Pour Kléber Mesquida, un budget 2019 pour voir loin et agir juste

Département :

Après trois jours de session, mercredi 13 février, les conseillers départementaux ont adopté à une très large majorité le budget primitif 2019.

« Nos actes d’hier et ceux de demain sont les gages d’une politique préparant l’avenir de notre société. Cela sera notre ligne d’action pour 2019, une année qui renforcera la prise de conscience environnementale, chacun à son niveau, chacun prenant sa part. Une année de solidarité envers tous les Héraultais pendant laquelle vous trouverez toujours le Département à vos côtés, à tous les niveaux. »Kléber MESQUIDA, Président du Département

Un budget au service des Héraultais

 D’un montant de 1,471 milliard d’€, le Président Kléber MEQUIDA, a indiqué que ce budget « affirme la volonté du Département de renforcer les solidarités aux personnes et d’accompagner les communes et les intercommunalités dans la réalisation de leurs projets d’équipements au service des citoyens ».

En consacrant près de 800 M€ pour des actions en faveur de la personne, le Département agît quotidiennement pour les familles, de la maternité au grand âge, par des actions de protection de l’enfance, par une politique de prise en charge des personnes âgées ou en situation de handicap.

C’est aussi le choix d’une politique ambitieuse pour la jeunesse avec 52,6 M€ qui seront consacrés en 2019 à l’éducation pour permettre aux collégiens d’apprendre dans les meilleures conditions.

1,943 M€ sera déployé pour la génération des 11-25 ans afin de les aider à grandir et s’épanouir, soutenir leur engagement et faciliter leur parcours d’insertion.

Renforcer les solidarités territoriales

Solidarité avec les personnes mais aussi solidarité avec les territoires pour assurer le développement harmonieux de l’Hérault en poursuivant le déploiement du très haut débit, en assurant l’entretien d’un réseau routier de 4 500 km et en soutenant les communes dans leurs projets.

Des finances maîtrisées

Ces politiques seront conduites grâce à la bonne santé financière du Département.

Dans sa présentation du budget, Mickaël DELAFOSSE, délégué aux finances publiques, rappelait « la bonne santé financière du Département qui permet, sans augmenter la fiscalité, de faire face aux dépenses de solidarité tout en ayant un niveau d’investissement très soutenu avec 238 M€ qui seront injectés directement dans l’économie héraultaise ».

Infographie Budget 2019-1

 

Recettes : d’où vient l’argent ?

Recettes 2019

0% d’augmentation d’impôts en 2019

A l’occasion du vote du budget primitif, l’Assemblée départementale procède au vote de la fiscalité directe, c’est-à-dire de la taxe foncière payée par les propriétaires des habitations principales et secondaires.

Pour la deuxième année consécutive, les élus du Groupe Majoritaire ont fait le choix de ne pas augmenter les impôts afin de préserver le pouvoir d’achat des Héraultais. Ainsi la part départementale de la taxe foncière sera maintenue au même niveau qu’en 2017.

Dépenses : où va l’argent ?

 

Dépenses de fonctionnement 2019

 

Dépenses d'investissement 2019

Kléber MESQUIDA, Président du Département, adresse ses vœux pour 2019

justeCapture

Mesdames, Messieurs, Chers amis d’Hérault,

« L’année 2018 s’est terminée dans la douleur et le drame, à STRASBOURG, pendant le marché de Noël. Ce fut une nouvelle épreuve pour notre pays. Je tiens à adresser toutes nos pensées aux victimes et aux familles.
Dans de telles circonstances, seule la CONCORDE NATIONALE doit nous unir pour faire face à la barbarie et à l’obscurantisme.
Je souhaite aussi saluer les forces de l’ordre, POLICIERS, GENDARMES, ET LES SERVICES DE SECOURS pour leur mobilisation et leur engagement dans ces moments de péril pour protéger la population.
C’est une fin d’année éprouvante que nous avons vécu.
Je n’oublie pas aussi les INONDATIONS meurtrières dans l’AUDE en octobre dernier. Je tiens à renouveler ma profonde compassion pour les familles des victimes et les sinistrés.
Nous ne souhaitons plus revivre de tels moments tragiques. Une société, qui année après année se crispe des angoisses successives, engendrées par ces catastrophes climatiques, c’est une société qui courbe l’échine face au changement du climat.
Nous devons en prendre conscience, et assumer notre part pour répondre à ce DEFI.
Il y a urgence à agir. EDGAR MORIN nous mettait en garde : « À force de sacrifier l’essentiel pour l’urgent, on finit par oublier l’urgence de l’essentiel ».
Nos actes d’hier et ceux de demain sont les gages d’une politique préparant l’avenir de notre société. C’est pourquoi j’ai souhaité présenter ces voeux sous l’angle de « VOIR LOIN ET AGIR JUSTE ».
En première ligne face au changement climatique, le LITTORAL, ce bien si précieux. Cette centaine de traits de côte qui font la fierté de notre département, exigent une attention toute particulière.
Depuis 10 ans, parce que la situation l’exigeait, le Département a investi 230 M€ pour la protection de ce littoral. Dans les 10 prochaines années, ce sont 350 M€ de cofinancement que nous réservons afin de préserver ce joyau environnemental.
C’est le sens donné par le Département quand il lance le plan HERAULT LITTORAL avec notamment la Maison du Littoral qui verra le jour afin de rassembler la population autour des enjeux de sensibilisation et d’information pour sa préservation. »

