Jeudi 2 février 2023, 18 h 30, prochaine et dernière réunion avec les carnavaliers

Le Comité Carnaval organise une réunion avec les carnavaliers le jeudi 2 février à 18 h 30 à la Mairie – Salle du Conseil Municipal.Mask, Carnival, Confetti, Streamer

Toutes les personnes qui participent aux animations du Carnaval 2023, associations, clubs, groupes, sont les bienvenues.
Il est très important qu’un membre de chaque char ou groupe soit présent à cette réunion.

On s’active autour des chars, à 20 jours du Carnaval de Poussan

C’était parti il y a plus de 3  mois  pour certains carnavaliers, dans le hangar Decoux. Les membres des différents groupes engagés pour participer à la cavalcade du dimanche 19 février 2023 s’étaient remis au travail avec beaucoup de plaisir dès que possible car à la clef, il y a un char, un carnaval, une ambiance et de nombreux souvenirs après un vécu inoubliable.

Dans tous les cas, il a fallu d’abord et dans plusieurs cas démonter les structures des chars de la cavalcade passée ou partir d’une remorque sans structure, nettoyer et refaire des planchers pour certains.

Pour le groupe des Filles, un dessinateur spécialisé  passionné par la technologie et les structures a réalisé des croquis, a étudié la perspective, a défini les caractéristiques du projet , et c’était bon pour  se lancer dans sa réalisation.aaabiIMG_20230128_172315

Le résultat est édifiant, car en quelques semaines, sans problèmes majeurs, les structures et les éléments  d’ornement ont déjà été fixés sur le socle, les panneaux agrafés et le très beau char est déjà fleuri. Mais nous n’en dirons pas plus, même si l’on sait qu’il illustre « la piraterie ».

Félicitations aux  « Filles » qui se sont surtout occupées de la décoration et à celui qui œuvre à côté d’elles à l’aide de morceaux de bois, de clous, de cartons et de colle.

Pour d’autres, le travail est tout aussi avancé, comme pour  la MJC avec le gâteau d’anniversaire, ou pour le char de la  Reine du Carnaval et de ses Dauphines. Il reste 20 jours et avec du courage et de la régularité les carnavaliers devraient y arriver toujours dans la bonne humeur. Les membres des Bee Gees, parmi d’autres, aussi, l’ont bien compris et profitent des week-end(s) pour avancer le travail encore plus rapidement et finaliser leur magnifique structure.aaabiIMG_20230128_172626 Tous les carnavaliers sont d’autant plus motivés que la date fatidique approche. Tant mieux pour eux.

Un moment fort du carnaval à Poussan : participez

         Chaque année, parmi toutes les festivités qui marquent le carnaval de Poussan, les plus étonnantes sont celles qui se placent le Mardi Gras, avec particulièrement le fameux Branle de la chemise.

  Il survit encore. Entre 80 et 200 Poussannais, suivant les années, participent ce jour-là à cette curieuse procession qui déroule ses arabesques à travers le village même sous la pluie.

Vers 21 h, le Mardi du Carnaval, l’on voit devant les Halles de Poussan, se former une étrange théorie composée d’hommes portant des chemises de nuit et des bonnets de femme, tandis que pour les dames, c’est l’inverse. Chacun porte à la main une bougie protégée maintenant par du papier aluminium.

A la lueur des flambeaux et des lanternes, pendant que les hautbois et les tambours font retentir une trépidante musique, les danseurs sauteurs vont en une curieuse procession traverser le village ancien pour se rendre au Foyer des Campagnes.

Pour certains cette tradition viendrait du Moyen Age, pour d’autres ce serait une survivance unique en France de farces tusculanes, où s’exprimaient la joie des colons du Latium et des vétérans de la 7ème Légion.

Un colimaçon géant va  se former alors pour s’enrouler et s’enrouler encore jusqu’à ce qu’une farandole délirante emporte ses participants dans un tourbillon sympathique, jusqu’à l’épuisement.

Tandis que les musiciens vont reprendre des airs  de chants occitans, les derniers danseurs, main dans la main tourneront encore avant de libérer la piste.

Alors n’hésitez-pas, Poussannais et visiteurs motivés, que du plaisir, participez…

Ce sera le mardi 21 février 2023.

