Réseau des musées de Sète Agglopôle, programme du mois de février

Après deux mois de fermeture annuelle, le musée gallo-romain VILLA-LOUPIAN et le musée de l’étang de Thau ouvriront de nouveau leurs portes au public dès le 1er février. 
Horaires: de 10h à 12h00 et de 14h à 18h00 (dernière entrée 1h avant la fermeture).
Fermeture au public individuel les lundis (musée de l’étang de Thau) et les mardis (Musée Villa-Loupian).
Ré-ouverture du Jardin antique méditerranéen de Balaruc-les-Bains dès le 1er mars.
galloCapture
Découvrez le programme du réseau des musées de Sète agglopôle Méditerranée en Février :
EXPOSITION
NOSTOS, de Christ Mattia

Emporter ses racines, pour s’enraciner à nouveau…

C’est la réflexion que suscite ce travail, qui se présente sous forme d’installation.
Tissées de draps de coton et de fils de nylon, des racines à l’aspect organique s’échappent de la coque d’une barque ou se retrouvent en empreintes sur de grandes toiles peintes. Cet ensemble témoigne du déplacement permanent des êtres vivants et des traces qu’ils laissent ou emportent tout au long de leurs vies. Le poids et l’enchevêtrement des racines assemblées, qui mesurent entre 2 et 3 mètres, soulignent la difficulté qu’engendre le déracinement.


ATELIER JEUNE PUBLIC (Vacances scolaires)ATELIER BRACELET MARIN

Avec perles et coquillages, fabrique un bracelet original aux couleurs de l’étang et apprends à faire un noeud marin!

> Mardi 26 février de 14h30 à 16h30

Dés 6 ans – Tarif 2 €- Renseignement et inscription au 04.67.78.33.57

Musée ethnographique de l’Etang de Thau – Quai du port de pêche – BOUZIGUES

DEVIENS APPRENTI MOSAISTE

Comme les artisans de l’Antiquité, réalise une mosaïque inspiré des décors de la villa gallo-romaine de Loupian

> Jeudi 28 février de 10h à 12h15

Dés 6 ans – Tarif 2 €- Renseignement et inscription au 04.67.18.68.18

Musée gallo-romain Villa-Loupian- RD 158 E4 – LOUPIAN

MASQUES DE NATURE

Déguisons-nous avec des feuilles, des fleurs et des plumes trouvés dans la nature !

> Mercredi 06 Mars de 10h à 12h

Dés 6 ans – Tarif 2 €- Renseignement et inscription au 04.67.46.47.92

Jardin antique méditerranéen – Rue des Pioch -BALARUC-LES-BAINS

 
 CONFÉRENCE ARCHÉOLOGIE

Nouvelle édition du cycle de conférences Archéologie!

LE LANGUEDOC MÉDIÉVAL, DE L’AN MIL A LA GUERRE DE CENT ANS 

C’est à partir de l’an mil, que se constitue ce paysage d’agglomérations et de monuments qui va marquer d’une empreinte forte le Languedoc méditerranéen. Avec l’émergence de l’aristocratie féodale, le regroupement des hommes va donner naissance à un maillage serré de villages qui est encore celui qui nous connaissons. Avec les vicissitudes du temps, marquées par la croisade des Albigeois et la guerre de Cent ans, des remparts, qui sont aussi des manifestations de prestige, vont abriter un tissu de constructions et de rues de plus en plus resserré. Au cours de cette période de renouveau, le vieux réseau des villes hérité de l’Antiquité va être enrichi par des créations de premier plan. Montpellier en est le meilleur exemple. Une architecture civile de très grande qualité va aller de pair avec l’affirmation d’une élite urbaine engagée dans le grand commerce méditerranéen. Les cathédrales, les fondations monastiques et comme les plus modestes prieurés ruraux témoignent si besoin était de l’enracinement de la religion chrétienne. Ce cycle de conférences va permettre d’aborder grâce aux recherches archéologiques les plus récentes de multiples aspects OKd’une période privilégiée pour l’histoire du Languedoc.

Conférence inaugurale de Laurent Schneider, directeur de recherches CNRS-Laboratoire d’archéologie médiévale

> Jeudi 28 février à 18h30

Entrée libre, dans la limite des places disponibles – Renseignement au 04.67.18.68.18

Musée gallo-romain Villa-Loupian- RD 158 E4 – LOUPIAN

Retrouvez toute l’actualité sur patrimoine.agglopole.fr

Pour le forum Sport & Santé

Avec la participation exceptionnelle de nouveaux intervenants 

Jeudi 31 janvier, la 3eme édition du Forum « Sport et Santé », organisée par Sète agglopôle Méditerranée et le journal Le Monde, se tiendra au casino de Balaruc-les-Bains (programme ci-joint). Entièrement dédié à la thématique du Sport-Santé, l’événement a été étoffé par la présence de plusieurs intervenants sportifs et spécialistes.

