CAP Football seniors : Puissalicon/Magalas 1 – 0 Poussan

         Après une victoire en Challenge, les seniors du CAP Football jouaient à Magalas pour un match en Championnat avec des adversaires à leur portée.  Il fallait être entreprenant et les surprendre.

L’équipe de Magalas bien motivée faisait pourtant jeu égal avec le CAP , et Poussan avec un bon effectif ne parvenait pas à ouvrir le score.clapP1300525A ce jeu-là, sur un corner un peu litigieux, les locaux en profitaient (1 à 0 pour Magalas). Malgré le sérieux des Poussannais le score en restait là. Les seniors sont toujours 5èmes de leur poule.

Le week-end prochain, en Championnat, Poussan recevra Gigean, pour un derby, à 15 h.

 

Demain nous appartient était à Poussan, visionnez les épisodes

dnazrtyuiCapture    Nous revenons un instant sur l’article du 4 octobre annonçant la venue de l’équipe de tournage de « Demain nous appartient ».

DNAZUICaptureLire sur : http://thau-infos.fr/index.php/commune/poussan/les-nouvelles-de-poussan/63113-ce-4-octobre-dna-tournait-a-poussan

Les épisodes ont depuis été diffusés sur TF1 ce qui nous  permet de pouvoir publier quelques photographies supplémentaires, chose impossible avant pour ne pas dévoiler l’intrigue. dnaztyCapture

Les épisodes concernés sont l’épisode 605 du 28 novembre 2019 ( 13 min à 14min18 ) et l’épisode 606 de 29 novembre 2019 (14 min 08 à 15 min 30 ).

Toutes les saisons et épisodes de Demain nous appartient : https://www.telestar.fr/programme-tv/fiche-serie/153984760/demain-nous-appartient/episodes

Vous pourrez y apprécier dans son contenu la Rue de la Salle et la Rue Emile Loubet, à Poussan. Vous retrouverez les acteurs principaux, Elisa Sergent avec le rôle de Valérie Myriel, la femme d’Antoine, jouée par Frederic Diefenthal…dnazknknkCapture

Billard Club Poussan, de bons résultats

Samedi dernier, notre Poussannais, Thierry de M., s’est classé premier de sa poule avec quatre victoires sur 4 matchs. Félicitations à lui et merci à Didier pour sa participation à l’arbitrage. De son côté, Pascal G., qui défendait les couleurs du club à Lunel, a finit 4e de sa poule. Ils sont tous deux qualifiés pour la finale de district.
Prochain rendez-vous au club, salle Jean Théron à Poussan, samedi 18 janvier 2020 pour le deuxième tour au 3 bandes par équipes niveau D5, Poussan Vs Balaruc.
cevenCapture

Plus d’info sur http://www.billard-club-poussan.ovh
et sur facebook https://www.facebook.com/billardclubpoussan/

les dates des évènements organisés au Billard Club Poussan en février :
- 1/02/2020 : Tournoi régional libre R1
- 8/02/2020 : Tournoi régional 3 bandes R1

- 22/02/2020 : Finale de district libre R1

Un beau week-end pour le tambourin avec le 29ème tournoi des adultes

uspcoP1320304     Ce week-end avait lieu le 29ème Tournoi de Tambourin en salle pour Adultes sur les gymnases de Poussan et Mèze.

Comme le précisaient les représentants du tambourin, c’est avec grand plaisir que nous félicitons le club de l’US tambourin poussannais et les joueurs avec beaucoup de jeunes et un très bon niveau. »uspppppP1320281

Anthony Durango rajoutait à la liste de ces remerciements, les Mairies de Poussan et de Mèze, le comité du Languedoc et la FF de Tambourin ainsi que tous les bénévoles qui durant deux week-end ont œuvré pour recevoir au mieux tous les joueurs.

Les phases qualificatives qui avaient débuté vendredi soir, se sont poursuivies samedi et dimanche matin. Ce Tournoi a vu plusieurs clubs se mettre en valeur :

Tout d’abord celui de Poussan qui avec de nombreux bénévoles a su organiser avec l’aide de Mèze deux journées magnifiques.

