Bus : le planning de l’agence mobile

Afin d’améliorer significativement l’accès des habitants de l’agglopôle à la distribution des titres de transport et à l’information sur le réseau de bus, un véhicule aménagé sillonne toute l’année les communes du territoire.mobiCapture

TÉLÉCHARGEZ PLANNING MARS 2019 

Le règlement des achats peut s’effectuer en espèces, par chèque ou carte bancaire. L’agence est équipée d’un terminal mobile de vente et de rechargement de cartes sans contact.

Ménages aux revenus modestes

Calendrier prévisionnel d’envoi des chèques énergie par département

Illustration 1Crédits : © Ministère de la Transition écologique et solidaire

Illustration 1

Les bénéficiaires du chèque énergie le recevront automatiquement par voie postale, entre la fin mars et la fin avril 2019 (il n’y a aucune démarche particulière à effectuer). La valeur du chèque qui est calculée en fonction du revenu fiscal de référence (RFR) et de votre consommation varie désormais entre 48 € et 277 € par an.

Le chèque énergie est ouvert aux ménages dont le RFR par unité de consommation (une personne constitue 1 unité, la deuxième 0,5 et chaque personne supplémentaire 0,3) est inférieur à 10 700 € (contre 7 700 € auparavant).

Si vous êtes éligible au chèque énergie 2019, vous pouvez consulter le calendrier prévisionnel des dates d’envoi des chèques en fonction du département où vous habitez . Ce calendrier sera complété et affiné au vu du nombre précis de bénéficiaires par département.

Une fois obtenu, il sert à régler directement auprès des fournisseurs d’énergie toute sorte de dépenses d’énergie (gaz, électricité, fioul, bois…) y compris en ligne avec certains d’entre-eux.

Ce chèque peut également être utilisé pour financer des travaux d’efficacité énergétique (travaux répondant aux critères d’éligibilité du crédit d’impôt transition énergétique).

  À savoir :

Pour vérifier votre éligibilité et le montant auquel vous pouvez prétendre mais aussi pour utiliser votre chèque en ligne, déclarer la perte ou le vol de votre chèque ou tout simplement vous informer sur ce nouveau dispositif, vous pouvez consulter le site www.chequeenergie.gouv.fr proposé par le ministère de la Transition écologique et solidaire.

  Attention :

Aucun démarchage n’est entrepris pour bénéficier du chèque énergie ; refusez toute sollicitation de ce type.

Fin du changement d’heure : pour donner votre avis

Illustration 1Crédits : © Assemblée nationale

Illustration 1

Faut-il mettre fin aux changements d’heure saisonniers ? Si oui, quel fuseau horaire adopter ? La Commission des affaires européennes de l’Assemblée nationale propose jusqu’au 3 mars 2019 une consultation en ligne comportant 8 questions qui feront l’objet d’une analyse et seront relayées auprès des institutions européennes.

Tous les États membres de l’Union européenne doivent passer à l’heure d’été le dernier dimanche de mars et revenir à l’heure légale (dite « heure d’hiver ») le dernier dimanche d’octobre. Pour la France métropolitaine, cette heure légale est celle du fuseau horaire UTC+1 (quand il est 12h à Londres ou à Lisbonne, il est 13h à Paris).

Ce système étant de plus en plus contesté par les citoyens et un nombre croissant d’États membres, la Commission européenne a engagé un processus de réflexion sur l’heure d’été. Une série d’études ont porté sur les incidences de ce dispositif sur le marché intérieur européen, les relations commerciales transfrontalières, l’organisation des transports, des communications et des voyages ainsi qu’en matière d’économie d’énergie, de sécurité routière, d’activités de loisirs en extérieur, de santé et d’impact sur le biorythme humain.

La Commission européenne a ensuite proposé une nouvelle directive mettant fin aux changements d’heure saisonniers dans l’Union européenne. Les ministres des transports européens, réunis le 3 décembre 2018, ont envisagé la date de 2021 pour abandonner ce système. À l’issue d’une action de coordination, chaque État membre devra alors décider de son heure légale et choisir s’il y a lieu ou non d’opter pour l’heure d’été permanente ou l’heure d’hiver permanente.

