LA RESERVE COMMUNALE DE POUSSAN EN EXERCICE

reservebnCapture 

Ce samedi 5 octobre 2019, au complexe sportif des Baux, 15 volontaires de la toute récente réserve communale de Poussan étaient réunis, le matin, pour un premier exercice dans le cadre de leur formation.

Après la présentation de quelques éléments théoriques sur l’initiation de la cartographie et de l’orientation, les différents groupes sont passés à la pratique sur un parcours matérialisé par des points de passage obligés.reserveCapture

Cet exercice était également axé sur l’utilisation des moyens radios pour qu’en cas de déclenchement d’un plan de secours, d’inondation, ou d’une crise majeure, la réserve communale de sécurité civile puisse les utiliser de manière efficace. C’est un exercice important. Il y a des règles à respecter avec un alphabet bien spécifique qu’il faut apprendre afin de pouvoir communiquer avec les différents services de secours et polices.

La réserve communale est actuellement composée d’une trentaine de bénévoles et reste toujours ouverte aux éventuels candidats volontaires. Tous sont les bienvenus : étudiants, actifs, retraités, ingénieurs, ouvriers, employés, hommes ou femmes… Quelque soit l’âge, le sexe ou les compétences des bénévoles, la variété des profils fera la richesse et l’efficacité de notre réserve.

Prochain rendez-vous le 9 novembre 2019 pour une formation sur les premiers secours.

2 « grenouilles » de la charte régionale Zéro phyto pour Poussan

La ville de Poussan a reçu la visite du jury de la charte régionale Zéro Phyto en vue de valider son adhésion à ce label régional. Trois spécialistes des questions environnementales, du Fredon Occitanie, du Syndicat Mixte du Bassin de Thau sont venu rencontrer élus et agents de la commune pour évaluer leur engagement dans la démarche d’éradication des produits phytosanitaires.L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, arbre, plante, ciel, enfant, chaussures, plein air et nature

La commune a postulé au niveau 2 de la charte avec la suppression des pesticides sur tous les espaces (exception faite d’un désherbage sélectif partiel sur le stade pelousé.)
Après avoir exposé les avancées du programme, réalisées grâce à l’investissement des élus et des agents concernés, une visite de plusieurs sites de la commune a permis d’avoir un retour très positif du terrain.

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes assises, table, bureau et intérieur
La ville s’est donc vue attribuer les 2 « grenouilles » de la charte régionale Zéro phyto, concrétisée avec la signature par M. le Maire de l’acte d’engagement, récompense de quelques années d’efforts et d’investissement.

Poussan : Conseil Municipal le lundi 7 octobre à 19 h

Conseil municipalLundi 7 octobre 2019 à 19 heures

Hôtel de ville – Salle du conseil de l’Hôtel de Ville

Ordre du jour :

1)    INTERCOMMUNALITE – Modification statutaire – Transfert de compétence à la SAM Animation et études d’intérêt général pour la mise en œuvre des plans d’actions du SAGE et PAPI

2)    TOURISME/ INTERCOMMUNALITE – Dénomination « commune touristique »

3)    FINANCES – Décision modificative n°1 – Budget Principal 2019

4)    FINANCES – Décision modificative n°1 – Budget Annexe Service Enfance Jeunesse 2019

5)    VOIRIE – Convention de remise des voiries rétablies (régularisation)

6)    VOIRIE – Rétrocession rue des Horts – parcelle BH 352

7)    POLITIQUES CONTRACTUELLES – Convention Bourg-Centre

8)    RESSOURCES HUMAINES – régime indemnitaire

9)    RESSOURCES HUMAINES – Tableau des effectifs

10)  RESSOURCES HUMAINES – Vacations

 
 
 

Les nouveaux Poussannais accueillis en Mairie ce samedi

Le Maire de Poussan et son conseil municipal avaient invité ce samedi 21 septembre les nouveaux habitants de la ville, à une matinée d’accueil afin de présenter les caractéristiques de la ville tant au niveau de son patrimoine, que de ses traditions, ses points forts, ceux qui posent problèmes,  et ses contraintes aussi…

 mairieP1280973

 

Ces 21 familles de nouveaux Poussannais pouvaient découvrir également tout ce que Poussan leur offre tant au niveau des commerçants que des services et des entreprises, de l’Education, des accès aux villes les plus proches…mairieP1280926

Ils étaient nombreux, près de 51 à s’être inscrits, adultes et enfants, accueillis avec un café et des boissons accompagnés de fruits et de pâtisseries confectionnées par des spécialistes locaux en la matière, avant de suivre une présentation grâce à un Power-Point commenté par Monsieur le Maire, de la Ville, ses opportunités tant culturelles que sportives, festives, patrimoniales, ses événements, ses  traditions… Tout ce que Poussan, une cité qui se développe, peut leur offrir.mairieP1280935

