Un Halloween pluvieux mais heureux en 2018 !

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

 L’Halloween ou Halloween est une fête célébrée dans la soirée du 31 octobre, veille de la Toussaint, dont elle tire son nom puisque Halloween est une contraction de l’anglais All Hallows Eve. La plupart des historiens considèrent la fête folklorique païenne traditionnelle d’Halloween comme un héritage de Samain, une fête qui était célébrée au début de l’automne par les celtes et constituait pour eux une sorte de fête du nouvel an. Pendant la protohistoire celtique, existait une fête religieuse – Samain en Irlande, Samonios en Gaule –, qui se déroulait sous l’autorité des druides, pendant sept jours : le jour de Samain lui-même et trois jours avant et trois jours après. wenP1150367          

«C’est une fête de fermeture de l’année écoulée et d’ouverture de l’année à venir. Le temps de Samhain est celui du Sidh (l’autre monde) brièvement confondu avec celui de l’humanité».

La nuit de Samhain n’appartient ni à l’année qui se termine, ni à celle qui commence. La fête est une période close en dehors du temps. C’est la période ou les hommes peuvent communiquer avec les gens de l’autre monde. Lors de cette nuit de fermeture, les Gaulois avaient l’habitude de pratiquer une cérémonie afin de s’assurer que la nouvelle année à venir se déroulerait sereinement.

Par tradition, ils éteignaient le feu de cheminée dans leur foyer puis se rassemblaient en cercle autour du feu sacré de l’autel, où le feu était aussi étouffé pour éviter l’intrusion d’esprits maléfiques dans le village. Après la cérémonie, chaque foyer recevait des braises encore chaudes pour rallumer le feu dans leurs maisons pour ainsi protéger la famille des dangers de l’année à venir.

Le prédécesseur chrétien d’Halloween, la Toussaint des catholiques romains, était célébrée à l’origine en mai et non le 1er novembre. En 308, l’empereur romain Constantin apaisa la population des territoires païens, nouvellement conquis, en leur accordant le droit de conserver leur ancien rite du Jour de Samhain, parallèlement à la dernière fête fixée, la Toussaint. Le panthéon de Rome, un temple construit à l’origine pour adorer une multitude de dieux, fut converti en église. Pendant que les chrétiens célébraient leurs saints disparus, les païens dédiaient la nuit précédente à Samhain, leur « seigneur de la mort ».

Aujourd’hui, Halloween est une fête qui à Poussan a été relancée il y a quelques années par le Carré d’As, avec un défilé et un petit rassemblement ou bien encore un circuit agrémenté par quelques surprises, et cet événement est devenu incontournable pour les enfants poussannais mais de plus en plus pour les adultes qui se font plaisir. wenP1150282

A 17 h 30, ce mercredi après-midi, avec une météo qui jouait l’arlésienne entre la pluie et le ciel qui s’était dégagé au dernier moment, la place de la mairie ne s’est pas vite remplie mais qu’importe, les adeptes d’Halloween, même venus des communes voisines ont rejoint petit à petit ceux qui s’étaient rassemblés pour le départ : des personnages bizarres et effrayants, des sorcières, des vampires et des monstres, des citrouilles, pas mal de squelettes et de diables, de faucheuses et de revenants.wenP1150287

La nuit n’était pas encore tombée, mais déjà quelques étoiles apparaissaient dans un ciel qui se couvrait tout de même rapidement, c’était l’heure d’aller faire peur aux Poussannais calfeutrés dans leurs appartements ou leurs maisons et surtout de leur demander des sucreries.

Le Comité des Fêtes a donc décidé de prendre la direction de la rue de la Salle et chacun a pu commencer à demander des bonbons. Tous les participants ont alors formé un long cortège qui n’a cessé de prendre de l’ampleur jusqu’à l’ancienne Mairie. Difficile de compter les personnes; mais toujours une bonne participation dans la bonne humeur, avec autant d’adultes motivés que d’ enfants et d’ados venus pour se tester et s’amuser. Direction le centre ancien du village et ses ruelles, et pour d’autres directement le Foyer des Campagnes en tapant à certaines portes avec délicatesse, en demandant des sucreries.wenP1150296

Dans le centre ancien, tous ces adeptes d’Halloween presque tous déguisés se sont laissés guider avant de se disséminer, par un membre du Carré d’As méconnaissable pour l’occasion équipé d’une petite sono qui avait souffert de l’humidité : une ambiance gentiment survoltée qui pour les adolescents a été appréciée.wenP1150288

C’était déjà une belle réussite pour le Comité des Fêtes qui avait organisé cette soirée d’Halloween malgré des risques d’ondées et autant dire que des jeunes parents aux grands-parents, l’on était heureux de participer à cette animation.    Même de nombreux adultes poussannais ou venant d’autres communes avaient joué le jeu, en se déguisant avec soin On voyait aussi des familles entières et des amis regroupés, tous déguisés ou maquillés, pour partager la fête.

