Orientation en fin de 3ème

 Par la famille de l’élève en expérimentation

Illustration 1Crédits : © Delphotostock – Fotolia.com

Illustration 1 Orientation, Brevet, Bac, BEP, DUT

Une procédure d’orientation des élèves de classe de 3ème consistant à confier la décision finale d’orientation aux parents (ou, s’il est majeur, à l’élève lui-même) va être expérimentée, en 2017 et 2018, dans 556 collèges répartis dans 20 académies.

Au cours de l’année de 3ème, le conseil de classe procède à un bilan de la scolarité de l’élève. Les parents de l’élève (ou l’élève majeur) formulent des demandes d’orientation en fonction :

  • de ce bilan ;
  • de l’information mise à disposition par le collège sur les systèmes scolaire et universitaire, sur les professions et sur la carte des formations qui y préparent ;
  • et des rencontres avec les membres de l’équipe éducative (conseillers d’orientation-psychologues, conseillers principaux d’éducation et enseignants).

Lorsque les propositions d’orientation du conseil de classe ne sont pas conformes à ces demandes, le principal du collège, avec le professeur principal de la classe, reçoit l’élève et ses parents afin :

  • de leur expliquer les propositions du conseil de classe ;
  • de recueillir leurs observations ;
  • et de proposer un entretien avec un conseiller d’orientation-psychologue dans un délai de 5 jours ouvrables.

Si, au terme de ces 5 jours, les parents (ou l’élève) maintiennent leur choix, le principal prononce une décision d’orientation conforme à ce choix.

Dans les 6 mois suivant la fin de la période d’expérimentation, un rapport d’évaluation sur le parcours des élèves concernés sera établi.

Une première expérimentation a déjà été conduite pendant 3 ans.

  Rappel :

Dans les établissements où cette expérimentation n’est pas mise en œuvre, c’est le principal de collège qui décide de l’orientation de l’élève, après l’avoir reçu avec ses parents, lorsque les propositions du conseil de classe ne correspondent pas à leurs demandes.

Le sport réunit les CP de Poussan

Screen Shot 06-14-16 at 05.32 AM 001(Photo d’archives)
Ce mercredi 29 mars, comme chaque année, depuis la création de l’école Véronique Hébert, les 3 classes de CP de Poussan se sont retrouvées pour réaliser une rencontre sportive, animée par les trois enseignantes, accompagnées de nombreux parents.Les 8 équipes, composées de 3 ou 4 enfants de chaque classe, ont pu participer à 4 ateliers :

le jeu de l’horloge, le relais slalom, le vide-caisse et l’épervier-ballon.

Après avoir compté les points après chaque jeu, les enfants ont fait une pause goûter pour reprendre des forces à 10 h 30.

Tous les enfants ont applaudi chaque équipe pour sa participation dans la bonne entente.

Les 2 équipes gagnantes ont remporté 11 points à égalité. Vers 11 h 30, chaque classe a regagné son école, sans oublier de se dire à bientôt !

C’était une belle matinée sportive et ensoleillée que tous ont pu apprécier !

Brevet, baccalauréat, CAP et BEP : le calendrier des examens en 2017

Brevet, baccalauréat, CAP et BEP : quelles sont les dates 2017 ? Les dates de la session 2017 des examens ont été publiées au Bulletin officiel de l’Éducation nationale du 22 décembre 2016 dans une note de service.

BREVET Épreuves écrites (communes à tous les candidats) jeudi 29 et vendredi 30 juin 2017
BACCALAURÉAT – Épreuves écrites anticipées (élèves de première) Épreuves de français en séries ES et S et de français et littérature en série L jeudi 15 juin 2017 (après-midi)
Épreuves de sciences pour les séries ES et L lundi 19 juin 2017 (matin)
BACCALAURÉAT – Épreuves écrites (élèves de terminale) en métropole Baccalauréat général et technologique jeudi 15, vendredi 16, lundi 19, mardi 20, mercredi 21 et jeudi 22 juin 2017
Baccalauréat professionnel jeudi 15, vendredi 16, lundi 19, mardi 20 et mercredi 21 juin 2017
CAP ET BEP Épreuves écrites d’enseignement général (sauf Nouvelle-Calédonie) mercredi 7, jeudi 8 et vendredi 9 juin 2017

  À noter :

Les résultats du baccalauréat seront communiqués à partir du mercredi 5 juillet 2017.

