« LE PRIX MARTIN » à Lattes le 30 avril

La Compagnie du Strapontin donnera une nouvelle représentation de
 » LE PRIX MARTIN  » au  Théâtre Jacques Cœur à Lattes

« LE PRIX MARTIN »  d’Eugène LABICHE
par LA COMPAGNIE DU STRAPONTIN
UNE COMEDIE BURLESQUE !

Le DIMANCHE 30  AVRIL à 18 H

au profit de l’ association « Accueil et Partage »

THEATRE JACQUES COEUR
1050 AVENUE LEONARD DE VINCI

Résumé : Ferdinand Martin, mari trompé, est poussé à la vengeance par son cousin Hernandez Martinez.  Ira-t-il jusqu’à précipiter dans un ravin son vieil ami Agénor  dont il a découvert qu’il était l’amant de sa femme ?

Après « la poudre aux yeux », le Strapontin revient vers LABICHE, pour une comédie burlesque, mise en scène par Marie Anne MOURARET.

Un samedi soir avec Ondine

Ce 22 Avril  à la salle Paul VILALTE le Strapontin accueillait « ONDINE », une pièce de Jean Giraudoux jouée par la Compagnie d’Autre part.DSCaaaa0062 (4)

Avec un texte fort, des acteurs habités par leurs personnages, une pièce magnifique ce fut une belle soirée de théâtre pour les amateurs et les passionnés assez nombreux.

 Les comédiens, Julien Denuault, Sabine Moulia, Elian Planes, Jessica Ramassamy, Mariel Simonneau, Noémie Torz, ont donné le meilleur pour faire vivre  un conte qui s’inspire de la légende de la petite sirène. DSCaaaa0067 (4)
 » Habillée d’une dimension épique, l’histoire d’amour d’une jeune fille sauvage, une entité venue des eaux qui se confronte avec insouciance aux codes d’une humanité qui n’est pas la sienne. »DSCaaaaa0072 (3)
Pourtant, Ondine souhaite dans une forme humaine trouver un supplément d’âme. Mais d’après une malédiction, Ondine  perdra ses attributs surnaturels par amour.
Giraudoux a voulu par cette pièce aborder les rapports impossibles de l’homme et de la femme,  avec une certaine fantaisie mais toujours en gardant l’empreinte du sens tragique de ce conte merveilleux.DSCaaaa_0070 (4)
 L’adaptation mise au goût du jour par La compagnie mettait de très belle façon en valeur un texte fort tandis que la mise en scène permettait de saisir la singularité de chacun des personnages.DSCaaaa0076 (2)

« Ondine » le 22 avril à Poussan

En Avril  à la salle Paul VILALTE
Le Strapontin accueille : »ONDINE » de Jean Giraudoux

par LA COMPAGNIE D’AUTRE PART  le SAMEDI 22 AVRIL à 21 H.Screen Shot 04-12-17 at 12.30 PM

Un texte fort …
Des acteurs habités par leurs personnages …
Une pièce magnifique …  
Une belle soirée de théâtre en perspective !Salle Paul VILALTE (MJC de POUSSAN).
 Il est désormais nécessaire de réserver :
L’orage gronde au dehors. Une menace plus grande encore approche et pour la
dernière fois peut-être des comédiens interprètent leur ultime pièce : Ondine.Un conte merveilleux inspiré de la légende mystique de la petite sirène que Jean Giraudoux habille d’une dimension épique.L’histoire d’amour d’une jeune fille sauvage, une entité venue des eaux qui se
confronte avec insouciance aux codes d’une humanité qui n’est pas la sienne.À travers cette adaptation contemporaine, nourrie de personnages singuliers et
de situations cocasses, la Compagnie D’Autre Part porte sur scène un texte fort, touchant et empreint d’une véritable fantaisie.

 

Strapontin : nouvelles procédures de réservation

Screen Shot 03-18-17 at 10.22 PMNotre programmation théâtrale connait un succès grandissant, ce dont nous nous réjouissons … et toute l’équipe du STRAPONTIN vous remercie pour votre fidélité et votre confiance.Cependant, la jauge de la salle Paul VILALTE n’étant pas extensible, et les consignes de sécurité étant très strictes, nous sommes amenés à « enrichir » quelque peu les modalités de réservation, que nous vous invitons à découvrir ci-dessous.

