Après l’étiquetage des bouteilles, en route pour le Téléthon

 TELETHON A POUSSAN LES 8 ET 9 DECEMBRE.

 I   – Début des festivités :

   – Samedi 2 décembre : Matches de handball au complexe sportif de Poussan.

             bout1Capture       Dès 14 heures : Stand téléthon avec urne et vente de boissons et pâtisseries.

                      A partir de 18 heures : entrée 1 € au profit de l’AFM.

  – Dimanche 3 décembre : LOTO : 20 quines et 1 consolante; Nombreux lots : baptème de l’air, jambons, paniers garnis, lots cuisine, ménager ……

                       Dès 14 heures 30, au foyer des campagnes :   1 carton 2€  7 cartons    10€

 II  – Journée du 8 décembre :

                         -Activités sportives : encadrées par les pompiers de Bouzigues.

                        -Le fil rouge : chaque écolier déposera une carte postale destinée aux enfants malades.

 III – Journée du  9 décembre :   toute la journée :

                          – Vente de produits régionaux fabriqués par les bénévoles ou offert par des particuliers : Huile d’olive, vin d’orange, vin ( rouge, rosé, blanc, possibilité de panachage ),

                            tartes, pizzas, gâteaux, confitures, crêpes, sets de table…….

                         – Nombreux lots à gagner : restaurants, vin, autres….par le biais des 3 tombolas proposées :

 La petite à 1 € : à tous les coups on gagne des cadeaux très intéressants.

La gastronomique : repas au restaurant.                                      2 € le ticket.

 Les vins : du vin et des cadeaux divers : bons d’achats, objets ….. 2 € le ticket.

                              –  Marche du Téléthon à 9h.30 randonnée des garrigues commentée  par Pierre Cazenove et Philippe Stein. Participation 3 €, durée 2 heures.

                                –  Paintball: initiation au paintball en famille de 9h.30 à 13h. et de 14h.30 à 16h.30  ( transport possible par le minibus du Carré d’As en face des halles. 3€ les 50 billes.

                        FIN DE MATINEE : VENTE DE LA MACARONADE : 6 € la part.   

 – N’oubliez pas de commander vos sapins de Noël à la boulangerie Solignac jusqu’au 7 décembre.

Tarifs 35 ou 50 € dont 5 € reversés au profit du Téléthon.

    – L’occasion de joindre l’utile et l’agréable. Merci à tous pour votre générosité.

Appel à la générosité par la paroisse du Bon Pasteur

La mairie de Gigean a requalifié son centre-ville ainsi que la rue de l’hôtel de Ville et le parvis de l’église.

La paroisse du Bon pasteur qui fait partie de la communauté du village a décidé de rénover le terrain autour du presbytère pour améliorer l’espace bien visible par tous.

« Avec le débroussaillage du jardin, nous avons mis en évidence la croix érigée en 1880, suite à une « mission » prêchée par les Jésuites. C’était la première mission juste deux ans après la construction de la nouvelle église de Gigean et son ouverture aux paroissiens le 11 Juin 1878. C’était à l’époque de l’Abbé Granier qui avait été nommé prêtre à Gigean quatre ans auparavant en 1876. » Précise le Père Bogdan Lesko, curé de la Paroisse.croDSC_0042 (6)

La croix a donc une grande valeur pour le patrimoine pas seulement matériel mais aussi spirituel de Gigean. croDSC_0044 (6)

« Or, son état est inquiétant et nécessite une restauration urgente. La collecte déjà faite auprès des paroissiens des 3 villages de la paroisse (GIGEAN-MONTBAZIN-POUSSAN) est insuffisante à couvrir les frais de la restauration par un spécialiste. » Confie le Père Bogdan qui rajoute : « Nous faisons appel à votre générosité pour participer à cette restauration. Merci d’envoyer vos dons par chèque libellé à : AD 34 paroisse du Bon Pasteur à l’adresse suivante du secrétariat paroissial : PAROISSE DU BON PASTEUR 5, rue de l’église 34560 POUSSAN. »

La Paroisse vous remercie.

L’inauguration du RAM – Antenne de POUSSAN

RELAIS ASSISTANTS MATERNELS

« NORD BASSIN DE THAU »

Le Relais Assistants Maternels (RAM) du « canton de Mèze » a ouvert ses portes le 1er Novembre 2002.

Bien que porté et géré par le CCAS de Mèze, le RAM est dès le départ intercommunal puisque son animatrice, Christine MORANTA, intervient sur les communes de Bouzigues, Gigean, Loupian, Mèze, Montbazin, Poussan et Villeveyrac ; Les locaux du RAM étant situés sur la Ville de Mèze.

L’inauguration du RAM – Antenne de POUSSAN, est prévue le 30 novembre prochain à 10h

 

Le RAM est un lieu d’information, de rencontre et d’échange au service des parents, des assistants maternels et des professionnels de la Petite Enfance :

- Les parents et les futurs parents peuvent y recevoir gratuitement des conseils et des informations sur l’ensemble des modes d’accueil.

