Carole Delga :  » La Région va voter vendredi une aide exceptionnelle aux viticulteurs et arboriculteurs « 

Carole Delga : « La Région va voter vendredi une aide exceptionnelle aux viticulteurs et arboriculteurs et je demande la création d’un fonds commun avec l’Etat »

 

Au lendemain de l’épisode de gel qui a touché tous les vignobles et vergers du territoire régional, la présidente de Région avait immédiatement demandé à la Chambre régionale d’agriculture et ses représentants départementaux, un bilan précis des pertes, filière par filière et territoire par territoire. Dans l’attente de ce retour détaillé des professionnels qui permettra d’ajuster les mesures d’aide à chaque situation, Carole Delga soumettra vendredi 16 avril, une enveloppe d’aide exceptionnelle aux élus de la Commission permanente.

 « La situation est inquiétante pour nos viticulteurs et arboriculteurs, avec des pertes qui s’annoncent importantes voire totales. Aussi, je demanderai vendredi aux élus du Conseil régional de soutenir ma proposition d’aide exceptionnelle aux producteurs. Ces événements climatiques qui sévissent chaque année en Occitanie font de nombreux dégâts, c’est la raison pour laquelle, depuis 2016, j’ai décidé la création d’un fonds de réserve pour soutenir les agriculteurs et viticulteurs victimes d’intempéries. Comme nos viticulteurs ne peuvent être soutenus par le régime de calamité agricole, comme c’est le cas des arboriculteurs, et au regard de l’ampleur du sinistre, je propose au gouvernement, la création d’un fonds commun destiné à la filière viticole qui permettrait de décupler la force des interventions de l’Etat, la Région, les Départements et Intercommunalités. Avec le concours des banques et assurances, nous devons réagir fortement pour accompagner les viticulteurs.

 Ce fonds commun national, décliné dans les régions viticoles, doit permettre de créer un guichet unique pour les producteurs, facilitant ainsi l’obtention d’une aide d’urgence. La Région jouera collectif et contribuera fortement à ce fond. Il est par ailleurs urgent de remettre à plat le système assurantiel pour permettre aux viticulteurs de se protéger de ces aléas.

 La répétition des épisodes climatiques nous pousse à poursuivre collectivement notre action pour préserver notre région de l’aggravation des changements climatiques, protéger les producteurs et limiter les impacts sur leurs productions. Plus de la moitié de notre budget d’investissement est dédiée à la transition climatique et nous avons doublé notre budget en faveur de l’agriculture afin d’accompagner leur adaptation. », a déclaré la présidente de Région Carole Delga.

Rencontre avec les producteurs :

La semaine qui vient étant réservée à l’évaluation plus précise des dommages en lien avec les professionnels des filières concernées, la présidente de Région se rendra mercredi et vendredi auprès des viticulteurs des deux côtés du territoire régional. Elle pourra ainsi échanger directement avec eux sur les mesures qui sont proposées et leur mise en œuvre dans les prochaines semaines.

 

Carte Jeune Région / Recrutement de correspondants d’établissements

Recrutement de correspondants d’établissements au sein des établissements d’enseignement de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

CDD 35 h hebdomadaire
Du 7 juin au 13 juillet et / ou du 23 août au 24 septembre 2021

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée recrute 550 correspondants d’établissements sur l’ensemble de son territoire pour l’opération Carte Jeune Région / Opération Gratuité des manuels scolaires et des premiers équipements.

Les correspondants d’établissements sont responsables du bon déroulement des opérations de restitution des manuels scolaires (du 7 juin au 13 juillet) et de la distribution des manuels scolaires et des premiers équipements (du 23 août au 24 septembre) sur un ou plusieurs établissements de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée.
Ils assurent également la saisie des données informatiques liées aux opérations de restitution et de distribution. Ils doivent savoir rendre compte à leurs supérieurs hiérarchiques.

Dans le cadre du plan « jobs étudiants », la priorité sera donnée aux étudiants notamment sur la première phase.