Danse du chevalet : Les répétitions ont repris dans les écoles

Cette danse traditionnelle qui remonte au moyen-âge rend hommage au cheval de trait, compagnon fidèle du paysan.aaaaaaabadanseCapture d’écran 2023-01-13 154412

Elle se danse, de différentes façons, dans plusieurs communes du Languedoc.

A Poussan, elle se pratique avec 5 danseurs :

  • Le meneur, devant, muni d’un tambourin, donne l’avoine ;
  • Le porteur de cheval, au milieu, fait valser l’animal;
  • Les chasseurs de mouches, équipés d’un fouet, évoluent de part et d’autre du cheval ;
  • Le maréchal-ferrant, derrière le cheval, manie le marteau et la tenaille.

Les élèves de CM1 des écoles de Poussan ont la possibilité d’apprendre cette danse séculaire et de la présenter, devant de nombreux spectateurs, le soir du mardi gras, au foyer des campagnes.aaaaaabadanseCapture d’écran 2023-01-13 154457

Cette année, le carnaval se déroulera du 18 au 22 février.

C’est le mardi 21, jour des danses traditionnelles, que les « enfants du Chevalet» se produiront en public.

Ils seront précédés par les danseurs du « Branle de la chemise », danse spécifique à Poussan, que tous les autres enfants sont vivement invités à exécuter, tout habillés de blanc.

Rendez-vous pour les enfants à 18h, place de la mairie.

Les adultes prendront le relais le soir même à partir de 21 heures pour présenter les deux danses.

Le Carnaval 2023 de Poussan est en route

Carnaval, Fasnet, Alémanique SouabePour préparer le Carnaval de Poussan 2023, une réunion en Mairie, ce 12 janvier 2023, entre le comité carnaval et les carnavaliers issus d’associations locales en présence de Fabienne Michel, Adjointe à Madame le Maire, la représentant car sollicitée sur un autre événement, de Michel Bernabeu, Adjoint au Maire, de Marianne Arrigo,  Adjoint au Maire,  et  et des Membres du comité ainsi constitué : Cédric LELONG, Pierre ROBERT, Didier NAVARO, et pour les associations et clubs : pour le Strapontin : Laure ARTIERES, le Tennis : Florian GALIANO, Paren’Thau : Virginie CANAVATE, les Bee Gees et KATG : Robin Granier, les Filles : Anita Garcia, MJC : Isabelle MASELLI, Accueil Loisirs Extrascolaires : Aurore FAVRE et Anthony DURANGO, Le Rugby : Elsa Blanc, Le Football : Jean Marc Vicens, Les Gardiols et Handball : Sylvain Sanchez….aaaaaaababaCapture d’écran 2023-01-13 001000

Pour le Carnaval 2023 du 17 au 22 février 2023, un point a été fait  sur les noms  et le nombre de chars la, disponibilité des tracteurs et des chauffeurs.

Les KATG ne feront pas de chars cette année, Le Cochon sera bien présent car le Rugby à déplacé son match au samedi, les dernières modifications de noms des chars ou des groupes devront être communiquées avant le 22 janvier.

Chaque char ou groupe devra communiquer un texte de présentation, qui sera lu lors du passage devant la scène. (Dernier délai le dimanche 12 Février, message à communiquer par mail à cedric.Lelong@yahoo.fr)

Pour les réservations pour le repas des Carnavaliers du vendredi 17 février. Il  aura lieu au Foyer des Campagnes autour d’une Fideoa au tarif de 7€ par personne… Réservation auprès de Cédric avec un  dernier délai : le 10 février.carIMG_20220515_150437

Au niveau du tracé de la Cavalcade : « mardi 10 janvier, Fabienne Michel, Didier Navaro et David, Chef de poste de la Police Municipale, ont effectué une visite au hangar pour vérifier les hauteurs et longueurs des chars en cours de construction. Ainsi qu’un tour de ville pour évaluer les difficultés sur les différents parcours possibles. L’on attend la prochaine entrevue avec Mr Bonneau, Adjoint à la sécurité; qui est prévue le mardi 17 janvier pour valider le circuit définitif… »

 Prochaine Réunion avec les représentants des Chars et des groupes de carnavaliers : jeudi 02 février 2023

Rappel des dates du carnaval : du 17 février au 22 février 2023 (durant les congés scolaires d’hiver)…
Cavalcade le dimanche 19 à partir de 14 h en principe

Repas des carnavaliers le 17 février toujours en principe car le programme pourrait être modifié…..

