Annonces paroissiales jusqu’au 4 novembre 2018

Tous les Mercredis : 20 h 30 : rencontre biblique salle Saint Joseph à Montbazin

Screen Shot 06-12-16 at 03.27 PM

Tous les Lundis et mardis 16 h : Prière des mères à l’oratoire de Poussan

Tous les mercredis

20 h 30 : rencontre Bible et prière salle saint Joseph à Montbazin

MOIS DU ROSAIRE :

CHAPELET A Gigean à 18h30 à la CHAPELLE DES PENITENTS LUNDI, MARDI, MERCREDI, JEUDI

A Montbazin à 14 h 30 LUNDI, MARDI, VENDREDI

A Poussan 17 h à la chapelle DU LUNDI AU VENDREDI

Mercredi 24 octobre :

Messe à Poussan à 17 h 30 suivie de l’Adoration du Saint Sacrement et possibilité du Sacrement de Réconciliation

20 h 30 : Rencontre Bible et prière salle st Joseph à Montbazin

Jeudi 25 octobre :

17 h 30 : messe à l’église de Gigean

Samedi 27 octobre :

18 h : messe à Montbazin

Dimanche 28 octobre :

9 h 30 : messe à Gigean

11 h : messe à Poussan (int : Valentine POUJOL)

Mercredi 31 octobre

18 h : messe à Montbazin

20 h 30 : rencontre Bible et prière salle Saint Joseph à Montbazin

Jeudi 1er novembre :

9 h 30 messe à Gigean – 11 h: messe à Poussan

Bénédiction des cimetières : 15h à POUSSAN, 16h à GIGEAN, 17h à MONTBAZIN

Vendredi 2 novembre : commémoration des fidèles défunts

18 h messe à Poussan : messe pour les défunts de l’année écoulée

Samedi 3 novembre :

18 h : messe à Montbazin

Dimanche 4 novembre :

9h30 : messe à Gigean

11h : messe à Poussan

Le Loto à  Gigean pour l’Association de Sauvegarde de la Chapelle des Pénitents de Gigean (ASCPG) aura lieu le Dimanche 18 novembre  à 15 h à la salle polyvalente de GIGEAN

 PAROISSE DU BON PASTEUR : ACCUEIL-SECRETARIAT : 5, rue de l’église POUSSAN Tel : 04.67.78.20.31 Permanences : MARDI- MERCREDI-JEUDI de 9h30 à 11h30 Email : paroisse.du.bon.pasteur@wanadoo.fr Site : www.paroisse-dubonpasteur.com

Père Bogdan LESKO
Email : bodziol@gmail.com
Tel : (en cas d‘obsèques ou autres urgences)

Journée de partage au jardin de la grotte

         JARP1080647  Comme les années précédentes, le comité kermesse de la Paroisse du Bon Pasteur organisait ce dimanche, à partir de 9 h, la kermesse paroissiale des 3 villages, Montbazin, Gigean et Poussan, au jardin de la Grotte.  Pour la messe, dès 10 h, les fidèles étaient très nombreux dans ce cadre enchanteur mais et cette année le soleil était au rendez-vous, sans vent, le cadre était donc enchanteur, propice au recueillement à cette heure-là. L’on prenait place, à l’abri, ce qui resserrait les liens.  En présence de plusieurs élus des  communes une belle journée s’annonçait pour tous, des enfants aux seniors comme le désirait le Comité.JARP1080646

Avec une mini chorale et un accompagnement musical les chants des participants prenaient de la hauteur. D’autant que le Père Bogdan désirait que ce soit une journée radieuse avec en plus durant la cérémonie, un moment particulier, François et Xavier venant apporter leur témoignage sur la foi et sur ce qu’elle leur apporte au quotidien.JARP1080642

Le Père Bogdan Lesko précisait que ce dimanche était synonyme de partage et de joie puisque c’était la fête, qu’une journée conviviale comme celle-cil permettait d’échanger et de réfléchir au sens de la communauté, de la foi…  Avec l’aide de chanteurs et avec de nombreux fidèles présents les chants les prières étaient magnifiés.