Jacques Adgé, Maire de Poussan, depuis 18 ans, accompagné par de très nombreux élus, dont ses Adjoints, avait tenu à ouvrir cette présentation en précisant que Poussan de par sa situation avait des avantages :

des espaces naturels au nord, l’autoroute au sud, des garrigues, des grandes villes rejointes entre 10 et 30 mn de temps, en principe, et le péage qui permet une ouverture vers l’extérieur. Une commune de 3000ha au sein d’une communauté d’agglomération, la plus grande dans l’Hérault après la Métropole. Des avantages, mais aussi des points sensibles sur lesquels malgré des efforts il y a des blocages ou des lenteurs administratives qui font que les choses perdurent. Des travaux à venir pour Sainte Catherine, des incivilités à la petite délinquance les différents sujets ont été abordés…

 mairieP1280954

Sur la commune, 3 écoles (1 primaire, 1élémentaire et 1 maternelle), l’ALSH, le Pôle Enfance Jeunesse, le collège qui permet aux élèves de ne pas avoir besoin de bus, un beau complexe sportif… Un riche patrimoine avec des Édifices témoins de l’histoire. Des châteaux morcelés car habités, des Halles qui vont être rénovées, des travaux en cours, un marché le vendredi, une MJC, de très nombreuses associations qui animent la vie de Poussan avec son Carnaval traditionnel et toutes ses fêtes et manifestations culturelles. Sans oublier les festivals, les expositions, des concerts.

 Jacques Adgé revenait donc sur les travaux  de la circulade, les problèmes liés aux quartiers, les nuisances sonores, la fibre optique en principe fin 2020 et bien sûr sur le développement de Poussan, du côté de Marqueval/Sainte Catherine, un nouveau quartier qui devrait voir le jour bientôt.

En précisant au niveau environnement que la commune était inscrite dans le programme « Vert Demain » avec son « Zéro Phyto » et que Poussan faisait efforts pour mieux respecter l’environnement, l’on abordait le côté cadre de vie avec ses caractéristiques : du positif mais des points sur lesquel il faut rester vigilant : les nuisances, les déjections d’animaux…

 En 2030, Poussan (6100 habitants environ actuellement) devrait en compter 8700…

Après qu’il ait précisé que tous les élus étaient disponibles si nécessaire, la présentation visuelle se poursuivait. Certains participants posaient des questions, par exemple sur la qualité de l’eau et sur les pistes cyclables, et cette information était complétée  par de la documentation qui était distribuée :

Le programme « Vert demain », le livret d’accueil, les bulletins municipaux, le livret du comité des fêtes, un dépliant historique et un flyer sur les Journées Européennes du Patrimoine,  le catalogue de la MJC, le nouveau plan de la ville, l’agenda des collectes…mairieP1280963

Ceux qui voudront en profiter davantage pourront début octobre après-midi, découvrir d’une façon ludique une partie du patrimoine local grâce à des activités artistiques (celles de ce 21 septembre ayant été reportées pour intempéries).

Une matinée studieuse et conviviale qui n’a pu se poursuivre en extérieur, la pluie ayant répondu, elle aussi, à l’invitation.. Mais « Mariage » pluvieux, mariage heureux « , espérons que ce sera le cas entre les nouveaux habitants et leur nouvelle cité.

 

Travaux du Riverain, phase 3 : à partir du 19 août nouveau plan de circulation provisoire

En raison de travaux d’assainissement sur le Boulevard du Riverain une circulation alternée avait été mise en place au mois de mai.Riverain existant Le trafic routier était alors perturbé. Comme il avait été précisé lors de la réunion publique concernant la présentation des travaux, (http://blog.ville-poussan.fr/?p=123113) en fonction de l’avancement des travaux sur les différents secteurs impactés, la circulation serait modifiée afin de faciliter les accès et le passage des véhicules.

Un plan de circulation avait été mise en place dès que nécessaire…

Pour l’instant les travaux ont très bien avancés malgré des désagréments causés par des incivilités. 3 semaines d’avance. Si certaines entreprises vont se mettre en congés cela était prévu.Planpouss-circu-19

« Les carreleurs ont fini »

Il est temps de commencer le dernier secteur qui concerne le bas de la rue Jean Fabre et de l’Avenue de Bédarieux jusqu’au devant du Poste de Police… Tout en terminant le secteur n°2…

Aussi, à partir du 19 août, un nouveau plan de circulation sera effectif et prendra en compte ces modifications : réouverture du Boulevard René Tulet vers le Peyrou et la rue Marcel Palat, et, venant de Villeveyrac, l’on remontera par la rue J Fabre (Grande Cave) pour contourner le centre ancien en passant par la rue des Remparts.

