Une deuxième détection pour les U14/U15 du CA Poussan Foot très prometteuse

Ce jeudi soir avait lieu la deuxième détection dirigée par Steven #Delon. Près de dix sept jeunes poussannais étaient présents. Le CAP est déjà prêt pour la saison 2022/2023 
Si vous êtes intéressé pour rejoindre ce nouveau groupe, une prochaine séance aura lieu le jeudi 26 mai 2022 de 18h30 à 20h00 sur le pelousé…Peut être une image de 12 personnes, personnes debout et plein air

 

Découvrez le programme de la Première Fête de la Nature

Nouveau à Poussan, le  samedi 21 mai au Jardin des Frères

Découvrez le programme de la Première Fête de la Nature
Toutes les activités et les ateliers sont gratuits
Buvette et restauration sur place
Mise en place par la commission environnement

(Cliquez sur les images pour les agrandir. Merci)

Le début de la première Fête de la Nature à Poussan c’est  ce vendredi 20 mai à 20h30 à la salle de spectacle à la MJC avec la projection  gratuite d’un film 
 César du meilleur documentaire en 2016 /
« Malgré un futur annoncé sombre, venez découvrir un film optimiste à travers des actions menées dans le monde entier. Agriculture, énergie, économie, démocratie et éducation sont les thématiques abordées. En mettant bout à bout des initiatives positives et concrètes qui fonctionnent déjà, venez voir émerger ce que pourrait être le monde de demain… »
Nous vous attendons nombreux !

wnCapture d’écran 2022-05-04 094536

*wnCapture d’écran 2022-05-04 094734

18 points à l’ordre du jour du Conseil Communautaire de Sète Agglopôle méditerranée, ce 19 mai, à Bouzigues

Conseil Communautaire de Sète Agglopôle méditerranée du 19 mai 2022 :

Sète Agglopôle méditerranée tenait ce jeudi 19 mai 2022 son conseil communautaire du mois à la salle Fringadelle de Bouzigues avec 18 points à l’ordre du jour et une introduction animée car des membres du Collectif « Bancs publics de Sète », une vingtaine, s’étaient déplacés en désirant s’exprimer…

Avant de conclure le Conseil Communautaire François Commeinhes, Président de Sète Agglopôle a souhaité inviter les membres du Conseil à l’accompagner pour signer le renouvellement de la convention pluriannuelle entre le CPIE Bassin de Thau et Sète Agglopôle Méditerranée. ccccIMG_20220519_170650   

 Un moment de partage convivial autour de bons produits du territoire issus des producteurs du circuit-court dU CPIE Paniers de Thau !
Ce fut un grand moment avec la plupart des élus des 13 communes des ABC : ABC des Garrigues (Montbazin, Poussan, Villeveyrac), ABC de la Lagune (Marseillan, Balaruc-le-Vieux, Balaruc-les-Bains, Bouzigues, Frontignan, Loupian, Mèze, Sète) et ABC des Faucons (Montagnac, Saint-Pons-de-Mauchiens), ainsi que les acteurs de la biodiversité du territoire !

 Revenons sur le Conseil Communautaire, pas de questions sur les décisions du Président et rapport du précédent conseil approuvé…

 La vidéo du Conseil Communautaire : https://youtu.be/GMkiXnPusPw

 

 Madame Calueba a demandé à prendre la parole pour demander qu’un représentant du collectif « Bans Publics » de Sète puisse s’exprimer en début du Conseil Communautaire mais François Commeinhes, ainsi que plusieurs vice-Présidents ont précisé que pour des raisons réglementaires, pour des raisons techniques, mais aussi par le fait que cela concerne plutôt Sète et son Conseil Municipal, et que la plupart des conseils communautaires n’avaient pas à se voir imposer ce sujet et enfin car le temps étai limité, une signature de convention étant programmée à l’issue du Conseil, cela ne serait pas possible

S’en suivait des discussions, de l’agitation, Mr Commeinhes expliquant qu’à Sète il ne faisait qu’appliquer son programme tandis qu’il lui était reproché un manque de démocratie.

