Un Halloween pluvieux mais heureux en 2018 !

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

 L’Halloween ou Halloween est une fête célébrée dans la soirée du 31 octobre, veille de la Toussaint, dont elle tire son nom puisque Halloween est une contraction de l’anglais All Hallows Eve. La plupart des historiens considèrent la fête folklorique païenne traditionnelle d’Halloween comme un héritage de Samain, une fête qui était célébrée au début de l’automne par les celtes et constituait pour eux une sorte de fête du nouvel an. Pendant la protohistoire celtique, existait une fête religieuse – Samain en Irlande, Samonios en Gaule –, qui se déroulait sous l’autorité des druides, pendant sept jours : le jour de Samain lui-même et trois jours avant et trois jours après. wenP1150367          

«C’est une fête de fermeture de l’année écoulée et d’ouverture de l’année à venir. Le temps de Samhain est celui du Sidh (l’autre monde) brièvement confondu avec celui de l’humanité».

La nuit de Samhain n’appartient ni à l’année qui se termine, ni à celle qui commence. La fête est une période close en dehors du temps. C’est la période ou les hommes peuvent communiquer avec les gens de l’autre monde. Lors de cette nuit de fermeture, les Gaulois avaient l’habitude de pratiquer une cérémonie afin de s’assurer que la nouvelle année à venir se déroulerait sereinement.

Par tradition, ils éteignaient le feu de cheminée dans leur foyer puis se rassemblaient en cercle autour du feu sacré de l’autel, où le feu était aussi étouffé pour éviter l’intrusion d’esprits maléfiques dans le village. Après la cérémonie, chaque foyer recevait des braises encore chaudes pour rallumer le feu dans leurs maisons pour ainsi protéger la famille des dangers de l’année à venir.

Le prédécesseur chrétien d’Halloween, la Toussaint des catholiques romains, était célébrée à l’origine en mai et non le 1er novembre. En 308, l’empereur romain Constantin apaisa la population des territoires païens, nouvellement conquis, en leur accordant le droit de conserver leur ancien rite du Jour de Samhain, parallèlement à la dernière fête fixée, la Toussaint. Le panthéon de Rome, un temple construit à l’origine pour adorer une multitude de dieux, fut converti en église. Pendant que les chrétiens célébraient leurs saints disparus, les païens dédiaient la nuit précédente à Samhain, leur « seigneur de la mort ».

Aujourd’hui, Halloween est une fête qui à Poussan a été relancée il y a quelques années par le Carré d’As, avec un défilé et un petit rassemblement ou bien encore un circuit agrémenté par quelques surprises, et cet événement est devenu incontournable pour les enfants poussannais mais de plus en plus pour les adultes qui se font plaisir. wenP1150282

A 17 h 30, ce mercredi après-midi, avec une météo qui jouait l’arlésienne entre la pluie et le ciel qui s’était dégagé au dernier moment, la place de la mairie ne s’est pas vite remplie mais qu’importe, les adeptes d’Halloween, même venus des communes voisines ont rejoint petit à petit ceux qui s’étaient rassemblés pour le départ : des personnages bizarres et effrayants, des sorcières, des vampires et des monstres, des citrouilles, pas mal de squelettes et de diables, de faucheuses et de revenants.wenP1150287

La nuit n’était pas encore tombée, mais déjà quelques étoiles apparaissaient dans un ciel qui se couvrait tout de même rapidement, c’était l’heure d’aller faire peur aux Poussannais calfeutrés dans leurs appartements ou leurs maisons et surtout de leur demander des sucreries.

