Les Ateliers jeunes du Strapontin au top

     Une représentation pour chacun des deux ateliers « jeunes », écoliers, puis collégiens et lycéens, qui présentaient deux réalisations préparées par Amélie qui a animé et travaillé le théâtre et ses différentes caractéristiques avec des acteurs en herbe bien motivés cette saison. Près d’une vingtaine  au total. Ce dimanche 16 Juin, à 15 h, puis à 18 h à la salle de spectacle de la MJC, le public essentiellement composé des familles des jeunes artistes allait découvrir le fruit d’un travail hebdomadaire à raison d’une séance par semaine pour des enfants et pré-ados, tout d’abord, puis pour les plus grands.

Avec patience, enthousiasme et de la tonicité, elle a su, tout au long de la saison, montrer aux enfants et aux Ados comment l’on apprend à se maîtriser sur scène, à travailler l’expression du corps et celle du visage, à progresser en langue orale et à se mouvoir sur scène pour occuper l’espace et structurer le temps. Car au théâtre comme pour les 2 représentations, il faut jouer collectif, travailler pour soi et pour les autres, s’entraider pour réussir sans jamais prendre la « grosse tête », en étant ambitieux, mais pas prétentieux.fiseP1230854

Et nos jeunes acteurs s’en sont « sortis » très bien emportant les spectateurs dans l’aventure, sachant que nous en retrouverons certainement, plus tard, quelques-uns, dans le Poulailler du Strapontin ou même dans la troupe.

Venus de Poussan ou des communes voisines certains jeunes acteurs eux ont déjà choisi la scène pour s’exprimer et désirent aller bien plus loin. Un long travail et des efforts les attendent. Mais comme ce dimanche soir, il ne restera que le plaisir et  la fierté d’avoir dépassé ses angoisses quand après le spectacle viendront les applaudissements du public et les félicitations méritées.

Et les parents et élèves en profitaient aussi pour remercier Amélie car comme le précisait Jean Artières : «  Amélie a su mettre …« L’IMAGINATION AU POUVOIR ! »

Fête interne bien réussie qui s’est poursuivie autour de rafraîchissements avec un Strapontin que vous retrouverez, c’est certain, pour les inscriptions dès le mois de septembre, au Forum des Associations ou avant sur le site de la troupe pour le programme de la saison à venir…

Et en 2019, déjà 32 ans pour le Strapontin !

En Poussan ta porte N°3 : Poussan était « A vendre » aux enchères

       walaP1220499La 3ème soirée de la saison “En Poussan ta porte” 2018-2019, déjà la 4ème édition, se déroulait ce 24 mai !

Cet événement s’annonçait particulier car il allait se dérouler à partir du centre-ville, chez Aurélie Malbec, une artiste poussannaise qui apprécie les spectacles proposés par la Compagnie Surprise. Une artiste qui est à votre disposition, car elle est illustrateur, dessinatrice. Un temps un peu maussade mais de bonnes températures qui allaient permettre un très bon déroulement du spectacle qui en fait était une déambulation dans Poussan. Pas de pluie, c’était le top

  Comme le précisait Mathilde Feurbach,  toujours en forme et fidèle aux principes de fonctionnement de la Compagnie Surprise c’est toujours un plaisir de recevoir autant de spectateurs, plus de 130 qui vont être surpris… C’est certain.walaP1220511

Toujours dans l’idée de solliciter le public, et amener de nouvelles formes, un spectacle ambulant avec des décors évolutifs pour cette  soirée de la 4ème saison, entre Pont d’Arcole et Hôtel de ville…

On allait y découvrir : « A vendre » interprétée par la La Cie Thé à la Rue ».

Et comme le rajoutait Mathilde : « Ce spectacle est VRAIMENT un coup de cour. Cela fait plusieurs année qu’il tourne, et nous avions TRÈS TRÈS envie de vous le faire découvrir, depuis un moment. La Cie Thé à la Rue à accepté de descendre chez nous pour jouer ce spectacle »

Vidéo dans une autre commune

Fini le temps où la commune était administrée par une municipalité. Désormais, rien ne vaut une gestion privée. mais voilà Walace, une société qui depuis plusieurs années à acheter le village et qui le gère comme une société privée, veut maintenant s’en débarrasser et va donc en fin de circuit vendre la commune aux enchères.