Mr Denaja et Mr Carabasse souhaitaient que ce sujet soit mis aux questions diverses et que par souci de démocratie on laisse s’exprimer le collectif, la Gendarmerie venait calmer les choses et François Commeinhes abordait le 1er point à l’ordre du jour tant bien que mal, le calme revenant peu à peu.

Un membre du collectif distribuait alors une lettre ouverte à chacun des membres du Conseil, précisant la démarche,  les objectifs et les raisons qui incitent ses membres à s’opposer au projet de Parking souterrain place Aristide Briand…

 Intégralité de la lettre sur : http://thau-infos.fr/index.php/associations/130527-19-mai-2022-texte-du-collectif-bancs-publics-a-l-attention-des-membres-du-conseil-communautaire-de-sete-agglopolecccIMG_20220519_190520

Nous y reviendrons avec les réactions des intervenants.

 Pas de questions sur les communications  de Monsieur le Président…

 Ci-dessous le résumé des points principaux sur les 18 points plutôt techniques qui ont été débattus par les élus présents lors de la séance retransmise en direct (dès 17h) sur le Site de SAM.

L’ordre du jour : ==> ===> Téléchargez l’ordre du jour de la séance 

 Revivez les débats en cliquant sur : https://youtu.be/GMkiXnPusPw

ou sur  www.agglopole.fr

 Pour ce Conseil communautaire l’on pourra retenir que les élus ont approuvé : les 18 points.cccIMG_20220519_170615

Il  a été délibéré sur les points suivants :

2 points particuliers qui ont suscité des discussions.

I)

Le prix des liaisons maritimes avec une forte hausse de ceux -ci de 3 à 5 € pour un aller Mèze-Sète et de 5 à 8 pour un aller-retour. Pour SAM, désangagement prévu d’un partenaire et on ne peut faire payer les frais à la collectivité.

Pour Madame Calueba, l’oon ne peut développer ces modes de transport s’ils sont trop onéreux…

II)

Autres discussions sur la SPLBT, Suite à la communication du rapport d’observations définitives de la chambre régionale des comptes Occitanie. De 2016 à 2020.

Il a été précisé par Mr Majourel que SAM avait depuis suivi ces recommandations mais le débat est reparti sur LA SAElit et la SPLBT. Pour l’opposition il faut clarifier « les choses »

 SAM :

L’agglopôle subventionne les projets d’équipement des communes

SAM soutient les projets des communes via des fonds de concours. Dans ce cadre, elle va contribuer à hauteur de 548.295 €, pour accompagner les projets d’équipement suivants :

► à Balaruc-les-Bains :
• Requalification du ponton « poste de secours » sur la promenade du bord de l’étang (50.000 € d’aides de SAM sur un coût total de 376.546 €),
• Requalification des pontons et quais du « Port centre » : ponton piscine, quai sud et ponton face au camping Pech d’Ay (300.000 € d’aides de SAM sur un coût total de 1.000.458 €),

► à Gigean :
• Amélioration du cadre de vie – Extension du réseau de vidéoprotection (31.346 € d’aides sur un coût total de 282.120 €),
• Requalification des rues du Bosquet et de la Clau/abords du stade – Étude et travaux pour la sécurisation des déplacements (166.949 € d’aides sur un coût total de 701.968 €).
 Approuvé


SAM lance un a
ppel à projets pour la Capitale Européenne de la Culture (apprové)

Sète agglopôle méditerranée s’est portée adhérente de l’association portant la candidature de Montpellier Sète, capitale européenne de la culture. Le bassin de vie élargi de Montpellier – Sète est une terre de culture, forte d’un héritage incontestable. En dialogue et en complémentarité, les deux villes et leurs aires urbaines dévoilent une richesse artistique dans de nombreux secteurs (arts visuels, spectacle vivant, industries créatives et culturelles…).

Dans le cadre de cette candidature, la mobilisation de l’ensemble des acteurs cultuels du territoire est essentielle. En effet, ce projet ne peut s’imaginer sans l’implication de l’ensemble du secteur culturel et au-delà. Des temps de rencontres et de construction du projet commun est prévu dans les prochaines semaines.

