RTT » de Stéphane TITECA PAR LA COMPAGNIE DU STRAPONTIN, AU CRES

DIMANCHE 2 FÉVRIER 17 H
LE CRES
L’AGORA
FESTIVAL MOLIERE
Entrée gratuite sur réservations
Infos : 04 67 70 83 42/ www.ville-lecres.eu

Cinq femmes qui fréquentent la même salle de sport.
Cinq femmes totalement différentes, avec chacune son histoire.
Cinq femmes en week-end sur la Côte d’Azur.
Pour décompresser…mais surtout pour oublier les hommes! Les hommes …
Elles vont nous dire tout le mal qu’elles en pensent…
Une comédie acide et hilarante, sur fond de crème amincissante, d’enfants, d’adultères, et de ruptures.
Une comédie qui décrit sans concession les rapports homme / femme.
Aucun des deux sexes n’en sortira indemne !!!L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes souriantes, texte

Mise en scène : Séverine CAMPAGNA

Distribution : Manon ARTIERES, Josette BARD, Amélie BENEZECH, Séverine CAMPAGNA et Julie LESIGNE

Régie Son et Lumière : Jef BARD et Pierre ROBERT
Costumes et Décors : Jef BARD / Chantal ARTIERES / Dany LESIGNE
Chorégraphie et Photographie : Laure ARTIERES

La Cie du KIOSQUE PRESENTE SON NOUVEAU SPECTACLE : Vendanges sans toi 1914 – 1918

 

page 1

Prochainement en tournée:

St Mathieu de Tréviers (34). Samedi 25 Janvier 20h30

St Gély du Fesc (34). Vendredi 7 Février 20h30

Peret (34). Samedi 8 Février 20h30

 

TITRE SEPTEMBRE 1918

Septembre 1918. Dans ce village du Languedoc blotti entre les vignes, non loin des étangs, la récolte s’annonce prometteuse. Pourtant, pour la quatrième année consécutive, Justinien Poujol ne sera pas là. Mobilisé en 1914, sur le front entre Amiens et Château-Thierry dans la Marne. L’absence est lourde pour ceux qui attendent ; leur quotidien est fait d’inquiétude, d’angoisses mais aussi d’espérance. Les bras des femmes, des anciens, peinent aux tâches matérielles mais les lourdes grappes bien mûres d’Aramon et de Carignan ne sauraient attendre…
Au nord, loin de la douceur de Septembre qui baigne le Midi, c’est un quotidien de boue, de peur, de feu qui rythme la vie des soldats. Justinien le vigneron, Justinien le laboureur, Justinien dont la terre est le quotidien, la découvre brulée, martyrisée, ne faisant qu’un avec tous ces hommes enfouis dans les tranchées. Cette terre de France pour qui tant de camarades sont déjà tombés…
A l’orée de l’automne qui vient, « Vendanges sans toi » nous propose le temps d’un spectacle, d’entendre tous ces hommes, toutes ces femmes. Sur le front, Justinien le vigneron, le lieutenant Moïse Vernet, Fleury Barthes, le jeune Alexandre et ses vingt ans… A l’arrière, Gabrielle la femme de Justinien, son père Lubin, Marthe la jolie chanteuse qui, le temps d’un refrain, nous fait oublier le tragique du quotidien…

TITRE
SEPTEMBRE 1918

Créé et diffusé en Novembre 2018 dans différentes villes du Canton de Mèze après une résidence d’un mois sur ce territoire, « Vendanges sans toi 1914-1918 » est une commande de la Ville de Villeveyrac soutenue par le Conseil Départemental de l’Hérault, et passée à « La Compagnie du Kiosque » à l’occasion du centenaire de la première guerre mondiale.

