres et sculpteurs amateurs de Poussan et ses environs. Du figuratif à l’abstrait, toutes les expressions et toutes les techniques seront représentées.
A la fin du salon, le prix du public récompensera l’artiste dont l’œuvre aura été plébiscitée par les visiteurs.

D’autant que même si Christine Bousquet, dont l’œuvre avait été choisie, l’an dernier, ne pourra se libérer, les artistes présents vous présenteront des réalisations de qualité qui sauront attirer votre attention. Avec un food-truck pour vous permettre de faire une pause, les journées s’annoncent bien artistiques et sympathiques.

Renseignements : service culture et communication : 04 67 78 99 56 – communication@ville-poussan.fr et http://www.ville-poussan.fr  et blog.ville-poussan.fr