Au-delà de la construction même du projet de candidature, l’Agglopôle, la ville de Sète, Montpellier Métropole et la ville de Montpellier ont souhaité mettre en place un appel à projets commun, à destination des acteurs culturels. Il vise à soutenir des actions artistiques, culturelles et patrimoniales, tous secteurs confondus, se déroulant entre août et décembre 2022.cccIMG_20220519_170635

L’engagement financier de Sète agglopôle méditerranée pour le financement de l’ensemble des projets présentés s’élèvera à 70 000 €. Le calendrier prévisionnel :

• Ouverture du dispositif : 1er juin 2022

• Clôture de l’appel à projets : 30 juin 2022

• Sélection des projets : juillet 2022

• Déploiement des projets : 1er août au 31 décembre 2022

SAM, se mobilise en étant le premier partenaire institutionnel de l’économie locale

(approuvé)

Dans la continuité de son engagement historique en faveur du développement économique, Sète agglopôle méditerranée se mobilise auprès de ses partenaires institutionnels pour favoriser l’essor et la croissance des entreprises. Les élus communautaires ont ainsi voté à l’unanimité les décisions suivantes, qui contribuent pleinement à l’écosystème déployé à l’échelle locale :

  • SAM crée sa pépinière d’entreprises et lance un appel à candidature

 Sète agglopôle méditerranée vient de créer la première pépinière d’entreprises du territoire, dans le cadre de sa compétence « développement économique ». L’objectif est d’accompagner et de consolider la création d’entreprises. Cette nouvelle pépinière vient ainsi compléter le paysage local en matière d’accueil immobilier, d’innovation et d’accompagnement à l’installation. Elle propose à la fois des locaux adaptés au bon développement des entreprises en phase d’émergence mais également un espace de réseaux professionnels et de services (accueil, convivialité, formation, réunions..). Elle mettra à leur disposition toute une série de services visant à dynamiser leur activité et à amplifier le développement de réseaux d’affaires.

 Elle se positionne comme une opportunité d’hébergement de proximité pour des chefs d’entreprise qui recherchent une solution clé en main. En ce sens, SAM lance le 1er juin un appel à candidature pour les entreprises, qui se terminera le 30 juin 2022.

 SAM accompagne la Palanquée (approuvé)

 Dans le cadre de sa convention pluri-annuelle avec la Palanquée, actée en octobre 2020, SAM lui apporte un soutien financier au fonctionnement et aux investissements nécessaires au déploiement de son offre de services sur le territoire. Ce tiers-lieu « fabrique numérique du territoire » est un lieu ressources pour les porteurs de projets environnants, un lieu de formation et d’apprentissage par le faire ensemble et un lieu d’inclusion numérique pour les populations éloignées d’internet et de ses nouvelles opportunités. SAM lui attribue une subvention de fonctionnement de 200.000 € pour 3 exercices (2020/2023).

SAM soutient Initiative Thau

 

La plateforme Initiative Thau accompagne et soutient le créateur ou le repreneur d’entreprise par l’octroi d’un prêt d’honneur sans garantie et sans intérêt, à titre personnel. Sète agglopôle méditerranée participe au Fonds d’intervention de l’association, ainsi qu’à son fonctionnement. Le montant alloué à l’association est réparti à 40% sur le fonds d’intervention et à 60% sur le fonctionnement de la structure. Sur l’année 2021, l’activité d’Initiative Thau a permis d’engager 1.165.000 € de prêts à taux zéro sur le territoire au profit de 55 entreprises. Elle a également fait bénéficier de primes quartiers de 1.500 € à 23 entreprises donc un total de 1,2 M€ de fonds engagés.

 Sur les fonds Initiative Thau et prêt agricole, 567.000 € ont été engagés au profit de 49 entreprises. L’activité totale d’Initiative Thau sur l’année 2021 a permis le maintien ou la création de 144 emplois. Le taux de pérennité des entreprises accompagnées par la plateforme à 4 ans est de 97 %. Au vu des bons résultats de cette structure, il a été proposé d’attribuer une subvention annuelle de 62.500 € répartis de la façon suivante : 60% de la subvention soit 37.500 € de budget d’accompagnement et 40 % de la subvention en fonds de prêts, soit 25.000 €.