Avec, comme toile de fond les derniers mois du premier conflit mondial, Jacques Brun qui est l’auteur et le metteur en scène de la pièce, nous invite à suivre sur le front la vie de plusieurs militaires et, pour l’un d’eux – Justinien Poujol – le quotidien de sa famille et de ses proches restés à l’arrière.
La pièce nous propose donc un va et vient entre le front et l’arrière, se permettant à certains moments des incursions dans l’imaginaire de tel ou tel protagoniste. Comme dans ses écritures précédentes, l’auteur s’attache à nous faire entendre une diversité de discours, de réactions, d’émotions… Le patriotisme du lieutenant Vernet, la révolte du soldat Fleury Barthés, la rondeur méridionale de Justinien Poujol, les rêves encore intacts du jeune Alexandre puis son regard effaré sur la guerre, la mélancolie de Gabrielle…autant de couleurs qui constituent l’architecture du texte de Jacques Brun.
Concernant la forme de « Vendanges sans toi », Jacques Brun, afin de témoigner de la vie au quotidien dans les tranchées, souhaitait construire autour du texte des séquences sensorielles, installer des climats, des ressentis… Grondements d’une canonnade au lointain, bombardements mettant les hommes à bout de nerfs, attentes aux silences pesants, pluie, boue, fracas de l’assaut, voix off pour avoir accès à la pensée de certains personnages, cloche au lointain qui ponctue le temps pour ceux qui inquiets attendent… Pour ce faire, la mise en scène s’appuie sur la construction graphique du travail Vidéo de Nicolas Crespo renforcé par la création Lumière de José Guardiola, ainsi que sur une Bande Son très riche.

Après une création prometteuse, « Vendanges sans toi 1914-1918 » entame à présent sa diffusion. Nous espérons que ce spectacle attirera votre attention.
Nous nous tenons à votre disposition pour venir à votre rencontre afin de vous parler de notre travail.

sioc

 

140 1

 

EN POUSSAN TA PORTE SOIREE 2 : A-t-on toujours raison ?

EN POUSSAN TA PORTE 2

Une belle surprise pour ce début d’année 2020 !!

blinklllCapture  VENDREDI 31 JANVIER, la Compagnie Surprise vous offre un seul en scène hors-norme : FRED BLIN avec A-t-on toujours raison ? Which witch are you ?

Clown moderne, membre de la troupe d’humoristes Les Chiche Capon, Fred Blin s’est entouré pour son 1er solo de Raymond Raydmondson , artiste mêlant le cirque, le théâtre de l’absurde et la magie.

Spectacle joué au festival d’Avignon avec un franc succès !!

Venez découvrir cet OVNI à Poussan !

Spectacle tout public, préférer toutefois les adultesblinCaptureclic ici pour réserver !

Ouverture des portes 19h

Début du spectacle 19h30

« Nous pouvons dès à présent dire qu’il y aura des longueurs et du quickchange, des illusions et beaucoup de promesses.

Ce sera résolument un spectacle sur la différence, avec quelques notions de dressage. Des animaux morts, vivants, drogués, heureux, là n’est pas la question ! Parce que, certes il faut s’en occuper, mais dans le fond un animal ça dépanne toujours !

Cela dit nous parlerons essentiellement de la nature humaine :

« On dit de l’homme qu’il a du mal à montrer sa vraie nature, rien de moins étonnant quand on sait que la nature, elle-même, a ses propres secrets » s’étonna le protagoniste.

Frédéric Blin et Raymond Raydmondson vous remercient par avance de venir apprécier les prémices de ce solo.
Une seconde soirée En Poussan Ta Porte qui nous promet un spectac0votre réservation !blinfgCapture

Le Strapontin : « RTT » à St GELY DU FESC

« RTT » de Stéphane TITECA
PAR LA COMPAGNIE DU STRAPONTIN
SAMEDI 18 JANVIER 20 H 45
SAINT GELY DU FESC
ESPACE GEORGES BRASSENS
FESTIVAL LA VOIX DANS TOUS SES ETATS
Entrée : 5€
Infos : 06 72 91 69 60

Cinq femmes qui fréquentent la même salle de sport.
Cinq femmes totalement différentes, avec chacune son histoire.
Cinq femmes en week-end sur la Côte d’Azur.
Pour décompresser…mais surtout pour oublier les hommes! Les hommes …
Elles vont nous dire tout le mal qu’elles en pensent…
Une comédie acide et hilarante, sur fond de crème amincissante, d’enfants, d’adultères, et de ruptures.
Une comédie qui décrit sans concession les rapports homme / femme.
Aucun des deux sexes n’en sortira indemne !!!

