La Troupe du Strapontin communique

VOUS NOUS MANQUEZ !!!
Et on espère qu’on vous manque un peu, aussi …L’image contient peut-être : texte

Notre programmation a été interrompue …
Mais les spectacles que nous n’aurons pas pu vous présenter : Mars, Avril … (Mai, peut-être ???) …
… Nous ferons tout pour vous les proposer dès la prochaine saison !

Nos ateliers ont été interrompus (enfants, adultes) … quid des spectacles de fin d’année ???
Soyez certains qu’Amélie ne vous abandonnera pas sans un spectacle, une rencontre, une fête !

Quant à nos propres créations à venir, sachez que nous continuons à travailler … chacun chez soi, avec son texte …
Mais nous saurons rattraper le retard et vous présenter le plus tôt possible  deux nouvelles pièces !

Bientôt, nous nous retrouverons pour rire, applaudir, boire un coup … ou travailler ensemble !

Et en attendant, pour vous rendre le confinage plus agréable … pourquoi ne pas visionner nos deux dernières pièces  :  « CHERS Z’OISEAUX »
et « LE PRIX MARTIN » !

Ou encore les derniers « JUGEMENTS DE PAILLASSE »  !!!
(Attention ! le millésime 2020 n’est pas encore en ligne …
Mais il le sera très bientôt !)

Ca vous tente ? Alors, rien de plus simple : il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessous, qui vous mènera directement à la page « nos vidéos » du site de la Compagnie du STRAPONTIN.  

En attendant de nous retrouver, prenez soin de vous et des vôtres !
On vous aime !

Salle de spectacle fermée à Poussan

Message de la Compagnie du Strapontin :

« Le contexte sanitaire que nous traversons nous oblige à prendre (et à subir) des décisions quelque peu douloureuses.
Ainsi, la salle de spectacle étant fermée à compter de ce jour et jusqu’à nouvel ordre par arrêté municipal, nous sommes au regret de devoir vous informer que le spectacle programmé pour le SAMEDI 21 MARS, « LES HOMMES PRÉFÈRENT MENTIR », par la Cie du TRIANGLE, est annulé.
Nous vous tiendrons informés de la réouverture de la salle pour les prochains spectacles. »

LE STRAPONTIN ACCUEILLE « LES HOMMES PREFERENT MENTIR » par LE THÉÂTRE DU TRIANGLE

SAMEDI 21 MARS à 21 H
SALLE DE SPECTACLE ( Bâtiment MJC POUSSAN)
1 RUE DES HORTS POUSSAN
Tarifs : 8 € (normal) / 5 € (adhérent)
Réservations :
Par téléphone 06 42 13 54 88 (laisser un message au répondeur)…
Par mail : contact@compagniedustrapontin.frL’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

IL EST CONSEILLE DE RÉSERVER !!!!

Résumé : Simon, psychanalyste, doit annoncer à Olivia, son épouse, qu’il la quitte pour vivre avec Anne Catherine. Mais, ce soir-là, Olivia a invité Aurélie, son amie, et deux copains célibataires de Simon, Sam et Richard.
Cette soirée d’aveux va vite se transformer en une accumulation d’imprévus.
Une histoire très actuelle, riche en rebondissements et en phrases percutantes.
Un spectacle drôle et rythmé. Tous les ingrédients pour une soirée explosive

PARTEZ DEVANT : ou les questionnements sur son avenir

 

Le service culturel de la ville de Poussan s’associait pour la deuxième année au Théâtre Molière-Sète pour vous proposer après le formidable spectacle LES SANS en octobre 2019 un autre spectacle de qualité, ce 28 février au Foyer des Campagnes de Poussan,  issu d’un texte de Quentin Hodara où Simon et Clara , des colocataires sont heurtés par un monde dominé par la compétition et l’action…devantMG_20200228_204043 

Quentin avec « Partez devant » a écrit son premier texte théâtral… Cette semaine, le TMS proposait en se délocalisant cette pièce aux habitants de Vic la Gardiole, Balaruc le Vieux, Gigean, Poussan pour finir le 29 par Villeveyrac.

