CAP Football : les seniors gagnent par 1 à 0

footDSC_0007 (49)Ce dimanche après-midi les seniors du CAP se déplaçaient pour jouer contre Lespignan. Il fallait à tout prix se reprendre et enclencher la marche avant pour se refaire une petite santé avant Noël. Mais il fallait s’en donner les moyens.merioDSC_0026 (1)Match gagné par 1 à 0.

Le CAP football sort victorieux de ce match face au 1er de la poule… A la 33ème minute Anthony Galhiac élimine 2 Défenseurs et d’une frappe croisée côté gauche marque le seul but de la rencontre
À la 45ème mn  Barrabourg se voit expulsé après un mauvais coup sur le 4.
En 2ème mi-temps le CAP ne cède pas et reste concentré et solide…
 
« Le travail et la persévérance ont enfin payé… Il faut continuer dans ce sens et rester soudés. » Précise le coach.

Booster vos défenses immunitaires grâce aux remèdes naturels

L’association Paren’Thau et la boutique ODLYS à Poussan se sont de nouveau associées cette année pour vous présenter des soirées sur le thème de la santé par les plantes.
Ainsi la première réunion s’est tenue Mardi 21 Novembre au 2 rue Pasteur avec pour sujet : l’ IMMUNITÉ.
Durant une heure, Nicolas BASTIDE d’IZARD a présenté différentes façons de booster nos défenses immunitaires grâce aux remèdes naturels.

En phytothérapie, l’incontournable est le THYM de nos garrigues.odlDSC_0008 (4)

A la fois stimulant, expectorant et antiseptique, il stimule nos défenses face aux organismes pathogènes de l’hiver. En infusion, il sera recommandé de boire 2 ou 3 tasses par jour.
La seconde plante reine de l’hiver présentée, est l’ECHINACÉE.

Une plante aux fleurs magnifiques qui possède des propriétés immunostimulantes. Elle est indiquée pour les rhumes, les rhinites et protège le système immunitaire. C’est une plante pour toute la famille !

En mycothérapie, thérapie par les champignons, Nicolas nous a présenté le SHIITAKÉ aux pouvoirs anti-oxydant, antibactérien et booster de l’immunité.

C’est un champignon encore à l’étude pour soutenir les traitements lourds en cas de cancers du colon et de l’estomac. Il permettrait de réguler le taux de cholestérol.
Le REISHI est un champignon aux pouvoirs antiviral, anti-inflammatoire, immunostimulant : royal pour l’hiver !

Le dernier de l’arsenal mycothérapique est le MAÏTAKÉ qui a la capacité d’augmenter nos défenses immunitaires, de soutenir un bon taux de cholestérol et d’être réputer antihypertenseur en Asie.odlDSC_0007 (4)

La Gemmothérapie est l’utilisation en macérat glycériné de bourgeons frais ou de radicelles.

C’est une branche puissante de la phytothérapie car elle agit en douceur et en profondeur, on parle d’un travail de fond.
Les 2 macérats principaux de l’hiver sont : LE CASSIS et L’ÉGLANTIER.

Le Cassis est le roi en phytembryothérapie, l’un des bourgeons les plus étudiés et ce depuis le moyen-âge où il était utilisé comme contre-poison.
Il a un pouvoir adaptogène qui permet de (re)donner de la vitalité tout en calmant le système nerveux. Il agit aussi bien sur la sphère respiratoire (allergie, grippe, troubles orl…) qu’articulaire !
C’est un formidable anti-inflammatoire.
L’ Églantier ou Rosier sauvage est riche en Vitamine C, il est conseillé pour les enfants « toujours malade » qui ont des troubles ORL à répétition. C’est un antiviral efficace qui stimule les défenses immunitaires de l’organisme.

Comme à son habitude, Nicolas nous a rappelé quelques huiles essentielles à avoir en mémoire pour l’hiver : Le fameux Ravintsara aux pouvoirs immunomodulant et antiviral de premier ordre, l’eucalyptus radié véritable nettoyeur des poumons et booster de l’immunité ainsi que le bois de Hô, antiviral, immunostimulant et apaisant qui convient à toute la famille.odlDSC_0004 (4)

Lors de la conférence, et pour la première fois, Nicolas nous a montré comment réaliser un baume pour l’hiver, comparable au fameux baume du tigre (blanc) à base de romarin à camphre, de menthe poivrée, d’eucalyptus radié et de clou de girofle, dans une base de beurre de karité, huile végétale de noyau d’abricot et de cire d’abeille.

L’association Paren’Thau remercie les personnes présentes et vous souhaite une excellente fin d’année 2017 !

Des bénévoles bien courageux pour ce Téléthon 2017

telaDSC_0004 (29)BravotelaDSC_0024 (12)

Cette année, pour le Téléthon 2017, ce fut une entrée en matière bien énergique et fraternelle mais froide avec les  écoles maternelles et élémentaires de la commune qui ouvraient les 2 jours d’animations des 24 Heures de Poussan, dès ce vendredi.