Écoles, collèges, lycées : quelles nouveautés pour la rentrée 2017 ?

Illustration 1Crédits : © Drobot Dean – Fotolia.com

Illustration 1

Écoles, collèges, lycées : quels sont les grands axes prévus pour la rentrée 2017 ? Alors que la circulaire de rentrée 2017 vient d’être publiée au Bulletin officiel de l’Éducation nationale du 9 mars 2017, le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche met en avant les principales mesures entrant en vigueur à la prochaine rentrée.

Les priorités à retenir :

  • l’égalité des territoires (efforts de scolarisation des enfants de moins de 3 ans dans certains quartiers, affectation dans plus de 5 000 écoles d’un maître supplémentaire en CP et CE1 en particulier…) ;
  • le plan numérique pour l’éducation (équipement des élèves…) ;
  • l’apprentissage des langues vivantes (langue vivante 1 à partir du CP, langue vivante 2 à partir de la 5e, passage des enseignements de langue et culture d’origine dans le cadre des enseignements internationaux de langues étrangères…) ;
  • les parcours éducatifs « avenir », « éducation artistique et culturelle », « éducatif de santé », « citoyen » (mis en place progressivement afin de suivre le travail des élèves tout au long de leur scolarité) ;
  • l’enseignement professionnel (nouvelles formations professionnelles, places supplémentaires en BTS, orientation réversible, meilleure connaissance de l’alternance…) ;
  • les élèves en situation de handicap (développement de dispositifs spécifiques) ;
  • le décrochage scolaire (droit de repréparer un examen dans l’établissement d’origine en conservant les notes obtenues au-dessus de la moyenne, utilisation du compte personnel d’activité…) ;
  • la transmission des valeurs de la République (charte de la laïcité, enseignement moral et civique, semaine de la presse et des médias dans l’école, semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme…) ;
  • la sécurité des écoles, des collèges et des lycées (réalisation d’exercices, formation aux premiers secours…) ;
  • le statut du parent délégué (participation aux instances et à la vie des écoles et des établissements scolaires…) ;
  • la lutte contre le harcèlement et les violences à l’école (augmentation du nombre de référents harcèlements pour une meilleure prise en charge des victimes…).

Échanges entre collèges : le 30ème anniversaire dignement fêté

DSC_0049 (4)Ce jeudi 23 mars le collège Via Domitia de Poussan était en fête. Les élèves et les personnels du collège, François Ruiz, son Principal ainsi que Danièle Varo, Principale Adjointe avaient invité tous les amis de l’établissement ainsi que les personnes liées à celui-ci pour célébrer le 30ème anniversaire de l’échange entre les collèges de Larciano et Poussan.AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAADSC_0047 (3)Ces échanges se sont d’abord mis en place dans le cadre des projets Comenius.

En 2011, à l’invitation de la Municipalité de Larciano, une délégation poussannaise composée d’élus et d’enseignants s’était rendue sur place pour une découverte de la Toscane. Il s’en suivait un jumelage acté en 2013, entre les deux villes et une poursuite des échanges bien plus intenses, qui enrichit les deux communes, leurs citoyens et leurs collégiens.AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAADSC_0056 (1)Jacques Adgé retenu par le Conseil communautaire de la CABT ne pouvait être présent à son grand regret. Plusieurs Adjoints de la Mairie étaient présents pour féliciter tous ceux qui depuis 1987 avaient permis que ces échanges entre les 2 collèges, de Larciano et de Poussan, se perpétuent et qui par leurs actions ont permis le jumelage entre les 2 villes avec des rencontres, des échanges entre professeurs, des expositions.

Et ils précisaient : « Les liens qui unissent la commune de Poussan à la commune de Larciano sont forts. Depuis 1986 avec la venue de Monsieur Disperati, des activités se sont développées de part et d’autre dans le but de renforcer les liens entre les deux villes : échanges culturels, linguistiques, gastronomiques et festifs : participation à la fête médiévale de Larciano, à la foire de la Sainte Catherine à Poussan… une amitié réelle est née entre les citoyens de nos deux villes.Et c’est dans cette perspective d’échange et de partage que sera organisée du 5 mai au 18 juin, l’exposition de maquettes créées à partir de dessins de Léonard de Vinci, réalisées et prêtées par Andréa Néri, architecte à Larciano et membre de l’association italienne de jumelage marquant ainsi les 500 ans de l’arrivée de Léonard de Vinci en France. Nous espérons que les collégiens seront nombreux à venir découvrir cette exposition, nous souhaitons longue vie aux échanges et aux jumelages.« 