« Simon et Clara sont dans un  monde qui valorise la réussite personnelle mais où la plupart des gens sont laissés au bord de la route. Ils refusent de participer à cette course et cherchent leur voie. Simon alterne des périodes de travail alimentaire et de chômage. Clara vient de quitter un job qu’elle ne supportait plus. Ils essaient de ne pas s’arrêter au refus de ce que la société leur propose, ils se confrontent au monde par la provocation, des tentatives un peu absurdes, brouillonnes. « 

Ces doutes et ces errances seront le point de départ d’une quête des deux personnages autour de ce qu’ils veulent être, ce qu’ils veulent faire afin de s’épanouir.

Dans un dispositif extrêmement léger, une table, deux chaises, les acteurs jouent au plus près des spectateurs et prennent parfois appui sur eux. L’espace des personnages étant le même que celui du public, la proximité physique amplifie la proximité des situations, permettant à chacun de s’identifier à ces deux figures.

Hyperactif ou préférant regarder le temps qui passe Clara et Simon par leurs expériences,  commencent à s’approprier leur vie. L’issue est incertaine mais ils auront commencé à prendre en main leur avenir. Simon et Clara ne sont pas des marginaux, ils ne vivent pas hors de la société, à l’écart du monde, ne sont pas fous, ne vivent pas dans des conditions matérielles extrêmes.devantIMG_20200228_212646
Ils vivent dans une grande ville, sont en bonne santé mais ils ont un rapport douloureux avec le monde. Clara est cantonnée à des tâches subalternes, des boulots ennuyeux où elle est exposée au mépris de « l’élite ».
Concernant Simon, le paradoxe est qu’il a les diplômes qui lui permettraient de concourir légitimement à une forme de distinction sociale mais qu’il ne le veut pas. Il a la même aversion que Clara pour la réussite sociale.

Au delà de la question purement sociologique et politique que nous pose ce cas de figure, qu’est ce qui d’une manière sensible se déroule à l’intérieur de cet être ?

Chacun sa solution pour se projeter dans l’avenir, pour avancer… Mais cela ne devient-il pas trop difficile?

« SI GUITRY M’ETAIT CONTE » C’ETAIT LE 15 FEVRIER

LE STRAPONTIN ACCUEILAIT « SI GUITRY M’ETAIT CONTE » PAR LA COMPAGNIE DES 4 COINS

A LA SALLE DE SPECTACLE ( Bâtiment MJC POUSSAN)

Avec cinq pièces comiques en un acte dont plusieurs qui touchaient là où ça fait mal chez les couples : la jalousie ! L’on allait passer une très bonne soirée en se laissant aller, porté par la grande maîtrise et les qualités d’auteur de Sacha Guitry.

D’ailleurs, pour lui faire honneur chacun des spectateurs était accueilli par un message, une de ses 473 citations dans le style : « Si le plus grand plaisir des hommes est de se payer les corps des femmes, le plus grand plaisir des femmes est de se payer la tête des hommes. »
Sacha Guitry est né le 21 février 1885 à Saint-Petersbourg d’un père comédien, l’illustre Lucien Guitry, et d’une mère comédienne, Renée de Pontry. Il arrive à l’âge de cinq ans en France. Il décède à Paris le 24 juillet 1957 au terme d’une vie exceptionnelle.guitP1330632

L’œuvre de Sacha Guitry est colossale. Elle lui a apporté la gloire et le succès à la mesure de son immense talent. A la fois auteur, comédien, réalisateur, il a réalisé 36  films (dont 17 sont tirés de son théâtre et 19 réalisés à partir de scénarios originaux) et 124 pièces de théâtre en 56 ans de vie artistique. Beaucoup de ses pièces furent de grands succès et sont restés comme des classiques de théâtre français.  Il eut également l’honneur de les jouer en tournée à l’étranger et devant des monarques. Néanmoins il s’agit souvent de longs monologues qu’il interprète lui-même. Les autres acteurs faisaient souvent office de faire-valoir et permettaient à Sacha Guitry de reprendre son souffle. 