Le Comité des Fêtes a donc décidé de prendre la direction de la rue de la Salle et chacun a pu commencer à demander des bonbons. Tous les participants ont alors formé un long cortège qui n’a cessé de prendre de l’ampleur jusqu’à l’ancienne Mairie. Difficile de compter les personnes; mais toujours une bonne participation dans la bonne humeur, avec autant d’adultes motivés que d’ enfants et d’ados venus pour se tester et s’amuser. Direction le centre ancien du village et ses ruelles, et pour d’autres directement le Foyer des Campagnes en tapant à certaines portes avec délicatesse, en demandant des sucreries.wenP1150296

Dans le centre ancien, tous ces adeptes d’Halloween presque tous déguisés se sont laissés guider avant de se disséminer, par un membre du Carré d’As méconnaissable pour l’occasion équipé d’une petite sono qui avait souffert de l’humidité : une ambiance gentiment survoltée qui pour les adolescents a été appréciée.wenP1150288

C’était déjà une belle réussite pour le Comité des Fêtes qui avait organisé cette soirée d’Halloween malgré des risques d’ondées et autant dire que des jeunes parents aux grands-parents, l’on était heureux de participer à cette animation.    Même de nombreux adultes poussannais ou venant d’autres communes avaient joué le jeu, en se déguisant avec soin On voyait aussi des familles entières et des amis regroupés, tous déguisés ou maquillés, pour partager la fête.

  Tambourinant aux portes, les participants n’eurent pas de mal, cette année encore, à obtenir ce qu’ils désiraient car souvent, comme par magie, des portes s’ouvrirent, des fenêtres aussi, et de nombreuses personnes distribuèrent gentiment et sans compter les fameuses gourmandises. Certains avaient même décoré le bas de leur façade pour rajouter un brin de folie douce. Une belle participation avec beaucoup de bonbons et de nouveaux Poussannais motivés pour offrir des sucreries.

Direction le Foyer des Campagnes décoré pour l’occasion.wenP1150344

Souvent interrogateurs, méfiants, accompagnés par leurs parents, les plus petits se sont risqués à pénétrer dans un tunnel fantôme dans lequel les toiles d’araignée avaient recouvert le plafond.wenP1150320 les lumières colorées baissaient en intensité, il fallait traverser une maison hantée, sans trembler. Des monstres apparaissaient, des sorcières et des loups se promenaient comme des zombies, les décors très travaillés mettaient dans l’ambiance, le manque de lumière  effrayait  un peu, on y était, c’était le moment de vérité. wenP1150333Et cette année, le Carré d’As y était allé fort encore une fois, avec des pièces où rien ne manquait, mais ce fut un grand moment pour tous, entre plaisir et angoisse. wenP1150349Chacun a réussi à dépasser ses peurs pour parvenir  jusqu’à la sortie sans trop de tracas. Une initiation en quelque sorte pour les plus jeunes.wenP1150318

  Alors que les les toiles d’araignée se faisaient moins nombreuses, que la lumière retrouvait une bonne intensité, grands et petits étaient heureux d’avoir passé avec succès cette épreuve pour accéder aux très nombreux sachets de bonbons distribués par les membres du Comité des fêtes.wenP1150361

  Le relâchement était sécurisant autour d’un foyer des Campagnes qui s’était fait, lui aussi,  un plaisir d’être hanté pour un soir. Les gourmands partageaient des instants sympathiques sous le regard des citrouilles amusées dans la bonne humeur, puis ceux-ci laissaient leur place aux autres candidats.

Sur des musiques adaptées ils remerciaient les membres du Carré d’As pour cette sympathique soirée bien conviviale.

HJHJHJCapture


Pluies méditerranéennes intenses : les bons comportements à adopter

Chaque année, l’Hérault et 14 autres départements de l’arc méditerranéen connaissent des épisodes de pluies intenses (également appelés épisodes cévenols) pouvant conduire à des crues soudaines : l’équivalent de plusieurs mois de précipitations tombe alors en seulement quelques heures.Aucun texte alternatif disponible.
Les épisodes de pluies méditerranéennes se produisent principalement durant la période de septembre à mi-décembre.

