Don du sang, il faudra poursuivre les efforts le 23 octobre

La dernière collecte de sang avait permis à de nombreux volontaires de donner du sang.

Laure Mallen-Drouin, Chargée de la planification des collectes précise que le 23 octobre, à la salle Jean Théron, il y aura une nouvelle collecte de sang.

Et elle rajoute : « Les besoins vont être encore importants et le public doit se mobiliser pour participer à ces collectes qui permettent de subvenir aux besoins de malades. »

La constante augmentation des besoins en produits sanguins des malades rend ardue la tâche de l’EFS qui s’appuie sur la générosité du public. Les prélèvements connaissent des périodes de tensions de plus en plus fréquentes en raison de la difficulté à mobiliser de nouveaux donneurs : actuellement, 96% de la population compte sur 4% des donneurs au plan national.Screen Shot 06-03-16 at 12.30 PM

L’EFS remercie les donneurs de sang, de cet été

Au-delà de ces remerciements, l’EFS souhaite vous donner des explications et vous communiquer les résultats de sa mobilisation nationale.

Pourquoi avoir lancé cet appel ?

« Nos réserves en produits sanguins étaient fragiles en ce début d’été, période où la collecte baisse durablement, ce qui n’est pas le cas des besoins des malades. Il fallait donc remonter le niveau de stock et il fallait le faire vite, pour  garantir notre capacité à faire face à toute éventualité tout au long de l’été. Vous le voyez, un appel n’est pas signe de pénurie, c’est au contraire une mesure qui permet de l’éviter. Encore merci d’avoir répondu présent! »

Quels ont été les résultats de cet appel? 

« 125.000 donneurs, soit 25.000 de plus qu’habituellement, se sont présentés durant ces deux semaines, nous permettant de recueillir autant de poches supplémentaires, de traverser l’été en toute sécurité et d’aborder la reprise de septembre sereinement. »P1510145 (2)

Un don peut-il faire la différence?

« Pour un malade, oui ! Chaque don compte, pour que chaque patient reçoive, au moment où il en a besoin, où qu’il soit, en urgence le cas échéant, le produit  le plus adapté à son état. Votre don peut faire la différence ! Chaque don est unique. »

« Vous le savez, les produits sanguins ont une durée de vie courte : 42 jours pour les globules rouges, 5 jours pour les plaquettes: donner régulièrement est important et il faut, chaque jour, 10 000 dons pour répondre aux besoins des malades en France. Si chaque donneur donnait 2 ou 3 fois par an, plus aucun appel au don ne serait nécessaire. »

Alors, donnez, redonnez, faites donner !

« Nous transformons ces dons en vies, dans le respect des principes éthiques que nous partageons avec vous : assurer la sécurité des donneurs comme des receveurs, garantir l’anonymat donneur/receveur, garantir le non-profit et au final, mettre à disposition en tout point du territoire, y compris outre-mer, les produits sanguins nécessaires à nos malades et nos blessés, 24h/24. »

Souvenez-vous : « L’expérience donneur », c’est juste du bonheur

Les Pompiers de Bouzigues aident des associations au grand cœur

L’amicale des sapeurs pompiers de Bouzigues, présidée par Jean-François Bouisset, avait eu l’honneur d’être choisie pour organiser les championnats de France 2017 de VTT, en partenariat avec le Guidon sportif sétois. Une marque de confiance, certainement rendue possible par les succès rencontrés lors de leurs précédentes organisations, comme les championnats de France de pétanque en 2004 et de football en 2007,ou encore les régionaux de VTT en 2012 et 2015.
Toutes les catégories y étaient alors représentées.poDSC_0007 (11)

Et ce fut une très très belle réussite en juin.

Ce lundi 2 octobre de nombreux pompiers de la caserne étaient rassemblés autour d’Olivier Archimbeau, chef de Centre, de Jean-François Bouisset le Président de l’Amicale, d’Eliane Rosay, Maire de Bouzigues, de Mr Paquario, élu de Bouzigues, d’Olivier Arnaudin, Président de l’Union Départementale des Sapeurs-Pompiers de l’Hérault, pour remettre à 3 associations un chèque de 1500€ pour chacune, correspondants aux bénéfices des journées du championnat de France (504 participants)  pour l’Association les  »Dys » mille pas, et du Trail de Bouzigues, (plus de 750 participants) pour deux autres associations : deux belles réussites.poDSC_0003 (11)

Jacques Adgé, Maire de Poussan, n’avait pu se libérer.

