Le sport réunit les CP de Poussan

Screen Shot 06-14-16 at 05.32 AM 001(Photo d’archives)
Ce mercredi 29 mars, comme chaque année, depuis la création de l’école Véronique Hébert, les 3 classes de CP de Poussan se sont retrouvées pour réaliser une rencontre sportive, animée par les trois enseignantes, accompagnées de nombreux parents.Les 8 équipes, composées de 3 ou 4 enfants de chaque classe, ont pu participer à 4 ateliers :

le jeu de l’horloge, le relais slalom, le vide-caisse et l’épervier-ballon.

Après avoir compté les points après chaque jeu, les enfants ont fait une pause goûter pour reprendre des forces à 10 h 30.

Tous les enfants ont applaudi chaque équipe pour sa participation dans la bonne entente.

Les 2 équipes gagnantes ont remporté 11 points à égalité. Vers 11 h 30, chaque classe a regagné son école, sans oublier de se dire à bientôt !

C’était une belle matinée sportive et ensoleillée que tous ont pu apprécier !

MJC : les ateliers de Pâques

  Avant la fête de Pâques et les congés de printemps qui approchent, la MJC proposait aux enfants de 6 à 10 ans, ce mercredi 29 mars, un atelier manuel animé par Cathy Pézerat aidée par Simone ainsi que par des mamans volontaires. Plus de 6 enfants présents, les autres ayant peut-être préféré profiter du temps estival.DSC_0060 (6)Une bien belle animation durant laquelle il fallait suivre une chronologie dans les activités mais aussi faire appel à son sens artistique pour décorer des œufs et des petits paniers.Screen Shot 03-29-17 at 03.38 PM

  Des œufs en plastique ou en polystyrène, des morceaux de carton, des patrons pour réaliser des paniers, et des décorations à colorier, des cartes, des rubans, de la paille et des feutres, divers matériaux et c’était parti pour deux heures de bricolage, de collage et de coloriage. DSC_0063 (4)  Il fallait d’abord décorer les œufs avec de la peinture marbrée et les tremper dans l’eau ou avec de la peinture, éventuellement avec des sujets découpés en étant très précis, faire de même pour les paniers, puis ajouter quelques éléments pour rendre l’ensemble plus joli. 3 à 4 œufs pour chaque panier. Un long travail qui demandait beaucoup d’attention.DSC_0057 (7)  Mais pas question d’en rester là, les volontaires poursuivaient leurs travaux manuels en réalisant tout d’abord d’autres œufs décorés en se servant d’un tour spécialement adapté puis ensuite de petites cartes qui auront elles aussi beaucoup de succès sur les tables.Screen Shot 03-29-17 at 03.38 PM 001

  Pâques n’a pas eu un gros succès mais les fêtes à venir sauront attirer pas mal d’amateurs. Pourtant, un bel après-midi à la MJC qui s’est bien-sûr terminé par un bon goûter collectif.

Résultats des U11 du CA Poussan

Screen Shot 03-25-17 at 05.50 PMAprès le déluge de pluie qui s’est abattu samedi matin sur Poussan et le Bassin de Thau, les jeunes footballeurs U11 du CA Poussan ont mis à profit l’éclaircie de l’après-midi pour recevoir les équipes de St Clément-Montferrier et Pignan, Béziers ayant déclaré forfait, pour le compte du championnat.

Après un match nul 0-0 au premier match contre Saint Clément-Montferrier et une première mi-temps contre Pignan marquée par un tir sur le poteau des buts adverses, les Poussannais ont pris la mesure de leurs seconds adversaires avec trois buts en 10 minutes et une victoire à la clef 3-0 !
Les autres équipes de l’école de foot du CA Poussan (U6, U7 et U8) avaient vu leurs plateaux annulés de par les intempéries.Screen Shot 03-25-17 at 05.49 PM

Les CE1 de Poussan en classe de découverte

Ils sont partis ce lundi matin pour une semaine de travail et de plein air, dans le Gard. Les enfants des classes de Sophie Bruyère et de Véronique Tubert, de Mme Destaebel (CE1/CE2) de l’école élémentaire des Baux, et ceux d’Aurélie Cladéra de l’école primaire Véronique Hébert, se plaisent déjà à Mejannes-le-Clap. Entre spéléo, randonnées, VTT et escalade, ils vont passer de très bons moments. Le soleil est au rendez-vous et les sourires sont sur les lèvres.

