MJC : une soirée bien artistique ce 27 juin

    Isabelle Maselli, Présidente de la MJC, et le Conseil d’Administration de la MJC avaient invité les élèves pianistes et ceux en herbe à la MJC, dans la salle de spectacle pour un récital qui permettait de montrer que les enfants et adolescents ont bien progressé. Les parents étaient nombreux à 18 h 30 pour fêter cette fin de saison.     museP1080072 (1)

Les nombreux enfants des ateliers piano de l’association allaient présenter leurs réalisations artistiques. Il faut dire comme le précisait Marina Dumonceaud, qu’ils sont très assidus, qu’ils font des prouesses en suivant les cours de leur professeur, Nan Hansen qui exerce à la MJC depuis plus de 17 ans. Tous les parents des virtuoses s’étaient déplacés .museP1080081

Mais auparavant les plus petits de l’éveil musical ont joué à leur niveau, sans trop se compliquer et tant mieux, les quatre saisons de l’année avec tambourins, petits pots et autres ustensiles pour accompagner des chansons comme les Crocos ou Fifaïo qui illustraient les différentes périodes. Beaucoup de naturel et déjà du rythme pour la plupart qui n’hésitaient pas à donner de la voix, accompagnés par leur professeur, Aurélia David.museP1080083 (1)

 Pour le piano, venus pour encourager leur enfant, l’écoute des parents était maximale. Quant aux jeunes musiciens, ils n’étaient pas impressionnés mais fiers de montrer leurs progrès à un auditoire conquis, en solo ou à quatre mains. museP1080089Du sérieux et de la motivation pour tous ces petits pianistes qui à leur niveau ont interprété des morceaux adaptés à leurs âges mais d’un bon niveau : Julien, Lisa, Léna, Emmie et bien d’autres plus grands encore, n’ont pas hésité à se lancer dans les tarentelles et les valses, les menuets à 2 mains ou à 4 mains.museP1080093 (1)

Ce fut un bon moment partagé sans modération par les musiciens en herbe et par leurs parents avec de très belles surprises musicales.museP1080097

Félicitations à tous les élèves de Nan pour ce petit concert bien sympathique et à nos petits apprentis qui « connaissent déjà la Musique ».

Gala MJC : la musique les passionne, le chant aussi

siqueP1080335     Ce jeudi 29 juin, à 20 h, à la salle de spectacle de la MJC, le gala des élèves des ateliers « Musique » marquait le dernier acte des soirées de fin de saison pour la MJC qui décidément, avec les écoles, a animé ce mois de juin . Nous avions l’occasion d’apprécier le fruit du travail régulier des élèves de  Nan Hansen, de Violaine Allix, de Gilles Daguzan et de Fabien Lefebvre respectivement au piano, au violon, à la guitare et à la batterie. La soirée allait tenir ses promesses avec des prestations de très bonne qualité, des mini concerts pour des élèves qui débutent et pour d’autres plus compétents qui prouvent qu’avec du travail l’on progresse rapidement, des duos, des mix élèves/professeurs, et même du chant de haute volée.

Pour cet évènement ouvert à tous, le public très nombreux, plus une place,  n’a pas été déçu et au contraire si les élèves qui semblaient motivés et passionnés, unis autour des partitions,  continuent dans ce sens, du classique au moderne, de la batterie à la guitare électrique, d’ici quelques années du classique à ACDC, des valses à la techno, cela va « donner » dans Poussan.  Ils étaient très nombreux cette année et n’avaient pas hésité à s’associer pour le meilleur.

 Marina  Dumonceaud précisait que comme chaque année les ateliers avaient eu un grand succès : « Toujours avec autant de sérieux mais aussi de plaisir les élèves très sollicités par de nombreuses fêtes, des pianistes ayant joué la veille,  avaient préparé cette soirée avec minutie et pour certains allaient se produire à plusieurs pour vous offrir un mini-concert. Un peu d’angoisse mais intérieurement beaucoup de plaisir. »siqueP1080313

Le public allait être ravi. De la qualité, du spectacle, de nombreux musiciens et une grande maîtrise au niveau de l’organisation avec des enchaînements rapides, même quand il s’agissait pour de petits orchestres rassemblant des musiciens bien synchronisés de se mettre en place…siqueP1080309