Quatre nouveaux professionnels du sport donnent ainsi rendez-vous au public à travers les différentes tables rondes.

RUM33Capture

Olivier Maurelli, préparateur physique de l’équipe de France de Volley et Docteur en Sciences du sport, ainsi que Jean-Marc Sène, médecin de l’équipe de France de judo, ont confirmé leur présence de 9h15 à 10h15 lors de la table ronde « le suivi médical au cœur de la performance ». Ils viendront apporter leurs expertises pour répondre à toutes questions sur le couple sport/santé.RUM22Capture

 Concernant le sujet brûlant de la violence des commotions au rugby, deux anciens joueurs Didier Camberabero, l’un des meilleurs marqueurs de l’histoire de l’équipe de France, et Yann de Fauverge, jeune joueur de 21 ans contraint de mettre fin à sa carrière suite à un grave choc, viendront témoigner de leurs expériences. Ils apporteront un regard qualifié et sans concession sur ce phénomène en partageant avec le public de 11h à 12h à l’occasion de la table ronde intitulée « commotions : le rugby en état de choc ».

 Au total, 20 intervenants seront au rendez-vous. Nous rappelons que l’intégralité du forum se déroulera en compagnie du grand témoin Yannick Agnel, double médaillé d’or en natation aux JO 2012. Le public pourra également échanger avec les intervenants, des temps étant prévus à cet effet.

 RUM  Les entrées sont gratuites.

Tout le programme sur www.weezevent.com/forum-sport-sante

Le Forum Sport et santé organisé par Sète agglopôle Méditerranée et le journal Le Monde

Le 3ème Forum « Sport et santé », organisé par Sète agglopôle Méditerranée en collaboration avec le journal Le Monde, aura lieu le 31 janvier

Pour sa troisième édition, le Forum « Sport et santé » se tiendra au Casino de Balaruc-les-Bains. Son programme est entièrement dédié à la thématique du sport et de la santé, avec de nombreux intervenants sportifs et des spécialistes.

forumCapture

De 9h à 17h, Yannick Agnel, double médaille d’or (200 m nage libre et en relais 4X100 nage libre) aux JO de 2012, sera le grand témoin de la journée, en assistant et participant à toutes les conférences. Fil rouge de cet événement, il fera le lien entre le  public et les intervenants.

Le programme se scindera en plusieurs étape, avec 4 tables rondes et 2 témoignages,  sur les thématiques suivantes :

  • De 9h15 à 10h15, table ronde « Le suivi médical au coeur de la performance » en compagnie de Patrice Canayer (manager général du Montpellier Handball), Gwladys Epangue (championne du monde de taekwendo et médaillée olympique) et Franck Le Gall (médecin de l’équipe de France de football et de l’Olympique de Marseille).
    • De 10h15 à 10h45, « Le sportif de haut niveau et son corps », témoignages de Romain Barras (champion d’Europe de décathlon) et Antoine Guillon (spécialiste de l’ultra-trail, vainqueur notamment de la Diagonale des Fous).
    • De 11h à 12h, table ronde « Commotions : le rugby en état de choc », animée par Jean Chazal (neurochirurgien au CHU de Clermont-Ferrand) et Marie-Alice Yahé (ancienne capitaine l’équipe de France de rugby féminin).
    • De 13h45 à 14 h45, table ronde « Sport et santé, un duo gagnant ? », avec Olivier Coste (médecin conseiller, DRJSCS Occitanie), Odile Diagana (Association Azur Sport Santé), Martine Duclos (chef du service médecine du sport CHU Clermont Ferrand) et David Nocca (professeur au CHU de Montpellier, spécialiste de l’obésité).
    • de 14h45 à 15h30, «Pratiquer pour prévenir, pratiquer pour guérir » témoignages délivrés par Laetitia Gregorio (membre de l’association Etincelles) et Béatrice Héral (membre de l’association Solution Riposte)
    • de 15h45 à 16h45, table ronde « Sport sur ordonnance » en la présence d’Alain Calmat (ancien ministre, président de la commission médicale du CNOSF), Yvan Chaboud (responsable Sport-Santé, développement et chargé de projets), Betty Mercier (présidente de l’Association Etincelles) et Gregory Ninot (professeur à l’université de Montpellier, chargé de recherches à l’Institut du cancer de Montpellier).

