Les Mardis du SCOT à Poussan

aaaaaascotCapture d’écran 2022-09-21 125700
Le SCOT, ou schéma de cohérence territoriale, est un outil de planification et d’organisation des territoires. A ce titre, il s’applique également au Bassin de Thau, par la coordination et le pilotage du SMBT (Syndicat mixte du bassin de Thau). Ce document, en cours de définition, va programmer et arbitrer les grandes décisions et actions du territoire des 20 prochaines années, en matière d’agriculture, de mobilité, logement, développement économique, environnement…
La prochaine mouture, qui va nous engager jusqu’en 2042 s’avère stratégique : le réchauffement climatique, les transformations sociétales, la biodiversité… autant de questions qui appellent un processus de concertation. Pour compléter l’approche participative conventionnelle, les élus ont souhaité vous proposer une démarche innovante et spontanée : les mardis du SCOT ! Au programme : des réunions mensuelles, placées sous le signe de la co-conception, portant chacune sur une thématique spécifique du SCOT, à (re)visiter ensemble. La prochaine rencontre se déroulera le 27 septembre, à 18h, à Poussan (le lieu sera précisé après inscription). Ce cinquième atelier sera consacré au thème des Risques. aaaaaabscCapture d’écran 2022-09-21 154742Attention : afin de garantir un maximum de participation à tous, une seule participation est possible par personne sur l’ensemble des « mardis du SCOT ».
Également, pour des raisons sanitaires et afin de garantir une qualité d’animation optimale aux participants, la  jauge maximum est limitée à 20 personnes. En cas de surnombre une participation ultérieure vous sera proposée sur l’un des autres ateliers à venir (qui se dérouleront sur d’autres lieux ).

Voici le lien pour s’inscrire aux Mardis du SCOT :

Schéma de Cohérence Territoriale: Les habitants sont invités à participer aux « Mardis du SCOT ».

Le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT*) dresse des perspectives pour habiter, se déplacer, consommer… sur le bassin de Thau. Il interroge directement nos pratiques individuelles et collectives. Il touche à notre quotidien. Cela demande l’implication de toutes et de tous, pour développer, mettre en valeur et protéger un territoire que nous savons exceptionnel. La concertation est un fil rouge dans l’élaboration du SCOT. En complément des enquêtes publiques réglementaires, le SMBT n’a eu de cesse d’impliquer les acteurs du territoire et les citoyens dans la démarche.

Randos SCOT, journées SCOT, expositions itinérantes, réunions publiques, recueils d‘avis en mairie se sont succédés de 2006 à 2012 lors de l’élaboration du précédent SCOT.en savoir plus sur les étapes du SCOT jusqu’à aujourd’hui A l’heure de la révision, un nouveau processus de concertation s’est engagé avec l’ensemble des acteurs du territoire, au premier rang desquels les communes. Mais il a été mis en place un dispositif novateur afin de faciliter la participation des citoyens…

  Les « Mardis du SCOT »sont un outil d’expression démocratique permettant aux habitants de contribuer à l’élaboration du SCOT. Les réunions ont pour objet d’encourager l’expression et la participation des citoyens à la construction collective de l’avenir du territoire. Ces réunions sont publiques et ouvertes à l’ensemble de la population habitant ou travaillant sur le territoire. Le nombre de place est cependant limité pour des raisons sanitaires et d’animation.

 aaaaaascotCapture d’écran 2022-09-21 125700

Les Mardis du SCOT*, pourquoi ?

Les enjeux sont clairs. Le SMBT souhaite élaborer une vision future et partagée du territoire avec ses habitants, participer à la montée en compétence du grand public sur le sujet « SCOT », réfléchir et agir autrement. Les objectifs sont d’entendre l’expression des besoins des habitants et usagers sur les enjeux et les contraintes du territoire et de permettre l’émergence d’idées originales et de propositions concrètes émanant des citoyens.

Avec quelles règles du jeu ?

Le premier rendez-vous des «Mardis du SCOT»s’est tenu le 26avril au musée« Villa Gallo-romaine »de Loupian et avait pour thème «l’agriculture.et l’alimentation».

Depuis, ils se tiennent tous les derniers mardis du mois. La population peut s’inscrire à une réunion sur une thématique spécifique propre au SCOT.

Vingt places sont ouvertes à chaque réunion. Le thème, la date des réunions et les modalités d’inscriptions sont systématiquement communiqués sur le site internet du SMBT et par voie de presse.

