Un Téléthon 2019 ensoleillé et bien complémentaire

 Encore félicitations aux membres des 24 Heures de Poussan et aux participants, visiteurs et sportifs…

Cette année, pour le Téléthon 20189, ce fut après différentes actions précédant le week-end officiel (randonnée, crêpes,olives…)une entrée en matière bien énergique et fraternelle sous un soleil bien optimiste avec les  écoles maternelles et élémentaires de la commune qui ouvraient les 2 jours d’animations des 24 Heures de Poussan, dès ce vendredi.

Car le 6 décembre des courses relais au complexe des Baux se sont succédées avec en prime pour les élèves, des animations avec les pompiers de Bouzigues pour essayer de donner un peu de bonheur aux malades.

De l’enthousiasme et de l’énergie, des enfants motivés et des élèves des écoles élémentaires conscients que leur action ajoutée à celle des autres pouvait aider l’AFM pour vaincre. Ce fut un défilé presque ininterrompu sauf durant la pause repas pour les scolaires. Beaucoup de sourires et des parents pour accompagner tous ces élèves. thonP1310066

Car l’AFM-Téléthon est née d’une conviction et d’une volonté : guérir des maladies longtemps considérées comme incurables. Pour réussir, elle s’est fixée une règle d’or : la rigueur et l’efficacité. Au sein de l’AFM-Téléthon, bénévoles et salariés s’allient pour mettre en œuvre une stratégie uniquement guidée par l’intérêt des malades et l’urgence de la maladie évolutive. Trois missions : Guérir (recherche et développement de thérapies innovantes), Aider les malades (soins, accompagnement, citoyenneté), Communiquer les savoirs auprès des familles, professionnels et du grand public.thonP1310095

Chaque enfant laissait un petit cœur  pour participer à un tirage au sort prévu par les 24 Heures de Poussan afin de gagner un casque de pompiers et recevait avec grand plaisir un petit bonbon pour le remercier de ses efforts. Une longue guirlande sera réalisée avec ces petits cœurs. C’était parti à Poussan pour le Téléthon 2019.

Le Téléthon débutait donc officiellement ce samedi matin avec des stands pour les adultes. Les plus jeunes pouvaient réaliser un tour de moto l’après-midi.

Pour les 24 heures de Poussan et pour leurs partenaires, la motivation était toujours présente ce samedi matin, afin de finaliser l’événement, avec en prime un ciel magnifique comme la veille.

Bien que les samedis soient spéciaux au niveau national avec des actions possibles dans une période un peu trouble, les fidèles Poussannais avaient tenu à être présents.

Dès 8 h 30, après la mise en place de l’urne des dons, commençaient les vendanges de l’espoir. Devant les Halles pour les bénévoles  la journée débutait autour des stands. Tout était en place et l’équipe des 24 Heures de Poussan était déjà très active.   fmaP1310181

Et comme un peu partout, les Poussannais allaient se faire attendre de bon matin mais ils venaient plus nombreux en fin de matinée au moment des repas.

A partir de 9 heures 30, certains participaient en effectuant différents achats : des repas à emporter avec de la rouille de seiche, des pâtisseries, des huîtres et du vin, ou encore des produits réalisés par les 24 heures de Poussan.

Entre huile d’olive, gâteaux sucrés ou  salés, vins, pizzas, confitures et autres aliments, les visiteurs avaient le choix. Et en fil rouge ou pour le plaisir les visiteurs pouvaient  participer aux tombolas.

La randonnée des collines avait rassemblé cette année plus de trente marcheurs bien motivés qui allaient se diriger vers les Garrigues du nord de Poussan puis poursuivre leur rando au-delà vers les capitelles puis en grimpant sur le coupe-feu. Une très bonne ambiance et le plaisir de marcher pour la bonne cause.

Tandis que de bon matin ce fut plutôt calme, entre 11 h et 12 h 30, il y eut du mouvement et de la participation avec toujours la même convivialité entre bénévoles et visiteurs pour essayer d’obtenir un bon résultat financier avec des bénéfices reversés intégralement au Téléthon pour l’AFM. Des repas à emporter avec un bonne rouille de seiche concoctée par Christophe Morgo, des gâteaux… Les Poussannais présents pouvaient trouver leur bonheur avec d’autres produits.

fouliP1310212Mais à 10 h, ce samedi 7 décembre 2019 entre la Mairie et la crèche des Petite Pousses avait eu lieu le départ des Foulées poussannaises organisées par l’entente Poussan-Balaruc avec l’aide de très nombreux bénévoles pour la sécurité et le balisage. Ce fut une très belle réussite car plus de 230 coureurs étaient inscrits pour les 11 kms 500. Une belle somme pour le Téléthon 2019 ainsi récoltée.

Félicitations à ces sportifs de tous niveaux. Si le premier bouclait le circuit en 46 minutes environ, tous ont été très méritants car il fallait le faire : 200 m de dénivelé positif entre le Gymnase , les 3 lacs, le Chemin des Dames, le coupe-feu avant de revenir sur Poussan. Un très beau circuit. Un balcon qui donnait sur le bassin de Thau.fouliP1310215

Tous les coureurs ont été félicités et dans de nombreuses catégories, tandis que les 1ers ont reçu récompenses et coupes ou trophées.