 

Dès la première partie Julien, Estelle, Emilie, Clarisse, Coline, Lucille, et Noémie qui en solo ou en duo, ou encore accompagnés par des guitares, un saxo et des violons n’hésitaient pas avec du Gainsbourg, du Gurlitt et du Mozart et l’on savourait la fraîcheur de leurs interprétations.siqueP1080332

Pour les guitares il en fut de même. Autour de Gilles Daguzan, plutôt dans l’accompagnement que ce soit  la guitare sèche, l’acoustique ou à l’électrique, les jeunes musiciens ont bien « assuré » sur scène .

Au violon, l’on ressentait une belle maturité fruit de plusieurs années d’efforts. Et quel beau cadeau quand toute la classe accompagnée par des violoncelles, un batteur et un guitaristes a interprété   « Purple Haze » et « You raise me up » avec une chanteuse de haut niveau pour magnifier le tout.

Une attention et un grand bonheur pour un public vraiment emporté tant la qualité des interprétations était remarquable.siqueP1080325

Concentrés sur leurs instruments les élèves ont savouré ces instants sur scène, dans un même plaisir.

Même pour  la batterie, ce fut une démonstration de maîtrise avec des compétences qui ne demandent qu’à se développer au fil des ans. Mais entre Lucien et son Metallica, Julia interprétant « Highway to hell » et Anakin pour « Young song », la route est bien tracée.

siqueP1080319

Et cette année, cerise sur le gâteau, le groupe chant a donné de la voix entre du Gospel et les « Choristes »  pour que la palette des interprétations soit éclatante

Les familles venues en nombre ainsi que les amis des musiciens et chanteurs étaient on ne peut plus heureux d’avoir partagé avec eux une soirée musicale remplie de surprises : avec un répertoire varié, avec des orchestres et des classes complètes autour des professeurs avec lesquels les élèves étaient en osmose,  l’on a ressenti un profond plaisir et une belle maturité pour tous les jeunes musiciens que l’on voit progresser d’une année sur l’autre avec toujours la même envie de placer la barre plus haut pour donner le meilleur.siqueP1080344

Vraiment, une belle démonstration pour ces jeunes qui ont su nous faire vibrer. Et un grand merci aux professeurs toujours aussi soucieux de transmettre outre leurs connaissances, leur passion aussi…


Des stages d’été pour chanter avec Karla Doyen

L’été, cette saison de l’année où la plupart d’entre nous peuvent prendre du temps pour soi, changer d’air, se renouveler…
voixCapture
Nous proposons deux stages qui s’inscrivent dans cette perspective. Deux stages qui permettent de se rencontrer, se retrouver, de respirer, de transformer…de différentes façons
Du 7 au 11 juillet: Du chant de l’ego vers le chant de l’être
Un stage où le chant et au centre des expériences
Du 26 au 30 août: Etre Soi
Un stage où la respiration transpersonnelle holotropique est au centre des expériences
plus d’information, cliquer ici

Karla Doyen
Harmonia del arte
06 76 82 36 89

Stage de chant : vers la voix libérée

Avec Karla Doyen

photo karla- Art-thérapeute par la voix et l’expression scénique

- Psychopraticienne avec un regard transpersonnel

- Formée à la Respiration holotropique

- Chanteuse lyrique et Improvisations libres

Après une dizaine d’années de carrière de professeur de chant, j’ai bifurqué vers l’art-thérapie et l’accompagnement de chacun dans SA voix (voie) (Formation auprès de Jacques Bonhomme)

En tant que chanteuse lyrique soucieuse de la forme, j’ai cheminé vers le chant spontané, désireuse de fond.
Dans ce parcours, ce qui me passionne, c’est ce chemin du chant de l’ego vers le chant de l’être.
Pendant mon cheminement, j’ai rencontré les états de conscience élargis. D’abord par le chant méditatif, puis à travers une formation à l’hypnose et finalement par la Respiration transpersonnelle holotropique.

kiosCapture

 

