Prochaine conférence du service patrimoine de Sète Agglopôle Méditerranée.

Jeudi 27 septembre à 18h30

au Musée gallo-romain Villa-LoupiangalloCapture

 « Les dolmens et le Néolithique en Languedoc et en Roussillon »

Conférence animée par Noisette Bec-Drelon,   Docteure en Préhistoire
Chercheur associé à l’UMR 7269 – LAMPEA (Aix-Marseille Université)                             Chercheur associé à l’UMR 7044 – Archimède (Université de Strasbourg)

 « Nous croyons tout savoir sur ces tombeaux mégalithiques qui jalonnent les paysages. Nous sommes en réalité bien loin d’en avoir percé tous les mystères ! Nos recherches de thèse se sont orientées vers l’étude des tumulus, ces architectures de pierre et de terre, qui enserrent les chambres mégalithiques. Ces nouvelles informations permettent de s’interroger sur les fonctions multiples qu’ont pu avoir ces monuments pour les sociétés agropastorales de la fin du Néolithique et du début de l’âge du Bronze, en Languedoc et en Roussillon. « 

Entrée libre, tout public

Renseignements au 04 67 18 68 18

Musée gallo-romain VILLA-LOUPIAN, Route départementale 158 E4- 34 140 LOUPIAN

 

Le cadran solaire de Poussan par Roger Tognetti : une référence

Le solstice d’été se produisait cette année  très exactement le jeudi 21 juin 2018 à 10h 07 du matin. tognCapture

Le vendredi 22 juin  de 10 h à 12 h, durant le marché, avait lieu une animation/démonstration sur le fonctionnement du cadran solaire situé sur la place de la mairie de Poussan.

 Le concepteur du cadran, Roger Tognetti, animait cette présentation et se tenait à votre disposition si vous souhaitiez en savoir plus car il est intarissable à ce sujet…

Il faut savoir que le solstice d’été, c‘est le moment de l’année où la trajectoire apparente du Soleil, vue de la terre, passe le plus haut dans le ciel au moment de son zénith. Le soleil monte au plus haut dans le ciel de l’hémisphère nord et au plus bas dans l’hémisphère sud.  C’est ainsi que dans l’hémisphère nord, le solstice d’été correspond au jour le plus le long de l’année et le plus court pour l’hémisphère sud, les saisons étant inversée). Inversement pour le solstice d’hiver.

Roger s’est fait un plaisir d’expliquer d’abord à des Poussannais sensibilisés à l’usage du Cadran solaire, la bonne utilisation de ce dernier, puis petit à petit, les visiteurs de passage se sont intéressés au cadran qui c’est le cas de le dire a été remis en lumière.tognn,ojCapture

Il faut savoir aussi, qu’en 2012, le cadran scolaire d’azimut situé sur la place de la Mairie avait eu droit à un beau lifting. Et son concepteur, Roger Tognetti s’en était occupé du mieux possible afin de lui redonner son aspect originel.

Le cadran avait eu alors une restauration et le sol aussi. Et depuis, tous les ans, ceux qui souhaitent obtenir des informations ou comprendre son fonctionnement peuvent s’adresser à lui ou participer à des conférences de sa part. Les enfants et les scolaires en ont profité aussi.

C’est en effet un des plus précis et des plus perfectionnés de France. Roger est toujours prêt à le démontrer aux visiteurs.

Ce gnomoniste passionné en a créé de toutes sortes mais pour celui-ci, la science exacte a parlé particulièrement. Si voilà plus de 15 ans, avec l’aide des services techniques et des enfants du centre aéré il avait déjà réalisé un cadran sur un mur de la MJC, il souhaitait encore s’approcher de l’idéal avec un cadran horizontal. Il avait donc réalisé les plans, réalisé de savants calculs, puis présenté son projet à la mairie qui permit alors sa réalisation avec l’aide des tailleurs de pierre de Vincent Gascon.

Avec des pierres venues de Bolivie, des Pyrénées ou de Jérusalem des compagnons ont réalisé ce cadran selon les mesures, les plans et les données de Roger.

Avec ce cadran, c’est l’homme lui même qui est le style ou la tige qui grâce à son ombre va indiquer l’heure.

L’ombre projetée indiquera l’heure exacte à laquelle il faudra apporter une correction en fonction de la période précisée sur le tableau devant le cadran. (Equation du temps) (http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89quation_du_temps), une autre de 3/4 h en fonction de notre position par rapport au méridien de Greenwich (http://fr.wikipedia.org/wiki/Temps_moyen_de_Greenwich) et une dernière selon l’heure d’été ou d’hiver.

  Ça fonctionne très bien et de plus ce cadran ana-lemmatique est utilisable comme une boussole : un chef d’œuvre en quelque sorte auquel l’on doit  un grand respect.

Toutefois, Roger précisait aux visiteurs qu’il avait toujours eu un grand intérêt pour ce qui se passait dans le ciel, ce qui l’avait mené en tant qu’amateur à réaliser des cadrans solaires.

C’est un des plus beaux cadrans solaires de France, qui donne l’heure à 1 minute 1/2 près. Il est en cours d’homologation. Il suffit de se placer au bon endroit en fonction de la saison, du mois et de la date, de lire l’heure sur le cadran et d’apporter la correction nécessaire indiquée par le tableau prévu à cet effet (Attention à l’heure d’été et d’hiver).  Sans celui-ci, il faudrait se baser sur plus 45 minutes. Pour être précis, il faudra toujours en fonction du mois, enlever ou rajouter des minutes à ces 45 qui sont une moyenne. »

Et ça fonctionne, Roger en faisait la démonstration. Pour vous faciliter les choses, il a tout prévu et il est possible de scanner le flash code placé sur le panneau à l’aide de votre smartphone. Vous  serez dirigé ver le site cadranpoussan.perso.sfr.fr où vous aurez de nombreuses précisions complémentaires.