Et tous ceux qui se sont illustrés :

La Série A masculine a vu la victoire de Mèze après une très belle finale. A noter que Poussan 2 se classe 3ème et Poussan 1 se classe 4ème...usp mezeP1320302

En Série B masculine Poussan 1 sort victorieux du tournoiusp mas bP1320293

En Série A Féminine, victoire de Poussan 1 devant Poussan 2.usp faP1320296

En Série B Féminine, victoire de Beuvrages

Poussan se classe second dans cette catégorie

En série C féminine victoire de l’Entente Bessan-Poussan tandis que Poussan 2 se classe 4ème

En série C masculine victoire de Frontignan devant Mèze, Poussan se classant 3èmeuspmasc cP1320291

En résumé, un beau week-end de tambourin marqué par la sportivité des participants et l’excellente ambiance qui a animé le tournoi.

Et de courageux bénévoles qui ont œuvré à l’intendance et à la logistique durant deux jours sanscompter leur temps et leur énergie.

A Poussan, le tracé de la Ronde des Piochs 2020, se précise

Dimanche 8 Mars 2020
Départ LIBRE 8H00(Place de la Mairie)
(Jusqu’à 9h pour les 3 parcours)
 
                                      A partir de 7h30 pour les inscriptions  !

Au programme trois parcours, pour que chacun puisse trouver son compte.
  • Le découverte : 17 km – D+ 350m*
  • Le sportif : 34 km – D+ 460m*
  • Le expert : 42 km D+ 675m*PIOCHSCapture
*le dénivelé est approximatif et peu différer d’un GPS à un autre.

 Ce seront des parcours variés, plaisants et ludiques mais aussi assez physiques. Cette année, la ronde des Piochs aura lieu le 8 mars, et toute l’équipe de l’ECP est à pied d’œuvre depuis quelques jours pour préparer au mieux la traditionnelle randonnée VTT de la Ronde des Piochs de Poussan.

En effet, cette année les parcours ont été revus et modifiés pour offrir toujours les meilleurs des chemins et des tracés locaux aux Vttistes de la Région. L’ECP leur offrira aussi de longs monotraces à déguster…farr22Capture
Le parcours découverte de 17km est donc composé de monotraces, de grimpettes et de belles descentes, du vrai VTT pour les jeunes !
Le parcours sportif de 34km est assez exigeant car composé de multiples relances, passages techniques et autres pistes…
 piochCapture
 
Ensuite deux options de 5 et 6km complèteront le tableau. Elles permettront aux plus courageux de profiter de descentes techniques et de beaux points de vue sur la Lagune de Thau et le lac de Saint Farriol de Villeveyrac… Au total près de 42km et 675m de dénivelé positif. avec toujours les options sur Bouzigues et Villeveyrac.
Pour finir, les ravitaillements sur le parcours seront comme d’habitude bien garnis et la bière sera offerte à l’arrivée ainsi qu’un ravitaillement bien mérité, tout cela dans la bonne humeur !
Inscriptions sur place uniquement à partir de 7h30 et départ libre de 8 à 9h.farrCapture

 

Tarif :10 euros pour les adultes et 5 euros pour les moins de 14 ans.

CE SAMEDI VOUS AVIEZ DROIT A DEUX TICKETS POUR LE PARADIS

  tickP1320272LE STRAPONTIN ACCUEILLAIT EN EFFET DEUX TICKETS POUR LE PARADIS UNE PIECE JOUEE
PAR LA COMPAGNIE LES BALUFFF’S

A LA SALLE DE SPECTACLE A LA MJC DE POUSSAN)

Une comédie de Jean-Paul Alègre mise en scène par Marie-Jo Ala, costumes de Ludmila F.

Salle comble pour aller au paradis avec Jeff qui a perdu la mémoire. Il arrivait, avec une valise vide, dans ce qui semblait bien être le paradis. Il y était accueilli par un Dieu sympathique et un peu débordé, une Marie pétulante et adorable, un Pierre bougon
et brave homme, et la fille de Dieu, sublime, dont il tombait immédiatement amoureux.
Mais Dieu pouvait-il confier sa fille à un homme sans passé, sans mémoire ? L’enquête commence… »tickP1320273

Deux tickets pour le paradis, c’est en quelque-sorte un parallèle entre le théâtre et la vie, comme un espoir à s’entretenir mutuellement, afin que l’Humanité perdure dans l’espoir! 

