Habitat : permanences des bureaux d’In Situ et Urbanis

Puzzle Pieces, House Shape, Real Estate

 

Durant la période estivale :

  • Les bureaux d’ INSITU en charge de l’animation de  l’OPAH RU au 14 Rue de la Peyrade à Sète, seront fermés 2 semaines :  du 13 au 17 juillet et du 17 au 21 aout.
  • Les permanences du bureau d’études Urbanis, en charge de l’animation de l’OPAH communautaire  seront fermées 03 au 14 août inclus.

Les résultats du diplôme national du brevet sont en ligne.

Les résultats du diplôme national du brevet sont en ligne.
Félicitations à tous les collégiens et collégiennes de l’

Académie de Montpellier

qui obtiennent le brevet !

Une nouvelle étape avant l’entrée au lycée 
Cliquez pour vous connecter et accéder aux résultats  https://publication-a11.ac-montpellier.fr/publication_A11/

L’image contient peut-être : ‎texte qui dit ’‎Résultats brevet 2020 RDV sur www.ac-montpellier.fr 111اااااااااا Diplôme National du Brevet 9juillet 14h00‎’‎

Rappel : le parking de la Poste, « portion avenue de Bédarieux et place de la fresque » est en zone bleue

posteCaptureLa police municipale de Poussan rappelle que le parking de la Poste, portion avenue de Bédarieux et place de la fresque est en zone bleue : disque obligatoire, stationnement de 1h30 maximum, du lundi au vendredi de 8h à 18h, de 9h à 12h le samedi.
Les usagers sont tenus de respecter ce règlement sous peine de verbalisation. La municipalité rappelle que la zone bleue a été créée pour faciliter les accès aux commerces du centre-ville.
poste22Capture

 

Le nouveau Conseil communautaire de Sète agglopôle : François Commeinhes en est le Président, sa composition

 samaIMG_20200709_200908

Ce jeudi 9 juillet au soir, 1er Conseil Communautaire à la salle polyculturelle de Gigean  avec 50 Conseillers Communautaires.

François Commeinhes, maire de Sète, a été réélu ce jeudi soir à Gigean, Président de Sète agglopôle.

Seul candidat, il a obtenu 43 voix sur 50 votants (7 votes blancs).
Lire le discours de François Commeinhes et l’écouter à partir de vendredi : http://thau-infos.fr/index.php/commune/echos/83857-elu-president-de-sete-agglopole-ce-jeudi-
Une fois installé dans ses nouvelles fonctions, le Président a tenu à remercier les Conseillers communautaires de leur confiance, qui pose les bases d’un travail serein, constructif et efficace pour servir au mieux l’intérêt du territoire et de ses habitants.
François Commeinhes, maire de Sète, réélu Président, sera accompagné dans l’exercice de ses fonctions par 15 vice-présidents dont les délégations seront attribuées plus tard :
• Jean-Guy MAJOUREL (Sète)
• Loïc LINARES (Frontignan)
• Henry FRICOU (Mèze)
• Yves MICHEL (Marseillan)
• Gérard CANOVAS (Balaruc-les-Bains)
• Marcel STOECKLIN (Gigean)
• Florence SANCHEZ (Poussan)
• Michel GARCIA (Villeveyrac)
• Christophe DURAND (Mireval)
• Magali FERRIER (Vic-la-Gardiole)
• Josian RIBES (Montbazin)
• Norbert CHAPLIN (Balaruc-le-Vieux)
• Alain VIDAL (Loupian)
• Cédric RAJA (Bouzigues)
• Laurence MAGNE (Sète)
Florence Sanchez a été élue 7e vice-présidente, elle représentera la ville de Poussan, accompagnée de Bruno Vandermeersch, conseiller communautaire, avec pour suppléante Gaëlle Guénal…

Vous pouvez retrouver l’intégralité de la séance qui se déroulait ce jeudi soir à Gigean, sur www.agglopole.fr

Elu Président de Sète Agglopôle ce jeudi 9 juillet 2020, François Commeinhes, le discours en son intégralité

discoursIMG_20200709_195102

Elu Président de Sète Agglopôle ce jeudi 9 juillet 2020, , le discours de François Commeinhes, en son intégralité :

« Tout d’abord : « Merci ! »

Merci de cette confiance renouvelée, avec cette fois une ampleur inédite, qui, comme j’avais déjà eu l’occasion de le dire le jour de l’élection de la nouvelle agglo fusionnée, m’émeut, m’honore, mais surtout m’oblige, vis-à-vis de vous-même, comme à l’égard des habitants de ce superbe ensemble que constitue Sète agglopôle Méditerranée.