Missions

Au sein de la Direction de l’Éducation et de la Jeunesse, sous l’autorité du Responsable de l’opération, le correspondant d’établissement sera notamment chargé – au sein de un ou plusieurs établissements – de :

  • Assurer la restitution des manuels scolaires,
  • Réceptionner, déballer et contrôler les livraisons conformément aux bons de commande passés par les services de la Région,
  • Préparer la distribution des premiers équipements : essayage des tenues,
  • Assurer la distribution des manuels scolaires et premiers équipements,
  • Assurer des déplacements dans les établissements de son secteur (moins de 30 min),
  • Organiser le local dédié (rangement, manutention…),
  • Suivre le stock et réaliser les inventaires sur le logiciel dédié,
  • Assister les élèves dans le cadre de leur inscription à la Carte Jeune Région,
  • Réaliser la mise en cartons des retours aux fournisseurs,
  • Garantir un suivi relationnel de qualité avec le.a chef.fe d’établissement et l’ensemble des interlocuteurs concernés au sein de l’établissement (documentaliste, professeurs…),

Profil recherché

  • Aptitudes au travail en équipe,
  • Maîtrise de l’outil informatique,
  • Aptitudes à la manutention manuelle et au port de charges,
  • Sens du service public,
  • Adaptabilité – Disponibilité – Réactivité – Autonomie – Rigueur – Esprit d’initiative,
  • Mobilité (permis B et véhicule indispensables dans les zones non desservies par les transports en commun),
  • Aptitude à une communication directe et facile avec les usagers et les partenaires (chefs d’établissements, enseignants…)

Modalités pratiques

Les contrats sont des CDD de 35 heures hebdomadaire. Les horaires de travail sont fonctions de ceux des établissements et sont donc susceptibles de varier.

Le dépôt des candidatures est à réaliser avant le 2 mai 2021 via le formulaire ci-dessous.

Déposez votre candidature en ligne

liO pour les jeunes : derniers jours pour déposer sa candidature à l’expérimentation

Le 8 février dernier, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, et Philippe Bru, directeur régional SNCF Voyageurs Occitanie, ont annoncé l’expérimentation dela gratuité des trains régionaux liO pour les jeunes âgés de 18 à 26 ans : « + = 0 ». Avant une généralisation de la mesure envisagée pour le mois de septembre 2021, 2 000 jeunes représentant l’ensemble des territoires de l’Occitanie sont invités à tester le dispositif afin qu’il réponde au mieux à leurs usages. Les candidatures en ligne sont ouvertes depuis le lundi 22 février et se clôtureront ce vendredi 19 mars. Plus de 2 740 jeunes ont déjà déposé leur candidature, mais pour que le panel soit le plus représentatif possible, les inscriptions sont toujours les bienvenues !

 L’objectif de cette mesure unique en France est de proposer aux jeunes âgés de 18 à 26 ans de voyager gratuitement dans une logique de contrat de fidélité sans engagement. Le principe est simple, « je voyage plus, je paye 0 », et se matérialise par la création d’un « compte mobilité » crédité au gré des voyages (lire ci-dessous).

 Voir : https://youtu.be/ENzTslbqmgk

Un panel test représentatif de la jeunesse d’Occitanie

Pour candidater, il suffit d’être âgé de 18 à 26 ans, de résider en Occitanie et de répondre à une enquête de mobilité. Au-delà de 2 000 inscriptions sur la période, un tirage au sort en fonction du territoire d’habitation, des motifs de déplacement (étudiants ou élèves ou alternants, sans emplois, indépendants, activités salarié, apprentis), et de l’intention de déplacement des candidats dès le mois d’avril, permettra de sélectionner les participants. Le panel sera représentatif des territoires et des jeunes habitants d’Occitanie. A ce jour, sur les 2 740 inscrits, un quart d’entre eux ne sont pas des usagers des transports liO.

L’inscription à l’expérimentation est ouverte jusqu’au 19 mars prochain, sur le site www.ter.sncf.com/occitanie.

L’expérimentation se déroulera du 1er avril au 31 août 2021 avant une généralisation, si l’offre est concluante, à compter du 1er septembre prochain.