Avec la Compagnie des Baluff’s l’Humanité se retrouvera peut-être avec un couple bien meilleur que celui formé par Adam et Eve. Et ce sera alors une chance de recomposer un monde à partir de celui du théâtre ! Un beau voyage dans lequel les acteurs parviennent à vous entraîner bien rapidement…tickP1320275

Les prétendantes au titre de Miss Poussan 2020

Ce 8 janvier, les  prétendantes au titre de Miss Poussan 2020, certaines accompagnées par leurs parents, étaient invitées à une première réunion de concertation et d’information autour de Danielle Bourdeaux, Adjointe au Maire de Poussan déléguée aux festivités, aux animations jeunes et aux ressources humaines, dans la salle du Conseil Municipal. Des élus étaient aussi présents.ssimP1320177
C’était déjà la première occasion pour elles de se présenter.

Une fois les liens établis entre élues organisatrices et les jeunes filles, le planning de la préparation à l’élection leur a été présenté avec des rendez-vous incontournables pour que rien ne soit laissé au hasard, surtout les samedis et la veille de la soirée.preteCaptureIl s’agit de Tiphany Alibert, Manon Baldy, Alyssa Martinez et de Charlotte Chétif-Souverain.

Leur étaient présentés aussi les événements où, si elles sont élues comme Miss ou comme dauphine, elles devront être présentes, à commencer par le Carnaval 2020.

Les jeunes  filles participeront à des réunions hebdomadaires, le samedi, pour préparer la soirée de l’élection des Miss qui approche à grands pas.

Ce sera le  25 janvier.

Il s’agit pour elles d’apprendre à parler avec aisance face à un public, de préparer des textes de présentation, de savoir se servir d’un micro, de rechercher des tenues appropriées, de se maquiller au mieux, de préparer des coiffures qui les valoriseront, d’étudier les chorégraphies qui composeront la soirée spectacle avec des spécialistes et enfin de s’habituer à se déplacer avec aisance sur la piste ou sur la scène.

Beaucoup de travail, un vaste programme, mais cela n’impressionne pas les 4 candidates qui sont bien motivées.

Les carnavaliers ont investi le hangar Decoux

La dernière réunion du comité Carnaval et des carnavaliers qui s’est déroulée en Mairie avait permis de préciser les choses et les passionnés, en suivant les consignes données, n’ont pas attendu plus longtemps pour commencer à travailler au hangar Decoux. rachP1320123 Les carnavaliers sont plus ou moins bien équipés mais motivés comme ceux des Bee Gees, du CAP Football ainsi que pour le Char de la Reine parmi d’autres, en travaillant sur les structures des chars après avoir démonté les anciennes ou les avoir modifiées.rachP1320120 Ils sont prêts pour passer de nombreuses soirées à peaufiner leurs chars et soyons certains que cette année encore le résultat sera à la hauteur de l’investissement.
Merci à eux !rachP1320126

Cérémonie des voeux 2020 : Jacques Adgé dresse son bilan après 19 ans de mandature

Ce vendredi 3 janvier, alors que 2020 vient tout juste de débuter, face à un public nombreux qui l’a écouté avec sérieux et attention, Jacques Adgé, accompagné de son conseil municipal, présentait ses vœux à la population poussannaise. dageP1320111

En guise d’introduction après l’annonce du résultat du concours de la plus belle vitrine poussannaise de Noël,  un film permettait au public d’apprécier les profonds changements qui ont marqué l’évolution de la commune depuis près de 19 ans, avec de nombreux investissements qui ont permis à Poussan d’aller de l’avant.

Pour cette cérémonie, en présence d’André Lubrano, Conseiller Régional de la Région Occitanie, du Conseiller Départemental Christophe Morgo, entouré par les maires de nombreuses villes de Sète Agglopôle Méditerranée (Balaruc-les-Bains, Balaruc-le-Vieux, Bouzigues, Gigean, Loupian, Montbazin, Villeveyrac…), ceux de Paulhan ainsi que d’autres de communes plus éloignées, et accompagnés de représentants d’autres communes dont plusieurs adjoints de Sète parmi d’autres, le Maire de Poussan profitait de l’occasion pour revenir un court moment sur cette cérémonie des vœux qui pour son mandat municipal 2014/2020 sera la dernière en ce qui le concerne pour présenter ses meilleurs vœux, car en effet Jacques Adgé annonçait officiellement qu’il avait décidé de ne pas briguer un nouveau mandat de maire.