A l’heure du podium l’on se félicitait que cette course ait pu se dérouler au mieux et qu’elle ait pu s’inscrire dans le cadre d’une belle action caritative.fmaP1310196

 dès 12 h 30, c’était le tirage des tombolas qui comportaient de nombreux lots.

L’on notera tout de même l’aide précieuse de Franck Cerepes, un dessinateur qui a tenu à s’associer à cet événement.

Le maximum avait été fait pour ce samedi caritatif, Martine Vandevelde, Présidente des 24 heures de Poussan, remerciait tous ceux qui s’étaient associés au Téléthon 2019,  avec les bénévoles et les participants, les partenaires associatifs, les écoles et les élèves, les commerçants de Poussan et ceux d’autres communes, l’Entente, les fées Clochettes, ainsi que la Mairie pour son aide matérielle.fmaP1310233

                                                  ____________________

A l’heure de la clôture, il ne fallait pas oublier que d’autres actions allaient gonfler la cagnotte du Téléthon poussannais.

Le mouvement touchait déjà à sa  fin et déjà les 24 Heures nous informaient que l’association se réunirait et communiquerait un premier bilan de ce Téléthon au niveau local, tandis que pour remettre les lots ce serait ce lundi 9, à la salle sous la crèche avant d’indiquer qu’à priori ses membres reviendraient l’an prochain en poursuivant les mêmes objectifs.

Martine et toute son équipe pouvaient se relâcher  Félicitations aux 24 Heures de Poussan toujours stoïques pour le travail accompli avec depuis quelques semaines plusieurs manifestations visant à récolter des fonds pour le Téléthon, et des animations variées. Et il en est de même pour tous ceux, des marcheurs aux acheteurs, des coureurs aux enfants, qui ont participé avec tout leur coeur…fmaP1310240

A savoir : les  » 24 heures de Poussan  » peuvent se féliciter  d’être en mesure de verser 8000 € à l’AFM, ce samedi soir . 

« Ce résultat n’est que provisoire car nous comptons encore sur la participation au   LOTO  du mois de janvier et sur les promesses de dons ! Encore un petit effort et nous pourrons faire aussi bien que l’an passé grâce à votre générosité et votre implication. Les   »24 heures de Poussan  »    réitèrent leurs remerciements et leurs encouragements à tous les donateurs et à tous les bénévoles. « 

et « Un grand merci à toutes et à tous, bonnes fêtes de fin d’année. Rendez-vous en janvier 2020. »

A l’approche des fêtes , il reste des cartons de vin rouge et blanc (tarif 20 €). S’adresser à l’association…

 

 

 

Blandine Rouger au Salon de thé de Poussan pour des dédicaces

Blandine Rouger, auteur et  Poussanaise réalisait une séance de dédicaces pour son second roman intitulé  » Comme un destin à écrire », ce samedi 7 décembre de  au Salon de thé de Poussan  » Doux comme un cactus ».

De nombreuses personnes sont venues la rencontrer et cette initiative fut couronnée de succès.profffffffCapture 
profCaptureCertains visiteurs présents lors de cette séance de dédicace avaient lu son premier roman ( « Tu aimeras ton Prochain comme Toi-Même ») et voulaient découvrir le second (« Comme un destin à écrire »).
D’autres personnes venaient, attirées par les thèmes du second roman : ( Parcours d’un couple entre l’Algérie et la France, l’histoire des Pieds-noirs, le « vivre ensemble », la notion de transmission…). Pour en savoir plus sur Blandine et sur son second roman :http://blog.ville-poussan.fr/?p=119971http://blog.ville-poussan.fr/?p=119971

Très belle participation aux Foulées de Poussan : 231 coureurs

Très belle participation aux Foulées de Poussan : 231 coureurs et donc 2310€ pour l’AFM Téléthon qui seront reversés aux 24 Heures de Poussan, félicitations. fouliP1310212A 10 h, ce samedi 7 décembre 2019 entre la Mairie et la crèche des Petite Pousses avait eu lieu le départ des Foulées poussannaises organisées par l’entente Poussan-Balaruc avec l’aide de très nombreux bénévoles pour la sécurité et le balisage. Ce fut une très belle réussite car plus de 230 coureurs étaient inscrits pour les 11 kms 500. Une belle somme pour le Téléthon 2019 ainsi récoltée.

https://youtu.be/K2QUiF_uB4Y

Félicitations à ces sportifs de tous niveaux. Si le premier bouclait le circuit en 46 minutes environ, tous ont été très méritants car il fallait le faire : 200 m de dénivelé positif entre le Gymnase , les 3 lacs, le Chemin des Dames, le coupe-feu avant de revenir sur Poussan. Un très beau circuit. Un balcon qui donnait sur le bassin de Thau.fouliP1310215

Tous les coureurs ont été félicités et dans de nombreuses catégories, tandis que les 1ers ont reçu récompenses et coupes ou trophées.