A priori ce sera même déroulement que durant les carnavals précédents avec les mêmes horaires. Le programme vous sera communiqué plus tard.

Si mauvais temps, la cavalcade serait en principe reportée au dimanche suivant.

Parmi les associations et groupes l’on sait déjà que le Rétro Pouss Auto devrait être présent pour l’aubade avec les motards des Motos de l’Espoir, certainement.

Devraient participer, le groupe des Filles avec le thème des pirates,  les Bee Gees, la MJC dont ce sera le 50ème anniversaire, le Handball , tandis que la Boule Poussannaise avec un char sur le thème d’Astérix et Obélix, et Paren’Thau (Harry Potter) seront aussi de la partie parmi d’autres……aaaacofufugtuiyi

A noter que le Service Enfance Jeunesse devrait préparer un char, que le Strapontin proposera un groupe de « Tournage » et que le Tennis Club formera un joli groupe…

Le cochon, l’animal totémique de Poussan devrait comme toujours effectuer une sortie…

C’est parti pour la préparation du Carnaval 2023

aaaacofufugtuiyiCe jeudi 10 novembre en Mairie, le Comité Carnaval et les carnavaliers  ou leurs représentants étaient en réunion pour préparer le Carnaval 2023 et pour gérer tout ce qui est associé à la réalisation de l’événement : en 2023, le Carnaval de Poussan se déroulera du 18 février au 22 février 2023. Donc durant les congés scolaires d’hiver.

Cavalcade le dimanche 19 à partir de 14 h en principe

Repas des carnavaliers le 17 février toujours en principe car le programme pourrait être modifié…..

A priori ce sera même déroulement que durant les carnavals précédents avec les mêmes horaires. Le programme vous sera communiqué plus tard. lab

« Seul un problème se pose au niveau de la fréquentation du bal des adultes du lundi soir dont la date pourrait être déplacée pour permettre une meilleure participation, le lundi n’étant plus le jour idéal, avec pour beaucoup, le travail le lendemain matin. »

Si mauvais temps, la cavalcade serait en principe reportée au dimanche suivant.

En présence de représentants de certains groupes de carnavaliers, de Madame Fabienne Michel, Adjointe au Maire de Poussan déléguée aux Festivités,  de Michel Bernabeu, Adjoint au Maire et des Membres du comité un tour de table a permis aux représentants de groupes ou associations présents de donner des précisions sur leur participation effective au carnaval à venir.

A cette occasion, il a aussi été abordé la sonorisation des chars, la présence de tractoristes, les besoins des groupes, la sécurité…

En plus des associations déjà répertoriées ( http://blog.ville-poussan.fr/?p=80408), plusieurs formations ont indiqué qu’elles seraient présentes sous différentes formes . en défilant, avec ou sans char, sous forme de groupe. Un thème général, celui du cinéma…

Parmi les associations et groupes l’on sait déjà que le Rétro Pouss Auto devrait être présent pour l’aubade avec les motards des Motos de l’Espoir, certainement.CIRIMG_20220515_154554

Devraient participer, le groupe des Filles avec le thème des pirates,  les Bee Gees avec certainement un char orienté vers le Far-West, la MJC dont ce sera le 50ème anniversaire, le Handball avec un mini char, tandis que la Boule Poussannaise avec un char sur le thème d’Astérix et Obélix, et Paren’Thau (Harry Potter) seront aussi de la partie.

A noter que le Service Enfance Jeunesse devrait préparer un char avec au programme Maya l’abeille,  Wallie et de l’Autre côté du ciel, que le Strapontin proposera un groupe de « Tournage » et que le Tennis Club formera un joli groupe…

Le Carré d’AS avec son train, le CAP Football et l’ASP  tout comme les KATG devraient être opérationnels

Le cochon, l’animal totémique de Poussan devrait comme toujours effectuer une sortie… Et ll ne faut pas oublier le char de la Reine sur le thème du Brésil.

