Guy Dhotel : un énorme succès avec « Survivante ».

Guy Dhotel a présenté son roman « Survivante »  en signant chacun de ses livres, ce samedi 10 février, salle Jean Théron à Poussan, en compagnie de  l’éditeur venu spécialement pour l’événement…  dhoP1000326

« Son roman, essentiellement maritime, est un thriller qui fait voyager loin tant en distance, vers le Honduras par exemple, qu’en réflexion. Pour lui, une vie n’est jamais une ligne droite, mais une ligne brisée, et le premier accident ou incident qui provoque la première cassure induit toutes les autres. »

Pour Guy Dhotel, c’est le roman d’une vie parmi d’autres mais pas n’importe laquelle. C’est ce que tenait à préciser Franck Martin, l’éditeur du livre : « Mon choix a été très rapide. J’ai été attiré par le manuscrit de ce roman qui vous tiendra en haleine. Au-delà de la rencontre avec Guy Dhotel qui est un homme passionné et passionnant, son roman saura vous emporter dans un autre univers, vous faire participer au voyage. »dhoP1000329

En effet cela commence fort : « Un architecte naval quitté par sa femme va entreprendre une traversée de la Méditerranée et de l’Atlantique seul sur un petit voilier après un pari stupide. Il va couler, frappé par une « vague scélérate » (ce que l’on appelait avant vague séculaire). Récupéré par un beau voilier, son propriétaire et sa compagne. La vraie histoire commence là, alors que le début a semblé mouvementé.  »

Guy Dhotel et son éditeur remerciaient Jacques Adgé et la Mairie de Poussan (Service culturel) pour leur soutien, mais l’auteur n’oubliait pas d’associer à ses remerciements tous ceux qui ont rendu possible cette parution qui n’est certainement pas la dernière, de son épouse aux soutiens multiples.dhoP1000336

Un grand succès avec des visiteurs très nombreux venus acheter, un, deux ou trois livres pour eux et leur entourage.

Si vous n’avez pu être présent, pas de soucis, vous pouvez commander et acheter ce livre par internet, chez l’éditeur, aux Éditions l’Ancre de Marine, avec de plus une belle Libraire en ligne : http://www.ancre-de-marine.com/boutique/liste_rayons.cfm

Ce livre vous fera plaisir ou saura attirer l’attention de vos amis.

Pour en savoir plus sur Guy Dhotel : http://blog.ville-poussan.fr/?p=109442

 

dhotCapture

Cliquez sur l’image pour l’agrandir puis zoomez.

 

 

Jean-Claude Agullo toujours inspiré par la lumière

agullo20170929_173221

 agu2017 005  Après être revenu sur ses bases, Jean-Claude était reparti dans des œuvres en relief mais on ne l’arrête plus car pour « Une psyché » il rajoutait :

« on ne se voit plus dans son reflet, mais peut être est-ce plus joli ?. »

Et de plus, sa dernière réalisation est uniquement le fruit de son inspiration. Mais il continue avec ses élucubrations dans le vitrail.agu4

Le film du Branle de la chemise 2018

Carnaval de Poussan 2018 : Branle de la chemise
Version intégrale par Gilbert Raulet
https://youtu.be/U-1lQfZLc94

Quelques images du Branle de la chemise qui s’est déroulé à Poussan le mardi 13 février 2018.
Le Branle de la chemise est un exemple de survivances certainement unique en France. Ce cérémonial remonterait au temps des seigneurs. Afin de faire pénitence pour avoir manqué de respect au Seigneur de Provence, ce dernier aurait obligé les Poussannais à danser en chemise de nuit. Deux siècles après, la punition serait devenue une danse festive qui se pratique le jour du mardi-gras…

Blog de Poussan :
http://blog.ville-poussan.fr/

http://blog.ville-poussan.fr/?p=3886

Bientôt Portrait de Femmes

Le service culturel de la Mairie de Poussan à le plaisir de vous présenter le projet de la première exposition de la saison 2018, une exposition du photographe Stéphane Maxence.