 C’est vraiment une belle réalisation de part sa précision, sa taille et par les matériaux qui le composent ».

Nouvelle démonstration, ce vendredi 10 août.

 

Son rêve serait que chacun d’entre nous le découvre et l’utilise.

Pour en savoir plus :

2 reportages :

Présentation :
https://www.youtube.com/watch?v=SGp_INr6aiY

Patrimoine :
https://www.youtube.com/watch?v=RxUIXweIpyY

http://thau-infos.fr/index.php/culture/sciences/11278-roger-tognetti-gnomoniste

togDSC_0017

Démonstration sur le fonctionnement du cadran solaire vendredi 20

Vendredi 20 juillet de 10h à 12h aura lieu une animation et une démonstration sur le fonctionnement du cadran solaire situé sur la place de la mairie à Poussan par le concepteur M. Roger Tognetti.
Une belle découverte à ne pas rater !

L’image contient peut-être : une personne ou plus, chapeau, plein air et nature

Vidéo de présentation réalisée par Gilbert Raulert / Art Média Vidéo :
https://youtu.be/xLKAqf4cIwY

L’image contient peut-être : terrain de basketball, chaussures et plein air

De la métallurgie à la fin du Néolithique en Languedoc

Au Musée de site Villa-Loupian

Conférence animée par Marie Laroche, responsable d’opération , Paleotime SARL.

Depuis les années 80 de nombreuses recherches réalisées à l’extrémité orientale de la Montagne Noire ont entrainé la découverte des plus vieilles traces d’activité métallurgique connues à ce jour en France. Il s’agit de la transformation du minerai de cuivre en métal. Au travers de cet historique des recherches, nous retracerons l’ensemble des procédés utilisait par les hommes dès le début du IIIème millénaire avant notre ère pour transformer ce minerai. Nous verrons les acquis et les questions qui demeurent grâce, entre autre, aux expérimentations réalisées par plusieurs chercheurs, étudiants et amateurs

Conférence de Carême

JEUDI 16 MARS à 20H Salle Notre-Dame GIGEAN

« Le pardon et les souffrances de Jésus »

Pourquoi les souffrances physiques et morales de Jésus jusqu’à mourir sur la croix?

Comment devons-nous accepter cette souffrance qu’a subit Jésus pour que nous soyons sauvés?

De nos jours comment l’expliquer?

Faut-il vraiment souffrir pour sauver?

Par

Sœur Marie GUILLAUMIN de Saint Guilhem le Désert

« De la Préhistoire à l’Histoire : civilisations méconnues du Néolithique »

Jeudi 08 février 2018 à 18h30

au Musée Villa-Loupian

« De la Préhistoire à l’Histoire : civilisations méconnues du Néolithique »

 Conférence animée par par Olivier Lemercier – Professeur de Préhistoire – Université Paul Valéry  Montpellier 3 – UMR 5140

loupCapture Les premières civilisations agro-pastorales se développent au Proche Orient dès le Xe millénaire avant notre ère avant d’investir l’Europe et la Méditerranée dès le VIIe millénaire et d’atteindre le Midi français dès le début du Vie millénaire.

 Cette fin de la Préhistoire, bien moins connue des non-initiés que celle de l’homme de Neandertal ou des grottes Chauvet, Cosquer et Lascaux, constitue cependant le fondement des sociétés historiques.

 Outre l’agriculture, l’élevage et les premiers villages, on y découvre la première monumentalité avec les mégalithes, les hypogées et les tertres géants mais aussi des temples, des échanges à longue et très longue distance avec le silex, l’obsidienne, le jade, l’ivoire etc., des évidences de conflits avec des fortifications et des charniers et des systèmes sociaux et symboliques complexes où l’image de la femme « déesse-mère » est bientôt complétée de celle de l’homme « guerrier ».

 L’archéologie du Néolithique, carrefour de nombreuses sciences, fait aujourd’hui reculer les débuts de l’Histoire.

 Entrée libre, tout public

Renseignements au 04 67 18 68 18 ou par mail à villaloupian@agglopole.fr

Musée Villa-Loupian, RD 158 E4 – 34 140 LOUPIAN

« Maguelone : naissance d’un évêché à la fin de l’Antiquité… »

Aucun texte alternatif disponible.Jeudi 07 décembre à 18h30

« Maguelone : naissance d’un évêché à la fin de l’Antiquité… »

 Conférence animée par Claude Raynaud, directeur de recherches CNRS – UMR 5140

 Sur le littoral du Languedoc, l’île de Maguelone accueille un siège épiscopal du VIe au XVIe siècle.

En ce lieu se croisent les destinées des maîtres successifs de la région, gallo-romains, Wisigoths, Arabes puis Francs. En ce lieu se marient les apports méditerranéens et germaniques.

En ce lieu se lit la transition entre deux mondes, l’Antiquité et le Moyen Age. Les fouilles y sont conduites afin de comprendre ce que fut la vie dans cette tranche d’histoire qui vit s’affronter le Nord et le Sud, romains et barbares, chrétiens et musulmans.

Loin des clichés guerriers et du « choc des civilisations », les premiers résultats montrent le croisement complexe qui concourut à l’effacement du monde romain et à l’émergence d’un monde nouveau.

Entrée libre, tout public

Renseignements au 04 67 18 68 18

Musée Villa-Loupian, RD 158 E4 – 34 140 Loupian