Réduction des déchets, l’agglo vous accompagne

Le vendredi 19 juillet, de 8h30 à 12h, le service d’Éducation à l’Environnement de l’agglopôle sera présent sur le marché de Poussan (place de la Mairie) pour répondre à toutes vos questions, lever vos doutes sur les consignes de tri, vous sensibiliser au fléau du mégot, et vous prodiguer de nombreux conseils sur la mise en place, le remplissage et l’utilisation d’un composteur.
Les médiateurs de l’Environnement de Sète agglopôle méditerranée arpentent toute l’année les marchés des communes du territoire pour informer et sensibiliser les habitants et touristes au tri des déchets et au compostage.
Valorisation des ressources et réduction des déchets, TOUS mobilisés !Peut être une image de texte

 

Les Assiettes Gourmandes sont de retour !

Dans le cadre de temps de rencontre s’inscrivant dans le projet Paniers de Thau (projet cordonné par le CPIE Bassin de Thau), les bénévoles et les producteurs des différents groupements d’achats vous proposent de venir découvrir et déguster les délicieux produits issus d’une agriculture locale et respectueuse de l’environnement. Les producteurs engagés dans le projet vous proposeront des préparations avec leurs produits ; vous composez vos assiettes selon vos envies.
Ces soirées festives sont accompagnées de stands pédagogiques avec des animations surprises, et de concerts !
0086Assiettes_Gourmandes_Final_P(1)

La Saint Jean fêtée par de nombreux Poussannais pour faire honneur au solstice d’été

En général, les feux de la Saint Jean ont lieu dans la nuit du 23 au 24 juin ou du 24 au 25 juin selon les régions, le 24 juin étant le jour de la Saint-Jean, donc en léger décalage avec le solstice d’été.      

Jadis, en Syrie et en Phénicie, le solstice donnait lieu à une grande fête en l’honneur de Tammuz, qui commençait la veille au soir, comme dans la Saint-Jean traditionnelle.

Les feux de la Saint-Jean, repris par les chrétiens, auraient été copiés sur les rites celtes et germaniques de bénédiction des moissons. La théorie selon laquelle ces rites seraient eux-mêmes directement dérivés du culte moyen-oriental de Baal est aujourd’hui réfutée. mais le feu est aussi un symbole de purification, d’où l’utilisation du bûcher pour certaine condamnation (cf. supra). Ce symbole provient sans doute de certaines pratiques agraires qui consistent à brûler la terre pour la rendre plus fertile (brûlis), mais il est certain que cette symbolique tient son origine de plusieurs sources. Pourtant, le feu comme symbole de purification était pratique courante pour les chrétiens du Moyen Âge ; avec le temps ces pratiques (ordalies, bûcher, etc.) se sont perdues ou ont tout simplement été interdites.

Feu, Nuit, Roche, Rituel, Séminaire

Le culte du feu associé au solstice d’été se retrouve également en Chine, en Turquie, dans les rites vaudous et chez les Incas.

Le bûcher de la Saint-Jean se pratiquait jadis à Paris, les autorités de la ville se chargeant de son organisation. Le feu était traditionnellement allumé par le roi de France en personne sur la Place de Grève (actuellement Place de l’Hôtel-de-Ville), coutume qui perdura jusqu’en 1648, date à laquelle Louis XIV officia pour la dernière fois.

À Poussan, nous avons conservé cette tradition qui permet aux habitants de se retrouver au Jardin public pour sauter par-dessus le feu et partager une bonne soirée offerte par la Municipalité.

Si autrefois, l’on disait tantôt que le saut permettrait de se marier dans l’année, tantôt qu’il préservait des furoncles ou des sortilèges, tantôt encore qu’il portait bonheur ou qu’il “donnait force aux os et préservait des rhumatismes”, maintenant la plupart des adeptes du saut y attachent moins d’importance… Pourtant, comme les vieillards qui ne pouvaient plus sauter par-dessus le feu et qui se contentaient alors d’enjamber une braise, ce lundi 24 juin, bon nombre d’enfants ont osé sauter un petit feu pour se faire plaisir avant tout mais pour 2024, même les plus jeunes et d’autres plus âgés (mais peu nombreux) ont été téméraires en osant sauter par dessus le feu, les adultes semblant moins motivés pour cette édition… 0026 IMG_20240624_205620

Dès 19 h 30, de nombreux élus du Conseil Municipal volontaires et particulièrement ceux de la commission animation et culture étaient à l’œuvre pour proposer une bonne brasucade aux Poussannais. Et jusqu’à 22 h  ils ne se sont pas arrêtés vu le succès de cette soirée estivale. Plus de 200 personnes, des Poussannais très heureux de participer après une belle fête de la musique.0026 j

Pas question d’improviser car, cerise sur le gâteau, si la brasucade qui précédait le rite du saut était gratuite, l’équipe organisatrice se chargeait aussi, autant que faire se peut, du service, ce qui rendait l’ambiance détendue et beaucoup plus sereine en permettant des échanges et des contacts bien amicaux durant lesquels l’on oubliait contraintes et « boulot ». L’on pensait que l’été était bien là.

Vidéos :

Lien vidéo
Lien vidéo

0026IMG_20240624_210419

D’autant que chacun avait tenu à apporter des salades ou des pâtisseries, des apéritifs ou des fromages, du taboulé ou des chips… Enfin on se faisait plaisir et souvent on partageait, pour que cette brasucade prenne des accents de banquet.