« C’EST VOIR LOIN ET AGIR JUSTE »
**********************************************
Cela s’applique de la même manière dans le constat sans appel d’un MONDE AGRICOLE ET VITICOLE de plus en plus perturbé par les aléas climatiques, pertes de récoltes, dépérissement des vignes, sécheresse. Pour faire face à ce défi majeur, le Département se projette à horizon 2030.
Et pour y répondre, nous lançons un schéma ambitieux : HERAULT IRRIGATION qui, tout en préservant la ressource en eau, apportera le BESOIN HYDRIQUE nécessaire au vignoble. Sans cet engagement de plus de 310 MILLIONS D’EUROS, nous laisserions disparaître nos terres viticoles.
En parallèle, nous renforçons le potentiel économique de ces vignobles grâce à L’OENOTOUR DE L’HERAULT, ce projet dont le rayonnement n’est plus à démontrer, d’ailleurs, le guide du Routard en a voulu l’exclusivité de l’édition 2019.

Pour cette innovation oeno-touristique le Département vient de recevoir, à PARIS, le Prix « ITER WITIS AWARD », récompensant les initiatives les plus marquantes. C’est une belle distinction nationale qui renforcera la notoriété et l’attractivité de l’HERAULT.
En AGRICULTURE RAISONNEE, nous mettons aussi tout en oeuvre pour créer les conditions de prospérité économique des acteurs de l’alimentation de qualité. Aujourd’hui, l’Hérault est passé à la 4EME PLACE au niveau national avec 893 exploitations notifiées à l’agence BIO, ce qui représente 26 400 ha en production biologique. Aujourd’hui, ce sont plus de 26% de produits sains, bio, labellisés dans les cantines de nos collèges.
Oui, le développement économique peut se faire tout en s’acheminant vers un modèle de TRANSITION ECOLOGIQUE.
Les politiques que nous menons, parfois les moins connues, apportent leur lot de réponses afin d’améliorer

LA QUALITE DE VIE DE TOUS LES HERAULTAIS.juste22Capture

Avant d’y venir, il est une chose essentielle à mes yeux. Il faut être fondamentalement RESOLU, nécessairement LUCIDE pour poser des bases et nous, les pouvoirs publics, nous devons nous montrer PRECURSEURS ET EXEMPLAIRES.
Avec HERAULT ENVIRONNEMENT dans le domaine des ENERGIES RENOUVELABLES, sur les sites d’Alco et de PierresVives, des travaux de rénovation combinant géothermie et solaire conduisent à une économie d’énergie de 26% tout en réduisant nos émissions de gaz à effet de serre de 48%.

Autre exemple de développement durable : en politique routière, à SAINT-MATHIEU-DE-TREVIERS, le Département a expérimenté dans la construction d’une route durable, utilisant la résine de pins en lien végétal à la place du bitume. C’est moins de GES, mais aussi un coût de 20% moins cher avec la réutilisation de matériaux rabotés.
Avec HERAULT MOBILITE, nous avons donc décidé de signer un partenariat avec REZO POUCE pour un trajet domicile-travail sécurisé et gratuit. Nous devenons ainsi la première collectivité à favoriser l’auto-partage à l’échelle départementale y compris pour nos agents.
Si préserver notre cadre de vie est une nécessité, l’amélioration du quotidien est une obligation. Chaque geste compte dans la difficulté qui, elle, ne peut s’adoucir que par l’attention qu’on y consacre.