Mais auparavant il faut en découvrir quelques points forts mais aussi tous ses inconvénients :

« Deux agents immobiliers de l’agence Luximmo ont  donc été mandatés pour vendre la commune. Habitats, habitants, entreprises, espaces verts, parc automobile : tout est à vendre. Une visite du bien était l’occasion pour nos experts d’imaginer les stratégies nécessaires pour rentabiliser cet investissement. »

Avec une organisation très correcte tout allait au mieux . Nous allions nous promener autour de la Rue de la Salle avec différentes stations devant différentes maisons mais aussi en rencontrant des pseudo-Poussannais.

De la vie de la commune à la libre expression de ses habitants dans le respect des autres, ce spectacle d’anticipation  interrogeait avec cynisme la gestion de l’espace public en la mettant en parallèle avec le monde des affaires.

Une déambulation où les investisseurs sans scrupule, devez s’immerger au cœur de cette commune mise en vente comme bien d’autres, par la société Luximmo. La première agence immobilière sur le marché international de vente de villes, villages et autres mégapoles accessibles à tous ceux qui désirent se servir de la finance pour s’enrichir. La visite du village mis en vente ce jour était menée par un des vendeurs les plus performants accompagnée par son adjointe qui dans ce monde de rapaces était déjà devenue une proie.

Comme il le précisait, « il a su grâce à la confrontation avec quelques Poussannais typiques et dames plus ou moins décalées, donner toutes les recettes, tous les systèmes pour éliminer du nouveau patrimoine immobilier les parasites assistés et autres délinquants, les retraités, les personnes handicapés risquant de mettre à mal la montée en profit de votre investissement. »walaP1220533

Avec Walace, le grand capital arrive  à éliminer tous ces espaces publics communaux au service de tous les concitoyens mais qui surtout sont improductifs.

Avec ces nouvelles méthodes, plus de fleurs, plus de gaspillages, des projets commerciaux, du bénéfice, du profit. Tout va entrer dans la loi du marché, dans la justice de l’offre libre et non faussée. Les espaces publics tomberont comme Le Mans, ou bien d’autres communes aux mains des investisseurs boursicoteurs.

Attention, comme il nous le répétait « dans l’immobilier si t’investis pas, t’es à la rue ! ».walaP1220515

Un spectacle de plus d’une heure sans repos, comme à la Bourse, durant lequel le public est guidée par une compagnie aguerrie aux jeux dans l’espace public. un impressionnant professionnalisme et une grande maîtrise de la déambulation,pour ces deux acteurs de la troupe avec en plus une adaptation et une gestion du déplacement du public pour que celui-ci puisse en profiter au maximum.walaP1220545

Un humour décalé, des dialogues francs et engagés pour ce spectacle de rue qui ne vous laisse pas insensible. 

. Exceptionnelle interprétation qui fut saluée par de très longs applaudissements, et des félicitations qui ont fait l’unanimité dans le public.walaP1220556

Poussan, une ville au fort potentiel,  fut acheté devant l’Hôtel de ville, aux enchères par la représentante d’une société pour 2 Milliards 800 Millions d’euros sans les taxes. (Contrat signé…)

Le public ne put boire le champagne car la voiture de service de Walace avait été volée mais l’esprit était tout de même à la fête et à la « convivialité » pour un public qui en avait bien  profité durant plus d’une heure oubliant tout le reste pour partager du plaisir.walaP1220565

Et pour clôturer la soirée : un pique-nique géant « tiré du sac » se mettait rapidement en place devant la Mairie histoire de prolonger la fête.

La théorie du moineau présentée à Poussan : contre la crise existentielle

La théorie du moineau de Frédéric Sabrou présentée à Poussan par LA COMPAGNIE LA MISE EN BOUTEILLE, c’était ce samedi 18 mai à la salle de spectacle de la MJC de Poussan.   moinP1220388

Mise en scène de Jean-Claude ARNAL Avec Virginie Kersaudy, Emeline Lys, Laurent Garnier et Alain Tardieu.