D’ailleurs, Florence Sanchez, Maire de Poussan, tenait à remercier tous ceux qui participaient à cette soirée en espérant qu’ils passaient un bon moment au Jardin Public.

C’était un plaisir pour les élus que de partager des instants conviviaux en ce début d’été et elle assurait aux Poussannais qu’il y allait en avoir bien d’autres, en juillet et en août

D’autre part,  côté musical l’on découvrait le DJ de Map Sono aux platines. L’ambiance montait, on se sentait relax et l’on se laissait porter par les rythmes des morceaux proposés. 0026 IMG_20240624_210404

De nombreux danseurs ont su aux moments opportuns se lancer sur la piste.

Une belle ambiance avec des choix toujours judicieux qui faisaient mouche. Et l’on dansait…

.Des kilos et des kilos de moules venant d’Espagne (restrictions obligent), près de 200, des vins  de Montagnac-Domitienne pour se désaltérer  et chacun se délectait en profitant de cette douce soirée.

Entre salades, pizzas, jambon et fromage et autres mets délicieux sans compter les gâteaux, les tartes et les crèmes les plats circulaient et revenaient périodiquement. Il suffisait de s’asseoir et de se laisser aller un petit peu, car l’été était bien là, synonyme de décontraction avec du relâchement, pour le plaisir, le rire, pour partager des bons moments. Le temps passait et à l’heure du dessert, quand les flammes du feu se firent plus petites, certains après avoir dépensé quelques calories sur la piste de danse décidèrent de sauter le feu.

0026 IMG_20240624_221233L’équipe d’animation reprenait des forces après 2 heures d’effort autour du feu ou pour servir et tandis que les premiers sauteurs rentraient en action, s’essayaient une première fois puis repassaient confiants en désirant se dépasser.

Mais la pluie se mit à tomber. Et cela précipitait les choses. Bon nombre de participants venus à pied partirent rapidement tandis que certains intrépides en profitaient pour multiplier leurs sauts.

Il fallait se faire une raison, commencer à ranger le matériel et mettre un point final à cette  Saint Jean 2024. tout de même bien fêtée.

Que du bonheur pour tous ces adeptes du feu qui cette année au moment de sauter  prouvèrent que cette fête a encore de l’avenir, annonçant un été dont il faut profiter sans attendre après un printemps bien arrosé.

Une journée « Vivre ensemble la transition » à Frescaly

Le groupe citoyen « Faire tiers-lieu » à Poussan, a lancé une dynamique de lien social à travers l’organisation d’événements tout public depuis quelques temps.
   0030IMG_20240622_164328
 
En effet, depuis 2022, chaque année une fête de la soupe puis un tiers-lieu éphémère et chaque mois maintenant, une parenthèse philosophique sont organisés…
Le 22 juin 2024, Le groupe citoyen vous invitait à son tiers-lieu éphémère#2 à Frescaly à Poussan, jusqu’à 23h.
Des visiteurs réguliers tout au long de la journée pour profiter d’un bon programme entre ateliers et tables-rondes, entre parenthèse philosophique et spectacle.
0030IMG_20240622_163914
Vous aviez le choix entre réflexion et action, avec  un café citoyen, table ronde, café climat, parenthèse philosophique et des ateliers: upcycling, conservation des aliments avec Catfarm, remise en selle, bien être, gravure. Mais aussi avec un spectacle d’ouverture, un concert, une petite restauration, un bar, un parking.
Et entre goûter, apéritif et brasucade, il y avait de quoi se relaxer pour mieux se relancer
Participer c’était vivre ensemble la transition, avec des amis, avec les enfants,  pour réfléchir, découvrir, rencontrer et échanger.0030IMG_20240622_164258
Une journée bien sympathique organisée en campagne par le groupe citoyen « Faire tiers-lieu » à Poussan dont l’intention est de participer au développement durable de notre territoire, de créer des opportunités de rencontre entre curieux et impliqués pour favoriser une dynamique collective.

Participez à 5 ateliers et découvrez tous les gestes pour réduire votre impact sur notre planète.

Tous les mardis du 4 juin au 2 juillet, de 14h à 17h.
Participez à 5 ateliers et découvrez tous les gestes pour réduire votre impact sur notre planète.
Participation gratuite sur inscription au 05 31 48 11 55 (du lundi au vendredi de 9h à 19h).
Au programme :
- 4 juin : Les éco-gestes au quotidien
- 11 juin : Les éco-gestes au jardin
- 18 juin : L’alimentation durable
- 25 juin : Les éco-gestes en cuisine
- 2 juillet : Mise en pratique (Un jardiner donnera les clés pour réussir un compost de qualité. Pour compléter la pratique de nos éco gestes, les restrictions d’eau étant de plus en plus fréquentes dans le département, il présentera une solution pour maintenir l’arrosage des plantes en fabriquant un oyas.)
Les ateliers se dérouleront au 1er étage de la mairie, sauf le 2 juillet, salle Jean Théron (face au Foyer des Campagnes).