Car le 8 décembre des courses relais au complexe des Baux se sont succédées avec en prime pour les élèves, des animations avec les pompiers pour essayer de donner un peu de bonheur aux malades. telaDSC_0008 (26)

De l’enthousiasme et de l’énergie, des enfants motivés et des élèves des écoles élémentaires conscients que leur action ajoutée à celle des autres pouvait aider l’AFM pour vaincre. Ce fut un défilé presque ininterrompu sauf durant la pause repas pour les scolaires.  Car l’AFM-Téléthon est née d’une conviction et d’une volonté : guérir des maladies longtemps considérées comme incurables. Pour réussir, elle s’est fixé une règle d’or : la rigueur et l’efficacité. Au sein de l’AFM-Téléthon, bénévoles et salariés s’allient pour mettre en œuvre une stratégie uniquement guidée par l’intérêt des malades et l’urgence de la maladie évolutive. Trois missions : Guérir (recherche et développement de thérapies innovantes), Aider les malades (soins, accompagnement, citoyenneté), Communiquer les savoirs auprès des familles, professionnels et du grand public.teletDSC_0002 (35)

Le Téléthon débutait donc officiellement ce samedi matin avec des stands pour les adultes. Les plus jeunes n’avaient pas été oubliés avec du Paintball.teletDSC_0008 (27)

Pour les 24 heures de Poussan et pour leurs partenaires, la motivation était toujours présente ce samedi matin, afin de finaliser l’événement, avec en prime un ciel radieux. Mais le froid et surtout l’hommage national populaire rendu à Johnny Hallyday et télévisé allait limiter le nombre de visiteurs.teletDSC_0011 (22)

Dès 8 h, après la mise en place de l’urne des dons, commençaient les vendanges de l’espoir.teletDSC_0003 (35)Dans les Halles pour les bénévoles très vaillants avec un froid vif, la journée débutait autour des fourneaux. Les Razquettes allaient ouvrir leur site pour accueillir les enfants, mais devant les Halles l’équipe des 24 Heures de Poussan était déjà très active.

capture10173765_249566708560868_4595036116534851306_nEt les Poussannais allaient se faire attendre mais ils venaient plus nombreux en fin de matinée au moment des repas.

A partir de 10 heures, certains participaient en effectuant différents achats : des repas à emporter avec le Colombo, des pâtisseries, des huîtres et du vin, ou encore des produits réalisés par les 24 heures de Poussan.

Entre huile d’olive, gâteaux sucrés ou  salés, confitures et autres aliments, les visiteurs avaient le choix. Et en fil rouge ou pour le plaisir les visiteurs pouvaient pour 1€ ou 2€ participer aux tombolas.

La randonnée des collines avait rassemblé cette année près de trente marcheurs bien motivés qui allaient se diriger vers les capitelles puis poursuivre leur rando au-delà vers la tour de Babel. Tandis que de bon matin, les merveilleuses fées clochettes étaient déjà actives,  entre 11 h et 12 h 30, il y eut du mouvement et de la participation avec toujours la même convivialité entre bénévoles et visiteurs pour essayer d’obtenir un bon résultat financier avec des bénéfices reversés intégralement au Téléthon pour l’AFM. teletDSC_0003 (36)Des repas à emporter avec un bonne macaronade concoctée par de vaillants cuisiniers, des gâteaux… Les Poussannais présents pouvaient trouver leur bonheur avec des confitures ou des crêpes.

L’après-midi, vers 15 h, c’était reparti  avec toujours le paintball sur son site mais toujours très calmement. Avant le tirage des tombolas qui comportaient de nombreux lots, vers 16 h 45, les derniers visiteurs qui tenaient à participer rendaient visite aux bénévoles des 24 Heures.

Le maximum avait été fait pour ce week-end caritatif, Martine Vandevelde, Présidente des 24 heures de Poussan, remerciait tous ceux qui s’étaient associés au Téléthon 2017,  avec les bénévoles et les participants, les commerçants de Poussan et ceux d’autres communes, les fées Clochettes, ainsi que la Mairie pour son aide matérielle.

                                                  ____________________samDSC_0001 (39)

A l’heure de l’apéritif de clôture, il ne fallait pas oublier que d’autres actions viennent gonfler la cagnotte du Téléthon poussannais.

La journée touchait déjà à sa  fin vers 18 h. Déjà les 24 Heures nous informaient que l’association se réunirait le  décembre pour établir un premier bilan de ce Téléthon au niveau local, pour remettre aussi les lots, avant d’indiquer qu’à priori ses membres reviendraient l’an prochain avec toujours autant de motivation.

Martine et toute son équipe pouvaient se relâcher. Félicitations aux 24 Heures de Poussan toujours stoïques pour le travail accompli avec depuis quelques semaines plusieurs manifestations visant à récolter des fonds pour le Téléthon, et des animations variées.

« Grâce à vous, commerçants, artisans, particuliers, Poussannais, mairie, restaurateurs etc …., l’association  » LES 24 H. DE POUSSAN  » ont le plaisir de vous annoncer une recette autour de 10 000 €. Nous sommes fiers  de cette victoire, car elle est la preuve que la solidarité n’est pas un vain mot. Très vite, nous réfléchirons au TELETHON 2018, auquel , nous n’en doutons pas, vous serez activement associés. Pour l’heure, nous vous félicitons et vous présentons nos vœux les plus sincères pour l’année 2018. » Précisait l’association.