L’on y retrouvait Nika qui mangeait des gâteaux dans une église et faisait la connaissance de Jade, venue là parce qu’un journal prétend que c’est bon pour les cheveux. Nika parlait alors de Jérémie : il ne va pas bien… Est-ce vraiment parce qu’il a eu, comme il le prétend, une soudaine conscience de l’univers qu’il a décidé de ne plus travailler et de vivre désormais dans son garage ? »
« En tout cas, elle ne peut pas imaginer que ce soit parce qu’il ne l’aime plus. Pourtant, il est odieux avec elle ; il fait tout pour qu’elle s’en aille. Mais elle reste, en supportant sa révolte, ses provocations, ses délires de cyber-prophète de l’apocalypse. »
« Et son père aussi, Philippe, le vieux docteur abusé par le jeunisme qui semble profiter de l’état de son fils pour s’incruster. Jade, lasse et désabusée, saisit cette occasion de se désennuyer et se laisse entraîner dans la folie de cet étrange trio ».moinP1220390
Mais Jade est comme les moineaux, bel animal sans conscience dont le bonheur est illusoire. Nika, dont le bonheur est perdu, envie les moineaux et leur quiétude puisque sa conscience souffre du manque.
La théorie du moineau, est ainsi une comédie sociale ou se mêlent le drame et l’humour en  mettant l’accent sur les conséquences d’une mécanique du rendement qui peut pousser l’humain à nier l’humain, à nier la vie même, les relations à enlever tout son sens à la vie. Tous les désirs sont comblés, plus d’envie, plus d’envie de vivre et d’avancer.moinP1220398
La Théorie du moineau, par-delà le récit de cet amour tragique, a donc une portée métaphysique.
Pour Frédéric Sabrou : « On comprend bien que la seule valeur qui demeure au cœur de l’insensé est la capacité qu’ont certains êtres de s’oublier pour l’autre. »
Le texte de Frédéric Sabrou était ce samedi soir servi avec talent par des comédiens qui jouaient avec beaucoup de sensibilité et de passion, et mis en scène par Jean-Claude ARNAL qui a su jouer sur les liens qui unissent les uns et les autres pour traduire au mieux l’esprit du message de son auteur . moinP1220400

LE STRAPONTIN ACCUEILLE « LA ROUE TOURNE » LE 19 MAI

  PAR LE POULAILLER DU STRAPONTIN
DIMANCHE 19 MAI à 18 H
SALLE DE SPECTACLE ( BATIMENT MJC )
1 RUE DES HORTS
POUSSAN

Tarifs : 7 € (normal) / 5 € (adhérent) / 3 €(enfants)

Réservations :
Par téléphone 06 42 13 54 88 (laisser un message au répondeur)…
Par mail : contact@compagniedustrapontin.fr

IL EST DESORMAIS NECESSAIRE DE RÉSERVER !

« Un spectacle déjanté sur ces jeux TV qui inondent les écrans…
Toujours  » du pain et des jeux », avec des animateurs vedettes toujours plus orgueilleux, et des candidats » prostitués » a la gloire et à l’argent…
Heureusement que la roue tourne ! Mais les perdants d’hier se révèleront les tyrans du chaos futur…
Faites vos jeux, messieurs dames, ça va saigner au casino des gougnafiers de l’ « entertainment » audiovisuel ! »Aucune description de photo disponible.

LE STRAPONTIN ACCUEILLE « LA THÉORIE DU MOINEAU » LE 18 MAI

LE STRAPONTIN ACCUEILLE « LA THÉORIE DU MOINEAU »
par LA COMPAGNIE LA MISE EN BOUTEILLE
SAMEDI 18 MAI à 21 H
SALLE DE SPECTACLE ( Bâtiment MJC POUSSAN)
1 RUE DES HORTS
POUSSAN
Tarifs : 7 € (normal) / 5 € (adhérent)L’image contient peut-être : 2 personnes, texte

Réservations :
Par téléphone 06 42 13 54 88 (laisser un message au répondeur)…

Par mail : contact@compagniedustrapontin.fr

ATTENTION : IL EST DESORMAIS NECESSAIRE DE RÉSERVER !

