La structure multi accueil Les Petites Pousses risque de disparaître

Créée en 1997, la structure multi accueil Les Petites Pousses est gérée par une association loi 1901. Destinée aux enfants de 3 mois à 4 ans, elle répond prioritairement aux demandes d’accueil selon l’amplitude horaire souhaitée des familles; Située au centre ville, elle accueille les enfants de la commune. Les repas sont confectionnés sur place. Au titre de son fonctionnement, l’équipement bénéficie du soutien financier des familles, de la CAF, de la mairie et du CNASEA.

Cet établissement accueille des enfants de 3 mois à 4 an(s). Sa capacité est de 22 enfants.

Et cette structure ou crèche des Petites Pousses comme l’on a pris l’habitude de le dire risque de fermer à plus ou moins long terme. creDSC_0003 (18)

En effet, depuis 21 ans  elle fonctionnait avec des Contrats Aidés comme de nombreuses crèches associatives le font dans le Sud de la France.

L’Assemblée Nationale a voté début novembre le budget en baisse de la mission « Travail et emploi », avec la réduction du nombre de contrats aidés.

Depuis la réforme annoncée par Le Président Macron au mois d’août 2017 la structure ne sait ce qu’elle va devenir puisqu’en décembre, un des contrats aidés va s’arrêter, et en février il y en aura trois de moins.

« Grande inquiétude pour tous, membres de l’association et parents qui se réunissaient ce lundi 27 novembre pour envisager l’avenir. Des questions se posent quand au devenir de ces crèches associatives qui se sont regroupées autour d’un collectif départemental ».

Alors que pour de nombreuses communes qui accueillent des parents avec de jeunes enfants ces structures qui ont un rôle très important à différents niveaux, sont nécessaires, le risque est de les voir disparaître très rapidement si l’Etat ne change pas d’avis ou ne trouve pas des solutions techniques, ou bien, si elles ne sont pas aidées à d’autres niveaux pour compenser les manques par rapport aux besoins d’encadrement pour les enfants.

Parents et personnels participeront donc à un grand rassemblement devant la Préfecture de l’Hérault le mercredi 13 décembre à 10 h avec une marche jusqu’à la place de la Comédie et ils envisagent d’autres actions car pour eux, l’heure est grave.

A cette occasion ils interpelleront le représentant de l’État en essayant de rencontrer Monsieur le Préfet, Pierre Pouëssel, le même jour. Ils ont besoin de votre mobilisation pour les soutenir.

 

L’inauguration de l’Antenne du RAM de Poussan pour un service public de qualité

ram1DSC_0012 (14)

Le Relais Assistants Maternels (RAM) du « canton de Mèze » a ouvert ses portes le 1er Novembre 2002.

Bien que porté et géré par le CCAS de Mèze, le RAM fut  dès le départ intercommunal puisque son animatrice, Christine MORANTA, intervenait sur les communes de Bouzigues, Gigean, Loupian, Mèze, Montbazin, Poussan et Villeveyrac ; Les locaux du RAM étant situés sur la Ville de Mèze.ram2DSC_0025 (8)

Face au nombre important d’assistants maternels recensés sur le territoire, une deuxième antenne, située sur la commune de Poussan a ouvert ses portes le 1er Septembre 2016. Celle-ci a permis d’une part de désengorger l’antenne de Mèze, jusque-là saturée, d’autre part de permettre une plus grande proximité géographique pour les assistants maternels habitant sur les communes de Gigean, Montbazin et Poussan. Cette deuxième antenne est animée par Françoise ADELINO.

Le RAM est un lieu d’information, de rencontre et d’échange au service des parents, des assistants maternels et des professionnels de la Petite Enfance où les parents et les futurs parents peuvent y recevoir gratuitement des conseils et des informations sur l’ensemble des modes d’accueil. L’animatrice les accompagne alors dans les démarches administratives parents-employeurs ; les informe sur les aides auxquelles ils peuvent prétendre ; leur propose une liste actualisée des places disponibles chez les assistants maternels ; établit un échange sur les questions éducatives ou relationnelles…ram3DSC_0023 (9)

C’est aussi un lieu où Les assistants maternels trouvent un soutien et un accompagnement dans leur pratique quotidienne car l’animatrice leur propose une information actualisée sur l’ensemble des démarches administratives (demande d’agrément, statut, missions, droits et obligations) ; un soutien et des conseils dans les relations avec les enfants et/ou les parents-employeurs ; une écoute, un échange et un soutien dans l’exercice quotidien de leurs fonctions ; un accueil pendant les ateliers organisés par le RAM ; des formations et conférences pour se perfectionner dans l’exercice de leur fonctions.ram4DSC_0031 (7)

Mais dans les locaux du RAM des ateliers éducatifs collectifs sont proposés, qui constituent des temps d’éveil et de socialisation pour les enfants accueillis par les assistants maternels, ceux-ci permettent aux enfants de rencontrer d’autres enfants, d’autres adultes ; de participer et découvrir différentes activités pour favoriser leur développement ; de se préparer à la vie en collectivité et notamment l’entrée à l’école au travers d’une socialisation douce et progressive.