« Les pensées et le cœur des participants étaient donc en osmose avec la nature pour mieux se diriger vers les cieux.« JARP1080658

Après ce premier partage, à 11 h 30, c’était l’heure de se désaltérer et d’effectuer des achats devant des stands bien achalandés : Tandis que les petits découvraient quelques jeux comme la pêche ou les anneaux, tandis que des gâteaux, des livres, des bibelots et des plantes étaient proposés, l’on découvrait des stands richement décorés comme celui du petit jardin de la Paroisse ou celui de la vente de livres.JARP1080654

Pendant que les cuisiniers surveillaient la cuisson de la paella à l’extérieur, d’autres s’affairaient pour terminer la réalisation du repas qui regroupait plus de nombreux convives.JARP1080663

Le repas s’annonçait convivial avec en outre le bonheur de se retrouver entre paroissiens pour ce jour de fête. La bonne humeur et le soleil étaient aussi au menu. L’humour, l’amitié, la gentillesse… En début d’après-midi, place à la détente. L’on profitait de la sérénité régnant dans le jardin,pour proposer des jeux aux enfants et relancer certains stands.JARP1080670

Un spectacle de clowns venait même divertir l’assemblée tandis que pour que l’après-midi soit ludique tout était prévu :

L’on appréciait ce moment où le temps semblait s’être arrêté puis quand le besoin s’en fit sentir, les adultes entamèrent quelques bonnes parties de loto ou une partie de pétanque avant que ne soit tirée la tombola avec en plus la surprise du Père Bogdan.JARP1080677

Chaleureuse et festive, cette journée restera un souvenir bien ancré dans le cœur des croyants.JARP1080661

13 premiers communiants à Montbazin

commP1040794   Ce dimanche 13 jeunes croyants de la Paroisse du Bon Pasteur faisaient leur première communion en l’église de Montbazin qui pour l’occasion était très bien remplie.

Pour les catholiques, la première communion, c’est recevoir pour la première fois le corps du Christ sous forme d’hostie consacrée par le prêtre. La communion crée une relation personnelle au Christ en nourrissant de sa Parole et de sa vie.

En général, les enfants communient pour la première fois entre 8 et 10 ans mais l’on peut réaliser cette première communion à tout âge.commP1040696 Arthur Cros, Lorys Debard-Canavate, Tom Ganuchaud, Emmélia Giraud, Lucie Marques, Stéphanie Morata, Steacy Morillas, Manon Pasqualini, Clothilde Proriol, Emilie Ruis, Ethan Santucci, Titouan Tabary et  Allan Willieme ont donc reçu l’hostie pour la première fois durant une belle messe concélébrée par le Père Bogdan Lesko et un prêtre, lié à un des premiers communiants. La ferveur et la joie animaient les enfants et leurs parents souvent entourés par leur famille « élargie ».

Conférence de Carême

JEUDI 16 MARS à 20H Salle Notre-Dame GIGEAN

« Le pardon et les souffrances de Jésus »

Pourquoi les souffrances physiques et morales de Jésus jusqu’à mourir sur la croix?

Comment devons-nous accepter cette souffrance qu’a subit Jésus pour que nous soyons sauvés?

De nos jours comment l’expliquer?

Faut-il vraiment souffrir pour sauver?

Par

Sœur Marie GUILLAUMIN de Saint Guilhem le Désert

Le Noël des chrétiens poussannais

     messeDSC_0019 (4)A 18 h 30, à Poussan, ce dimanche 24 décembre, les chrétiens, les paroissiens , et tous les croyants qui désiraient être réunis et prier pour célébrer la naissance de Jésus, étaient invités en l’église Saint Pierre pour une veillée suivie d’une messe.   

 De nombreuses familles de la commune et même de la Paroisse, accompagnées par des cousins  ou des amis, avaient presque rempli l’église pour communier dans une même ferveur et fêter la naissance de l’enfant Jésus avant de se retrouver pour poursuivre la fête chez eux ou avec des amis. Plus de places assises dans l’église resplendissante et heureuse d’accueillir autant de monde.messeDSC_0015 (5)

Plus de 20 enfants du catéchisme, encadrés par des catéchistes, avaient préparé comme les années précédentes, avec l’aide de leurs parents, une introduction avec des saynètes théâtralisées pour illustrer la naissance de Jésus. Une véritable crèche vivante sauf pour les animaux. Les anges, les bergers, les enfants… le tout avec des signes d’amour et de bonté. Avec depuis Bethléem, une histoire bien tendre et porteuse de messages d’amour.  Entre temps, Jean-Claude Agullo, soliste, interprétait magnifiquement un Avé Maria.messeDSC_0013 (6)

Quand les enfants eurent quitté le chœur de l’église, quelques minutes plus tard, après avoir offert un cadeau au Père Bogdan, la Messe de Noël débutait.messeDSC_0014 (6)