Les 8 bons comportements en cas de pluies méditerranéennes intenses :
Je m’informe et je reste à l’écoute des consignes des autorités dans les médias et sur les réseaux sociaux en suivant les comptes officiels ;
Je ne prends pas ma voiture et je reporte mes déplacements ;
Je me soucie des personnes proches, de mes voisins et des personnes vulnérables ;
Je m’éloigne des cours d’eau et je ne stationne pas sur les berges ou sur les ponts ;
Je ne sors pas, je m’abrite dans un bâtiment et surtout pas sous un arbre pour éviter un risque de foudre ;
Je ne descends pas dans les sous-sols et je me réfugie en hauteur, en étage ;
Je ne m’engage ni en voiture ni à pied : pont submersible, gué, passage souterrain… Moins de 30 cm d’eau suffisent pour emporter une voiture ;
Je ne vais pas chercher mes enfants à l’école, ils sont en sécurité

Soutien aux sinistrés audois

La Mairie de Poussan communique :
Quatre véhicules viennent de partir pour Carcassonne afin d’apporter les nombreux dons récoltés grâce à la générosité des Poussannais.
aude20181031_112641

 
« A bord des véhicules des employés municipaux apporteront leur soutien aux sinistrés de l’Aude au nom de nos concitoyens. » Précise la Mairie.
Merci aux Poussannais.

C’est parti pour le Carnaval 2019

Ce jeudi 25 octobre à la salle du Conseil Municipal, le Comité Carnaval et les carnavaliers  ou leurs représentants étaient en réunion pour préparer le Carnaval 2019 et pour gérer tout ce qui est associé à la réalisation de l’événement : en 2019, le Carnaval de Poussan se déroulera du samedi 1er mars au mercredi 6 mars. Donc au milieu des congés scolaires d’hiver.

En présence de représentants de la majorité des groupes de carnavaliers, avec de  nombreuses personnes, de Jacques Adgé, maire de Poussan, et de plusieurs adjoints et élus concernés par les événements carnavalesques, un tour de table a permis aux représentants de groupes ou associations présents de donner des précisions sur leur participation effective au carnaval à venir. 2019P1150226

Auparavant, Michel Bernabeu, conseiller municipal délégué à la culture avait remercié encore ceux qui avaient participé à l’édition 2018 et qui se projetaient pour celle de 2019.

Il a présenté l’équipe du Comité Carnaval qui à priori reste presque identique à celle de l’an dernier. Marie-Claude s’occupera des commandes, Cédric sera le référent carnavalier, Marina assurera le lien avec le hangar Decoux, Téry s’occupera des carrelets, Marianne et Gilbert de la sécurité, Michel aidé par d’autres spécialistes des danses et des animations traditionnelles, Dany de la gestion générale. Didier, Maitre de cérémonie en 2018 prodiguera de bons conseils.

A cette occasion, il a aussi été abordé la sonorisation des chars, la présence de tractoristes, les besoins des groupes…

Chaque formation aura une fiche pour que tout soit mémorisé tant pour la préparation des chars que pour le déroulement de la cavalcade.

A priori, pour cette dernière,, l’on s’achemine aussi vers un déroulement identique à celui de 2018.

En plus des associations déjà répertoriées, plusieurs formations ont indiqué qu’elles seraient présentes sous différentes formes . en défilant, avec ou sans char, sous forme de groupe.

 Pour la cavalcade, le groupe des Filles va réaliser un char, les Bee-Gees ont choisi  de partir en Russie, la MJC devrait réaliser une structure sur les jeux des Années 80, les Zumbanettes avec le JAP, sur la musique des années 80, tandis que le char des Miss aura pour thème les vahinés du Bounty et sera réalisé par des élus et par la Mairie.

Le CAP Football va illustrer le Jeu Fortnight avec son char, le Carré d’As n’a pas encore défini son thème mais ce sera certainement un train, et le Canon à confetti(s) devrait être aussi de la partie.

Le Tennis Club de Poussan défilera en groupe derrière les Bee-Gees. Le Club de l’Avenir pourrait être de la partie. Paren’Thau vous présentera son monde de l’imaginaire et l’ASP Rugby s’en ira cette année à la ferme. (Groupe)

Si la Troupe du Strapontin doit en principe former lui aussi un groupe, le Cochon de Poussan, l’animal totémique,  devrait être de sortie, poussé certainement par ses amis et suivi par des membres de l’association Plateforme.

Plus de huit chars et ce n’est certainement pas fini…  Avec plusieurs groupes. C’est un bon début.2019P1150227

Questions matériel et matériaux, les carrelets et les papiers seront disponibles plus tard mais certains besoins ont déjà été enregistrés.

Pour l’instant les groupes concernés ne peuvent pas encore commencer à démonter les structures de 2018.