Situé en bordure méridionale des Cévennes, à une heure au nord de Nîmes, l’Espace Gard Découvertes dispose de plus de 3000 ha de garrigue et d’une équipe permanente pour l’organisation du séjour.

Et avec un centre équestre, une ferme pédagogique, un gymnase chauffé, un tatami pour judo, une halle des sports, 8 courts de tennis extérieurs et bien d’autres équipements, les enfants auront de quoi être occupés.

                                                                    —————————–

                                                ———————————–

Comme les objectifs sont bien définis, le séjour sera des plus instructifs  : « Le centre a comme vocation d’être un partenaire éducatif des enseignants, afin de faciliter l’ouverture d’esprit et éveiller l’intérêt des jeunes Son équipe pédagogique vise à développer dès le plus jeune âge des élèves des méthodes nécessaires pour qu’ils se situent dans leur environnement et y agissent de manière responsable. » Screen Shot 03-21-17 at 03.03 PM

« Sensibilisation, respect, responsabilisation, partage, autonomie, autant de mots pour exprimer la réussite d’un séjour collectif à partir d’une éducation citoyenne. »

Leurs premières impressions : « Après un trajet sans encombre et sans malade, nous sommes bien arrivés au centre. (CE1/CE2), la première découverte des écuries nous a émerveillés. Nous sommes montés sur les poneys. Ce mardi, journée voltige ! » Et ce lundi,  les CE1A ont fait une course d’orientation. Tout le monde a bien participé et a passé un bon moment. Les CE1B ont exploré la grotte du Barry. Certains ont vaincu leurs appréhensions et tous se sont régalés !

Site : www.gard-decouvertes.fr

La grande lessive avec «Ma vie vue d’ici»

  Screen Shot 03-23-17 at 11.21 AM 001La ville de Poussan participait, pour la 6ème année consécutive, à La Grande Lessive qui avait lieu ce 23 mars, sous les Halles de la commune. La météorologie avait décidé de se mettre au goût du jour, avec « une bonne saucée de bon matin, pour annoncer la couleur. »

Ce jeudi, tout était prêt dans les Halles avec des organisateurs prévoyants.

Chacun pouvait participer et les classes de l’école Élémentaire des Baux ont répondu présentes avec des élèves qui sont allés dès le matin accrocher leurs œuvres aux fils tendus pour l’occasion.Screen Shot 03-23-17 at 11.21 AM

Il s’agissait d’une exposition d’art éphémère. Afin de promouvoir la pratique artistique et développer le lien social, chaque année, les écoles et le Pôle Enfance Jeunesse tiennent à participer à cet événement.

En général, la Grande Lessive® se développe grâce à un dispositif d’étendage composé de fils et de pinces à linge qui servent à suspendre des réalisations plastiques issues de toute personne, quels que soient son âge et sa condition, qui désire y prendre part, en respectant l’orientation plastique donnée lors d’une édition, afin d’établir des connivences avec d’autres personnes qui agiront, en même temps, ailleurs dans le monde.Ce partage d’éléments invite à une pratique, une réflexion et une esthétique qui instaurent des parentés, tout en sauvegardant les univers et les singularités des uns et des autres. C’est en cela qu’il y a œuvre commune.Screen Shot 03-23-17 at 11.22 AM

Cette exposition éphémère ravit toujours les enfants et leurs parents.« Et même si ce jeudi n’était pas l’idéal  pour une bonne lessive avec de petites averses, ce ne fut que du plaisir pour ceux qui ont participé. L’étendage a donc eu lieu ».