Tous ont tenu à saluer l’organisation sans faille des Foulées par l’Entente Poussan-Balaruc, tandis qu’Emmie Charayron, Poussannaise, Championne du Monde Juniors de Triathlon Olympique, et Championne d’Europe de Triathlon Elite, Championne de France actuelle de Triathlon,  et Jésus Valtiera, Adjoint au Maire délégué aux sports, félicitaient les valeureux coureurs.

Les résultats sur Temps course dès que parus : http://www.tempscourse.com/fr/resultats.php

Vigilance avec les nids de frelons que vous apercevez

Ce vendredi matin, en se promenant, des Poussannais ont aperçu un nid de frelons car ceux-ci se voient plus facilement maintenant avec la chute des feuilles.
Dans ces cas-là vous pouvez avertir les services municipaux et les pompiers pour vous informer et pour éventuellement neutraliser le nid et sécuriser le périmètre si le nid est vraiment très impressionnant. Si le nid est dans un terrain privé ce seront certainement des services spécialisés qui interviendront
Les interventions sur la voie publique et dans les bâtiments communaux sont gratuites, en revanche les particuliers doivent s’informer en premier lieu à la Mairie ou au 112 quant celle-ci est fermée.
Le frelon européen (Vespa crabro) est une espèce d’hyménoptère eusocial de la famille des vespidés ressemblant à une guêpe commune mais de taille deux fois plus importante ; c’est en fait la plus grosse des espèces de guêpes européennes. La reine atteint jusqu’à 35 mm, les ouvrières font de 18 à 25 mm et les mâles de 21 à 28 mm. Rayé de jaune et de noir sur l’abdomen, la tête, le thorax, l’abdomen et les antennes sont teintés de roux.Ses colonies annuelles ne survivent pas aux premiers froids, à l’exception des jeunes reines fécondées.frelooooo20191103_165637

Au printemps, celles-ci créent dans les arbres morts, murs de pierre sèche, greniers ou cheminées, voire dans les vieilles bottes de paille, un tas de compost ou de vieux chiffons, dans les charpentes ou soupentes, un nid en papier mâché (fibres végétales mâchées) abritant les premières alvéoles où elles pondent les premiers œufs.

Après éclosion des larves, les reines qui ont survécu jusque là les nourrissent elles-mêmes jusqu’à la mue. 5 à 7 semaines après la première ponte, ces premières ouvrières matures déchargeront alors la reine de la plupart des travaux. En automne, la colonie atteint son apogée, de jeunes reines et des mâles naissent, prélude du cycle suivant. Les nids sont souvent composés de 5 à 10 (voire 12) rangées de plateaux superposés constitués d’alvéoles toujours orientés vers le bas, mais la configuration générale du nid peut fortement varier selon l’endroit où il est construit. La couleur et les motifs du papier varie selon la fibre végétale collectée par les ouvrières.

Description de cette image, également commentée ci-aprèsUn nid comprend en moyenne 5 000 alvéoles. Le nid, fin août, peut dépasser une capacité de 25 litres et la longueur ultime de son grand-axe (en région méridionale, juste avant les premiers froids) peut atteindre un mètre. Les plus grands nids se rencontrent dans les charpentes et les arbres creux car ces emplacements offrent le plus de surface de fixation. Plus la bonne saison est longue (cas de la région méditerranéenne), plus les colonies seront développées et plus les nids seront volumineux en fin de saison.

Les jeunes mâles et femelles qui apparaîtront en juin ou juillet ne participent pas à la construction du nid. Lors des premiers froids automnaux, les mâles et femelles et la reine de la saison meurent, ainsi que les ouvrières. Ce sont les jeunes femelles récemment fécondées qui passeront l’hiver pour constituer de nouvelles colonies.

La piqûre de cet insecte, comme celles des autres vespidés est très douloureuse à cause du diamètre du dard et de la composition du venin, celle-ci n’est pas mortelle même lorsqu’une personne est attaquée par plusieurs dizaines de frelons. Néanmoins une seule piqûre peut tuer si l’individu est allergique, en particulier en cas d’œdème de Quincke ou de choc anaphylactique.

Ca sentait bon les crêpes

Cette semaine, plusieurs volontaires et bénévoles des 24 Heures de Poussan proposaient aux sorties du groupe scolaire des Baux, et à celles du groupe Véronique Hébert de belles crêpes qui ont fait le plaisir de nombreux enfants.creDSC_0002 (32)

Et au-delà de la gourmandise les enfants appréciaient doublement la dégustation en sachant que grâce à celle-ci ils alimentaient aussi la récolte du Téléthon.

Tambourin : l’USP en pleine forme

tambourin49947266_1995765317173560_9018606537555312640_nLes Minimes 1 disputaient le plateau de Montpellier et ont remporté leurs 3 matches face à Grabels, Narbonne et Cazouls.

Les Minimes 2 ont remporté 1 match sur 3;

La Série A Masculine se déplaçait ,à Paulhan et a enregistré la blessure d’un joueur ce qui les a fait finir à 13 à 2, s’inclinant à 13 à 8.