Le Rétro Pouss’Auto et les Motos de l’Espoir, certainement, participeront à la parade du dimanche matin.

Des grands cartons seront récupérés et pour les papiers, il y aura une permanence avec des horaires à définir. Michel Bernabeu revenait alors sur le déroulement de ce futur carnaval dont les horaires devraient rester inchangés par rapport à celui de 2018.

Monsieur le Maire précisait  alors les choses sur l’utilisation du Hangar Decoux qui devrait être soumis aux règles édictées en 2018 par le propriétaire des locaux. Un gros effort sera demandé aux Carnavaliers. Mais pour l’instant il faut attendre car des caravanes se sont installées sur ce terrain privé. Le propriétaire a porté plainte et des négociations sont en cours. A suivre, donc.

Enfin, le sujet de la sécurité durant la cavalcade a été abordé. Un responsable par char, mais aussi un service de sécurité privé pour que tout se passe au mieux.

Il faudra aussi se discipliner au niveau des chorégraphie pour assurer une bonne régularité à l’avancée de la cavalcade et pour que le goûter offert aux enfants par la Mairie puisse se dérouler dans de bonnes conditions.

A suivre donc…

 

Prudence : nous sommes en vigilance orange météo inondations, crues…

ganceCaptureEpisode pluvio-orageux actif nécessitant un suivi particulier compte tenu des cumuls importants sur de courtes périodes.

Faits nouveaux :
Mise en vigilance de quatre départements pour les paramètres Orages et Pluie-Inondation.
Mise en vigilance du Var pour forte crue prévue sur la Nartuby, se référer au sie vigicrues.gouv.fr

Situation actuelle :
Sur les régions méditerranéennes et l’Aveyron, le temps est actuellement plutôt calme, même si des ondées se produisent par endroits.

Evolution prévue :
Le temps va progressivement se dégrader sur les régions méditerranéennes.
En fin de journée, de faibles précipitations vont gagner les quatre départements placés en vigilance orange Orages et Pluie-Inondation, ces précipitations se maintiendront au cours de la nuit prochaine, de mardi à mercredi.gance2Capture

Elles se renforceront en seconde partie de nuit prochaine, puis encore davantage en matinée de demain mercredi en prenant un caractère orageux de plus en plus marqué. Les orages vont alors s’organiser en lignes qui vont donner de fortes intensités de pluie en peu de temps, des chutes de grêle et de fortes rafales de vent.
Sous les plus fortes cellules orageuses, on attend des cumuls de 50 à 80 mm en moins de trois heures.
Au cours de l’épisode, les cumuls attendus sont de l’ordre de 100 à 150 mm, localement 200 mm sur le relief cévenol, plus faibles ailleurs, avoisinant les 50 à 120 mm, excepté sur l’ouest de l’Aveyron où ils seront moins élevés..
A noter également un fort vent d’autan, soufflant en rafales entre 80 et 100 km/h de la Montagne noire aux monts de Lacaune, domaine castrais et le sud de l’Aveyron, voire 110 à 130 km/h sur les reliefs exposés dans l’après-midi.

 

Conséquences possibles


Orages/Orange
* Violents orages susceptibles de provoquer localement des dégâts importants.
* Des vies et des biens peuvent être, localement, mis en danger.
Précipitations/Orange
* De fortes précipitations susceptibles d’affecter les activités humaines sont attendues.
* En raison de ces précipitations, la visibilité peut être réduite, des inondations sont possibles.
* Les conditions de circulation routière peuvent être rendues difficiles et quelques perturbations peuvent affecter les transports ferroviaires.

Conseils de comportement


Orages/Orange
* Soyez prudents et vigilants en particulier dans vos déplacements et vos activités de loisir.
* Evitez d’utiliser le téléphone et les appareils électriques.
* A l’approche d’un orage, prenez les précautions d’usage pour vous protéger des effets de la foudre, mettez en sécurité vos biens et abritez-vous.
Précipitations/Orange
* Renseignez vous avant d’entreprendre un déplacement et soyez vigilants. Evitez, si possible, le réseau routier secondaire.
* Si vous habitez en zone habituellement inondable, prenez les précautions d’usage.
* Soyez prudents face aux conditions de circulation pouvant être difficiles.

