VENDANGES 2020 : POUR LE DEPARTEMENT LA TOURNEE DES CAVES SE POURSUIT A COURNONSEC

montaIMG_20200914_150406

 Les vendanges se poursuivent toujours dans le vignoble Héraultais. La récolte s’annonce correcte cette année et Kléber Mesquida, Président du Conseil Départemental,  ou quand il ne peut se déplacer les conseillers départementaux,  vont à la rencontre des dirigeants des caves du Département…
 Les conseillers départementaux des cantons poursuivent ainsi  leur tournée de près de 30 caves-étapes. Ces visites sont l’occasion d’échanges sur le plan d’Hérault Irrigation, la lutte biologique contre les parasites de la vigne, les aides à l’acquisition du foncier portées par le Département…
Ce lundi 14 septembre après-midi ils étaient 4  à Cournonsec à la cave de Montagnac Domitienne car en 2019 il y a eu fusion des 2 caves, celle des Terroirs de la voie Domitienne construite en 2006 et celle Montagnac fondée en 1937.
 Plusieurs viticulteurs poussannais  en sont coopérateurs.
 
Au total 458 VITICULTEURS POUR 20 SALARIES.montIMG_20200914_153351
Cela représente 2674 Ha, 1993 à Montagnac, le reste à Cournonsec avec une production en 2019 de 156004 HL (Montagnac : 115140 Hl et Cournonsec 40864 Hl)..
Voir tableau pour l’encépagement….
Jean-Marc Bouvier, Directeur Général de de la Cave Montagnac Domitienne et Boris Calmette, le Président de la cave ont accueilli 4 conseillers Départementaux, dont Yvon Pellet,  Conseiller Départemental et délégué à la Viticulture,  Christophe Morgo, Conseiller Départemental du Canton de Mèze, Mme Amiel et  Mr Martinier, Conseillers Départementaux du canton de Pignan…
Après une présentation de la cave par ses dirigeants  tous les sujets concernant la viticulture  ont été abordés d’une façon globale : car cette année La filière héraultaise attend une récolte de 5,3 millions d’hectolitres, soit 10 % de plus qu’en 2019, avec des disparités suivant les secteurs : une vendange en baisse à l’est de Montpellier mais en progression dans la vallée de l’Hérault et le Bassin de Thau.

Avec 2,25 millions d’euros pour la viticulture post-Covid le Département a voulu apporter une aide rapide et EFFICACE QUI SE POURSUIT AVEC L’AIDE A LA DISTILLATION.

En effet, cette année, pour surmonter la crise, le Département a voté un budget exceptionnel de plus de 2 millions d’euros, qui s’ajoutent aux 17 millions d’euros déjà consacrés à la viticulture en temps normal.

• 250 000 euros pour financer la main d’œuvre pour les travaux des vendanges en s’engageant à maintenir le RSA pour les non-salariés agricoles qui pourraient y participer.
• Une aide pour distiller les hectolitres invendus : la crise COVID a entraîné une forte baisse des ventes de vin. Résultat : des cuves encore pleines à l’heure de la nouvelle vendange !

Pour les vider, sans pour autant casser les prix en vendant les vins à bas coûts, l’Etat a permis aux caves de distiller des hectolitres de vin.  Pour une meilleure valorisation du prix de ce vin vendu pour la distillation, le Département contribue à hauteur de 2 euros par hectolitre distillé.

Les dirigeants de la cave Montagnac Domitienne  ont salué ces mesures et expliqué (voir vidéo) quelles étaient les spécificités de leur structure.

Au niveau de la vente ce sont les négociants , les revendeurs et les distributeurs qui assurent celle-ci pour 95% de la quantité, le reste étant vendu dans les caveaux de vente qui doivent parvenir à se développer pour assurer la promotion des produits. Projection des volumes pour 2020 : 176200 hl.

Pour répondre à la demande et dans un souci de respect de l’environnement qui s’accompagne d’une pression sociétale, développement des démarches HVE et Terra Vitis, de la production en vin biologique et poursuite de la démarche RSE. Beaucoup d’efforts à faire avec de nombreuses contraintes..

Au niveau stratégique, il s’agit d’être acteur de la commercialisation, de pouvoir installer des jeunes, de poursuivre le développement de l’irrigation, d’adapter les chais et les techniques aux évolutions du marché avec une demande sur le rosé qui nécessite une certaine technicité, de développer les actions en matière de développement durable tout en se posant le problème d’un foncier qui se fige peu à peu.