Mise en scène : Séverine CAMPAGNA

Distribution : Manon ARTIERES, Josette BARD, Amélie BENEZECH, Séverine CAMPAGNA et Julie LESIGNE

Régie Son et Lumière : Jef BARD et Pierre ROBERT
Costumes et Décors : Jef BARD / Chantal ARTIERES / Dany LESIGNE
Chorégraphie et Photographie : Laure ARTIERES

CE SAMEDI VOUS AVIEZ DROIT A DEUX TICKETS POUR LE PARADIS

  tickP1320272LE STRAPONTIN ACCUEILLAIT EN EFFET DEUX TICKETS POUR LE PARADIS UNE PIECE JOUEE
PAR LA COMPAGNIE LES BALUFFF’S

A LA SALLE DE SPECTACLE A LA MJC DE POUSSAN)

Une comédie de Jean-Paul Alègre mise en scène par Marie-Jo Ala, costumes de Ludmila F.

Salle comble pour aller au paradis avec Jeff qui a perdu la mémoire. Il arrivait, avec une valise vide, dans ce qui semblait bien être le paradis. Il y était accueilli par un Dieu sympathique et un peu débordé, une Marie pétulante et adorable, un Pierre bougon
et brave homme, et la fille de Dieu, sublime, dont il tombait immédiatement amoureux.
Mais Dieu pouvait-il confier sa fille à un homme sans passé, sans mémoire ? L’enquête commence… »tickP1320273

Deux tickets pour le paradis, c’est en quelque-sorte un parallèle entre le théâtre et la vie, comme un espoir à s’entretenir mutuellement, afin que l’Humanité perdure dans l’espoir! 

Avec la Compagnie des Baluff’s l’Humanité se retrouvera peut-être avec un couple bien meilleur que celui formé par Adam et Eve. Et ce sera alors une chance de recomposer un monde à partir de celui du théâtre ! Un beau voyage dans lequel les acteurs parviennent à vous entraîner bien rapidement…tickP1320275

RUSTINE LE RECIT D’UN VOYAGE BURLESQUE POUR TOUS LES AGES

LE STRAPONTIN ACCUEILLAIT RUSTINE, LE RECIT D’UN VOYAGE BURLESQUE PAR LA COMPAGNIE L’AWANTURA

CE DIMANCHE 15 DECEMBRE à 17H

A la salle  de spectacle de Poussan.

 

Une pièce jouée admirablement à destination d’un jeune public mais très intéressante aussi pour les plus grands jeunes pour lesquels tout est encore possible.

  Car pour lui, la vie pourrait être un périple a vélo :

veloP1310676
« Les échecs seraient alors des chutes, des cols infranchissables, des crevaisons sous la pluie. Les grands bonheurs seraient des promenades à travers champs ou en tandem et des descentes grisantes en roue libre. « 

Paul Emile Victor Rustine vous racontait après être sorti de la route, ses aventures trépidantes, ses rêves, ses rencontres, ses doutes et ses victoires tout ce qui émaille une vie, avec des hauts et des bas..
veloP1310675

Chacune des pièces du vélo est un élément de sa vie. Elles représentent les grandes étapes de son existence et il aura près de 45 minutes pour remonter son vélo et le fil de sa vie.

