La première Flash Mob musicale de Georges Brassens

Screen Shot 03-31-16 at 09.27 PMLa première Flash Mob (mobilisation éclair) musicale de Georges Brassens qui s’est déroulée à Sète, dimanche 27 mars, à l’occasion d’Escale à Sète 2016, filmée par Gilbert Raulet.

 Screen Shot 03-31-16 at 09.25 PMPour lire la vidéo, suivez l’un des liens suivants :

Youtube :                                       

https://youtu.be/YuIEMpdHWY0

 Viméo :                                            

https://vimeo.com/160860471

 Dailymotion :                                 

http://dai.ly/x40vyrxScreen Shot 03-31-16 at 09.26 PM

Annonces paroissiales jusqu’au 10 avril

Screen Shot 03-14-16 at 09.25 PM

L’Association Saint Louis soutient depuis 8 ans l’action d’éducation et de développement du groupe Semilla créé par des paysans amérindiens dans les Andes équatoriennes.

Pour aider financièrement ce groupe dans son travail, la Paroisse organise une soirée solidarité à Montbazin le 2 Avril 2016, à 20 h, salle Marcelin Albert, sur le thème de la Pachamama, La Terre Mère chère à la culture sud-américaine.

Repas des Andes (spécialités de l’Équateur) animé par deux groupes d’artistes : Les Mots en Scène et Les CastelsongsScreen Shot 02-23-16 at 11.36 AM

Mercredi 30 mars : 14 h 30 : réunion de tous les catéchistes au presbytère de Poussan pour préparer la journée du 9 avril.

Jeudi 31 mars : 16 h 30 : messe de Pâques et sacrement des malades à la Colombe (maison de retraite de Gigean).

Vendredi 1er avril : 17 h 30 : messe à Poussan

18 h : 1ère rencontre des parents pour le baptême de leurs enfants salle Notre-Dame à Gigean

19 h : Aumônerie des jeunes au jardin de la Grotte à Poussan

Samedi 2 avril : 10 h 30 : 2ème rencontre des parents pour le baptême de leurs enfants, salle Notre-Dame à Gigean

18 h : messe à Montbazin

Dimanche 3 avril : 9 h 30 : messe à Gigean

11 h : messe à Poussan

Lundi à 14h30 et mardi à 16 h : Prière des mères à l’oratoire de Poussan

Lundi 4 avril : Solennité de l’Annonciation

18 h : messe à la chapelle des pénitents de Gigean suivie de l’adoration du Saint- Sacrement

Mercredi 6 avril : 17 h : rencontre biblique (Lettre aux romains) salle Saint Joseph à Montbazin

20 h 30 : rencontre Bible et prière salle Saint Joseph à Montbazin

Jeudi 7 avril : 17 h 30 : messe à Montbazin 18 h 30 : rencontre de l’EAP salle Saint Joseph à Montbazin

Vendredi 8 avril : 16 h 30 : Messe de Pâques et sacrement des malades à la Mésange (maison e retraite de Poussan)

Samedi 9 avril : rassemblement à Villeveyrac des enfants du catéchisme du secteur « bassin de Thau »

18 h : messe à Montbazin

Dimanche 10 avril : 9 h 30 : messe à Gigean

11 h : messe à Poussan

(Dimanche 17 avril : messe en famille à 10h30 à Montbazin (avec intervention au sujet des chrétiens d’Orient) suivie du repas tiré du sac)

ACCUEIL-SECRETARIAT au presbytère de POUSSAN Tel/fax : 04.67.78.20.31 PERMANENCES : MARDI, MERCREDI et JEUDI de 9h30 à 11h30

Père Bogdan LESKO
Email : bodziol@gmail.com
Tel : (en cas d‘obsèques ou autres urgences)Screen Shot 03-14-16 at 09.24 PM

Le chocolat en fête à la MJC

Screen Shot 03-30-16 at 04.15 PM 001Ce mercredi après-midi, de 14 h 30 à 16 h 30, les jeunes adhérents de la MJC étaient invités à participer à un atelier chocolat animé par Monsieur Jeanson, pâtissier à Poussan.Screen Shot 03-30-16 at 04.14 PM

Les volontaires étaient nombreux, plus d’une quinzaine, pour découvrir ce fameux chocolat qui d’après wikipédia est un terme d’origine mésoaméricaine, un aliment sucré produit à partir de la fève de cacao. Celle-ci est fermentée, torréfiée, broyée jusqu’à former une pâte de cacao liquide dont on extrait la matière grasse appelée beurre de cacao. Le chocolat est constitué du mélange, dans des proportions variables, de pâte de cacao, de beurre de cacao et de sucre ; on y ajoute éventuellement des épices, comme la vanille, ou des matières grasses végétales.

