Impôts : un contrôleur des Impôts en retraite assurera des permanences en mairie

Afin de vous aider pour la déclaration des Impôts 2019 sur les revenus 2018, notamment avec les changements intervenus et le prélèvement à la source,
Bernard LECLERCQ, contrôleur des Impôts en retraite, assurera des permanences en mairie les :
Lundi 29 avril de 9 heures à 12 heures
Mardi 30 avril de 9 heures à 12 heure
Vendredi 3 mai de 9 heures à 12 heures

Inscriptions à l’école maternelle pour la rentrée de septembre 2019

Si votre enfant est déjà scolarisé et ne change pas d’école, il n’est pas nécessaire de renouveler son inscription.
Vous pouvez retirer le dossier de pré-inscription auprès du guichet unique au Pôle Enfance Jeunesse – 26 rue de la salle – 04 67 18 24 85Boy, Girl, Hand In Hand, Kids, School

-Le livret de famille ou une copie intégrale de l’acte de naissance de l’enfant -Le carnet de santé de l’enfant comportant les vaccinations obligatoires ou les certificats de vaccinations (ou un certificat de contre-indication)
-Un justificatif récent de domicile (le dernier avis d’imposition ou de non-imposition sur le revenu ou le dernier avis d’imposition pour la taxe d’habitation et la redevance audiovisuelle, ou une facture de gaz, d’électricité de moins de trois mois ou l’échéancier en cours)
-Une pièce établissant la qualité du responsable légal (la carte d’identité, le passeport) et, le cas échéant, les conditions d’exercice de l’autorité parentale (le jugement).

Travail : le point sur les jours fériés et les ponts 2019

Illustration 1Crédits : © Brad Pict – Fotolia.com

Illustration 1

Le mois d’avril inaugure une succession de jours fériés.

Les jours fériés sont les jours de fêtes légales indiqués dans le code du travail : 1er janvier, lundi de Pâques, 1er mai, 8 mai, Ascension, lundi de Pentecôte, 14 juillet, Assomption (15 août), Toussaint, 11 novembre et 25 décembre.

Le 1er mai est obligatoirement chômé pour tous les salariés, sauf exceptions (hôpitaux, transports publics, usines à feu continu par exemple).

Les autres jours fériés sont chômés si des dispositions en ce sens sont prévues :

  • par accord collectif (accord d’entreprise ou d’établissement, convention collective ou accord de branche) ;
  • à défaut, l’employeur fixe les jours fériés chômés. Il doit informer le salarié des modalités d’accès à ces informations.

Le salarié ne peut prétendre à aucun jour de congé supplémentaire si un jour férié chômé tombe un jour habituellement non travaillé (sauf si des dispositions conventionnelles le prévoient).

Aucune disposition légale ne prévoit le chômage obligatoire des journées de pont. L’employeur peut toutefois accorder un repos d’un ou deux jours entre un jour férié et un jour de repos hebdomadaire ou un jour précédant les congés payés. S’il est octroyé, ce repos doit être payé.

  À savoir :

le texte du code du travail, comme celui de tous les autres codes en vigueur et des principales conventions collectives, est disponible sur le site www.legifrance.gouv.fr

EscapadeS était en assemblée Générale

A la salle sous la crèche ce vendredi soir.

Présents : 5 adhérents et excusés 3

Bilan des activités saison 2017/2018

Le nombre d’adhérents est d’environ 80/85 familles sur la liste de distribution d’EscapadeS, pour la grande majorité de Poussan, quelques-unes de Montbazin, Gigean et Sète.Agapes dada-01

Chaque édition du festival apporte de nouvelles familles

1-Sorties culturelles :

11 sorties organisées en partenariat avec : 9 avec La Scène Nationale de Sète, 2 spectacles annulés

2 journées à Pierresvives Expo + Atelier (OBEY ; Nous et les autres)

Fréquentation très variable de 0 à 23 personnes, entre 9 et 10 en moyenne

2-Concert chez l’habitant

Le Souffle Court, trio jazz, avec restauration par le Mas d’Aimé

Environ 50 personnes

3-Partenariat avec le réseau Welcome Poussannais

Un demandeur d’asile francophone accueilli dans le réseau a bénéficié de 4 sorties EscapadeS

4-Vente de Badges : Association Kaf’kali de Montagnac, mairie Montagnac

5-3ème édition Festival d’Arts et d’Agapes en partenariat avec le service culturel de la Mairie de Poussan

3ème édition réalisée au Jardin de la Grotte avec l’implication d’une trentaine de bénévoles.