Les sujets qui sont abordés Le SCOT a vocation à définir des objectifs et des prescriptions sur tous les domaines touchant au quotidien des habitants, à l’organisation et au fonctionnement du territoire, aux besoins des populations: l’environnement, l’habitat, les déplacements, l’activité économique, les commerces, les ressources, les risques.

EN BREF:

1er rendez-vous : le mardi 26 avril

Ensuite, les derniers mardis du mois

8 rencontres, dans 8 lieux différents, sur 8 thématiques Un dispositif itinérant : à chaque édition une nouvelle commune et un lieu d’accueil différent

20 participants maximum

Durée : 1h30 environ

1 seule participation par personne

Ainsi, les « Mardis du SCOT » portent sur :

L’agriculture et l’alimentation : mardi 26 avril

La mobilité : mardi 31 mai Le patrimoine naturel et les trames vertes & bleues :

mardi 28 juin Les risques (naturels / industriels, etc.) :

mardi 27 septembre à Poussan

pour s’inscrire (lien raccourci :https://bit.ly/3LxTrAZ) (faire un copié/ collé de l’adresse)

La démographie et le logement : mardi 11 octobre à Mèze >
(lien raccourci :
https://bit.ly/3eVwn2X)


Les ressources (sol, eau, énergie, etc.) : mardi 18 octobre à Sète – Syndicat mixte du
bassin de Thau
(lien raccourci :https://bit.ly/3ShknaC)

Qualité et cadre de vie : mardi 15 novembre à Marseillan
(lien raccourci :
https://bit.ly/3QWZtMJ)


Transition « éco-économique » : mardi 29 novembre à Frontignan 
(lien raccourci :https://bit.ly/3BApHz5)

 

Pour quels résultats ? Les citoyens participant à cette démarche expérimentale du SCOT produisent des propositions qui sont synthétisées par des rapporteurs durant les ateliers.

Cette contribution citoyenne sera transmise aux élus et bureaux d’études qui travaillent actuellement à la révision du SCOT, permettant d’alimenter la démarche en mode participatif. Il est prévu une neuvième rencontre de synthèse quir éunira,à la fin du processus,les rapporteurs, les participants et quelques élus. Cette séance permettra de restituer les mesures, objectifs et orientations issues des réunions citoyennes. Quelle est la prochaine date ? Le prochain Mardi du SCOT se déroulera le 27 septembre à 18h au Syndicat mixte du bassin de Thau à Sète.L’organisateur accueille chez lui cette fois. Cet atelier portera sur la thématique « Les risques (naturels / industriels, etc.) ».

Pour s’inscrire, c’est ICI ! > Le lien raccourci :https://bit.ly/3LxTrA

*Le Schéma de cohérence territoriale qui est un document d’urbanisme, issu de la loi SRU (Solidarité et Renouvellement Urbain), élaboré par les élus et animé par le SMBT, fixe une stratégie et un cadre pour l’aménagement et le développement d’un territoire. Il doit être porteur d’une vision à long terme dans tous les domaines (logement, mobilité, environnement, économie, cadre de vie). Il s’impose aux communes et intercommunalités en matière d’urbanisme.

La qualité de l’air sur le bassin de Thau en 2021

Sète-Thau-Frontignan : des enjeux qualité de l’air, une surveillance adaptée Situé en bordure de la Méditerranée, le bassin de Thau est un territoire pluriel mêlant activités portuaires, industrielles, touristiques… Autant de secteurs qui peuvent avoir un impact sur la qualité de l’air et générer des nuisances olfactives sources de gênes et d’interrogations chez les populations riveraines.AAAAAATMO0Capture d’écran 2022-09-22 091714

Ces problématiques ont conduit Atmo Occitanie à surveiller la qualité de l’air sur ce territoire. Représentatif par la diversité des thématiques étudiées et par la variété des acteurs engagés, la surveillance sur le bassin de Thau permet de :

- Evaluer et prévoir la qualité de l’air sur Sète Agglopôle Méditerranée en surveillant les principaux polluants réglementés : particules en suspension (PM10), particules fines (PM2.5), dioxyde d’azote (NO2) ;

- évaluer l’impact d’activités économiques telles que celles du port de Sète-Frontignan, de la carrière de Poussan et de la réhabilitation des sols de l’ancienne raffinerie de Frontignan, sur la qualité de l’air.