C’est cette attention particulière que nous portons à nos compétences majeures de SOLIDARITES AUX PERSONNES.
Le Département est là pour rechercher toutes les solutions afin de réparer, de retisser des liens et d’améliorer les conditions de vie.
POUR L’ENFANT ET LA FAMILLE, l’objectif est d’anticiper les risques, en renforçant la prévention mais aussi en intervenant dans tous les bassins de vie.
L’enjeu est de préparer un tremplin pour la jeunesse Héraultaise, son insertion dans la société et la compréhension d’un monde de plus en plus complexe.
A cette étape, nous favorisons leur esprit citoyen et d’initiative grâce aux 600 actions éducatives territoriales
proposées chaque année, pour 30.000 collégiens concernés. C’est aussi plus de 700 projets pour les 11 à 25 ans soutenus au travers du dispositif CAP Jeunes.

Pour HERAULT COLLEGE, ce sont nos 800 Agents Techniques des Collèges en service dans les 80 collèges publics dans lesquels, chaque année, nous investissons pour accueillir nos 43 491 collégiens. C’est un BUDGET GLOBAL de 100 M€ par an soit 2 300 EUROS PAR COLLEGIEN.
Pour la jeunesse, que ce soit dans les quartiers de ville, dans les villages ou sur les espaces sportifs, HERAULT SPORT avec ses 6 038 journées d’animations par an, assure un rôle essentiel pour nos jeunes.
Dans l’exercice des solidarités départementales nous avons aussi le champ d’HERAULT INSERTION par l’économie. Nous agissons aussi sur ce chemin pour que personne ne se sente oublié, ni abandonné, ni que l’amer sentiment de la déconsidération pour son travail, de sa place au sein de la société, ne pousse à la rupture du lien social.

Dans son discours d’investiture de 1988, MICHEL ROCARD établissait déjà un diagnostic qui fait toujours écho 30 ans après : « II n’est pas digne de notre passé, ni concevable pour notre avenir, que tant de gens survivent dans la misère et se voient rejetés aux franges d’une société qui les frappe d’exclusion sans appel. »
Oui, chacun peut connaître un moment de rupture, et personne n’est à l’abri d’une perte d’emploi.

L’expérimentation de la PLATEFORME D’ORIENTATION que nous lançons en partenariat avec la CAF sur Béziers, permet de réduire le délai de signature du contrat d’engagement de 90 jours à 16 jours. C’est un EXEMPLE REGULIEREMENT CITE AU NIVEAU NATIONAL.

C’est parfois long et compliqué, mais le Département fait sa part et permet, chaque année, à 5 500 allocataires du RSA de retrouver ce chemin de l’emploi.
Toutes ces actions ne seraient possibles sans le concours des PROFESSIONNELS DE LA SOLIDARITE que je remercie. Chaque emploi de gagné dans l’Hérault est une VICTOIRE HUMAINE INESTIMABLE.
Je rappellerai aussi que le Conseil départemental gère le Fond Social Européen qui nous finance des formations dans l’économie solidaire dont bénéficient 12.500 personnes.
L’EUROPE est une chance, elle s’est construite avec l’ambition d’assurer LA PAIX. Aujourd’hui, elle doit être le pilote de la JUSTICE SOCIALE, et c’est à nous d’en tirer les atouts pour RECONNECTER L’EUROPE AU TERRAIN.
Avec HERAULT SOLIDARITES, c’est le même état d’esprit de considération qui nous anime pour les personnes
en PERTE D’AUTONOMIE. Nous avons adopté un Schéma Départemental de l’Autonomie répondant au plus près aux besoins par l’INFORMATION et le renforcement de la PREVENTION en direction des personnes âgées et des personnes handicapées.
En 2018, ce sont 137 000 personnes âgées ou handicapées qui ont reçu le soutien du département pour un budget de 354 M€.
En 2018, ce fut la création de la MAISON DEPARTEMENTALE DE L’AUTONOMIE et de ses 8 sites d’accueil dédiés qui permettent un service décentralisé, humain et accessible.
C’est le même objectif recherché dans le cadre de la réorganisation des autres SERVICES DE SOLIDARITE déployés par bassin de vie avec 6 SERVICES TERRITORIAUX, 33 NOUVEAUX POINTS D’ACCUEIL et 80 POSTES SUPPLEMENTAIRES pour répondre à la demande des usagers de plus en plus nombreux.