Il insistait sur ce sujet pour présenter les raisons qui l’ont poussé à prendre cette décision : « Cela fait bientôt 19 ans que je dirige, avec des équipes municipales successives, les destinées de notre village qui au fil des années est devenu une petite ville. »

« L’usure du temps, de récents problèmes de santé, ont contribué à mûrir une décision qui s’est imposée à moi depuis quelque temps. L’envie qui s’amenuise par rapport aux mandats précédents : les polémiques stériles sur certains dossiers que j’aurais voulu voir avancer, la discorde avec certains élus et son cortège de démissions, de sanctions avec retrait de délégations, quelques problèmes financiers, vite résolus, mais qui ont freiné pendant quelques temps les investissements utiles à notre ville, tout ceci exige beaucoup d’énergie, de volonté, et souvent le sacrifice de son temps, de sa vie privée et familiale, au risque parfois de sa santé. »

« Je tourne aujourd’hui la page et souhaite à d’autres mes meilleurs vœux de réussite pour reprendre le flambeau et continuer à œuvrer pour le bien de notre ville. »

Pour Jacques Adgé, ce fut aussi, comme il le fait tous les ans, l’occasion de revenir sur les réalisations qui ont façonné, au cours de ses 3 mandats, le Poussan que nous connaissons aujourd’hui.

Et nous allions avec lui remonter le temps : « Il faut se souvenir de Poussan en 2001 : à l’orée du premier mandat, les moyens techniques et financiers de la commune avaient été presque entièrement mobilisés pendant 20/25 ans par des travaux de construction en régie au détriment de l’entretien des bâtiments et de la voirie. Ce constat initial a entraîné un certain nombre de travaux lourds que nous avons été contraints de mener devant cet environnement plus ou moins dégradé : Église, MJC, école, ateliers municipaux, rues, etc… Nous avions également hérité d’une situation compliquée au regard du patrimoine historique dispersé dans les mains d’intérêts privés, rendant difficile une action publique cohérente. »dageP1320095

En l’an 2000, Poussan comptait 4 000 habitants, aujourd’hui la ville dépasse les 6 000. L’amélioration constante de la qualité de vie est devenue une demande très forte de la population, un critère essentiel dans le choix de résidence. Poussan présentait des atouts indéniables : sa localisation, sa taille, la maîtrise de son urbanisation, un environnement préservé. Mais un standard élevé de qualité de vie se construit, s’entretient, et demande beaucoup de volonté et d’investissement. L’augmentation régulière de la population entraîne des besoins croissants d’infrastructures.

A ce sujet Jacques Adgé précisait : « une ville sans travaux est une ville sans ambitions. On ne peut plus vivre aujourd’hui comme au 19e siècle et les nombreux chantiers qui ont modelé le paysage urbain de Poussan en répondant aux besoins d’aujourd’hui sont le signe de son dynamisme et de son attractivité. C’est dans cet état d’esprit que nous avons entrepris, avec les équipes municipales qui se sont succédé à mes côtés un vaste programme de rénovation de la voirie, des réseaux et des bâtiments, de création de services et d’équipements publics, adaptés aux nouvelles technologies et aux contraintes environnementales actuelles. »

Et il revenait donc sur toutes les réalisations : Tout d’abord de 2001 à 2008, au cours du premier mandat :

  • Aménagement de l’entrée nord de la ville avec création d’une piste cyclable et de 2 ronds-points, d’un bassin de rétention et d’une aire de jeux. Création de l’école élémentaire Véronique Hébert sur la base de l’ancienne école des filles. Création des 17 logements sociaux des Treilles, Création et aménagement du skate-park de Poussan et au jardin public création de la salle Jean Théron en lieu et place des ateliers municipaux tandis qu’au complexe sportif construction de la salle de gymnastique et dojo, du club house du foot et d’une salle mise à disposition de la MJC pour la musculation, création de 2 terrains en synthétique et de nouveaux vestiaires.