Bonne fréquentation 4 à 500 personnes sur la journée.

Nouveauté cette année, la Veillée d’Arts et d’Agapes : soirée concert couscous, gros succès, complet plus de 200 personnes.escapadesCapture

Bilan financier

*Bilan des sorties culturelles nul : aucun bénéfice ni perte n’est fait sur les sorties

*Comptes de l’association : résultat positif de 1530€

*Bilan financier global du festival dAdA#3 positif pour EscapadeS de 1955€ dépenses engagées 2520€.

Ceci n’inclut pas les dépenses engagées par la Mairie à hauteur d’environ 5500€ or frais de communication et personnel.

Projets 2018/2019

1-Programme sorties culturelles :

8 sorties spectacle organisées en partenariat avec la Scène Nationale de Sète

2-dAdA #4

Prévu le samedi 14 septembre, au Jardin de la Grotte, avec Veillée d’Arts et d’Agapes#2

Alcool au volant : le stage de sensibilisation évolue

Illustration 1Crédits : © vetkit – AdobeStock

Illustration 1

Un arrêté publié au Journal officiel du 5 avril 2019 modifie le contenu du stage qui accompagne l’obligation de conduire un véhicule équipé d’un dispositif d’antidémarrage par éthylotest électronique (EAD).

Lorsqu’il est constaté chez un conducteur des troubles de l’usage de l’alcool (une alcoolémie supérieure à 0,8g/l), le préfet de département ou, à Paris, le préfet de police, décide d’une mesure de restriction d’usage du permis de conduire prévoyant l’obligation de conduire un véhicule équipé d’un dispositif EAD et de suivre un stage spécifique dans un établissement spécialisé en addictologie.

Les dispositions relatives à ce stage ont été modifiées. Depuis le 6 avril 2019, il comporte :

  • une séance d’accueil individuel, comportant un entretien avec un professionnel qualifié de l’établissement spécialisé en addictologie (d’une durée de l’ordre de quarante-cinq minutes) ;
  • une première consultation médicale à la suite de l’entretien initial, effectuée par un médecin intervenant dans l’établissement (d’une durée de l’ordre de quarante-cinq minutes) ;
  • cinq séances collectives à visée psycho-éducative et de renforcement des compétences psychosociales, animées par les professionnels compétents de l’établissement (d’une durée de l’ordre d’une heure et demie à deux heures) ;
  • une nouvelle consultation médicale en fin de stage, effectuée par un médecin intervenant dans l’établissement (d’une durée de l’ordre de quarante-cinq minutes).

Doit-on faire une déclaration de revenus en 2019 malgré le prélèvement à la source ?

La question : « J’ai appris que je devais encore déclarer mes revenus cette année bien que l’on soit passé au prélèvement à la source. Pouvez-vous m’expliquer pourquoi ? »

La réponse de Service-public.fr : « En effet, vous devez faire une déclaration en 2019 afin de permettre à l’administration fiscale d’actualiser votre taux de prélèvement, de calculer l’impôt que vous devrez payer si vous avez eu des revenus exceptionnels en 2018, et de prendre en compte vos éventuels réductions et crédits d’impôts. »

La déclaration est donc encore obligatoire en 2019.

Cela s’applique également aux personnes non imposables car elle est indispensable pour pouvoir bénéficier de certaines prestations, comme le dégrèvement de la taxe d’habitation ou le chèque énergie.

Pourquoi faire une déclaration de revenus ?

La déclaration permet :

  • de faire le bilan de l’ensemble des revenus de 2018 du foyer fiscal (les revenus non exceptionnels, qui ne seront pas imposés, et les revenus exceptionnels qui le seront) ainsi que des dépenses ouvrant droit à réduction ou crédit d’impôt (les montants indiqués servent notamment à déterminer l’acompte de 60 % qui sera versé dès le mois de janvier 2020) ;
  • d’actualiser votre taux de prélèvement à la source applicable à compter de septembre 2019 (sauf si vous avez déclaré depuis le début de l’année un changement de situation de famille ou signalé une baisse de vos revenus 2019, auquel cas votre taux reste applicable tout au long de l’année).