La Série B1  s’est imposée à Paulhan par 13  à 11

La Série B2 Masculine s’est inclinée face  l’ogre de la poule Montarnaud par 13 à 7.

La Série C Masculine s’est imposée face à Lavérune par 13 à 10.

La Série A Féminine s’est imposée à Teyran par 13 à 0.

La Série B Féminine s’est imposée face à Bessan par 13 à 6.

 

Heureux qui comme les globe-trotters ont fait un beau voyage

Ils étaient partis le 4 juin 2018 de Poussan. Ils sont revenus début juillet 2019 en pleine forme, heureux tout de même de se retrouver à leur point d’attache, de pouvoir se relâcher et d’apprécier en l’analysant en se re-mémorant leurs vécus toute les séquences de leur formidable voyage autour de la planète.

      Après un point final au Brésil ils étaient de retour.

Mais auparavant, Aurélie et Julien Anselme, de jeunes Poussannais avaient effectué avec leur fille Lola alors scolarisé au CM2 un tour du Monde en un an, en profitant au mieux des pays découverts.

 Après le Sri Lanka, et la Malaisie puis Bali, ils sont passés à Hong Kong, au Cambodge en Thaïlande, en Australie, en Nouvelle Calédonie, en Polynésie française, en Nouvelle Zélande, à Hawaï puis aux Etats-Unis, (dans différents Etats) et après le Mexique et le Costa Rica, le Pérou,  ce fut l’Argentine avant le Brésil.

Quelques mois près leur retour et après un voyage extraordinaire que nous avons pu partager avec eux, nous les avons rencontrés avec grand plaisir. Ils sont heureux d’avoir pu associer de nombreux Poussannais et des amateurs de voyage à leur aventure grâce à des photos, des vidéos, des reportages, Facebook et autres réseaux même si pour eux ce n’était pas un besoin mais plutôt l’envie d’en faire profiter un plus grand nombre. et c’est vrai, nous avons vécu cette aventure avec eux, par procuration.

Le retour, au début de l’été, a facilité les choses après 3500 km à pied, 37 vols, 18 pays visités en utilisant tous les moyens de locomotion, même les plus insolites.

« Nous n’avons pourtant pas vécu trop de galères car nous avions planifié un maximum auparavant. Hôtels, voyages, tous les longs transports tandis que les excursions et autres liaisons ont été choisies sur place au fur et à mesure. »anselme444Capture

Pourtant ils ont essuyé une mini tempête mais le plus gros problème fut le tremblement de terre dit de Bali en août 2018. Ils étaient à 10 kms de l’épicentre lors de la 1ère secousse (A Lombok qui est une île d’Indonésie située entre les iles de Bali et de Sumbawa, https://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9ismes_de_2018_%C3%A0_Lombok)

Avec plus d’une centaine de répliques ce fut une expérience difficile à gérer mais enrichissante au niveau relationnel. Elle leur a permis de comprendre comment vivent ces populations qui ayant tout perdu ou presque gardent le moral, s’aident les uns les autres et vont de l’avant.

Cela explique peut être le fait qu’ils mettent au second ou au troisième plan, les  soucis environnementaux sans trop planifier. L’instant présent est déjà si difficile à vivre pour la plupart.

D’ailleurs, si en Amérique du Sud les moyens sont aussi limités, l’avenir étant moins incertain, chacun essaye de valoriser son petit cadre de vie au niveau individuel. Le reste dépend des choix politiques .

Nos voyageurs ont pu aussi constater que l’image que l’on se fait de certains pays ne correspond pas toujours à la réalité…anselme55555555Capture

Ainsi si Hawaï s’est presque totalement américanisé, l’Australie a gardé son cachet mais l’on a bien du mal a y rencontrer des aborigènes, desautochtones mais aussi des animaux (vivants…).

Nos trois voyageurs ont donc eu de mal à rencontre les Kanaks en Nouvelle Calédonie, les vrais Polynésiens aussi.anselme5,bjb55Capture

 » Il est devenu difficile de retrouver les témoins de certains peuples qui ont perdu peu à peu leur identité avec  un phénomène d’immigration qui est pour ainsi dire général, d’un pays vers un autre plus attirant, un phénomène accentué par le tourisme de masse. »

Et si L’ouest américain est magnifique, si Lola a aussi bien apprécié Las Vegas, attention, l’extraordinaire beauté des sites ne doit pas faire oublier la pauvreté de nombreuses personnes qui comme toujours côtoie la richesse inqualifiable de certains.anselmeCapture

« Quant à l’Amérique du Sud, si dans certains quartiers, et dans certaines villes, il faut rester très vigilants, nous n’avons pas souffert de l’insécurité. D’agréables surprises avec le Costa Rica, un pays bien accueillant, sans armée, où chacun se respecte et où les animaux eux aussi sont appréciés… »

« Le fait que nous ayons pu utiliser des hôtels et d’autres modes d’hébergement locaux nous a permis de considérer ceux-ci régulièrement à leur juste valeur. Nous nous sommes adaptés en permanence, nous avons accepté de dormir n’importe où. »