« Nika mange des gâteaux dans une église et fait la connaissance de Jade, venue là parce qu’un journal prétend que c’est bon pour les cheveux. Nika parle de Jérémie : il ne va pas bien….
La théorie du moineau est une comédie sociale ou se mêlent le drame et l’humour et qui dénonce les conséquences d’une mécanique du rendement qui peut pousser l’humain à nier l’humain, à nier la vie même. »

Spectacle jeune public mercredi 15 mai 2019 à 17h au Foyer des Campagnes.

La ville de Poussan s’associe au pôle culture du Conseil Départemental de l’Hérault Dans le cadre de la deuxième édition du festival Hérault ! Hérault ! Patapon pour accueillir un des spectacles de ce festival jeune public mercredi 15 mai 2019 à 17h au Foyer des Campagnes.

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout
Ensemble d’ici ou d’ailleurs par la Cie la Gamme de et avec : Nathalie Martinez et Sabrina Kadri.
Spectacle GRATUIT sur réservation au 04 67 18 35 95 ou spectacle@ville-poussan.fr, nombre de place limitée à 80 personnes – Public de 6 mois à 8 ans – Durée 30 min.


Dynamique, joyeux, rythmé et poétique, « Ensemble d’Ici ou d’ailleurs », mêle chanson, danse et conte en s’inspirant de nombreuses influences et sonorités du monde : Forro brésilien, musiques arabe, japonaise, indienne ou yiddish…
https://www.cielagamme.com

Monsieur Amédée était à Poussan le 13 avril

LE STRAPONTIN ACCUEILLAIT « MONSIEUR AMÉDÉE  » jouée par la Compagnie Les Zigomars à la salle de spectacle de la MJC de Poussan ce samedi soir et ce fut complet et bien animé.  amedeeP1210687

Entre très bon français et un autre plus débridé, entre jeux de mots et situations inattendues, il y avait de quoi se laisser porter par la pièce pour passer une bonne soirée en riant sans se retenir. Et cela fait du bien. Les spectateurs l’avaient compris

Car l’on y décourait comment un professeur retraité, menant une vie tranquille et rangée, voiyait son quotidien complètement bouleversé, et se retrouvait embarqué dans une suite de situations rocambolesques et totalement inattendues.

« Dans cette comédie d’Alain REYNAUD-FOURTON, au hasard d’une soirée, le brave Amédée  se retrouve en compagnie d’une de ces jeunes femmes qui exercent sur des trottoirs le plus vieux métier du monde. Il l’emmène chez lui – mais pas du tout pour ce que vous pensez ! – et les aléas de la vie font qu’elle sera forcée de rester là.amedeeP1210691 Au fil des jours, il en arrivera une seconde, puis une troisième, puis… puis tout ce joli monde transformera, pour les commodités de la profession, le paisible pavillon de banlieue en joyeuse maison de rendez-vous… »
Des situations cocasses dont Amédée ne savait pas lui-même s’il arriverait à s’en sortir…amedeeP1210693

Avec EscapadeS profitez de GROU

EscapadeS vous propose un spectacle jeune public 
Grou!
Au centre culturel Léo Malet de Mireval
Mercredi 17 avril à 18h
« Imaginez la rencontre improbable entre un homme de Cro-Magnon et un petit garçon d’aujourd’hui… Commence alors un immense voyage épique dans le temps… Une ode à la vie humaine et son évolution tantôt absurde, tantôt magique. »
grouCapture
Pour plus d’informations sur ce spectacle proposé à partir de 6 ans, vous pouvez suivre ce lien : http://www.theatredesete.com/spectacle/grou
« Imaginez la rencontre improbable entre un homme de Cro-Magnon et un petit garçon d’aujourd’hui. Charles fête son anniversaire seul dans sa cuisine et fait un voeu en soufflant ses bougies, son souhait : changer le monde. Le résultat : Grou ! Un homme de Cro-Magnon débarque inopinément du four habillé en peaux de bêtes avec une torche enflammée.Commence alors un immense voyage épique dans le temps qui va leur permettre de traverser des époques, voir la construction des grandes pyramides, se battre au temps des chevaliers, rencontrer Mona Lisa, demander conseil à Diou ou encore discuter sous une pluie d’obus.