Une veille foncière pourrait-être souhaitable  pour ne pas voir des parcelles viticoles disparaître peu à peu et utilisées à d’autres fins…

Le Département soutient dans ces domaines la filière viticole conscient qu’il faut valoriser la viticulture dans le Département grâce à une communication de haut niveau et s’occuper des domaines dans lesquels il peut apporter une aide efficace.

Il en est conscient et fera tout pour que la viticulture puisse rester un des maillons forts de l’économie dans l’Hérault…

Les vendanges sont terminées pour plusieurs viticulteurs Poussannais

Après les Chardonnays, les Merlots ainsi que les Syrahs ce fut le tour des grenaches, des Cabernet (s) et enfin des Arinaroas et des Carignan (s). Tout a été rentré sans encombre. Pour Lionel, ainsi que pour les viticulteurs portant leur récolte à la cave Montagnac-Domitienne de Cournonsec, c’est terminé, la cave fermait ce mercredi 16 au soir, celle de Montagnac restant ouverte encore au moins une semaine.  Un certain soulagement.vendIMG_20200916_080909

« Les vendanges ont été bien précoces, près de 15 jours d’avance, ce qui a permis qu’elles soient plus longues dans le temps. Il a été judicieux d’attendre les petites pluies de fin août début septembre. Elles ont boosté la maturité des raisins et leur ont permis de se développer au mieux. »

Il y a eu du degré (régulièrement 13° et 13°5 en fonction des cépages) et en plus un bon équilibre en quantité ce qui va donner une bonne  récolte dans la norme. Dans la moyenne des 5 dernières récoltes, soit 25% de plus que l’an dernier…vzendIMG_20200916_081040

Les grenaches, les Cinsault (s) et les Carignan (s) les mieux adaptés au terrain ont tiré leur épingle du jeu.

C’était donc une belle fin sous le soleil. La pluie devrait montrer le bout de son nez en fin de semaine. Elle permettra aux sols qui sont en déficit hydrique de  réaliser de petites réserves dont la vigne maintenant en phase de récupération en profitera au mieux…

 

Le Judo Athllétic Poussanais rouvre ses portes à partir du lundi 14 septembre 2020.

Il est heureux de vous accueillir pour cette nouvelle saison, bien sur, dans le respect des normes sanitaires.st cyprien-1

Petit bilan:
Après avoir obtenu, la saison dernière, le label animation par la FFL et disciplines associées, le JAP vient de recevoir le label performance.
C est le plus haut label qui existent pour cette fédération.
Le travail fourni par ses jeunes combattants est aussi récompensé puisque deux de ses cadets sont promus sur la liste des sportifs de haut niveau du Ministère des sports.japa-6713562026484491756
C’est une très grande fierté pour le club mais aussi pour tous les combattants qui ne ménagent pas leurs efforts pour arriver à un bel épanouissement personnel et à de beaux résultats.
Vive le JAP !!!!!!

A Poussan, dans le cadre de la programmation [PRENEZ L’AIR], organisée par le réseau CPIE Bassin de Thau

Des événements vont avoir lieu à Poussan dans les semaines à venir, dans le cadre de la programmation [PRENEZ L’AIR], organisée par le réseau CPIE Bassin de Thau et de nombreux partenaires. Voici le détail ci-dessous :

Toiles plumes rêves, le mercredi 16 septembre à 14h, page 16 du livret

animaPRENEZL'AIR_Affiche_poussan_16sept
- Recréez le paysage avec des mots et des pinceaux ! le dimanche 20 septembre à 10h, page 18 du livretanimaPRENEZL'AIR_Affiche_poussan_20septpays,bjbjbjCapture

La programmation complète est téléchargeable/consultable sur www.bit.ly/prenezlair

animaCapture

L’école Maternelle des Baux sera fermée à partir du lundi 14 septembre et jusqu’à nouvel ordre par décision de M. le Préfet

« En raison de l’évolution du contexte sanitaire et au regard des différents cas de covid-19 confirmés positifs dans l’école Maternelle des Baux par décision de M. le Préfet, en relation avec l’Inspection d’Académie, les élus et la directrice de l’école, l’école Maternelle des Baux sera fermée à partir de lundi 14 septembre et jusqu’à nouvel ordre. Les parents seront informés rapidement de la date de reprise de l’école. »

L’école Elémentaire des Baux ainsi que l’école Maternelle et Elémentaire Véronique Herbert restent ouvertes.