Consommé initialement sous forme de xocoatl (boisson épicée) au Mexique et en Amérique centrale, le chocolat se démocratise avec la révolution industrielle.

Screen Shot 03-30-16 at 04.16 PM 001Au XXIe siècle, il est consommé sous forme solide (chocolat noir ou au lait) ou liquide (chocolat chaud). Le chocolat se retrouve dans de nombreux desserts tels que les confiseries, biscuits, gâteaux, glaces, tartes, boissons. Offrir du chocolat, moulé de différentes manières, est devenu traditionnel lors de certaines festivités : œufs, lapins, poules et cloches à Pâques.

Il faut savoir que Le chocolat noir un stimulant : le cacao contient des substances qui augmentent la sécrétion d’adrénaline, et favorise le fonctionnement du cerveau et la circulation sanguine. Par ailleurs, il contient de la vitamine E, et est aussi riche en magnésium et en fer. Le chocolat blanc et au lait ne contiennent pas assez de cacao pour apporter des quantités significatives de vitamines et minéraux.

Le chocolat est produit à partir de la fève de l’arbre appelé cacaoyer. On en trouve différentes espèces réparties dans les régions chaudes du monde. Sa culture est assez exigeante et le fruit produit, appelé cabosse, est récolté deux fois par an lorsqu’il est à maturité.Screen Shot 03-30-16 at 04.17 PM

Juste après la récolte, la cabosse est fendue avec une machette et vidée de ses fèves et de sa pulpe, le plus souvent à quelques mètres du lieu de récolte. Les fèves sont égrainées de l’axe central, triées, placées dans des bacs et recouvertes de feuilles de bananier. D’autres plantations laissent les graines en tas ou utilisent des paniers suivant les moyens qu’elles ont. La température varie de 40 °C à 50 °. On les laisse reposer environ une semaine en les brassant régulièrement.

Trois fermentations vont débarrasser les fèves de leur pulpe, réduire le goût amer en acidifiant le milieu, solubiliser la matière grasse formant un film autour de la phase hydrosoluble.  À ce stade, elles contiennent encore 60 % d’humidité qu’il faut réduire à 7 % pour assurer une conservation et un transport optimaux. Les fèves sont alors séchées au soleil (séchage naturel) ou dans des séchoirs pendant 15 jours.

Comme pour le café, les fèves sont torréfiées afin d’augmenter leur arôme. Cette phase se déroule après nettoyage des graines dans un torréfacteur. Les fèves sont cuites à cœur avec leur coque puis elles sont décortiquées. Elles sont ensuite broyées à l’aide d’une meule et transformées en éclats, que l’on appelle nibs ou grué. La torréfaction dure en général 40 minutes à 140 °C. Mais elle diffère suivant les variétés et les arômes que l’on désire obtenir.Les grains de cacao sont broyés grossièrement (étape du décorticage séparant les cotylédons des coques et germes par un système de ventilation et de vibration) puis plus finement à chaud (50 à 60 °C) pour fondre et obtenir une pâte visqueuse malaxée : la masse de cacao (en). Chauffée à 100-110 °C, cette pâte devient liquide : c’est la liqueur de cacao. Le beurre de cacao est séparé de cette liqueur par pression (les résidus solides de ce broyage, les tourteaux, donnent par pulvérisation le cacao en poudre). Cette étape se déroule dans une broyeuse hydraulique constituée de plusieurs cylindres de plus en plus serrés et permettant d’affiner le broyage. Cet affinage permet de réduire la fève en grains très fins (18 μm56) non décelables sur le palais de la bouche.Screen Shot 03-30-16 at 04.14 PM 001

Les étapes précédentes ont permis d’obtenir une masse de cacao à laquelle on va ajouter différents ingrédients suivant le chocolat que l’on désire. Le chocolat noir est fabriqué en mélangeant beurre de cacao pour le fondant, cacao solide – également nommé « tourteau » – pour le goût, et sucre. Plus il y aura de sucre, moins le pourcentage de cacao sera élevé. Du lait en poudre est ajouté si on désire du chocolat au lait.