Un atelier sur le thème « Des écogestes à portée de main »

Mercredi 19 juin, de 14h30 à 16h, l’association de consommateurs UFC-Que Choisir, vous donne rendez-vous pour participer à un atelier sur le thème « Des écogestes à portée de main » : activités, discussions, jeux… et présentation des bonnes pratiques.
Cet atelier interactif s’inscrit dans la mission d’intérêt général de l’association pour aider les consom’acteurs à faire les meilleurs choix pour leur budget, leur santé et l’environnement.
0348 441166015_853072296864631_6346617799558969468_n
Atelier sur réservation. Nombre de places limité à une vingtaine.

Ce rendez-vous apporte un « savoir vert quotidien » aux consommateurs afin qu’ils puissent , par des gestes simples, préserver la nature et donner du sens à leur consommation.

Un moment convivial, ludique et instructif !

En-jeu Conso : ce jeu vous permettra de faire les meilleurs choix pour votre budget, votre santé et l’environnement.

Inscription obligatoire à la Maison France services de Poussan au 09 70 65 00 04 au plus tard le 14 juin 2024.
L’atelier aura lieu en mairie, au 1er étage.

 

Une réunion publique instructive pour se préserver des atteintes aux biens et des cambriolages

Une réunion publique instructive pour se préserver des atteintes aux biens et des cambriolages ainsi que des escroqueries.

(Cliquez sur les documents pour les agrandir.)

Elle se déroulait ce mercredi 5 juin 2024, à l’Hôtel de ville de Poussan, et, après un accueil par Mr H P Bonneau, 1er adjoint de la ville, elle était animée par , le Lieutenant Cazitti, commandant de la brigade territoriale autonome de Balaruc les Bains, Le Capitaine Garnier des Garets d’Ars, adjoint au commandant de compagnie de gendarmerie de Pézenas, et Mr David Féret, chef de service de la Police Municipale de Poussan et ses équipes.

0134IMG_20240605_183332

Objectifs : anticiper et prévenir les risques et si l’on est un jour victime, savoir comment l’on doit réagir, quels sont les dispositifs à votre disposition et les actions à Mener dans le cas des atteintes aux biens, des cambriolages, des dégradations sur vos biens, des escroqueries.

Car malgré les équipements de vidéosurveillance (49) de la ville comme partout en France, atteintes aux biens et escroqueries sont fréquentes sur notre territoire :

A Poussan, en 2023 : 552 interventions au total, dont 61 pour atteintes aux personnes (en baisse) mais 112 pour atteintes aux biens (plus 47%) dont 22 cambriolages.

Sachez déjà, que, si nécessaire, les gendarmeries peuvent vous conseiller car elles disposent d’un référent de sureté.

EN CAS D’URGENCE, appelez immédiatement le 17 ou le 112. En cas de difficulté à parler ou entendre, envoyez un SMS au 114.

Vol et cambriolage

Vidéo : https://youtu.be/e7gSuIu859s

Le vol est le fait de prendre, sans autorisation, un bien ou une chose appartenant à une personne. Il en existe plusieurs formes : vol simple ou vol aggravé par au moins une circonstance aggravante. Les peines sont plus sévères selon la gravité du vol. Des peines complémentaires peuvent s’ajouter aux peines principales. La victime peut porter plainte pour que l’auteur des faits soit poursuivi par la justice. Nous vous présentons les informations à connaître.

Il y a vol quand une personne prend et enlève un bien ou une chose qui ne lui appartient pas.

L’auteur a conscience de l’acte commis, car Il agit dans le but de s’accaparer la chose d’autrui. Par exemple, voler un fruit sur l’étalage d’un commerçant sur un marché est un vol à l’étalage. Le « vol à la tire » ou « vol par pickpocket » est un vol qui consiste à prendre un objet que la victime porte sur elle, dans une poche ou dans un sac.

Il y a vol quelle que soit la valeur de l’objet volé.

Pour qu’il y ait vol, il faut que toutes les conditions suivantes soient remplies :

  • Le voleur ne doit pas être votre époux ou partenaire de Pacs (sauf séparation)
  • Le voleur ne doit pas être votre père, votre mère ou votre enfant
  • Vous devez être le véritable propriétaire du bien
  • Vous ne devez pas avoir abandonné le bien (dans une décharge, dans la rue…)

Le vol entre époux ou entre enfant et parents est reconnu seulement lorsque l’objet du vol est un document indispensable à la vie quotidienne : carte d’identité, moyen de paiement.

Si le vol est commis par la personne chargée d’une mesure de protection (tutelle, curatelle,…), il peut y avoir des poursuites pénales. C’est le cas du tuteur, Personne désignée pour exercer une mesure de protection d’un majeur ou d’un mineur (par exemple : le représenter dans les actes de la vie courante, gérer ses biens) qui commet un vol envers la personne qu’il doit protéger (prendre un meuble, par exemple).

Le détournement d’énergie (manipulation de l’installation électrique de son voisin par exemple) est considéré comme un vol.

Certains objets ne sont pas abandonnés et sont donc volés : les offrandes dans les églises, les couronnes déposées sur les monuments publics, les choses accompagnant les dépouilles des défunts…

Certaines infractions sont voisines du vol, mais ne sont pas du vol. Il en existe plusieurs.

Le fait de détourner de sa destination initiale une somme d’argent ou un bien confié volontairement pour un usage précis, n’est pas considéré comme un vol. Il s’agit d’un abus de confiance. Par exemple, si un comptable détourne à son profit une partie des fonds que son entreprise lui a demandé de gérer.

