Des triplées et un anniversaire au Mas d’Aimé

suzaP1110523C’est fait. Depuis les vendanges 2017, ils étaient en préparation. Si cela avait débuté il y a quelques semaines, le Mas d’Aimé a le plaisir de vous annoncer la naissance de ses dernières triplées, qui se sont multipliées car ce 8 août, leurs 3 papas ont finalisé leur mise en bouteille :

Tout d’abord les triplées :

* Adélaïde 2017
* Jeanne 2017
* Suzanne 2017 100% Chardonnay, une nouvelle cuvée prometteuse à découvrir !

Et un rouge de cuve, la cuvée anniversaire « 20 ans-40 ans ».

 Ce mercredi matin régnait au Mas d’Aimé une effervescence particulière dès l’arrivée du camion de l’entreprise Cammas, spécialisée en Produits Oenologiques et Articles de Chais. Une unité mobile s’intégrant parfaitement aux besoins tout en respectant le vin : embouteillage, étiquetage…

Et ce fut ensuite le conditionnement pour les heureux papas. « N’hésitez pas à leur rendre visite à la cave à l’occasion, ils seront ravis de vous les présenter !« , Avenue de Bédarieux, à Poussan.

Le Facebook : https://www.facebook.com/masdaime/

La vigne sous surveillance

trepP1110306Au niveau phénologique, la vigne en est actuellement au stade de la véraison, avec une petite semaine de retard par rapport à une année 2017 précoce mais cela la place donc dans un cycle normal. En effet, la vigne semble bien résister à la canicule actuelle grâce à d’importantes pluies printanières et suivant les sols elle continue même à pousser.

« Il faut s’attendre donc à une récolte correcte sur Poussan, dans tous les cépages, pour les viticulteurs qui n’auront pas été trop impactés par un mildiou galopant. »

« Celui-ci a pu rapidement se développer toute la saison grâce à l’humidité, depuis fin avril »

Le mildiou est un nom générique qui désigne différentes maladies cryptogamiques, c’est-à-dire des maladies causées aux plantes par des champignons parasites.

Il existe non pas une mais plusieurs formes de mildious, qui sont causées par différents champignons microscopiques, par exemple :
Plasmopara viticola qui attaque la vigne.trepP1110310
Phytophthora infestans qui attaque la pomme de terre et la tomate

D’autres champignons provoquent des dommages comparables sur les laitues, les rosiers ou les carottes.

Ces champignons parasites se développent très rapidement en cas d’humidité élevée et de températures comprises entre 12 et 25°C. Ils produisent des spores qui assurent la propagation de la maladie. Ils sont même capables d’hiverner sur les résidus de plantes mortes et de repartir au printemps suivant.

« Il a fallu traiter raisonnablement mais régulièrement avec des produits systémiques pour proposer à chaque étape les nouvelles pousses. »

« Par contre, actuellement, l’on traite contre le ver de grappe qui est un ravageur de la vigne de l’ordre des lépidoptères. Le papillon mesure de 5 à 8 mm de long et de 10 à 13 mm d’envergure : il est légèrement plus petit que cochylis. Il possède une touffe d’écailles sur la partie dorsale du thorax. Les ailes antérieures sont bleutées avec des taches sombres et les ailes postérieures sont grises. Et il faudra s’occuper de la cicadelle de la flavescence dorée (La cicadelle de la flavescence dorée qui ne cause aucun dégât direct mais elle est vectrice du phytoplasme de la flavescence dorée. Cette maladie cause aux ceps infectés des symptômes graves, décoloration foliaire, non aoûtement des bois, dessèchement des bois entraînant la mort du cep.) ainsi que contre le ver de grappe (papillon, dont la taille varie selon 3 espèces). »

L’on traite aussi avec du cuivre, quand nécessaire pour maintenir le feuillage de la vigne atteinte par le mildiou.

Question météorologie, que le beau temps continue sans chaleurs excessives.

Rendez-vous vers le 25 août pour commencer à préparer les vendanges.

 

 

Prix des terres agricoles : le nouveau barème est paru

Illustration 1Crédits : © pixabay

Illustration 1 undefined

Un barème indicatif de la valeur vénale moyenne des terres agricoles et des prairies naturelles est publié chaque année par arrêté. Il s’applique aux terres agricoles, parcelles ou exploitations entières, non bâties, destinées à conserver, au moment de la transaction, leur vocation agricole.

Ce barème permet d’avoir une vision indicative des prix pratiqués lors des transactions effectuées dans chaque région.