Les participants partageaient alors un  apéritif réconfortant, avant de se retrouver bientôt, à la salle sous la crèche, pour dresser le bilan de cette opération et pour fêter la fin de l’année.

Le Tennis Club de Poussan en assemblée

L’Assemblée générale du Tennis Club de Poussan s’est tenue ce vendredi 08 décembre.

Dans ce cadre, plusieurs sujets ont été abordés :

EFFECTIF de la saison 16/17

Pour la saison qui s’est terminée le 30 septembre 2017, 120 membres licenciés, (57 J + 67 A) -16 par rapport à l’an dernier. Il y a une forte baisse chez les jeunes -17 (surtout chez les jeunes garçons-18 ; chez les jeunes filles +1) et une légère augmentation chez les adultes +1.

Stabilisation à la soixantième place au niveau du comité de l’Hérault.

Pour info, le Comité de tennis de l’Hérault est le plus important de la ligue du LR et un des plus importants de France avec 20000 licenciés.

Le tennis est le deuxième sport du département, et de la région et aussi au niveau national, derrière le foot.ballDSC_0002 (34)

A Poussan ce nombre de licenciés nous classe dans les toutes premières associations sportives du village en nombre de membres avec le foot, le rugby et le judo.

Coté Occupation terrains.

« Il y a toujours des occupants sauvages (c’est à dire des personnes qui jouent sans cartes généralement l’été). Il faut que tous les membres du club se sentent concernés par ce problème, car une dizaine d’occupants sauvages correspond à un manque de recettes (environ 1000 €) que nous sommes obligés de compenser par une hausse des cotisations pour les autres adhérents.« 

« Pour information nous en sommes à ce jour, pour la nouvelle saison (qui a débuté il y a deux mois) à 158 membres licenciés et nous devrions finir la saison entre 160 et 170 licenciés. Soit une augmentation de 40 à 50 licences. Augmentation chez les adultes (+11), la forte augmentation étant surtout chez les jeunes (+27). Soit une augmentation de 31.67% ».

Ce n’est pas la tendance au niveau départemental qui est plutôt sur une stabilité du nombre de licenciés.

RESULTATS SPORTIFS DE LA SAISON 16/17 (terminée en septembre 17)

Ils sont bons au niveau des années précédentes, mais ils n’égalent pas ceux de 2011/2012 (ils avaient été exceptionnels !)

DÉPARTEMENTAUX SÉNIORS :

L’équipe Dames 1 en championnat de l’Hérault 3éme Division fait forfait pour manque d’effectif et de disponibilité

L’équipe 1 Messieurs 4éme sur 6, et se maintient en 1ère Division.

L’équipe 2 Messieurs finit 2éme/6 et remonte en 1ére division. Ils sont vice-champions départemental de l’Hérault

L’équipe 3 Messieurs finit 3éme/6 et se maintient en 3ème Division pour 1 point ils pouvaient remonter en 2ème division

En Coupe d’Automne 2éme division, les Dames finissent à la 6ème place /6

CHAMPIONNAT VÉTÉRANS de début 2017 :

Une équipe Messieurs + 35 ans en Excellence qui termine 3éme/6

 Une équipe Messieurs + 35 ans en Honneur qui termine 4éme/6

Une équipe Dames + 35 ans en Excellence qui termine 3éme/6ballDSC_0004 (30)

 En coupe des Dames, elles finissent 3ème /6, en 3éme Division.

 

COUPE DE L’HÉRAULT :

Pas d’équipes engagées.

COUPE COURTES

Les Dames 1 finissent à la 3ème place de leur poule /6

Les Messieurs 1 finissent 1er de leur poule et sont battus en 1/8 finale.

RÉSULTATS DES ÉQUIPES JEUNES

Coupe des Jeunes de l’Hérault.

Depuis plusieurs années, le club inscrivait un grand nombre d’équipes (une dizaine) en Coupe des Jeunes de L’Hérault, et de nombreuses brillaient.

Historique

(En 2009, 6 équipes sur 7 inscrites s’étaient qualifiées pour les phases finales,

En 2010, seulement 3 sur les 9 inscrites, mais une place de finaliste pour les 13/14 ans

En 2011, 7 équipes sur 12 inscrites (, 5 en 1ére, 3 en division unique, 4 en 2éme division) se sont qualifiées pour les phases finales avec une place de finaliste pour les 15/16 filles en 2éme division et l’équipe 11/12 ans n°2 qui remporte la Coupe en 2éme division.

En 2012, 7 équipes sur 11 inscrites (7 en 1ére division, 3 en division unique, 1 en 2éme) se sont qualifiées pour les phases finales avec 2 places de finaliste pour les 13/14 garçons en 1éme division et les 8/9 ans garçons.

En 2013, 5 équipes sur 11 inscrites (3 en 1 ére division et 2 en 2éme) se sont qualifiées pour les phases finales avec le titre pour les 13/14 ans équipe 2 en 2 ème division

En 2014 2 équipes sur 8 inscrites (1 en 1ére division et 1 en 2éme division sont qualifiées pour les phases finales.

En 2015, l’équipe 17/18 ans garçons est championne de la coupe de l’Hérault 1ère Division et l’équipe 15/16 ans garçons vice-championne de la coupe de l’Hérault 1ère Division.