Le fait d’abuser de l’ignorance ou de la faiblesse physique ou mentale d’une personne n’est pas un vol. Il s’agit d’un abus de faiblesse. Par exemple, la signature d’un document inadapté aux besoins de la personne ou la signature d’un contrat de réparation contre la remise d’une somme importante et sans nécessité de réparation.

Le fait d’user de manœuvres frauduleuses pour qu’une personne remette volontairement de l’argent ou tout autre bien n’est pas un vol. Il s’agit d’une escroquerie. Par exemple, si une personne se fait passer pour un banquier et prend l’argent de ses victimes en prétendant faire des placements.

Le fait de faire semblant d’être prêt à payer un bien ou un service afin d’en disposer sans rien dépenser au final est une filouterie. Par exemple, manger dans un restaurant et partir sans payer.

Le fait d’obtenir de l’argent ou un objet par la violence ou l’intimidation est une extorsion ou du « racket ». Par exemple, un mineur peut être victime de racket dans son école ou à la sortie de l’école.

Le fait de menacer une personne de faire des révélations scandaleuses pour obtenir de l’argent ou un objet est un chantage.

Le vol aggravé est plus grave que le vol simple. C’est un vol commis avec au moins une circonstance aggravante.

Par exemple, le cambriolage est un vol commis avec effraction. Entrer de force dans une habitation est une circonstance aggravante du vol.

Il y a circonstances aggravantes si le vol a été commis dans les situations suivantes :

  • Par plusieurs personnes, auteur ou complice (celui qui aide ou assiste l’auteur du vol)
  • Par une personne dépositaire de l’autorité publique (policier, gendarme, par exemple))
  • Par une personne se prétendant policier, gendarme ou facteur, agent EDF,…
  • Avec violences avant, pendant ou après le vol, entraînant une incapacité totale de travail (ITT) pouvant être supérieure à 8 jours
  • Dans un local d’habitation ou dans un lieu utilisé pour recevoir des marchandises, avec une éventuelle entrée dans le lieu par effraction, ruse ou escalade
  • Dans les transports publics ou dans un lieu permettant d’accéder aux transports publics (métro, aéroport, gare,…)
  • Avec destruction avant ou pendant le vol
  • Avec tout ou partie du visage caché
  • Dans ou près d’un établissement scolaire
  • Par une personne majeure avec l’aide de mineur(s)
  • Vol portant sur un objet classé ou archéologique, bien culturel
  • Contre une personne vulnérable en raison de son âge, de son état de santé, de sa grossesse…
  • Avec usage ou menace d’une arme
  • En bande organisée c’est-à-dire une entente faite entre personnes pour préparer une infraction
  • Avec violences graves (tortures ou actes de barbarie) ayant entraîné une mutilation, une infirmité permanente ou la mort.

Le vol est dit « aux faux policiers » lorsqu’il est commis par des voleurs qui se font passer pour des policiers. Généralement, l’un des voleurs parle avec l’occupant de l’habitation, pendant que l’autre vole des objets ou de l’argent.

On parle de car-jacking, lorsque le vol de voiture se fait avec menaces ou violences sur le conducteur au volant de sa voiture.

On parle de home-jacking lorsque le voleur entre au domicile d’une personne, en sa présence et sans son autorisation, pour voler la clé de sa voiture. Le vol de la voiture pourra se faire ensuite sans qu’elle soit abîmée pour y entrer et la voler.

Le vol simple est moins sévèrement puni que le vol aggravé.

Vol simple

Le vol est puni de 3 ans de prison et de 45 000 € d’amende.

C’est la volonté de voler qui est réprimée. La peine est applicable même si l’auteur restitue l’objet après son vol ou s’il n’y a eu qu’une tentative de vol.

Il y a tentative de vol si l’auteur a commencé à commettre l’infraction, mais il a été stoppé en raison de circonstances extérieures. Par exemple, l’intervention d’un agent de sécurité dans un magasin empêche un voleur de passer à la caisse sans payer avec une bouteille d’alcool sous ses vêtements.

Vol aggravé

La peine varie en fonction des circonstances aggravantes retenues. Cela peut aller de 5 ans de prison à la réclusion criminelle à perpétuité et jusqu’à 150 000 € d’amende.

Il arrive que 2 ou 3 circonstances aggravantes puissent être retenues pour une même personne.

La peine est applicable en cas de tentative. Par exemple, si un cambrioleur force la porte d’une maison, mais quitte les lieux parce qu’une alarme a sonné.

Des peines complémentaires peuvent être prononcées. Cela peut être la confiscation de l’objet utilisé pour voler (arme, véhicule…), l’interdiction d’exercer une activité, une profession ou d’avoir une arme. Une autre peine existe pour tout étranger reconnu coupable : l’interdiction de séjour en France pour une durée de 10 ans au plus ou à titre définitif.

À noter

0134IMG_20240606_005058

toute personne qui permet d’éviter un vol en bande organisée et d’identifier les auteurs pourra ne pas être condamnée. C’est ce qu’on appelle une personne repentie.

Porter plainte

Vous devez porter plainte pour demander à la justice de condamner l’auteur du vol à une peine de prison et au paiement d’une amende, lors d’un procès pénal.

Si l’auteur est inconnu, vous pouvez porter plainte contre X.