Ateliers et stages printemps – été avec Karla Doyen

Respirer…chanter…être…méditer…bouger…marcher…Faites votre choix.
VOIXCapture
26-27 mai: Vers la voix libérée – Poussan (34)  + ici
3 juin: Atelier du dimanche: La respiration transpersonnelle holotropique – Thezan des corbières (11)   + ici
7-11 juillet: Du chant de l’ego vers le chant de l’être – Lagrasse (11)   + ici
26-30 août: Etre Soi – Lagrasse (11)   + ici

Karla Doyen
Harmonia del arte
06 76 82 36 89

Le Souffle Court avec EscapadeS

Pour fêter l’arrivée des beaux jours, EscapadeS vous propose une soirée concert avec le groupe
 
Le Souffle Court
Le samedi 2 Juin
à Poussan, lieu privé (mystère, mystère!!!)
Le Souffle Court est une formation totalement atypique, un petit bijou en forme de trio nous offrant des compositions délicates et ciselées où l’élégance et la malice d’Anaïs à la voix et à la clarinette se marient aux basses cadencées de Gaël au baryton, animés par le groove de Mikaël au Beat-box.
Pour vous faire une idée vous pouvez suivre ce lienhttps://www.youtube.com/watch?v=eWeWKBjNFcg&feature=youtu.be

Le Mas d’Aimé sera également présent et proposera ses Assiettes de charcuteries, Assiettes de fromages et son légendaire Tiramisu à la framboise, sans parler de ses vins, bien sûr!
L’ouverture des portes se fera à 19h et le concert débutera à 20h30.
L’entrée au concert est à 10€, gratuite pour les moins de 15 ans accompagnés.
Les Assiettes sont à 8€ et le Tiramisu à 4€.
La jauge est limitée, et la réservation indispensable, pour le concert et pour la restauration! Alors si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à en informer le plus rapidement possible EscapadeS!

« Chantons Offenbach ! », un stage avec la Compagnie du Kiosque

« La Compagnie du Kiosque » propose un stage chant ouvert à tous intitulé « Chantons Offenbach ! ».tenoAffiche-Offenbach1024

 

C’est en effet divers extraits des œuvres du compositeur de « La belle Hélène », de « La vie Parisienne » qui serviront de base de travail aux stagiaires. Ce stage sera animé par le ténor Ismaël Armandola et se déroulera à Poussan le 17 et 18 Mars prochain.

Pour tous renseignement et inscriptions vous pouvez contacter « La Cie du Kiosque » par téléphone  au 04.67.78.23.11 ou par email : lacompagniedukiosque@wanadoo.fr

« Originaire du Massif Central et fils d’agriculteur, il troque le volant des poids lourds et des engins de chantier pour une carrière de chanteur lyrique.
C’est en 2002 qu’il prend ses premiers cours de chant avec Jean Perrier, qui lui fait découvrir sa voix et l’art lyrique.
Diplômé du conservatoire de musique de Lyon-Villeurbanne, il fait ses premières apparitions solistes dans West Side Story où il incarne « Tony » et dans La chanson de Fortunio d’Offenbach dans le rôle de « Valentin ». tenoCapture


Il découvre le monde de l’opérette et de l’opéra bouffe en 2010 avec la compagnie Cala et le festival de Lamalou-les-bains. Il se produira entre autre dans : Orphée aux enfers, La fille de Madame Angot, Le baron Tzigane, Le prince de Madrid, Les cloches de Corneville et La fille du tambour major.
Il a un coup de cœur pour Offenbach et décide de créer autour de ses airs, un spectacle musical « Quand l’amour s’en mêle » avec une soprano et une pianiste.
Il travaille régulièrement dans les maisons d’opéra telles que Lyon, Lille, Genève et Lausanne et participe à divers festivals.
Ismaël se passionne et se forme en parallèle à la voix parlée et aux aspects psychologiques et psychopathologiques liés à l’instrument vocal. Formé en Voxthérapie par Jean Perrier et en Art-thérapie par Brigitte Sénéca, puis auprès de nombreux orthophonistes et phoniatre, il intervient entre autre, dans les entreprises, l’enseignement et la formation des professeurs.