Les 11/12 ans filles (2ére division) perdent en ½ finale)

En 2016 seulement 5 équipes inscrites (dont une en entente avec Villeveyrac)

L’équipe 17/18 ans garçons est championne de la coupe de l’Hérault 1ère Division

L’équipe 11/12 ans garçons est championne de la coupe de l’Hérault 2éme Division

En 2017 : seulement 2 équipes engagées, mais qui ont brillé.

Les 13/14 garçons 2ème Division finissent 1ers de leur poule et perdent en ½ finale après une dizaine de balles de matchs en leur faveur pour être en finale.

En 17/18 ans garçons 1ére division l’équipe championne en titre termine 1ere de poule/6 et perd le double décisif contre l’équipe championne AIGUELONGUE. Ils n’auront pas fait le triplé car ils avaient gagné les deux saisons précédentes.

Le niveau d’ensemble des jeunes du club continue à être très bon, mais est en baisse par rapport aux années précédentes.

Les meilleurs classements chez les jeunes :

Jules Morin 18 ans classé 15/1

Yaël et Laurik Esperance 18 ans classé 15/2 (Malheureusement ils ont tous trois quitté le club : Jules pour un emploi à Gigean et les Esperance en déménageant à Montpellier)

Au tournoi de printemps 2017, 186 participants (178 adultes et seulement 8 jeunes)

en 2016 nous avons eu 224 participants (183 adultes et 41 jeunes)

en 2015, 205 participants (162 adultes et 43 jeunes)

en 2014, 287 participants (206 adultes et 79 en jeunes)

en 2013 285 participants .

Çà se maintient chez les adultes, çà s’effondre chez les jeunes

Nous sommes limités à 4/6 maintenant

Vainqueurs : Dames Chantal Perrissin de ASPTT Montpellier (5/6) face à Karine Roy de Cap d’Agde (5/6)

Messieurs Thibault Galmiche (4/6) face à Wissam Almahamid (5/6) Tous deux de ASPTT Montpellier.

Tournoi d’Automne

2017 : 113 participants ( 27 dames et 86 messieurs)

2016 :113 participants (26 dames et 87 messieurs)

En 2015 : 119 participants (22 dames et 97 messieurs)

Vainqueur tournoi d’automne 2017 : Wissam Almahamid (15) ASPTT Montpellier et Julie Frountil de La Peyrade (15/1) A noter la présence de Jules Morin (15) ancien du club.

« Au niveau sportif, et financier nos tournois restent intéressants (les joueurs extérieurs reviennent et félicitent les organisateurs), mais cette année énormes progrès au niveau animation. Avec plusieurs soirées avec restauration et bar ouvert, le tout cloturé par un repas du Tournoi avec plus de 60 participants. L’arrivée d’Alex Bellugue n’y est pas étrangère. Par contre les intempéries lors du dernier week-end, n’ont pas permis un bon déroulement des finales qui ont été jouées tard dans la soirée avec quasiment pas de spectateurs. On repart pareil en 2018 au niveau des tournois. Jeunes durant les 2 semaines des vacances de Pâques et une semaine de plus pour les adultes au printemps, et un tournoi en automne. »

En conclusion sur les résultats sportifs

Des résultats sportifs qui se maintiennent à un très bon niveau au niveau adultes, pour un club de village. Mais une forte baisse de niveau chez les plus jeunes et des trous sur l’effectif des jeunes entre 11 et 17 ans (excepté en 13/14 ans garçons)

« Nous étions très bons chez les jeunes filles il y a quelques années, mais aujourd’hui nous n’avons plus de jeunes filles performantes. A noter que des jeunes filles qui jouaient à Poussan arrêtent de jouer au club lorsqu’elles arrivent au niveau des études supérieures. (Arrêt ou autre club). En matchs équipes, nous sommes sur environ 50 rencontres (dont la moitié à Poussan) représentant 220 matchs et environ 400 heures sur les terrains (dont la moitié à Poussan). Cela représente pour le club l’utilisation de 400 balles (à 1,5 € la balle.) J’insisterai sur le coût des balles et je redemande aux capitaines et aux enseignants de penser à récupérer les balles à la fin des rencontres et des courts. De même les balles usagées (fin de vie) doivent être conservées pour recyclage (une poubelle a été mise à disposition à cet effet). Certains continuent à mettre des balles usagées dans les poubelles normales. »

Il faut savoir que pour ces compétitions équipes le club prend à sa charge le coût des inscriptions et des balles.

Reste à la charge des joueurs les frais de déplacement, et les frais de repas.ballDSC_0005 (27)

LE POINT SUR LA NOUVELLE SAISON

ECOLE DE TENNIS

« Nous avions chuté en nombre de jeunes en 2016/2017 , nous explosons les inscriptions chez les jeunes avec 80 jeunes cette année soit +27 jeunes. En 2017 on a fini à 53 licences jeunes, cette année nous devrions finir à +80 . Cette forte augmentation de licenciés nous refait passer de la soixantième place au niveau du comité de l’Hérault à la cinquantième place. »

L’école de tennis devrait reprendre cette année le label club formateur ce qui permet d’obtenir de nouvelles subventions.

Alexandre Bellugue est le nouveau BE du club depuis cet été, il a obtenu son diplôme D.E.S brillamment.