Concernant l’École Maternelle des Baux :
Comme prévu par le protocole de l’Éducation Nationale, les parents dont les enfants sont considérés comme cas contact (classes de Mme Vigouroux, Mme Pueyo, et Mme Cros) seront prévenus par l’Éducation Nationale et seront contactés par l’Agence Régionale de la Santé via la Caisse Primaire d’Assurance Maladie qui leur indiquera le protocole sanitaire à suivre, ainsi que les démarches administratives à effectuer.
Les agents de la collectivité et les enseignants ayant été en contact avec les enfants ont également été placés en isolement.
Les élus, l’Education Nationale et le personnel communal sont mobilisés pour gérer au mieux la situation. Les enfants bénéficieront du plan de continuité éducative (enseignement à distance).

Pour rappel, il est de la responsabilité de chacun d’observer strictement les règles sanitaires en vigueur :
– Port du masque obligatoire aux abords des écoles
– Lavage des mains fréquent et régulier
Les parents sont invités à prendre la température de leurs enfants avant le départ pour l’école. »

Le CAP Football recevait Mèze en Championnat : 3 à 3

capaIMG_20200913_150843 Un match nul logique pour ce derby entre Poussannais et Mézois
Pour ce premier match de la saison 2020-2021, le CA Poussan Foot recevait Mèze ce dimanche après-midi au Stade Albert Boutou.
Après six mois sans compétition et une préparation estivale tronquée par la Covid_19, les hommes de Ludo Margouet ont fait match nul sur un score spectaculaire de (3-3).capaIMG_20200913_151136
 2 buts de Yoann Carbonell
 1 but de Morgan Ferrer

Compagnie du Strapontin : pour découvrir la pratique du théâtre, ou la faire découvrir à vos enfants ?

Face à l’évolution de la crise sanitaire sur notre Département et compte tenu des préconisations de la Préfecture, la Mairie de POUSSAN  a décidé que le forum des associations , prévu pour le dimanche 30 Août, était annulé.

Vous souhaitez découvrir la pratique du théâtre, ou la faire découvrir à  vos enfants ?

Pas de panique !

Vous trouverez ci-joint toutes les informations concernant nos groupes « théâtre adultes » et « théâtre jeunesse ».

Et pour toute inscription, il vous suffira de contacter le Strapontin par mail :

Tél. 06 42 13 54 88

contact@compagniedustrapontin.fr


Ne tardez pas ! Il reste très peu de places !!!

  TELECHARGER L’ INFO « THEATRE JEUNESSE » : https://mcusercontent.com/d0a22708466e094ff76a3ef98/files/62c66c4c-d40a-45ba-8963-8a822dc014a8/

Rejoignez le Conseil de Développement !

Le Conseil de développement (Codev) est une instance de démocratie participative qui réfléchit collégialement à l’avenir du territoire, à l’horizon 2040. Ce groupe d’une centaine de membres bénévoles est composé de citoyens du territoire issus de la société civile et représentants de ses forces vives.dvpCapture

Répartis en 4 groupes de travail, les sujets ne manquent pas : économie bleue, verte, circulaire ; habitat et mobilité ; sport et nature, chacun trouve sa place aisément, selon ses sujets de prédilection. À l’aube de ce nouveau mandat et dans une optique de toujours mieux associer la société civile au fonctionnement de la collectivité, Sète agglopôle méditerranée souhaite réserver des places à des candidatures spontanées de personnes intéressées par l’avenir du territoire et ayant la disponibilité et le souhait s’investir.

N’hésitez pas à adresser votre demande par mail, à codev@agglopole.fr ou par voie postale à Mr le Président – Sète agglopole méditerranée, 4, avenue d’Aigues – 34 110 Frontignan.

Renseignements au 04 67 46 47 97.

Offre de recrutement pour des postes de service civique au collège Via Domitia.