  Tambourinant aux portes, les participants n’eurent pas de mal, cette année encore, à obtenir ce qu’ils désiraient car souvent, comme par magie, des portes s’ouvrirent, des fenêtres aussi, et de nombreuses personnes distribuèrent gentiment et sans compter les fameuses gourmandises. Certains avaient même décoré le bas de leur façade pour rajouter un brin de folie douce. Une belle participation avec beaucoup de bonbons et de nouveaux Poussannais motivés pour offrir des sucreries.

Direction le Foyer des Campagnes décoré pour l’occasion.wenP1150344

Souvent interrogateurs, méfiants, accompagnés par leurs parents, les plus petits se sont risqués à pénétrer dans un tunnel fantôme dans lequel les toiles d’araignée avaient recouvert le plafond.wenP1150320 les lumières colorées baissaient en intensité, il fallait traverser une maison hantée, sans trembler. Des monstres apparaissaient, des sorcières et des loups se promenaient comme des zombies, les décors très travaillés mettaient dans l’ambiance, le manque de lumière  effrayait  un peu, on y était, c’était le moment de vérité. wenP1150333Et cette année, le Carré d’As y était allé fort encore une fois, avec des pièces où rien ne manquait, mais ce fut un grand moment pour tous, entre plaisir et angoisse. wenP1150349Chacun a réussi à dépasser ses peurs pour parvenir  jusqu’à la sortie sans trop de tracas. Une initiation en quelque sorte pour les plus jeunes.wenP1150318

  Alors que les les toiles d’araignée se faisaient moins nombreuses, que la lumière retrouvait une bonne intensité, grands et petits étaient heureux d’avoir passé avec succès cette épreuve pour accéder aux très nombreux sachets de bonbons distribués par les membres du Comité des fêtes.wenP1150361

  Le relâchement était sécurisant autour d’un foyer des Campagnes qui s’était fait, lui aussi,  un plaisir d’être hanté pour un soir. Les gourmands partageaient des instants sympathiques sous le regard des citrouilles amusées dans la bonne humeur, puis ceux-ci laissaient leur place aux autres candidats.

Sur des musiques adaptées ils remerciaient les membres du Carré d’As pour cette sympathique soirée bien conviviale.

HJHJHJCapture


Pluies méditerranéennes intenses : les bons comportements à adopter

Chaque année, l’Hérault et 14 autres départements de l’arc méditerranéen connaissent des épisodes de pluies intenses (également appelés épisodes cévenols) pouvant conduire à des crues soudaines : l’équivalent de plusieurs mois de précipitations tombe alors en seulement quelques heures.Aucun texte alternatif disponible.
Les épisodes de pluies méditerranéennes se produisent principalement durant la période de septembre à mi-décembre.

Les 8 bons comportements en cas de pluies méditerranéennes intenses :
Je m’informe et je reste à l’écoute des consignes des autorités dans les médias et sur les réseaux sociaux en suivant les comptes officiels ;
Je ne prends pas ma voiture et je reporte mes déplacements ;
Je me soucie des personnes proches, de mes voisins et des personnes vulnérables ;
Je m’éloigne des cours d’eau et je ne stationne pas sur les berges ou sur les ponts ;
Je ne sors pas, je m’abrite dans un bâtiment et surtout pas sous un arbre pour éviter un risque de foudre ;
Je ne descends pas dans les sous-sols et je me réfugie en hauteur, en étage ;
Je ne m’engage ni en voiture ni à pied : pont submersible, gué, passage souterrain… Moins de 30 cm d’eau suffisent pour emporter une voiture ;
Je ne vais pas chercher mes enfants à l’école, ils sont en sécurité

Soutien aux sinistrés audois

La Mairie de Poussan communique :
Quatre véhicules viennent de partir pour Carcassonne afin d’apporter les nombreux dons récoltés grâce à la générosité des Poussannais.
aude20181031_112641

 
« A bord des véhicules des employés municipaux apporteront leur soutien aux sinistrés de l’Aude au nom de nos concitoyens. » Précise la Mairie.
Merci aux Poussannais.