Et comme initiateurs, Medhi Boukari en apprentissage DE (2ème année) et Sylvain Thomières en formation AMT

L’encadrement administratif de l’école de tennis est assuré essentiellement par les membres de la commission administrative Manon Bernard nouvelle secrétaire du club, Bernard Bresson et Rémy Tourniaire également Trésorier du Club.

Cette année les inscriptions se sont beaucoup mieux passées malgré beaucoup de travail et les complications dues à ‘enregistrement de la licence (certificat médical)

Alexandre Bellugue a fait le point sur les compétitions :

Chez les adultes, toutes les équipes hommes se maintiennent dans leur division, seule l’équipe dames finit 1ere de sa poule et est en 1/4 finale qui se jouera dimanche à St Thibéry. Elles visent le titre.
Une équipe coupe bleue hommes est 1ère de sa poule après la victoire ce dimanche matin à Canet.

Le point sur l’école de tennis. Avec un effectif de 80 jeunes les groupes sont bien remplis et l’effectif est prometteur y compris chez les filles.
Alexandre met tout en œuvre pour que le club redevienne un club formateur ce qui permettra au TC Poussan d’obtenir des aides de la FFT.

« Sa démarche depuis son arrivée au club a été de donner des heures d’initiation directement dans les écoles pour chaque classe et ainsi de faire découvrir notre sport. Cela s’avère payant car l’effectif jeunes a vite grossit et le club de Poussan peut se féliciter de dépasser l’effectif maximum de 160 adhérents au total. Nous en sommes déjà à 162 inscrits. »

Le Président a félicité Alex pour son implication et sa motivation et ses résultats dès sa première année. C’est très encourageant pour les années à venir.
« Seul point négatif abordé par le président est la dégradation des courts qui vieillissent mal les fissures s’élargissent et l’éclairage qui perd en intensité ce qui est un problème qu’il va falloir prendre en compte par la municipalité. »

Jésus Valtierra adjoint au maire de Poussan présent à l’assemblée générale en est informé puisque les diagnostics de la FFT ont été transmis à la mairie récemment.

Concernant les projets, sortie Open Sud de France déjà 37 jeunes inscrits une tombola va être mise en place par Alex pour financer le coût.
Différentes rencontres seront planifiées par niveaux pour l’école de tennis les samedis l’après-midi jusqu’au mois de juin 2018.

L’équipe pédagogique de l’école de tennis a changé.

 

COURS ADULTES

ENTRAINEMENTS EQUIPES et COURS COLLECTIFS ADULTES

Alex Bellugue, est le nouveau BE référent du club.

Cette année le démarrage des cours collectifs a été avancé mi septembre. Alex Bellugue s’est chargé de la mise en place des plannings d’entrainement et a constitué des groupes.

Le Planning des entraînements et cours collectifs est très chargé sur certains horaires et d’autres beaucoup moins. » Nous ne pouvons satisfaire tous les désidératas. »Rajoute Arnaud.

POINT SUR LES EQUIPES (nouvelle saison 2017/2018)

Coupe d’Automne Dames.

Avec un effectif de 5 joueuses pour 3 simples et 1 double, les joueuses n’ont pas beaucoup tourné. Avec l’arrêt de Janine Bresson et les départs de Nadine et Marléne Martinez en Espagne, il y a un manque d’effectif dans ce groupe..

Coupe Bleue (< 30/avril)

Nouveauté cette année avec l’inscription d’une équipe Messieurs en coupe Bleue.

Championnats départementaux seniors

Dames 1. Avec le retour de Pauline Vié et l’arrivée de Marion Lecorre, cette équipe a terminé 1ére invaincue de sa poule, a passé les 1/8 éme de finale et va jouer en ¼ à St Thibery.

Messieurs 1. En 1ere division. , finit 3éme sur 6. Se maintiennent en 1ère division

Messieurs 2. En 1éme division , finit 4éme sur 6 Se maintiennent en 1ère division

Messieurs 3. En 3ème division, finit 4éme /6. Se maintiennent en 3ème division

Coupe de l’Hérault Jeunes

.Pour le début 2018, 2 équipes inscrites en 15/16 ans.

Surement quelques équipes très jeunes en Galaxie (moins de 11 ans) au printemps.

« Les années précédentes nous limitions le nombre d’équipes jeunes par manque de terrains (ce qui a peut être entrainé la baisse des licences jeunes), puis par manque d’effectif. Cette année les effectifs sont repartis à la hausse, surtout chez les plus jeunes. Le nombre d’équipes inscrites va remonter. »

La Coupe des Dames, La Coupe de l’Hérault, Les Vétérans +35 ans (1 équipe messieurs), plus de + 45 ans (1 équipe messieurs), et la Coupe Courtes (1 équipe messieurs et 1 dames) commenceront en 2017

Soit cette année, le club présent avec une douzaine d’équipes en compétition.

CLASSEMENT 2017

Il est sorti, et a été affiché au club.

N° 1, chez les Dames Christelle Anguera et Pauline Vié à 15/5 et chez les Messieurs, Mehdi Boukari, Alexandre Bellugue, Nicolas Gonzalvez et Stéphan De la Hoz à 15/1.