Des temps d’échanges, à la pause de midi ainsi qu’en fin d’après-midi, seront organisés pour permettre au public et aux intervenants d’interagir.

L’entrée de ce forum sera gratuite, mais il est fortement conseillé de s’inscrire en ligne pour s’assurer une place le jour venu. Tout le programme et inscriptions sur www.weezevent.com/forum-sport-sante

Prochaine conférence du service patrimoine de Sète Agglopôle Méditerranée.

Jeudi 27 septembre à 18h30

au Musée gallo-romain Villa-LoupiangalloCapture

 « Les dolmens et le Néolithique en Languedoc et en Roussillon »

Conférence animée par Noisette Bec-Drelon,   Docteure en Préhistoire
Chercheur associé à l’UMR 7269 – LAMPEA (Aix-Marseille Université)                             Chercheur associé à l’UMR 7044 – Archimède (Université de Strasbourg)

 « Nous croyons tout savoir sur ces tombeaux mégalithiques qui jalonnent les paysages. Nous sommes en réalité bien loin d’en avoir percé tous les mystères ! Nos recherches de thèse se sont orientées vers l’étude des tumulus, ces architectures de pierre et de terre, qui enserrent les chambres mégalithiques. Ces nouvelles informations permettent de s’interroger sur les fonctions multiples qu’ont pu avoir ces monuments pour les sociétés agropastorales de la fin du Néolithique et du début de l’âge du Bronze, en Languedoc et en Roussillon. « 

Entrée libre, tout public

Renseignements au 04 67 18 68 18

Musée gallo-romain VILLA-LOUPIAN, Route départementale 158 E4- 34 140 LOUPIAN

 

Le cadran solaire de Poussan par Roger Tognetti : une référence

Le solstice d’été se produisait cette année  très exactement le jeudi 21 juin 2018 à 10h 07 du matin. tognCapture

Le vendredi 22 juin  de 10 h à 12 h, durant le marché, avait lieu une animation/démonstration sur le fonctionnement du cadran solaire situé sur la place de la mairie de Poussan.

 Le concepteur du cadran, Roger Tognetti, animait cette présentation et se tenait à votre disposition si vous souhaitiez en savoir plus car il est intarissable à ce sujet…

Il faut savoir que le solstice d’été, c‘est le moment de l’année où la trajectoire apparente du Soleil, vue de la terre, passe le plus haut dans le ciel au moment de son zénith. Le soleil monte au plus haut dans le ciel de l’hémisphère nord et au plus bas dans l’hémisphère sud.  C’est ainsi que dans l’hémisphère nord, le solstice d’été correspond au jour le plus le long de l’année et le plus court pour l’hémisphère sud, les saisons étant inversée). Inversement pour le solstice d’hiver.

Roger s’est fait un plaisir d’expliquer d’abord à des Poussannais sensibilisés à l’usage du Cadran solaire, la bonne utilisation de ce dernier, puis petit à petit, les visiteurs de passage se sont intéressés au cadran qui c’est le cas de le dire a été remis en lumière.tognn,ojCapture

Il faut savoir aussi, qu’en 2012, le cadran scolaire d’azimut situé sur la place de la Mairie avait eu droit à un beau lifting. Et son concepteur, Roger Tognetti s’en était occupé du mieux possible afin de lui redonner son aspect originel.

Le cadran avait eu alors une restauration et le sol aussi. Et depuis, tous les ans, ceux qui souhaitent obtenir des informations ou comprendre son fonctionnement peuvent s’adresser à lui ou participer à des conférences de sa part. Les enfants et les scolaires en ont profité aussi.

C’est en effet un des plus précis et des plus perfectionnés de France. Roger est toujours prêt à le démontrer aux visiteurs.

Ce gnomoniste passionné en a créé de toutes sortes mais pour celui-ci, la science exacte a parlé particulièrement. Si voilà plus de 15 ans, avec l’aide des services techniques et des enfants du centre aéré il avait déjà réalisé un cadran sur un mur de la MJC, il souhaitait encore s’approcher de l’idéal avec un cadran horizontal. Il avait donc réalisé les plans, réalisé de savants calculs, puis présenté son projet à la mairie qui permit alors sa réalisation avec l’aide des tailleurs de pierre de Vincent Gascon.