Près de huit chars et ce n’est certainement pas fini…  Avec plusieurs groupes venus se rajouter comme celui de CATFARM, celui certainement de la Clé des Arts. C’est un bon début..

L’on retrouvera au moins deux penas, donc l’on approche  d’un total d’au moins 14 formations, pour l’instant…

Questions matériel et matériaux, les carrelets des années passées devront être réutilisés  et les papiers seront bientôt disponibles mais certains besoins ont déjà été enregistrés.

Pour l’instant les groupes concernés ont commencé à démonter les structures et s’occupent principalement des remorques avant d’attaquer les travaux.

Des grands cartons sont récupérés et pour les papiers, il y aura une permanence avec des horaires à définir. Actuellement il faut s’adapter avec les stock(s) avant de commander et de recevoir les fournitures…

Deux précisions tout de même :

La Reine du Carnaval sera élue durant la Sainte Catherine de novembre 2022, sachant qu’il n’y a pas de limites d’âge pour les candidates, qu’il n’y aura pas de défilés, mais certainement pour elles la nécessité de réaliser un chapeau de Catherinettes, de participer à un quiz et de participer à quelques jeux simples, pour qu’un jury composé en principe de carnavaliers de chaque groupe, élise la Reine et ses dauphines… (En principe devant les Halles, le 20 novembre à 15 h).

Le circuit de la cavalcade devra être certainement modifié : Des travaux vont débuter pour la requalification de la Rue Marcel Palat et en principe ils ne seront pas terminés pour la période du Carnaval 2023. Des circuits de substitution sont à l’étude mais rien n’est défini car plusieurs critères avec en premier lieu la sécurité de tous, sont en prendre en compte..

 

A suivre donc…

Réunion des volontaires désirant s’investir pour la confection d’un char ou la composition d’un groupe (associations, groupes d’amis…) pour préparer le Carnaval 2023 de Poussan

 

Carnaval de Poussan
Le carnaval 2023 se déroulera du samedi 18 au mercredi 22 février 2023.
Les chars fleuris défileront le dimanche 19 février après-midi.
Tous les volontaires désirant s’investir pour la confection d’un char ou la composition d’un groupe (associations, groupes d’amis…) sont invités à participer à la première réunion qui aura lieu mercredi 19 octobre à 18h30 à l’hôtel de ville.
Merci de réfléchir aux couleurs de papier à commander pour la confection des fleurs.

 

aaaacofufugtuiyi

Un mardi de tradition qui honore Poussan et son « Histoire (les vidéos)

      Vidéo du chevalet masculin : https://youtu.be/0Sf6izMnC74?t=14

traditionIMG_20220517_220858  traditionIMG_20220517_210814

    Cliquez sur les photographies pour les agrandir.

(Dès que possible) : panne d’internet en cours dans mon secteur, JMP.lantIMG_20220517_180427

Les vidéos par ordre chronologique : les deux dernières à venir…

https://youtu.be/c67p8j0a-z4

https://youtu.be/Hd5JJENK07k

https://youtu.be/4dBz6QJf8NY

https://youtu.be/clr0AVFGsTs?list=TLPQMTgwNTIwMjIALou4PrL03w&t=5lantIMG_20220517_182054

Pour les enfants, en ce Mardi 17 mai, le rendez-vous avait été fixé à 18 h, devant la Mairie.  L’on en était au 4ème jour de Carnaval, un carnaval presque estival, et ce 4ème jour est par tradition synonyme de traditions, de retour vers un passé qui nous a laissé un patrimoine culturel.

