NOUVELLE SAISON « EN POUSSAN TA PORTE » ON Y CROIT !

La Compagnie Surprise ouvre sa saison 2021-2022 avec une jeune compagnie qui à su se faire un nom dans le milieu du théâtre de rue ses dernières années, avec son premier spectacle qui a plus que fait ses preuves partout en France, joué par une comédienne dont la générosité n’a d’égale que sa virtuosité.
N’hésitez pas a réserver cette soirée hivernale pour vous retrouver au chaud dans le garage de Mathieu et Aurélie, au centre ville de Poussan.

 « La famille vient en mangeant » de la Cie Mmm…

aaaafamCapture

Vendredi 12 Novembre à 19h00

Pas de billetterie sur place : les réservations se font uniquement sur le site d’HelloAsso en cliquant sur le bouton « clic ici pour réserver » clic ici pour réserver !

« Il est des spectacles qui vous embarquent et vous émeuvent par la force qu’ils dégagent : « La Famille vient en mangeant » est de ceux-là. On en ressort transformé et grandi. Car il y a dans cette pièce de l’humanité à foison, du naturel à revendre, de l’amour de la vie pour un sujet pas forcément facile : la famille. On voudrait parfois l’oublier, ou au moins s’en détacher, et bien là, on s’y confronte, avec force et passion. L’extraordinaire Marie-Magdeleine, autrice et actrice talentueuse, incarne ici tout, et pas seulement les personnages ! Un point de vue décapant au cœur d’une famille nombreuse où l’on se cuisine à table et dans laquelle toutes les relations sont mises à nu. Chacun y a sa place, chacun y donne son LA, c’est un petit bout d’humanité avec toutes ses fragilités… C’est fin, c’est juste et ça se déguste sans faim ! Un vrai moment de théâtre de la vie ! »

Présentation par le Théâtre L’Archipel-Scène conventionnée de Granville (Saison 2014-2015)

Présentation : https://youtu.be/TnhDUd9Zh7g

INFORMATION SPECTACLE : 

 - Spectacle pour les + de 10 ans

-  1 pass par adulte.

- des autotests GRATUITS valables 72h, à l’accueil. Prévoyez cependant de venir 30 minutes avant le début du spectacle, pour ne pas faire de bouchon à l’accueil ainsi que votre Carte Vitale.

- Début du spectacle : 19h

- Prévoyez une bonne laine, un manteau chaud ou un plaid.

- Prévoyez de la monnaie pour le bar qui ouvrira à la fin du spectacle.

- Pique-nique partagé : prévoyez votre casse-croûte. Les bénévoles vous aideront à couper les tartes ou à déboucher les bouteilles !

Pour des raison administrative et pour rentrer dans les clous, cette première soirée vous fait adhérer à la Compagnie Surprise pendant 1 an. Pour faciliter l’accueil le soir du spectacle, pouvez-vous imprimer et remplir le formulaire d’adhésion (disponible sur Hello Asso ou sur notre page Facebook) ? Aide pour remplir le bulletin : Montant de l’opération : mettre le prix de votre billet, date de l’opération : date ou vous achetez votre billet, moyen de paiement : virement internet, puis nom prénom adresse et mail. 

« LE HORLA » de Guy de Maupassant , du suspens et du succès à Poussan

Le Strapontin  accueillait « LE HORLA » de Guy de Maupassant CE SAMEDI 16 OCTOBRE  SALLE DE SPECTACLE A POUSSAN