La réservation devient NECESSAIRE
(les personnes ayant réservé seront « servies » prioritairement).

via notre adresse contact@compagniedustrapontin.fr

ou via notre site :http://www.compagniedustrapontin.fr/

Soit en nous laissant un message sur le répondeur téléphonique : 04 67 18 16 24

  Nous ne rappellerons pas : soit le téléphone est en mode « répondeur enregistreur », et votre demande sera prise en compte, soit le message vous indiquera que le spectacle affiche « complet », auquel cas le téléphone sera en mode « répondeur simple », et vous ne pourrez donc laisser aucun message …

En Poussan ta porte : cette fois, la vie de grenier

 La troisème soirée de l’année “En Poussan ta porte” 2016-2017 se déroulait ce 7 avril ! Cette soirée s’annonçait des plus belles comme le précisait Mathilde Feurbach.DSCccccccccccccccc_0075 (9)« nous accueillons « Ma vie de grenier », un spectacle de et avec Stéphane Filloque, de la Cie Carnage Productions… Quel bonheur de recevoir de Carnage Productions ! Avec eux, on est heureux et on en rit d’avance. Nous recevons donc Gaëtan Lecroteux, cinquante ans, fils aîné de la famille Lecroteux (Electrolux) « aspirants fabriqueurs ». Mâchoires et abdominaux fragiles s’abstenir, ça peut être épuisant de rire pendant 1h10… « DSC_0072cccccccccccccccccccc (9)
 Avec des conditions météorologiques presque estivales tout était prévu par les organisateurs tout de même qui avaient donné rendez-vous aux spectateurs en intérieur, chez Simone Combalat dans une vaste remise ayant servi de cave, un endroit bien accueillant, non loin du château de la Garenne.
Plus de 100 spectateurs avaient répondu présents assis face à l’artiste et savourant plus d’une heure  de spectacle mis en scène par l’acteur, lui-même.
 Le spectacle s’est donc déroulé en intérieur. Pas besoin de décor supplémentaire, nous étions dans un vide-grenier et les objets et meubles rangés dans la remise donnaient le ton…
 DSC_0080 ccccccccccccccc(8)La Compagnie Surprise accueillait Stéphane Filloque du Collectif Carnage, Pour avoir la meilleure place, son stand est prêt la veille du vide-grenier. Sauf qu’il a une semaine d’avance ! Qu’à cela ne tienne, Gaëtan tentera de se débarrasser de son passé avec des objets qu’il met en vente car il a promis à sa jeune épouse biélorusse de vendre son bazar pour libérer le grenier.
Né sous une mauvaise étoile, trop gentil pour se rebeller, Gaëtan le philosophe, jamais au bon endroit au bon moment, va errer autour de son stand et nous raconter des choses simples qui vont rapidement se complexifier.
Cascades domestiques, clowneries, lancer de couteaux, accumulation de trente ans de gags autour de ce personnage au passé dérisoire, au  présent épouvantable et au futur compromis…DSC_0083ccccccccccccc (7)

Car Gaëtan est tellement maladroit qu’on en rit longuement, et si gentil que l’on aurait envie de l’aider. Gaëtan pourrait-être notre ami, notre cousin, un homme maladroit qui est trop rigide malgré son imaginaire débordant.. Simple et timide, fan de Rahan le héros de son enfance, Gaëtan philosophe, débute sur internet, apprécie Pif Gadget, il n’a pas de goût, faute de références, il n’a pas d’amis parce qu’il est moche et il n’a pas de chance parce qu’il y en avait pas assez pour son frère et lui.DSC_cccccccccccccccccccc0094 (4)

« Le spectateur est ému. L’on est triste pour lui, on le plaint et en même temps il est comique et s’embarque dans des situations burlesques. » Tout un Art.

 Applaudi par un public conquis qui n’a rien lâché durant le spectacle Gaëtan a pu  poursuivre sa vie de grenier jusqu’à plus de 22 h, en compagnie des spectateurs et des bénévoles qui se désaltéraient et se restauraient .

