A NOTER DANS VOS AGENDAS pour Ensemble pour Sofiane

SAMEDI 16 MARS
salle des rencontres Marcel Peysson pour la bonne cause !

QUINES ET CARTONSPLEINS ULTRAS GARNIS !!!
Smartphone / Écran LCD / Électroménager / Jambons crus / Bons d’achats / 1 hébergement d’une semaine a la montagne etc etc etc

PRÉVENTES des cartons CAFÉ Beauséjour (POUSSAN) VENDREDI 8 MARS 18H // 20HAucune description de photo disponible.

Ça sentait bon les crêpes

preceP1190386 La FCPE fêtait la chandeleur au groupe scolaire des Baux ce vendredi 15 février :

Ce vendredi soir, plusieurs volontaires et bénévoles de l’association FCPE des Parents d’élèves du groupe scolaire des Baux aidés par Carrefour Market et « Les 5 Bais », proposaient, à partir de 16 h 30, aux sorties des classes, de belles crêpes qui ont fait le plaisir de nombreux enfants et de certains adultes.preceP1190381

Et au-delà de la gourmandise les enfants apprécient doublement la dégustation en sachant que grâce à celle-ci ils contribuaient au financement de projets pédagogiques dans les écoles.

Le Secours populaire lance un appel départemental au bénévolat

Le 19 janvier 2019, à Montpellier, la Fédération de l’Hérault du Secours populaire français a lancé un appel départemental au bénévolat :

La solidarité c’est urgent. Devenez bénévole ! Notre société évolue dans des sens contradictoires mais qui tous appellent à un renforcement de la solidarité : crise économique et sociale, discriminations, exclusion, pertes d’identités et de repères, besoins de justice, de reconnaissance et d’engagement, péril écologique, mises en cause du productivisme et du consumérisme, opportunités et risques multiples du progrès techno- logique et du monde numérique…

beneCapture

Dans la trentaine de points d’accueil du Secours populaire dans l’Hérault, jamais les inscriptions n’ont été si nombreuses et les demandes aussi variées, non seulement pour des aides matérielles, alimentaires, vestimentaires ou autres mais aussi pour un ensemble de besoins administratifs, sociaux, éducatifs, culturels, relationnels…

Dans notre département, un millier de bénévoles du Secours populaire œuvrent déjà régulièrement ou ponctuellement pour répondre à ces attentes et faire vivre la solidarité à la Fédération comme dans ses comités et antennes.

Leur investissement et leur engagement ne suffisent plus. C’est pourquoi nous lançons cet appel :

Peu importe votre âge, Peu importe le temps que vous pouvez consacrer au bénévolat, Peu importe votre niveau de formation et de compétences, Peu importe si vous pouvez être bénévole régulièrement ou ponctuellement, Peu importent bien-sûr vos statuts, vos origines, vos handicaps, vos opinions, vos croyances, votre situation sociale.

Si vous partagez les valeurs du Secours populaire : solidarité, tolérance, bienveillance, écoute, coopération, démocratie, éducation populaire, dialogue, égalité, responsabilité, convivialité, laïcité et si vous vous sentez capable de nous aider, contactez nous.

Le Secours populaire a besoin de vous.

Il s’engage pour sa part à vous accueillir, vous accompagner, vous associer à son projet et, par delà les efforts indispensables pour accomplir les tâches nécessaires, à partager avec vous la joie et la richesse d’œuvrer collectivement, de coopérer et d’être utile.

« Tout ce qui est humain est nôtre ! »

CONTACT : Secours populaire français, Fédération de l’Hérault, 371, avenue du Marché Gare 34075 Montpellier cedex 3. Tél. 04 99 74 23 80. benevolat@spf34.org

Record de mobilisation pour la collecte de sang : 84 volontaires

A Poussan, les collectes de sang ont lieu régulièrement, à la salle Jean-Théron du Jardin Public. Le Docteur responsable de la journée de prélèvements de début janvier précisait : « Encore un succès pour la collecte de sang de Poussan ce 14 janvier 2019 ! 84 volontaires se sont présentés, dont 17 nouveaux donneurs.sangP1150206

  Excellente collecte ! Précise Laure MALLEN-DROUIN

« Les résultats de la collecte de sang sont encore exceptionnels ! » « Pour vous donner une idée, la moyenne des prélèvements des dernières années  était de 60 poches par collecte. »

Les donneurs sont tous remerciés pour leur don.

  « Les équipes de l’EFS remercient chaleureusement toutes les personnes qui se sont déplacées à la salle Jean Theron. » Précisait Alexandra Luchez, Chargée de Communication Gard – Hérault de l’EFS.

En France, chaque année, plus de trois millions de dons de sang sont nécessaires pour assurer la survie des malades et blessés auxquels il manque un composant sanguin. Cependant,  4 % des Français de 18 à 65 ans en âge de donner leur sang effectuent chaque année ce geste indispensable de santé publique.

