Grâce à vous Paniers de Thau lauréat du budget participatif « Ma solution pour le climat ! »

 

Un grand MERCI pour votre soutien et votre engagement !  La mobilisation citoyenne qui a permis les nombreux votes pour notre projet est le gage de sa pertinence en tant que solution innovante sur le territoire. Ce soutien financier va nous permettre de dynamiser le projet, d’améliorer l’outil numérique, mais aussi de développer les actions de sensibilisation et d’information autour de transition écologique en lien avec ce projet.

Paniers de Thau ne saurait fonctionner sans l’engagement bénévole des consommateurs relais des différents groupements d’achat de Poussan, Montbazin, Frontignan, Balaruc-le-Vieux et Marseillan. De même que  le soutien des communes précitées et de Sète agglopôle Méditerranée.

« Le confinement rue Eugène Lisbonne à Poussan renforce le lien social »

 onfP1140300  

Ce Covid 19 est une tragédie pour la terre entière et le confinement imposé une tragédie pour certains mais il n’est pas vécu avec tristesse par les habitants de la rue Eugène Lisbonne de Poussan.
Afin de soutenir les soignants, caissières, routiers, petits commerçants etc… Chaque soir, à 20H quelques habitants se retrouvent aux balcons pour applaudir et oui tout le monde n’a pas d’extérieur. Après ces 15 min d’ovation, les discussions entre voisins commencent.onfP1140282

Et ceux-ci nous précisent : « Nous avons fait connaissance. Certains vivent ici depuis toujours comme Alain et sa soeur, Reine, d’autres depuis une vingtaine d’années comme Laure et Stéphanie ainsi que leurs familles, Valérie tout comme Lola et ses parents sont là depuis presque 5 ans, Julie et ses enfants ont aménagé il y a 2 ans juste après Ségolène, Luna et Yvan, tandis que Nicolas est en transit ici depuis novembre. »

« Outre les diverses discussions liées aux sorties et attestations, au travail scolaire envoyé, nous avons pris le temps de nous connaître, de nous soutenir et de nous entraider. Nous nous faisons les courses les uns pour les autres, nous buvons le café ensemble de pas de porte à pas de porte, et chaque jour nous attendons avec grande impatience le 20h… »onfP1140281

« Exit les actualités et les informations qui sapent le moral, les simples applaudissements de gratitude se sont transformés en un véritable moment festif auquel chacun participe à sa manière en mettant de la musique, en décorant son balcon, en se déguisant, en proposant toujours une nouvelle idée pour le lendemain pour rendre ce moment toujours plus attractif, festif et convivial. « 

« En 3 semaines nous en avons appris plus les uns sur les autres qu’en plusieurs années et nous en sommes ravis. Ce confinement nous aura appris que la vie sociale n’est pas qu’à l’extérieur mais qu’elle est toute proche si l’on prend le temps de découvrir ceux qui nous entourent, de sa porte ou de son balcon. »

LPO : Cadeau spécial confinement!

L’image contient peut-être : texte
Vous ne connaissez pas la revue L’oiseau Mag?
La LPO vous la propose exceptionnellement gratuitement
https://fr.calameo.com/read/000016068c80bd6bf1c81…
Vous y retrouverez notamment p.68 un reportage sur la réserve de Pibest (65) et p.110 un article sur notre projet biodiver’cité à Onet-le-chateau (12)
Pour découvrir et vous abonner à nos revues : https://www.lpo.fr/revues

Pli Ouest : Dem’eaux améliore la connaissance de la ressource en eau

@brgmLe programme de recherches Dem’eaux vise à mieux connaître le fonctionnement de la ressource en eau souterraine du pli Ouest afin de mettre en place une gestion concertée de cet aquifère stratégique pour le territoire. L’année 2019 a permis de nombreuses avancées dans la connaissance de ce réservoir dont le fonctionnement reste complexe à appréhender. 

 Lancé en juillet 2017 sous pilotage du BRGM et avec le soutien de nombreux partenaires, le programme Dem’eaux vise à caractériser les eaux souterraines du bassin de Thau. Il s’intéresse exclusivement au réservoir du Pli ouest qui alimente la ville de Sète en eau potable, Balaruc-les-Bains en eau thermale, des terres agricoles et la lagune de Thau via la source sous-marine de la Vise. Cet aquifère est soumis au phénomène d’inversac (entrée d’eau saumâtre) qui est susceptible de mettre en danger la pérennité de cette ressource. L’objectif du programme est donc de mieux connaître le fonctionnement de ce réservoir afin de mettre en place une gestion concertée de cette ressource stratégique pour le territoire. Au-delà, il s’agit également pour ce programme scientifique d’envergure de créer un démonstrateur 3D qui soit duplicable sur d’autres hydrosystèmes du bassin méditerranéen.