Vous devez porter plainte dans un délai de 6 ans. Sinon, votre plainte ne sera pas prise en compte par la justice.

Contre les cambriolages, votre maison n'est pas un coffre-fort !
Verrouillez systématiquement votre porte.
Fermez vos fenêtres en cas d'absence
Sécuriser les accès à votre logement durant vos absences.

Vous êtes victime d’un cambriolage…

  • Premier réflexe : gardez votre calme, ne touchez à rien et appelez le 17 immédiatement.
  • Prenez des photos en attendant l’intervention de la gendarmerie ou de la police.
  • Vous devez ensuite vous rendre sans délai dans la brigade de gendarmerie ou le commissariat de police dont vous dépendez pour déposer plainte.
  • Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi déposer plainte par le biais d’un courrier papier adressé au procureur de la République.
    Téléchargez ici un modèle de courrier.

 

Comment limiter les risques de cambriolage ?

Quand vous êtes chez vous, vérifiez la sécurité de votre habitation

  • Équipez votre porte d’un système de fermeture fiable, d’un moyen de contrôle visuel (œilleton) ou d’un entrebâilleur.
  • Installez des équipements adaptés et agréés (volets, grilles, éclairage programmé, détecteur de présence, systèmes d’alarme).
  • Fermez la porte à double tour, même lorsque vous êtes chez vous, et ne laissez pas de clé sur la serrure intérieure d’une porte vitrée.
  • Ne facilitez pas l’intrusion des cambrioleurs : mettez sous clé vos échelles, marteaux, tournevis et autres outils de bricolage !

Quand vous vous absentez, quelques bons réflexes pour éviter les cambriolages 

  • Ne laissez pas vos fenêtres ouvertes.
  • Ne cachez pas vos clés à l’extérieur, même pour les laisser à un ami.
  • N’annoncez pas vos dates de vacances sur les réseaux sociaux ou votre messagerie (vocale ou courriel).
  • Demandez à une personne de votre entourage de passer chez vous pour récupérer le courrier et ouvrir/fermer vos volets.
  • Inscrivez-vous au dispositif Opération Tranquillité Vacances (OTV) auprès de la brigade de gendarmerie ou le commissariat de police dont vous dépendez.

Bon à savoir

  • Vous pouvez faire intervenir chez vous un référent sûreté, gendarme ou policier, expert en sécurité et vidéoprotection. Il réalisera une consultation gratuite et vous bénéficierez de ses conseils pour protéger votre logement. Contactez la brigade de gendarmerie ou le commissariat de votre secteur pour en savoir plus.
  • Avant de passer à l’action, les cambrioleurs font souvent des repérages, en se faisant passer pour des démarcheurs à domicile. Soyez attentif et n’hésitez pas à signaler un comportement qui vous semble suspect, en relevant si possible des éléments précis d’identification : véhicules (type, marque, couleur, immatriculation) ou individus suspects (caractéristiques physiques, tenue vestimentaire).
  • Vous pouvez aussi bénéficier du dispositif participation citoyenne, un partenariat entre la mairie de votre commune et la police ou la gendarmerie.

Je suis victime d’un vol dont je connais l’auteur

Je dépose ma plainte dans un commissariat ou une brigade de gendarmerie

Je suis victime d’un vol dont je ne connais pas l’auteur

Je prépare ma pré-plainte en ligne
  1. Je remplis le formulaire en ligne.
  2. Je choisis le commissariat ou la brigade de gendarmerie les plus proches.
  3. Je serais contacté pour signer ma plainte.

Afin d’éviter les mauvaises surprises, mettez toutes les chances de votre côté !

Prudence, vigilance, anticipation : vous trouverez ici les bons réflexes à développer sans attendre.

AU QUOTIDIEN

Protégez les accès 

Équipez votre porte d’un système de fermeture fiable, d’un moyen de contrôle visuel (œilleton), d’un entrebâilleur.

Installez des équipements adaptés et agréés (volets, grilles, éclairage programmé, détecteur de présence, systèmes  d’alarme). Demandez conseil à un professionnel.

Soyez vigilant

Fermez la porte à double tour, même lorsque vous êtes chez vous. Soyez vigilant sur tous les accès, ne laissez pas une clé sur la serrure intérieure d’une porte vitrée.

Ne laissez jamais une personne inconnue seule dans une pièce de votre domicile.

Placez en lieu sûr vos bijoux, carte de crédit, sac à main et clés de voiture. Ne laissez pas d’objets de valeur visibles à travers les fenêtres.

Ne commettez pas d’imprudence

N’inscrivez pas vos nom et adresse sur votre trousseau de clés.

Ne laissez pas vos clés sous le paillasson, dans la boîte aux lettres, dans le pot de fleurs… Confiez-les plutôt à une personne de confiance.

De nuit, en période estivale, évitez de laisser les fenêtres ouvertes, surtout si elles sont accessibles depuis la voie publique.

Ne laissez pas dans le jardin une échelle, des outils, un échafaudage ; ils offrent des moyens d’entrer chez vous.

AVANT DE PARTIR EN VACANCES

Informez votre entourage de votre départ (famille, ami, voisin, gardien,…).

Vous pouvez signalez votre absence au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie. Dans le cadre de leurs missions quotidiennes, les forces de sécurité pourront surveiller votre domicile grâce à l’opération tranquillité vacances.