Sont ainsi observés, les prix hors taxes, frais d’acte non compris :

  • des terres libres de tout bail, ou dont le bail est résilié dans l’acte de vente, à partir de 70 ares ;
  • des terres louées totalement ou en partie, et d’une superficie supérieure ou égale à un seuil adapté aux particularités de chaque département, seuil inférieur à 70 ares ;
  • des terres à la vente dans les départements d’outre-mer ;
  • des vignes à la vente.

La valeur dominante correspond au prix le plus souvent pratiqué tel qu’il a été constaté ou estimé.

Pour une réponse plus précise, il est nécessaire de contacter la chambre d’agriculture de votre département ou un notaire.

Les valeurs maximum et minimum (ou moyenne des prix hauts et moyenne des prix bas selon les tableaux) correspondent respectivement aux prix pratiqués pour les terres les plus chères et les moins chères, compte tenu des conditions locales du marché.

Les Sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural (Safer) ont mis en ligne une base de données des ventes (caractéristiques des biens et prix) enregistrées sur les différents marchés fonciers ruraux, canton par canton : terrains à destination agricole, bois et forêts, landes, friches, étangs, terrains à bâtir (accès payant).

Vignes : c’est maintenant l’humidité qu’il faut surveiller !

lioP1040092 Dès les premières chaleurs, la vigne s’est mise à pousser très rapidement car, conjuguées à l’humidité ambiante de ces 15 derniers jours, elles ont déclenché le processus qui n’attendait que ça.

Et depuis, malgré des sols gorgés d’eau, les viticulteurs doivent s’adapter et travailler à l’ancienne ou encore, trouver des solutions innovantes, car les tracteurs et certains gros engins ne peuvent pas rentrer dans certaines parcelles.lioP1040090

C’est ainsi que des quads de loisirs ont été reconvertis et se sont adaptés pour assurer certaines opérations.

En effet, labourer, désherber, finir de broyer et surtout traiter contre le mildiou sont actuellement à l’ordre du jour.lioP1040094

A noter que pour les vignes impactées à 100% par le gel, l’an dernier, la sortie est correcte, tandis que pour d’autres, dont le bois mort n’a pas toujours pu être détecté, la sortie est plus irrégulière.

Durant le mois de mai, la vigilance s’imposera donc…

10 avril, Assises de l’oenotourisme 2018

assiCaptureassi22Capture

C’est au Château de  Girard, Rue de Girard, 34140 Mèze, le mardi 10 avril 2018, à 9h, que se tiendra la sixième édition des assises de l’œnotourisme.

Ces rencontres réunissent plus de 120 professionnels qui se mobilisent pour participer aux tables rondes et aux échanges, autour d’une problématique commune : le Pays de Thau.

Vignerons, conchyliculteurs, restaurateurs, hébergeurs, agences réceptives, guides touristiques et représentants des structures de tourisme et de loisirs peuvent ainsi faire un bilan des actions menées en 2017 avant de lancer des pistes pour développer l’attractivité du territoire.

L’épisode neigeux bénéfique pour la vigne

Si certaines exploitations ont été touchées par l’épisode neigeux et par le gel de fin février début mars, la vigne semble n’en avoir tiré que des avantages. « A Poussan plus de 180 mm d’eau de pluie et avec la neige, l’équivalent de 200 litres au m2, cumulés. « vergP1020256

Le gel, fin février, n’a pas impacté la vigne et au contraire a retardé la sortie, et ce qui a été profitable et rare à cette période, c’est que l’eau a eu le temps de pénétrer dans la terre, et lui a apporté de l’azote.

En témoigne le drainage de la vigne de Lionel qui rejette encore de l’eau.vergP1020257

« La fraîcheur actuelle retient le départ du cycle végétatif de la vigne mais dès que les températures vont s’envoler, le départ devrait être fulgurant. »

Après des années de sécheresse, d’après Lionel et Guilhem, viticulteurs, en quantité d’eau, c’est du jamais vu à cette période depuis au moins 5 ans. Cela devrait permettre de reconstituer certaines réserves dans les nappes phréatiques.

La vigne en sommeil

En ce début du mois de janvier la vigne est en sommeil végétatif. Une période durant laquelle elle peut récupérer après avoir souffert en 2017 par le gel puis par la sécheresse qui perdure.

La période de taille suivant les parcelles va se poursuivre jusqu’au mois de mars et elle sera plus longue cette année car il faut soigner ses maux et porter beaucoup plus d’attentions à la taille.tailDSC_0020 (9)

Pour Guilhem et Lionel c’est une taille Guyot pour 90% de leurs parcelles. Pour les autres une taille Royat alors que celle en gobelet devient de moins en moins utilisée.