Entre 1903 et 1954, il fait éditer ou publier 32 ouvrages divers, 9 oeuvres posthumes suivront. Sa bibliographie comporte plus de 210 volumes. De 1929 à 1956, il rédige 16 préfaces pour divers ouvrages. De 1902 à 1957, il signe près de 900 articles de presse. De 1908 à 1955, il donne une quarantaine de causeries diverses. De 1921 à 1956, il participe à 268 émissions de radio ou de télévision. De 1920 à 1955, il enregistre une trentaine de disques. Il a dessiné plusieurs centaines de caricatures, peint plusieurs dizaines de tableaux, sculpté 3 bustes de Jules Renard.guitP1330631

Exacerbée par la fine plume de l’auteur et mis en lumière par les drôleries
et le fantasque de son metteur en scène… ce spectacle d’un peu plus d’une heure était un véritable délice de subtilité, de coquinerie et de passion…

Le nombreux public pris par le spectacle entre humour et sarcasme fut conquis par ces 5 pièces en un acte entre une secrétaire vénale, entre une vente immobilière hors du commun et d’autres situations qui portaient la signature d’un Sacha Guitry, maître de l’expression, qui nous livre une analyse psychologique des rapports sociaux oscillant entre ironie et nonchalance, sarcasme et tendresse. Au second degré, ce sont aussi  ses réflexions sur l’existence, sa passion des femmes, la primauté de l’argent…

Les amis du Strapontin et le Crédit Agricole remerciés par la Troupe…

Message de Jeannot Artières, le Président de l’association

« Tout d’abord, un grand merci à la Caisse Régionale de Crédit Agricole pour avoir organisé ce jeu, sous forme d’élection, et apporter une aide financière aux associations gagnantes. » pontinP1330309

« Ensuite, merci à toutes celles et ceux qui ont voté pour l’association que j’ai l’honneur de présider, « La Cie du STRAPONTIN », compagnie de théâtre mondialement connue … mais surtout autour du Bassin de Thau !! »

« Alors, sachez que toute l’équipe du STRAPONTIN (comédiens, techniciens, metteurs en scènes, administrateurs) est très touchée par le fait que notre banque nous apporte un joli coup de pouce financier pour nous aider à réaliser notre passion, le théâtre. »

« Et à titre personnel, je suis un peu ému, aussi. Parce que le CA … c’est un peu ma famille, figurez-vous ! Celles et ceux qui me connaissent savent pourquoi : j’y ai passé, à titre de salarié, 40 ans de ma vie, à travers tous les métiers de contact : guichetier, permanencier, conseiller de particuliers, conseiller de professionnels, puis au service formation! »

« Alors, vous allez dire : « Ah ! D’accord !! C’est son association qui a gagné parce que c’est un ancien !! » »

« … Hé ben pas du tout ! L’an dernier, ce sont des copains à nous, théâtreux aussi, qui ont gagné cette bourse. Personnellement, je ne savais même pas que cette opération existait ! Alors, quand j’ai vu ça, je me suis dit « Merde ! (oui, il m’arrive d’être grossier, parfois) et pourquoi pas nous ? » »pontinP1330318

« J’ai donc été vigilant, lorsque j’allais sur le site du CA, j’ai inscrit notre assoc quand c’était le moment … et nous avons lancé un appel au peuple, par mail, à travers notre newsletter, soit 884 destinataires. Bien sûr, toutes et tous n’étaient pas clients au CA … mais toutes et tous savent aujourd’hui que le CA aide les associations de son territoire ! … et celles et ceux qui sont sociétaires de la CR ont appuyé sur le bouton … et me voilà, en train de vous remercier ! Alors, la question est : « Qu’est-ce qu’on va faire avec cette bourse ? » »