La COHESION SOCIALE passe aussi par une large gamme d’actions pour ouvrir les coeurs et tisser les liens.
C’est le rôle d’ HERAULT CULTURE, véritable acteur du rayonnement culturel sur notre territoire, qui chaque jour crée de la cohésion sociétale par la diffusion culturelle sous toutes ses formes.
Au domaine de BAYSSAN, LE projet phare que nous menons est l’emblème de cette politique culturelle multi facettes. Nous y avons vu une occasion unique d’installer au coeur de ce CARREFOUR MEDITERRANEEN, sur le Biterrois, un pôle culturel, artistique, familial, sportif et de loisirs à dimension nationale

.
Le Parc de jeux et le parcours sportif sont déjà opérationnels. Fin 2019, un NOUVEAU THEATRE, et juin 2020 un AMPHITHEATRE mais aussi les « JARDINS DE MEDITERRANEE » sur 29 ha (ouverture 2020).
En parallèle, sur ce site de BAYSSAN, sur une centaine d’hectares s’élabore un projet de PARC A THEME SUR LE CINEMA. Des études menées par la société « Studio d’Occitanie » nous serons présentées, pour validation, fin mars 2019. Si ce projet aboutit, ce sont à terme 1,5 Millions de visiteurs par an qui sont attendus et un gisement de près de 5 000 emplois.
A MONTPELLIER, tout près d’ici, fin janvier, commencera le grand chantier d’ALCO 2, qui nous permettra de regrouper TOUS les services jusqu’alors disséminés dans la ville.
Ainsi, le vaisseau amiral de l’Hôtel du Département, regroupera toutes les missions de pilotage du PC central.

Je vous ai parlé des solidarités aux personnes et du lien culturel, nous agissons aussi pour les SOLIDARITES TERRITORIALES, en lien avec les intercommunalités et les communes. Cela repose sur un dialogue permanent avec les maires que je salue ici vivement pour l’abnégation dont ils font preuve dans cette tâche qui est la leur.

Dans la relation que nous construisons avec l’Etat, la Région, les intercommunalités et les communes :
Seul L’INTERET GENERAL doit être le grand gagnant.

Il est de notre devoir de soutenir LES MAIRES et plus que cela, leur faire confiance. Notre avons débloqué plus de 120 M€ d’aides depuis 2015 et nous pouvons être fiers d’être à côté de ces maires, de ces élus, de ces combattants de la république territoriale.
Bien sûr, notre contribution inclut la METROPOLE de MONTPELLIER avec 5M/an reversés pour la CULTURE et le domaine d’O et 13M/an pour l’entretien des ROUTES, sans compter les aides aux communes métropolitaines et les subventions au tissu associatif.
Nous soutenons toutes les collectivités dans leurs projets structurants avec toujours en tête la VOLONTE D’EQUILIBRE Est Ouest, petite montagne et littoral. L’équilibre, pour nous, c’est apporter un peu plus à ceux qui en ont le moins.
Mais pour faire face à ces projets, les communes sont parfois désarmées dans le pilotage de dossiers complexes. Le Département s’est donc doté d’une nouvelle structure : HERAULT INGENIERIE. Son rôle est d’apporter aux collectivités toute son ASSISTANCE technique, juridique et financière.

Un territoire moderne, un territoire qui s’équipe, c’est également son adaptation au nouveau monde du NUMERIQUE.
Réduire la fracture numérique du département et permettre l’accès aux nouveaux usages dès 2022 : C’était notre engagement.
Avec le chantier du Très Haut Débit porté par HERAULT NUMERIQUE et ses partenaires pour un montant de 384 M€, L’ENGAGEMENT EST TENU ! Tout un univers connecté s’offre aux héraultais ! Les habitants des premières communes raccordées fin 2018 peuvent en témoigner.
Mettre en dynamique l’HERAULT, à travers des actions dans les domaines des solidarités territoriales et solidarités aux personnes, c’est aussi leur assurer HERAULT SECOURS par les missions des pompiers.

Le projet de construction du centre de formation à vocation régionale pour les SAPEURS-POMPIERS sur la commune de GIGNAC avance.