Le Horla, c’est un classique de Maupassant mis en scène et interprété à Poussan  par Frédéric Mounier de la Compagnie du Théâtre Solaire, un  Monologue adapté de la nouvelle fantastique de Guy de Maupassant.
Son adaptation consiste uniquement en quelques rares coupes et il faut savoir que les mots de l’auteur sont absolument respectés sur scène par Frédéric Mounier qui réalise à différents niveaux une performance. Le public l’avait compris, il est venu assez nombreux.
Voir la présentation de « Le Horla ». aaaahor    
Le Horla est une longue nouvelle fantastique et psychologique de Guy de Maupassant parue en 1886, puis dans une seconde version en 1887. L’auteur y décrit la déchéance progressive et dramatique du narrateur poursuivi par une créature invisible, baptisée « le Horla », dont il ne sait si elle est réelle ou le résultat d’un trouble psychiatrique. Il cherchera à s’en débarrasser par tous les moyens possibles. Dans ce récit psychologique, Maupassant présente un personnage autodestructeur constamment torturé, d’abord gagné par le doute et qui finit par sombrer dans la démence en passant par divers états... (Wikipedia)
D‘ailleurs à l’époque, en 1886, Guy de Maupassant écrivait :
 « J’ai envoyé aujourd’hui à Paris le manuscrit du Horla ; avant huit jours, vous verrez que tous les journaux publieront que je suis fou. […] C’est une oeuvre d’imagination qui frappera le lecteur et lui fera passer plus d’un frisson dans le dos car c’est étrange. » aaaahorIMG_20211016_212401
On y découvre  un homme qui est peu à peu persuadé qu’un être invisible vit près de lui et se nourrit de sa vie pendant son sommeil. Est-il victime d’hallucinations, devient-il fou, ou bien est-il la première victime d’un être surnaturel ?
À travers son journal intime, nous rencontrons cet homme qui paraît sain d’esprit, découvrons les différents phénomènes auxquels il est confronté, suspendus que nous sommes pendant plus d’une heure à son destin, jusqu’à en découvrir l’issue.aaaahorIMG_20211016_213049
La justesse des mots et la beauté du texte, vous aident à vous laisser emporter par un suspense des plus captivant en vous plongeant dans l’étrange, dans un monde que la plupart des humains ne voient pas, ne perçoivent pas, et ne font qu’approcher…

Ils ont osé Poussan bat Night

aaaayuIMG_20211008_192323La Ville de Poussan, en partenariat avec le CPIE du Bassin de Thau et la LPO, vous invitait ce vendredi 8 octobre en soirée à participer à une animation nocturne sur les chauves-souris, dans le cadre de l’ABC (Atlas de Biodiversité Communale) des Garrigues et à découvrir aussi, en partie, le monde de la nuit, en pleine Nature…  
 » Les chauves-souris sont en effet les seuls mammifères à avoir acquis la capacité du vol actif. Ces petites créatures s’éveillent à la tombée du jour pour partir animer notre ciel nocturne et partir sur leur territoire de chasse. Le challenge était d’aller à la rencontre de ces petits êtres de la nuit et découvrir leur vie fascinante, loin des préjugés qui leur collent aux ailes. «

Camille Montégu de la Lpo 34 avait fixé le rendez-vous à l’aire de covoiturage de Poussan sur la RD2E5
aaachC Camille Fraissard

Elle allait entraîner la  vingtaine de volontaires inscrits, dans le monde nocturne où l’oreille donne plus d’informations que la vue.

 Car nuit venue, d’inquiétantes bêtes à poils et à plumes prennent en effet leur envol au dessus de la Crique de l’Angle, le long de la Vène ou de la voie verte.  Pas besoin d’attendre trop longtemps, dès que le soleil a faibli en intensité, dès que l’air s’est rafraîchi, des oiseaux sont venus trouver un havre de paix et de quoi manger au-dessus des bassins de l’ex lagunage mais il fallait attendre un peu pour les stars de la soirée.

Camille a profité  des dernières  lueurs du jour pour présenter les championnes de la nuit, ces volatiles qui sont à l’aise quand les autres dorment mais pas en toutes saisons.

A l’aide d’animaux en plastique, presque aussi vraies que des chauves-souris réelles, les participants pouvaient se familiariser avec ces mammifères qui volent et qui ont des caractéristiques qui leur sont vraiment propres.

Insectivores et quelquefois frugivores, il en existe des vampirisées mais pas en France, ,en Amérique du Sud.  On compte 1200 espèces sur Terre, 36 en France métropolitaine et 30 en Occitanie…aaaayuIMG_20211008_183247

 vidéo : https://youtu.be/mdJFFhkdPOE

Alors que la nuit avait enveloppé la Crique  de l’Angle, que les premières chauves-souris pouvaient être  aperçues, les animateurs de la LPO allaient aider  les participants à mieux connaître ces animaux qui font partie de l’ordre des chiroptères : « qui volent avec les mains. », à l’ide de jeux.