A noter de nouveaux participants comme le RAM et la crèche du « Cocon », avec bien-sûr des fidèles de l’opération comme le Pôle Enfance Jeunesse, organisateur, avec les ALSH et CLSH, ainsi que la Maison de Retraite de la Mésange.Screen Shot 03-23-17 at 11.22 AM 001

Chaque édition de La Grande Lessive® offre l’occasion d’explorer la pratique artistique sous un angle différent. Il y a eu « Que les couleurs du monde ! », « Transparents/pas transparents », « De jour comme de nuit, réfléchir la lumière ! », « La tête en bas », « Matière(s) à penser »… Il s’agissait aujourd’hui de partager les témoignages ou les rêveries à partir de l’invitation suivante : « Ma vie vue d’ici ».

 Devenir des guetteurs

Avec « Ma vie vue d’ici », il était question de vous. En conséquence, chaque réalisation était singulière. Impossible de retrouver un point de vue se confondant entièrement avec le vôtre. Impossible d’imposer à une classe ou à un collectif une approche unique et un modèle initial à imiter ou à décliner.

Il était, au contraire, nécessaire de rechercher une approche différente de celles des autres. Celle-ci sera particulière, inhabituelle, surprenante, étrange, curieuse, étonnante, extraordinaire ! Chacun devenait le guetteur attentif de petits riens qui font le quotidien ou qui façonnent les rêves, ou bien de mouvements d’ampleur qui agitent le monde.

Screen Shot 03-23-17 at 11.23 AM « Le projet est de porter un regard sur le monde dans lequel nous évoluons, là où nous vivons, en fonction de qui nous sommes. L’enfant ne voit pas le monde à la même hauteur que l’adulte, et, quel que soit  son âge, chacun discerne des priorités et des espaces différents en fonction de sa propre histoire, de ses conceptions et de ses aspirations. « Ma vie vue d’ici » invite ainsi à partager ce sur quoi l’attention de chacun se pose. Par conséquent, il est probable que les étendages de La Grande Lessive® dévoilent des univers différents et s’apparentent à une vision kaléidoscopique, plus qu’à un reportage cohérent. »

 AAAAAAAAAAAADSC_0048 (3)
« Néanmoins, comme dans tout projet collectif, il était envisageable de travailler en connivence, sans pour autant chercher à réaliser un « exposé » au sens scolaire et réducteur du terme qui impliquerait un partage des tâches, un découpage et un récit construit. Le croisement et le déplacement de regards deviendront de la sorte des outils créatifs. »

Ainsi, comme La Grande Lessive® se déploie dans une centaine de pays tout autour de la Terre, ensemble, au moyen de cette installation artistique éphémère, il a été composé un instantané de ce qui l’agite. La photographie et les créations numériques y contribuaient. La capture d’images, de même que leur traitement ou leur modification au moyen de logiciels, favorise en effet la sensation de « vie ». Toutefois, il était possible également d’utiliser d’autres moyens plastiques graphiques ou picturaux, pour faire « ma vie vue d’ici », en couleur ou noir et blanc, en creux ou en relief, avec des aspérités ou aussi lisse que possible…

 Et pour les parents des jeunes participants, quel plaisir de pouvoir récupérer l’œuvre de leur enfant, exposée dans des Halles heureuses d’accueillir des visiteurs ce jeudi.

Gallicadabra : une bibliothèque numérique pour les enfants

Illustration 1Crédits : © BnF

Illustration 1

Images, fables, comptines, albums, contes, alphabets… Découvrez « Gallicadabra », la nouvelle application numérique sur tablette proposée aux enfants par la Bibliothèque nationale de France (BnF).

Roman de Renart, albums illustrés du dessinateur Benjamin Rabier avec notamment Clémentine l’oie, fables de La Fontaine… Cette application qui propose une sélection de 30 histoires à lire ou à faire lire autour du thème des animaux offre une interface adaptée au jeune public, à la fois colorée et intuitive. Elle permet aussi de retrouver certains contes en lecture audio avec les voix de comédiens afin d’écouter l’histoire tout en regardant les illustrations associées à l’histoire.

  À noter :

Cette application adaptée aux tablettes est téléchargeable gratuitement en version iOS et sera bientôt disponible en version Android.