P1510145 (2)Il suffirait d’un don supplémentaire par an et par personne pour répondre à l’augmentation des besoins avec des périodes de tension.

« Les donneurs du groupe O sont particulièrement recherchés mais toute personne reconnue médicalement apte au don par le médecin de prélèvement peut donner. »
N’oubliez pas, avec un petit effort, vous pouvez faire un grand geste pour une bonne cause et sachez que l’Etablissement français du sang collecte tous les types de don de sang : don de sang total, don de plaquettes, don de plasma, et don de sang placentaire. Il participe aussi au prélèvement de moelle osseuse. Le don de sang dit « total » est le don le plus courant. Après le prélèvement, les trois principaux composants sanguins -globules rouges, plaquettes, plasma – sont séparés. Le don de plasma permet par exemple de soigner les grands brûlés mais aussi de préparer des médicaments pour soigner les hémophiles.

Le don de plaquettes permet de traiter les hémorragies chez les malades. Le don de moelle osseuse et le don de sang placentaire sont utilisés pour la thérapie cellulaire. L’EFS prend toutes les précautions pour que le don, qu’il s’agisse de sang total, de plaquettes, de plasma, de moelle osseuse ou de sang placentaire, soit effectué dans des conditions de qualité et de sécurité optimales pour le donneur ainsi que le receveur.

Les 24 Heures de Poussan clôturent le Téléthon 2018

AFM-Téléthon - Retour à la page d'accueilChaleureux remerciements de la Présidente des 24 Heures de Poussan pour les résultats obtenus par l’équipe  des  « 24 heures de Poussan » et par tous les participants.

  A plusieurs reprises, l’Association les  » 24 heures de Poussan  » a remercié ses fidèles donateurs et ses soutiens associatifs ou particuliers qui sont venus renforcer les efforts de tous ses bénévoles impliqués avant, pendant et après le Téléthon des 8 et 9 décembre 2018.

C’est une grande satisfaction d’annoncer que le village de Poussan s’enorgueillit de verser la somme définitive de 11000 € à l’AFM, fruit de ses ventes, des dons et des actions diverses. Une somme presque équivalente à celle de l’année dernière (malgré une tendance à la baisse au niveau national).thonP1160952

Pour l’instant, place à la détente avant la brocante du printemps.

Encore un grand merci aux donateurs mais également à  tous les anonymes qui ont fait de ce Téléthon une vraie réussite pécuniaire mais surtout humaine..

Ce fut l’occasion pour la trésorière, Aline Loubière, du club de course à pied « Entente Balaruc le vieux/Poussan » de remettre un chèque de 1 530€, une somme récoltée lors de l’épreuve « Les Foulées Poussannaises » initiée par son Président Julien Taelman.loub2-3
La présidente des 24 Heures de Poussan Mme Vandevelde s’est réjouie de l’implication des associations et bénévoles connus ou anonymes ayant été sollicités durant toute l’année et les remercie encore chaleureusement.
La prochain action : Brocante dans les Halles au printemps pour continuer à récolter des fonds.

Et pour tous, rendez-vous pour le Téléthon 2019.

Des cartons de vin rouge et blanc sont disponibles au 0624734568.  (20 € le carton.)

Le loto de l’UNAPEI

Le loto de l’UNAPEI : le 20 janvierunapeiCapture

L’Apei pays de Thau a été fondée le 6 mai 1957. Elle se dénommait alors « association familiale départementale pour l’aide aux enfants infirmes mentaux section de Sète ».

Octobre 1961 l’association acquiert un terrain rue des Lierles à la Peyrade sur lequel sera édifié son premier établissement.

L’APEI en quelques chiffres

  • 6 Etablissements et services pour un total de 247 places gérées
  • 200 personnes ayant travaillé au moins un jour à l’APEI
  • Budget Total : 10 M€

Les buts que se donne l’Association

  1. Défendre la personne handicapée mentale

Apporter aux familles ayant un enfant handicapé mental un appui moral, une écoute. Développer entre elles un esprit de solidarité, les amener à participer activement à la vie associative.

Reconnaître la citoyenneté

L’APEI de Frontignan Pays de Thau reconnait que la personne porteuse d’un handicap mental est d’abord et avant tout une personne, qui a les mêmes droits et les mêmes devoirs que toute autre. La reconnaissance de ces droits et l’accès aux structures de droit commun doivent lui être garantis.

  1. Promouvoir, gérer les structures et services créés en vue d’éduquer, de préparer au travail protégé, d’héberger et d’insérer les enfants et adultes confiés et veiller à ce que soient privilégiés, l’épanouissement et le plaisir de vivre.
  2.  Informer, entretenir des relations étroites avec les Pouvoirs Publics, les Élus, les autres Associations afin que soient défendus et actualisés les droits des handicapés mentaux.