« Aller au resto ? Non. »

« Aller boire du vin avec des filles de mauvaise vie ? Non plus !! »

On va dans l’immédiat, résoudre un problème technique : en effet, nous avons acquis un répartiteur lumière … qui a « fondu » dans une salle du secteur, mal équipée en électricité. Je ne citerai pas la commune concernée, n’étant pas içi pour dire du mal de Cournonterral. »

« Ensuite, on va pouvoir investir. Car chaque création coûte, en décors, costumes et accessoires … Et là, ça tombe très bien, parce qu’on ne prépare pas une … mais deux pièces ! »

« Ensuite, je voudrais dire un mot sur les activités de notre association. »

Crée en 1987 par Paul VILALTE, notre Cie c’est aujourd’hui :

  • Deux spectacles en tournée ou en préparation, avec, pour chaque création, entre 20 et 30 représentations dans l’Hérault et les départements limitrophes, étalées sur 2 ou 3 ans ;
  • Une participation à la vie culturelle de notre village (POUSSAN), avec, régulièrement, des visites guidées théâtralisées et, en clôture de Carnaval, le jugement de Paillasse (mercredi 26 février 18h30 au foyer des campages, spectacle gratuit suivi d’un apéritif. Présence obligatoire).
  • Une programmation théâtrale avec 9 ou 10 troupes invitées, de septembre à mai
  • Deux ateliers réservés aux enfants (primaire et collège)
  • Un atelier réservé aux adultes (qui sont souvent de grands enfants).

Voilà. Vous savez tout. Enfin, presque … En effet, sachez que – pour renvoyer l’ascenseur – le logo CA figurera sur les affiches de nos prochains spectacles, ainsi que sur notre site … qu’il vous faut absolument visiter, puisque vous pourrez y découvrir, en intégralité, les deux dernières pièces que nous avons eu le plaisir de jouer !

Alors, en conclusion, je me contenterai de dire « MERCI A LA CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE » pour leur aide au tissu associatif … et pour m’avoir supporté pendant 40 ans, aussi !!!

Et vive le spectacle vivant !

En Poussan ta porte N°2 saison 5 : A-t-on toujours raison avec Fred Blin ?

La seconde soirée d’ “En Poussan ta porte” 2019-2020, déjà la 5ème édition, se déroulait ce 31 janvier !blinP1330123   

Cet événement s’annonçait bien sympathique mais un peu plus intimiste que d’habitude car il allait se dérouler en intérieur, dans une très grande pièce de vie d’une maison de la Rue Marcel Palat, chez des passionnés de théâtre qui apprécient les spectacles proposés par la Compagnie Surprise. De très bonnes conditions qui allaient permettre un très bon déroulement du spectacle. C’était le top avec même des petits gradins, des fauteuils.blinP1330106

  Comme le précisait Mathilde Feurbach,  toujours en forme et fidèle aux principes de fonctionnement de la Compagnie Surprise c’est un plaisir de se retrouver encore  une fois pour découvrir un spectacle décalé, hors du commun, et pourtant synonymes de rires et de fous-rires..… C’est certain…

Toujours dans l’idée de solliciter le public, et amener de nouvelles formes, un spectacle participatif , pour lequel il fallait composer avec  selon lui « le stress d’un acteur un peu débutant » qui essayait de faire au mieux… Mais cela allait mal tourner.blinP1330111

On allait y découvrir un OVNI, un Clown moderne, membre de la troupe d’humoristes Les Chiche Capon, Fred Blin, qui s’est entouré pour son 1er solo de Raymond Raydmondson , artiste mêlant le cirque, le théâtre de l’absurde et la magie.