EN CAS DE CAMBRIOLAGE

Prévenez immédiatement le commissariat de police ou la brigade de gendarmerie du lieu de l’infraction.

Si les cambrioleurs sont encore sur place, ne prenez pas de risques inconsidérés ; privilégiez le recueil d’éléments d’identification (type de véhicule, langage, signalement, vêtements, …).

Ces services de l’État et les autorités de contrôle mutualisent leurs compétences et optimisent l’action de l’État au sein d’une task force nationale de lutte contre les arnaques. Afin d’aider les entreprises à prévenir les risques liés à la cybercriminalité, la task force publie un guide actualisé de prévention contre les arnaques.

Les animateurs professionnels tenaient à aborder et à évoquer le thème des escroqueries et des arnaques, surtout par internet car elles sont de plus en plus fréquentes.

Les consommateurs et les entreprises sont de plus en plus exposées face à des manœuvres frauduleuses menées par des cybercriminels. Le nombre d’actes malveillants s’est accru avec la crise sanitaire engendrée par l’épidémie de la Covid 19. Si les grandes entreprises ont d’abord été la cible privilégiée, les TPE et PME sont de plus en plus souvent victimes de tentatives d’attaques.

Il est essentiel de maintenir une vigilance permanente en rappelant les attitudes réflexes qu’il convient d’adopter pour déjouer de potentielles arnaques. À cette fin, les services de l’État et les autorités de contrôle s’associent et proposent des fiches préventives d’identification des principales fraudes.

Les réseaux sociaux : un puissant vecteur pour les arnaques en ligne

Plus de 16 millions d’utilisateurs actifs sur Snapchat chaque jour en France ; 46,4 millions d’utilisateurs actifs sur Facebook par mois : ces chiffres illustrent l’importance et la démocratisation des réseaux sociaux au sein de la société.

La crise sanitaire a accéléré la dématérialisation et multiplié les opportunités d’une délinquance qui exploitait déjà le potentiel du numérique.

Compte-tenu de leur utilisation massive et quotidienne, ces réseaux représentent désormais un des principaux vecteurs de promotion et de publicité pour des produits et services parfois frauduleux qui font de nombreuses victimes.

C’est pourquoi les réseaux sociaux sont devenus des points d’entrée majeurs pour les arnaques.

Les pratiques frauduleuses sont très variées et touchent les consommateurs (de tous âges et de toutes catégories socio-professionnelles), comme les entreprises :

  • arnaques au compte personnel de formation (CPF) ;
  • escroquerie à l’encaissement de chèques ;
  • faux ordres de virements ;
  • usurpations d’identité de professionnels ;
  • faux sites administratifs collectant illicitement des données personnelles ou des coordonnées bancaires ;
  • fraudes s’appuyant sur la générosité des donateurs ;
  • offre de produits d’épargne et de crédits à des conditions particulièrement attractives ;
  • prospections commerciales non sollicitées (SPAM) ;
  • hameçonnage, phishing ;
  • pratiques abusives dans le domaine du dropshipping ;
  • ventes en réseau multi-niveaux illicites.

Une vigilance toute particulière est donc recommandée pour tout achat ou souscription à une offre de service

promue sur les réseaux sociaux.

Guide de prévention contre les arnaques

Accéder au guide (pdf ; 306 ko)

16 fiches de prévention contre les principales fraudes répertoriées

0134

Le guide propose des fiches d’identification des principales fraudes associées à des messages pratiques de prévention.

  • Fiche 1 – Arnaques aux achats en ligne
  • Fiche 2 – Dropshipping – Futurs vendeurs : gare aux mirages !
  • Fiche 3 – Les escroqueries au chèque bancaire
  • Fiche 4 – Epargne/crédits : attention aux offres frauduleuses
  • Fiche 5 – La fraude aux paiements en ligne
  • Fiche 6 – Faux ordres de virement
  • Fiche 7 – Usurpations d’identité
  • Fiche 8 – Faux sites administratifs
  • Fiche 9 – Hameçonnage / Phishing
  • Fiche 10 – Appels frauduleux aux dons
  • Fiche 11 – Fraudes aux réparations
  • Fiche 12 – Les escroqueries au RGPD
  • Fiche 13 – Vol de coordonnées bancaires
  • Fiche 14 – Rançongiciels (ransomwares)
  • Fiche 15 – Marketing de réseau (MLM) : Méfiez-vous des promesses d’enrichissement facile !
  • Fiche 16 – Arnaques au Compte Personnel de Formation (CPF)

Signaler une e-escroquerie ou porter plainte en ligne avec Thésée

Thésée, pour « traitement harmonisé des enquêtes et signalements pour les e-escroqueries » permet de signaler un acte de cybermalveillance ou de déposer plainte à distance, sans se rendre au commissariat. Cet outil s’adresse aux victimes de six catégories d’e-escroqueries listées par le ministère de l’Intérieur : piratage de messagerie, chantage, rançongiciels, arnaque sentimentale, petite annonce, sites de vente frauduleux.

Arnaque sur internet (THESEE, Pharos, …)

Ce 25 mai, la Nature fêtée à Poussan, pour qu’elle le soit aussi toute l’année

  La Fête de la Nature a été créée en 2007 sur l’initiative du Comité Français de l’Union Internationale de Conservation de la Nature et du magazine Terre Sauvage avec pour l’objectif de, tous ensemble, célébrer la nature chaque année.  0252Capture d'écran 2024-05-26 190511

La Fête de la nature, ce sont plusieurs jours de manifestations gratuites au contact direct de la nature, pour permettre à tous les publics de la découvrir ou la re découvrir.