Ce projet d’exposition novateur est né de la rencontre de Stéphane avec certains élus de la mairie après sa participation à la soirée de Miss Poussan 2017. Il s’agira de créer une exposition dans les rues, sur les places, chez certains commerçants et certainement dans des lieux publics. Cette exposition débutera à l’occasion de la journée de la Femme le 8 mars 2018 avec un vernissage et bon et du forme, et elle se terminera fin mars. portCapture

Pour Florence Sanchez, Adjointe au Maire déléguée à la Culture, au Patrimoine et à la communication, après la très belle exposition sur Léonard de Vinci qui a rassemblé énormément de monde, ce projet qui est fédérateur devrait permettre aux Poussannais de tisser des liens et leur permettre de se rencontrer. Pour cette première exposition en 2018, les organisateurs se sont fixés comme maximum, 100 participations, sachant que les formats seront de l’ordre de 60cm sur 90 et sans légendes.

En principe vous découvrirez les photos sans savoir où ni comment elles auront été exposées.

Avec un système de « bâche », elles pourront être en intérieur ou en extérieur ne craignant pas les intempéries.

Depuis le 1er octobre, Stéphane a passé 3 mois à faire les prises de vues des femmes (entre 7 et 182 ans) de Poussan, pour préparer l’exposition de photos en noir et blanc.
Une exposition qui réservera donc quelques surprises ! Pour Stéphane Maxence, c’est une façon de faire honneur à la Femme d’aujourd’hui qui selon lui a énormément de pression dans la société.

 

Moins de dames pour le mammobile

masDSC_0007 (2)  Depuis plusieurs années, le mammobile s’installe régulièrement sur le parking de l’hôtel de ville pour permettre aux dames âgées de 40 à 75 ans d’effectuer un mammotest, une radiographie des deux seins qu’il faut réaliser tous les deux ans.

  Indolore, sans danger, la  radiographie sert à déceler d’éventuelles images inhabituelles ou anormales chez des femmes qui ne se sentent pas malades. La commune participe à ce dépistage, tout comme le Conseil Général de l’Hérault, Groupama et les caisses d’assurances maladies.

  Les dames ont été un peu moins nombreuses dernièrement, vu les mauvaises conditions météorologiques, début février, mais en général c’est un nombre élevé de femmes qui participent. L’on est donc certain de l’intérêt que portent les Poussannaises aux actions de prévention qui d’une année sur l’autre, réduisent fortement la mortalité liée au cancer du sein dans cette tranche d’âge. Même sans invitation, vous pouvez bénéficier du Dépistage du Cancer du sein.

  Pour cela, il vous suffit de vous munir de votre pièce d’identité et d’un justificatif de domicile.

  En 2017, 79 dames ont franchi la porte du mammobile qui était de retour sur la commune après être venu en mai. Une bonne idée pour essayer de garder la santé… Ce chiffre ne comprend pas les tests de dépistage effectués hors stationnement sur la commune de Poussan.

 En cas de besoin, un N° vert est toujours à votre disposition, 0 800 801 301

Au Bal Masqué des carnavaliers, une belle osmose

balkP1000981    Ce lundi soir, après le bal des enfants, à partir de 21 h, les juniors et les adultes avaient l’occasion de s’amuser une bonne partie de la nuit dans un Foyer des Campagnes toujours en forme pour le carnaval de Poussan et pour des manifestations animées. Même si pour la plupart des participants il fallait aller travailler le lendemain, le bal masqué ça permet de s’évader, de tout oublier et souvent incognito. Les carnavaliers cette année étaient très nombreux, avec des passionnés qui étaient au rendez-vous, et des nouveaux venus bien motivés, avec l’envie de s’amuser durant la 1ère partie de la nuit.

Certains avaient eu la bonne idée, avant ce regroupement, comme la veille pour le déjeuner, de rester ensemble. Pour ce faire, ils avaient partagé le repas car souvent ils forment des petites équipes homogènes, surtout des dames, prenant une collation chez eux ou dans les restaurants et pizzerias.balP1000940

Dés 21 h, les membres du Comité des Fêtes les attendaient à la buvette au cas où l’énergie ferait défaut. De son côté, le DJ de Rezone faisait monter la pression.