L’Amuse Gueule : un bon vaudeville avec le Strapontin

Screen Shot 03-18-17 at 10.22 PMCe mois de Mars  à la salle Paul VILALTE le Strapontin accueillait « L’Amuse Gueule », une comédie dans laquelle on retrouve tout l’humour décapant que l’on savourait dans les BD de LAUZIER, tout au long des années 70  … les fameuses « tranches de vies » !  La Compagnie de la Pièce Montée allait interpréter cette pièce d’une façon magistrale avec une très bonne mise en scène.Screen Shot 03-18-17 at 10.23 PMIl ne fallait rater ce spectacle sous aucun prétexte si l’on voulait s’amuser et bien rire. Car L’Amuse-gueule est une pièce de référence, écrite par Gérard Lauzier présentée pour la 1ère fois en et il faut savoir que Gérard Lauzier a également écrit le scénario de l’adaptation cinématographique « À gauche en sortant de l’ascenseur », vu son succès.Screen Shot 03-18-17 at 10.23 PM 001Le public y rencontrait donc Yan Ducoudray, dans son atelier de peinture, attendant Florence pour un rendez-vous galant. Les courants d’air sur le palier, feront claquer les portes, et viendront  perturber ce beau rendez-vous préparé avec minutie provoquant quiproquos et malentendus.Screen Shot 03-18-17 at 10.24 PM
L’on s’imagine rapidement la suite mais l’on se trompe, bien-sûr car l’auteur nous amène dans un univers loufoque : « les portes claquent et ne laissent pas au spectateur le temps de reprendre son souffle. »
Un très bon vaudeville, moderne et énergique qui a su tenir le public en haleine !Screen Shot 03-18-17 at 10.24 PM 001

Bientôt « L’Amuse Gueule » avec le Strapontin

En Mars  à la salle Paul VILALTE
Le Strapontin accueille « L’Amuse Gueule »

Dans cette comédie, on retrouve tout l’humour décapant que l’on savourait dans les BD de LAUZIER, tout au long des années 70  … les fameuses « tranches de vies » ! A ne rater sous aucun prétexte, donc !!
Et – bien sur – pensez à réserver !

Salle Paul Vilate MJC de Poussan

« L’ AMUSE GUEULE  » de Gérard Lauzier
par LA COMPAGNIE LA PIECE MONTEE
Le SAMEDI 18 MARS à 21 H
Tarifs : 7 € (plein tarif)  /  5 € (adhérents) / 3 € (enfants)Screen Shot 03-08-17 at 02.12 PM
« Yan Ducoudray, dans son atelier de peinture, attend Florence pour un rendez-vous galant.
Les courants d’air sur le palier, font claquer les portes, et viennent  perturber ce beau rendez-vous préparé avec minutie et provoquent quiproquos et malentendus.
L’auteur nous amène dans un univers loufoque où les rebondissements ne vous laissent pas le temps de reprendre votre souffle. »
RESERVATIONS       
Tél. :  04 67 18 16 24 

En Poussan ta Porte, le 7 avril

Soirée En Poussan ta porte programmée pour le 7 avril.

« Nous aurons la chance d’accueillir « Ma vie de grenier », de Carnage Productions, avec Stephane Filloque. » Précise Mathilde Feurbach.

Spectacle dès 12 ans.
Ouverture des portes : 19h
10€ adulte / 5€ enfants
Adresse indiquée lors de votre réservation

ATTENTION : la mail de réservation à changé : enpoussantaporte@compagnie-surprise.fr

« Gaétan Lecroteux a deux mains gauches, l’instinct d’un lemming, la souplesse d’une cuve à fuel et une irrésistible envie d’aller mieux. Jovial, philosophe, jamais au bon endroit au bon moment. Il est gentil… trop gentil. »

Screen Shot 02-24-17 at 11.32 PM « Aujourd’hui son stand est prêt, avec une semaine d’avance. Qu’à cela ne tienne, il tentera de de débarrasser de son  passé au travers des objets qu’il met en vente.Trop vite marié à une femme vénale qui passe le plus clair de son  temps avec Benjamin, son frère, Gaëtan se bat pour reconquérir le cœur de celle qu’il aime. »

Stéphane Filloque est une figure incontournable du théâtre de rue. En 25 ans de carrière avec Carnage Production, ce « ridiculteur » a poussé le théâtre dans les orties à grands coups de cascades et d’humour volontiers cynique. Avec «Ma vie de grenier», il livre un solo de loser à la fois acide et tendre. Un spectacle bourré d’humanité, drôle tant il est triste et réciproquement.