Vous pouvez à cette occasion :

  • valider, compléter ou rectifier les informations relatives à votre état civil, déclarer ou confirmer un changement de situation de famille en 2018 (mariage, Pacs, divorce, séparation ou décès de conjoint) ;
  • compléter ou modifier vos coordonnées bancaires si vous faites la déclaration en ligne ;
  • compléter les nom, prénom, date et lieu de naissance de vos enfants mineurs de plus de 15 ans. Ces informations serviront à leur attribuer un numéro fiscal pour préparer leur entrée dans le monde du travail et les faire bénéficier, dès leurs premiers revenus, de la personnalisation du prélèvement à la source ;
  • obtenir un avis d’impôt sur le revenu (pièce justificative nécessaire dans certaines démarches administratives) entre fin juillet et début septembre 2019.

Jusqu’à quand faire sa déclaration ?

La date limite pour transmettre votre déclaration papier est fixée au jeudi 16 mai 2019 (minuit).

Le service de déclaration en ligne fermera quant à lui selon un calendrier dépendant de votre département.

La déclaration en ligne est vivement encouragée. Les contribuables dont la résidence principale n’est pas connectée à internet ou qui sont dans l’incapacité d’effectuer cette démarche pourront continuer à utiliser le papier, en signalant leur situation à l’administration.

  À savoir :

L’administration fiscale pourrait rendre facultative dès l’an prochain cette déclaration annuelle pour les contribuables dont les revenus ne changent pas d’une année sur l’autre (près de 8 millions de foyers). La déclaration resterait en revanche nécessaire pour les travailleurs indépendants (qui versent un acompte à l’administration calculé en fonction de leurs revenus des mois précédents) et pour les contribuables bénéficiant de crédits ou réductions d’impôts.

Devenir enquêteur « Intervenant/animateur en prévention (H/F) »

En collaboration avec l’Institut du cancer de Montpellier et Santé publique France :

Enquêteur « Intervenant/animateur en prévention (H/F) »

Implanté dans 89 pays, le groupe Ipsos, créé à Paris en 1975, se situe aujourd’hui au 3ème rang mondial des sociétés d’études. Chez Ipsos, nous sommes passionnément curieux des individus, des marchés, et de la société. Nous aidons nos clients à naviguer plus vite et plus aisément dans un monde en profonde mutation. Nous leur apportons l’inspiration nécessaire à la prise de décisions stratégiques. Intégrer Ipsos, c’est donc choisir un métier passionnant au coeur des enjeux d’actualités, sur des problématiques très diverses (les études de santé, les études épidémiologiques, le marketing, la publicité, les médias, la politique, l’opinion, le CRM…) et multi-sectorielles.

icmCapture

Avec près de 80 000 nouveaux cas par an en France, les cancers cutanés sont ceux qui ont le plus augmenté ces cinquante dernières années. La forme la plus grave, le mélanome cutané, a vu son incidence fortement augmenter depuis les années 1980. Selon le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), près de 80 % des mélanomes cutanés seraient dus à l’exposition solaire. Tous les effets négatifs du soleil (cancers, brûlures, affaiblissement du système immunitaire, coups de chaleur, photo kératite, photo conjonctivite, vieillissement cutané prématuré…) sont le résultat d’une exposition inadaptée et répétée aux rayonnements solaires, a fortiori durant l’enfance. Il est également retrouvé un risque accru de mélanome suite à des expositions solaires intermittentes brèves et intenses aux UV, telles que celles subit lors de vacances estivales. Ces conséquences négatives sur les populations peuvent être en partie limitées par des actions de prévention simples et faciles à mettre en oeuvre.
La région Occitanie, de par son emplacement dans le sud de la France métropolitaine, ses quatre départements littoraux, et sa bande côtière méditerranéenne de plus de 200 km est une région connaissant un fort rayonnement UV et particulièrement concernée par l’exposition solaire.

Dans ce contexte, Santé publique France (agence nationale de santé publique sous tutelle du ministère de la santé) met en œuvre l’étude PRISME (Prévention et Impact de l’exposition Solaire sur le littoral Méditerranéen) sur le littoral méditerranéen d’Occitanie en 2019, avec la contribution de l’agence régionale de santé (ARS) Occitanie, et la collaboration d’Epidaure (département prévention de l’Institut du cancer de Montpellier) et d’Ipsos.