Chacune des associations remerciait les pompiers pour leur dévouement sans failles  en précisant quelle était la motivation qui les guidait dans leur bénévolat afin de venir en aide à certaines personnes qui en ont un grand besoin.poDSC_0005 (10)

Pour les Blouses Roses il s’agit  de distraire les malades de tous les âges, du bébé à la personne âgée, par des activités ludiques, créatives..  Pour les Dys milles pas il s’agit d’aider des enfants qui ont des maladies rares et qui ne sont pas pris en charge suffisamment par la Sécurité Sociale et pour Génération SED,  l’objectif est de mener des projets innovants pour sortir les ados qui souffrent du (syndrome d’ehlers-danlos) de la solitude et de l’exclusion. Leur permettre d’avoir une vie « normale »poDSC_0017 (12)

Si Eliane Rosay précisait qu’elle était fière des Pompiers et de leur motivation qui va toujours au-delà de ce que l’on pense, les représentants de l’Amicale et les Sapeurs Pompiers étaient heureux que des associations qui œuvrent dans le même esprit que le leur puissent profiter de leurs actions. « Nous allons dans le même sens ! »

L’an prochain le Trail se déroulera le Samedi 24 Mars 2018. Début novembre le  »Staff », lors d’une première réunion, se mettra au travail pour parfaire cette nouvelle édition et par la suite se rencontrera tous les 15 jours jusqu’au jour J pour échanger sur les avancées de cette manifestation.
Pour en savoir plus sur les associations vous pouvez consulter leurs pages Facebook…Elles sont présentes sur le Réseau Social…

Soutenez l’UNAPEI de Thau : opération brioches

Comme chaque année, l’UNAPEI organise une « opération brioches » inscrite au calendrier officiel des journées nationales d’appel à la générosité publique, au profit des enfants et adultes atteints de handicap mental. peiunaunapei

 L’APEI Pays de Thau, association de Parents d’Enfants Inadaptés dont le siège social se situe à Frontignan la Peyrade participe à cette opération qui aura lieu du 2 au 8 octobre 2017. Le prix de la brioche : 5€.

 Elle fait appel à la solidarité de chacun pour la réussite de cette opération et sera présente sur différents points de vente.

 Grâce à ces ventes, cette association pourra financer l’extension de structures spécialisées, acquérir des équipements pour les établissements, financer des activités de loisirs…pour les enfants et adultes atteints de handicap mental accueillis dans ses 6 établissements médico-sociaux.

Pour en savoir plus : http://www.unapei-lr.org/articles-2/20-54-apei-pays-de-thau/

Ouverture de l’antenne de la Banque Alimentaire

Flash info social :

OUVERTURE DE L’ANTENNE

DE LA BANQUE ALIMENTAIRE

SUR LA COMMUNE DE POUSSAN

mardi 29 août 2017

Pour bénéficier des distributions,

une inscription préalable au C.C.A.S. est indispensable.

Prendre rendez-vous au 04.67.18.35.91

Livret de famille

Pièce d’identité ou carte de séjour

Attestation de la carte vitale

Dernier avis imposition

Dernière quittance de loyer

Dernière quittance d’EDF

Relevé de compte bancaire ou postal (3 derniers)

Dernière notification RSA de la CAF – de 3 mois

Dernière notification ASSEDIC et dernier talon de paiement

Certificat de scolarité pour les enfants de + 16 ans

En cas d’hébergement : Attestation d’hébergement + pièce d’identité + justificatif de domicile de l’hébergeant

Madame Yolande PUGLISI, Adjointe au Maire, déléguée aux Affaires Sociales et à la Solidarité insiste sur la parfaite confidentialité des dossiers.

 

Ouverture de la Banque alimentaire à Poussan

Flash info social : OUVERTURE DE L’ANTENNE DE LA BANQUE ALIMENTAIRE SUR LA COMMUNE DE POUSSAN

 

mardi 29 août 2017

Pour bénéficier des distributions, une inscription préalable au C.C.A.S. est indispensable.