Les polluants réglementés sont surveillés ainsi que des polluants spécifiques aux exploitations comme les poussières sédimentables (PSED), les Composés Organiques Volatils (COV), les particules ultrafines (PUF) ;

– surveiller les odeurs ressenties sur le territoire par le biais d’un observatoire des odeurs qui s’appuie sur un réseau de citoyens volontaires.

Ce suivi se base également sur les signalements de toute personne rencontrant une nuisance.

Evaluer et prévoir la qualité de l’air sur le territoire

Atmo Occitanie évalue et prévoit la qualité de l’air du territoire.

En partenariat avec Sète Agglopôle Méditerranée, un dispositif plus précis renforcera et actualisera les connaissances. Sur le territoire de Sète Agglopôle Méditerranée, le trafic routier est la principale source de dioxyde d’azote. En 2019, une campagne de mesure ciblant le dioxyde d’azote a été réalisée sur l’ensemble de l’agglomération et a permis de faire un état des lieux de la qualité de l’air, notamment en proximité du trafic.

Concernant l’ozone, problématique qui concerne l’ensemble du territoire régional, la valeur cible était dépassée avant la crise sanitaire.

« Si une nette amélioration de la situation est constatée depuis 2020, des enjeux importants restent associés à ce polluant. Pour mettre à jour la situation du territoire, notamment suite à la crise sanitaire, et évaluer les concentrations de dioxyde d’azote et de particules en suspension sur la zone, plusieurs actions vont être menées dans les prochains mois :

- implantation d’une station de mesure multi-polluants près d’un axe routier dans la ville de Sète ;

- réalisation de campagnes de mesure du dioxyde d’azote sur plusieurs dizaines de sites de l’agglomération ;

- production de cartographies haute-résolution de répartition des polluants sur Sète Agglopôle Méditerranée.

 

En 2021, quelle qualité de l’air sur Sète Agglopôle Méditerranée ? https://www.atmo-occitanie.org/sete-agglopole-mediterranee-evaluation-de-laqualite-de-lair-2021-synthese

Qu’en est-il en 2020, 2019, 2018, … ? https://www.atmo-occitanie.org/ressources?text=Sète Agglopôle Méditerranée

Consultez sur l’espace interactif les données annuelles de Sète Agglopôle Méditerranée : https://www.atmo-occitanie.org/datavis/34/200066355

AAAAAATMOCapture d’écran 2022-09-22 091806

Surveiller l’impact de l’activité de la carrière de Poussan sur la qualité de l’air GSM Granulats, exploitant de la carrière de Poussan, est partenaire d’Atmo Occitanie depuis 1990.

Cet engagement porte sur l’évaluation de l’impact de l’activité de la carrière sur l’empoussièrement de son environnement. À l’extraction, lors du transport, comme dans les phases de retraitement, l’activité des carrières génère des particules sédimentables. Ces poussières se caractérisent par un diamètre et une masse relativement importants. Elles se déposent dans l’environnement immédiat des carrières et peuvent occasionner des nuisances pour les riverains en générant des salissures.

AAAAAATMOCapture d’écran 2022-09-22 092406

« Les résultats de la campagne 2021 mettent en évidence une diminution de l’empoussièrement autour de la carrière. A proximité des premières habitations, les niveaux d’empoussièrement sont inférieurs à la valeur réglementaire. De plus, l’activité de la carrière n’a pas d’influence sur l’empoussièrement du village de Poussan situé à 1,5 km à l’est de la carrière. Consultez les rapports annuels de suivis des retombées de poussières autour de la carrière de Poussan : https://www.atmo-occitanie.org/ressources?text=Poussan Consultez l’indice de la qualité de l’air ».

AAAAAATMOCapture d’écran 2022-09-22 092233

 

Animer un observatoire des odeurs sur le territoire

Depuis 2016, Atmo Occitanie anime un observatoire des odeurs sur le bassin de Thau. Ce dernier permet d’assurer un suivi des nuisances olfactives qui occasionnent gênes et interrogations chez les populations riveraines.