Petit à petit, ils arrivaient, souvent discrètement, en solo ou en couple et quelquefois plus nombreux apparaissant par enchantement.balP1000946

Non identifiables dans la plupart des cas, même en groupes, l’ambiance était envoûtante. Des danseurs sans nom se laissaient entraîner par une musique qui allait les emporter durant quelques heures entre Techno, du Madison, du disco, psychédélique et rock and roll…

Un grand plaisir durant cette soirée un peu à part mais bien conviviale, une soirée primordiale dans un Carnaval.balP1000952

La musique stimulait les Cat-women, les sumos, les druides et les Gaulois, les squelettes et les gorilles, les Ducs et les princesses, les loups et les humanoïdes venus de la planète rose, les stimulant par toutes sortes de musiques entre « dance » et transe. Dans cette ambiance débridée, chacun ayant changé d’identité, l pas question de rester seul. Les uns se joignaient aux autres et participaient à ce bal pour passer une folle nuit, sur des musiques enivrantes.balP1000995

Poursuivre la soirée dans l’intimité du Foyer était pour eux une bien belle aventure… Qu’ils comptaient prolonger se laissant porter par la douceur ambiante et en profitant au mieux de ces instants de bonheur…

Le bal des enfants devient incontournable

 enfaP1000925

 . Que de monde pour ce bal des enfants 2018 avec même des bébés déguisés et quelques adultes du Carré d’As venus pour entraîner des plus petits toujours prêts à faire la fête.

Ils sont arrivés à l’heure, ce lundi soir, car on en avait parlé bien avant, et bien qu’ayant profité de la cavalcade ce dimanche, ils étaient motivés ce lundi, la fête leur était réservée. Pour certains, l’imaginaire avait beaucoup travaillé et les costumes étaient prêts depuis longtemps. Pour d’autres les déguisements de la veille allaient encore être mis en valeur avec des enfants fiers de se montrer autrement, libérés, sans contraintes.

enfaP1000912


   Mais pour la plupart, des tous petits aux préados, le bal des enfants c’est d’abord la fête, une référence, l’amusement et le droit de dépasser quelques limites même avec les adultes. Les fils serpentins envahissaient la salle, les confettis pleuvaient, pas de pleurs mais des fous rires car presque tout était permis, même le droit de jeter des confettis sur les spectateurs.

  Les enfants oubliaient la présence des parents et des grands-parents venus les accompagner, pourtant, ces derniers les surveillaient, mais de  loin, pour ne pas gâcher le plaisir de ces petits carnavaliers épris de liberté.

Des princesses et des Andalouses, des araignées, des lapins à la Reine des Neiges, de la coccinelle à Batman, du pirate à la tortue Ninja, rien ne pouvait  arrêter l’envie de bouger, de danser, de « s’éclater » et de partager la fête.

                     Tandis que l’ambiance montait, les DJ de Rézone passaient des chansons entraînantes, des classiques, ou encore des musiques plus modernes et plus rythmées beaucoup plus délirantes. Même la Danse des Canards connaissait un franc succès.

enfaP1000915

Ils s’adaptaient à la  situation proposant des farandoles, des rondes et toutes sortes de morceaux « spécial ambiance ». Pas de répit pour des enfants en pleine forme qui vont bien dormir ce lundi soir.

Parmi les danseuses, Miss Poussan, Elora Leduc, et ses dauphines, étaient aussi à l’honneur. Des modèles pour les petites filles. Certaines les embrassaient, d’autres désiraient danser avec elles. Les Miss jouaient le jeu avec beaucoup de gentillesse et participaient aux danses collectives, aux farandoles et à la fête. Même Didier Navaro, Maître de Cérémonie les honorait de sa présence…enfaP1000922

Et les participants se félicitaient que le foyer des campagnes soit devenu, encore une fois, pour ce carnaval, une salle de bal… Que du bonheur…

enfaP1000906 (1)


  Comme chaque année pour le carnaval, il recevait tous ces enfants avec beaucoup de plaisir, heureux d’être à nouveau sollicité par les adultes à partir de 21 h.

La cavalcade 2018 imposante et étincelante

 etinP1000434      (Cliquez sur les photographies pour les agrandir.)

Ce dimanche 11 février 2018, le matin, le ciel était voilé, avec une météo assez correcte et des températures assez douces. Des conditions satisfaisantes et de ce côté la cavalcade pouvait se dérouler sans problèmes majeurs. etinP1000428L’évolution dans le temps allait être moins bonne mais surtout pas de pluie à l’horizon.  Petite aubade pour rappeler aux Poussanais qu’ils avaient rendez-vous avec la fête du carnaval mais aussi défilé impressionnant composé de nombreux mexicains de l’Espoir avec des motos  vrombissantes et de très nombreux véhicules anciens d’adhérents du Rétro Pouss’Auto qui avaient souhaité s’associer à la fête.etinP1000407    Entre des motards en grande forme  et des amateurs de voitures de collection qui présentaient une palette de modèles jusqu’à une Ferrari, cette introduction ne laissait pas insensible. Un beau circuit autour de Poussan entre 10 h 30 et 12 h qui s’est terminé par une belle parade sur le Riverain près du Café Beauséjour où un apéritif était partagé par les conducteurs du Rétro Pouss et les Motards. Une bonne entrée en matière. etinP1000460Nul ne pouvait avoir oublié que ce dimanche avait lieu dès 14 h, la cavalcade de Poussan. Mais à priori, tous le savaient déjà.