Et de nombreux Poussannais apprécient cette journée car ils apprécient de pouvoir partager leur amour pour un village dont l’histoire remonte à plus de 1000 ANS autour de son église

Et pour cette année 2022, alors que les jeunes danseurs du Branle de la chemise allaient être soit des petits de la Maternelle soit de l’élémentaire, et même des plus jeunes très en forme cette année, 8 groupes étaient présents pour le chevalet, des élèves de niveau CM1 venant des deux écoles : 3 de l’une et 5 de l’autre, des formations entraînées par des spécialistes de ces danses traditionnelles  A Véronique Hébert  Michel, Maxime et l’enseignante avaient joué les professeurs, tandis qu’aux Baux, Séverine et Michel s’étaient impliqués. Les beaux chevaux étaient prêts, les outils aussi car pour la fête, les enfants étaient bien motivés.       lantIMG_20220517_182453

Un beau ciel bleu, du soleil comme s’il en pleuvait, il faisait chaud, tout était OK, pour une belle soirée…

Les candidats au fameux branle de la chemise, le tube de la soirée, étaient en plus très  nombreux par rapport aux précédentes éditions et ils avaient répondu présents, assurant la relève devant un public toujours plus impressionnant et participatif.  Tous se sont rassemblé pour prendre le départ d’un défilé ludique et jovial mais contrôlé car il n’était pas question de déroger à la tradition qui se perpétue depuis des décennies.  La plupart des danseurs du « Branle de la chemise » avaient un peu répété la chorégraphie avec son saut particulier quand leurs parents la connaissait et si ce n’était pas le cas, il suffisait d’observer et de garder le rythme.

En présence de la Reine du Carnaval 2022, Tiphany Alibert, et de ses deux dauphines biren motivées, avec José Paras, Maître de cérémonie, en première ligne,  suivi par Séverine Campagna,  a lancé les festivités qui ont pu commencer rapidement. Et la soirée a débuté, sur le parvis de l’Hôtel de Ville.

Sous la houlette de plusieurs adultes , une belle chenille a pris forme. Pas de bougies, mais des enfants suivant tant bien que mal le rythme imprimé par la dizaine de musiciens sur l’air du : « Diga-me Jacou, Diga-me Margarita, per de qu’aves mes la camisa poulida? ». Tous sentaient qu’ils vivaient un moment important, au cœur de la tradition poussannaise et prenaient du plaisir, encouragés par des spectateurs qui partageaient sans retenue ces instants uniques. Tous étaient concentrés pour suivre le rythme répétitif  et surtout rester attachés à ceux qui les précédaient. Souriants et naturels, ils ont déambulé avec sérieux et organisation. Les candidats à la danse se sont faits de plus en plus nombreux. Habillés de blanc, même pour les plus petits, ils n’avaient pas tous la tenue réglementaire. Leurs ancêtres les pardonneront, ils préfèrent que des jeunes soient prêts à prendre le relais ce qui est bien nécessaire.lantIMG_20220517_183809

Car si la légende veut qu’il y a des siècles, des Poussannais, lassés par les exigences de leur seigneur, se présentèrent un soir devant le château, affublés d’une chemise de nuit en attestant qu’ils n’avaient plus rien, ils doivent être fiers que Poussan ne les ait pas oubliés.

Une très belle chenille a traversé le Riverain pour rejoindre le Foyer des campagnes qui les attendait.lantIMG_20220517_184858

Pas question de se séparer sans quelques rondes et farandoles toujours sur des airs de notre beau Languedoc ou de la Provence toute proche. Des enfants qui ont fait honneur à cette danse ancestrale en terminant par une belle ronde. Ils étaient même félicités par les musiciens car ils ont tenu le coup bien longtemps sans faiblir, toujours motivés.

 Les meneurs de ces derniers étaient  Jean-Michel et Marie-Josée Lhubac, formés par des Poussannais comme Fabien Martinez, Messieurs Larose et Patissier. Eux qui n’oublient jamais ce rendez-vous étaient sur scène pour assurer l’accompagnement musical. Ils avaient invité des amis et rajoutaient même des paroles à leurs interprétations musicales.traditionIMG_20220517_210424

 Les vidéos pour les adultes avec les 2 dernières à venir  :

https://youtu.be/HlEcrChAMJU?list=TLPQMTgwNTIwMjIALou4PrL03w&t=4

https://youtu.be/QthJtJxyZyk?list=TLPQMTgwNTIwMjIALou4PrL03w&t=26

https://youtu.be/gK-m0ku4rxI?list=TLPQMTgwNTIwMjIALou4PrL03w&t=5

https://youtu.be/DgZksIAZb4g?list=TLPQMTgwNTIwMjIALou4PrL03w&t=44

https://youtu.be/1J5ssHVi0xs?list=TLPQMTgwNTIwMjIALou4PrL03w&t=10

A venir : Chevalets Filles et garçonslantIMG_20220517_214739

D’autres de Pézenas, de Lézignan la Cèbe, de Montpellier et de Saint Pons avec fifres, clarinettes et hautbois, tambours traditionnels et boudègues viennent nombreux en général pour réveiller dans son château, l’esprit de ce seigneur.