Elle pose les bases d’un travail serein, constructif et efficace pour servir au mieux ce territoire et nos concitoyens à travers les compétences fondamentales et structurantes qu’exerce notre EPCI.

« E-P-C-I » comme Etablissement Public de Coopération Intercommunale.

Des 4 mots qui constituent cet acronyme, je soulignerai celui qui est à mes yeux le plus symbolique et important : celui de Coopération.

Le « C » de coopération, qui est aussi le « C » de confiance, vous pouvez compter sur moi, hier, aujourd’hui comme demain, pour l’exercer au quotidien, à vos côtés.

Car c’est la raison d’être de l’intercommunalité que d’affirmer l’existence et l’importance des communes qui la constituent, à travers une coopération réelle et efficace.

Quand je dis cela, je pense notamment à la mutualisation des services, que nous avons commencé à mettre en place au début du mandat précédent et qui n’a cessé de monter en puissance depuis cette date, avant comme après la fusion, attirant à elle toujours plus de communes et de compétences.

Mais cette mutualisation n’est en aucun cas et ne devra jamais être une « vampirisation » de l’agglopôle sur ses communes membres. Bien au contraire, ce processus doit permettre un renforcement des communes, à travers une boîte à outils librement consentie, dans laquelle chacun doit pouvoir puiser pour trouver les solutions les plus adaptées à la bonne conduite des affaires publiques.

Renforcement qui a par exemple pu faire ses preuves, lors de l’éprouvant épisode épidémique que nous venons de traverser, à travers la commande groupée, et qui trouvera bien d’autres occasions de se déployer.

Je vois dans la confiance que vous me témoignez ce soir non pas la victoire d’un homme, mais la reconnaissance du travail accompli, ensemble, au cours des 6 dernières années, la victoire du dialogue et d’un état d’esprit consensuel. Ce soir, je ne suis pas dans l’état d’esprit de celui qui a vaincu, mais de celui qui a convaincu ! discoursIMG_20200709_175342

C’était pourtant loin d’être gagné d’avance, au sein d’une agglo que j’avais réussi à créer en 2003, en acceptant notamment une sous-représentativité de sa ville-centre. Mais une agglo perturbée quasiment depuis sa naissance par d’incessants débats sur son périmètre, qui voyaient les élus s’opposer et même parfois s’affronter, et par des interférences extérieures peu propices à la sérénité des débats. Et surtout, au cours du mandat écoulé, par une fusion imposée par le haut, qui, bien que chacun s’accorde sur sa cohérence géographique, n’avait pas été préparée ni anticipée, de sorte qu’il n’y avait pas de projet pré-existant à cette nouvelle intercommunalité.

Mais, ensemble, nous avons remédié à cela… Et les élus comme les services se sont retroussés les manches non seulement pour surmonter les divisions passées, mais aussi pour tirer le meilleur des complémentarités des anciennes communautés d’agglo et de communes, aux compétences et habitudes de travail pourtant bien différentes.

Et ce avec un certain succès, puisque au cours du mandat, non seulement il n’y a eu aucune restitution de compétences, mais l’agglopôle en a même gagné de nouvelles.

Et elle s’est donné un cadre d’avenir en se dotant d’un projet de territoire élaboré en lien étroit avec la société civile à travers notre efficace conseil de développement, dont je salue l’ancien président, qui siège désormais parmi nous, ainsi que tous les membres, projet adopté à l’issue d’un long travail collaboratif à l’unanimité des élus le 20 décembre 2018, moins de 2 ans après la naissance de Sète agglopôle Méditerranée.

Mais assez parlé du passé, même si celui-ci conditionne le présent et l’avenir, et évoquons rapidement l’avenir, à l’orée de ce nouveau mandat.