« Souvent comme pour la nourriture le plus fiable était de rester local au niveau goût et au niveau fraîcheur. Nous avions tout de même tenu à nous faire vacciner pour toute une série de maladies. D’ailleurs, pas de soucis à ce niveau. Nous avons découvert des saveurs des préparations, en évitant les restaurants à touristes.Ce ne fut que du bonheur pour nos papilles. »

Nos trois Globe-trotteurs ont donc apprécié cette aventure avec très peu de déconvenues: un taxi trop cher et des soins pour une infection urinaire vraiment onéreux pris en charger par leur assurance. Il faut dire qu’avant de partir ils  avaient pensé à tout ou presque : les assurances, justement, les avions, par une agence, presque tous les logis…

Et ainsi ce fut jour après jour de très belles surprises avec en tête les chutes de l’Iguazu entre Brésil et Argentine qu’ils ont pu découvrir des deux côtés en en prenant plein les yeux…

« Revenus en France, en-dehors de toute considération politique, ils se disent que dans notre pays nous avons encore bien de la chance à plusieurs niveaux : couvertures sociales, retraites, soins… Sauf pour le prix de carburants très élevé »

Il ne faudrait pas que ce qui  a été acquis disparaisse et ils comprennent que nous soyons nombreux à avoir des inquiétudes de ce côté-là.  Dans certains pays si on le peut, l’on travaille encore à 80  ans pour survivre.

« Quant à la religion si la Malaisie et le Sri-Lanka « ont été difficiles à gérer », ailleurs (dans les pays visités) ce n’a pas été un problème car l’on s’aperçoit que les gens les plus démunis sont alors prêts à tout donner pour se rattacher à l’espoir, celui de jours meilleurs, celui d’un au-delà moins difficile.. ».anselme888Capture

Et pour Lola qui a très bien vécu ce long voyage ce fut une expérience très enrichissante qui lui a permis de prendre beaucoup de maturité. Elle a suivi durant cette année-là le programme du CM2 avec ses parents, et depuis septembre poursuit bien sa 6ème au collège de Poussan.

Le seul souci est la resocialisation mais l’intégration se fait petit à petit….

« D’ailleurs, côté langue orale et communication excepté très rarement en ville, les gestes, un minimum d’espagnol et de l’anglais de base ont suffi sauf pour le portugais-brésilien qui est assez complexe »

Pour réaliser leur pérégrination, il aura fallu tout programmer et bien-sûr mettre de l’énergie au travail durant plusieurs années pour le financer. Un budget de 50 000€ pour eux trois a été nécessaire, extras compris (Jet-ski, excursions…).

C’était leur choix.

Et Ils retiendront de cette aventure unique des expériences mémorables pour peut-être un futur projet.anselme66669Capture

S’il savent que dans nombreux pays non visités la situation n’est pas des meilleures, bien au contraire, c’est auprès des autochtones, qu’ils ont pu découvrir les richesses intérieures de l’Homme et ils sauront analyser toutes les séquences pour aller de l’avant.

Pour l’instant, ils ont repris un rythme régulier, le travail, et ont retrouvé leurs repères avec beaucoup de plaisir, au bout de 12 mois, on le comprendra.

Une bien beau voyage dont ils nous ont fait profiter sur Thau-Infos, sur le Blog de Poussan et sur les réseaux. Encore un grand merci.

Prêts à repartir ?

 le lien de leur chaîne YouTube : https://www.youtube.com/chan côtés ce fut sublime*

Pour les suivre :https://www.instagram.com/familytrotter/

 

Sambo : très belle Coupe d’Occitanie à Poussan

SOMBAP1300940

Cette année encore le Comité National de sambo avait donné  au JAP sa confiance pour organiser la Coupe d’Occitanie  enfants et seniors de sambo sportif et de sambo combat. Il fallait pour le JAP être à la hauteur mais l’on pouvait compter sur de très très nombreux bénévoles disposés à tous les postes, de l’accueil à la remise des médailles et à la maintenance.

La commune de Poussan ainsi que le JAP (qui a même connu une certaine notoriété jusqu’à Chypre) avaient donné rendez-vous au dojo de Poussan à tous les sportifs licenciés ce 30 novembre 2019.

Tout était prêt dès le vendredi soir pour l’accueil des sportifs. Les infrastructures étaient en place.

Et le samedi matin place aux jeunes avec le championnat d’Occitanie minimes( 13/14 ans), juniors( 15/17ans). L’après-midi était réservé aux seniors(18  et plus).

La compétition était animée par de nombreux bénévoles du JAP, le club de Judo/ Sambo poussannais avec de très nombreux participants pour de nombreux clubs représentés pour cette Coupe organisée par le comité Occitanie de Sambo et le JAP qui recevait l’évènement.

Avec une entrée gratuite et une buvette à disposition, avec une organisation au top, cette coupe d’Occitanie qui  comptait pour les qualifications en Coupe de France  a atteint des sommets avec un très bon niveau.