FORMATIONS :

Florian Galiano est en formation JAT 1

Pour les JAE ceux qui veulent faire la formation doivent se rapprocher de Nicolas Bernard et d’Alex Bellugue

2 licenciés du club ont été admis en préparation BE au CREPS :

Mehdi Boukari qui est en alternance au club et Nicolas Bordenave, en alternance au TC Connaux dans le Gard.

Sylvain Thomiéres prépare l’AMT.ballDSC_0007 (27)

INVESTISSEMENTS

Pas d’investissements cette année car plus de sous !

Les 4 terrains ont été resurfacés en 2007, mais les fissures sont réapparues et s’agrandissent d’année en année ce qui est très préoccupant sachant que le club de Balaruc a eu des problèmes un peu similaires et n’a pu organiser le tournoi annuel au mois de juin. Ce qui représente une perte financière importante pour le club et a provoqué le départ de nombreux adhérents au profit de clubs voisins en 2015. En 2017 Balaruc a changé totalement de surface et récupéré des adhérents.

Une étude sur la réfection des terrains et l’éclairage est en cours. Mais le financement devra être principalement communal.

ADMINISTRATIF

Le BE intervient uniquement en libéral

Les initiateurs du club sont rémunérés sur la base de 7 € net. Mehdi est en contrat d’apprentissage depuis le 1 er septembre 2016. Il est toujours en recherche d’heures en TAP ou autres lui permettant de financer son projet. Des contacts ont été faits avec la mairie et l’école des Baux.

COMMUNICATION

Concernant la communication interne le club utilise depuis 3 ans le logiciel ADOC avec des messages à 1500 caractères.

Il y a quelques adhérents qui n’ont pas donné leurs mails, mais ils peuvent consulter les infos au Club

La communication interne est faite par Christelle Anguera et par le groupe Facebook Tennis Club Poussan 2017/2018

Pour la communication externe, la correspondante Midi Libre reçoit les infos internes et les adaptent pour Midi Libre (blog + papier) et Jean marie Philipon les transmet sur le blog de la mairie et sur Thau-Infos.fr.

SPONSORING

Intersport pour des raisons de facilité.

L’utilisation de la carte de fidélité par les membres du club a permis de récupérer 1800 € auprès d’Intersport. (1700 € l’an passé) : « nous pourrions encore faire mieux car beaucoup de membres ne pensent pas à donner la carte lors des achats chez INTERSPORT » Précise Arnaud Tanquerel

Plusieurs sponsors du club : Carroserie GROSSO à Poussan, Le restaurant A LA VOILE BLANCHE à Bouzigues, AXA Assurances à Poussan, et plusieurs nouveaux sponsors cette année AFFLELOU opticien centre commercial Balaruc, Taxi Belasco à Poussan qui a financé l’achat d’une friteuse pour le club, et Allianz agence Cyrille CORTES à Sète qui a financé l’achat d’un Barnum pour les animations prévues ce printemps et été 2018. Hexis Drink et la fourniture et impression des baches sponsors par la société HEXIS à Frontignan.

« Il faudrait qu’un ou deux membres du club prennent en charge le sponsoring, car nous pourrions récupérer quelques sommes qui nous permettraient d’être plus à l’aise financièrement. Plus d’activités ou cotisations réduites. »

DIVERS

Tennis féminin : Le club a déposé en début de saison une demande de subvention CNDS par rapport aux projets menés tout au long de l’année par rapport aux adhérentes féminines du club.

Nous avons obtenu une subvention de 1000€ et le remboursement de la moitié des nouvelles licences femmes.

Club formateur : Une démarche est en cours actuellement pour redevenir club formateur. Les critères se sont durcis, mais avec l’augmentation du nombre de licences jeunes, c’est possible.

Tennis à l’école primaire et maternelle (nouveau).

Action d’Alex Bellugue à développer lors de l’AG

La journée de récompenses des sportifs poussannais aura lieu le décembre 2017.

Seront récompensés : les 17/18 ans garçons et 13/14 ans garçons

Défibrillateur : La mairie devait installer un défibrillateur dans l’entrée du vestiaire du foot et donner une clé aux clubs. Fin 2012 plusieurs personnes du club ont suivi une formation. Mais à ce jour il n’y a toujours pas de défibrillateur au complexe. De nouveaux stages sont prévus par la mairie avant l’installation des défibrillateurs.

L’éclairage des Terrains : ATTENTION AUX COURTS ÉCLAIRÉS ! La municipalité demande à ce que les terrains ne soient pas éclairés inutilement (4 cours éclairés pour 1 utilisé parfois) et demande à ce que ceux-ci soient éteints au plus tard à 22 heures.

Réservation des terrains

Pour l’instant ce n’est pas utile.

Informations sur Open Sud de France début février : une cinquantaine de participants et une tombola va être mise en place pour financer les places.

CONCLUSIONS

* Bon niveau sportif avec un nombre de licenciés qui remonte

* Un club house bien équipé, mais qu’il faudrait agrandir pour stocker le matériel des BE.

* Un compte d’exploitation qui est passé négatif et qui continue de l’être. Mais en 2018 devrait repasser positif

* Le club n’emploie pas de femme de ménage. Le ménage est affaire de tous (équipes, cours)

* Les poubelles terrains ne sont plus vidées par l’employé municipal, évitez de les charger !