« Ce dispositif s’appuie sur un réseau de citoyens, les Nez qui recueillent au quotidien les odeurs ressenties. La collectivité de Sète Agglopôle Méditerranée et de nombreux industriels : Esso S.A.F., HEXIS S.A.S., Saipol, SCORI, Timac AGRO sont aujourd’hui partenaires de ce dispositif. Une odeur peut être composée d’une ou plusieurs molécules pour lequel le meilleur détecteur reste le nez humain. Cet observatoire permet d’établir un suivi objectif des odeurs ressenties en développant un vocabulaire commun et une méthodologie d’analyse standardisée des odeurs. »

Les signalements sont traités et les acteurs locaux, dont les activités peuvent être source d’odeurs, sont immédiatement avertis afin qu’ils puissent agir pour réduire la nuisance. Au cours de ces dernières années, les gênes olfactives ont baissé. Parcourez les bilans annuels de l’observatoire des odeurs sur le bassin de Thau : https://www.atmo-occitanie.org/ressources?text=odeurs Thau Evaluer l’impact du chantier de réhabilitation des sols sur l’ancienne raffinerie de Frontignan sur la qualité de l’air Le site de l’ancienne raffinerie Mobil à Frontignan fait l’objet d’une réhabilitation environnementale.

AAAAAATMOCapture d’écran 2022-09-22 092447

Dès la phase d’études préliminaires en 2016, la société Esso S.A.F. en charge du chantier a souhaité construire un partenariat avec Atmo Occitanie pour assurer la surveillance de la qualité de l’air.

 

Les premières investigations ont mis en évidence que les principaux polluants émis lors de l’excavation, la manipulation ou le traitement des terres chargées en hydrocarbures appartiennent à la famille des Composés Organiques Volatils (COV). Des mesures ciblant spécifiquement les COV, polluants traceurs de l’activité, seront mises en place afin de suivre l’impact du chantier sur la qualité de l’air et contribuer, notamment, à mieux associer les activités du site à des signalements de gênes olfactives.

En parallèle, l’observatoire des odeurs, dont Esso S.A.F. est déjà partenaire, sera mobilisé et renforcé dans le cadre de l’évaluation de l’impact de ces travaux. Les riverains qui le souhaitent pourront bénéficier d’une formation poussée au Langage des Nez®. Des campagnes de mesure de sulfure d’hydrogène en tant que polluant odorant complèteront cet observatoire des odeurs. Consultez les évaluations de la qualité de l’air autour de l’ancienne raffinerie de Frontignan : https://www.atmo-occitanie.org/ressources?text=raffinerieAAAAAATMOCapture d’écran 2022-09-22 092712

 

 

 

Poussan et les journées du patrimoine : de nombreux participants bien motivés

La 39ème édition des Journées Européennes du Patrimoine avait lieu les samedi 17 et dimanche 18 septembre 2022 avec un programme éclectique qui a su attirer un public  composé de Poussannais mais aussi d’habitants du territoire de Thau
Ces animations se tenaient  avec une météo des plus clémente. Un plaisir.     

Démarrage dès ce samedi 17, au matin, à Poussan, pour ces 2 journées européennes du Patrimoine avec à 11 h 00, un premier rendez-vous. Une découverte du cadran solaire avec Roger Tognetti, gnomoniste créateur du cadran.

Rendez-vous était donné place de la Mairie. Sont venus se joindre à cette découverte les nouveaux habitants de la commune qui étaient reçus par le Conseil Municipal.

Si en 2012, le cadran scolaire d’azimut situé sur la place de la Mairie a eu droit à un beau lifting,  son concepteur, Roger Tognetti s’en occupe toujours du mieux possible afin de lui redonner son aspect originel.cadranCapture d’écran 2022-09-17 132456

Le cadran avait eu alors une restauration et le sol aussi.  Depuis, tous les ans, ceux qui souhaitent obtenir des informations ou comprendre son fonctionnement peuvent s’adresser à Roger ou participer à des conférences de sa part. Les enfants et les scolaires en ont profité aussi.

C’est en effet un des plus précis et des plus perfectionnés de France. Roger est toujours prêt à le démontrer aux visiteurs. Ce gnomoniste passionné en a créé de toutes sortes mais pour celui-ci, la science exacte a parlé particulièrement. Si voilà plus de 15 ans, avec l’aide des services techniques et des enfants du centre aéré il avait déjà réalisé un cadran sur un mur de la MJC, il souhaitait encore s’approcher de l’idéal avec un cadran horizontal. Il avait donc réalisé les plans, réalisé de savants calculs, puis présenté son projet à la mairie qui permit alors sa réalisation avec l’aide des tailleurs de pierre de Vincent Gascon.

Avec des pierres venues de Bolivie, des Pyrénées ou de Jérusalem des compagnons ont réalisé ce cadran selon les mesures, les plans et les données de Roger.