 Après avoir expérimenté de nombreux styles et répertoires, Ismaël s’oriente vers le registre lyrique et bel canto.
Ces dernières années, dans le cadre du « Festival d’Opéra du Grand Sud », ismaël Armandola travaille sous la direction du chef d’orchestre Mark Foster et du metteur en scène Jacques Brun sur les opéras « Carmen », « Le Barbier de Séville » et « Dom Pasquale ». »

Avec Marvin, il y a de la Rumba dans l’air

marvin58CaptureEn 2008, c’était autour de Marvin que le groupe poussannais « Accords et Rumba  » s’était formé. L’on avait alors découvert un jeune prodige lors d’une fête du cheval à Balaruc le Vieux car il y avait interprété du Manitas de Plata pour remplacer une sono défaillante, faisant vivre à tous les spectateurs un grand moment de bonheur.

Marvin et la guitare, c’est une belle histoire. Sa première guitare, il l’a reçu des mains de Nino, membre des Gipsy Kings, et il a su très rapidement la faire vivre et vibrer. Et après le décès de Paco Espinas, un musicien hors pair, Marvin avait décidé de suivre le même chemin, jouant en solo mais adorant partager sa passion.marvmarvin 888444Capture

Après avoir emporté son père, accordéoniste, Robert Roussel, puis des amis Grégo et Armand au chant et à la guitare, Baptiste aux percussions et Kévin à la basse, dans son tourbillon musical, « Accords et Rumba » était né.

La musique gitane composait leur répertoire, et la compose encore avec des adaptations personnelles.

Les années ont passé et Marvin a suivi une belle route musicale. Si au début, il fallait aller l’écouter au Ranch des Quatre-aires, sur le chemin des Roques, à Poussan, maintenant, c’est dans toute la Région que l’on peut apprécier ses qualités et celles de ses compagnons.marv 3Capture

Pour eux, si tout se joue à l’oreille, sans partitions, même si le sang gitan coule dans leurs veines, c’est surtout une reconnaissance pour leur travail que de les encourager.

Cet été, il a donc animé bon nombre de soirées et à la demande il a mis le feu à des anniversaires, des mariages, dans des guinguettes aussi….

Certains musiciens sont venus prendre le relais autour de lui comme Florian (guitare et chant) ainsi que Roberto de Loupian (chanteur) avec même des danseuses flamenco, Sarah et Marie.

D’ailleurs, s’ils ont sorti quelques CD, et de nombreux Poussannais ont pu apprécier leurs talents à la dernière fête de la musique.

Et pour toujours progresser, Marvin et le groupe de Rumba Catalane préparent de nouveaux morceaux et des adaptations comme celle de « La Marine » de Georges Brassens avec guitare et accordéon, dans un local adapté qu’il a réservé à sa passion, la musique .

Pour l’écouter :

Tel :  Rose : 06.26.37.29.50 et Marvin : 06.59.44.11.53

 

Le Conservatoire Intercommunal de Sète

 RECONNAISSANCE DU MINISTERE ET TARIFICATION HARMONISEE POUR LA RENTREE 2017.

Le Conservatoire Intercommunal de Sète et du bassin de Thau est issu du transfert à l’agglomération du Conservatoire communal de Sète et de l’école de musique de Frontignan.

Il est donc constitué de son site principal à Sète (qui s’installera en 2018 au quai des Moulins) et de son antenne de Frontignan, localisée au centre François Villon.

L’année scolaire 2016-2017 a été consacrée à l’harmonisation des enseignements sur les 2 sites, notamment afin que celui délivré dans l’antenne de Frontignan soit conforme aux normes requises par le ministère de la Culture. Cet effort a permis au Conservatoire de recevoir, par arrêté du Ministre de la culture en date du 16 janvier 2017, le label de Conservatoire à Rayonnement Intercommunal (CRI).

L’étape suivante concernait l’harmonisation des tarifs sur les 2 sites, tarifs qui jusque-là étaient hérités des anciens établissements communaux. Ce sera chose faite pour la rentrée de septembre 2017 avec notamment la mise en place à Frontignan d’une tarification jeune très attractive, identique à celle qui est pratiquée depuis des années à Sète (moins de 60€/an).

Cette harmonisation permettra l’accès le plus large possible à l’enseignement de la musique. Une ambition sétoise qui portera désormais sur tout le territoire.