Révision des Listes Électorales

Aucun texte alternatif disponible.
Les demandes d’inscription sur les listes électorales peuvent être effectuées en mairie pendant toute l’année jusqu’au 31 décembre 2018 inclus.

Les électeurs ayant changé de domicile à l’intérieur de la commune sont invités à indiquer leur nouvelle adresse à la mairie pour permettre leur inscription sur la liste du bureau de vote auquel ils doivent désormais être rattachés, au plus tard à cette même date.
S’ils n’ont pas changé de domicile ou de résidence au sein de la commune, les électeurs déjà inscrits sur une liste électorale n’ont en revanche aucune formalité à accomplir.

Halloween 2018 à Poussan

Mercredi 31 Octobre 2018 :
Rendez-vous à 17 h 30 sur la place de la mairie pour un énorme défilé qui aura lieu dans le centre-ville ! il sera suivi par une grosse distribution de bonbons au foyer des campagnes mais avant de pouvoir accéder aux sucreries, il faudra traverser une maison hantée qui sera montée exceptionnellement pour cette soirée fantomatique !

 A l’intérieur de celle-ci de multiples surprises seront là pour vous causer de multiples frayeurs !

L’évènement est ouvert aux petits comme aux grands, aux jeunes comme aux moins jeunes, aux froussards comme aux plus téméraires !!!

Je vous donne donc rendez-vous, mercredi 31 Octobre 2018 pour les 17h30 à la place de la mairie à Poussan !

 En cas de pluie, les festivités seront maintenues mais le défilé n’aura pas lieu et sa sera donc rendez-vous directement au foyer des campagnes à 18h15 pour la visite de la maison hantée !!!! Pour les plus courageux des bonbons seront distribués !!! Donc rendez vous  pour fêter HALLOWEEN !!!

L’image contient peut-être : texte

C’est parti pour le Carnaval 2019

Ce jeudi 25 octobre à la salle du Conseil Municipal, le Comité Carnaval et les carnavaliers  ou leurs représentants étaient en réunion pour préparer le Carnaval 2019 et pour gérer tout ce qui est associé à la réalisation de l’événement : en 2019, le Carnaval de Poussan se déroulera du samedi 1er mars au mercredi 6 mars. Donc au milieu des congés scolaires d’hiver.

En présence de représentants de la majorité des groupes de carnavaliers, avec de  nombreuses personnes, de Jacques Adgé, maire de Poussan, et de plusieurs adjoints et élus concernés par les événements carnavalesques, un tour de table a permis aux représentants de groupes ou associations présents de donner des précisions sur leur participation effective au carnaval à venir. 2019P1150226

Auparavant, Michel Bernabeu, conseiller municipal délégué à la culture avait remercié encore ceux qui avaient participé à l’édition 2018 et qui se projetaient pour celle de 2019.

Il a présenté l’équipe du Comité Carnaval qui à priori reste presque identique à celle de l’an dernier. Marie-Claude s’occupera des commandes, Cédric sera le référent carnavalier, Marina assurera le lien avec le hangar Decoux, Téry s’occupera des carrelets, Marianne et Gilbert de la sécurité, Michel aidé par d’autres spécialistes des danses et des animations traditionnelles, Dany de la gestion générale. Didier, Maitre de cérémonie en 2018 prodiguera de bons conseils.

A cette occasion, il a aussi été abordé la sonorisation des chars, la présence de tractoristes, les besoins des groupes…

Chaque formation aura une fiche pour que tout soit mémorisé tant pour la préparation des chars que pour le déroulement de la cavalcade.

A priori, pour cette dernière,, l’on s’achemine aussi vers un déroulement identique à celui de 2018.

En plus des associations déjà répertoriées, plusieurs formations ont indiqué qu’elles seraient présentes sous différentes formes . en défilant, avec ou sans char, sous forme de groupe.

 Pour la cavalcade, le groupe des Filles va réaliser un char, les Bee-Gees ont choisi  de partir en Russie, la MJC devrait réaliser une structure sur les jeux des Années 80, les Zumbanettes avec le JAP, sur la musique des années 80, tandis que le char des Miss aura pour thème les vahinés du Bounty et sera réalisé par des élus et par la Mairie.