Avec ce cadran, c’est l’homme lui même qui est le style ou la tige qui grâce à son ombre va indiquer l’heure. L’ombre projetée indiquera l’heure exacte à laquelle il faudra apporter une correction en fonction de la période précisée sur le tableau devant le cadran. (Equation du temps) (http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89quation_du_temps), une autre de 3/4 h en fonction de notre position par rapport au méridien de Greenwich (http://fr.wikipedia.org/wiki/Temps_moyen_de_Greenwich) et une dernière selon l’heure d’été ou d’hiver.  Ça fonctionne très bien et de plus ce cadran ana-lemmatique est utilisable comme une boussole : un chef d’œuvre en quelque sorte auquel l’on doit  un grand respect.

Ce samedi, Roger avait invité les Poussannais et les visiteurs à venir se placer autour du cadran solaire, sous le soleil exactement pour écouter ses explications et assister à une démonstration du fonctionnement du cadran..

Toutefois, Roger précisait aux quelques participants qu’il avait toujours eu un grand intérêt pour ce qui se passait dans le ciel, ce qui l’avait mené en tant qu’amateur à réaliser des cadrans solaires.togDSC_0017

C’est un des plus beaux cadrans solaires de France, qui donne l’heure à 1 minute 1/2 près.  Il suffit de se placer au bon endroit en fonction de la saison, du mois et de la date, de lire l’heure sur le cadran et d’apporter la correction nécessaire indiquée par le tableau prévu à cet effet (Attention à l’heure d’été et d’hiver).  Sans celui-ci, il faudrait se baser sur plus 45 minutes. Pour être précis, il faudra toujours en fonction du mois, enlever ou rajouter des minutes à ces 45 qui sont une moyenne. »

cadranCapture d’écran 2022-09-17 132652
Pour en savoir plus quelques vidéos de Gilbert Raulet.
Roger Tognetti, gnomoniste amateur 5′ 11″
Journées du patrimoine à Poussan : présentation du cadran solaire par Roger Tognetti 4′ 20″
Présentation du Cadran solaire de la place de la mairie conçu par Roger Tognetti

 

Avec ces reportages, il nous fait encore partager sa passion et nous dévoile le fonctionnement et le mode de lecture des cadrans solaires.

Et ça fonctionne, Roger en faisait la démonstration. Pour vous faciliter les choses, il a tout prévu et il est possible de scanner le flash code placé sur le panneau à l’aide de votre smartphone. Vous  serez dirigé ver le site cadranpoussan.perso.sfr.fr où vous aurez de nombreuses précisions complémentaires.

 C’est vraiment une belle réalisation de part sa précision, sa taille et par les matériaux qui le composent ». Son rêve serait que chacun d’entre nous le découvre et l’utilise.

Et le samedi après-midi, dans les Halles  la conférence de M.Georges Château vous attendait : les outils anciens étaient au programme, mais c’est aussi l’évolution des outils et leur adaptation aux besoins qui étaient traitées.

aaaaaaboIMG_20220917_170644

En ce 17 Septembre 2022, dans le cadre des Journées du Patrimoine, la ville de Poussan avait en effet , entre autres belles activités, inscrit au programme une intervention de Georges Château sur les outils anciens. Ont été présentés par l’intervenant : leur fonction sociale, leurs bénéfiques évolutions, leur sagesse d’utilisation mais aussi le risque de leur disparition au profit de gigantesques mécaniques à la bien incertaine maîtrise.

« Parce que l’Homme est né sans griffes ni dents, sans naturelles défenses, depuis deux millions d’années, nos si précieuses mains ont reçu un prolongement : l’outil. »

 « Sans lui, nous serions restés vulnérables cueilleurs et bergers. »

« L’homme est en fait, l’animal plus l’outil. »

« Tout se passe comme si en nous privant d’instinct, mais en nous dotant d’intelligence, la Nature nous avait destinés à interposer entre elle et nous un corps inorganique, un évolutif, L’OUTIL. »

« De l’âge de Pierre, à celui du Bronze, du fer, nous en avons largement usé dans des conditions difficiles mais assimilables, parce qu’il a suivi de tranquilles évolutions successives. Que d’allègements de la peine humaine nous ont-ils apportés ! »

« Au XVIII -ème siècle avec les révolutions d’abord agricoles, puis industrielles, les progrès s’accélèrent, nous éloignant un peu de l’outil,  objet confidentiel, relationnel et social. »

« Sa spécialisation va soudainement créer de longs apprentissages mais aussi des différenciations sociales, des spécialisations, des corporations, des métiers nobles, d’autres plus vils, des sociétés d’abondance, avec d’autres laissées pour compte. Apparaîtront des conflits pour dominations, des guerres créatrices mais aussi génératrices de maléfiques machines. »