Ipsos recrute huit intervenants/animateurs en prévention pour travailler sur l’étude PRISME mise en place en juillet/aout 2019 par Santé Publique France en collaboration avec Epidaure (département prévention de l’Institut du cancer de Montpellier).


Vous serez dans une dynamique d’animation auprès de touristes âgés de 12 à 55 ans, avec comme missions principales :
L’animation d’activités de prévention primaire « prévention solaire » auprès de campeurs dans 8 campings du littoral méditerranéen, avec guide d’intervention à l’appui. Il s’agit d’activités menées en face à face avec les vacanciers sur les
En collaboration avec l’Institut du cancer de Montpellier et Santé publique France
emplacements des campings participants. Chaque animation sera composée de
plusieurs activités et durera au total 30 minutes. Un guide d’intervention, conçu à partir
de connaissances scientifiques validées dans le domaine de la prévention solaire,
servira de support pour l’animation. Ce guide précisera des éléments généraux
concernant la prévention et la thématique soleil. Il permettra également à l’intervenant
de mener et d’animer chaque activité en répondant aux objectifs. 
 La participation aux debriefs d’équipe. Ils auront lieu régulièrement et permettront aux
intervenants de faire part de leurs éventuelles difficultés ou questions au superviseur.
 La participation à la formation délivrée par Epidaure (département de prévention de
l’Institut du Cancer de Montpellier) sur 3 jours en juin (du mardi 25 au jeudi 27 juin). Elle
aura pour but de former les intervenants afin qu’ils aient toutes les connaissances et
compétences pour mener les interventions lors de l’été.
Profil recherché
Formation : minimum niveau bac +2 dans le domaine santé ou dans le domaine médico-social
(santé publique, STAPS, médecine, psychologie, sciences infirmiers, épidémiologie …) OU expérience équivalente dans le domaine de la santé ou de l’animation (brevet d’état, diplôme universitaire…).
Expérience : débutants acceptés
Une première expérience dans les domaines de la prévention ou de l’animation est
appréciable.
Le diplôme BAFA et/ou BAFD est un plus.
Qualités requises : autonomie, sens du travail en équipe, qualités relationnelles, rigueur
(respect du guide d’intervention).
Informations complémentaires
Huit postes sont à pourvoir en CDD d’usage (CDDU) à temps partiel (15h/semaine).

Travail
dimanche et lundi pendant 8 semaines (du 7 juillet au 26 août 2019) de 11h à 20h avec 1h30
de pause.
+ Formation du 25 au 27 juin (soit 21h).
Des déplacements hebdomadaires sont à prévoir sur le littoral méditerranéen sur deux zones
(départements 30 et 34 ou départements 11 et 66). Permis B et voiture indispensables.
La rémunération est de 12,50 € brut / heure.
A cela s’ajoute une indemnité de congés payés égale à 10 % de la rémunération totale brute
perçue. Ainsi qu’une prime de précarité de 5% de la rémunération totale brute perçue.
Les heures de travail du dimanche seront doublées (+100%)
Les frais kilométriques seront indemnisés sur la base de 0,41€ du Km.
Une indemnité repas de 5,21€ sera payée chaque jour travaillé.
Envoyer CV et lettre de motivation à : epidaure@icm.unicancer.fr
Date limite d’envoi CV et lettre motivation : 15 mai 2019
Pour des questions concernant le profil recherché, les compétences requises ou les
missions :
 Valérie Demoulin, secrétariat Epidaure – Mail : epidaure@icm.unicancer.fr – Tel : 04 67 61 30 00
Pour des questions administratives/logistiques :
 Ulrich Kaczor, Chargé d’Etudes – Mail : Ulrich.Kaczor@ipsos.com – Tel : 01 41 98 98 93

Initiative Thau et ses partenaires pour vous aider à créer une entreprise

Initiative Thau et ses partenaires animaient une conférence à Poussan ce jeudi 18 avril pour montrer comment ils peuvent vous aider à créer une entreprise et à la développer. Près de 50 personnes étaient  présentes pour cette matinée durant laquelle des représentants de toutes les structures concernées allaient intervenir. bgeP1210744

La matinée débutait tout de même par un petit moment de convivialité.