Le CAP Football va illustrer le Jeu Fortnight avec son char, le Carré d’As n’a pas encore défini son thème mais ce sera certainement un train, et le Canon à confetti(s) devrait être aussi de la partie.

Le Tennis Club de Poussan défilera en groupe derrière les Bee-Gees. Le Club de l’Avenir pourrait être de la partie. Paren’Thau vous présentera son monde de l’imaginaire et l’ASP Rugby s’en ira cette année à la ferme. (Groupe)

Si la Troupe du Strapontin doit en principe former lui aussi un groupe, le Cochon de Poussan, l’animal totémique,  devrait être de sortie, poussé certainement par ses amis et suivi par des membres de l’association Plateforme.

Plus de huit chars et ce n’est certainement pas fini…  Avec plusieurs groupes. C’est un bon début.2019P1150227

Questions matériel et matériaux, les carrelets et les papiers seront disponibles plus tard mais certains besoins ont déjà été enregistrés.

Pour l’instant les groupes concernés ne peuvent pas encore commencer à démonter les structures de 2018.

Le Rétro Pouss’Auto et les Motos de l’Espoir, certainement, participeront à la parade du dimanche matin.

Des grands cartons seront récupérés et pour les papiers, il y aura une permanence avec des horaires à définir. Michel Bernabeu revenait alors sur le déroulement de ce futur carnaval dont les horaires devraient rester inchangés par rapport à celui de 2018.

Monsieur le Maire précisait  alors les choses sur l’utilisation du Hangar Decoux qui devrait être soumis aux règles édictées en 2018 par le propriétaire des locaux. Un gros effort sera demandé aux Carnavaliers. Mais pour l’instant il faut attendre car des caravanes se sont installées sur ce terrain privé. Le propriétaire a porté plainte et des négociations sont en cours. A suivre, donc.

Enfin, le sujet de la sécurité durant la cavalcade a été abordé. Un responsable par char, mais aussi un service de sécurité privé pour que tout se passe au mieux.

Il faudra aussi se discipliner au niveau des chorégraphie pour assurer une bonne régularité à l’avancée de la cavalcade et pour que le goûter offert aux enfants par la Mairie puisse se dérouler dans de bonnes conditions.

A suivre donc…

 

Orni à Poussan : les « Mario Kart » seront de la partie

Des véhicules d’au moins 3 roues,  monoplaces ou biplaces, sans moteur sur un châssis vont participer à une course d’ORNI, ces objets roulants non identifiés pour la Foire de la Sainte Catherine à Poussan, le 25 novembre… Ce sera la course des As de la carriole à partir de 14 h. orniP1150276

Leur déplacement doit se faire par la gravité, le véhicule étant destiné à rouler sur une piste inclinée semée d’embûches ( chicanes, tremplins…)

Dans un cadre convivial, ludique et intergénérationnel tout le monde avec autorisation des parents pour les plus jeunes peut participer. (Voir règlement en Mairie)

Ces engins doivent être originaux, farfelus et insolites.

Sylvain, Terry et Antho, les fameux ingénieurs des Bee Gees qui ont participé à la création de plusieurs chars pour le Carnaval de Poussan ont décidé de se lancer dans l’aventure en formant l’équipage des Mario Kart.

Une fois le projet imaginé, ils se sont lancés dans les plans, avec mesures et estimation des besoins au niveau au niveau de la mobilité, des freins, du poids, de la structure, de la direction…

Et après quelques adaptations, c’était parti pour la réalisation avec beaucoup d’imagination et surtout du matériel de récupération.orniP1150274

L’ORNI prend tournure peu à peu, avec déjà le châssis, la direction, les pneus (qui pourront être des pneus « neige » si nécessaire), les freins déjà synchronisés et quelques options en prime.

Quand l’on sait que plus de 11 ORNIS  doivent participer à la course du 25 novembre, l’on peut penser que les Poussannais ont un bel esprit imaginatif qu’ils mettent avec plaisir au service de la collectivité.

Et de plus, chacun apportant ses idées et le fruit de ses réflexions, nos inventeurs poussannais sauront faire partager leurs astuces et leurs inventions à des spectateurs déjà bien motivés  semaines avant la course.