Remerciements à la commune, au Conseiller Départemental,et aux entreprises, pour leurs aides matérielles, financières et dotations pour les tournois,

Remerciements à tous les membres du bureau, des commissions, à l’équipe enseignante, aux capitaines et responsables des équipes et à toutes les personnes qui s’activent les mercredis après-midi au club house.

Bureau :

Président : Arnaud TANQUEREL, né le 09 septembre 1972 à NANCY, domicilié à 34560 POUSSAN, 20 LOT SERVAT, gérant de société

Président d’Honneur : Bernard BRESSON

Trésorier : Rémy TOURNIAIRE

Secrétaire : Manon BERNARD

Autres membres du Bureau : Nicolas Bernard, Nicolas Bordenave , Christelle Anguera, Cédric Vignon, David Belasco, Florian Galiano

Commission Sportive, Christelle Anguera, Nicolas Bordenave

Commission Animation Florian Galiano, Arnaud Tanquerel

Commission administrative : Rémy Tourniaire

,

Ca sentait bon les crêpes

Cette semaine, plusieurs volontaires et bénévoles des 24 Heures de Poussan proposaient aux sorties du groupe scolaire des Baux, et à celles du groupe Véronique Hébert de belles crêpes qui ont fait le plaisir de nombreux enfants.creDSC_0002 (32)

Et au-delà de la gourmandise les enfants appréciaient doublement la dégustation en sachant que grâce à celle-ci ils alimentaient aussi la récolte du Téléthon.

La structure multi accueil Les Petites Pousses risque de disparaître

Créée en 1997, la structure multi accueil Les Petites Pousses est gérée par une association loi 1901. Destinée aux enfants de 3 mois à 4 ans, elle répond prioritairement aux demandes d’accueil selon l’amplitude horaire souhaitée des familles; Située au centre ville, elle accueille les enfants de la commune. Les repas sont confectionnés sur place. Au titre de son fonctionnement, l’équipement bénéficie du soutien financier des familles, de la CAF, de la mairie et du CNASEA.

Cet établissement accueille des enfants de 3 mois à 4 an(s). Sa capacité est de 22 enfants.

Et cette structure ou crèche des Petites Pousses comme l’on a pris l’habitude de le dire risque de fermer à plus ou moins long terme. creDSC_0003 (18)

En effet, depuis 21 ans  elle fonctionnait avec des Contrats Aidés comme de nombreuses crèches associatives le font dans le Sud de la France.

L’Assemblée Nationale a voté début novembre le budget en baisse de la mission « Travail et emploi », avec la réduction du nombre de contrats aidés.

Depuis la réforme annoncée par Le Président Macron au mois d’août 2017 la structure ne sait ce qu’elle va devenir puisqu’en décembre, un des contrats aidés va s’arrêter, et en février il y en aura trois de moins.

« Grande inquiétude pour tous, membres de l’association et parents qui se réunissaient ce lundi 27 novembre pour envisager l’avenir. Des questions se posent quand au devenir de ces crèches associatives qui se sont regroupées autour d’un collectif départemental ».

Alors que pour de nombreuses communes qui accueillent des parents avec de jeunes enfants ces structures qui ont un rôle très important à différents niveaux, sont nécessaires, le risque est de les voir disparaître très rapidement si l’Etat ne change pas d’avis ou ne trouve pas des solutions techniques, ou bien, si elles ne sont pas aidées à d’autres niveaux pour compenser les manques par rapport aux besoins d’encadrement pour les enfants.

Parents et personnels participeront donc à un grand rassemblement devant la Préfecture de l’Hérault le mercredi 13 décembre à 10 h avec une marche jusqu’à la place de la Comédie et ils envisagent d’autres actions car pour eux, l’heure est grave.

A cette occasion ils interpelleront le représentant de l’État en essayant de rencontrer Monsieur le Préfet, Pierre Pouëssel, le même jour. Ils ont besoin de votre mobilisation pour les soutenir.

 

Jean-Claude Agullo toujours inspiré par la lumière

agu4

 agu2017 005  Après être revenu sur ses bases, Jean-Claude était reparti dans des œuvres en relief mais on ne l’arrête plus car pour « Une psyché » il rajoutait :

« on ne se voit plus dans son reflet, mais peut être est-ce plus joli ?. »

Et de plus, sa dernière réalisation est uniquement le fruit de son inspiration.

L’inauguration de l’Antenne du RAM de Poussan pour un service public de qualité

ram1DSC_0012 (14)

Le Relais Assistants Maternels (RAM) du « canton de Mèze » a ouvert ses portes le 1er Novembre 2002.

Bien que porté et géré par le CCAS de Mèze, le RAM fut  dès le départ intercommunal puisque son animatrice, Christine MORANTA, intervenait sur les communes de Bouzigues, Gigean, Loupian, Mèze, Montbazin, Poussan et Villeveyrac ; Les locaux du RAM étant situés sur la Ville de Mèze.ram2DSC_0025 (8)

Face au nombre important d’assistants maternels recensés sur le territoire, une deuxième antenne, située sur la commune de Poussan a ouvert ses portes le 1er Septembre 2016. Celle-ci a permis d’une part de désengorger l’antenne de Mèze, jusque-là saturée, d’autre part de permettre une plus grande proximité géographique pour les assistants maternels habitant sur les communes de Gigean, Montbazin et Poussan. Cette deuxième antenne est animée par Françoise ADELINO.