Pour obtenir du chocolat noir, on ajoute à la pâte de cacao du sucre et éventuellement du beurre de cacao pour le fondant (ou une autre graisse végétale).
Pour obtenir du chocolat au lait, on ajoute à la pâte de cacao du beurre de cacao (ou une autre graisse végétale), du lait en poudre et du sucre.
    Pour obtenir du chocolat blanc, on ne garde que le beurre de cacao, et on ajoute du lait en poudre et du sucre.
    Pour tous les chocolats, on ajoute souvent des arômes ou épices : très fréquemment de la vanille, mais aussi d’autres épices.

Et si l’on veut faire fondre du chocolat noir, il faut le porter à 36 °C, mais souvent on le chauffe à une plus haute température pour aller plus vite car c’est un mauvais conducteur de chaleur.Afin de réaliser des poules, des petits poissons, des œufs et même de travailler avec de la pâte d’amande, Monsieur Jeanson montrait comment rendre le chocolat liquide en utilisant une machine qui chauffe et refroidit le chocolat en respectant les courbes de cristallisation, une tempéreuse qui le mélange en permanence et le maintient à la bonne température pendant toute la durée du travail. Il allait expliquer ensuite comment s’en servir pour de multiples réalisations. Mais avec le chocolat les spécialistes utilisent aussi différents outils comme des décapeurs thermiques, des petits marteaux ou encore des pistolets à peinture. IL faut savoir se débrouiller pour innover et être opérationnel.DSC_0014

Ce mercredi après-midi, l’on restait plus classique. Après un « cours » concernant le travail de la couverture (chocolat) l’atelier a commencé ; Chacun des quinze enfants, après avoir observé le pâtissier, a pu remplir des moules avec une poche adaptée.Screen Shot 03-30-16 at 04.16 PM

Mais ils n’en sont pas restés là puisque chacun a pu réaliser son prénom en chocolat et comprendre ainsi comment l’on peut réaliser des éléments de toutes sortes, des pralinés, des sucettes, des chocolats de Noël, réaliser des dessins…Screen Shot 03-30-16 at 04.18 PM

L’un des moments magiques fut celui de l’assemblage des 1/2 œufs moulés dans des plaques préalablement remplies.

Screen Shot 03-30-16 at 04.17 PM 002Avec la dégustation qui s’en suivait tous les sens étaient en éveil pour le plus grand bonheur de tous ces pâtissiers en herbe. Un grand succès.

Tambourin : Retour sur les Championnats de l’Hérault 2015

A moins de deux semaines du début du championnat 2016 (qui court d’avril à septembre), il est temps de revenir sur les champions 2015.

Les championnats de l’Hérault messieurs se disputent en deux poules lors d’une saison avec matchs aller et retour. A l’issue de la phase régulière, les meilleures équipes de chaque poules se rencontrent en finale.
Les championnats Féminins fonctionnent sur un format de poule unique et désignent l’équipe championne à l’issue des rencontres aller-retour.

Résultats des finales 2015:

  • Finale Hérault 1 Masculin : Usclas-d’Hérault 13-9 Notre-Dame-de-Londres
  • Finale Hérault 2 Masculin : Florensac 13-8 Vendémian
  • Finale Hérault 3 Masculin : Notre-Dame-de-Londres 13-11 Balaruc-les-Bains

Championnat Hérault 1

En finale de championnat Hérault 1 masculin, Usclas-d’Hérault, après un parcours seulement entaché d’une défaite lors de la saison régulière, s’était imposé sur Notre-Dame-de-Londres sur le score de 13 jeux à 9. Les Londrains regretteront longtemps leur très mauvais début de finale qui les avait vus être menés jusqu’à 8 jeux à 2 avant d’entamer une superbe, mais insuffisante, remontée.