Une cuisine multi-fonctions est l’occasion de jouer toutes les époques, toutes les situations et les différents personnages rencontrés laissant libre cours à une imagination débridée pour aller à la rencontre de nos origines et de nos ancêtres. Une ode à la vie humaine et son évolution tantôt absurde, tantôt magique.

À vous de jouer ! »

Écriture : Baptiste Toulemonde | Mise en scène et Jeu : Arthur Oudar et Baptiste Toulemonde | Regard extérieur : Hugo Giordano | Scénographie : Bertrand Nodet | Lumière : Amélie Géhin | Régie lumière : Isabelle Derre | Création sonore : Guillaume Vesin

Le tarif des places est de 10€ pour les adultes
                                          8€ pour les enfants de moins de 11 ans et personnes bénéficiaires des minima sociaux.
Si vous êtes intéressés, merci d’en informer très rapidement Aurélie et de faire parvenir le règlement avant le 9 avril.
Téléphone : 06.15.31.80.55

« TARTARIN DE TARASCON » A Gigean

« TARTARIN DE TARASCON » d’Alphonse DAUDET par l’ ATELIER ADULTES DU STRAPONTIN SAMEDI 30 MARS à 20H45 A LA SALLE POLYVALENTE DE GIGEAN

Rue Pompe Vieille
Représentation organisée par l’ ASSOCIATION DE SAUVEGARDE DE LA CHAPELLE DES PENITENTS
Tarifs : 8 €
Infos: 04 67 46 64 64L’image contient peut-être : texte

« Héros de la petite ville de Tarascon, Tartarin ne rêve que d’aventure et de chasse au lion. Mais que l’Afrique est loin pour celui qui n’a jamais quitté sa maison !
L’intrépide chasseur s’embarque enfin : parviendra-t-il à débusquer un fauve du désert ? Personnage burlesque mais si attachant, Tartarin est le type même du Méridional hâbleur qui se dupe lui-même autant qu’il dupe les autres. »

« LE PRIX MARTIN » d’ Eugène LABICHE à FABREGUES

« LE PRIX MARTIN » d’ Eugène LABICHE  PAR LA COMPAGNIE DU STRAPONTIN
MERCREDI 27 MARS à 21 H A FABREGUES
CENTRE CULTUREL JOSÉ JANSON
93 Rue Georges Pompidou
FESTIVAL LES 4 CHEMINS
ENTRÉE : 8 €
INFOS : 07 87 01 39 08 / les4chemins@orange.fr

UNE COMÉDIE BURLESQUE !
Ferdinand Martin, mari trompé, est poussé à la vengeance par son cousin Hernandez Martinez.
Ira-t-il jusqu’à précipiter dans un ravin son vieil ami Agénor dont il a découvert qu’il était l’amant de sa femme ?
Après « la poudre aux yeux », le Strapontin revient vers LABICHE, pour une comédie burlesque mise en scène par Marie Anne MOURARET.

Mise en scène : Marie Anne MOURARET

Distribution : Richard MONCHATRE, Jean ARTIERES, Pierre ROBERT, Séverine CAMPAGNA, Josette BARD, Didier LECROISEY, Henri LARGER, Gabriel PETOLLA.

Régie Lumière : Norbert BENEZECH

Orgue de barbarie : Marie Anne MOURARET

Régisseurs Plateau : Chantal ARTIERES / Jef BARD / Gilles VIUDES

Décors : Jef BARD / Chantal ARTIERES / Laurie LIETOT

Couture Costumes : Sylvie JEAN PIERRE

Photographie : Laure ARTIERES

Affiche : Pierre ROBERT