C’est pourquoi la Commission des affaires européennes de l’Assemblée nationale a souhaité consulter les Français sur ce sujet jusqu’au 3 mars 2019 minuit au moyen d’un questionnaire : Faut-il mettre fin au changement d’heure ? . Les réponses seront analysées et présentées en Commission puis transmises aux institutions européennes.

Vous pourrez vous informer des suites données à ce questionnaire sur la page de la commission des affaires européennes de l’Assemblée nationale .

Les curiosités du carnaval de Poussan

Parmi toutes les festivités qui marquent chaque année le carnaval de Poussan, certaines sont synonymes de traditions ou de cérémonies. Les plus curieuses sont celles qui se placent le Mardi Gras, avec particulièrement le fameux Branle de la chemise.

Certains anciens ont pu le voir avant la guerre de 40/45. Il survit encore. Tel un livre d’histoire que l’on ouvre chaque année pour vérifier que ce n’est pas un rêve, entre 80 et 200 Poussannais participent ce jour-là à cette curieuse procession qui déroule ses arabesques à travers le village.

Vers 21 h, le Mardi Gras, l’on voit devant les Halles de Poussan, se former une étrange théorie composée d’hommes portant des chemises de nuit et des bonnets de femme, tandis que pour les dames, c’est l’inverse. Chacun porte à la main une bougie protégée maintenant par du papier aluminium.

A la lueur des flambeaux et des lanternes, pendant que les hautbois et les tambours font retentir une trépidante musique, les danseurs sauteurs vont en une curieuse procession traverser le village ancien pour se rendre au Foyer des Campagnes.

Pour certains cette tradition viendrait du Moyen Age, pour d’autres ce serait une survivance unique en France de farces tusculanes, où s’exprimaient la joie des colons du Latium et des vétérans de la 7ème Légion.

Un colimaçon géant va  se former alors pour s’enrouler et s’enrouler encore jusqu’à ce qu’une farandole délirante emporte ses participants dans un tourbillon sympathique, jusqu’à l’épuisement.

Tandis que les musiciens vont reprendre des airs  de chants occitans, les derniers danseurs, main dans la main tourneront encore avant de libérer la piste.

Si vous voulez participer, rendez-vous en tenue (chemise de nuit et bonnet de nuit, les 2 blancs) avec une bougie, le soir du Mardi-Gras, vers 20 h 45, devant les Halles de Poussan.

Si quelquefois, l’on a pu voir la danse de  l’échelle pratiqué par des volontaires, la tête entre les barreaux, c’est celle du chevalet sur laquelle vont  se concentrer tous les regards.

Celle-ci se pratique dans de nombreuses localités. Traditionnellement appelé le « cheval-jupon », cette coutume serait d’abord née en Provence ou en Espagne, vers la fin du Moyen-âge et aux débuts de la Renaissance.

A Montpellier, on la retrouve dans la danse du Chibalet qui fait partie de celle des Treilles.
On pensait jadis qu’il s’agissait d’une parodie des tournois. Aujourd’hui, Les avis sont partagés car certains y voit la volonté de domestication du cheval par l’homme tandis que d’autres y voit une allusion au Centaure ou à un vieux mythe où un homme revêtu d’une peau de cheval, coiffé d’une tête, symboliserait une union rituelle.

Pourtant, la danse, réglée comme un ballet, est composée de figures qui se suivent selon un ordre fixe et la coutume est restée tellement ancrée que l’on fabriquait, il y a peu de temps encore, de nouveaux chevaux quand on en avait besoin. Dans certaines communes Ils portent des clochettes et alternativement s’éloignent de leur donneur d’avoine ou le poursuivent ; un serviteur les accompagne avec un chasse-mouche fait d’une queue de cheval. A Poussan, un autre danseur tient la brosse et l’étrille, et enfin le 5ème, à l’arrière, tient une tenaille et un marteau. Il représente le maréchal ferrant chargé de ferrer le cheval.