Poussan, offre de recrutement pour des postes de service civique au collège Via Domitia…DSC_0077 (6)
POUR
o accompagner les collégiens dans la structuration et l’animation d’un foyer des élèves ;
o participer à l’animation des semaines de l’engagement collégien, encourager la formation par les pairs en accompagnant les élus volontaires, encourager la participation des élèves ;
o participer à la préparation et à l’animation des réunions du Conseil de la vie collégienne, accompagner les élus et favoriser les initiatives des collégiens (recherches de subvention, réponses aux appels à projet académiques) ;
o initier des actions de sensibilisation à la lutte contre le harcèlement à l’école (mise en place du dispositif des ambassadeurs lycéens), à la lutte contre les addictions, à l’égalité entre filles et garçons…
o s’impliquer auprès des équipes éducatives et des élèves dans l’organisation de temps forts liés à la citoyenneté comme la journée de la laïcité, la journée de la mémoire et des génocides, la journée des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions, la semaine d’éducation contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations, la lutte contre la facture numérique.
o s’impliquer dans le développement de médias dans le cadre scolaire (webTV, webradio, journaux lycéens, blogs…) en mobilisant les élèves autour du professeur documentaliste ;
o prendre part à des ateliers liés à l’exercice du débat, du jugement et de l’argumentation (conseils d’élèves, ateliers philosophiques…) pour aider au bon déroulement des séances (préparation du matériel nécessaire, remise en état des locaux,…) ;
o accompagner des classes ou des groupes d’élèves lors de déplacements liés aux projets mis en place (visites d’institutions, de lieux de mémoire…) ;
o développer des ateliers de jeux éducatifs.
Quand ? À partir du 1 octobre 2020 (8 mois, 30 h/semaine)
Quel domaine ? Culture et loisirs
Combien de postes disponibles ? 4
Quel organisme ? Dsden 34
Le lieu de la mission est accessible aux personnes à mobilité réduite ? Oui
La mission est accessible aux mineurs dès 16 ans ? Non

https://www.service-civique.gouv.fr/missions/poussan-clg-contribuer-a-lanimation-de-la-vie-lyceenne-1

Contact

Stéphane RUSSO
T : 04 67 78 98 35 Collège POUSSAN  34560 Poussan
« Le collège Via Domitia implanté à POUSSAN, dans l’Hérault, est un établissement public local d’enseignement qui accueille un peu plus de 750 élèves de de la 6ème à la 3ème venant de 3 communes : GIGEAN, MONTBAZIN et POUSSAN.

90% des élèves étant demi- pensionnaires, l’offre d’activités sur le temps méridien nécessite d’être plus dense et la mise à disposition d’un foyer encadré par des volontaires du service civique permettrait aux élèves d’accéder, voire de porter des activités socio-éducatives, culturelles et sportives.
Les actions des volontaires du service civique viseront à favoriser un climat scolaire plus serein. Ils encourageront les élèves à prendre des initiatives et des responsabilités. »

Découvrez le 3ème roman de Blandine Rouger : « Au Fils de la lune »

Blandine Rouger vient de publier son 3ème roman : « Au Fils de la lune »

En 2016, nous avions découvert le roman de Blandine Rouger, qui nous avait prouvé qu’elle avait des talents pour l’écriture avec un très beau livre, « Tu aimeras ton Prochain comme Toi-Même ».

« Résidant à Poussan depuis plus de quarante ans, élevée dans des valeurs d’entraide, elle a toujours été portée par un esprit bienveillant. D’autant qu’ayant pas mal voyagé, et souvent dans des conditions simples avec sa famille et ses amis, elle a pu apprécier la beauté de notre planète et acquérir ainsi une ouverture d’esprit qui lui a permis d’explorer son moi-intérieur et la richesse de celui des autres.« Ecrire et présenter « Tu aimeras ton Prochain comme Toi-Même » fut donc un grand plaisir et une expérience passionnante et ne fit que renforcer l’envie d’écrire un second  livre, mais, celui-ci, pas du tout dans la continuité du premier. »rbt

En 2018 ce fut donc  » Comme un destin à écrire «  pour plonger dans une nature envoûtante, en allant à la rencontre de Louis, l’enfant qui marche dans la montagne, dans les traces de pas de son grand frère, au cœur de l’Algérie, dans un matin glacial d’hiver, vers la lanterne de la connaissance…et qui traversera, plus tard, la douloureuse guerre d’Algérie.

Blandine Rouger vient donc de publier un nouvel « Opus », un roman, « AU FILS DE LA LUNE » , une aventure qui débute en octobre 1915 dans l’Empire Ottoman.

« Séraphin Christol, combattant dans les Dardanelles, agonise dans la boue, emportant, avec lui un lourd secret. Septembre 2019 – Sète. Victoire, enquêtrice dans les assurances pendant plus de vingt ans vient de quitter son emploi afin de reprendre en mains les rênes de sa vie. Elle s’empresse de rejoindre Claire, sa meilleure amie afin de la conseiller sur l’achat d’un appartement. Sa vie va alors basculer…Victoire sera entraînée dans une aventure sur laquelle elle n’aura aucune prise. Bien au-delà de ce qu’elle aurait pu imaginer… »

Blandine se surprend elle-même d’avoir écrit déjà 3 romans mais il faut dire que pour elle, l’écriture est synonyme de joie et d’effervescence. Une sorte de jeu pour attraper les mots.