Avec plus d’un millier d’espèces, c’est l’ordre de mammifères le plus nombreux après celui des rongeurs, auquel il est parfois associé. Ces animaux, comme les Cétacés, sont souvent capables d’écholocation. Généralement actifs la nuit, ils peuvent se diriger dans l’obscurité en émettant des ultrasons dont ils captent la réflexion, écholocalisant ainsi leurs proies et les obstacles. Les chiroptères sont les seuls mammifères doués du vol actif et se déplacent dans les airs grâce à une aile formée d’une membrane de peau entre le corps, les membres et les doigts. De nombreux détails étaient donnés à l’auditoire sachant que souvent, les chauves-souris sont  victimes d’idées reçues qui leur ont valu longtemps d’être persécutées par l’homme. En France et même dans la région, certaines font l’objet de plans de restauration ou bénéficient d’un statut de protection. Vidéo : https://youtu.be/NkkB_bnt5VQ

 

 Les fréquences pratiquées par les chauves-souris françaises s’échelonnent de 12 à 120 kHz suivant les espèces. Chacune possède sa propre plage d’utilisation de fréquence. Chez les chauves-souris, on peut distinguer deux types d’émissions :

• Des signaux émis à fréquence constante, de plusieurs dizaines de millisecondes. C’est le cas de la famille des rhinolophidés. Leur fréquence élevée (plus de 80 kHz), la durée longue d’émission (65 millisecondes) permettent de repérer et identifier des proies à courte distance, en milieu encombré. Une brève modulation en fin d’émission donnera précisément la distance.

• Des signaux en fréquence modulée et brefs, sans chevauchement avec l’écho. Typique chez les vespertilionidés, d’une durée de 1 à 5 millièmes de seconde, ils semblent mieux appréhender la distance et la direction des objets visés.

Les chauves-souris souffrent actuellement d’une baisse significative en effectifs, même si elles sont protégées par la loi. L’urbanisation qui est source d’éclairages intenses, la nuit, les animaux qui la chassent comme la chouette, la fouine ou les chats, des Mustélidés, des pollutions diverses et les insecticides ont un réel impact sur les chauves-souris qui ont des nuits rarement sombres sauf dans certains départements comme l’Ariège.aaaayuIMG_20211008_191635

Ces mammifères volants qui ont des bras avec des ailes et des pieds avec une membrane bien innervée qui les recouvre mangent souvent 1/3 de leur poids par jour (araignées, insectes… en France), n’ont pas de nids, ne peuvent pas s’envoler à partir du sol, ne sont pas aveugles, bien au contraire et s’orientent avec des ultra-sons et avec leurs échos en produisant des sons jusqu’à 120 KHertz.

Elles ont donc un 6ème sens.

Si elles vivent principalement en colonie entre femelles, elles ont des gîtes d’été, d’hiver et souvent des gîtes de secours intermédiaires car elles hibernent en vivant au gré des saisons : hibernation, l’hiver. Au printemps naissance des petits(1 fois par an et au maximum,2), en été développement car en 1 mois le jeune a une taille adulte, puis en automne, accouplement, et mise en sommeil du système de reproduction par une baisse de température : en effet,vu sa position de repos, l’hiver seul son cerveau reste réactif et bien irrigué.

Un fonctionnement particulier : Elles doivent faire un effort musculaire pour ouvrir leurs petits pieds et donc ne tombent pas en dormant et comme certains animaux, les petits qui apprennent à voler collés à leurs mères, sont gardés en nurserie jusqu’à leur autonomie.

Fidèles à leurs gîtes il est donc préférable de ne pas les ennuyer.

Une petite pause permettait aux plus grands d’enrichir leurs connaissances à l’aide de documents mis à leur disposition.

  Il ne restait plus qu’à partir à leur recherche munis d’amplificateurs de sons et ultras sons. Une belle découverte : celle d’une faune méconnue qui vit pourtant à côté de nous. 

Camille nous précisait que plusieurs espèces avaient  pu être identifiées et contactées dans l ‘Hérault grâce aux Batbox : la Pipistrelle commune, la Pipistrelle pygmée, la Pipistrelle de Kuhl, le Murin de Daubenton et le Grand rhinolophe. Un monde magique s’offrait aux visiteurs qui purent, avant de se séparer, aborder les problèmes relatifs à la pollution lumineuse sur la biodiversité.

la « chasse » à la chauve-souris s’est révélée très efficace. La Batbox a joué son office en laissant entendre très clairement les sons émis non seulement par la chauve-souris, mais également par l’insecte qu’elle poursuivait et qu’elle finissait par dévorer en direct.
Grâce à la mesure précise des ultrasons captés par la batbox, et en peu de temps, différentes sortes de chauve-souris ont été identifiées :
- La Pipistrelle Kuhl, La Pipistrelle Pygmée, La Noctule (de plus grand gabarit)
Les participants se quittèrent donc heureux d’avoir pu compléter l’exposé par une expérience pratique si convaincante.
Merci à la LPO et à Camille, une chiroptérologue passionnée et passionnante !