Sur un plan institutionnel et politique, il me rend plus optimiste encore que pour le mandat écoulé.

Celles et ceux qui me connaissent savent que l’optimisme et plutôt dans mon tempérament, et que donc je n’ai pas à trop me forcer… Pas un optimisme béat et naïf, l’expérience des choses de la vie et la conscience de certaines situations graves et inquiétantes, et notamment la crise économique qui se profile dans notre pays, n’y résistent pas longtemps.

Mais un optimisme de volonté, et de lucidité. Et de contexte, dont je m’explique.

Ce mandat ne devrait pas être troublé par les débats sur le périmètre de l’agglo, qui ont tant perturbé le travail dans le passé, l’Etat ayant d’autres chats à fouetter que de refondre une nouvelle fois la carte intercommunale.

Et, surtout, les conditions apaisées de cette élection contribueront, j’en suis sûr, à un travail constructif et efficace au service du territoire, associant tous les élus et toutes les communes de Sète agglopôle Méditerranée. Et je pense en particulier à la deuxième d’entre elles par la taille, celle de Frontignan-La Peyrade.

Non pas, loin de là, qu’elle ait été l’oubliée du mandat précédent, puisque de nombreux projets s’y sont déployés ou sont actuellement en cours, et que, malgré les plaies du passé, j’ai toujours veillé à ce que les élus communautaires frontignanais qui le souhaitaient puissent participer, comme leurs collègues, au travail intercommunal.

Mais tout simplement parce que la dialogue constructif que nous avons instauré depuis notre élection au 2e tour des municipales avec le nouveau maire Michel Arrouy, et celui qui est appelé à siéger comme vice-président au sein du bureau, Loïc Linares a abouti à cette élection consensuelle, posant les bases d’un travail d’équipe qui sied parfaitement à l’état d’esprit collaboratif qui doit prévaloir au sein d’une agglomération.

Collaboration, coopération, confiance, ce sont les 3 maîtres mots, les 3 « C » que je m’attacherai à cultiver et à concrétiser au cours des 6 années à venir.

J’ai rencontré dans les semaines écoulées chacun des maires des 14 communes de l’agglopôle, ainsi que Michel Garcia représentant la commune de Villeveyrac, pour échanger sur les enjeux intercommunaux, connaître vos idées, vos souhaits, vos demandes… J’ai trouvé chez tous mes collègues, vous toutes et vous tous, des élus passionnés de leur territoire, désireux de s’engager dans la défense de l’intérêt commun à la tête de leur commune ; comme au sein de l’agglopôle.

Et parfois, pour les « petits nouveaux », comme celui qui a présidé ce soir ce début de séance et qui nous fait l’honneur de nous recevoir dans sa belle commune de Gigean, Marcel Stoecklin, des élus curieux du fonctionnement de l’intercommunalité, de ses compétences, de sa manière d’agir.

Curiosité tout à fait naturelle et bienvenue à laquelle je demanderai aux services et à mon cabinet de répondre au plus vite. Avec une attention particulière à celles et ceux qui ne connaissent pas encore les rouages de SAM, qui évolueront bien sûr au cours du mandat, toujours sur la base du dialogue et d’une coopération car l’agglo n’a rien à « imposer » aux communes.

J’en profite pour remercier la commune de Gigean pour nous accueillir ce soir dans ce beau centre culturel, équipement communal ayant reçu l’aide de l’agglo. Une commune qui fait partie des liens entre le Sud et le nord de notre territoire, et qui, bien que non riveraine de l’étang, offre sur lui et sur l’ensemble de l’agglo des vues parmi les plus belles de cet ensemble exceptionnel et si varié.

Dans les jours qui viennent, je proposerai aux vice-présidents et vice-présidentes des délégations relevant de nos domaines de compétences, répondant je l’espère à leurs souhaits et à une logique d’efficacité dans l’action communautaire.

Nous constituerons ensuite les commissions thématiques qui sont un rouage important du travail de l’agglo, et auxquelles vous prendrez part, toutes et tous, ainsi que les élus issus des oppositions communales de villes les plus importantes, afin que chacun soit associé et contribue au déploiement de notre action de service public.