L’année 2019 a notamment été consacrée à l’équipement de la source sous-marine de la Vise, à l’acquisition du matériel pour la réalisation d’un concentrateur de données ainsi qu’à plusieurs travaux géochimiques, géologiques et hydrogéologiques. Ces travaux ont permis de nombreuses avancées :

Sur la source de la Vise, l’installation des équipements de mesure a permis de déterminer les premiers ordres de grandeur du débit d’écoulement, la dynamique de fonctionnement et une première caractérisation des échanges entre l’amont (source de la Vène à Cournonsec, Issanka) et l’aval (source de la Vise).

Au plan géochimique, l’approche développée sur le pli Ouest constitue une première en domaine karstique. De multiples campagnes0a Commission Locale de l’Eau les conditions d’une exploitation raisonnée des ressources souterraines », souligne François Commeinhes, président de Sète agglopôle Méditerranée, vice-président du SMBT délégué à l’eau, maire de Sète et président de la Commission Locale de l’Eau.

Ce programme d’une ampleur exceptionnelle a déjà permis de mettre en œuvre des outils exceptionnels. Les travaux menés sur Thau ont également permis de réviser la géologie régionale en Languedoc, des avancées susceptibles d’intéresser la communauté scientifique travaillant sur la chaîne Pyrénéenne, le Golfe du Lion ainsi que les réservoirs carbonatés et karstiques en milieu côtier. L’année 2021 sera consacrée à la création du forage profond sur la presqu’île de Balaruc-les Bains. Les carottes issues de ce forage seront l’occasion unique d’étudier la sédimentologie du réservoir et de caractériser ses propriétés. Ce forage permettra de valider le modèle 3D qui servira à la simulation des eaux souterraines au sein du réservoir karstique.

Thaunature.fr vise à faire découvrir au grand public toute la richesse des espèces et espaces naturels du territoire

Thaunature.fr vise à faire découvrir au grand public toute la richesse des espèces et espaces naturels du territoire et à inciter à leur préservation. Issu d’une démarche partenariale et conçu par le SMBT, le site présente un condensé de la riche faune aquatique, terrestre et aérienne du bassin de Thau. Contrat de transition écologiquePlus de 130 espèces à voir, à lire et parfois même à entendre et toute une mosaïque d’habitats naturels à découvrir. Le site valorise également le réseau des sites naturels protégés du territoire ainsi que les acteurs de la gestion de ces espaces et délivre des bonnes pratiques pour préserver la biodiversité chez soi, en promenade, sur l’eau, à la plage ou même à la pêche… Vecteur d’évasion imaginaire en cette période recluse et précieux guide pour tous les amoureux de la nature, ce portail web, évolutif, devrait à l’avenir s’étoffer de données floristiques. Les personnes qui souhaitent contribuer à l’inventaire floristique du Bassin de Thau peuvent contacter le SMBT : communication@smbt.fr

Et si nous profitions du confinement pour mieux connaître l’incroyable biodiversité de notre territoire ?

 Issu d’une démarche partenariale et conçu par le SMBT, le site thaunature.fr présente un condensé de la riche faune aquatique, terrestre et aérienne du bassin de Thau. Plus de 130 espèces animales à voir, à lire et parfois même à entendre et toute une mosaïque d’habitats naturels à découvrir…

Logothaunature@2x

THAUNATURE.FR : DECOUVREZ LES ESPECES ET ESPACES NATURELS REMARQUABLES DU BASSIN DE THAU

Et si nous profitions du confinement pour mieux connaître l’incroyable biodiversité de notre territoire ? Issu d’une démarche partenariale et conçu par le SMBT, le site thaunature.fr présente un condensé de la riche faune aquatique, terrestre et aérienne du bassin de Thau. Plus de 130 espèces animales à voir, à lire et parfois même à entendre et toute une mosaïque d’habitats naturels à découvrir.

Fini les balades où l’on ne reconnaît pas l’oiseau observé de loin ou cet insecte bizarre posé sur une fleur ou ce poisson observé au large… Avant de pouvoir à nouveau profiter des bienfaits d’une balade en nature, le site thaunature.fr vous invite à découvrir ou redécouvir un panel d’espèces naturelles d’exception.

Ce site est le fruit d’un travail partenarial associant le SMBT, le service espaces naturels de Sète agglopôle méditerranée, l’office de tourisme intercommunal, les villes de Gigean et Vic-la-Gardiole et les offices de tourisme de Balarucles-Bains et Marseillan. L’inventaire des espaces et des espèces a été réalisé avec l’aimable contribution de nombreux partenaires.* Le site lui-même a été conçu par le SMBT et co-financé par Natura 2000 (programme européen de préservation de la biodiversité).