Et si vous désirez aider la LPO à prendre soin de ces volatiles nocturnes vous pouvez contacter le 06 81 37 81 63. L’on pourra vous confier un gîte adapté ou vous montrer comment en construire un.

« Fernandel en chansons » interprété par Mickaël Viguier, que du bonheur et du rire

« Fernandel en chansons » interprété par Mickaël Viguier c’était à la salle de spectacle à la  MJC de Poussan ces samedi 2 et dimanche 3 octobre 2021 avec Philippe Brun au piano. Deux soirées bien sympathiques avec un Mickaël Viguier qui s’est réapproprié les histoires que les chansons de Fernandel racontent et qui les  partageait sur scène.

Vidéo sur : https://youtu.be/ejHsKKIonjg aaacccklmIMG_20211002_210644

 

« Un air de famille », un énorme succès pour un début de saison théâtrale

LE STRAPONTIN ACCUEILLAIT « UN AIR DE FAMILLE » d’Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri, une pièce interprétée par le THEATRE DU TRIANGLE
CE SAMEDI 18 SEPTEMBRE  A LA SALLE DE SPECTACLE, A LA MJC DE POUSSAN

azempoiIMG_20210918_212011

« Comme tous les vendredis soir, la famille Ménard se retrouve chez l’un des deux fils, Henri, tenancier du bistrot «Au père tranquille». Sa femme, Arlette, est en retard et tout le monde l’attend. Philippe, le frère d’Henri, numéro quatre dans une grande entreprise, est inquiet de sa prestation télévisée de la journée et ne se préoccupe que de lui-même, alors que c’est l’anniversaire de sa femme, Yolande,qu’il traite avec mépris. Une rivalité terrible se joue entre les deux frères que la mère ne fait qu’attiser en affichant sa préférence pour Philippe. Quant à la sœur, Betty,elle est en instance de rupture avec Fred, serveuse dans le bar d’Henri. »azemloiIMG_20210918_211818

 Une Comédie grinçante mise en scène par Philippe Guy Avec : Betty Lignereux Martine Diet Claude Bedos Sylvie Fricero Badou Durand Thierry Bongrand.
Avec des dialogues justes mais teintés d’humour, avec une écriture précise  pour illustrer les rapports entre les membres d’une famille ordinaire on va à la rencontre de ceux qui échangent, qui discutent sans vraiment s’écouter, on en rit et on se moque. Mais la pression monte et la jalousie, les rancoeurs et les non-dits ne peuvent être contenus,  mettant à jour les failles des uns et des autres.

 

Visite théâtralisée du centre historique de Poussan ce 19 septembre

Renouant avec une tradition très appréciée des Poussannais et des visiteurs, le service culturel de la Ville a commandé un spectacle déambulatoire à la Cie du Strapontin pour des visites guidées théâtralisées du centre historique.

Un spectacle pédagogique et burlesque, mêlant histoires et anecdotes écrit par le metteur en scène Amélie Zaroukian. A ne pas manquer !aff-visites-strap-07-21Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine la ville de Poussan vous invite ce soir dimanche 19 septembre à 17h départ devant les Halles, à un spectacle déambulatoire à la Compagnie du Strapontin pour des visites guidées théâtralisées du centre historique.

En raison des conditions sanitaires, le Pass sanitaire ou test pcr de moins de 48 h est obligatoire.

Les visites guidées théâtralisées de POUSSAN – version 2021 – continuent !

Les visites guidées théâtralisées de POUSSAN – version 2021 – continuent !!!
Pour les troisièmes … (Et dernières !) « Déambulafabulations Histomouristiques »
Le STRAPONTIN vous donne rendez-vous :
DIMANCHE 19 SEPTEMBRE à 17 heures devant les Halles !
Attention : En raison des conditions sanitaires, Pass sanitaire ou test pcr de moins de 48 h et port du masque seront obligatoires.Peut être une image de 8 personnes, personnes debout et texte qui dit ’Visite Théâtralisée Centre Historique de Poussan Déambulation histomouristique par la Compagnie du Strapontin mise en scène par Amélie Zaroukian MAPCHE 图图队 RDV devant les Halles 22/07- 21h 19/08- 21h 19/09- 17h Strapontin ompagnie POUSSAN ILLE EDE’