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAADSC_0057 (1)

Tous souhaitaient que cela dure très longtemps comme François Ruiz qui félicitait les deux professeurs de Poussan , Madame Hein et Madame Zanetti, qui avec Monsieur Desperati de Larciano, grâce à l’élaboration de projets, ont lancé une longue série d’échanges basés sur la fidélité et l’amitié. Depuis, avec plus de 6 projets Coménius, près de 2000 collégiens en ont profité en retirant de ceux-ci des bénéfices culturels, culinaires, comportementaux, en langue italienne, et même au niveau de la citoyenneté.AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAADSC_0059 (1)

Et il n’oubliait pas de remercier chaleureusement tous ceux qui s’associent à ces échanges, les professeurs concernés, Mmes Vantorini et Zanetti, les familles Italiennes et françaises, et ceux qui ont permis la réalisation de cette fête : personnels de service et administratifs, professeurs et équipe de direction.AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAADSC_0069

Avant que Madame Zanetti ne remercie tous ceux qui ont assuré ces 30 ans de rencontres, Jacques Dulian, Conseiller départemental des Jeunes soulignait les valeurs portées par ces échanges.

Madame Zanetti rajoutait : « Ces rencontres ont transformé la vie de 2000 collégiens, en 30 ans, avec 50 professeurs concernés qui ont été audacieux et téméraires. C’est une belle réussite. L’on peut en être très heureux. »AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAADSC_0064

Après un partage de cadeaux qui marquait l’amitié indéfectible entre les deux collèges, après que Mme Zanetti ait été félicitée pour son engagement, c’était l’heure des cadeaux  pour les collégiens italiens et pour leur collège.AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAADSC_0053 (2)La fête commençait par un apéritif dînatoire, mais auparavant place aux hymnes Nationaux. Et la soirée allait se poursuivre jusqu’à 22 h dans la convivialité et la joie.

Des nouvelles de nos CE1

 Un bon séjour pour toutes les élèves des CE1 de Poussan partis en classes transplantées.Screen Shot 03-24-17 at 12.39 PM
Tout s’est très bien passé. Que ce soit pour certains avec les poneys et la ferme ainsi que pour les autres avec des activités sportives ou Nature, ce fut un régal.
Après la Boum du jeudi soir, il fallait penser au retour sur Poussan pour ce vendredi 24.
Pas de soucis, cette semaine restera inoubliable pour tous les participants.
Environnement

Les CE1 de Poussan en classe de découverte

Ils sont partis ce lundi matin pour une semaine de travail et de plein air, dans le Gard. Les enfants des classes de Sophie Bruyère et de Véronique Tubert, de Mme Destaebel (CE1/CE2) de l’école élémentaire des Baux, et ceux d’Aurélie Cladéra de l’école primaire Véronique Hébert, se plaisent déjà à Mejannes-le-Clap. Entre spéléo, randonnées, VTT et escalade, ils vont passer de très bons moments. Le soleil est au rendez-vous et les sourires sont sur les lèvres.

Situé en bordure méridionale des Cévennes, à une heure au nord de Nîmes, l’Espace Gard Découvertes dispose de plus de 3000 ha de garrigue et d’une équipe permanente pour l’organisation du séjour.

Et avec un centre équestre, une ferme pédagogique, un gymnase chauffé, un tatami pour judo, une halle des sports, 8 courts de tennis extérieurs et bien d’autres équipements, les enfants auront de quoi être occupés.

                                                                    —————————–

                                                ———————————–

Comme les objectifs sont bien définis, le séjour sera des plus instructifs  : « Le centre a comme vocation d’être un partenaire éducatif des enseignants, afin de faciliter l’ouverture d’esprit et éveiller l’intérêt des jeunes Son équipe pédagogique vise à développer dès le plus jeune âge des élèves des méthodes nécessaires pour qu’ils se situent dans leur environnement et y agissent de manière responsable. » Screen Shot 03-21-17 at 03.03 PM

« Sensibilisation, respect, responsabilisation, partage, autonomie, autant de mots pour exprimer la réussite d’un séjour collectif à partir d’une éducation citoyenne. »

Leurs premières impressions : « Après un trajet sans encombre et sans malade, nous sommes bien arrivés au centre. (CE1/CE2), la première découverte des écuries nous a émerveillés. Nous sommes montés sur les poneys. Ce mardi, journée voltige ! » Et ce lundi,  les CE1A ont fait une course d’orientation. Tout le monde a bien participé et a passé un bon moment. Les CE1B ont exploré la grotte du Barry. Certains ont vaincu leurs appréhensions et tous se sont régalés !