« C’était déjà ainsi lors de mon enfance. A présent, écrire me permet d’avoir le plaisir, en premier lieu, d’échanger avec mes enfants. D’aborder des sujets de fond avec eux. Et avec des personnes de mon entourage qui m’inspirent. Puis viennent les échanges tout aussi enrichissants avec les lecteurs qui ont chacun leur interprétation lors de la lecture. Il n’y a pas de périodicité dans l’élaboration et l’écriture de mes romans. Le hasard et surtout le confinement de 2020 ont précipité les choses et m’ont permis de finaliser cet opus. J’ai pu, depuis plusieurs mois, me poser beaucoup plus, poser aussi mes idées et revenir sur celles qui s’étaient accumulées ou que j’avais mémorisées depuis des années. » précise Blandine Rouger…

Car pour l’auteur, maîtriser le début du roman lors de sa genèse est évident. Sa conclusion lui est plus ou moins connue. Mais ce qu’il y a à l’intérieur n’apparaîtra qu’au fur et à mesure lors de son écriture… « En écrivant le contenu de mon roman, je me sentais entraînée par lui. Je savais où il me mènerait et j’en découvrais les étapes au fur et à mesure, fruits de mon imagination. »

Et si quelquefois son inspiration est fortuite, suite à un objet retrouvé, à des échanges lors de séminaires de travail ou durant des repas, des déplacements professionnels, les recherches historiques sont aussi pour Blandine des éléments qui vont alimenter son imaginaire, nourrir sa pensée et développer un suspens qui va auto-alimenter son imagination.

Vivre des émotions, comme elle a eu l’occasion d’en ressentir dans un open-space où elle travaillait, est aussi source de créativité. Ainsi, pour « Au fils de la lune » ce sont de multiples situations qui ont dopé la créativité de Blandine : Des échanges avec des personnes de son entourage amical, familial ou professionnel, des moments émotionnels intenses, la redécouverte de la ville de Sète (un véritable coup de foudre! ) après y avoir habité dans son enfance et poursuivit ses études au Lycée.

Avec ses couleurs, ses criques, ses quartiers typiques et animés, son côté ésotérique, Sète est devenu alors une des bases de ce dernier roman à laquelle elle a associé son intérêt pour la Lune qui depuis son enfance, reste à ses yeux aussi mystérieuse.

« Ces bases étant posées j’ai souhaité abordé avec un côté romanesque et onirique d’autres thèmes auxquels je suis attachée : la résilience et la dignité des personnes vivant des situations dramatiques suite à un accident, l’éthique et le « libre arbitre » de chacun, ainsi que les libertés individuelles remises en question avec le développement des nouvelles technologies… »

Et c’est donc à Sète qu’ « Au fils de la lune » va vous amener à découvrir Victoire. Une héroïne qui prend un tournant dans son activité professionnelle car la façon dont elle travaillait n’avait plus de sens pour elle. Et désirant reprendre sa liberté elle se retrouve malgré elle dans une situation inattendue. Sans oublier Claire, artiste peintre à Sète, sa meilleure amie, qui aime la vie.

Côté masculin, Ugo attirera votre attention : Commissaire de police à Sète, il est en contact avec son ancien binôme, Maxime qui le tempère et lui apporte son expertise. Ugo, exigeant, très charismatique, sensible, passionné de poésie se retrouvera dans des problématiques personnelles et professionnelles qui le dépassent….

« Ce dernier roman fut source de grande joie et de bonheur. L’écriture d’un roman, surtout à suspense, nécessite une grande rigueur : le mystère doit être entretenu. Chacun des personnages reste énigmatique tout en se dévoilant. Pourtant il faut maintenir une continuité, une logique dans les enchaînements… » Conclut Blandine Rouger.

Alors n’attendez-plus. Découvrez « Au fils de la lune » et allez jusqu’au bout du mystère dans lequel vous vous laisserez happer…

Disponible, Pour l’instant : chez Amazon

AU FILS DE LA LUNE

 https://www.amazon.co.jp/AU-FILS-LUNE-BLANDINE-ROUGER/dp/