L’intervention de Mr Château en vidéo :

: https://youtu.be/NVXeSxnN64k?t=16

https://youtu.be/o3FKSTh8VqM?t=31

Et Georges Château rajoutait  : « La Mystique comme l’écrivait Bergson déjà en 1932 avait créé la Mécanique, les outils pour nous servir. Au fil des perfectionnements successifs, ils deviennent de plus en plus gigantesques, complexes, de plus en plus artificiels : télécommandés, électroniques, avec même l’informatique, le smartphone… »aaaaaaboIMG_20220917_172228

« Dans ce corps devenant grâce à eux, de plus en plus puissant, démesurément grossi, que devient l’esprit, notre appétence au travail, notre recherche de la « Belle Ouvrage », notre bienveillance, notre âme ? Ne serait-elle devenue trop petite pour ce grand corps s’inquiète-t-il ? Notre subite indépendance par rapport à nos anciens outils ne nous conduirait-elle vers individualité, égoïsme et solitude ? »

« Ce monde serait-il devenu tellement technique qu’il ne s’agit plus de se libérer de la servitude de la matière mais de s’offrir une injuste fringale d’accumulation de biens matériels au profit de seulement quelques-uns, dans quelques pays ? »

Ces grands déséquilibrés semblent nous éloigner un peu de nos petits outils quotidiens et pourtant, si l’homme dans son ensemble ne sait pas se monter raisonnable, si la Mécanique ne débouche pas sur une sage Mystique alors, notre belle Planète bleue risque brutalement de se ternir dans ses douces couleurs. »

Un nombreux public a pu ensuite s’entretenir avec Georges Château qui s’est fait un plaisir d’une part de donner toutes les explications nécessaires à son auditoire mais aussi de montrer une partie de ses nombreux outils d’autrefois en précisant leur rôle et les méthodes de fabrication.

Il est prêt à vous accueillir chez lui pour aller plus loin sur l’approche de ces outils anciens… Si besoin…aaaaaabyIMG_20220918_101254

 Et le dimanche matin, pour plus de 25 volontaires bien motivés ce fut l’occasion d’effectuer une balade de plus de 2 h sur les sentiers des capitelles et des garrigues poussannaises. Elle était organisée dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, par la ville en partenariat avec l’association Pierres et chemins de la Moure

Guidés par Philippe Stein, le Président de l’association et par Pierre Cazenove accompagné de Jean-Marie Murcia, tous ont pris plein nord vers des capitelles non loin des sentiers de randonnée.P1010547-CAPITELLE-poussan-768x1024Pour en savoir plus sur les capitelles : http://heraultinsolite.blogspot.fr/2012/06/le-circuit-des-capitelles.htmlaaaaaabyIMG_20220918_102023

Une très belle randonnée qui a permis aux participants de découvrir notre patrimoine naturel et bâti en garrigue avec en prime des paysages dont on ne se lasse pas !. Et un circuit des plus attrayant entre le complexe sportif, et les « Puech, entre le Mas d’Antoine et le chemin des capitelles, en passant par le sentier des sangliers une découverte du site de Francoeur, ,la capitelle du Catau, le trou de Bonnefoy… acapitelleCapture

Après un peu de repos, certains ont pu à 17h le dimanche 18, profiter de la dernière des trois Visites théâtralisées du centre historique de Poussan, une Déambulation, dite « Autochtone », une nouvelle formule proposée par la Compagnie du Strapontin en partenariat avec la Mairie de Poussan, qui venait conclure ces journées du Patrimoine..autochIMG_20220918_172105

Si les deux premières visites avait attiré énormément de spectateurs, celle-ci en a quand même rassemblé plus de 120, certains étant même revenus après une première visite qui les avait captivés. A travers une déambulation cette fois, en début de soirée, les guides de la visite invitaient chaque fois les spectateurs à repartir sur les traces d’un Poussan qui d’un siècle à l’autre depuis plus de 1000 ans a connu bien des péripéties, des périodes troubles et d’autres d’expansion.theatralisIMG_20220818_214216

Et la troupe au complet avait même amélioré encore le circuit en l’adaptant en fonction de ses analyses de ses premières expériences…

Entre les Halles et les portes des remparts de Poussan, entre les places du vieux village et ses châteaux, entre les ruelles et son église, entre ses portes et la salle « Vinas »  , le public allait de surprise en surprise.

autochIMG_20220918_172343

Un public intéressé par les dialogues et les saynètes, mais aussi par les données historiques communiquées, qui a su aussi apprécier le sens de l’humour et l’imagination débordante des acteurs, de la Troupe.