Le RAM est un lieu d’information, de rencontre et d’échange au service des parents, des assistants maternels et des professionnels de la Petite Enfance où les parents et les futurs parents peuvent y recevoir gratuitement des conseils et des informations sur l’ensemble des modes d’accueil. L’animatrice les accompagne alors dans les démarches administratives parents-employeurs ; les informe sur les aides auxquelles ils peuvent prétendre ; leur propose une liste actualisée des places disponibles chez les assistants maternels ; établit un échange sur les questions éducatives ou relationnelles…ram3DSC_0023 (9)

C’est aussi un lieu où Les assistants maternels trouvent un soutien et un accompagnement dans leur pratique quotidienne car l’animatrice leur propose une information actualisée sur l’ensemble des démarches administratives (demande d’agrément, statut, missions, droits et obligations) ; un soutien et des conseils dans les relations avec les enfants et/ou les parents-employeurs ; une écoute, un échange et un soutien dans l’exercice quotidien de leurs fonctions ; un accueil pendant les ateliers organisés par le RAM ; des formations et conférences pour se perfectionner dans l’exercice de leur fonctions.ram4DSC_0031 (7)

Mais dans les locaux du RAM des ateliers éducatifs collectifs sont proposés, qui constituent des temps d’éveil et de socialisation pour les enfants accueillis par les assistants maternels, ceux-ci permettent aux enfants de rencontrer d’autres enfants, d’autres adultes ; de participer et découvrir différentes activités pour favoriser leur développement ; de se préparer à la vie en collectivité et notamment l’entrée à l’école au travers d’une socialisation douce et progressive.

Actuellement, près de 160 assistants maternels libéraux, proposant plus de 600 places d’accueil, peuvent bénéficier de ce service en sollicitant les deux animatrices, Christine MORANTA et Françoise ADELINO, toutes les deux étant Éducatrices de Jeunes Enfants.

Il faut savoir que le coût global de fonctionnement du RAM est pris en charge par le Conseil Départemental de l’Hérault, qui participe au financement du salaire des deux animatrices, par la CAF de l’Hérault par le biais de la Prestation de Service Unique (PSU) et la prestation de service dans le cadre du Contrat Enfance Jeunesse (CEJ) et par les 7 communes membres qui financent le reste à charge, au prorata du nombre d’habitants.

L’inauguration du RAM – Antenne de POUSSAN, se déroulait donc ce 30 novembre en présence des Conseillers Départementaux du secteur, des représentants de la CAF, de plusieurs Maires venus des Communes impliquées ou de leurs représentants, de nombreux assistants maternels souvent venus accompagnés par les enfants dont ils ont la charge, de mamans de jeunes enfants et de plusieurs élus de Poussan.

Après avoir visité les locaux de la commune dédiés au RAM, il a été précisé comment les communes et principalement celle de Poussan  soutenaient le RAM dans ses activités.

ram5DSC_0038 (4)

« La ville de Poussan a initié depuis une vingtaine d’année une politique de l’enfance ambitieuse, concrétisée par des partenariats avec la CAF, le département : Contrat temps libre, puis Contrat enfance jeunesse. Le niveau élevé d’offre de services dédiés à l’enfance explique en grande partie l’attractivité de notre ville auprès des familles. Le RAM y a participé activement et nous nous félicitons de l’ouverture de cette antenne poussannaise qui prouve le succès de ses missions et vient renforcer un dispositif qui a su trouver sa place. » Précisait Jacky Adgé, Maire de Poussan qui rajoutait : « Ce nouvel espace de référence apporte un service de proximité aux habitants de Poussan, de Gigean et de Montbazin. Il s’est installé dans un bâtiment communal réhabilité par nos services et constitue un maillon du nouveau pôle attractif que nous sommes en train de mettre en place au jardin public. Il s’inscrit dans une politique d’équipements de proximité en centre-ville, au service des populations, à vocation sociale et culturelle : salle Jean Théron, Foyer des campagnes, future maison des associations. Cette deuxième antenne ouverte au cœur de notre territoire souligne le nombre important d’assistants maternels à Poussan et la diversité de l’offre pour les parents : 1 crèche parentale, 2 micro-crèches… »DSC_0021 (9)

Après être revenu sur le désengagement de l’État au niveau  de cette aide aux parents il concluait en confirmant que les élus locaux devaient  rester les garants et les défenseurs d’un service public de proximité et de qualité. «  Cette antenne du RAM représente un soutien et un accompagnement utile pour les parents et les acteurs de la petite enfance. Un lieu d’échange, de partage et d’apprentissage, dans un esprit ludique et convivial, qui participe à l’épanouissement des petits Poussannais, des Montbazinois et des Gigeanais et de leurs parents. Je remercie les intervenants qui s’impliquent dans son fonctionnement et je lui souhaite le succès qu’il mérite. »

Le ruban pouvait être coupé  et la plaque dévoilée dans la joie avant que des jeunes enfants aux élus, des assistants maternels aux parents, entourés par des intervenants, tous se retrouvent à la salle Jean Théron, toute proche, pour un moment récréatif et convivial.