 Vu la saison les hautboïstes n’avaient pu se libérer, ils reviendront en 2023 avec plus de plaisir..

En attendant, un foyer des campagnes très bien rempli, accueillait avec chaleur et ferveur les danseurs en herbe.

Soudain, le calme se fit, les spectateurs rassemblés côté scène et certains assis, laissant libre le centre du Foyer : les 8 groupes d’interprètes du chevalet allaient se succéder, réunis 2 par 2, pour une danse rituelle qui chaque année fait honneur aux chevaux et à tous les métiers qui s’y rattachent.

C’était parti, l’on prenait du plaisir et l’on appréciait la synchronisation des danseurs qui assureront plus tard s’ils le souhaitent le respect de la tradition. De longs applaudissements les remerciaient puis tous défilèrent comme des « pros », heureux d’avoir fait eux aussi honneur à Poussan souvent devant leurs familles attentives. Un grand succès qui prouve la bonne santé de cette danse traditionnelle.

Le 1er Acte de la soirée c’était déroulé de  a meilleure des façons. On se préparait déjà pour le second.

Avant que les adultes ne se rassemblent vers 20 h 45, il faisait bon partager un dernier repas tiré du sac. Une ambiance calme pour commencer, mais le cœur y était et  les corps et les cœurs commençaient à monter en rythme a l’issue de ce repas convivial réunissant des passionnés, des carnavaliers et les musiciens.          La musique permettait aux initiés de se préparer et aux hautboïstes de s’entraîner activement…

Le Branle de la chemise prenait sa source au centre du Riverain.

 traditionIMG_20220517_210800

 Les musiciens mettaient toute leur énergie pour rassembler les volontaires, la famille « chemise blanche » était au complet mais elle aussi avec autant de membres que lors des dernières éditions, dans les 160 personnes. (au plus fort de la déambulation)

(Cliquez sur les photos pour les agrandir.)

A 21 h, à partir des Halles, puis du café Beauséjour qui fut envahi rapidement et visité dès le départ, une théorie de silhouettes blanches s’est formée avec l’accompagnement motivé des musiciens qui s’étaient rassemblés.   lantIMG_20220517_211905  

Une fois accrochés les uns aux autres, les sauteurs-danseurs, derrière José, Séverine C, ainsi que derrière les dauphines les Reines du Carnaval, se sont engagés dans les ruelles du Centre Ancien à la  lueur des flambeaux et des lanternes.

 

Ils ont longé l’église et le château Montlaur, déambulé à travers les rues, allant narguer le fantôme du Seigneur qui avait fait souffrir leurs ancêtres, ont exploré le haut centre ancien puis  le Peyrou tout en chantant et en prenant leur temps..

 Ils sont alors redescendus vers le foyer en décrivant de joyeuses arabesques sur les Boulevards Prosper Gervais et René Tulet.lantIMG_20220517_213022

De plus en plus forte, la musique a alors entraîné les danseurs dans une queue leu-leu se transformant en farandole, en escargot puis en ronde, les musiciens se joignant alors aux danseurs, pour mieux les motiver.

Un moment inoubliable pour eux comme pour les musiciens heureux de partager leur passion. Le tout s’est terminé par un petit colimaçon bien sympathique, les danseurs remerciant leurs accompagnateurs du soir.