Arts et Agapes? cinquième édition, du plaisir tout en finesse

   (Cliquez sur les photographies pour les agrandir). artsIMG_20210911_120751

Le service culturel de la Ville de Poussan et l’association EscapadeS avaient convié la population à l’ouverture du festival d’Arts et d’Agapes ce samedi 11 septembre au jardin de la grotte à Poussan. Annulé en 2020, ce festival, revenait avec autant d’énergie si ce n’est plus, que dans les précédentes éditions. Arts et d’Agapes est un festival au programme culturel, artistique et gastronomique, décliné tout au long d’une journée festive et conviviale sur la commune avec même une veillée qui affichait complet pour cette 5ème édition et donc un repas du soir qui s’annonçait déjà animé quelques jours avant.. Avec un ciel limpide mais sans grosse chaleur ce fut bien soft. Pour cette fin d’ été, un temps idéal et des conditions bien sympathiques. Une douce ambiance qui emportait chacun dans ses rêves en oubliant les problèmes et en se laissant aller.artsIMG_20210911_113144

Seul le pass sanitaire obligatoire, en raison des décisions gouvernementales, a limité le nombre de visiteurs…

Au cours de cette manifestation, qui se voulait ludique et conviviale,  étaient proposés des spectacles contés, artistiques et musicaux, des ateliers d’art plastique, ateliers jeux, mais aussi de la restauration de qualité que ce soit à midi ou pour le repas du soir.

Pour cette cinquième édition vous retrouviez les grands classiques du festival mais aussi vous pouviez découvrir des nouveautés, toujours dans une ambiance chaleureuse et ludique : La petite Usine à taille douce de Caro et Loulou qui a eu  toujours autant de succès, une installation artistique itinérante, participative, collaborative et intergénérationnelle, un Atelier calligraphie, La FabLab de La Palanquée, un Atelier Catfarm, un Atelier maquillage avec Les Aquarella et de Construction du dAr&dAchon, l’Eco-atelier d’Antoine et l’Atelier énergies renouvelables de la Moure Solaire avec même une Brocante livre

 Le tipi à souvenirs avec même des jeux pour enfants histoire de se laisser aller…

 Déjà un bon programme culturel, artistique et ludique, accessible au public , décliné tout au long de la journée sur la commune et cette belle aventure était à vivre en famille, entre copains, toutes générations confondues… Une journée intergénérationnelle.

Présentation en vidéo : https://youtu.be/_1rOcMM9T_A

Sachant que cette année encore l’entrée gratuite était bien appréciée avec une restauration et  une buvette sur place l’on pouvait profiter sans trop dépenser de ce samedi récréatif, à tout moment.

Et une  introduction vraiment particulière  avec 2 acteurs-chanteurs… Danseurs en forme pour un récital de plus de 45 minutes qui allait se terminer avec l’ouverture des stands à l’heure de l’apéritif .

L’on  profitait de l’ombre des arbres du terrain de la Grotte, au chemin des Frères.

En vidéo : https://youtu.be/vLxau1-X63U

Comme le précisait à nouveau les organisateurs, le festival est né d’une envie commune de créer une fête à valeur culturelle fédératrice dans un esprit participatif et imaginatif. Artistes, musiciens et bénévoles ont travaillé plusieurs mois pour proposer, lors de cette journée, un programme varié ouvert à tous avec des ateliers pour petits et grands et des possibilités de restauration sur place.

Michel et Yvette s’invitaient avec leur décor et tous leurs accessoires pour un tour de chant grandiose et presque au point dès 11 h. Dans cet équilibre précaire entre maîtrise et dérapages ils étaient bien décidés à assurer le show jusqu’au bout.

S’accompagnant à l’accordéon et au ukulélé, Michel et Yvette chantent la vie, l’amour, les gens, les sentiments, les recoins pas toujours avouables de notre intimité, la vaisselle, la vie, l’amour et les gens. Un spectacle musical tendre et drôle, poétique , entre comique et dramatique, où l’émotion est quelquefois au rendez-vous, le public participant et réagissant.artsIMG_20210911_122056

 Arts et Agapes pouvait se poursuivre autour des ateliers, de la buvette aussi…

.Le public était bien motivé pour enchaîner sur les animations.  Les enfants étaient déjà en place : Ils avaient du choix et les adultes aussi.

L’après-midi, deux spectacles étalent programmés pour à nouveau conquérir le public : et de plus, deux spectacles hors-normes…..

C’était parti,pour le plus grand plaisir des enfants : la petite usine à taille douce  était synonyme d’impression et de gravure, pour participer à la création d’une œuvre collective et elle était prise d’assaut. Elle  retenait l’attention tout comme l’atelier de maquillage toujours sollicité… Il fallait composer à partir d’un personnage.