 

« Journée riche en émotions, des combats bien menés, une bonne gestion des  horaires, une équipe de bénévoles présents et soudés. »
Fabrice Barbe et Serrano Didier sont très fiers de leurs athlètes et 
remercient les bénévoles, le public.SOMBAP1300963

Le Tennis Club de Poussan en assemblée ce samedi 30 novembre 2019

 

L’Assemblée générale du Tennis Club de Poussan s’est tenue le samedi 30 NOVEMBRE  2019 .Voici le rapport moral présenté par les membres du bureau : Dans ce cadre, plusieurs sujets ont été abordés : tout d’abord les EFFECTIFS de la saison 18/19

Pour la saison qui s’est terminée le 31 08 2019 le TCP a compté 201 membres licenciés pour 174 en 2018, (116 J + 85 A) +27 par rapport à l’an dernier. Il y a une forte augmentation chez les jeunes +32 (chez les jeunes garçons +18 ; chez les jeunes filles +14) et légère baisse chez les adultes -5(-4 Hommes et forte hausse chez les Femmes -1).

Le club remonte à la 40ème place au niveau du comité de l’Hérault (cinquantième place en 2018).

Pour info, le Comité de tennis de l’Hérault est le plus important de la ligue du L.R avec 20141 licenciés et La Ligue Occitanie la 2ème plus grosse ligue de France en nombre de licenciés.

Le tennis est le deuxième sport du Département, et de la région et aussi au niveau national, derrière le foot.

Avec 201 licenciés le Tennis club est une des plus grosses associations sportives du village c’est exceptionnel pour le club.  nnisP1300970

Et le club précise : « Les infrastructures elles n’ont pas évoluées, les courts de tennis (4) sont à refaire ; 2 en Green Set (résine) comme actuellement et 2 en terres artificielles) En effet les terres artificielles ont plusieurs avantages puisqu’elles permettent de jouer comme sur des courts en terre battue et sont très souples pour les articulations. Ces courts demandent beaucoup moins d’entretien que des terres classiques et sont moins onéreuses. Un autre avantage est qu’il est possible de jouer même quand il a plu ce qui n’est pas le cas de Green set (courts en dur résine) puisqu’il faut attendre que les courts sèchent. »

« Le club house actuel partagé en 2 avec le Tambourin n’est plus adapté au club de tennis, il n’y a pas de vestiaires homme et Femme puisqu’il sert de local technique pour l’école de tennis qui demande de pls en plus de matériel et les cours adultes aussi. »

Et il rajoute : « Nous demandons à la municipalité de Poussan la création d’un nouveau club House côté parking du Dojo qui serait plus centralisé par rapport aux courts de tennis et aussi adapté à l’accueil des handicapés, le tennis fauteuil est en plein essor et permet d’obtenir des subventions supplémentaires dans le cadre de projet d’agrandissement ou de développement de club de tennis. Le terrain prévu sur le PLU entre le Dojo et le club house du foot permettrait la création de 2 nouveaux courts de tennis puisqu’il y a la place. L’effectif de 201 licenciés doit nous permettre de financer ce projet à l’aide au Développement des Clubs (ADCP FFT et des subventions grâce à l’agglo dont nous faisons partie ainsi que l’aide du Département). Il faut savoir que dans le cadre de création ou de réfection des courts et de création de club house, la FFT a subventionné à hauteur de 3 Millions d’€ en 2018/2019. »

Un dossier doit être monté avec la mairie en collaboration et la FFT (comité de l’Hérault). Le club contactera les différents constructeurs selon les surfaces demandées et se rapprocher des clubs environnants qui ont mis en place ces nouveaux terrains (TC Gigean, Le Barrou à Sète, le TC Villeveyrac, le TC Frontignan et le TC La Peyrade ont changé leurs terrains en terre artificielle récemment ou sont en cours de changement pour le dernier cité.

Pour information, le Club est à ce jour, pour la nouvelle saison (qui a débuté le 1er septembre) à plus d’une centaine de membres licenciés et nous devrions finir la saison entre 160 et 170 licenciés.nnisP1300971

POINT FINANCIER DE LA SAISON 18/19 fait par le Trésorier du club, Rémy TOURNIAIRE

Le Trésorier fait le bilan détaillé des dépenses et recettes en indiquant que finalement le budget est respecté et que le bilan est à l’équilibre même avec un léger bénéfice de 145€.

Le budget prévisionnel 2018/2019 était moins optimiste compte tenu du coût des enseignants (salaire Moniteur et Apprentie Moniteur) mais des recettes supplémentaires comme les aides à l’embauche d’apprenti et des sponsors du club ont permis de boucler ce budget.

RESULTATS SPORTIFS DE LA SAISON 18/19 (terminée en août 19)

Les résultats sont moins bons en championnat par équipe qu’en championnat individuel

Les joueurs de l’équipe 1 se distinguent dans les tournois et championnats individuels :

Baptiste Piqueras fait ½ finale du championnat sénior de l’Hérault excellence (3ème série) va être récompensé lors de soirée des sportifs du 6 décembre.

Nicolas Bernard finit en finale du même championnat de l’hérault excellence (3ème série) va être récompensé lors de soirée des sportifs du 6 décembre.

Kévin Gral fait finaliste du tournoi de Montbazin 2019 va être récompensé lors de soirée des sportifs du 6 décembre.

