Réforme du baccalauréat

Le rapport Mathiot propose une nouvelle organisation du lycée.

Le ministre de l’Éducation nationale a reçu le 24 janvier 2018 le rapport de Pierre Mathiot sur la réforme du baccalauréat à l’horizon 2021. Les propositions présentées répondent à… (lire la suite)

Réforme du baccalauréat : le rapport Mathiot propose une nouvelle organisation du lycée

Suppression du RSI : quel changement pour les travailleurs indépendants ?

Illustration 1Crédits : Site internet de l’Assurance maladie

Illustration 1 Logo Assurance maladie

Depuis le 1er janvier 2018, les travailleurs indépendants sont rattachés au régime général de la Sécurité sociale.

Qu’il s’agisse des remboursements des soins de santé et maternité, de la retraite ou des allocations familiales, les travailleurs non salariés continuent de cotiser et de bénéficier des prestations sociales identiques. La réforme n’a aucun impact sur les droits et les taux de cotisations.

Le changement d’interlocuteur est automatique et les bénéficiaires du RSI n’ont aucune démarche à effectuer.

Le site internet du RSI devient celui de la Sécurité sociale des indépendants

Une période transitoire de 2 ans, du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2019, ) est prévue pour l’intégration progressive de la gestion du régime des indépendants dans les caisses du régime général.

En 2019, les nouveaux travailleurs indépendants, anciennement salariés, resteront gérés par la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM). En 2020, la CPAM deviendra l’unique interlocuteur de tous les travailleurs indépendants pour leur assurance maladie.

Prêt à taux zéro : quoi de neuf en 2018 ?

Illustration 1 undefinedCrédits : © Atlantis – Fotolia.com

Vous projetez d’acheter un logement ? Vous connaissez peut-être déjà le prêt à taux zéro (PTZ) mais connaissez-vous les conditions à remplir pour en bénéficier en 2018 ? Réponses avec Service-public.fr.

Le PTZ est un prêt aidé permettant d’acheter un logement dès lors que vous n’avez pas été propriétaire de votre résidence principale au cours des deux dernières années. Cet achat peut concerner tout aussi bien une acquisition dans le neuf ou dans l’ancien (avec travaux).

La fiche de Service-public.fr sur le prêt à taux zéro (PTZ) revient sur :

  • les conditions à remplir pour en bénéficier (notamment les conditions de ressources, le nombre de personnes devant occuper le logement, la commune de votre futur logement) ;
  • le type d’achat immobilier concerné (neuf ou ancien, le logement étant destiné à devenir la résidence principale) ;
  • les montants (montant maximum de l’opération immobilière et montant maximum du PTZ, établis en fonction du nombre de personnes devant occuper le logement et de la commune où se situe votre futur logement) ;
  • la durée de remboursement (qui dépend de vos revenus, de la composition du foyer et de la zone géographique où se situe le logement que vous voulez acheter) ;
  • les établissements de crédit proposant le PTZ (qui doivent avoir passé une convention avec l’État).

Pour en savoir plus

En Poussan ta porte : pour Joblard, l’ivresse est toujours plus forte que l’amour