  • Et avec l’achat de la cave coopérative, la Création des jardins d’enfant place de la Mairie et avenue de la Gare et la Rénovation de nombreuses voiries, avec généralement reprise des réseaux, création de trottoirs, éclairage public et mobilier urbain, la création de parkings : chemin des Frères, Jardin public, chemin de Loupian ainsi que le début des travaux de rénovation de l’église et de son mobilier qui s’étaleront sur 3 budgets et coûteront 1,5 million d’euros la modernisation de Poussan était lancée.

Pour Monsieur le Maire, « Poussan a connu, depuis 25 ans, un fort dynamisme démographique qu’il fallait accompagner, pour sauvegarder la qualité de vie ; c’est ce qu’ont fait les équipes municipales.”

Au début du second mandat, une pause dans les investissements a été imposée par la cour régionale des comptes pendant 2 ans pour assainir la situation financière de la commune.

Après cette période, le programme de rénovation des voiries a pu reprendre : avec un bon nombre de rues et le début de la phase  des travaux de la Circulade  noter que ces travaux de réfection de voiries qui sont au service du confort et de la sécurité des usagers permettent également de remplacer, parfois de redimensionner et d’enfouir les réseaux : évacuation des eaux usées et pluviales, adduction d’eau en remplacement du plomb, électricité et télécom, éclairage public avec passage au Led. Travaux généralement subventionnés par nos différents partenaires, Agglo, SBL, Hérault énergie, état, région, département, fonds européens…

Dans le cadre du programme d’économies d’énergie liées à la démarche de développement durable dans laquelle s’est engagée la commune  ce fut aussi :

« Le début du remplacement des menuiseries dans les bâtiments municipaux, écoles, MJC… La Pose de panneaux photovoltaïques en mairie, acquisition de véhicules électriques… La mise aux normes Personnes à Mobilité Réduite des bâtiments municipaux recevant du public est également programmée avec la création de rampes : écoles, salle de gym, mairie, MJC, jardin public, foyer des campagnes, complexe sportif… Au jardin public, création d’une nouvelle aire de jeux d’un local pour la pétanque et agrandissement du parking, de nombreux autres travaux avec entre-autres, à Maleska, la création d’un city-park sur le bassin de rétention, la Création de logements sociaux à l’ancienne mairie et à l’ancienne poste. »

Pour Jacques Adgé, tous ces travaux répondaient à la nécessité de fournir aux habitants de la ville les équipements et infrastructures adaptés à leur mode de vie : mixité des modes de circulation, accès au sport, à la culture, à l’enseignement, respect des nouvelles normes de développement durable, préservation de l’environnement, du cadre de vie, de la santé publique.dageP1320091

Un nouveau mandat s’ouvrait en 2014. Il était l’occasion pour la nouvelle équipe en place d’améliorer encore, avec des finances revenues au beau fixe, les équipements publics.

Jacques Adgé  établissait la liste des réalisations : « A l’exception notable de la rue des Horts qui est en cours de rénovation, la quasi-totalité des voies de circulation entre le centre-ville et les quartiers périphériques aura été rénovée au cours du mandat pour terminer avec  la 2e tranche de la Circulade avec le boulevard du Riverain, la création d’un parking de 60 places rue du collège avec la pose de 2 bornes de recharge pour véhicules électriques, l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite des bâtiments municipaux recevant du public est quasiment achevée avec la construction à l’hôtel de ville d’une nouvelle salle des mariages et du conseil municipal, la pose d’un ascenseur et la création de rampes et au jardin public de nouveaux WC publics, la création d’un local pour le Relais des Assistantes Maternelles, un nouveau local pour les associations en cours de finition, une cuisine pour la salle des fêtes… La livraison de 18 nouveaux logements sociaux à la Fontette. »

A rajouter, la rénovation complète du gymnase ainsi que la réfection du toit de la salle Vinas, la rénovation de la salle de spectacle MJC et celle du City-park des Baux sans oublier la l’éclairage public et le choix de consacrer la totalité de la taxe sur la consommation électrique à la modernisation des équipements : 80% du parc municipal fonctionne aujourd’hui avec des Led, ce qui représente une économie de plus de 60 % sur la consommation.