Des milliers de manifestations sont ainsi organisées en France par les associations de conservation et d’éducation à la nature, les collectivités locales, les établissements scolaires, les entreprises, les particuliers… sur tout le territoire français, en métropole et en Outre-mer, dans les villes comme à la campagne, mais aussi en Suisse, au Portugal, aux Pays-Bas.    0252IMG_20240525_112426    

La Fête de la Nature se déroule chaque année au mois de mai, à une date proche (sauf exception) du 22 mai, date de la journée internationale de la biodiversité.

 Depuis 2009, la Fête de la nature est coordonnée en France par l’association éponyme, qui rassemble l’ensemble des organisateurs nationaux et partenaires de l’événement et œuvre pour accompagner les organisateurs de manifestation et porter la communication nationale de l’événement.0252IMG_20240525_102624Des vidéos :

https://youtu.be/TFkLGesJv5o?t=8

https://youtu.be/hgu1_knlvLU

https://youtu.be/eH0XuFg_G9U

La Mairie de Poussan avait décidé cette année 2024, d’organiser la troisième  édition poussannaise de la fête de la Nature ce samedi 25 mai  avec de très nombreuses activités gratuites … Des animations presque non-stop durant toute la journée avec une très belle participation des animateurs de l’ALP et du CLSH . L’objectif de cet évènement est d’amener le public à mieux connaître la riche biodiversité qui entoure la ville pour mieux la préserver ensemble.

Cette année encore M. Pierre Mariez, Adjoint à l’environnement et sa commission, ont souhaité donner une large place aux enfants à travers divers ateliers menés tout au long de la journée par les équipes du Service Enfance et  Jeunesse. Le matin, un marché de producteurs occupait l’espace au côté de nombreuses associations locales qui proposaient divers ateliers ou sorties (conte, art plastique, huiles essentielles, maquillage, initiation au yoga…).0252IMG_20240525_151409

Afin de préparer cette journée la mairie de Poussan organisait aussi un concours de photographies. Ce concours visait en mettre en valeur la richesse de notre patrimoine naturel et avait pour but de montrer des images sur le thème de « L’eau dans tous ses états ».  Des photos prises sur la commune afin de manifester un intérêt pour notre environnement.

Il était ouvert à tous les photographes amateurs à l’exclusion des membres du jury et des organisateurs et chaque participant pouvait proposer 3 photos maximum.

Et donc  au Jardin des Frères de bon matin ce samedi 25 mai  l’on  vous attendait motivé avec même un point buvette et restauration, un foodtruck…

Vous pouviez découvrir les photos du concours  et voter pour votre préférée mais aussi vous approcher et vous arrêter  aux  nombreux stands : la Moure Solaire, la Forêt Globale, le lombri-compostage, service environnement de l’Agglo, Wings of the océan, mairie de Poussan, avec des conseils pour le compostage, les pièges à frelons asiatiques.0252IMG_20240525_105632

De nombreux élus étaient présents pour entourer Pierre Mariez qui avait en charge l’organisation de cette belle journée. Madame le Maire se faisait un plaisir de participer avec une météo bien correcte pour passer une bonne journée au Jardin des Frères..
Gratuitement vous pouviez participer à de nombreuses animations :  au stand de Jérôme qui vous expliquait comment piéger les frelons asiatiques, qui vous donnait des conseils sur les abeilles. A celui de Sète Agglopôle avec des activités sur la biodiversité, à celui animé par Nicolas de la boutique Odlys…

Mais l’on vous en proposait beaucoup plus, car vous aviez l’occasion de faire votre marché ou du moins une partie, avec des producteurs locaux.
Sans compter que votre participation était possible à de nombreux ateliers avec pour les enfants des animations en continu, par tranches de 45 minutes proposées (pause entre 12h et 14h), par le SEJ de la ville de Poussan.
0252IMG_20240525_105508
avec 4 ateliers : création de vase avec des fleurs, atelier de plantation de graines pour les maternels (boîte d’œuf), atelier de plantation de graines pour les élémentaires (bouteille en plastique), création d’animaux à partir de pommes de pin, création de cadre nature et stand maquillage (thème floral). Ces activités ont connu tout au long de la journée un grand succès.
Pour les adultes (avec quelquefois la participation des enfants possible), la construction sur place d’un mur en pierres sèches avec l’association Pierres et Chemins de la Moure fut souvent observée mais il était plus aisé de participer à une animation parents/enfants sur le thème des plantes sauvages et des insectes pollinisateurs à rallye-photo avec l’Espangassat, à des jeux et activités sur la flore endémique et emblématique de nos garrigues, à une animation pour mieux connaître les chauves-souris avec l’association Groupe Chiroptères Languedoc-Roussillon.
Sinon, vous pouviez profiter dune promenade « À la découverte de la bio-diversité de Poussan » avec la LPO, d’un atelier land art par l’association la Clé des arts, de la fabrication de « Roll’on, secours
d’été » avec Odlys. et de yoga reliance à la nature pour enfants avec Gemme de Yoga.
Quel choix !
 0252Capture d'écran 2024-05-26 190423

Heureusement, une buvette et un foodtruck  étaient à votre disposition alors qu’un traiteur vous proposait des plats,  avec une paella en plat principal. Vous pouviez vous composer un petit repas. Certains furent conquis et restèrent dans le jardin de la grotte arboré pour le partager en famille ou entre amis.