Avec des pierres venues de Bolivie, des Pyrénées ou de Jérusalem des compagnons ont réalisé ce cadran selon les mesures, les plans et les données de Roger.

Avec ce cadran, c’est l’homme lui même qui est le style ou la tige qui grâce à son ombre va indiquer l’heure.

L’ombre projetée indiquera l’heure exacte à laquelle il faudra apporter une correction en fonction de la période précisée sur le tableau devant le cadran. (Equation du temps) (http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89quation_du_temps), une autre de 3/4 h en fonction de notre position par rapport au méridien de Greenwich (http://fr.wikipedia.org/wiki/Temps_moyen_de_Greenwich) et une dernière selon l’heure d’été ou d’hiver.

  Ça fonctionne très bien et de plus ce cadran ana-lemmatique est utilisable comme une boussole : un chef d’œuvre en quelque sorte auquel l’on doit  un grand respect.

Toutefois, Roger précisait aux visiteurs qu’il avait toujours eu un grand intérêt pour ce qui se passait dans le ciel, ce qui l’avait mené en tant qu’amateur à réaliser des cadrans solaires.

C’est un des plus beaux cadrans solaires de France, qui donne l’heure à 1 minute 1/2 près. Il est en cours d’homologation. Il suffit de se placer au bon endroit en fonction de la saison, du mois et de la date, de lire l’heure sur le cadran et d’apporter la correction nécessaire indiquée par le tableau prévu à cet effet (Attention à l’heure d’été et d’hiver).  Sans celui-ci, il faudrait se baser sur plus 45 minutes. Pour être précis, il faudra toujours en fonction du mois, enlever ou rajouter des minutes à ces 45 qui sont une moyenne. »

Et ça fonctionne, Roger en faisait la démonstration. Pour vous faciliter les choses, il a tout prévu et il est possible de scanner le flash code placé sur le panneau à l’aide de votre smartphone. Vous  serez dirigé ver le site cadranpoussan.perso.sfr.fr où vous aurez de nombreuses précisions complémentaires.

 C’est vraiment une belle réalisation de part sa précision, sa taille et par les matériaux qui le composent ».

Nouvelle démonstration, ce vendredi 10 août.

 

Son rêve serait que chacun d’entre nous le découvre et l’utilise.

Pour en savoir plus :

2 reportages :

Présentation :
https://www.youtube.com/watch?v=SGp_INr6aiY

Patrimoine :
https://www.youtube.com/watch?v=RxUIXweIpyY

http://thau-infos.fr/index.php/culture/sciences/11278-roger-tognetti-gnomoniste

togDSC_0017

Démonstration sur le fonctionnement du cadran solaire vendredi 20

Vendredi 20 juillet de 10h à 12h aura lieu une animation et une démonstration sur le fonctionnement du cadran solaire situé sur la place de la mairie à Poussan par le concepteur M. Roger Tognetti.
Une belle découverte à ne pas rater !

L’image contient peut-être : une personne ou plus, chapeau, plein air et nature

Vidéo de présentation réalisée par Gilbert Raulert / Art Média Vidéo :
https://youtu.be/xLKAqf4cIwY

L’image contient peut-être : terrain de basketball, chaussures et plein air

De la métallurgie à la fin du Néolithique en Languedoc

Au Musée de site Villa-Loupian

Conférence animée par Marie Laroche, responsable d’opération , Paleotime SARL.

Depuis les années 80 de nombreuses recherches réalisées à l’extrémité orientale de la Montagne Noire ont entrainé la découverte des plus vieilles traces d’activité métallurgique connues à ce jour en France. Il s’agit de la transformation du minerai de cuivre en métal. Au travers de cet historique des recherches, nous retracerons l’ensemble des procédés utilisait par les hommes dès le début du IIIème millénaire avant notre ère pour transformer ce minerai. Nous verrons les acquis et les questions qui demeurent grâce, entre autre, aux expérimentations réalisées par plusieurs chercheurs, étudiants et amateurs

Conférence de Carême

JEUDI 16 MARS à 20H Salle Notre-Dame GIGEAN

« Le pardon et les souffrances de Jésus »

Pourquoi les souffrances physiques et morales de Jésus jusqu’à mourir sur la croix?

Comment devons-nous accepter cette souffrance qu’a subit Jésus pour que nous soyons sauvés?

De nos jours comment l’expliquer?

Faut-il vraiment souffrir pour sauver?

Par

Sœur Marie GUILLAUMIN de Saint Guilhem le Désert