La rue du Sergent Bonnet sera utilisable dans le sens inverse que l’actuel.

Pour aller de Sète à Villeveyrac il faudra passer par la rue de la République sachant que l’on peut saisir la déviation de Gigean à Villeveyrac, pour éviter le centre, une autre solution.

A noter que des sommes conséquentes sont mises sur le pluvial et l’assainissement grâce à des fonds de concours (environ 150 000€ pour le pluvial et 180 000 pour l’assainissement), sommes provenant de Sète Agglopôle, sur 500 000€ disponibles sur 3 ans.)

Cela permet de rénover les réseaux et de corriger des réseaux mal branchés depuis des décennies…

Retour sus : http://blog.ville-poussan.fr/?p=129991

Coût total des travaux ; environ 660 000€ avec 330 000€ inclus (50% de Sète Agglopôle)  venant des fonds de concours…

 

Jacques Adgé fait le point sur les travaux dans Poussan

A l’occasion de la présentation du nouveau plan de circulation provisoire qui concernera Poussan, à partir du 19 août, Jacques Adgé, Maire de Poussan, a fait le point sur les différents travaux réalisés, en cours ou qui seront lancés avant le début 2020.

Pour ceux qui concernent le Riverain et ses 3 phases se reporter à http://thau-infos.fr/index.php/commune/poussan/les-nouvelles-de-poussan/

Les travaux de la Rue de la République sont terminés depuis quelques mois. Leur coût : 170 000€ avec 60 000€ provenant des fonds d’investissement (SAM / Sète Agglopôle).

(Les subventions ou fonds d’investissement sont des concours volontaires qui résultent ou non de contrats, explique le ministre de l’Intérieur dans sa réponse à une récente question écrite (1). Elles sont subdivisées dans les nomenclatures budgétaires et comptables selon l’objet du versement (équipement ou fonctionnement) et selon la nature juridique et économique des bénéficiaires (personnes privées, sociétés d’économie mixte…). Depuis l’entrée en vigueur de la nouvelle instruction budgétaire et comptable applicable aux communes et à leurs établissements publics (M 14), une nouvelle notion antérieurement réservée à l’Etat est venue s’ajouter à celle de subvention d’équipement. Il s’agit de la notion de « fonds de concours ». Le « fonds de concours » est une participation versée par une collectivité ou un établissement public local à un organisme assurant la maîtrise d’ouvrage d’une opération d’équipement, sous réserve que cette participation conditionne la réalisation même de cette opération.)

Monsieur le Maire précise que la mutualisation au niveau de la SAM permet de faciliter les choses à ce niveau et de pouvoir réaliser des projets plus aisément.vratoP1260286

Certains travaux ont été réalisés au cimetière ancien avec la mise en place d’allées drainantes à base de schiste  afin que les herbes ne poussent plus. Après des essais concluants si le budget le permet tout l’ancien cimetière sera traité ainsi. A noter qu’il est prévu l’achat d’un terrain derrière le  cimetière (Est) pour réaliser un agrandissement de ce dernier.

Concernant la rue des Horts, toujours avec une participation de SAM, de 50 à 60 000€ sur les fonds de concours, les réseaux seront tous refaits, le pluvial, le ré-profilage de la voirie ainsi que l’éclairage. Coût total de l’ordre de 170 000€. Une réunion est prévue avec les riverains et les travaux commenceront durant le dernier trimestre 2019.

Pour le Lotissement Maleska les travaux concernent pour 100 500€ l’enferment des réseaux sachant qu’Hérault Energie finance les travaux à hauteur de 20%.

En relation avec les réseaux, à noter que tous les bâtiments communaux seront aussi fibrés (Cf mise en place des caméras) puis au niveau communal cela devrait suivre en relation avec le déploiement de la fibre sur le Département. 6 armoires sont déjà positionnées à cet effet… Les gaines des réseaux existants devraient être utilisés.