Entre jeu burlesque et détournements d’objets, on apprécie la complicité et la proximité de l’acteur et de son vélo avec le public…

 

DIMANCHE 15 DECEMBRE à 17H : LE STRAPONTIN ACCUEILLE RUSTINE

LE STRAPONTIN ACCUEILLE RUSTINE – RECIT DE VOYAGE BURLESQUE PAR LA COMPAGNIE L’AWANTURA
SPECTACLE JEUNE PUBLIC
DIMANCHE 15 DECEMBRE à 17H
SALLE DE SPECTACLE ( Bâtiment MJC POUSSAN)
1 RUE DES HORTS
POUSSAN
Tarifs : 8 € (normal) / 5 € (adhérent)
Réservations :
Par téléphone 06 42 13 54 88 (laisser un message au répondeur)…

Par mail : contact@compagniedustrapontin.fr

ATTENTION : IL EST DESORMAIS NECESSAIRE DE RÉSERVER !

Résumé : Et si la vie était un périple a velo ?
Les échecs seraient alors des chutes, des cols infranchissables, des crevaisons sous la pluie. Les grands bonheurs seraient des promenades à travers champs ou en tandem et des descentes grisantes en roue libre. Paul Emile Victor Rustine, vous attend pour vous raconter ses aventures trépidantes, ses rêves, ses rencontres, ses doutes et ses victoires.
Il est accompagné de son fidèle destrier… une bicyclette en pièces détachées.

C’ETAIT LA NUIT DES DUPES CE SAMEDI SOIR A POUSSAN

    dupP1300485

LE STRAPONTIN ACCUEILLAIT LA NUIT DES DUPES JOUEE PAR LA COMPAGNIE DU MASCARET
CE SAMEDI 16 NOVEMBRE A LA
SALLE DE SPECTACLE DE
POUSSAN

 

dupP1300488

L’on y découvrait dés le début Marie de Médicis  qui intriguait. Richelieu qui manipulait. Et rapidement le duc de Buckingham qui séduisait ici et là.

De son côté Louis XIII oscillait et Anne d’Autriche était ballotée. Quant à d’Artagnan, il était toujours droit dans ses bottes.

Et dans ce cadre-là, les ferrets de la Reine passaient de main en main.

Dans cette pièce comique, coquine, se situant au XVIIème siècle, en costumes d’époque, et en alexandrins, en 5 actes, mais en étant été remise au goût du jour, l’on découvre comment Louis XIII va bien pouvoir non pas aimer les hommes mais découvrir qu’il peut tout aussi bien marcher dans un sens ou dans un autre, et d’autre part, comment sa prude épouse, Anne d’Autriche pourra enfin trouver le plaisir dans les bras d’un homme, malgré les manœuvres entrecroisées du Cardinal de Richelieu et de Marie de Médicis.

dupP1300486

Michel Heim , l’auteur, manie la langue française à merveille et à nous fait  jubiler entre les quiproquos et les personnages bien marqués qui s’amusent avec les spectateurs :  qui sera celui qui dupera le mieux son allié ou son ennemi ?

dupP1300491

« RTT » DE STEPHANE TITECA A LA GRANDE MOTTE

« RTT » de Stéphane TITECA
PAR LA COMPAGNIE DU STRAPONTIN
DIMANCHE 27 OCTOBRE à 17 H 30
A
dans la cadre du FESTIVAL LES AUTOMNALES DU THEATRE
Entrée : 10€
Infos : 04 67 56 42 00


« Cinq femmes qui fréquentent la même salle de sport.
Cinq femmes totalement différentes, avec chacune son histoire.
Cinq femmes en week-end sur la Côte d’Azur.
Pour décompresser…mais surtout pour oublier les hommes! Les hommes …
Elles vont nous dire tout le mal qu’elles en pensent…
Une comédie acide et hilarante, sur fond de crème amincissante, d’enfants, d’adultères, et de ruptures.
Une comédie qui décrit sans concession les rapports homme / femme.
Aucun des deux sexes n’en sortira indemne !!! »

Mise en scène : Séverine CAMPAGNA

Distribution : Manon ARTIERES, Josette BARD, Amélie BENEZECH, Séverine CAMPAGNA et Julie LESIGNE

Régie Son et Lumière : Jef BARD et Pierre ROBERT
Costumes et Décors : Jef BARD / Chantal ARTIERES / Dany LESIGNE
Chorégraphie et Photographie : Laure ARTIERES

 

Les sans, entre révolte et soumission où est la « Liberté » ?