Thaunature.fr vise à faire découvrir au grand public toute la richesse des espèces et espaces naturels du territoire et à inciter à leur préservation. Illustré par les textes des Ecologistes de l’Euzière, les photos de la société Biotope et celles mises gracieusement à disposition par la LPO et d’autres photographes passionnés, fourmille d’anecdotes croustillantes. Des neuf cerveaux du poulpe à l’incroyable migration des anguilles vers les Bermudes en passant par le délire coloré du lézard ocellé ou cette manie du Tadorne de Belon de nicher dans les terriers de lapin, découvrez les modes de vie et les particularités des espèces naturelles de notre territoire. 

Jeter ses déchets en préservant sa santé !

L’image contient peut-être : une personne ou plus

Face au risque sanitaire, certains ont adopté des solutions radicales (sacs posés au pied des conteneurs voire jetés depuis son balcon). Le remède est évidemment pire que le mal.

Plus sage et surtout plus efficace, l’usage d’un sac intermédiaire pour isoler les mouchoirs usagés, gants ou autres déchets souillés est une meilleure idée…un moyen de réduire les risques pour soi-même et les agents de collecte qui restent fidèles au poste.

Comment lutter efficacement contre les chenilles processionnaires

Les chenilles processionnaires du chêne et du pin sont arrivées. Et avec elles, les désagréments liés à leurs poils urticants.

Les risques pour la santé sont d’importance : fortes réactions allergiques au niveau des yeux ; rougeurs et démangeaisons sur la peau ; difficultés respiratoires… Le règlement sanitaire départemental précise que chaque propriétaire est tenu d’entretenir ses arbres afin de ne pas laisser proliférer les insectes et leurs larves au point qu’ils puissent constituer une gêne ou une cause d’insalubrité.

Face à la recrudescence de problèmes,  les personnes concernées doivent prendre les mesures qui s’imposent pour éviter et éradiquer les colonies de chenilles processionnaires.

Il est préconisé des solutions de traitement. La population intéressée est également informée de l’existence d’un site internet intitulé France Chenilles et consultable à l’adresse suivante : http://chenilles-processionnaires.fr.

Il s’agit notamment d’un annuaire de professionnels reconnus, donnant de multiples conseils en la matière et permettant d’y trouver toutes leurs coordonnées.

Déchets, propreté : merci d’aider Sète Agglopôle!

Le tri au temps du coronavirus…à l’heure du confinement généralisé… Beaucoup se posent la question du ramassage des déchets qui, au fil des journées,  finissent par s’accumuler…Clean, Easter Eggs, Shell, Make Clean

La bonne nouvelle, c’est que le tri est toujours d’actualité puisque, grâce à la mobilisation sans faille des agents concernés,  l’ensemble des collectes et le fonctionnement du centre de tri de Villeveyrac continuent d’être assurés.

Il ne faut donc pas hésiter à utiliser son bac individuel ou sa colonne de tri (il y a forcément une dans la fameuse zone des 500m) pour ses papiers ou ses emballages recyclables, ainsi que les bornes dédiées pour le verre.

Si la vigilance s’impose pour les mouchoirs usagés ou d’autres déchets souillés, à jeter dans des sacs bien fermés dans le conteneur à ordures ménagères,  il suffit de prendre les précautions habituelles (lavage des mains,…) après vos dépôts dans les conteneurs à Ordures Ménagères et non au pied de ces derniers. Sachez qu’une campagne de nettoyage des conteneurs collectifs est actuellement en cours sur l’ensemble du territoire.

Les déchetteries étant fermées par mesure de précaution, il faudra s’armer de patience et trouver un peu de place pour les  objets volumineux ou les végétaux, ces derniers pouvant tout aussi bien être réduits selon la technique traditionnelle mais toujours efficace du compostage en tas…

Des petits réflexes  à adopter pour faciliter, en ces temps d’épidémie, le travail des agents de collecte et préserver l’environnement naturel et notre espace de vie commun.

Le CPIE Bassin de Thau propose la 6ème édition de Bienvenue dans mon Jardin

Le CPIE Bassin de Thau propose la 6ème édition de Bienvenue dans mon Jardin au Naturel sur le territoire de Thau et des étangs Palavasiens, le week-end du 23 et 24 mai 2020, dans le cadre de la Fête de la nature, le festival de la Biodiversité sera cette année sur la thématique « Prenons-en de la graine » (zoom sur les initiatives citoyennes pour la biodiversité).jardinCapture

 

 Bienvenue dans mon jardin au naturel propose aux jardiniers amateurs de partager et transmettre leurs pratiques de jardinage sans pesticide ni engrais chimique. Le temps d’un week-end, vous accueillerez familles et habitants du territoire pour leur faire découvrir les richesses de votre coin de verdure. Un moment d’échange de connaissances et de convivialité, à ne pas manquer !

Cette opération d’envergure nationale est proposée par le réseau des associations labellisées Centres Permanents d’Initiatives pour l’Environnement.

 Si vous souhaitez participer à cette opération  et devenir le temps d’une journée ou demi-journée un jardinier hôte. Inscrivez-vous directement via le formulaire en ligne

ou contactez le CPIE Bassin de Thau avant le 17 avril 2020.