Entre histoires imaginées et saynètes décalées, de nombreux points « Histoire » ont recentré l’auditoire sur la réalité des faits nécessaires pour une telle visite.

Comme en particulier la découverte de la Salle Vinas : toutes les précisions sur :http://thau-infos.fr/index.php/commune/poussan/les-nouvelles-de-poussan/101237-le-plafond-de-la-salle-vinas-a-poussanknknknk-2

Chacun a pu en faire son interprétation après deux heures de visite. Avec le verre de l’amitié en conclusion  cette découverte a su sensibiliser les participants à l’Histoire de Poussan, à sa légende, mais aussi à son patrimoine.aaaaaafgCapture d’écran 2022-09-18 192527

 

La collecte des bacs gris en habitat pavillonnaire repasse « en hiver » à 1 fois par semaine

Déchets, Gaspillage, PoubelleLa collecte des bacs gris en habitat pavillonnaire
repasse « en hiver » à 1 fois par semaine

 

  • Les bac gris « ordures ménagères » sont collectés 2 fois par semaine en été uniquement. A compter de ce lundi 19 septembre, le rythme de collecte repasse donc à 1 fois par semaine avec pour objectif d’accompagner la nécessaire diminution des volumes d’ordures ménagères produits, ainsi que notre empreinte carbone.
  • Ce nouveau fonctionnement mis en place depuis janvier 2021 répond au constat du faible taux de présentation des bacs ordures ménagères ou de leur faible remplissage lors du second passage hebdomadaire du service collecte en habitat pavillonnaire.
  •  
  • Petit mémo :
  • -      Qui est concerné ? Les habitants en bacs individuels (habitat pavillonnaire).
  • -       Où ? Tout le territoire de SAM (les communes du Nord font cela depuis 10 ans).
  • -       Quand ? A partir du 19 septembre 2022
  • -       Comment ? Les bacs seront collectés une fois par semaine, et pour les foyers qui produisent trop de déchets, un bac plus grand ou un deuxième bac pourra être livré (sur demande).
  • -       Pourquoi ? Pour contribuer à la baisse des déchets et à la maîtrise des charges de collecte, et harmoniser les pratiques sur le territoire de SAM.
  • Pour mémoire, votre bac jaune est destiné à recevoir votre tri sélectif des bouteilles et flacons plastique (alimentaires, d’entretien ou d’hygiène), vos canettes et boîtes métalliques, les emballages carton ainsi que les papiers divers non souillés.
  • Un composteur individuel peut également être remis gratuitement sur simple demande.
  • Pour connaître le jour de collecte de votre quartier ou communes, une appli est disponible sur  :
  • https://www.agglopole.fr/preserverrecycler/trier-ses-dechets/connaitre-les-jours-horaires-de-collecte/

Projet de requalification de la RD2 : la concertation démarre le 26 septembre

Une concertation du public, organisée par Sète agglopôle méditerranée, sera ouverte pour une durée de 31 jours, du lundi 26 septembre au mercredi 26 octobre 2022 inclus. Elle concerne le projet de requalification de la Route Départementale 2 (RD2) en boulevard urbain, de la Gare Routière de Balaruc-le-Vieux au Pôle d’Echanges Multimodal de Sète, avec l’aménagement d’un Transport en Commun en Site Propre (TCSP) entre Balaruc-les-Bains et Sète.aaaaaabolCapture d’écran 2022-09-16 172149

Téléchargez le dossier de présentation du projet 

Le dossier de présentation du projet et un registre permettant de recueillir les observations du public seront également mis à disposition du public dans les mairies de Sète, Frontignan, Balaruc-les-Bains, Balaruc-le-Vieux ainsi qu’au siège de Sète agglopôle méditerranée (4, avenue d’Aigues à Frontignan). Ils pourront être consultés aux jours et heures habituels d’ouverture des bureaux.

Chacun pourra également adresser ses observations

  • par voie postale à l’adresse suivante : Sète agglopôle méditerranée – Service Foncier et Projets Urbains – 4 avenue d’Aigues – 34110 FRONTIGNAN
  • ou par voie dématérialisée à l’adresse suivante : concertation.tcsp.rd2@agglopole.fr

A l’issue de la concertation, un bilan sera établi et publié sur le site internet de Sète agglopôle méditerranée.