Le service culturel de la ville de Poussan s’associait pour la deuxième année au Théâtre Molière-Sète pour vous proposer le formidable spectacle LES SANS ce jeudi 17 octobre 2019 à la salle de spectacle à la MJC. Inspiré du livre Les Damnés de la terre de Frantz Fanon, Les sans… écrit par Ali K. Ouédraogo qui est aussi un des acteurs est un texte puissant et révolté qui va mettre en opposition le pouvoir des uns et la liberté des autres, l’action ou la soumission.

Ce mardi le même spectacle était proposé à Gigean, le mercredi au bar du Globe à Bouzigues car les communes du Bassin de Thau ont la possibilité de choisir des représentations parmi un répertoire proposé en amont de la saison.   sansP1290723

Chaque fois, il a remporté un énorme succès : https://www.facebook.com/theatremolieresete/videos/2404145683172569/?t=14

Et ce vendredi 18 octobre, c’est à la Passerelle, à Sète où vous pouviez l’apprécier avec un plus, un concert offert par le guitariste de la troupe et le compositeur Patrick Kabré.

Les sans… ce sont FRANTZ FANON – ALI K . OUEDRAOGO (DOUESLIK) – FREDDY SABIMBONA sur scène et souvent dans la salle pour évoquer un sujet criant de l’actualité de la plupart des pays en Afrique : les présidents autocrates, la corruption morale et financière, l’absence de démocratie et plus généralement de perspectives.

Mais au second degré, philosophiquement, c’est le rapport des populations et des pouvoirs qui est analysé car l’auteur avait été frappé par l’actualité des propos tenus il y a 65 ans par Frantz Fanon. « Je me suis dit, ce qu’il a critiqué est aujourd’hui toujours d’actualité, explique-t-il. Le rapport entre le peuple, le bas peuple, et puis la bourgeoisie qui nous dirige, c’est la même chose que le rapport entre le colon et le colonisé. »

Nous allions donc découvrir Tiibo et Franck, deux anciens camarades de luttes qui se retrouvent après dix ans de séparation. Mais alors que Franck, revenu d’exil, est resté révolté, Tiibo, lui, compose avec le système. Entre le juste et le résigné ils vont s’affronter.sansP1290727

Un spectacle qui vous captive, qui vous interpelle comme il a ébahi le public lors de la pièce inaugurale des Récréâtrales

Créé en 2016 Ouagadougou à l’occasion de la 9e édition de ce festival ce spectacle de plus de 1 h 45 mn, est une analyse des comportements face à un système dans lequel tout est devenu Business : Quand on dse sent une marionnette du système doit-on s’arranger pour l’intégrer en perdant une grande partie de son âme u doit-on lever le poing et se révolter en agissant et en ne restant pas silencieux.

Le grand débat que l’on peut reporter de l’Afrique à d’autres continents: « Mourir pour des idées, cela en vaut-il la peine? »


Cette ode à la liberté, cet appel à se soulever face à un système en place qui quoi que l’on fasse se remettra en place laisse très peu de place à l’espoir. Ceux qui le vivent en Afrique savent très bien qu’atteindre la liberté, l’égalité est pour eux une utopie car le système est fait de telle façon que la colonisation, l’oppression, la présence de la police… La mort sont omniprésentes.

Un compromis : essayer de résister car on le sait, c’est cyclique : « Ce sera de toute façon la dépendance après l’indépendance ».sansP1290728

La liberté serait donc une illusion pour les habitants de nombreux pays africains … ou d’ailleurs.  Pouvoir, fausse démocratisation, ambition des gouvernants… Le système est bien rôdé.sansP1290734

Les Sans trouveront-ils un compromis pour vivre en étant en accord avec leurs idées : entre « El pueblo unido jamas sera vencido » et j »accepte » le fossé est toujours énorme. Un fossé intérieur pour de nombreux africains et certainement pour des milliards d’humains…