Mehdi Boukari a remporté 3 tournois 3ème série dont Montagnac, CERS

DÉPARTEMENTAUX SÉNIORS :

L’équipe Dames 1 en championnat de l’Hérault 2ème Division finit 4ème sur 6

L’équipe 1 Messieurs 4ème sur 6, et se maintient en 1ère Division.

L’équipe 2 Messieurs finit dernier de poule et descend en 2ème division.

L’équipe 3 Messieurs finit dernier et descend en 4ème division

En Coupe d’Automne 2éme division, les Dames finissent à la 2ème place /6

Les joueuses font un super parcours et perdent en 1/2 FINALES DE CE CHAMPIONNAT.

En coupe des Dames, elles finissent 3ème /4, en 3éme Division.

 COUPE DE L’HÉRAULT :

L’équipe homme composée de Mehdi, Alex, Steph et Sylvain et Nico a perdu au 3ème tour à élimination directe.

COUPE COURTES

En Coupe Courtes Dames finissent 4ème sur 6 Division 1

En Coupe Courtes Hommes finissent 4ème sur 6 division 1

RÉSULTATS DES ÉQUIPES JEUNES

Coupe des Jeunes de l’Hérault.

Les 17/18ans garçons finissent 5ème sur 6 en Division 2

Championnat Galaxie vert (8 à 10 ans ) :

Garçons : finissent derniers de leur poule avec un bon niveau

Filles : finissent dernières de leur poule avec un bon niveau également

Les meilleurs classements chez les jeunes :

En 2019 Baptiste Piqueras 15/2 (16 ans)

Les Tournois :

Le club organise 2 tournois, le tournoi de Printemps et d’Automne

Le tournoi d’Automne 2018 a été le dernier et arrêté faute d’implication des membres et de travail que cela génère et suite aux intempéries qu’il y a souvent à cette période.

De plus, le nombre de participants baisse suite aux dégradations des terrains et aux plaintes des joueurs par rapport à l’éclairage insuffisant.nnisP1300975

LE POINT SUR LA NOUVELLE SAISON

ECOLE DE TENNIS

Suite au départ d’Alex Bellugue, Medhi Boukari est le nouveau BE référent du club. Il est assisté de deux AMT (Assistants Moniteurs de Tennis) Kévin Gral licencié au club et Quentin Daniau du TC La Peyrade.

A ce sujet le club précise : « Nous avions chuté en nombre de jeunes en 2017/2018, nous explosons les inscriptions chez les jeunes avec 116 jeunes cette année soit +32 jeunes. Cette saison nous en sommes à 77 jeunes licenciés au 30 novembre et notre objectif est d’être à +100 jeunes en école de tennis c’est bien parti ! »

« Cette année les inscriptions se sont bien passées malgré beaucoup de travail en début de saison et le départ d’Alex Bellugue. Les licences ont toutes été saisies par le Président Arnaud Tanquerel, Manon ayant quitté le club, nous la remercions pour le temps passé l’an dernier en tant que membre et bénévole à la saisie des licences et pour le secrétariat. »

COURS ADULTES

ENTRAINEMENTS EQUIPES et COURS COLLECTIFS ADULTES

Cette année le démarrage des cours collectifs a été avancé mi septembre. Medhi s’est chargé de la mise en place des plannings d’entraînement et a constitué des groupes.

Le Planning des entraînements et cours collectifs est très chargé sur certains horaires et d’autres beaucoup moins. Le Club ne peut satisfaire tous les désidératas.

RESULTATS SPORTIFS DE LA SAISON 18/19 (nouvelle saison 2019/2020)

Coupe d’Automne Dames.

Coupe d’Automne Division 3 : pour l’instant l’équipe dames est classée 3ème sur 4 il reste encore une rencontre.

Championnats départementaux seniors

Dames 1en 3éme division font forfait cause manque d’effectifs et des blessures.

Messieurs 1. En 1ere division. , finit 5éme sur 6. Descendent en 2ème division pour 1 seul point d’écart !

Messieurs 2. En 2éme division, finit 6éme sur 6 et descendent en 3ème division.

Coupe d’Automne : pour l’instant l’équipe dames est classée 3ème sur 4 il reste encore une rencontre.

Coupe de l’Hérault Jeunes

.Pour le début 2019, 1 équipe inscrites en 17/18 ans finit dernier de sa poule.

Cette année 2 équipes 11/12 ans filles et garçons vont être inscrites.

En galaxie il va y avoir normalement des équipes (se renseigner auprès de Mehdi)

FORMATIONS :

Florian Galiano a réussi son JAT 1

Pour les JAE ceux qui veulent faire la formation doivent se rapprocher de Nicolas Bernard et d’Alex Bellugue

3 licenciés du club ont obtenu leur diplôme de Moniteur Medhi nouveau moniteur du club, Sylvain Thomières parti enseigner au TC Pont St Esprit dans le Gard et Léa Redon partie enseigner au TC Loupian en remplacement de maternité.