En 2022, SAM attribuera à Initiative Thau une subvention de 62.500€.

L’agglo avec Blue Invest

 (approuvé)

Sète agglopôle Méditerranée et Hérault Méditerranée ont créé l’agence d’attractivité économique Blue Invest, en vue de soutenir le développement économique et la création d’emplois structurants sur leurs territoires.

Les missions de Blue :

- promouvoir le territoire constitué par les deux communautés d’agglomération dans le cadre d’une stratégie de marketing territorial, de valoriser et développer les filières clés du territoire,

- prospecter, identifier et orienter les porteurs de projets dans le cadre de la mise en place d’un guichet unique et d’outils favorisant l’implantation d’entreprises sur le territoire,

- contribuer à l’animation du tissu économique en vue de créer un écosystème propice au développement des entreprises du territoire.

Afin que celle-ci puisse assurer la réalisation de ses missions et respecter les objectifs qui ont été définis et sous réserve de son contrôle, Sète agglopôle Méditerranée s’engage notamment à verser à l’Agence BLUE une subvention annuelle d’un montant de 250.000 €.

 

SAM et le Conservatoire d’Espaces Naturels d’Occitanie signent une convention de 5 ans pour la gestion des espaces naturels et agricoles.

(approuvé)

Sète agglopôle méditerranée et le Conservatoire d’Espaces Naturels d’Occitanie (CEN) travaillent en partenariat depuis de nombreuses années, notamment sur la co-gestion des sites naturels protégés propriétés du Conservatoire du littoral sur le territoire.

Dans la continuité de ses relations avec le CEN, l’Agglopôle souhaite inscrire ce partenariat dans la durée. C’est pourquoi les élus communautaires ont approuvé la signature d’une convention de coopération établie pour les 5 ans à venir, qui s’articulera autour de la Gestion des Espaces Naturels, la  stratégie ERC (Eviter, Réduire et Compenser), l’Agri-environnement et la Transition Ecologique, ainsi que la Formation, Sensibilisation et Education à l’Environnement et au Développement Durable.

 

Le retour des beaux jours vous donne des envies de nature ? Attention aux tiques !

Cocher, Lyme, Ixodes Scapularis

Comment vous protéger ? Que faire en cas de piqûre ? L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) rappelle les précautions qui permettent de limiter le risque de piqûres de tiques responsables notamment de la maladie de Lyme.

Principal vecteur en Europe d’agents pathogènes responsables de maladies infectieuses affectant les animaux et les hommes, les tiques sont particulièrement actives au printemps et à l’automne. En se nourrissant du sang des animaux et des humains sur lesquels elles se fixent, elles peuvent s’infecter en prélevant des agents pathogènes (bactéries – notamment celle responsable de la maladie de Lyme -, virus, parasites) qu’elles transmettent ensuite en se fixant sur d’autres hôtes.

Comment vous protéger ?

  • Utilisez des répulsifs, en privilégiant ceux disposant d’une autorisation de mise sur le marché et en respectant leurs conditions d’emploi figurant sur l’emballage ou la notice des produits.
  • Portez des chaussures fermées et des vêtements couvrants et de couleur claire (afin de mieux repérer les tiques sur la surface du tissu).
  • Évitez de marcher au milieu des herbes hautes, des buissons et des branches basses et privilégiez les chemins balisés.
  • Inspectez-vous au retour de vos promenades et détachez immédiatement les tiques fixées à l’aide d’un tire-tique vendu en pharmacie.

Que faire en cas de piqûre ?

Si vous avez été piqué, désinfectez la plaie. En cas d’apparition de symptômes inexpliqués ou d’un érythème migrant autour du point de piqûre (un halo rouge sur la peau), consultez immédiatement votre médecin car un traitement antibiotique pris rapidement permet d’enrayer l’éventuelle maladie. En l’absence de traitement, la maladie peut provoquer des atteintes cutanées, musculaires, neurologiques et articulaires pouvant être très invalidantes.