« Aujourd’hui, l’urgence climatique nous impose de revoir nos modes de vie, notamment pour ce qui concerne nos déplacements. S’adresser aux jeunes, c’est leur permettre de prendre très tôt la bonne habitude.Ils sont mobilisés, conscients des enjeux, ce sont eux qui construisent aujourd’hui le monde de demain. Cette gratuité repose sur un principe de contrat gagnant-gagnant, c’est une gratuité co-construite proposée à tous les voyageurs de 18 à 26 ans qui s’engagent à prendre le train très régulièrement » a déclaré Carole Delga à l’occasion de la présentation de la mesure, le 8 février dernier.

« +=0 » : Comment ça marche ?

Sans engagement et totalement dématérialisé, ce dispositif sera mis en œuvre via une application mobile à l’usage simplissime : après une inscription rapide, il suffirade « cliquer » à la montée et à la descente du train pour chaque trajet. La gratuité est ensuite progressive et se déclenche dès que l’usager atteint le nombre de trajets « cible »

- Pour les 5 premiers allers-retours (10 premiers trajets du mois) : l’usager jeune bénéficie de la tarification à – 50% sans autre engagement nécessaire de sa part ;

- Du 6ème au 10ème allers-retours (du 11ème au 20ème trajet du mois) : l’usager voyage gratuitement ;

- A partir du 11ème aller-retour et jusqu’au 15ème (du 21ème au 30ème trajet) : son « compte mobilité » est crédité progressivement pour lui permettre de voyager gratuitement le mois suivant.

  DP042_CDP_Transport_0802_BD.pdf

Pour surmonter la crise, le fonds L’OCCAL joue les prolongations

Depuis juin 2020, le fonds régional L’OCCAL a aidé près de 12 400 artisans, commerçants, établissements de tourisme et associations d’Occitanie à affronter la crise, via des subventions d’investissements, des avances pour les trésoreries et des aides aux loyers. Alimenté par la Région et un « pack » de très nombreux partenaires locaux, L’OCCAL est prolongé jusqu’au 31 mars.

Marché, Mercao, Juste, Souk, Bazar

Pixabay

Les contraintes sanitaires liées à la pandémie Covid-19 impactent fortement l’activité économique. C’est pourquoi la Région a réagi en mettant en place dès juin 2020, avec de nombreux partenaires, le fonds L’OCCAL, pour favoriser la relance des petits commerces, de l’artisanat de proximité, des activités touristiques, de l’événementiel, des activités sportives et de loisirs. Depuis, près de 12 400 dossiers ont déjà été traités et 28,5 M€ d’aides attribuées. Pour continuer à soutenir l’activité et l’emploi des structures les plus fragilisées, L’OCCAL est prolongé jusqu’au 31 mars.

Soutenir les trésoreries et les investissements

Le fonds L’OCCAL appuie les activités fragilisées en soutenant les trésoreries via des avances remboursables (volet 1), en accordant des subventions pour des investissements de relance (volet 2) et en aidant les petits commerces obligés de fermer à payer leurs loyers (volet 3).

Depuis juin 2020, 1 860 avances remboursables ou subventions d’investissements ont été accordées, pour près de 20 M€. L’avance remboursable, à taux zéro et sans garantie, comprend un différé de remboursement de 2 ans. Les subventions L’OCCAL cofinancent des investissements (matériels et immatériels) et des aménagements immobiliers pour favoriser la relance, la montée en gamme et la digitalisation des entreprises.

Enfin, l’aide sur les loyers mise en place lors du second confinement d’octobre 2020 vise à maintenir la capacité d’investissement des commerces indépendants (employant jusqu’à 10 salariés) devant rester fermés. 10 525 dossiers ont déjà été traités, pour près de 8,25 M€.