Danses occitanes et provençales ont encore permis au public et à certains danseurs de découvrir une infime partie de ce patrimoine culturel qu’essayent de valoriser Jean-Michel et Marie-Josée Lhubac .  Une bonne participation et ce moment ludique fut très apprécié…lantIMG_20220517_214415

Mais déjà, les équipes qui allaient interpréter le  chevalet dans les  règles de l’art se présentait :  Maurice Bousquet, au Cheval, Jérémy Galindo , Kévin Cabanac, Jérémie Garcia Terry Adgé et Olivier Bernabeu l’accompagnant. Maurice faisait son grand retour après l’avoir dansé il y a plus de trente ans. Ils furent longuement applaudis avant de revenir à cinq, laissant Maurice Bousquet savourer le plaisir de les avoir rejoints. Ils sont alors apparus très motivés, et leur danse fut  appréciée par le public avec une motivation sans limites suivant une chorégraphie de légende. Ils donnaient le meilleur d’eux-mêmes.

Et comme en 2019 un autre groupe allait lui aussi assurer un maximum, un groupe féminin : l’idée avait germé en 2018, elle se réalisait en 2019 et se ré-éditait en 2020 avec bonheur, en revenant en 2022 avec au cheval, Séverine Campagna, entourée par Laure Artières,  Gaëlle Guénal, Sophie Souverain et Fleur Boédot… Ce fut une très belle interprétation qui fit sensation d’autant que garçons et filles dansèrent ensuite en commun…

 traditionIMG_20220517_215344

Il fallait tout de même se séparer après avoir profité des groupes, enfants et adultes, qui ont dansé ce chevalet. Quelques carnavaliers poursuivaient la soirée par des danses traditionnelles qui résonnaient encore beaucoup plus tard dans les cœurs et dans les corps et même dans les rues. Si le chevalet allait rendre visite au café Beauséjour, ce qui est devenu une coutume,  c’était pour poursuivre ce carnaval et finir en beauté cette belle soirée. Des moments de tradition vécus et revécus par des passionnés. Que du bonheur pour ceux qui aiment la Région, le Languedoc et bien-sûr Poussan.

La soirée avait tenu ses promesses, calmement, avec sagesse mais avec plaisir, toujours avec ferveur et passion.Peut être une image de 4 personnes, personnes qui marchent, personnes debout, personnes qui jouent d’un instrument de musique et plein air

Ils sauront profiter de cette joie intérieure jusqu’à ce que Paillasse ne soit jugé ce mercredi.

L’esprit de Poussan était bien passé sur le village,  en cette belle soirée  de partage et en souvenir de ceux qui ont permis à la cité de perdurer, il y a des siècles et des décennies…

Peut être une image de 11 personnes, personnes debout et plein air

Paillasse, bouc émissaire, a flambé, il le fallait…

paillIMG_20220518_185758

Cette année, Paillasse encore une fois a été puni même si l’on avait pu le voir trôné au dessus de la  » Bascule du Riverain » et sans pantalon, ce mardi, tard dans la nuit… Et cette fois ce fut une double peine car il n’a pas profité  des festivités, n’a pas pu être soutenu par la foule qui à cette occasion aurait l’encourager. Ce mercredi 18 mai 2022 , du côté du public l’on était dans la moyenne avec un foyer des Campagnes bien rempli,  et la Cour du Strapontin bien représentée avec un procureur venu de Montpellier  a pris son temps. Précédés par la fanfare de la Jeune France de Villeveyrac, les membres de la cour, ont pris place face au nombreux public. Ils le remerciaient.  Le show médiatique pouvait commencer. De toute façon, le public était presque tout acquis et la Cour l’a mis dans sa poche.    paillaIMG_20220518_200909

 

Si dès le début du jugement les débats s’annonçaient animés , il apparu que Paillasse avait été un animateur des anti-vacc, des anti-radars et de tous les mouvements contre  contraintes que les évolutions de la loi nous font subir

 

Depuis deux ans que de malheurs sur notre planète et que de maux qui ont fait souffrir les terriens.  Des Guerres, des tueries, des virus……Et il semble que depuis février, au niveau National et Mondial surtout, il y a eu du mal et du bien comme d’habitude mais que tout s’accélère, du réchauffement climatique aux tensions à tous les niveaux et même au niveau « du coût de la vie » . paillIMG_20220518_190500Toujours des souffrances et des massacres, des populations qui sont opprimées, d’autres qui sont déplacées,  toujours le chômage, des catastrophes ou événements malheureux, des problèmes de société, des soucis pour l’environnement…. Ceux-ci nous ont ébranlés et ont noirci notre quotidien et que de disparitions, encore et encore.. Mais si cette année il n’avait pas trop joué avec le feu, il avait surtout officié à Poussan.