L’animatrice les accompagne dans les démarches administratives parents-employeurs ; les informe sur les aides auxquelles ils peuvent prétendre ; leur propose une liste actualisée des places disponibles chez les assistants maternels ; établit un échange sur les questions éducatives ou relationnelles…

- Les assistants maternels y trouvent un soutien et un accompagnement dans leur pratique quotidienne.

L’animatrice leur propose une information actualisée sur l’ensemble des démarches administratives (demande d’agrément, statut, missions, droits et obligations) ; un soutien et des conseils dans les relations avec les enfants et/ou les parents-employeurs ; une écoute, un échange et un soutien dans l’exercice quotidien de leurs fonctions ; un accueil pendant les ateliers organisés par le RAM ; des formations et conférences pour se perfectionner dans l’exercice de leur fonctions.

- Des ateliers éducatifs collectifs sont proposés, qui constituent des temps d’éveil et de socialisation pour les enfants accueillis par les assistants maternels.

Ces temps permettent aux enfants de rencontrer d’autres enfants, d’autres adultes ; de participer et découvrir différentes activités pour favoriser leur développement ; de se préparer à la vie en collectivité et notamment l’entrée à l’école au travers d’une socialisation douce et progressive.

Face au nombre important d’assistants maternels recensés sur le territoire, une deuxième antenne, située sur la commune de Poussan a ouvert ses portes le 1er Septembre 2016. Celle-ci a permis d’une part de désengorger l’antenne de Mèze, jusque-là saturée, d’autre part de permettre une plus grande proximité géographique pour les assistants maternels habitant sur les communes de Gigean, Montbazin et Poussan. Cette deuxième antenne est animée par Françoise ADELINO.

Actuellement, près de 160 assistants maternels libéraux, proposant plus de 600 places d’accueil, peuvent bénéficier de ce service en sollicitant les deux animatrices, Christine MORANTA et Françoise ADELINO, toutes les deux étant Educatrices de Jeunes Enfants.

Le coût global de fonctionnement du RAM est pris en charge par :

- Le Conseil Départemental de l’Hérault, qui participe au financement du salaire des deux animatrices ;

- la CAF de l’Hérault par le biais de la Prestation de Service Unique (PSU) et la prestation de service dans le cadre du Contrat Enfance Jeunesse (CEJ) ;

- les 7 communes membres qui financent le reste à charge, au prorata du nombre d’habitants.

Au CAP Football, une fin d’année conviviale pour les petits et les grands

Après un début de saison plus qu’acceptable les responsables et bénévoles du club peuvent sereinement préparer cette fin d’année civile en mettant en avant la convivialité indispensable à la réussite du projet humain et sportif développé par l’association.

Pour cela le CAP organise le 16 décembre au Foyer des Campagnes une journée festive qui débutera à 18 h par le Noël des Enfants, se poursuivra par un apéritif offert et un repas musical ouvert à tous pour clôturer cette journée.

calendrier 2017-2018 verso

Lors de cette manifestation aura lieu le tirage de la Tombola de L’École de Football et sera proposé le calendrier 2018 du club à tous ceux qui veulent aider le CAP à réussir dans son entreprise de développement du football des jeunes permettant une meilleure intégration dans la vie locale pour plus de citoyenneté et pour assurer l’avenir sportif du C.A. Poussan Foot.

Cette soirée est ouverte à tous ceux qui veulent passer un bon moment festif en cette fin d’année.

Venez nombreux passer un moment d’amitié et de convivialité et permettre aux licenciés du club de continuer d’évoluer dans un club sain et ambitieux dès le début de l’année 2018 !

Contact pour renseignements et inscriptions :

PETIT Franck – Secrétaire du CAP

Tél : 06 11 67 48 09

Janvier : les tournois de l’USP Tambourin

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

Il reste encore quelques places dans les inscriptions pour le tournoi de tambourin jeunes de l’US Poussan Tambourin.

Vite, dernières inscriptions possibles avant le 10 décembre : 06-81-09-02-46 / uspoussan.tambourin@yahoo.fr

Les inscriptions pour le tournoi de tambourin adultes de l’US Poussan Tambourin sont closes : toutes les catégories sont complètes.

Dans le cadre du tournoi, le club organise pour la 2ieme année un repas animé le samedi 13 janvier à 20h00 au foyer des Campagnes de Poussan (Adultes 15€ et Enfants 10€).