 Comme prévu et annoncé ce fut un spectacle avec des longueurs et du quickchange, des illusions et beaucoup de promesses. Un spectacle qui parlait essentiellement de la nature humaine : « On dit de l’homme qu’il a du mal à montrer sa vraie nature, rien de moins étonnant quand on sait que la nature, elle-même, a ses propres secrets » s’étonnait le protagoniste.

Un spectacle d’erreurs qui fait peur mais qu’on adore et qui sait nous emporter !blinP1330120

Des rires et des fous-rires, des doutes aussi, mais jusqu’au bout un questionnement sur les délires et sur nos délires qui a su captiver un public  pris par un jeu de scène quelquefois troublant mais toujours sous contrôle.

De malheurs en hésitations Fed Blin terminera son spectacle, ne sachant pas, avec humour, s’il avait eu raison ou tort, de se produire à Poussan, mais le public était là durant le buffet partagé qui suivait, pour le réconforter et le rassurer. Ils en riaient encore.

EN POUSSAN TA PORTE SOIREE 2 : A-t-on toujours raison ?

EN POUSSAN TA PORTE 2

Une belle surprise pour ce début d’année 2020 !!

blinklllCapture  VENDREDI 31 JANVIER, la Compagnie Surprise vous offre un seul en scène hors-norme : FRED BLIN avec A-t-on toujours raison ? Which witch are you ?

Clown moderne, membre de la troupe d’humoristes Les Chiche Capon, Fred Blin s’est entouré pour son 1er solo de Raymond Raydmondson , artiste mêlant le cirque, le théâtre de l’absurde et la magie.

Spectacle joué au festival d’Avignon avec un franc succès !!

Venez découvrir cet OVNI à Poussan !

Spectacle tout public, préférer toutefois les adultesblinCaptureclic ici pour réserver !

Ouverture des portes 19h

Début du spectacle 19h30

« Nous pouvons dès à présent dire qu’il y aura des longueurs et du quickchange, des illusions et beaucoup de promesses.

Ce sera résolument un spectacle sur la différence, avec quelques notions de dressage. Des animaux morts, vivants, drogués, heureux, là n’est pas la question ! Parce que, certes il faut s’en occuper, mais dans le fond un animal ça dépanne toujours !

Cela dit nous parlerons essentiellement de la nature humaine :

« On dit de l’homme qu’il a du mal à montrer sa vraie nature, rien de moins étonnant quand on sait que la nature, elle-même, a ses propres secrets » s’étonna le protagoniste.

Frédéric Blin et Raymond Raydmondson vous remercient par avance de venir apprécier les prémices de ce solo.
Une seconde soirée En Poussan Ta Porte qui nous promet un spectac0votre réservation !blinfgCapture

RTT » de Stéphane TITECA PAR LA COMPAGNIE DU STRAPONTIN, AU CRES

DIMANCHE 2 FÉVRIER 17 H
LE CRES
L’AGORA
FESTIVAL MOLIERE
Entrée gratuite sur réservations
Infos : 04 67 70 83 42/ www.ville-lecres.eu

Cinq femmes qui fréquentent la même salle de sport.
Cinq femmes totalement différentes, avec chacune son histoire.
Cinq femmes en week-end sur la Côte d’Azur.
Pour décompresser…mais surtout pour oublier les hommes! Les hommes …
Elles vont nous dire tout le mal qu’elles en pensent…
Une comédie acide et hilarante, sur fond de crème amincissante, d’enfants, d’adultères, et de ruptures.
Une comédie qui décrit sans concession les rapports homme / femme.
Aucun des deux sexes n’en sortira indemne !!!L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes souriantes, texte

Mise en scène : Séverine CAMPAGNA

Distribution : Manon ARTIERES, Josette BARD, Amélie BENEZECH, Séverine CAMPAGNA et Julie LESIGNE

Régie Son et Lumière : Jef BARD et Pierre ROBERT
Costumes et Décors : Jef BARD / Chantal ARTIERES / Dany LESIGNE
Chorégraphie et Photographie : Laure ARTIERES