Les Miss locales et les dauphines avec en tête Elora Leduc étaient de la partie avec bien-sûr le Maître de cérémonie, en forme, Didier Navaro.

  Le calme de l’agglomération poussannaise à l’heure du repas annonçait un défilé exceptionnel car chacun se concentrait sur la montre avant que la sono de Rezone ne réveille l’ambiance pour assurer une belle transition jusqu’à 14 H.  le soleil n’était pas au rendez-vous mais la chaleur oui. Pour le plus grand plaisir des participants et des spectateurs le moral, il faisait bon, le top, de bien belles conditions pour cette cavalcade, tout de même.etinP1000468

Histoire de reprendre des forces, de se motiver pour trois tours de ville, de nombreux carnavaliers avaient décidé, après avoir sagement vérifié le bon fonctionnement de leur char et celui du matériel, de partager un repas convivial dans le hangar Decoux, en plein air sur le parking ou au siège de leur association, ou encore chez eux dans un local approprié. ils avaient eux-mêmes préparé le repas et se félicitaient qu’enfin les festivités puissent débuter après 2 mois d’efforts intenses.pirP1000504

Quant aux miss, Elora Leduc  et ses dauphines, accompagnées par Tamara Foncillas elles allaient assurer avec charme sur un magnifique char pour l’occasion, celui de la Palombie vaste et luxueux. Une mise en valeur pour la grâce et la beauté. Elles étaient d’ailleurs les reines de la journée et avaient donc droit à une attention particulière, dès le matin…pirP1000537

A partir de là, la chaleur interne et celle du cœur  pour certains, le très beau temps et l’ambiance bon enfant pour d’autres, allaient permettre de tout oublier et de s’en donner à cœur joie durant la cavalcade.pirP1000547 Le village vibrait, les sonos commençaient à donner et l’on était prêt à partager quelques heures de douce folie guidée par Didier notre Maître de cérémonie. Si personne ne manquait à l’appel, il y avait une bonne organisation pour regagner sa place suivant l’ordre établi devant le hangar car chaque formation devait respecter le programme et chacune d’entre elles avait sorti son char à l’avance.  pirP1000521     Les Carnavaliers rejoignaient leurs groupes. C’était l’heure de se regrouper pour prendre des photographies qui resteront dans l’histoire.etinP1000500

La cavalcade avait pris forme sous un soleil radieux : « Subitement, l’intensité du son est monté d’un cran,  les énergies ont ainsi pu se libérer.pirP1000549

Dans le centre de la Ville, les Poussannais et les visiteurs se faisaient bien nombreux.

Et sur le parking du Hangar Decoux, l’on se mettait en ordre de marche.pirP1000518

Comme il était prévu, Didier Navaro accompagné par son épouse,  assumait sa fonction avec sérieux, avec élégance et classe, montrant un professionnalisme qui caractérise sa passion pour le carnaval.beeP1000574     Faisant honneur à tous les Poussanais et aux très nombreux visiteurs qui avaient rempli les rues dans lesquelles le très très long défilé allait passer. Ils ouvraient la cavalcade. Une très belle introduction suivi par le Cochon de Poussan, son animal totémique.pirP1000545

Entre sirènes et klaxons, entre musiques et chants, la bruyante cavalcade s’ébranlait.beeP1000565

Dès le 1er tour, après avoir remercié tous ceux qui avaient permis la réalisation de ce très beau spectacle, après avoir félicité tous ceux qui ont permis qu’il se déroule dans de bonnes conditions, et après avoir encouragé  participants et spectateurs venus très nombreux, Didier montant sur l’estrade réservée à l’organisation allait commenter le passage des chars devant les Halles et sur le riverain avec l’aide de Jérôme (Rezone) qui assurait aussi l’animation musicale. 

Et si l’on apprenait qu’une structura avait déclaré forfait pour cause de roue perdue, son groupe, celui du Break-dance allait poursuivre en dansant avec énergie, oubliant vite ses tracas. Le malheur des uns allait faire le bonheur des autres, le tracteur des Bee-Gees fatigué étant remplacé par le précédent.