L’OCCAL, un « pack » de partenaires

Les demandes d’aides sont soumises aux comités d’engagement qui se réunissent une à deux fois par mois, puis à la Commission permanente de la Région. La prochaine assemblée plénière de la Région, qui va attribuer de nouvelles aides L’OCCAL, votera aussi un avenant pour permettre aux intercommunalités d’Occitanie d’alimenter à nouveau le fonds. À sa création, L’OCCAL a été doté de 80 M€ par la Région, la Banque des Territoires, 12 Départements, deux métropoles et plus de 150 intercommunalités

En savoir plus

Samedi soir, le Printemps du Rire s’invite chez vous !

Peut être une image de 1 personne
La Nuit du Printemps sera à suivre en live depuis votre canapé.
Enfilez votre plus beau pyjama et installez-vous, les artistes s’occupent du reste.

Le Printemps du Rire change de décor et se met au numérique  : cette année,  La Nuit du Printemps du Rire sera retransmise chez vous en direct depuis Le Bikin.
Cliquez, regardez, riez !
Profitez en exclusivité d’une soirée animée par Elodie Poux
leprintempsdurire.festik.net/la-nuit-part-en-live/1
Soutenez

Le Printemps du Rire sur HelloAsso

: https://www.helloasso.com/…/le-printemps-du-rire-part…

 

Le journal de votre Région est en ligne !

Le journal de votre Région est en ligne !
La Région mobilisée pour la santé de tous
 Accompagnement des entreprises
 Rénovation énergétique
 Soutien aux professionnels de la montagne
………………………………

 

Soutien des clubs sportifs « Occitanie sport pour tous »

Soutien des clubs sportifs « Occitanie sport pour tous »

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

lance la campagne 2021 « Clubs Occitanie, Sport pour Tous » 

Ce dispositif vise à « accompagner les clubs dans leurs projets d’acquisition de petits matériels sportifs. »
Infos & dépôts des dossiers  https://bit.ly/3pocSzN
Soutien des clubs sportifs "Occitanie sport pour tous" – Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée
 Pour cette campagne 2021, les aides concerneront du petit matériel acheté entre le 01/01/2021 et le 31/12/2021

La Région se mobilise pour les jobs étudiants

Étudiant, Dactylographie, Clavier, Texte

La crise sanitaire a plongé de nombreux étudiants dans la précarité. Solidaire, la Région leur propose des emplois et appelle les entreprises et collectivités à rejoindre la démarche.

En France, depuis le début de la crise sanitaire, près des trois quarts des étudiants déclarent rencontrer des difficultés financières [1]. Beaucoup d’entre eux, ont perdu l’emploi qui leur permettait de payer leurs études ou de faire leurs courses. Pour les soutenir face à cette situation inédite, la Région se mobilise pour leur proposer des jobs adaptés à leurs contraintes, en partenariat avec le CRIJ Occitanie.

Des emplois dans toute l’Occitanie

Pour permettre aux étudiants de continuer à étudier dans de bonnes conditions, la Région propose des offres d’emploi à temps partiel réparties sur l’ensemble de son territoire. Les étudiants se verront confier des missions administratives pour faire face à l’afflux des demandes de subventions en lien avec la crise de la Covid-19.

Dans le cadre de l’opération « gratuité des manuels et équipements scolaires », des correspondants seront recrutés dans les lycées avant l’été et à la rentrée. Durant la période estivale, la Région maintiendra les emplois saisonniers qu’elle propose chaque année au sein de ses services administratifs.

Tous ensemble pour nos jeunes

Pour amplifier cette mobilisation et venir en aide à un maximum d’étudiants, la Région lance un grand appel pour rassembler autour de sa démarche. Elle invite les collectivités et les entreprises ayant la capacité de recruter, à rejoindre l’initiative et à proposer leurs offres dès maintenant. Vivier de compétences et de motivation, les étudiants d’Occitanie représentent une réelle opportunité de recrutement pour les acteurs locaux.