Pluies méditerranéennes intenses : les bons comportements

Les pluies méditerranéennes intenses :
qu’est-ce que c’est ?

Les régions de France les plus exposées à des pluies diluviennes pouvant apporter plus de 200 litres/m² ou plus (1 litre/m² = 1 mm d’eau) en une journée se situent principalement en bordure de la Méditerranée, même si le phénomène a déjà été observé sur d’autres départements de la moitié sud de la France. 200 litres/m², c’est environ le tiers de ce qui tombe en moyenne à Paris en un an ! Lorsque cette quantité tombe sur une large étendue, le volume d’eau précipité est énorme.

Ainsi, trois à six fois par an en moyenne, de violents systèmes orageux apportent des précipitations intenses sur les régions méditerranéennes, du Roussillon à la Provence, en passant par la vallée du Rhône. L’équivalent de plusieurs mois de précipitations tombe alors en seulement quelques heures ou quelques jours.
Ces épisodes méditerranéens sont liés à des remontées d’air chaud, humide et instable en provenance de Méditerranée qui peuvent générer des orages violents, parfois stationnaires. Ils se produisent de façon privilégiée en automne, moment où la mer est la plus chaude, ce qui favorise une forte évaporation. Plus la température de la mer est élevée, plus les risques de cévenoles sont importants. L’arrivée d’air froid en altitude est également un élément concourant à l’intensification de la convection.

Le terme « cévenol » est souvent employé abusivement pour caractériser tout épisode apportant des pluies diluviennes sur les régions méridionales. Il est vrai que le massif des Cévennes est réputé pour l’intensité des épisodes qui l’affectent, mais de telles situations fortement pluvieuses frappent régulièrement tout l’arc méditerranéen et sont donc loin d’être exclusivement « cévenoles ».

Au-delà de l’influence de la mer Méditerranée citée plus haut, les situations génératrices de fortes pluies cévenoles peuvent être de deux types.

Celles où l’influence du relief est prépondérante : l’exemple cévenol illustre parfaitement l’influence du relief sur les régimes de précipitations. Lorsque qu’une masse d’air chaude et humide, poussée par des vents de basses couches, vient buter contre une barrière montagneuse, elle se soulève le long du relief. Avec l’altitude, elle se refroidit et la grande quantité de vapeur d’eau qu’elle contient se condense avant de finir par retomber sous forme de fortes précipitations. Les Cévennes ne sont pas le seul relief proche de la mer : des précipitations avec forçage orographique concernent également les Pyrénées, les Alpes ou la Corse. Ce lien fort avec le relief conduit souvent à des précipitations qui se concentrent sur un périmètre géographique réduit. Le dernier épisode cévenol majeur de ce type date de novembre 2011, où en 5 jours (du 1er au 5), les cumuls ont atteint les 1000 litres/m² sur l’Ardèche.

Celles où l’activité orageuse est principalement liée aux conditions météorologiques : ces systèmes orageux ne couvrent alors pas forcément des zones très étendues, mais génèrent de très fortes intensités de précipitations (dépassant souvent les 100 litres/m² à l’heure). Ils peuvent parfois se régénérer (on parle alors de cellules stationnaires) en créant une vaste bulle d’air froid de surface, qui agit alors comme un relief ou un obstacle, en soulevant la masse d’air toujours au même endroit. De tels épisodes ont été observés,par exemple, le 22 septembre 1993 à Aix-en-Provence, le 6 septembre 2010 à Cavaillon, le 1er décembre 2003 à Marseille, le 29 septembre 2014 et le 23 août 2015 à Montpellier.
Finalement, ces forts cumuls peuvent atteindre plusieurs centaines de litres/m² (200 litres/m² en 24 heures et plus, avec une intensité horaire pouvant atteindre les 100 litres/m²), sur des bassins versants où le ruissellement peut se concentrer rapidement. Les cours d’eau gonflent et peuvent provoquer des inondations torrentielles avec des débordements importants. L’imperméabilisation des sols, en zone urbaine notamment, contribue à accentuer ces ruissellements.