  À savoir :

L’utilisation d’un tire-tique vendu en pharmacie est fortement conseillée car, contrairement à la pince à épiler, il ne comprime pas l’abdomen de l’insecte, évitant ainsi de lui faire régurgiter sa salive et transmettre de ce fait ses bactéries.

Il faut engager le tire-tique en abordant l’animal par le côté et tourner dans le sens inverse des aiguilles d’une montre ou bien tirer très lentement, jusqu’à ce que la tique se décroche d’elle-même. Il existe des crochets adaptés en fonction de la taille de la tique. Pour limiter les risques de contamination, il faut absolument éviter de couper, d’arracher, de presser la tique, et contrairement aux idées reçues, il ne faut pas non plus essayer de l’endormir avec de l’éther, de l’alcool ou de l’huile car cela pourrait favoriser la libération du substrat potentiellement pathogène. Il faut ensuite désinfecter la piqûre.

Si vous ne vous sentez pas capable d’enlever la tique vous-même, consultez votre médecin, votre dermatologue ou votre pharmacien.

Vous pouvez aussi aider la science !

L’Anses et l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) ont développé le site web CiTIQUE , un projet de science participative où les citoyens peuvent aider la recherche sur les tiques et les maladies qu’elles transmettent, ainsi que l’application smartphone Signalement-Tique, qui permet aux promeneurs de signaler une piqûre de tique et de recevoir des conseils. Une base de données (tiquothèque), sans précédent et accessible à tous les chercheurs, ainsi que des cartes de présence de tiques, sont élaborées grâce aux signalements reçus (date de la piqûre, lieu, végétation, météo, personne piquée, etc.), permettant ainsi la mise en place d’actions de prévention ciblées. Les personnes piquées peuvent bénéficier via cette application d’informations complémentaires ainsi que de rappels concernant le suivi de leur piqûre. Il leur est également proposé d’envoyer la tique à une adresse unique pour toute la France afin qu’elle soit analysée de manière approfondie.

L’application gratuite peut être téléchargée sous Android et iOS.

Chèque énergie 2022 : que faire si vous ne l’avez pas reçu ?

Illustration 1Crédits : © Service-Public.fr

Illustration 1

Vous êtes éligible au chèque énergie 2022 ? Vous n’avez toujours pas reçu votre chèque ? L’envoi automatique par courrier des chèques énergie 2022 a eu lieu entre la fin du mois de mars et la fin du mois d’avril 2022 selon les départements et les délais d’acheminement. Service-Public.fr vous explique comment vérifier votre éligibilité et comment réclamer votre chèque énergie.

Qui peut en bénéficier ?

Le chèque énergie est une aide nominative au paiement des factures d’énergie du logement. Il est attribué sous conditions de ressources. Son montant, qui est calculé en fonction de votre revenu fiscal de référence (RFR) et de votre consommation, varie de 48 € à 277 € par an. Il est ouvert aux ménages dont le RFR par unité de consommation (une personne constitue 1 unité, la deuxième 0,5 et chaque personne supplémentaire 0,3) est inférieur à 10 800 €.

Vous pouvez vérifier votre éligibilité au chèque énergie grâce au simulateur proposé par le ministère de la Transition écologique. Pour cela, il faut se munir de son numéro fiscal.

  À savoir : Vous aviez jusqu’au 31 mars 2022, pour utiliser le chèque énergie de l’an dernier. Le chèque supplémentaire de 100 euros, versé à l’automne, lui, est utilisable jusqu’au 31 mars 2023.

Quand est-il envoyé ?

Il n’y a aucune démarche à entreprendre pour le recevoir. Il est envoyé automatiquement par courrier au domicile du bénéficiaire, à la dernière adresse connue par l’administration fiscale selon un calendrier en fonction du département . Depuis 2021, vous pouvez utiliser le chèque énergie dans tous les ÉHPA, ÉHPAD, Résidences autonomie, ESLD ou USLD. Ce chèque énergie 2022 sera valable jusqu’au 31 mars 2023.

  À savoir : Aucun démarchage n’est entrepris par l’administration pour vous faire bénéficier du chèque énergie. Refusez toute sollicitation de ce type.