Des appels d’offre ont aussi été lancés pour des morceaux de voirie à refaire comme sur le Chemin du Giradou, le pont de la Lauze, côté Grand Rue, la rue des Amandiers, la rue des Horts (prolongée). Ce devrait être fait fin 2019 pour 100 000€ environ…

Quant à l’éclairage public, la Mairie va s’attaquer à la dernière tranche pour 138 000€ avec une subvention d’Hérault Energie de 20 000€

« A ce sujet, il faut savoir que la partie municipale de la taxe électrique est inscrite, et sert à financer, une partie de cette ligne budgétaire. 80% des lampes seront équipées de LED. En 5 ans la consommation de la commune initiale aura baissé de 50%. D’ailleurs, le FEDER devrait lui aussi participer à hauteur de 80% Concernant la circulade il s’agit de lanternes de style comme les existantes déjà en place. »

Se poursuivront aussi et devraient être terminés d’ici fin 2019, les travaux de rénovation de la future maison des Associations au Jardin Public…

D’autres travaux sont aussi à l’ordre du jour comme les façades des murs de clôture du cimetière  (60 000€), les futures toilettes du gymnase (45 000€), des menuiseries isolantes pour des bâtiments municipaux (MJC, …) (20 000€ avec participation d’Hérault Energie à hauteur de 16 000€), l’extension du columbarium (7000€); Et enfin des travaux en retard concernant l’ADAP  (Handicap) car il faut terminer ceux du complexe des Baux, de l’école V Hébert, (pour 30 000€), ceux concernant le groupe scolaire des Baux concerneront une autre tranche.

En 2019, 15 000€ auront été investis sur les 4 aires de jeux d’enfants avec des achats, des modernisations (celle de la Gare à terminer), avec 35 000€ sur l’aire multi-sports au stade des Baux.

Monsieur le Maire rajoute que pour le Lotissement privé de la Mouline avec un PUP,  pour 140 000€ dont 80 000€ par le lotisseur le chantier concernant le pluvial, l’assainissement, la voirie, les réseaux est terminé.

PUP : (Projet Urbain Partenarial. Le Projet Urbain Partenarial est un contrat librement négocié entre la collectivité compétente en urbanisme et un opérateur pour financer les équipements publics nécessaires à l’opération d’aménagement. Ce dispositif est uniquement un outil financier et n’attribue pas de droits à construire. L’application d’un PUP exonère de fait de la part communale (ou intercommunale) de la taxe d’aménagement pour une durée maximale de 10 ans fixée dans la convention de PUP. )

Il était temps de se projeter dans l’avenir en abordant le nouveau quartier de Sainte Catherine, qui devrait permettre  de voir se développer outre, en fonction des effectifs, une nouvelle école, une nouvelle gendarmerie qui remplacerait celle de l’autoroute, peut-être, pour le peloton autoroutier, et certainement un nouveau Lidle ou Super U. A suivre…

  • Quant à la cave coopérative, le permis devrait être déposé en 2020 pour réaliser :
  • des locaux commerciaux,
  • un local pour la commune de 300m2 (hors d’eau, hors d’air)
  • 12 logements sociaux, un hôtel avec 54 chambres, un restaurant pour l’hôtel et une salle de sports (petites balles) de 1000m2.

Il s’agit d’un projet privé, l’ancienne coopérative sera détruite et le dossier devrait être clôturé en 2020… Pour information l’office notarial qui est à l’étroit sur le Boulevard René Tulet, pourrait y déménager… A suivre donc…

Les logement sociaux : « Nous sommes toujours en retard et pour des raisons administratives nous avançons lentement ( sur les 6 mois en cours) mais avec la nouvelle ZAC une grande partie du retard qui  nous touche (comme d’autres communes à différents niveaux car la barre fixée par l’Etat est très haute), devrait être comblé. » Précisait Jacques Adgé.

A suivre aussi.

« Un chantier ambitieux pour le confort et la sécurité des usagers. »

comm_DSC1888

Le jeudi 1er août, François Commeinhes, Président de Sète Agglopôle Méditerranée, a été accueilli par Jacques Adgé, Maire de Poussan accompagné de ses adjoints pour une visite du chantier de rénovation du boulevard du Riverain.

« Ces travaux ont pour objectif la rénovation complète de cet axe important du centre historique de Poussan avec l’élargissement des trottoirs, la réfection de la voie de circulation, la création de plateaux traversants, la pose de l’éclairage public, du mobilier urbain, de containers enterrés et la plantation d’arbres. Le chantier est entré dans sa dernière phase avec actuellement la pose des bordures et du revêtement en pierres taillés des trottoirs. »comm_DSC1870

Sète Agglopôle Méditerranée a participé dès le début de ce chantier avec la prise en charge de la rénovation des réseaux d’eau pluviales et d’assainissement qui font partie de ses compétences. L’Agglopôle finance de plus le reste des travaux à hauteur de 330 000 euros, ce qui représente environ 50 % du coût total.comm_DSC1857