Et toujours dans le cadre de la Fête de la Nature un atelier en centre-ville avec un ramassage de mégots pour des volontaires encadrés et aidés par toute l’équipe de l’association Wings of the Océan! 

Un autre déplacement ne concernait que les enfants nés en 2023, qui, accompagnés par leurs parents avaient la possibilité de choisir des arbres au terrain de l’Olivette dans le cadre de l’opération « 1 arbre par naissance ».

Un énorme succès puisque près de 20 enfants ont pu choisir leur arbre parmi tous ceux  qui ont été plantés sur ce terrain municipal depuis sa végétalisation et non étiquetés.

0252IMG_20240525_112155Ce dernier devient peu à peu un terrain dédié à l’agriculture partagée, à la permaculture et, chacune des familles, en plus des soins apportés par les agents des services municipaux, peut venir voir son arbre et prendre soin de lui….0252Capture d'écran 2024-05-26 190607Si l’après-midi l’on suivait un rythme de croisière l’on profitait du yoga et ateliers, atelier « Monoï et massage des mains » par Fleur de vahiné, du  « Modelage d’argile avec cuis-
son de l’objet réalisé », organisé par Merveilles de terre, d’arts plastiques avec l’as-
sociation La clé des arts.

Et pour terminer cette journée très bien remplie, qui a accueilli de nombreux visiteurs et familles, surtout bon nombre d’enfants, avant de partager un moment de convivialité entre élus, organisateurs, animateurs et visiteurs,  le palmarès du concours  de photographies était dévoilé…

Ce concours avait pour but de montrer des images de la Nature sur « L’eau dans tous ses états »

3 prix furent décernés :

Le prix du jury remis à Marty Célia

0252IMG_20240525_175221
Celui du coup de cœur du public remis à Séverine Campagna.

Et le prix jeune (moins de 18 ans) remis à Tom Canales.

0252IMG_20240525_173128
Les lauréats recevaient  des plantes et des  paniers de produits locaux, tandis que Pierre Mariez, Conseiller municipal délégué à l’environnement remerciait tous les acteurs de cette belle journée bien attrayante, les nombreux visiteurs aussi, et tous ceux qui ont permis qu’elle se réalise.

0252IMG_20240525_175711

La Nature fut bien mise à l’honneur et c’était le principal …

 Bien plus de photographies : https://photos.app.goo.gl/hLTfjEgKXtNYz61P9

Poussan souhaite proposer au plus grand nombre une solution innovante pour accélérer la transition énergétique

Fruit d’un partenariat entre Voltalis et Sète agglopôle Méditerranée, Poussan souhaite proposer au plus grand nombre une solution innovante pour accélérer la transition énergétique sur l’ensemble du territoire.Peut être une image de 1 personne et texte qui dit ’Pas encore équipé? ขืนรุนภา cmHoлeH . Aidez-nous! Économisons notre énergie grâce à Voltalis Chauffé à l'électricité? Ce thermostat connecté, l'app et son installation 100% gratuits pour réaliser jusqu'à 15% d'économies d'énergie! aGGLOPÔLE Sète méditerranée médit ARCHIPEL E ARCHIPELDETHAU THAU X Voltalis’
Si vous êtes chauffé au tout électrique, les équipes de Voltalis seront présentes sur notre commune le 22 juillet afin de vous proposer l’installation gratuite d’un thermostat connecté permettant de réaliser des économies d’énergie.
Intéressé(e) ?
Rendez-vous dès maintenant sur www.voltalis.com/particuliers/adhérer ou contactez directement un conseiller au  05 40 25 69 96 ou à  agglopole@voltalis.com pour plus de renseignements.

 

La collecte des ordures ménagères passera en mode estival le 17 juin

À partir du lundi 17 juin, l’Agglopôle augmente la fréquence de collecte des ordures ménagères des foyers équipés de bacs individuels (gris ou marron) sur l’ensemble du territoire (14 communes).

Camion, Collecte, Déchet, Ripeur

Pendant la saison estivale, la collecte des ordures ménagères (non recyclables) aura lieu deux fois par semaine, et ce, jusqu’au 16 septembre prochain. À Poussan, les ordures ménagères seront collectées les mardi et vendredi, secteurs Poussan 1 & 2, et les lundi et jeudi à la place du vendredi au Giradou.

Un doute sur les jours de ramassage ? Téléchargez le document récapitulatif des jours de collecte 2024-2025 sur Poussan : https://urlz.fr/qGgu.
Ou consultez l’outil interactif sur le site de l’Agglopôle :
https://www.agglopole.fr/preserverrecycler/trier-ses-dechets/connaitre-les-jours-horaires-de-collecte
Sète Agglopôle Méditerranée rappelle aux habitants qu’un composteur de jardin est mis à leur disposition, gratuitement sur réservation, afin qu’ils puissent trier leurs restes alimentaires et faire leur propre compost.

Renseignements au 04 67 78 55 96 ou par courriel à dechets@agglopole.fr.