Tous les ménages devront pouvoir trier leurs déchets alimentaires à partir du 1er janvier 2024

Tous les ménages devront disposer d’une solution leur permettant de trier leurs déchets biodégradables à partir du 1er janvier 2024. Les collectivités territoriales chargées de la mise en œuvre de cette disposition devront leur proposer des moyens de tri à la source, conjoints ou complémentaires, comme des bacs séparés pour une collecte spécifique, compostage individuel ou collectif…Sponsored image

Dans un peu plus d’un an, à partir du 1er janvier 2024, tous les ménages devront pouvoir trier leurs déchets biodégradables (déchets dégradables naturellement par des micro-organismes vivants) et les séparer du verre, des emballages ou du reste de la poubelle indifférenciée, selon l’article L541-21-1 du code de l’environnement.

La mise en œuvre de cette disposition, introduite par la loi du 10 février 2020 contre le gaspillage et pour l’économie circulaire, repose sur les collectivités territoriales (communes ou communautés de communes), qui devront proposer les solutions vous permettant d’effectuer ce tri à la source, chez vous. Plusieurs dizaines de collectivités ont déjà aménagé cette obligation.

Ces solutions sont multiples, conjointes ou complémentaires, en fonction de la situation des communes (urbaines, rurales) et des ménages concernés (en appartement, en pavillon) : elles peuvent passer par la mise à disposition de composteurs individuels, ou collectifs (pour un immeuble, une rue, un quartier), de poubelles individuelles ou de conteneurs collectifs pour une collecte spécifique en benne à ordures, comme il en existe déjà pour les emballages ou le verre.

L’objectif est de valoriser, sous forme de compost ou de combustible (méthanisation), ces biodéchets constitués pour l’essentiel d’épluchures, produits de cuisine et restes de repas, au lieu de les enfouir ou de les brûler, afin de réduire la production de gaz à effet de serre.

Cette obligation de tri à la source des biodéchets ne concerne pour le moment que les entreprises et les collectivités, dont la production annuelle dépasse 10 tonnes ou 60 litres pour les huiles, volume qui sera abaissé à 5 tonnes au 1er janvier 2023, avant la suppression de ce minimum et l’alignement sur les ménages au 1er janvier 2024.

  À savoir : selon l’article L. 541-1-1 du code de l’environnement, les biodéchets sont « les déchets non dangereux biodégradables de jardin ou de parc, les déchets alimentaires ou de cuisine provenant des ménages, des bureaux, des restaurants, du commerce de gros, des cantines, des traiteurs ou des magasins de vente au détail, ainsi que les déchets comparables provenant des usines de transformation de denrées alimentaires ».

Météo France a placé Hérault, Gard, Bouches-du-Rhône, Vaucluse, Ardèche & Drôme en vigilance orange

Météo France a placé Hérault, Gard, Bouches-du-Rhône, Vaucluse, Ardèche & Drôme en vigilance orange en raison d’un risque d’orages diluviens demain mercredi. Plus d’infos au https://meteo-express.com/suivi-vigilancePeut être une image de carte et texte qui dit ’METEO FRANCE Vigilance météorologique La carte est actualisé au moins fois jour, à6 vigilance absolue s'impose dangereux exceptionnelle 6h. très vigilant dangereux Diffusion mardi septembre 2022 16h00 Validité jusqu'a mercredi septembre 2022 16h00 attentif vous activites sensibles Consultez Pas bulletin national vigilance particulière. Vent orages localement violents mercredi basse du Neige-verglas Pluie-Inondation carte pour lire les bulletins Orages Inondation Canicule Vagues-submersion d'eau vigilances pluie- -inondation Conseils des pouvoirs publics m'éloigne arbres des bâtiment informé l'évite deme déplacer protège biens exposés uu peuvent tre Inondés d'utiliser téléphone appareils électriques Ministère vigicrues transition écologique et solidaire départements en Orange.’

Mardi 20 septembre de 10h à 18h30 le camion Orange fera escale place de la mairie.

Mardi 20 septembre de 10h à 18h30 le camion Orange fera escale place de la mairie.Peut être une image de 2 personnes, plein air et texte qui dit ’HOTEL orange LaF Orange’
 L’opérateur de télécommunication informera le public sur le déploiement de la fibre en cours sur la ville.
 Les techniciens seront présents pour donner des conseils sur le raccordement à la fibre optique de votre domicile.