Site : www.gard-decouvertes.fr

La grande lessive avec «Ma vie vue d’ici»

  Screen Shot 03-23-17 at 11.21 AM 001La ville de Poussan participait, pour la 6ème année consécutive, à La Grande Lessive qui avait lieu ce 23 mars, sous les Halles de la commune. La météorologie avait décidé de se mettre au goût du jour, avec « une bonne saucée de bon matin, pour annoncer la couleur. »

Ce jeudi, tout était prêt dans les Halles avec des organisateurs prévoyants.

Chacun pouvait participer et les classes de l’école Élémentaire des Baux ont répondu présentes avec des élèves qui sont allés dès le matin accrocher leurs œuvres aux fils tendus pour l’occasion.Screen Shot 03-23-17 at 11.21 AM

Il s’agissait d’une exposition d’art éphémère. Afin de promouvoir la pratique artistique et développer le lien social, chaque année, les écoles et le Pôle Enfance Jeunesse tiennent à participer à cet événement.

En général, la Grande Lessive® se développe grâce à un dispositif d’étendage composé de fils et de pinces à linge qui servent à suspendre des réalisations plastiques issues de toute personne, quels que soient son âge et sa condition, qui désire y prendre part, en respectant l’orientation plastique donnée lors d’une édition, afin d’établir des connivences avec d’autres personnes qui agiront, en même temps, ailleurs dans le monde.Ce partage d’éléments invite à une pratique, une réflexion et une esthétique qui instaurent des parentés, tout en sauvegardant les univers et les singularités des uns et des autres. C’est en cela qu’il y a œuvre commune.Screen Shot 03-23-17 at 11.22 AM

Cette exposition éphémère ravit toujours les enfants et leurs parents.« Et même si ce jeudi n’était pas l’idéal  pour une bonne lessive avec de petites averses, ce ne fut que du plaisir pour ceux qui ont participé. L’étendage a donc eu lieu ».

A noter de nouveaux participants comme le RAM et la crèche du « Cocon », avec bien-sûr des fidèles de l’opération comme le Pôle Enfance Jeunesse, organisateur, avec les ALSH et CLSH, ainsi que la Maison de Retraite de la Mésange.Screen Shot 03-23-17 at 11.22 AM 001

Chaque édition de La Grande Lessive® offre l’occasion d’explorer la pratique artistique sous un angle différent. Il y a eu « Que les couleurs du monde ! », « Transparents/pas transparents », « De jour comme de nuit, réfléchir la lumière ! », « La tête en bas », « Matière(s) à penser »… Il s’agissait aujourd’hui de partager les témoignages ou les rêveries à partir de l’invitation suivante : « Ma vie vue d’ici ».

 Devenir des guetteurs

Avec « Ma vie vue d’ici », il était question de vous. En conséquence, chaque réalisation était singulière. Impossible de retrouver un point de vue se confondant entièrement avec le vôtre. Impossible d’imposer à une classe ou à un collectif une approche unique et un modèle initial à imiter ou à décliner.

Il était, au contraire, nécessaire de rechercher une approche différente de celles des autres. Celle-ci sera particulière, inhabituelle, surprenante, étrange, curieuse, étonnante, extraordinaire ! Chacun devenait le guetteur attentif de petits riens qui font le quotidien ou qui façonnent les rêves, ou bien de mouvements d’ampleur qui agitent le monde.

Screen Shot 03-23-17 at 11.23 AM « Le projet est de porter un regard sur le monde dans lequel nous évoluons, là où nous vivons, en fonction de qui nous sommes. L’enfant ne voit pas le monde à la même hauteur que l’adulte, et, quel que soit  son âge, chacun discerne des priorités et des espaces différents en fonction de sa propre histoire, de ses conceptions et de ses aspirations. « Ma vie vue d’ici » invite ainsi à partager ce sur quoi l’attention de chacun se pose. Par conséquent, il est probable que les étendages de La Grande Lessive® dévoilent des univers différents et s’apparentent à une vision kaléidoscopique, plus qu’à un reportage cohérent. »