Cette soirée d’élection n’est ni le lieu ni le moment de dresser les détails d’un projet de mandat ou de faire l’inventaire des grands projets – et Dieu sait s’ils sont nombreux – sur lequel nous aurons l’occasion d’échanger dès que toute l’organisation administrative sera en ordre de marche.

Sachez que je resterai un Président à l’écoute, ouvert et pragmatique, et je suis sûr qu’à l’avenir, Sète agglopôle Méditerranée contribuera à améliorer la vie de celles et ceux qui y résident, et déploiera avec vigueur et efficacité son action, notamment en faveur de la transition écologique, riche de l’expérience des anciens élus, et du regard neuf des nouveaux, auxquels je souhaite la bienvenue au sein du navire communautaire. Quant à moi, vous pouvez compter sur votre président pour servir notre territoire du mieux que je pourrai, animé d’une vision de l’intérêt général et de la même volonté et énergie qu’au premier jour, au service de nos collectivités. »

EN POUSSAN TA PORTE #4 : DIDIER SUPER et son tout dernier spectacle le 31 juillet

Cette 5ème saison se termine en beauté avec l’ineffable, le sarcastiquement drôle  DIDIER SUPER et son tout dernier spectacle !!

 Retrouvons- le, le VENDREDI 31 JUILLET avec « DIDIER SUPER est bien plus marrant que tous ces comiques de merde ».superjjojojoCapture 

 La Compagnie Surprise vous invite à venir vous retrouver et profiter d’une soirée estivale et festive avec cet artiste scénique inclassable, réservé à tous !

 Ça y est enfin ! Didier s’est enfin mis  » en marche  »  pour devenir l’égérie de tous !

Le peuple le supportera-t-il dans son apogée spectaculaire ?

Les plus réfractaires y résisteront-ils encore longtemps ?

La mise en place de quelques changements temporaires se poursuit :

 L’heure du spectacle change !!! Début à la tombée de la nuit pour encore plus de  sensations …

 Un flacon de solution hydro-alcoolique sera mise à votre disposition à l’entrée, nous ne fournirons pas de masque.

 Pas repas partagés donc pas de restauration mais bar ouvert après le spectacle, la convivialité sera bien là !!

 Pas de billetterie sur place : les réservations se font uniquement sur le site d’HelloAsso ou en cliquant sur le bouton « clic ici pour réserver » !!! Regroupez-vous entre amis/famille pour pouvoir vous asseoir côte à côte ! 

QUEL EST DONC LE DÉCLENCHEUR DE CE VIRAGE ARTISTIQUE TANT ATTENDU PAR SON ENTOURAGE ?superCapture

Peut être un voyage en Inde qu’il s’est offert pour ses 40 ans, une rencontre avec un sage, Shri Malamanapalahm, auprès de qui il absorbe en toute confiance les substances nécessaires à ce “voyage vers la transcendance de l’illimité” qu’il réalise lors d’une méditation au bord du lac Pushkar (pour ceux qui connaissent…)

 C’est à la suite de cette révélation, qu’une force invisible le pousse à rechercher sans relâche la quintessence du rire et de la blague pour en comprendre la mécanique céleste. C’est à cette période qu’il découvre l’univers du stand up et les festivals de talents du rire…

 IL DÉCIDE D’ARRÊTER LA SCÈNE QUELQUES TEMPS POUR REDEVENIR, EN TOUTE HUMILITÉ, UN VULGAIRE SPECTATEUR.

Durant des mois, on le voit errer dans Paris à l’affût du moindre gala d’un de ces grands maîtres de la vanne avec un seul but : percer le secret de leur succès.

 FINALEMENT, L’OBJECTIF DE CE NOUVEAU SPECTACLE N’EST RIEN D’AUTRE QUE DE VOUS FAIRE APPRÉCIER À QUEL POINT L’ÉLÈVE DÉPASSE AUJOURD’HUI SES MAÎTRES…Plus d’infos sur le lieu par mail après votre réservation !

clic ici pour réserver !
Spectacle vivement conseillé à toute la famille

Ouverture des portes 21h

Début du spectacle à la tombée de la nuit 21h25

Durée : variable

L’école élémentaire des Baux a remporté le 1er prix national du concours « Arts en plastique pour l’Océan »

L’école élémentaire des Baux au travers de la classe de CE2 de Mme Domergue a remporté le 1er prix national du concours « Arts en plastique pour l’Océan » organisé par la fondation de le mer et le ministère de l’Education Nationale.