A Poussan aussi, pour faire honneur au cheval de trait, il est nécessaire que le chevalet soit exécuté correctement. Il faut 5 bons danseurs vêtus avec un pantalon blanc, une chemise et des tennis blancs, un gilet, une cravate et une taillole rouge ainsi qu’un chapeau de paille (canotier).


Alors rendez-vous au foyer des campagnes vers 21 h 30, le jour du Mardi-Gras pour ce ballet dansé dans les règles de l’art.

À l’approche des festivités poussannaises, quelques liens peuvent vous intéresser :

Poussan : cavalcades 2015 et 2016

https://www.youtube.com/playlist?list=PLpEACJ_B6vrnakOWkdMIqixgZKFe7S4P7

Poussan : branles de la chemise 2015 et 2016

https://www.youtube.com/playlist?list=PLpEACJ_B6vrm32lA1TNfbBc_1POIOREfS

Poussan : jugement de Paillasse 2015 et 2016

https://www.youtube.com/playlist?list=PLpEACJ_B6vrnZ2uYeuQDwNgyq9Fh7TfsB

Carnaval de Poussan 2018 : cavalcade

https://youtu.be/hNXpZU40PQg

Le programme officiel du Carnaval 2019 de Poussan

Carnaval de Poussan 2019

Samedi 2 Mars

19h  Cérémonie d’ouverture  – Foyer des Campagnes

20h  Repas des Carnavaliers – Foyer des Campagnes

21h30 – Bal costumé des adultes – Foyer des Campagnes

balP1000946Dimanche 3 Mars

10h30 – centre ville : Défilé de motos et véhicules anciens

A partir de 11 h présentation des Objets Roulants Non Identifiés

14h Début de la Course d’ORNI «la première carriolade de Poussan» – Circuit sur le boulevard René Tulet

 Lundi 4 Mars

18h – Foyer des Campagnes : Bal costumé des enfants

 Mardi 5 Mars

18h – place de la Mairie : Départ branle de la chemise des enfants et danse du chevalet

20h – Repas tiré du sac

21h – Halles : Branle de la chemise des adultes, danses folkloriques, danse du chevalet

 paillP1010543Mercredi 6 Mars

18h30 – Foyer des Campagnes : jugement de Paillasse par la Cie du Strapontin

19h – Jardin public : crémation de Paillasse

19h30 – Foyer des Campagnes : Apéritif de clôture

Un moment fort du carnaval à Poussan

         Chaque année, parmi toutes les festivités qui marquent le carnaval de Poussan, les plus étonnantes sont celles qui se placent le Mardi Gras, avec particulièrement le fameux Branle de la chemise.

  Il survit encore. Entre 80 et 200 Poussannais, suivant les années, participent ce jour-là à cette curieuse procession qui déroule ses arabesques à travers le village même sous la pluie.

Vers 21 h, le Mardi Gras, l’on voit devant les Halles de Poussan, se former une étrange théorie composée d’hommes portant des chemises de nuit et des bonnets de femme, tandis que pour les dames, c’est l’inverse. Chacun porte à la main une bougie protégée maintenant par du papier aluminium.

A la lueur des flambeaux et des lanternes, pendant que les hautbois et les tambours font retentir une trépidante musique, les danseurs sauteurs vont en une curieuse procession traverser le village ancien pour se rendre au Foyer des Campagnes.

Pour certains cette tradition viendrait du Moyen Age, pour d’autres ce serait une survivance unique en France de farces tusculanes, où s’exprimaient la joie des colons du Latium et des vétérans de la 7ème Légion.

Un colimaçon géant va  se former alors pour s’enrouler et s’enrouler encore jusqu’à ce qu’une farandole délirante emporte ses participants dans un tourbillon sympathique, jusqu’à l’épuisement.

Tandis que les musiciens vont reprendre des airs  de chants occitans, les derniers danseurs, main dans la main tourneront encore avant de libérer la piste.

C’est le jour du Mardi Gras, le 5 mars 2019.

Bientôt la fête du timbre à Poussan

timbre22Capture timbreCapturetimbre33CaptureA Poussan ce seront les 9 et 10 mars 2019 avec la participation du Rétro Pouss’Auto en partenariat avec le service culturel de la ville de Poussan.