INVESTISSEMENTS

Le club a racheté chez Intersport du matériel pédagogique, des balles en début d’année, 2 nouveaux petits filets pour les petits

Au niveau infrastructure : Complexe tennis au sein du complexe sportif des baux : des devis vont être faits à la demande de la municipalité sur la réfection des courts et de l’éclairage en LED et pour la construction de 2 nouveaux courts.

ADMINISTRATIF

Le BE intervient uniquement en libéral. L’administratif est traité par le Président et le Trésorier. La secrétaire Manon Bernard ayant quitté le club

COMMUNICATION

Florian Galiano va se charger de la communication du club via Adoc et Facebook.

Concernant la communication interne le Club utilise depuis 4 ans le logiciel ADOC avec des messages à 1500 caractères, le problème des envois groupés c’est que les mails arrivent dans les mails indésirables.

Pour la communication externe, Jean marie Philipon les transmet sur le blog de la mairie et sur Thau-Infos.fr (pages : Poussan, Sports).

SPONSORING

Intersport pour des raisons de facilité.

Le Club rajoute : « L’utilisation de la carte de fidélité par les membres du club nous a permis de récupérer 2323 € auprès d’Intersport. (2500 € l’an passé) nous pourrions encore faire mieux car beaucoup de membres ne pensent pas à donner la carte lors des achats chez INTERSPORT. La remise fidélité a permis les investissements notamment l’achat des filets (150€ pièce) et d’autres matériels pédagogiques, les adhérents du club y ont donc contribué par leurs achats. Cette année nous avons déjà acheté du matériel pédagogique dont 2 nouveaux petits filets démontables. Il est prévu aussi de racheter des tableaux de score mais très chers (150€ l’unité). »

Plusieurs sponsors du club : dont la Carrosserie GROSSO à Poussan, Le restaurant A LA VOILE BLANCHE à Bouzigues, AFFLELOU opticien centre commercial Balaruc, La Pointe d’Elixir et le Dressing d’Isa à Poussan, Rapid Fermetures Mathieu Letort qui a installé les panneaux pour l’affichage des sponsors au centre des courts il y a 2 ans.

DIVERS

Club formateur : Une démarche est en cours actuellement pour que le TCP redevienne club formateur. Les critères se sont durcis, mais avec l’augmentation du nombre de licences jeunes, c’est possible.

Tennis à l’école primaire et maternelle .

Action de Medhi avec les écoles Hebert et des Baux, de nombreuses classes des 2 écoles de Poussan font 1 cycle de 6 séances de tennis par an. L’an passé Alex avait toutes les classes de primaire ainsi que les grandes sections de maternelle.

La journée de récompenses des sportifs poussannais : le vendredi 6 décembre.

Vont être récompensés : Baptiste Piqueras ½ Finaliste championnat individuel sénior Excellence, Nicolas Bernard Finaliste championnat individuel sénior Excellence, Kévin Gral Finaliste du tournoi sénior de Monbazin 2019.

Réservation des terrains

« Une réservation en ligne devrait être mise en ligne au Printemps 2020 nous préviendrons les adhérents quand elle sera activée (accès via nouvelle appli TEN’Up ) »

Sortie Open Sud de France Tournoi ATP250 Montpellier : l’an passé le club de Poussan était la plus gros effectif à être venu le mercredi. Cette année la sortie se déroulera le mercredi 5 février : le club prévoit une cinquantaine de jeunes, une tombola va être mise en place pour financer les places. (voir Mehdi pour récupérer les tickets). Des encadrants sont demandés pour les amener à l’ARENA et les accompagner toute l’après-midi.

Le Bureau : Suite à des départs de membres du bureau, le bureau cherche à se renforcer, toute personne intéressée pour s’impliquer dans la vie associative du club peut se rapprocher de Medhi le moniteur BE ou d’Arnaud Tanquerel le président du club.

CONCLUSION du CLUB /

« * Bon niveau sportif surtout en individuel avec un nombre de licenciés qui remonte (excellente école de tennis et des éducateurs de qualité)

* Des infrastructures vieillissantes et un club house trop petit pas adapté à la réception des équipes hommes et femmes (pas de vestiaires).

Remerciements à la commune pour la subvention annuelle et l’aide technique à l’entretien des courts (détérioration des grillages), au Conseiller Départemental, et aux entreprises partenaires, pour leurs aides matérielles, financières et dotations pour les tournois,

Remerciements à tous les membres du bureau, des commissions, à l’équipe enseignante, aux capitaines et responsables des équipes et à toutes les personnes qui s’activent bénévolement pour le bon fonctionnement du club. »

Bureau :

Président : Arnaud TANQUEREL, né le 09 septembre 1972 à NANCY, domicilié à 34560 POUSSAN, 20 LOT SERVAT, gérant de société

Président d’Honneur : Bernard BRESSON

Trésorier : Rémy TOURNIAIRE

Secrétaire : Florian GALIANO également chargé de la communication ADOC FFT + page Facebook

Autres membres du Bureau : Nicolas Bernard (également JAT2 du club)

Commission Sportive, , Nicolas Bernard, Medhi Boukari, Florian Galiano

Commission Animation Florian Galiano, Arnaud Tanquerel

Commission administrative : Rémy Tourniaire , Arnaud Tanquerel