Tandis que les spectateurs de plus en plus serrés se regroupaient au centre du village et même à la Grand Rue et sur le Boulevard Prosper Gervais, Jusqu’à la Rue Marcel Palat les joueurs de l’ASP l’entraînaient dans une folle danse, faisant des haltes devant des points stratégiques ou certains groupes les attendaient et faisant virevolter ses 300 kg, avec une facilité déconcertante.beeP1000557 Ils n’étaient pourtant pas plus de dix mais ces costauds s’étaient entraînés le dimanche précédent. Car il fallait faire honneur à ce magnifique cochon dont c’était le 22ème anniversaire.  beeP1000619

Depuis de nombreuses années, des porteurs étaient restés fidèles à l’animal totémique. Mais cette année ils ont décidé de passer la main aux joueurs volontaires de l’ASP. La Peña Aux Temps Tics assurait le rythme aussi bien pour ce symbole imposant que pour le groupe . Si le canon à confetti se promenait entre les formations, les enfants montés sur les chars allaient se charger d’en déverser sur les carnavaliers et sur des spectateurs heureux d’être associés à la déambulation et de se faire plaisir.beeP1000579

Le football et son CAP avec son Mondial 2018 occupait la 1ère place. fillP1000757Fort de sa jeunesse, il donnait le ton de cette cavalcade souriante et sympathique avec de nombreux joueurs de l’école de foot très en forme pour le faire vivre. Le stade des Baux a un bel avenir.fillP1000745

La Country s’était mise au Carnaval de Venise et nous rappelait par son anonymat que chacun peut participer pour se libérer. Avec des chorégraphies adaptées ce fut un plaisir.fillP1000705

Et de l’énergie et de l’expression l’on en retrouvait encore avec le club de Break-Dance de Poussan toujours en forme malgré ses déboires. La musique ne manquait pas, l’on s’était adapté. Ils enchaînaient tant bien que mal avec l’optimisme qui les caractérise les démonstrations pour le plus grand plaisir des petits et des grands.fillP1000691

Le handball avait fait fort aussi, aussi bien que l’an dernier. Toujours dans le mouvement, avec leur Bat-Mobile l’on retrouver Batman mais avec lui tous les personnages des Supers Héros, Suicide Squad, Supergirl, Wonder Womn, Cyborg, Flash, Green Lantern et bien d’autres…

 Le Carré d’As qui se présentait alors avait décidé cette année de faire honneur à la vigne et à la viticulture, illustrant avec ses nombreux membres le bon temps des vendanges à l’ancienne et justement dans des tenues d’époque qui invitaient à la dégustation des raisins mais aussi du bon nectar…    fillP1000667    fillP1000675

Toujours une structure magnifique qui est comme pour les autres chars, le fruit d’un énorme travail par de nombreux carnavaliers solidaires.fillP1000809

Après la Pena Bastid And Co, le groupe de la MJC avait eu la bonne  idée de prendre la direction du Moulin Rouge. Deux groupes imposants, avec Danse et Zumba de la MJC qui pouvaient en faire qu’un et ce fut donc de très belles démonstrations par des passionnés qui ont pu montrer l’étendue de leurs compétences, souplesse, synchronisation, vitesse…

Le Strapontin n’était pas en reste : avec son Académie des Arts nous pouvions profiter d’un théâtre ambulant composé de personnages divers et surprenants, toujours en mouvement, tout comme le décor qui suivait les déplacements. fillP1000647Du théâtre de Rue comme au bon Vieux Temps. Un grand succès…fillP1000770

Un bien beau char aussi que celui du Groupe des Filles et de quelques garçons avec Bavarois et Bavaroises authentiques et une réserve de bières impressionnante qui aurait pu satisfaire tous les spectateurs. Un travail incroyable pour des Carnavaliers toujours fidèles et passionnés.fillP1000697

Et au cas où vous aimeriez jouer avec Pac-Man, un personnage qui, vu de profil, ressemble à un diagramme circulaire à l’intérieur d’un labyrinthe, afin de lui faire manger toutes les pac-gommes qui s’y trouvent en évitant d’être touché par des fantômes., le  groupe de sportifs motivés, celui du Tambourin, était prêt à nous divertir. L’on ne pouvait pas manquer leur beau tambourin en diagramme circulaire.    pliP1000541