Côté hydrographie, il peut pleuvoir encore et encore pour refaire des réserves, alimenter des nappes phréatiques jusqu’à ce que l’eau circule dans les ruisseaux. « L’été est long dans notre région et souvent synonyme de soleil brûlant. »

Après la taille viendront les labours pour aérer les sols et pour enlever les herbes qui peuvent faire concurrence à la vigne.tailDSC_0021 (7)

Toutefois si « Lionel et Guilhem » utilisent la taille « Guyot », il en existe d’autres et les plus répandues sont les suivantes comme le précise Emmanuel Delmas sur son site : http://www.sommelier-vins.com/article-16629183.html .

La taille de la vigne en gobelet

undefined

Elle se pratique dans les régions le plus souvent méditerranéennes, sur des vignes non palissées.
Il est important de choisir les coursonnes les plus basses du tronc, étant donné que celles-ci sont les plus vigoureuses.
Les bras de la vigne ayant tendance à s’écarter dans les rangs, la mécanisation y est très difficile voire impossible. Elle demeure donc exigeante en terme de main d’œuvre.

La taille en guyot (double)

undefined
Cette taille reste sélective et relativement sévère, elle est utilisée dans les climats tempérés.Taille longue, sur vignes palissées.
Elle permet une bonne répartition foliaire, et une meilleure maturation des raisins

 La taille cordon de Royat dite « horizontale »

undefined

Cette taille est exigeante et s’effectue sur des vignes palissées et réclame beaucoup d’attention. Elle offre une grande amplitude, et permet une excellente photosynthèse.

Portes ouvertes au Domaine de Roquemale

JOURNEES PORTES OUVERTESroquCapture

AU DOMAINE DE ROQUEMALE à Villeveyrac

Samedi 16 et Dimanche 17 décembre 2017

  • Dégustation des vins bio Languedoc et Grés de Montpellier accompagnés des fromages de chèvres du Mas St Farriol.
  • Vente de confitures maison et autres surprises !
  • Tombola pour gagner un magnum de Mâle 2015.
  • Dimanche à 14H30 visite des vignes et initiation à la taille de la vigne sur réservation.
  • Concert à ne pas rater Dimanche à 16h00  avec le groupe ACOUSTIC FAMILY

                                                                                                                                                           Ouvert à tous  Samedi et Dimanche de 14h à 19h00 .

Portes ouvertes au Domaine de Roquemale

JOURNEES CAVE OUVERTE AU DOMAINE DE ROQUEMALE  A VILLEVEYRACpo1017Samedi 14 et Dimanche 15 Octobre 2017 – de14h à 19h

Au programme :

  • Exposition des photos de Boris Lopez « Le travail de l’homme, vendange matinale »
  • Dégustation de nos vins accompagnée des fromages du Mas St Farriol
  • Samedi à 17h dégustation des bruts de cuve avec Valérie
  • Dimanche à 16h animation musicale avec le groupe L.A.B.

Gratuit et ouvert à tous

Valérie et Dominique IBANEZ Artisans Vignerons

Tel:+33 4 67 78 24 10 – Mob:+33 6 85 93 51 64

Mail: contact@roquemale.com – Visiter le site / Visit our website: www.roquemale.com

Suivez nous sur Facebook :www.facebook.com/roquemale/

Vendanges à Poussan : un rythme particulier

Les dernières petites pluies ont été bénéfiques, semble-t-il. Depuis une semaine, la météo  permet de poursuivre des vendanges dans des conditions idéales. Pourtant cette année celles-ci sont assez tristes car la récolte confirme ce que l’on pensait. Même pour les parcelles non gelées, une baisse de récolte de 40% minimum par rapport à l’an dernier. (En 2016 déjà 15% de baisse de quantité par rapport à la très bonne année de 2015).lionCapture

Pour certains, une année très difficile en vue avec d’autres parcelles sur lesquelles l’on ne vendange même pas car trop gelées. Un rythme particulier : 2 machines à vendanger, 2 bennes à la place de 3 pour la CUMA du Clapas.

Les viticulteurs ne se plaignent pas, ils feront avec…lion2Capture

En attendant pas question d’avoir le blues. C’est fini pour les Chardonnay. Encore quelques Merlot puis les Syrah (50% en moins sur du des parcelles non gelées). « Il semble qu’au moment de la floraison, la vigne ait été impactée par ces deux matins très froids ».

La semaine prochaine ce seront les Grenache et les Carignan, selon les analyses effectuées, des cépages qui à priori sont un peu moins impactés.

En moyenne il faudra compter sur une très faible récolte, à Poussan, même si les degrés sont assez corrects pour tous les cépages. En principe, le millésime devrait être de qualité, mais que dire de la quantité…