Plusieurs vidéos en téléchargement

Et c’est ainsi qu’il nous a fait payer plus d’impôts en faisant en sorte que certains chemins soient goudronnés pour favoriser ses amis, les marcheurs du lundi.

Puis il aurait-été à l’origine du déplacement du Boulodrome au complexe des Baux pour créer des places de parking alors qu’avant il n’en voulait pas…

Les Poussannais savaient bien que l’on pouvait rendre Paillasse responsable de bon nombre de nos malheurs et particulièrement de ceux qui ont touché la commune, ainsi ils allaient découvrir que ce personnage a un peu tout « compliqué » : Il a fait jouer les acteurs au Père Bogdan pour concurrencer le Strapontin, et il a fait en sorte de récupérer des budgets grâce à des opérations de recrutement de célèbres jardiniers, mais surtout au niveau de la LGV, il aurait acheter la gare du côté du camping pour qu’elle devienne celle du TGV. Mais Castex a eu le dernier mot.

Et en dernier lieu, Paillasse serait un ami « De Poutine »…………………….. Alors sans  réfléchir, pendant que Paillasse essayait de se sauver, le verdict était communiqué, il serait brûlé.

 Pour lui, de toute façon, il y avait une infime chance d’être déclaré non coupable ou d’être gracié car les Poussannais se sentent toujours mieux s’il est condamné et oublient les erreurs et les fautes de l’année passée. Et il permet d’expier leurs fautes,  de permettre à tous de ressortir plus « net »…paillaIMG_20220518_193103

Paillasse savait donc en se réveillant,  ce mercredi  qu’il allait mourir sur le bûcher le soir même, car étant un exutoire, il devait être brûlé pour que chacun puisse se sentir revigoré.. Jamais son jugement ne lui avait permis d’échapper à la crémation durant un carnaval et ce mercredi ce serait le cas, même s’il avait eu quelques mois de sursis.

paillaIMG_20220518_193121

Il ne fut donc pas nécessaire d’entendre la plaidoirie de la défense ! PAILLASSE allait être brûlé ! On l’amenait rapidement au bûcher, à quelques dizaines de mètres.

Le Président du tribunal, vu ses fautes présumées et avec l’approbation du public avait rapidement décidé, en effet, qu’il meure par crémation au Jardin Public.

 

La foule des grands jours s’était déplacée. Partagée entre joie et tristesse elle avait doublé à l’heure fatidique et le vent d’oust a accéléré les choses ensuite en attisant le feu..paillaIMG_20220518_193859.

Alors que la Fanfare de Villeveyrac, respectant la sentence, accompagnait Paillasse vers les cieux  alors que quelques prières intérieures  étaient dites pour qu’il soit pardonné dans l’au-delà, le public restait silencieux jusqu’à ce que le coupable disparaisse en fumée. Il n’était pas ignifugé et il partit dans les cieux très rapidement cette fois..

Sans dire un mot, Paillasse a flambé, sa tête a résisté puis son squelette fut réduit rapidement en poussière par les flammes et par plus de 1000 pétards.

Le public l’oubliait vite, les sourires remplaçaient la tristesse. L’on pouvait tourner la page. Pour clôturer ce Carnaval 2022 en beauté, un carnaval sous un soleil de début d’été, sympathique et tonique,  vécu dans le partage des traditions, l’apéritif offert par la Mairie qui réunissait tous les acteurs et les spectateurs, les carnavaliers et les musiciens, avait une saveur particulière et connaissait un beau succès avec même la projection de vidéos sur les carnavals passées qui furent tous à la hauteur de ce dernier.  Chacun aura pu trouver durant ces 5 jours des animations à son goût……paillaIMG_20220518_194602

Carnaval était terminé.Tout irait mieux pour quelques temps car Paillasse s’était envolé avec ses maux, en brûlant, pour que nous repartions de plus belle toujours  sans faute et sans lui.

 Paillasse s’en est allé. Rendez-vous en 2023. Il devrait alors renaître de ses cendres…