Il en était de même pour le char des Lapins Crétins, bien rafraîchissant et éclatant, celui du groupe de Zumba Zmbtt34. Une  belle composition qui ne laissait pas le public indifférent alors que des démonstrations redoublaient en nombre et en  intensité toujours sur des rythmes soutenus. On y était bien… Dans la fête.pliP1000611

Le groupe du Judo était venu prêter main forte à tous ces lapins et l’ensemble impressionnant  formait une famille homogène bien sympathique.pliP1000698

Suivant les lapins, c’est le char d’Olaf, celui de  Paren’Thau qui illuminait la cavalcade toujours avec de nombreux enfants, toujours très banc, avec un bonhomme de neige bien décidé à sauver Poussan et à lui réserver pas mal de cadeaux pour Noël. Toujours un beau message transmis par les familles et les enfants, heureux d’être réunis et d’avoir réalisé en commun une si belle structure, signe d’espoir .shootlCapture shootCaptureàçu

Les plus indomptables du défilé, les Bee Gees étaient toujours aussi impressionnants. Char sonorisé avec Maître DJ et équipé de modules divers à l’arrière.pliP1000885

Avec une énergie débordante, ils étaient bien motivés pour le suivre. De très belles démonstrations de force et quel travail impressionnant pour la réalisation d’un char aussi parfait. Il n’y manquait rien. Avec des couleurs chatoyantes et des chorégraphies adaptées, avec des enfants, des adultes qui n’avaient pas besoin de forcer sur la potion magique, quelle vigueur pour des danseurs toujours transcendés. Du poissonnier à Obélix, du barde à Astérix, ils étaient tous là plus vrais que nature pour animer le village qui tient toujours tête aux Romains.

D’ailleurs avec les tennismen  les Romains n’étaient pas loin. Mais ils étaient très gentils pour l’occasion.fillP1000651

Pour tous les carnavaliers, c’était une joie indescriptible sous un temps correct pour un début février et pour un carnaval dont ils profitaient au maximum.pliP1000898

Et le public en redemandait car le spectacle le satisfaisait. Il en voulait encore.

Pourtant, précédé par la pena locale de Batid And Co, le char de la Reine étincelant, celui de la Palombie, venait clôturer cette très  belle cavalcade qui a plu par sa longueur, son organisation, le soin apporté aux costumes variés, sa discipline aussi malgré des ennuis mécaniques et surtout par la beauté de ses chars souvent de grande taille, avec de beaux contrastes et pas mal de « blanc ».  Que des sourires, du charme et de la grâce pour ses jeunes filles qui clôturaient le corso.P1000867 (1)

Le public était bien nombreux, plus étalé que d’habitude. Il a répondu présent en venant en masse pour apprécier les efforts et la prestation d’une multitude de carnavaliers. Et cet imposant et magnifique char de ces Miss mettait un point final à cette merveilleuse cavalcade  de grande qualité avec des jeunes filles devenues les stars de la journée, entourées et soutenues jusqu’au bout par tous ceux qui leur ont permis de vivre ce rêve.pliP1000879

A l’heure où certains préféraient poursuivre, les spectateurs remerciaient tous ceux qui ont su, grâce à des efforts prolongés, créer l’événement, y participer et s’investir jusqu’au bout. Avec ses trois tours à la hauteur des attentes des Poussannais, cette cavalcade de belle tenue saura rester dans les mémoires par son caractère bon enfant, la qualité des chars et des tenues et toutes les chorégraphies qui associées à de l’énergie ont illuminé le centre ville. Malgré des contraintes sécuritaires, une organisation qui a plu à la majorité des spectateurs ce fut donc une après-midi de rêve.

Alors que les enfants allaient goûter au Foyer des Campagnes après un début de troisième tour, certains groupes se permettaient un dernier plaisir, faire la fête en famille.pliP1000822

Un grand merci à tous, vraiment, ce fut un très beau spectacle avec ses moments magiques dont on se souviendra . N’oubliez-pas, la fête continue dès lundi avec le bal des enfants puis celui des adultes.

Quelques images de départ du défilé des motos et des voitures anciennes du dimanche matin. (Gilbert Raulet) Version résumée sur Facebook :

https://www.facebook.com/ArtMediaVideo34/

https://www.facebook.com/gilbert.raulet

 Version intégrale sur YouTube                             

 https://youtu.be/iEMQLYzBAFc