En savoir plus

Train : vers la gratuité pour les jeunes, mini-prix pour les actifs

La Région a annoncé ce lundi 8 février de nouveaux tarifs pour convertir les jeunes au train, et récompenser la fidélité des abonnés liO. L’objectif : donner du pouvoir d’achat aux habitants d’Occitanie, et se rapprocher des 100 000 voyageurs par jour à l’horizon 2030 et de la Région à énergie positive.Interne, Chaise, Moderne, Voyage, Bin

De nouveaux tarifs attractifs ont été dévoilés par la présidente de la Région ce lundi 8 février à Albi pour les trains du réseau public régional de transports liO. Ils vont alimenter le pouvoir d’achat, en particulier des moins de 26 ans. La Région considère le train – mode de transport le moins polluant -comme une vraie chance pour la mobilité en Occitanie et veut convaincre qu’il n’est ni plus cher ni plus compliqué que la voiture. Engagée dans la transition énergétique, elle souhaite atteindre les 100 000 voyageurs quotidiens d’ici dix ans dans le réseau liO, au lieu de 57 000 aujourd’hui.

« Je voyage +, je paie 0 » : des trains gratuits pour les jeunes

En s’adressant aux jeunes, la Région veut modifier les habitudes de mobilité. Après les billets estivaux à 1€, puis le tarif à 50% sans carte LibertiO’ depuis octobre, la Région lance pour les grands voyageurs de 18 à 26 ans la formule « + = 0 ». Le principe est simple, sans engagement : plus le jeune voyage en train liO, plus il obtient de crédits sur son compte mobilité (associé à une application mobile). Il paie 50% des 5 premiers allers-retours mensuels et voyage gratuitement les 5 suivants. Du 11e au 15e aller-retour, il crédite son compte mobilité et à partir du 15e, voyage gratuitement le mois suivant. Avant une généralisation prévue en octobre, une expérimentation débutera au 1er avril auprès de 2 000 jeunes volontaires, tirés au sort après une mini-enquête de mobilité. Les candidatures seront ouvertes en mars sur le site web www.ter.sncf.com/occitanie.

La Région continue également de récompenser la fidélité des abonnés liO. La mensualité de l’abonnement annuel FréquenciO’ sera plafonnée à 90 €, au lieu de 190 €, à partir de mars. Avec la participation de l’employeur, cet abonnement sera ainsi plafonné à 45 € soit 1 € le trajet sur la base d’un aller-retour par jour. Une bonne nouvelle pour plus de 2 200 abonnés.
Autre bonne nouvelle, la « prime fidélité » est reconduite pour les 10 000 abonnés [1] annuels FréquenciO’ et Kartatoo : ils ne paieront que la moitié de la mensualité de février.

Enfin, d’autres nouveautés marquent 2021. La rentrée sera celle de la gratuité des transports scolaires dans toute l’Occitanie, soit une économie jusqu’à 315 € par an.
À signaler également, l’extension depuis janvier du tarif SolidariO’ (appliqué aux demandeurs d’emploi et allocataires du RSA) aux demandeurs d’asile et bénéficiaires d’une protection internationale.

Malgré la Covid-19, la fréquentation préservée

Les mesures de la Région pour faire préférer le train, avant et après la crise Covid-19, se reflètent dans les chiffres de la fréquentation. Le directeur régional Sncf Voyageurs l’affirme : l’Occitanie est la seule région française à avoir enregistré une fréquentation en hausse (+13%) des trains régionaux à l’été 2020. Cela s’explique par les billets à 1 €, plébiscités par les jeunes : plus de la moitié des 1,3 million de billets vendus de juin à octobre ont été achetés par des voyageurs de moins de 26 ans. Côté abonnés, le taux de désabonnement a été limité à 2,5% (le plus bas de France). Enfin, la ponctualité exigée par la Région dans sa convention d’exploitation 2018-2015 avec la Sncf atteint 91,7% en 2020, le meilleur résultat depuis 2007 selon la Sncf. Au-delà de tarifs attractifs et de l’exigence de qualité de service, la Région a aussi augmenté le nombre de trains, en programmant 72 dessertes supplémentaires depuis 2020, si bien que le taux de satisfaction des voyageurs s’établit à 94% selon la Sncf.

Depuis 2016, la Région a injecté 320 M€ dans des rames neuves et la modernisation de celles en circulation. À partir de 2023, des opérations de maintenance (« à mi-vie ») sont prévues pour les 83 AGC du parc régional.

En savoir plus