Réservations : 06-81-09-02-46 / uspoussan.tambourin@yahoo.fr

Nouvelle équipe aux Motos de l’Espoir

C’est officiel, la nouvelle équipe des Motos de l’Espoir est en place.Motos espoir Capture

Roland Kerbiguet et ses coéquipiers, tous membres fondateurs des Motos de l’Espoir passent le relais à Ghislaine Vergues accompagnée de son staff. L’aventure continue…

Et Ghislaine tient à préciser : « Étant des fidèles des Motos de L’espoir depuis le début de cette association, nous avions appris avec tristesse le départ de l’ancienne équipe. Celle ci nous à proposé de reprendre le flambeau et nous avons accepté afin que cette association puisse continuer. Cependant nous serons secondés par l’ancien bureau et nous les remercions pour leur confiance. La nouvelle équipe est composée de Ghislaine ,Charles-Henri, Yves, Lionel, Denise et Denis qui se préparent déjà pour la nouvelle édition… »

Jacky Adgé revient sur le dernier Congrès des Maires de France

La semaine dernière, Jacques Adgé, Maire de Poussan, a participé avec plusieurs milliers d’élus au dernier Congrès des Maires de France. L’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité (AMF) organisait son Congrès, du 20 au 23 novembre, à Paris. Un moment important au cours duquel l’AMF célébrait la centième édition de ce rassemblement exceptionnel, renouvelait ses instances (Présidence, Bureau et Comité directeur) et accueillait les plus hautes autorités de l’État.maireCaptureCliquez sur la photographie pour l’agrandir.

« Réussir la France avec ses communes » était le thème de cette 100ème édition. Le Congrès se tenait du 21 au 23 novembre au parc des expositions de Paris concomitamment avec le Salon des maires et des collectivités locales (SMCL).

A cette occasion,Plusieurs grands débats sur des thèmes majeurs rythmaient les travaux du Congrès dont il est possible de consulter le détail sur le site www.amf.asso.fr : changement climatique et catastrophes naturelles ; les communes et les intercommunalités moteurs d’une nouvelle dynamique ; les territoires ruraux, acteurs incontournables d’une véritable alliance des territoires .

La plénière du jeudi 23 novembre portait sur les finances publiques locales : quelle nouvelle donne ? Une dizaine d’ateliers (très haut débit, politique locale de sûreté, gestion du foncier, développement économique, petite enfance, réussite éducative, civisme et citoyenneté, alimentation, enjeux européens,…) et des point-infos ou forums (urbanisme, achat public local et responsable, communes nouvelles, gestion des bases fiscales, place des femmes dans les exécutifs locaux,…) étaient au programme sans oublier l’héritage territorial à construire avec les JO Paris 2024, proposé également aux congressistes.

Trois temps forts ont marqué cette centième édition du Congrès :
• l’Assemblée générale de l’AMF,  avec trois séquences : la partie statutaire (rapports d’activités et finances de l’association), la présentation du renouvellement des instances et le débat d’orientation générale ;
• la célébration du 100ème Congrès à travers plusieurs événements. Une exposition multi-supports permanente qui retraçait l’histoire de l’AMF à travers ses Congrès.
• la présence et le discours du Président de la République le jeudi 23 novembre dans le grand auditorium.

Enfin, une résolution générale a été adoptée à l’unanimité par le 100e Congrès des maires et des présidents d’intercommunalités de France. Elle a été présentée par André Laignel en présence du Président de la République lors de la séance solennelle de clôture, le 23 novembre 2017.

Télécharger la Résolution générale (23/11/2017)

mai22220171122_193335Jacques Adgé nous précise que le discours d’Edouard Philippe (qui  a été Maire), fut très pédagogique. Comprenant les inquiétudes des Maires, il n’a pas hésité à aborder tous les sujets même ceux qui font polémique.

« Le message est assez bien passé auprès des participants. Toutes les mesures que le Gouvernement a prises ou va prendre ont été présentées, afin d’expliquer la politique de « En Marche ». »

Pour Jacques Adgé, il ne faut pas s’étonner : « Quand il a présenté son programme, Monsieur Macron, qui ensuite a été élu démocratiquement avait annoncé certaines de ces mesures. »

Le problème actuel, c’est le fait qu’il travaille par ordonnance, car c’est beaucoup plus rapide. Il est donc nécessaire que les partenaires sociaux s’adaptent très rapidement à cette façon d’agir et soient beaucoup plus réactifs pour rester des forces de proposition. »

« Avec des mesures difficiles pour beaucoup de Français et pour les Maires aussi dans la gestion de leur commune, il faut d’après lui s’adapter et se remettre en question à tous les niveaux. »

Même s’il a eu l’honneur d’être un des 15 élus héraultais reçus à l’Élysée  par le Président de la République, pour Jacky Adgé, les Mairies doivent fonctionner en faisant des économies, en essayant d’optimiser leurs moyens.

« Niveau pratique, cela signifie, par exemple, au sujet des contrats-aidés,  que les associations ou les Mairies qui fonctionnaient avec ceux-ci en plus ou moins grand nombre, devront s’adapter, trouver des solutions, faire appel aux services civiques… Et sur les autres dossiers,  comme la disparition progressive de la taxe d’habitation, la baisse des crédits affectés au Logement social, il en est de même… Avec en attendant, des incertitudes et des interrogations. »