 A treize heures, soit l’on se désaltérait et l’on se restaurait avec des plats variés représentant différents pays et symbolisant l’ouverture sur le Monde,  soit l’on participait aux ateliers qui allaient durer l’après-midi.

Et donc entre repas et musique, ce fut une transition pour arriver aux spectacles de l’après-midi. Les agapes du midi étaient un peu musicales mais surtout bien conviviales.artsIMG_20210911_151616

Dès 15 h avec 12 rue d’la joie, de la Compagnie Mungo, l’on découvrait avec plaisir un solo clownesque avec des  marionnettes à gaine la CHRONIQUE de la vie d’un immeuble par une concierge et 20 locataires…

En vidéo : https://youtu.be/HOw9IPXOcpA

« Gigi Berthion est gardienne d’immeuble et le public aux premières loges. Un chat écrasé, un incendie, une chute dans l’escalier, une finale de match de foot interrompue au moment du tir au but … Ça ressemblait à un drame et c’était une comédie !
12 rue d’la Joie interrogeait avec humour notre aptitude à vivre ensemble. Les petites choses de la vie prennent un joyeux relief sous les mains expertes de Gigi, une illusionniste à la fraîcheur contagieuse ! »

Le public était conquis, les enfants aussi, et les ateliers se poursuivaient durant une après-midi faite de douceur et synonyme de participation active.

Et à 18h30 la Compagnie Bruit qui court allait emporter de très nombreux spectateurs de tous les âges dans la suite de « King of the Kingdom » joué en 2019 à « Arts et Agapes ». Une référence. La Cie Bruitquicourt  avec Hamlet en près de 45 minutes nous entraînait dans une ambiance très décalée et absurde assaisonnée à la Monty Python. C’était encore la mise en abîme grotesque du théâtre et du pouvoir politique. Le spectacle, fondateur de la Cie Bruitquicourt, s’amusait avec l’œuvre sacrée de William Shakespeare. Tout en préservant l’essence de la pièce, les quatre comédiens s’accordaient à merveille pour réinventer le théâtre dans le théâtre et faire surgir de ce drame une comédie hilare et déjantée…artsIMG_20210911_191843

« Le comédien et metteur en scène Luc Miglietta, qui n’en est pas à son premier triomphe, évite toutes les analyses psychocritiques et soporifiques pour nous servir avec une dérision salutaire la quintessence d’un texte-monument du théâtre élisabéthain »… En vidéo : https://youtu.be/BrBWD1pnKIk

Rire ou ne pas rire, la question ne se posait même pas, car derrière un rideau rouge, Luc surveillait trois comparses, vêtus d’un  bonnet de laine, qui désiraient interpréter la fameuse tragédie…….

Petit moment pour souffler puis l’on enchaînait sur la Veillée d’Arts et d’Agapes avec une soirée festive, une soirée repas-concert avec Art Vida et ses chansons festives

Acteurs d’une musique mosaïque, saltimbanques du son jouant avec les mots et les langues, leur concert fut un moment de partage et de joie, un carrousel voyageur aux scintillements multicolores avec une rythmique manouche ou ska, des épices klezmer,
tziganes ou d’orient, quelques pincées d’une mélopée éthiopienne et quelques zapateos andalous.
Les escales étaient nombreuses, le tempo ne faiblissait pas, et les convives qui participaient au repas n’hésitaient pas à se lever pour se laisser entraîner par cette palette musicale.

 Ce fut une soirée bien chaleureuse durant laquelle sans soucis on profitait du temps qui passait  ! En plein air, l’on oubliait les tracas des derniers mois pour quelques heures.

 artsIMG_20210911_212935

En vidéo : https://youtu.be/O79n8rH9CAs

Un beau succès, vu les contraintes sanitaires actuelles qui rendent le pass sanitaire obligatoire, car les participants furent nombreux, et entre les arts et les agapes, rien ne manquait : encore une belle réalisation que  cette cinquième édition qui fut pour les participants une journée de bonheur : le public a répondu présent durant les moments forts, et tous les ateliers ont eu un certain succès. Chacun a pu s’épanouir dans différents domaines durant dans le calme, la convivialité et le partage. Des spectacles de qualité entre délires et sensibilité, des moments d’échanges et surtout de la bonne humeur…

Félicitations à tous les bénévoles, ceux qui ont œuvré,  pour que perdure cet événement qui est une belle référence culturelle et festive pour Poussan.  En associant des amateurs et des néophytes, les spectateurs aux acteurs, des animations pour tous et du spectacle, Arts et Agapes fut encore un très beau succès.