Ouvert aux écoliers et collégiens, le concours “Arts en Plastique pour l’Océan” consiste à réaliser des œuvres à partir de matériaux plastiques usagés. Il est lancé conjointement par le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et la Fondation de la Mer et s’adosse à la convention cadre de partenariat signée le 8 juin 2018 entre la Fondation de la Mer et le ministère.meroUn immense bravo à tous pour la qualité de vos travaux !

1er Prix Ecole Primaire
Ecole élémentaire les Baux à Poussant (Herault)

Message de Jean-Michel Blanquer
Ministre de l’Education nationale et de la jeunesse

Message de Sabine Roux de Bezieux
Présidente de la Fondation de la Mer

Pierre Mariez prend sa retraite : Directeur d’école depuis 2006, il enseignait aux Baux depuis 1998

 MARIEZIMG_20200703_192631   Pierre Mariez, Directeur de l’école émentaire des Baux de Poussan a pris sa retraite à l’issue de l’année scolaire 2019-2020, ce 3 juillet.MARIEZIMG_20200703_191627 (1)

Monsieur le Maire de Poussan accompagné par plusieurs de ses Adjoints et élus, Monsieur l’Inspecteur de Circonscription de l’Education Nationale, tous ses collègues actuels et de nombreux ex-enseignants de l’école ou faisant partie du monde éducatif, des parents d’élèves accompagnés ou non de leurs enfants, ainsi que des amis et sa famille sont tous venus à l’école, en soirée le remercier et le féliciter, pour son travail et son engagement sans faille depuis de très longues années, ainsi que pour le service rendu à Poussan au travers de son enseignement et de sa gestion des équipes pédagogiques, pour son fidèle dévouement envers les enfants, aussi.rbt

Avant des remerciements chaleureux de la part de Monsieur l’Inspecteur, de Jacques Adgé et des Enseignants de l’école, Pierre Mariez est revenu sur sa carrière dans l’enseignement en insistant sur les belles rencontres, que ce soit avec les autres enseignants des équipes pédagogiques, des parents d’élèves mais aussi avec des élèves remarquables, attachants et d’une grande maturité qui lui donnent confiance en l’avenir…

De longs applaudissements ont salué la qualité de son travail, son investissement qui n’a jamais fait défaut et l’énergie qu’il a mis au service de l’Education Nationale pour que ses élèves et ceux de toute l’école acquiescent les compétences nécessaires pour rentrer au collège tout en s’épanouissant.

Un apéritif dînatoire qui allait se prolonger jusque tard dans la soirée était organisé pour l’occasion : étaient présents l’ensemble de l’équipe éducative de l’école ainsi que les proches, tandis que pour lui témoigner son affection, des parents vinrent le soutenir et le remercier jusque tard dans la soirée.MARIEZIMG_20200703_191605 Pour Pierre,  qui restera pour les élèves « Monsieur le Directeur », cette soirée marquait la fin d’une carrière de plus de 38 ans, autour du bassin de Thau (8 établissements).

« Nombreux sont les élèves et parents qui ne l’oublieront pas. Et il restera pour eux un Directeur oui, mais un enseignant au grand cœur… Très bonne retraite Pierre... »MARIEZIMG_20200703_192655 (1)

BUS : une solution de ticket sans contact

Depuis le 29 juin, le réseau de bus Sète Agglopôle Mobilité, a mis en place une solution de ticket sans contact (via smartphone).
Une innovation qui permet de réduire l’échange de monnaie entre les usagers et les conducteurs, une montée dans le bus plus rapide et un paiement sécurisé.
Pour le moment, l’application a été développée uniquement avec certains titres (ticket unité et aller-retour), mais les autres titres seront disponibles prochainement…L’image contient peut-être : téléphone