Nous pourrons continuer de rire ensemble après le spectacle, autour de soupe chaude, cakes, et autres délices partagés…

« Monsieur de Pourceaugnac » ce vendredi pour les collégiens

Il reste encore une centaine de places, tous les collégiens de Montbazin, Gigean ou Poussan accompagnés de leurs parents sont conviés.
La FCPE, en collaboration avec la Direction du collège ainsi que l’équipe enseignante, propose aux collégiens et leur famille, la pièce de théâtre :
« Monsieur de Pourceaugnac » de MOLIÈRE, jouée par « Le Poulailler », Atelier adultes de la Compagnie du Strapontin.Screen Shot 02-23-17 at 06.48 PM VENDREDI 24 FEVRIER 2017 à 20 H 30 (MJC de Poussan – 1, rue des Horts – Salle Paul Vilalte)

Cette représentation, dans un lieu culturel autre que le collège, est une incitation à la découverte du monde du théâtre et permet une approche vivante et concrète des œuvres de Molière étudiées régulièrement au collège.

La FCPE offre l’entrée aux élèves du collège Via Domitia ainsi qu’à leurs parents.

Le nombre de places dans la salle étant limité (132), il est fortement conseillé de réserver via le site internet : http://www.compagniedustrapontin.fr/
(Vous trouverez les différentes possibilités de réservation sur le site).

Prix Martin : le Strapontin en pleine forme

LA COMPAGNIE DU STRAPONTIN  présentait ce week-end sa nouvelle création « LE PRIX MARTIN » D’Eugène  LABICHE, une comédie  burlesque et hilarante qui n’en doutons pas va faire un tabac !AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAADSC_0021 (16)

L’on y retrouvait  Ferdinand Martin, mari trompé, poussé à la vengeance par son cousin Hernandez Martinez.  Ira-t-il jusqu’à précipiter dans un ravin son vieil ami Agénor dont il a découvert qu’il était l’amant de sa femme ? » Vous ne le saurez que grâce au Strapontin.AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAADSC_0058 (9)

 Le Prix Martin est en effet  une comédie en trois actes d’Eugène Labiche qui  en collaboration avec Émile Augier l’a créée au théâtre du Palais-Royal à Paris le   ce genre de comédie est aussi difficile à jouer qu’une tragédie de Racine. » D’autant qu’Eugène Labiche ne lésine pas sur les moyens : « Une pièce est une bête à mille pattes qui doit toujours être en route. Si elle se ralentit, le public bâille ; si elle s’arrête, il siffle. Pour faire une pièce gaie, il faut avoir un bon estomac. La gaieté est dans l’estomac. ». La pièce est donc de longue haleine, près de deux heures.

Screen Shot 02-02-17 at 08.35 PM 001

 Ce vendredi 17 février  à 21 h c’était la première qui se jouait guichet fermé avant que les acteurs ne reprennent le flambeau le 18, toujours avec une salle comble.

 Marie-Anne Mouraret avait précisée que si elle était restée assez fidèle à la mise en scène classique, cette comédie traite de sujet « forts » sur un ton humoristique. Il fallait donc avoir deux niveaux de lecture car au 19ème siècle, certains thèmes restaient bien sous-entendus sous peine d’être censurés ou trop choquants comme l’homosexualité ou bien encore la lutte des classes.AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAADSC_0049 (9)

Le cousin de Ferdinand devient à son tour l’amant de madame. Ferdinand veut pousser Agénor du haut d’une falaise, une falaise en suisse ! Mais en route, Agénor tombe malade, à Chamonix ! C’est un des moments les plus loufoques de la pièce. Il se croit mourant et dicte son testament aux deux compères qui ont mis au point son assassinat..

Malgré son âge le Prix Martin réside dans un rapport, à l’amitié, au cocufiage. Derrière le « cinéma » de l’amant, derrière des situations loufoques, il y a analyse sans concession sur la lassitude des émois amoureux.AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAADSC_0050 (9)

L’on y propose la tolérance comme solution en oubliant la réflexion morale. Et le goût bourgeois pour le folklore des Gens qui pour se montrer sont prêts à se ridiculiser. Labiche rajoute du piment tout en finesse en se voulant critique pour ceux qui se croient au-dessus des autres.

Avec une mise en scène de Marie-Anne sobre, assez classique,  le jeu de scène permet aux acteurs de valoriser leurs prestations  tout en s’accordant quelques actualisations.

Du rire, de l’énergie et surtout une attirance vers une scène où se mêle comédie et analyse de comportements qui n’ont rien perdu de leur fraîcheur.

 Distribution  (par ordre d’apparition) :

Richard MONCHATRE, Jean ARTIERES, Pierre ROBERT,  Séverine CAMPAGNA, Henri LARGER, Josette BARD, Didier LECROISEY, Gabriel PETOLLA.

Un très bon moment de théâtre qui n’est que le premier d’une longue série.