Avec « Il est né le divin enfant… »  comme chant d’entrée les croyants se recentraient alors sur la prière avant que plusieurs textes sur la Nativité les préparent à la messe. Plus tard, avec « Les Anges dans nos campagnes » comme chant d’envoi après l’action de grâces, les croyants avaient célébré la naissance de l’enfant Jésus avec joie et ferveur autour du Père Bogdan Lesko qui célébrait un second Noël à Poussan avant de poursuivre dans les autres communes des « Trois clochers » .messeDSC_0021 (2)

Appel à la générosité par la paroisse du Bon Pasteur

La mairie de Gigean a requalifié son centre-ville ainsi que la rue de l’hôtel de Ville et le parvis de l’église.

La paroisse du Bon pasteur qui fait partie de la communauté du village a décidé de rénover le terrain autour du presbytère pour améliorer l’espace bien visible par tous.

« Avec le débroussaillage du jardin, nous avons mis en évidence la croix érigée en 1880, suite à une « mission » prêchée par les Jésuites. C’était la première mission juste deux ans après la construction de la nouvelle église de Gigean et son ouverture aux paroissiens le 11 Juin 1878. C’était à l’époque de l’Abbé Granier qui avait été nommé prêtre à Gigean quatre ans auparavant en 1876. » Précise le Père Bogdan Lesko, curé de la Paroisse.croDSC_0042 (6)

La croix a donc une grande valeur pour le patrimoine pas seulement matériel mais aussi spirituel de Gigean. croDSC_0044 (6)

« Or, son état est inquiétant et nécessite une restauration urgente. La collecte déjà faite auprès des paroissiens des 3 villages de la paroisse (GIGEAN-MONTBAZIN-POUSSAN) est insuffisante à couvrir les frais de la restauration par un spécialiste. » Confie le Père Bogdan qui rajoute : « Nous faisons appel à votre générosité pour participer à cette restauration. Merci d’envoyer vos dons par chèque libellé à : AD 34 paroisse du Bon Pasteur à l’adresse suivante du secrétariat paroissial : PAROISSE DU BON PASTEUR 5, rue de l’église 34560 POUSSAN. »

La Paroisse vous remercie.

Le Père Bogdan Lesko bénit le cimetière

cimeDSC_0005 (26)Comme chaque année pour la fête de la Toussaint et pour celle des Morts, les familles ont apporté un soin particulier au nettoyage des tombes du cimetière. La plupart d’entre-elles les ont abondamment fleuries. Autant dire qu’en cette période, le lieu est très fréquenté, du matin au soir.

Les allées ont pris des touches multicolores. Et le beau temps fait que les visiteurs s’y attardent. Chaque famille est venue fleurir la tombe d’un ou de plusieurs êtres chers qui ont quitté ce monde. Des chrysanthèmes aux cyclamens, en passant par les bruyères, les fleurs ont embelli toutes les allées déjà bien entretenues et ravivent la mémoire de ceux qui sont partis souvent trop tôt. Pour certains, outre les membres décédés de leur famille, c’est l’occasion d’aller prier ou d’avoir une pensée pour des copains, des amis, tous des êtres chers désormais ailleurs , mais toujours présents dans les cœurs. Les pensées sont multiples mais le recueillement est toujours intense. Et à Poussan comme ailleurs, les disparus sont toujours partis trop vite avec malheureusement des enfants ou des adolescents.cimeDSC_0002 (25)

A l’heure où les familles se rencontraient encore, une prière  pour les défunts était prévue au cimetière ce mercredi 1er  novembre. L’abbé Bogdan Lesko, prêtre de la paroisse du Bon Pasteur, avait invité les croyants et les non croyants à le rejoindre, à 17 h.

Une petite assemblée s’est donc constituée dans l’allée centrale du cimetière.cimeDSC_0008 (22)

En priant, chacun a pu se recueillir pour tous les défunts mais avant de se séparer, l’abbé tenait à préciser qu’il fallait le faire particulièrement pour ceux qui nous ont quitté cette année, à Poussan, en France mais aussi ceux qui sont tués lors des guerres ou des attentats. Il bénissait ensuite le cimetière pour que tous les morts reposent en paix.

L’assemblée l’a suivi avec ferveur tout au long de la bénédiction dans  chacune des trois parties du cimetière avec des bénédictions particulières pour les familles des présents, sachant qu’en ce jour des défunts  la plupart des prières étaient pour tous les disparus.