Initiative Thau, en partenariat avec la ville de Poussan,  organisait donc cette conférence sur la création d’entreprise, avec ses partenaires l’ADIE, l’AIRDIE, la CCI de l’Hérault, le Pôle Emploi, la CMA de l’Hérault, la BGE et CREALEAD dans la salle du Conseil Municipal.

Face au chômage, la création d’entreprise peut être une solution pour créer son propre emploi, mais entrer dans cette démarche peut être un véritable parcours du combattant.

Cette conférence avait pour objectif de présenter les grandes étapes de la création d’entreprise.

Les principaux acteurs de la création présentaient les différents dispositifs existants et les aides financières mobilisables.

 bgeP1210745
Autour d’Initiative Thau, en partenariat avec Sète agglopôle Méditerranée, l’on notait la présence de partenaires comme Pôle Emploi,  l’ADIE, l’AIRDIE, la CCI de l’Hérault, la Chambre de métiers et de l’Artisanat, la BGE et CREALEAD.

La création d’une entreprise est un projet qui nécessite beaucoup d’investissements personnels (il en faut d’ailleurs tout au long de la vie de l’entreprise) et des prises de décisions importantes. Le créateur d’entreprise a parfois un peu de mal à savoir par où commencer et surtout comment s’y prendre.parteCapture

 Mais de nombreuses structures sont à sa disposition pour franchir les les étapes clés de la création d’entreprise afin qu’il puisse prendre connaissance du parcours à suivre et avoir un fil conducteur dans sa démarche de création.

Initiative Thau fait partie du 1er réseau associatif de financement et d’accompagnement à la création d’entreprises en France, présente aujourd’hui le bilan de son action pour l’année 2018.
Un rôle grandissant de soutien aux entrepreneurs
En 2018, la plateforme Initiative Thau a maintenu son rôle stratégique de soutien local de l’économie et des territoires en accompagnant, grâce aux prêts d’honneur sans intérêts ni garanties, la création, la reprise ou la croissance de 68 entreprises (61 entrepreneurs).

« Parallèlement, sur le terrain de l’emploi, dans un contexte de hausse du chômage, l’action de la plateforme a été particulièrement performante avec 151 emplois créés ou maintenus la même année par les entreprises accompagnées.
989 500 euros de prêt à taux zéro injectés dans le territoire
Le montant total des prêts sans intérêts ni garanties accordés aux entrepreneurs a atteint 989 500 € en 2018, dont 660 500 € de prêts d’honneur Initiative et 226 000 € de prêts CDC (dispositif public réservé aux demandeurs d’emploi), 72 000 € de prêts d’honneur issu de la coordination régionale.
L’attribution de ces prêts d’honneur continue de créer un important effet de levier sur prêts bancaires. Ces dernières font confiance aux projets des créateurs soutenus par le réseau : 1 € de prêt d’honneur entraîne en moyenne 10,40 € de financements bancaires associés.
En 2018, ce sont ainsi plus de 4.5 Millions d’euros de prêts bancaires qui ont été accordés en complément des prêts d’honneur. Au total, ce sont ainsi près de 5.1 Millions d’euros injectés dans l’économie locale.
En savoir plus sur Initiative Thau: www.initiative-thau.fr »

2019 Impôts sur les revenus 2018

  • Présentation du calendrier pour la déclaration des revenus et les avis d’impôts 2018
  • Les chiffres clés de l’impôt sur le revenu en 2018
  • 12 fiches pratiques sur le prélèvement à la source

Le calendrier de déclaration des revenus.

Captureimpot1

.

impot2

Les chiffres clés de l’impôt sur le revenu en 2018

impot2018

.

Pendant la campagne 2018 d’information pour la déclaration de revenus :

  • 66,5 millions de visites cumulées sur le site impots.gouv.fr
  • 20 millions de calculs d’impôts effectués à partir du simulateur « impôts 2018″ mis à disposition sur impots.gouv.fr
  • 4,9 millions d’usagers accueillis dans les centres des Finances publiques
  • 1,7 millions d’appels téléphoniques traités par les services de la DGFIP
  • 1,5 millions de courriels adressés par la messagerie sécurisée

.

source1

.

Retrouvez les 12 fiches pratiques sur l’impôt 2019 ici :

Dossier 2019 impôt sur les revenus 2018 – format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier- 8,45 Mb