Vous ne l’avez pas reçu : que faire ?

Dans l’éventualité où vous êtes éligible au dispositif mais que vous n’avez pas reçu votre chèque énergie 2022, deux solutions sont à votre disposition :

  1. Remplir et transmettre le formulaire de réclamation en ligne, sur le site dédié au chèque énergie. L’objet de la demande devra être « Contestation – Non réception ».
  2. Appeler le numéro vert dédié, le 0 805 204 805 (du lundi au vendredi de 8h à 20h). Vous pourrez alors échanger avec un conseiller chèque énergie qui sera en mesure de vous faire parvenir un nouveau courrier.

Comment l’utiliser ?

Le chèque énergie n’est pas encaissable auprès de votre banque. Il sert à régler directement auprès des fournisseurs d’énergie différentes dépenses (électricité, gaz naturel ou pétrole liquéfié, fioul domestique, bois, biomasse ou autres combustibles pour l’alimentation du chauffage ou la production d’eau chaude).

  • Vous étiez déjà bénéficiaire les années précédentes et vous aviez choisi d’attribuer automatiquement votre chèque à un fournisseur ? Vous êtes informé si vous avez droit ou non au chèque énergie 2022 entre le 11 et le 22 avril 2022, quel que soit le département de résidence.
  • Vous pouvez utiliser votre chèque énergie pour payer directement en ligne vos dépenses. Inutile d’attendre votre prochaine facture : vous pouvez utiliser votre chèque énergie dès à présent, il sera directement crédité sur votre compte client (la liste des fournisseurs acceptant le paiement en ligne est disponible sur le site du ministère de la Transition écologique, d’autres fournisseurs sont susceptibles d’accepter le paiement en ligne à l’avenir).
  • Pour que votre chèque énergie des prochaines années soit directement déduit de votre facture d’électricité ou de gaz, vous pouvez demander sa pré-affectation , soit en ligne, soit en cochant la case pré-affectation sur le chèque énergie avant de l’envoyer à votre fournisseur.

Ce chèque peut également être utilisé pour financer des travaux d’efficacité énergétique répondant aux critères exigés pour le crédit d’impôt transition énergétique (chaudière à condensation, pompe à chaleur…).

  À savoir : Si vous avez demandé la pré-affectation de votre chèque énergie, vous êtes également informé de l’envoi du remboursement de votre chèque énergie directement à votre fournisseur au mois d’avril (en avril 2022 pour l’éligibilité au chèque énergie 2022).

La Clé des Arts invite Hélène Vigreux à animer un atelier pour apprendre à mieux se connaître au travers de notre style et des couleurs

La Clé des Arts invite Hélène Vigreux à animer un atelier pour apprendre à mieux se connaître au travers de notre style et couleurs.. Venez partager ce moment dans un cadre verdoyant!Peut être une image de une personne ou plus et texte qui dit ’AVEC HELENE VIGREUX, A Poussan, dans le jardin de CONSEILLERE EN IMAGE DE SOI l'association La Cié des Arts Jeudi 26 mai 14h- 17h30- Tarif 30 euros Réservations (6 places max) Tel 06 81 72 70 84 Atelier Colorimétrie et Morpho-style Au programme Diagnostic couleurs, nuancier personnel, conseils accords et position, Morpho- silhouette (test et conseils coupes de vêtements) test sur l'image de soi; remise dossier conseils personnalisés feed-back autour une collation; bonne humeur, bienveillance zli FB FB:Vd'm de soi Valorisation HÉLÊNE www.helenevigreux.com la Clé des arts du riverain 34560 Poussan’

Samedi 21 mai au Jardin des Frères, dans le cadre de la première Fête de la Nature et de l’ABC des garrigues

, venez découvrir les animations gratuites, proposées par du CPIE
10h à 12h : « La garrigue en fleur »
14h à 16h : « En vol avec les rapaces »
N’oubliez pas de télécharger l’application iNaturalist et de rejoindre le projet de l’ABC : www.bit.ly/abc-garrigues pour partager vos observations