La Fédération Française des Associations Philatéliques, en partenariat avec Phil@poste et l’ADPhile, organise chaque année une grande opération promotionnelle appelée « Fête du Timbre © » (autrefois « Journée du Timbre« ).La Fête du Timbre est organisée dans toute la France (une centaine de villes y participent chaque année) et se veut être une manifestation festive, permettant au plublic le plus large possible, et prioritairement non-philatéliste, de découvrir la Philatélie sous toutes ses formes.Chaque année donc, de nombreuses manifestations sont organisées par les associations pour faire connaître le timbre et la philatélie au sens le plus large, dans une ambiance bon enfant grâce à de nombreuses animations organisées à cette occasion.timbre44Capture
Fête du Timbre 2019 – Thème ’Automobile’, an II.C’est le thème de l’élégance qui sera le fil conducteur en mars 2019.

Clôture du cahier de doléances en mairie de Poussan

 » A la demande de la Préfecture de l’Hérault, les cahiers de doléances ouverts en mairie de Poussan depuis le 15 janvier ont été numérisés et transmis pour contribuer au grand débat national. »

« La version papier des cahiers de doléances n’est désormais plus accessible à l’accueil de la mairie, les contributions sont toujours possibles jusqu’au 15 mars sur la plateforme internet : https://granddebat.fr onglet « Contributions » ou par voie postale à l’adresse : Grand Débat National – BP 70164 – 75326 PARIS Cedex 07.  »

En cohérence avec les recommandations des garants, le Gouvernement s’engage sur trois grands principes pour encadrer les modalités d’analyse et de restitution du grand débat national :

*  L’exhaustivité : l’ensemble des contributions reçues sera traité et analysé

*  La transparence : les diverses contributions ont vocation à être rendues publiques dans la mesure du possible et dans le respect des règles de droit applicables

L’égal accès aux données : les données recueillies seront analysées par des prestataires ainsi que toutes autres parties prenantes souhaitant effectuer leurs propres analyses

Cette semaine constitue une étape décisive concernant les cahiers citoyens mis par de nombreuses communes héraultaises à la disposition du public.

Les maires des communes concernées ont été invités à clôturer ces cahiers le 20 février au plus tard et à les transmettre à la préfecture de l’Hérault qui centralisera l’envoi de ces cahiers citoyens à la Bibliothèque nationale de France (BNF) en fin de semaine.

La BNF se chargera de référencer, d’indexer, de numériser leurs contenus et de retranscrire ceux qui sont dactylographiés. Une fois numérisés, les documents manuscrits feront pour leur part l’objet d’une retranscription par un prestataire en cours de sélection. Ces données seront transmises pour analyse au consortium piloté par Roland Berger, associé à Cognito et BlueNove, prestataires spécialisés dans la « civic tech », l’intelligence collective et le traitement de données de masse.

Chacun peut continuer à participer au grand débat jusqu’au 15 mars prochain selon trois possibilités :

· Assister et s’exprimer lors d’une réunion d’initiative locale diffusée sur le site internet du grand débat www.granddebat.fr onglet « Réunions locales »

· Contribuer directement en ligne sur la plateforme https://granddebat.fr onglet « Contributions »

· Transmettre sa contribution par voie postale à l’adresse : Grand Débat National – BP 70164 – 75326 PARIS Cedex 07

A terme, l’ensemble des contributions au débat envoyées par voie postale, par courriel, via les formulaires de restitution en ligne, tout comme les contributions libres (cahiers citoyens, courriers, autres) seront disponibles en « open data », dans le respect de la gestion des données personnelles.
Ainsi, tous ceux souhaitant s’en saisir pour réaliser leurs propres analyses, et notamment au sein du monde académique, pourront le faire.

D’ores et déjà, les contributions libres ainsi que les comptes-rendus de réunions locales sont régulièrement mis en ligne sous licence libre et téléchargeables en formats ouverts.
Ces données sont également accessibles via une interface de programmation – API, rendant possible un traitement automatisé.