Il ajoutait : « L’apport des nouvelles technologies a aussi été pris en compte avec la pose d’un nouveau réseau de vidéosurveillance performants et ses 24 caméras, la mise en place d’un système d’alerte connecté dans les écoles, la connexion des bâtiments municipaux en fibre optique haut débit, la dématérialisation des procédures administratives et financières rendue possible grâce à l’informatique. dans un autre domaine, il aura également fallu 3 mandats pour venir à bout d’un projet pharaonique : celui de l’adoption du PLU. Le développement urbanistique de notre ville a été mis sur de bon rails, nous en voyons les fruits avec le début de l’aménagement de la ZAC Sainte Catherine. »

Et au niveau des moyens, Jacques adgé dressait un bilan qui devrait permettre à une nouvelle équipe d’élus de  pouvoir investir ; « Comme vous pouvez le voir, ces vingt années ont été bien remplies : les moyens communaux mobilisés ont été consacrés à 80 % aux chantiers de voirie, d’infrastructures, de bâtiments et d’économies d’énergie. Un investissement pour l’avenir dont profitent déjà tous les Poussannais : des installations sportives performantes, des voies de circulation adaptées et sécurisées, des équipements publics permettant une offre conséquente pour le scolaire, l’enfance, les services, les commerces, la santé, la solidarité, la culture, les festivités, le monde associatif. De plus ces programmes d’investissement ambitieux ont été financés, à partir du second mandat, avec un grand sens des responsabilités : les finances de la commune sont aujourd’hui saines et vont permettre à la nouvelle équipe de continuer, si elle le souhaite, à investir pour le bien être des habitants. ».dageP1320083

Autres sujets qui ont animé ces mandatures : la délinquance et la cabanisation : Monsieur le Maire précisait  :

« Les éternels insatisfaits, les grincheux de service, vous diront que tout n’a pas été fait, que devant chez eux il manque toujours quelque chose, que rien ne va : la délinquance en centre-ville : posez donc la question à la gendarmerie ! La cabanisation, parlons-en ! En 10 ans plus de 100 procédures ont été engagées sur Poussan, qui n’aboutissent pas forcément d’ailleurs sur des condamnations. Il est facile de donner des leçons et de dénoncer tout haut les responsabilités municipales, mais la cabanisation est l’affaire de tous : celle d’abord des personnes privées qui vendent des terrains dix fois leur prix, celle de l’état et de la justice qui doivent assumer la cohérence et le suivi des procédures. En 20 ans la municipalité n’a jamais été condamnée. Ceux qui instrumentalisent ce sujet, à la recherche d’une vengeance personnelle, cultivent la malhonnêteté intellectuelle. »

Monsieur le Maire poursuivait avec des remerciements.

Ceux aux bénévoles qui donnent de leur temps sans compter au service des autres, souvent au détriment de leurs loisirs et de leur vie familiale, ceux aux présidents et leurs équipes, des clubs sportifs, des associations, culturelles, festives, caritatives et autres qui créent du lien et participent au bien-être des Poussannais et à la qualité de vie de notre ville, ceux aux partenaires avec qui la Mairie travaille en bonne intelligence et en premier lieu Sète Agglopôle, où Poussan a trouvé sa place.

Jacques Adgé remerciait son président, ses collègues élus, son DGS et son personnel pour leur efficacité et leur disponibilité, l’Etat, la Région et le Département pour leur soutien ainsi que les nombreuses institutions qui les ont épaulés régulièrement dans leurs missions.

Un moment d’émotion avec des remerciement spéciaux au personnel municipal avec qui il travaille depuis maintenant 19 ans.