 AAAAAAAAAAAADSC_0048 (3)
« Néanmoins, comme dans tout projet collectif, il était envisageable de travailler en connivence, sans pour autant chercher à réaliser un « exposé » au sens scolaire et réducteur du terme qui impliquerait un partage des tâches, un découpage et un récit construit. Le croisement et le déplacement de regards deviendront de la sorte des outils créatifs. »

Ainsi, comme La Grande Lessive® se déploie dans une centaine de pays tout autour de la Terre, ensemble, au moyen de cette installation artistique éphémère, il a été composé un instantané de ce qui l’agite. La photographie et les créations numériques y contribuaient. La capture d’images, de même que leur traitement ou leur modification au moyen de logiciels, favorise en effet la sensation de « vie ». Toutefois, il était possible également d’utiliser d’autres moyens plastiques graphiques ou picturaux, pour faire « ma vie vue d’ici », en couleur ou noir et blanc, en creux ou en relief, avec des aspérités ou aussi lisse que possible…

 Et pour les parents des jeunes participants, quel plaisir de pouvoir récupérer l’œuvre de leur enfant, exposée dans des Halles heureuses d’accueillir des visiteurs ce jeudi.

Les taux de réussite au bac 2016 lycée par lycée

Illustration 1Crédits : © pst – Fotolia.com

Illustration 1

Quel est le taux de réussite au baccalauréat des lycées de votre ville ou de votre département ? Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche présente les indicateurs de résultats des lycées d’enseignement général, technologique et professionnel, publics ou privés sous contrat, pour l’année 2016.

Les indicateurs de résultats des lycées retenus sont établis à partir des résultats des élèves ayant passé le baccalauréat et des données liées au déroulement de leur scolarité :

  • taux de réussite au baccalauréat ;
  • taux d’accès des classes de seconde, de première et de terminale au baccalauréat (probabilité qu’un élève obtienne le baccalauréat à l’issue d’une scolarité entière dans l’établissement, y compris en redoublant).

Si un lycée présente une valeur élevée pour un indicateur, cela peut signifier :

  • soit que l’établissement a reçu de bons élèves ;
  • soit que l’établissement a su développer chez les élèves des connaissances et des capacités qui ont permis leur succès.

La « valeur ajoutée » d’un établissement mesure la différence entre les résultats obtenus et les résultats attendus par rapport aux caractéristiques scolaires et socioprofessionnelles des élèves.

  À savoir :

Il est possible d’effectuer une recherche selon différents critères : nom de l’établissement, ville, département, type de formation…

Dossier social étudiant (DSE)

Demande de bourse et de logement en ligne, attention à la date limite !

Illustration 1Crédits : © Crous

Illustration 1 Une bourse, un logement ? Avec la demande en ligne, vous avez toutes les cartes en main

Les étudiants et les futurs étudiants ont jusqu’au 31 mai 2017 pour effectuer en ligne leur demande de bourse sur critères sociaux et/ou de logement en résidence universitaire en vue de la rentrée universitaire 2017.

Afin d’obtenir une bourse et/ou un logement en résidence universitaire pour l’année universitaire 2017-2018, les étudiants et futurs étudiants doivent constituer, au préalable, un dossier social étudiant (DSE) d’ici le 31 mai 2017. Cette procédure permet de demander, à partir du même dossier, une bourse sur critères sociaux et un logement en résidence universitaire auprès du Centre régional des œuvres universitaires et scolaires (Crous).

Avant de commencer la procédure, il est recommandé d’utiliser le simulateur de bourse sur critères sociaux.

Simulateur de bourse

Pour la simulation de calcul, les demandeurs doivent fournir quelques renseignements (ressources, nombre d’enfants à charge des parents, nombre de frères et sœurs dans l’enseignement supérieur, distance kilométrique entre l’établissement et la commune du domicile).

  • Si le niveau d’échelon est « 0 », l’étudiant est exonéré des droits universitaires et de la cotisation à la sécurité sociale étudiante.
  • Si le niveau d’échelon est compris entre  « 0 bis » et « 7 », le montant annuel des bourses est précisé par le simulateur.

Constitution du DSE

Si le résultat de la simulation est positif, il est alors possible de constituer en ligne un DSE . Il faut être notamment en possession de :

  • l’avis fiscal 2016 sur les revenus 2015 du foyer ;
  • une carte bancaire pour payer les frais de dossier.