Prendre rendez-vous au 04.67.18.35.91

Livret de famille Pièce d’identité ou carte de séjour Attestation de la carte vitale

Dernier avis imposition Dernière quittance de loyer

Dernière quittance d’EDF

Relevé de compte bancaire ou postal (3 derniers)

Dernière notification RSA de la CAF – de 3 mois Dernière notification ASSEDIC et dernier talon de paiement

Certificat de scolarité pour les enfants de + 16 ans En cas d’hébergement : Attestation d’hébergement + pièce d’identité + justificatif de domicile de l’hébergeant

Madame Yolande PUGLISI, Adjointe au Maire, déléguée aux Affaires Sociales et à la Solidarité insiste sur la parfaite confidentialité des dossiers.

Pour Lionel, la récolte sera bien moyenne

vigneDSC_0007 (12)Cette année, au printemps, la commune de Poussan a été très impactée par le gel qui fut ravageur pour la totalité des cépages, sur certaines parcelles qui ne seront même pas vendangées car il n’y a pas eu de sorties de grappes secondaires ou très peu.vigneDSC_0002 (13)

« Mais en 2017, de toute façon, ce sera moyen en récolte, bien moins que l’an dernier à Poussan. »

Pourtant la pluviométrie de l’hiver a été correcte et régulière, celle du printemps aussi.

vigneDSC_0006 (12)Pas de sécheresse marquée comme les années précédentes : « Mais peu de raisins », précise Lionel, viticulteur à Poussan « car l’on paye les méfaits de la sécheresse de l’an dernier. » Après une floraison moyenne, les vendanges seront d’une précocité exceptionnelle car la vigne a 10 à 15 jours d’avance.

Elles devraient débuter la semaine prochaine avec vers le 21 août,par  les « Sauvignons Blancs », puis les « Chardonnays » et les « Merlots ».

« Le degré devrait être au rendez-vous et si nous vendangeons à point nous devrions avoir un bon millésime » Rajoutait Lionel. A suivre…

Exceptionnelle mobilisation pour la collecte de sang

A Poussan, les collectes de sang ont lieu régulièrement, à la salle Jean-Théron du Jardin Public. Le Docteur responsable de la journée de prélèvements de ce lundi 17 juillet précisait que si en mai 54 personnes avaient été prélevées cette fois-ci, il y a eu  75 présentés, 70 prélevés dont 8 nouveaux donneurs.

« Les résultats de la collecte de sang sont exceptionnels ! Il faut remonter à 1997 pour des résultats comme cela ! »

 Pour vous donner une idée, la moyenne des prélèvements ces deux dernières années (2015/2016) est de 47 poches par collecte.

Les donneurs sont tous remerciés pour leur don.

 « Même si actuellement, les réserves sont stables, nous restons vigilants quant à la fréquentation de nos collectes de l’été. »zzzzzzzdsc_0002-27  Les équipes de l’EFS remercient chaleureusement toutes les personnes qui se sont déplacées à la salle Jean Theron. » Précisait Alexandra Luchez, Chargée de Communication Gard – Hérault de l’EFS.

En France, chaque année, plus de trois millions de dons de sang sont nécessaires pour assurer la survie des malades et blessés auxquels il manque un composant sanguin. Cependant,  4 % des Français de 18 à 65 ans en âge de donner leur sang effectuent chaque année ce geste indispensable de santé publique.

P1510145 (2)Il suffirait d’un don supplémentaire par an et par personne pour répondre à l’augmentation des besoins avec des périodes de tension.

« Les donneurs du groupe O sont particulièrement recherchés mais toute personne reconnue médicalement apte au don par le médecin de prélèvement peut donner. »
N’oubliez pas, avec un petit effort, vous pouvez faire un grand geste pour une bonne cause et sachez que l’Etablissement français du sang collecte tous les types de don de sang : don de sang total, don de plaquettes, don de plasma, et don de sang placentaire. Il participe aussi au prélèvement de moelle osseuse. Le don de sang dit « total » est le don le plus courant. Après le prélèvement, les trois principaux composants sanguins -globules rouges, plaquettes, plasma – sont séparés. Le don de plasma permet par exemple de soigner les grands brûlés mais aussi de préparer des médicaments pour soigner les hémophiles.

Le don de plaquettes permet de traiter les hémorragies chez les malades. Le don de moelle osseuse et le don de sang placentaire sont utilisés pour la thérapie cellulaire. L’EFS prend toutes les précautions pour que le don, qu’il s’agisse de sang total, de plaquettes, de plasma, de moelle osseuse ou de sang placentaire, soit effectué dans des conditions de qualité et de sécurité optimales pour le donneur ainsi que le receveur.