Chaque année, les 15 départements de l’arc méditerranéen connaissent des épisodes de pluies intenses (également appelés épisodes cévenols) pouvant conduire à des crues soudaines sur des territoires à forte concentration touristique : l’équivalent de plusieurs mois de précipitations tombe alors en seulement quelques heures. Les épisodes de pluies méditerranéennes se produisent principalement durant la période de septembre à mi-décembre.

stormy see

15 départements de l’arc méditerranéen sont  concernés : Alpes-de-Haute-Provence, Alpes Maritimes, Ardèche, Aveyron, Aude, Bouches-du-Rhône, Corse-du-Sud, Haute-Corse, Drôme, Gard, Hérault, Lozère, Pyrénées-Orientales, Var, Vaucluse.

La préfecture de l’Hérault communique actuellement sur 8 messages de comportements à adopter pour l’ensemble des populations concernées par le risque inondation sont :

Pluies méditerranéennes intenses : les bons comportements à adopter

  • Je m’informe et je reste à l’écoute des consignes des autorités dans les médias et sur les réseaux sociaux en suivant les comptes officiels ;
  • je ne prends pas ma voiture et je reporte mes déplacements ;
  • Je me soucie des personnes proches, de mes voisins et des personnes vulnérables ;
  • Je m’éloigne des cours d’eau et je ne stationne pas sur les berges ou sur les ponts ;
  • Je ne sors pas, je m’abrite dans un bâtiment et surtout pas sous un arbre pour éviter un risque de foudre ;
  • Je ne descends pas dans les sous-sols et je me réfugie en hauteur, en étage ;
  • Je ne m’engage ni en voiture ni à pied : pont submersible, gué, passage souterrain… Moins de 30 cm d’eau suffisent pour emporter une voiture ;
  • Je ne vais pas chercher mes enfants à l’école, ils sont en sécurité
Quelles précautions face à une inondation ?

Dans une situation d’urgence, les réseaux d’eau courante, d’électricité, de téléphone peuvent être coupés. Préparez-vous à vivre de manière autonome quelques jours (3 jours) avec certains objets essentiels. Le kit de sécurité sera placé dans un endroit facile d’accès pour pouvoir le récupérer plus rapidement possible.

Le kit de sécurité se compose de :

  • Radio et lampes de poche avec piles de rechange
  • Bougies, briquets ou allumettes
  • Nourriture non périssable et eau potable
  • Médicaments
  • Lunettes de secours
  • Vêtements chauds
  • Double des clés
  • Copie des papiers d’identité
  • Trousse de premier secours
  • Argent liquide
  • Chargeur de téléphone portable
  • Articles pour bébé
  • Nourriture pour animaux

Je note les numéros utiles :

  • Ma mairie
  • 112 ou 18Pompiers
  • 15 SAMU
  • 17 Gendarmerie, Police

Je connais les niveaux de vigilance :  Jaune : phénomènes localement dangereux Orange : phénomènes dangereux et étendus Rouge : phénomènes dangereux d’intensité exceptionnelle
Je vis en zone inondable : je consulte mon PPRI et GEMAPI

Quelques épisodes parmi les plus violents et les plus marquants des trois dernières décennies :