C’est un budget de 15 M€ sur un espace de 30 ha avec des équipements modernes et adaptés aux nouveaux risques.
Il permettra d’assurer une FORMATION INDISPENSABLE A LA SECURITE des sapeurs-pompiers. Comme le dit le Contrôleur général ÉRIC FLORES, « il n’y a que la formation qui permet d’appréhender un risque qu’on ne connaît pas. »
Offrir toutes les conditions de sécurité aux sapeurs-pompiers dans leurs interventions, leur assurer plus d’efficacité dans leur mission c’est plus qu’une orientation, c’est une DETERMINATION.
Mesdames, Messieurs,

Toutes nos actions qu’elles soient grandes ou petites, c’est leur SOMME qui compte pour faire face aux défis qui sont devant nous en matière d’ENVIRONNEMENT, de JUSTICE SOCIALE et d’EQUIPEMENTS pour le territoire.
Je tiens à remercier le Groupe Majoritaire présidé par Renaud CALVAT. C’est ce groupe qui impulse nos politiques publiques et apporte un soutien sans faille au Président.
Je remercie également le groupe de la Droite et du Centre présidé par Brice BONNEFOUX. Ce groupe vote aussi le budget qui nous permet de mettre en oeuvre nos politiques au bénéfice des personnes et des territoires.
Je sais pouvoir compter sur tous CES collègues pour poursuivre notre mission afin que 2019 soit à nouveau une année de SOLIDARITE envers tous les HERAULTAIS. Chaque geste, mais aussi CHAQUE PERSONNE COMPTE.
7
Et je tiens à remercier, à travers le DGS, Daniel VILLESSOT, TOUS LES AGENTS du Département qui se dévouent chaque jour pour rendre possible toutes les mesures engagées mais aussi toute l’équipe du cabinet du Président et son directeur Thierry NEGROU.
2019 s’est ouvert à nous, UNE ANNEE qui renforcera la prise de conscience environnementale, chacun à son niveau, chacun prenant sa part. 2019, une année où nous renforcerons les LIENS ETROITS ET SOLIDAIRES des territoires avec l’Etat.
Dans l’HERAULT, avec Monsieur le Préfet, nous cultivons cet esprit. 2019, sera, je l’espère, une année de CONCORDE nationale retrouvée et le Département apportera sa contribution à la CONSULTATION NATIONALE que le Président de la République a lancée.
Mesdames, Messieurs, Pour conclure, PAUL VALERY affirmait : « Qui veut faire de grandes choses doit penser profondément aux détails. »
Pour NOUS, chaque geste, mais aussi chaque personne compte.
Pour nous, c’est « VOIR LOIN ET AGIR JUSTE », cela sera notre ligne d’action pour 2019, UNE ANNEE où vous trouverez toujours le Département à vos côtés, à tous les niveaux.
Mesdames, Messieurs, après vous avoir parlé de nos compétences et de nos actions à travers :
Hérault LITTORAL Hérault IRRIGATION
Hérault OENOTOUR Hérault ENVIRONNEMENT
Hérault MOBILITE Hérault COLLEGE
Hérault SPORT Hérault CULTURE
Hérault SOLIDARITES Hérault INGENIERIE
Hérault NUMERIQUE Hérault SECOURS
je vous propose, à travers ces 12 forces d’action de traverser les 12 mois de 2019 avec l’équipage d’HERAULT BONHEUR.
QUE 2019 soit pour vous tous une ANNEE DE REUSSITE, une année de PARTAGE, de SOLIDARITE et d’ENTRAIDE, une année illuminée de moments de JOIE et de BONHEUR.
En vous remerciant pour votre écoute, BONNE ANNEE A TOUS !

L’Hérault présente sa chanson officielle… Une aventure à suivre de près !

L’Hérault présente sa chanson officielle 2019… Une aventure à suivre de près !

raultCapture

La chanson « Mon Herault » a été diffusée en avant première lors des vœux à Montpellier du Président Mesquida.
Ambiance garantie. Une aventure à suivre…

https://www.facebook.com/departementdelherault/videos/229398131317898/?t=45

La RD 600 : le projet de doublement présenté à Poussan

   drdrP1050957L’on devrait enfin voir se réaliser le projet évoqué depuis la fin des années 70 du doublement de la RD 600 (ancienne RN 300) alors qu’à cette époque c’était l’état qui était décisionnaire. Le projet  maintenant de la compétence du Département devrait consister à aménager cet axe de 2 voies en 2 x 2 voies, ce qui pourrait aussi « soulager » le trafic de la RD 2 très souvent chargée aux heures de pointe, de faciliter la vie des automobilistes, et des utilisateurs résidents sur le Bassin de Thau..