« Cela n’a pas toujours été un long fleuve tranquille, mais j’ai pu apprécier leurs compétences et leur professionnalisme durant toutes ces années, à travers les succès et les épreuves que nous avons traversés ensemble. Merci à toutes et à tous pour ces moments de partage. Je remercie également les adjoints et conseillers municipaux qui m’ont assisté au cours de ces 19 années. Ils m’ont beaucoup apporté, dans une expérience humaine très enrichissante. Malgré parfois quelques incompréhensions avec certains, je note que les dossiers en conseil municipal sont souvent votés à l’unanimité, il faut bien que les opinions se confrontent et que les oppositions s’expriment, c’est le sens et la grande force du débat démocratique. »

Monsieur le Maire allait conclure en faisant la synthèse d’expériences vécues durant ces 19 ans qui l’ont occupé presque 24 h sur 24.dageP1320084

« Être aux commandes d’une ville n’est pas simple : beaucoup vous envient votre situation mais ne voudraient pas des responsabilités qui vont avec. Il faut prendre des décisions, mais comme on ne peut pas faire plaisir à tout le monde, personne ne vous fait de cadeaux. Pourtant, je tire de cette longue expérience un bilan humain positif. Malgré les difficultés, j’ai pris du plaisir à œuvrer au service de mes concitoyens, j’y ai consacré 19 ans de ma vie. Pour en terminer avec ces vœux, je dirais que la société, comme la nature, a horreur du vide. Un conseil municipal se retire et un nouveau va le remplacer. »

Il était temps de souhaiter à l’auditoire une bonne et heureuse année 2020, c’est ce que fit Jacques Adgé, qui s’emploiera précisait-il à assumer ses responsabilités jusqu’aux futures élections municipales…

De longs applaudissement saluaient le travail de Jacques Adgé  en tant que Maire,

 Les élus et le public allaient partager un apéritif dînatoire pour se lancer dans une année 2020 qui vient de voir le jour.

Ce qui change au 1er janvier 2020

Illustration 1Crédits : © Michael Möller – Adobe Stock.com

Illustration 1

Smic, pensions de retraite, lunettes et prothèses dentaires, homéopathie, paracétamol, impôts, tarifs du gaz, prix des cigarettes, taux d’intérêt légal, réforme de la justice, achat de logement HLM, permis de conduire… Retrouvez dans notre dossier une première sélection des nouveautés qui se mettent en place à partir du 1er janvier 2020.

Travail

Smic, pensions de retraite et plafond de la sécurité sociale

Montant du Smic

Au 1er janvier 2020, le salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic) augmente de 1,2 % (contre 1,5 % au 1er janvier 2019).

Smic : revalorisation de 1,2 % au 1er janvier 2020

Pensions de retraite

Le montant de la plupart des pensions est revalorisé de 0,3 %. Les pensions de retraite et d’invalidité dont le montant brut en décembre 2019 est inférieur ou égal à 2 000 € augmentent pour leur part de 1 % (sur la base de l’inflation au 1er janvier 2020).

Pensions de retraite, prestations sociales, prime exceptionnelle de pouvoir d’achat : ce qui est prévu pour 2020

Plafond de la sécurité sociale

Calcul du montant des pensions d’invalidité, des indemnités journalières pour maladie, accident du travail ou maternité… À partir du 1er janvier 2020, le plafond de la sécurité sociale est revalorisé.

Plafond de la sécurité sociale : quel montant en 2020 ?

Santé

Remboursement des lunettes, des prothèses dentaires et de l’homéopathie, fin du libre accès en pharmacie à certains médicaments, additif alimentaire

Remboursement des lunettes et des prothèses dentaires

Dans le cadre de la réforme dite « 100 % santé », un décret publié au Journal officiel du 12 janvier 2019 précise les modalités de la mise en place progressive du remboursement intégral (reste à charge zéro) par la Sécurité sociale et les complémentaires santé notamment de certaines lunettes et prothèses dentaires.

Remboursement intégral de certaines lunettes, prothèses dentaires et aides auditives

Remboursement de l’homéopathie

Le remboursement des préparations homéopathiques passera d’un taux de 25 % à 30 % à un taux de 10 % à 15 % à compter du 1er janvier 2020.

Homéopathie : la liste des produits qui ne seront plus remboursés au 1er janvier 2021

Fin du libre accès en pharmacie à certains médicaments

Afin de sécuriser l’usage du paracétamol mais aussi de certains anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène et aspirine), certains médicaments ne seront plus en libre accès dans les pharmacies d’ici fin janvier 2020.