  • Le 3 octobre 1988 à Nîmes : 420 mm tombent en moins de 12 heures, c’est-à-dire l’équivalent de 6 mois de pluie, concentrés sur Nîmes.
  • Le 22 septembre 1992 à Vaison-la-Romaine : ce sont près de 300 mm (l’équivalent de 3 à 4 mois de précipitations) qui se sont déversés en 5 heures seulement en amont de Vaison-la-Romaine, provoquant une crue éclair de l’Ouvèze. Le phénomène a été fortement aggravé par des vents atteignant les 120 km/h sur le Vaucluse. Le 26 septembre 1992 : 129 mm en 2h30 à Granès près de Rennes-les-Bains dans la haute-vallée de l’Aude, 160 mm en 3h à Vernet-les-Bains ; en 24 heures, il a été mesuré 292 mm à Narbonne, 169 mm à La Cavalerie.
  • Toussaint 1993 : 906 mm en 2 jours sont relevés au Col de Bavella en Corse du Sud don 780 mm le 31.
  • Le 12 novembre 1999, inondations de l’Aude : la zone la plus sévèrement touchée est la région des Corbières où il est tombé à Lézignan 620 mm en 36 heures (soit plus des 2 tiers d’une année habituelle de pluie).
  • Le 8 septembre 2002 dans le Gard : 687 mm à Anduze en moins de 36 heures (les 2 tiers d’une année habituelle de pluie) ; au moins 400 mm sur environ 1800 km² et plus de 600 mm sur 150 km², le tout dans la région Languedoc-Roussillon. Le débit de pointe sur le Gard à Remoulins a été estimé à 6700 m3/s, à comparer avec les crues de 1976 (3050 m3/s) et de 2008 (1100 m3/s). Le Vidourle, fortement touché également, a dépassé les 2500 m3/s (950 m3/s lors de la crue de décembre 2002 et 550 m3/s en octobre 2010).
  • 15 juin 2010 dans le Var : 461 mm à Lorgues, près de Draguignan en moins de 12 heures (soit l’équivalent de la moitié de ce qui tombe habituellement en une année). La Nartuby atteint les 440 m3/s à Trans-en-Provence (4 km en aval de Draguignan), à comparer avec les crues de novembre 2011 (106 m3/s) et de novembre 2000 (98 m3/s).
  • L’automne 2014 s’est distingué par la persistance remarquable de situations fortement perturbées sur les départements méditerranéens, des Cévennes et de la Côte d’Azur conduisant à un nombre record d’épisodes (depuis 1958) entre le 16 septembre et le 30 novembre (9 épisodes).
  • Le 3 octobre 2015, l’ouest de Alpes Maritimes est touché : 195 mm à Cannes dont 175 en 2 heures et 178 mm à Mandelieu dont 156 mm en 2 heures. La Siagne à Pégomas dépasse les 230 m3/s, alors qu’elle atteint rarement les 100 m3/s et le Loup monte à 135 m3/s à Villeneuve-Loubet, alors qu’il dépasse rarement les 30 m3/s. Cet épisode démontre que ce n’est pas seulement la hauteur totale des précipitations qui importe, mais aussi les intensités maximales atteintes et la vulnérabilité des territoires concernés.

Une belle soirée avec le Poulailler du Strapontin à Cournonterral

Le poulailler du Strapontin, après la sortie de son nouveau spectacle « La roue tourne » le week-end des 14 et 15 octobre dernier sur Poussan, a assuré une nouvelle représentation de sa pièce précédente « Mr de Pourceaugnac » le vendredi 26 octobre à Cournonterral, à la chapelle des pénitents.ceaubn 

 Cette pièce « Monsieur de Pourceaugnac » d’à peu près Molière, mise en scène par Marie Anne Mouraret est très librement adaptée de la pièce originale.

 Les déboires de Léonard de Pourceaugnac ont amusé et conquis un public venu nombreux, dans ce lieu parfaitement rénové et inspirant pour la troupe.

 Un pot de convivialité a suivi la pièce et les acteurs ont pu échanger avec un public ravi et enthousiaste.ceauCapture

 Ce qui ressort des commentaires du public : « Une adaptation très actuelle, drôle, piquante dans un lieu magique. »

 Bravo à notre troupe poussannaise.

Usp Tambourin : les résultats du week-end

La Série A Masculine s’incline avec les honneurs chez le vice-champion dEurope Florensac par 13 à 7.

La Série B1 Masculine s’incline face au favori Pignan par 13 à 9.tambourinCapture

La Série B2 Masculine s’incline face à celle de Mèze II par 13 à 12. Après avoir été menée 7 à 1, elle a effectué une belle remontée en prenant le bonus défensif. Elle partage la 1ère place avec son vainqueur du jour.

La Série B3 Masculine s’incline face à Lavérune II par 13 à 4.

La Féminine Série A1 s’impose à Bessan par 13 à 6 et s’incline face à Mèze I par 13 à 9.

La Série A2 Féminine s’impose à Mèze II par 13 à 11.

La Série C1 Féminine s’impose face à Saint Pons de Mauchiens par 13 à 3.tambourin rinCapture