En effet, la RN 300 est devenue la RD 600 le 13 août 2004 par la rétrocession de l’état aux responsabilités locales. Il reste 7.5 km km à couvrir entre le rond point de la Peyrade et l’entrée de l’A9, et cette route départementale RD 600 est une liaison importante qui dessert à la fois le port de commerce Sète-Frontignan, la citée thermale de Balaruc les bains, le Centre Commercial de Balaruc le vieux, et qui donne également accès à l’autoroute A9 entrée n°33.

Cliquez sur les photographies pour les agrandir : drdrP1050966

En présence d’André Lubrano, Conseiller Régional, de Pierre Bouldoire, Vice-Président du Département, d’Audrey Imbert et de Christophe Morgo, Conseillers Départementaux, de Jacques Adgé, Maire de Poussan et de spécialistes techniques du Département comme Dominique Jomard, était organisée ce vendredi 1er juin une réunion publique de présentation du projet à la MJC de Poussan, salle de spectacle.

Il faut savoir que sur la RD 600 le trafic est évalué à environ 25 000 véhicules/jour et un nombre important de convois exceptionnels empruntent également cette voie. Il est certain que par effet domino ce doublement profitera largement au développement des zones d’activités ainsi que du Port de Sète-Frontignan.

Présentation de ce projet à l’aide d’un diaporama et d’une vidéo qui précisait les détails de la future réalisation.

Cet important projet routier est déjà bien avancé puisque 90% des terrains nécessaires à son accomplissement sont déjà acquis. N’oublions pas comme l’a rappelé Pierre Bouldoire, que l’Agglopôle avec Sète-Frontignan est le premier port de pêche de méditerranée, et que Balaruc les bains est la première station thermale de France. D’autre part, mais nous y reviendrons au fur et à mesure de l’avancement des travaux, des pistes cyclables, parkings de covoiturage, murs antibruit font bien-sûr partie intégrante du projet.

La largeur de la chaussée, 23m.

Pour Pierre Bouldoire, il s’agit de circuler mieux même si en réponse à certaines questions, « cela n’empêche pas de travailler sur d’autres solutions, avec des énergies renouvelables, avec des transports collectifs, des modes de transport doux et un respect accru de l’environnement. En parallèle, il faut éviter la thrombose de la RD 600″.

« Nous avons lancé l’étude de ce projet qui devrait se réaliser et Vinci Autoroutes ainsi que Sète Agglopôle et la ville de Sète devraient aller dans ce sens pour faciliter les connexions avec l’A9 et la ville de Sète. »

Particulièrement,  le secteur de Poussan sera impacté par des modifications qui seront multiples : au niveau des Clash et de l’autoroute.drdrP1050997

Près des Clash et de la RD613drdrP1050982

Près de l’autoroute : 2 niveaux rdrdP1050976

André Lubrano précisait à ce sujet que si le doublement était intéressant pour le port de Sète il l’était aussi au niveau touristique. En aucun cas pour lui, les Condamines de Poussan ne seront touchées si un jour le projet de l’arrière port de Sète avançait, alors qu’actuellement ce dernier essaye de développer l’intermodalité.

Mais au sud de Poussan, peut-être assez rapidement, en fonction de l’acquisition des terrains, l’on devrait voir apparaître un rond-point au niveau de la zone des Clash avec certainement des espaces réservés pour des réalisations futures.

Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant dans un avenir prochain de l’avancement des chantiers.

L’opération en chiffres :

Longueur : 7.5 km

Largeur de la chaussée 7 m (2 voies de circulation)

Bande d’arrêt d’urgence de 2.25 m

Dispositif anti-franchissement sur la longueur de l’itinéraire

5 points d’échanges

10 ouvrages dont 1 viaduc (80 m franchissement de la Vène et de la RD 2

10 bassins de récupération des eaux pluviales

Environ 500 000 m3 de déblais pour la partie réutilisée en remblai

Montant 60 millions d’Euros

 Pour en savoir plus :

 Registres dans les mairies de ces communes et en ligne sur :

https://www.registre-dematerialise.fr/756

 Lancement de l’enquête publique : début 2019

Etude détaillée : Printemps 2019

Enquête parcellaire : Eté 2019

Lancement des travaux 2020 – Livraison de l’aménagement : 2024

Documents de présentation photos – vidéo (détails)

https://www.registre-dematerialise.fr/756/documents