La seconde soirée de la saison “En Poussan ta porte” 2017-2018, déjà la 3ème édition, se déroulait ce 26 janvier !
Cet événement s’annonçait encore une fois particulier car il allait se dérouler dans un caveau, Avenue de Bédarieux, au Mas d’Aimé, chez Philippe Rustan.
poussaDSC_0035 (6)
Au Mas d’Aimé, pour les 3 camarades qui s’occupent de la gestion de la cave, le vin est un produit de la terre, la quintessence de leur terroir amenée jusqu’à vos lèvres ! Car le vin, c’est  un ambassadeur poète, qui parlera bien mieux de leur culture et de leur philosophie que de longs discours !poussaDSC_0046 (5)
Et comme ils le font régulièrement, durant le week-end, ils rencontrent leurs clients régulièrement pour expliquer leur démarche et déguster ensemble car le vin est synonyme de rencontre et de convivialité.
Une soiré pluvieuse mais heureuse s’annonçait car le caveau assez grand allait permettre un très bon déroulement du spectacle, bien à l’abri, pour plus de 110 spectateurs bien concentrés tant le monologue de Joblard allait être intense et autour de l’alcool.
Comme le précisait Mathilde Feurbach, toujours fidèle aux principes de fonctionnement c’est toujours un plaisir de recevoir autant de spectateurs qui vont être surpris..
. »Cette année, nous voulions vous montrer des spectacles parlant de l’altérité, mettant en avant l’homme avec tout ce qu’il a de touchant. Ce spectacle est pleinement dans le thème. Apprêtez-vous à passer une soirée que vous n’oublierez pas de sitôt… »
Coup de cœur de cette année, cette nouvelle création est un coup de poing !poussaDSC_0053 (5)
 Avec une organisation très correcte, un apéritif à l’accueil,  tout allait au mieux  pour que l’on puisse apprécier « Joblard. L’histoire comique de ma vie ratée »
« Joblard veut se foutre à l’eau, ce qui ne veut pas dire qu’il va arrêter de boire. C’est pour ça qu’il est là, face à nous, à faire le bilan de sa vie en attendant d’avoir le courage de rejoindre les canards une bonne fois pour toutes. »
« Au bord du canal de l’Ourcq il recompte la mitraille qu’il a dans les poches et fait le bilan de sa vie, total : 2,20 euros. De quoi se payer un demi. Décidément ça serait dommage de quitter ce bas monde sans se jeter le « Der ». Bien mal lui en prend, son envie de boire va l’entraîner dans une longue succession de déboires. En effet, la « Chôse » réapparaît et avec elle des Russes, des flics, des cadavres et une belle ribambelle de clampins… On a beau vouloir en finir avec la vie, c’est toujours elle qui a le dernier mot.« 
La grande simplicité de ce spectacle (pas d’artifices, pas de mise en scène compliqué, juste un homme, un tabouret et un mange-debout) met en avant un texte d’une puissance énorme. Il nous fait rire en nous racontant la vie de Joblard, pour finalement nous bouleverser et nous porter les les larmes aux yeux…
Jean-Marc Royon, acteur réputé du théâtre de rue frappe encore fort avec se texte issu de son roman Joblard, t’es le meilleur ! poussaDSC_0047 (5)
Cela lui correspond car Jean-Marc Royon est né par hasard en 1972. Très tôt réfractaire à l’effort et à l’autorité il abandonne Hypokhâgne pour se faire comédien. Usant la patience des uns et usé par les projets des autres, il décide de devenir l’interprète de ses propres envies.

Les spectateurs ont donc pu apprécier un spectacle décoiffant, qui, durant prés de deux heures les a pris et ne les a plus quittés, avec un acteur qui captive et qui vit à fond ce qu’il joue pour transmettre ses messages,.

Exceptionnelle interprétation qui fut saluée par de très longs applaudissements, et des félicitations qui ont fait l’unanimité dans le public.

 Joblard t’es le meilleur, Jean-Marc Royon, c’est à lire aux éditions Aaarg!

  Joblard t’es le meilleur c’est une poésie éthylique qui mérite d’être lue et écoutée. Jean-Marc Royon nous y embarque dans les aventures d’Etienne, un alcoolique qui souffre mais qui lutte, un dépressif perdu dans ses propres vapeurs d’alcool. L’on imagine les ballons de rouge, les blancs, les bières et les petits jaunes qui s’enchaînent au comptoir, on savoure les conversations éthylico-philosophiques dans des lieux qui nous semblent grâce à Joblard presque familiers.

Joblard, ancien technicien au théatre Mogador, s’est perdu dans l’alcool. Il se déteste, veut disparaître en se jetant dans le canal mais au fond de lui quelque-chose lui dit qu’il faut survivre…  Mais il boirait bien un dernier petit coup avant.

Il se suicidera plus tard, et décide de repartir vers celle qu’il appelle la « Chôse » et se retrouve plongé dans des aventures rocambolesques et incontrôlables à son niveau.

Entre 2 « cuites » Joblard émerge, essaye de redevenir un bon garçon, celui qu’il était avant. El le tout avec la poésie qui le caractérise avec finesse, sensibilité,

On se laisse porter par ses humeurs et ses rencontres, et quelquefois l’on est transporté à Paris, dans les troquets, suivant Joblard dans ses aventures, dans ses souffrances intérieures car pour lui quoiqu’on en dise, l’ivresse sera toujours plus forte que l’amour.