 

Championnat Hérault 2

Après la déception de la finale de Coupe de l’Hérault, perdue aux mains d’Aniane, Florensac s’était ressaisi pour sa seconde finale de la saison et l’avait emporté sur Vendémian. La victoire florensacoise s’est dessinée en fin de partie alors que les deux équipes étaient à égalité en milieu de partie puis au coude à coude (8-7) avant que les noirs de Vendémian ne cèdent dans la dernière ligne droite.

Championnat Hérault 3 

L’équipe Hérault 3 de Notre-Dame de Londres s’est offert un doublé cette saison. Tout d’abord en remportant la Coupe de l’Hérault puis la finale de Championnat H3 ce week-end. Par deux fois, les Londrains sont venus à bout de Balaruc-les-Bains dans les deux finales. Les Balarucois ont pourtant longtemps fait douter les Londrains ne s’inclinant que sur le score de 13 à 11.

En 2015, Ce sont les féminines de l’US Poussan qui se sont imposées avec les filles du TC Aniane comme dauphines au bout de la saison régulière. Les formats différents entre les championnats masculins et féminins ne donnent pas lieu à des finales de championnats chez les filles.
Vendémian avait dominé le championnat Hérault 2 féminin 1 2015 de la tête et des épaules en remportant 12 victoires avec le bonus offensif en 12 rencontres. Un record qui risque de rester longtemps attaché au club de Vendémian.

Les résultats du PTHB et du FTHB

Résultats du week-end du 26/27 Mars La PRE-REG gagne contre Montpellier Chamberte sur le score de 28 à 32.

Les -18 G REG perdent contre Prades sur le score de 13 à 33.

Les -15 G REG perdent contre MHB 1 sur le score de 28 à 32.

Les -13 G PRE-EXC perdent contre St Mathieu de Tréviers sur le score de 13 à 32.

Les -13 G EXC perdent contre Béziers sur le score de 28 à 27.

Les Vignes de Thau en pleine forme

  • En ce weekend de Pâques, l’école de rugby des Vignes de Thau a entamé la saison des tournois sur les terres audoises lors du Tournoi des 3 clochers de Coursan (11).
Tout d’abord, ce sont les catégories U14 et U12, avec 2 équipes, une confirmée et une débrouillée qui ont vaillamment défendu les couleurs de notre club le samedi 26 Mars.
Screen Shot 03-29-16 at 07.57 PMLes U14 terminent à la 8ème place du Tournoi après avoir rencontré de belles équipes comme celle du Grand Narbonne.
Les U12 confirmés terminent 1er du tournoi remportant le 1er bouclier de la saison.
Les U12 débrouillés terminent à une magnifique  3ème place.Screen Shot 03-28-16 at 08.11 PM
 Le dimanche, les Vignes de Thau pouvaient retrouver une équipe de U10 et deux équipes de U8 .Screen Shot 03-29-16 at 07.57 PM 001
les U8 confirmés finissent 3ème
Les U8 débrouillés finissent 5ème
Les U10 confirmés finissent 5ème.
Pour clôturer ce beau week-end notre école de rugby fut récompensée par le trophée du FAIRPLAY.

Vignes de Thau : une haie d’honneur pour : ASBH/Colomiers

Dans le cadre de son partenariat avec le club de PRO D2 ASBH de Béziers , l’école de rugby (catégorie U12) des Vignes de Thau a été invitée le vendredi 11 mars,  à une soirée pour assister aux premières loges, au match opposant ASBH à COLOMIERS.Screen Shot 03-29-16 at 07.38 PM 001
 La soirée débuta par une rencontre sur le terrain avec les pros puis avec un briefing pour l’organisation de la haie d’honneur des joueurs et le ramassage des ballons durant le match.Screen Shot 03-29-16 at 07.39 PM
Nos petits rugbymen très fiers ont été très attentifs et ont tenu leurs engagements .
Cette soirée s’est terminée par une séance d’autographes avec les joueurs.
Les Vignes de Thau remercient les dirigeants de l’ASBH pour cette soirée qui restera dans la mémoire des enfants.Screen Shot 03-29-16 at 07.38 PM