Paracétamol, ibuprofène, aspirine : bientôt derrière les comptoirs des pharmaciens

Additif alimentaire E171

Un arrêté paru au Journal officiel du 25 avril 2019 suspend la mise sur le marché des denrées alimentaires contenant l’additif E171 (dioxyde de titane) pour une durée d’un an à compter du 1er janvier 2020.

Additif E171 : le dioxyde de titane interdit dans les denrées alimentaires au 1er janvier 2020

Argent

Impôts, prélèvement à la source pour les salariés à domicile et les assistantes maternelles, tarifs du gaz, prix des cigarettes, tarifs des timbres, taux d’intérêt légal, produits jetables en plastique

Impôts

Impôt sur le revenu, taxe d’habitation, crédit d’impôt pour la transition écologique (CITE), malus automobile : le point sur les grandes lignes de la loi de finances pour 2020.

Impôt sur le revenu, taxe d’habitation, crédit d’impôt, malus : les nouveautés 2020

Prélèvement à la source pour les salariés à domicile et les assistantes maternelles

Vous êtes un particulier employeur et, à partir du 1er janvier 2020, vous devrez vous occuper du prélèvement à la source pour votre salarié à domicile ou votre assistante maternelle. Retrouvez le site monprelevementalasource.urssaf.fr pour savoir comment gérer le prélèvement et le reversement de l’impôt à la source auprès des services fiscaux.

Particulier employeur : quelles démarches pour le prélèvement à la source en 2020 ?

Tarifs du gaz

Les tarifs réglementés de vente de gaz d’Engie baissent de 0,9 % en moyenne au 1er janvier 2020 par rapport au barème applicable depuis le 1er décembre 2019.

Tarifs réglementés du gaz : – 0,9 % au 1er janvier 2020

Prix des cigarettes

À partir du 1er janvier 2020, le prix de certaines cigarettes va augmenter.

Cigarettes et tabac à rouler : les prix changent au 1er janvier 2020

Tarifs des timbres

Les tarifs du timbre poste pour les particuliers augmentent à partir du 1er janvier 2020.

Prix du timbre : hausse au 1er janvier 2020

Taux d’intérêt légal

Les taux de l’intérêt légal applicables au 1er semestre 2020 ont été fixés par un arrêté publié au Journal officiel du 26 décembre 2019.

Taux d’intérêt légal pour le 1er semestre 2020 : quelle évolution ?

Produits jetables en plastique

Assiettes jetables, gobelets ou encore cotons-tiges : certains produits en plastique à usage unique sont interdits à la vente à partir du 1er janvier 2020 selon l’article L541-10-5 du code de l’environnement.

Certains plastiques à usage unique interdits à partir du 1er janvier 2020

Justice

Réforme de la justice

Réforme de la justice : des changements dans la procédure civile

Un décret publié au Journal officiel le 12 décembre 2019 détaille le contenu de la réforme de la procédure civile, avec notamment, comme porte d’entrée unique à la justice, la création du tribunal judiciaire issu de la fusion du tribunal de grande instance (TGI) et du tribunal d’instance (TI).

Réforme de la justice : des changements dans la procédure civile

Logement

HLM

Achat de logement HLM

Une ordonnance publiée au Journal officiel du 8 mai 2019 prévoit un dispositif permettant de ne pas immédiatement faire porter au nouveau propriétaire d’un logement HLM l’ensemble des charges de copropriété.

Achat de logements HLM : différé du paiement des charges de copropriété

Transports

Permis à 1 euro et voitures-radar

Permis à 1 euro

À partir du 1er janvier 2020 (et au plus tard au 1er mars 2020), le dispositif du « permis à 1 € par jour » sera uniquement accessible aux écoles de conduite et aux associations disposant du label « qualité des formations au sein des écoles de conduite ».

Permis à 1 euro par jour : réservé aux écoles de conduite labellisées à partir de 2020

Voitures-radar

Après une mise en service en avril 2018 des premières voitures-radar en Normandie, ce dispositif géré par des opérateurs privés va être étendu aux régions Bretagne, Pays de la Loire et Centre-Val de Loire à partir de janvier 2020.

Les voitures-radar à conduite externalisée bientôt en service en Bretagne, Pays de la Loire et Centre-Val de Loire