Actuellement, près de 160 assistants maternels libéraux, proposant plus de 600 places d’accueil, peuvent bénéficier de ce service en sollicitant les deux animatrices, Christine MORANTA et Françoise ADELINO, toutes les deux étant Éducatrices de Jeunes Enfants.

Il faut savoir que le coût global de fonctionnement du RAM est pris en charge par le Conseil Départemental de l’Hérault, qui participe au financement du salaire des deux animatrices, par la CAF de l’Hérault par le biais de la Prestation de Service Unique (PSU) et la prestation de service dans le cadre du Contrat Enfance Jeunesse (CEJ) et par les 7 communes membres qui financent le reste à charge, au prorata du nombre d’habitants.

L’inauguration du RAM – Antenne de POUSSAN, se déroulait donc ce 30 novembre en présence des Conseillers Départementaux du secteur, des représentants de la CAF, de plusieurs Maires venus des Communes impliquées ou de leurs représentants, de nombreux assistants maternels souvent venus accompagnés par les enfants dont ils ont la charge, de mamans de jeunes enfants et de plusieurs élus de Poussan.

Après avoir visité les locaux de la commune dédiés au RAM, il a été précisé comment les communes et principalement celle de Poussan  soutenaient le RAM dans ses activités.

ram5DSC_0038 (4)

« La ville de Poussan a initié depuis une vingtaine d’année une politique de l’enfance ambitieuse, concrétisée par des partenariats avec la CAF, le département : Contrat temps libre, puis Contrat enfance jeunesse. Le niveau élevé d’offre de services dédiés à l’enfance explique en grande partie l’attractivité de notre ville auprès des familles. Le RAM y a participé activement et nous nous félicitons de l’ouverture de cette antenne poussannaise qui prouve le succès de ses missions et vient renforcer un dispositif qui a su trouver sa place. » Précisait Jacky Adgé, Maire de Poussan qui rajoutait : « Ce nouvel espace de référence apporte un service de proximité aux habitants de Poussan, de Gigean et de Montbazin. Il s’est installé dans un bâtiment communal réhabilité par nos services et constitue un maillon du nouveau pôle attractif que nous sommes en train de mettre en place au jardin public. Il s’inscrit dans une politique d’équipements de proximité en centre-ville, au service des populations, à vocation sociale et culturelle : salle Jean Théron, Foyer des campagnes, future maison des associations. Cette deuxième antenne ouverte au cœur de notre territoire souligne le nombre important d’assistants maternels à Poussan et la diversité de l’offre pour les parents : 1 crèche parentale, 2 micro-crèches… »DSC_0021 (9)

Après être revenu sur le désengagement de l’État au niveau  de cette aide aux parents il concluait en confirmant que les élus locaux devaient  rester les garants et les défenseurs d’un service public de proximité et de qualité. «  Cette antenne du RAM représente un soutien et un accompagnement utile pour les parents et les acteurs de la petite enfance. Un lieu d’échange, de partage et d’apprentissage, dans un esprit ludique et convivial, qui participe à l’épanouissement des petits Poussannais, des Montbazinois et des Gigeanais et de leurs parents. Je remercie les intervenants qui s’impliquent dans son fonctionnement et je lui souhaite le succès qu’il mérite. »

Le ruban pouvait être coupé  et la plaque dévoilée dans la joie avant que des jeunes enfants aux élus, des assistants maternels aux parents, entourés par des intervenants, tous se retrouvent à la salle Jean Théron, toute proche, pour un moment récréatif et convivial.

4 Pattes et Petits Pas inaugurée

Ce samedi 10 juin, à partir de 10 h, avait lieu l’inauguration de 4 Pattes et Petits Pas, la Micro-crèche de Poussan qui a ouvert ses portes l’an dernier, 20 Avenue de la Gare.

Il faut savoir que la commune de Poussan a vu sa population croître de près de 70% entre 1990 et 2010. Elle dispose d’un multi-accueil associatif de 22 places et 32 assistantes maternelles en activité accueillent plus de 100 enfants, mais l’offre présente sur la commune ne permettait pas de répondre à la demande croissante de garde. cre 09 06 17DSC_0054 (18)Aussi la création de la micro-crèche «4 Pattes et Petits pas» vient palier ce manque. La structure, gérée par la propriétaire Mme PAUZES a ouvert le 16 août 2016. La crèche fonctionne en mode Paje, c’est à dire que les familles perçoivent l’aide de la Caf directement. Du lundi au vendredi de 7H30 à 18H30 à l’exception des jours fériés, et des périodes de congés, la crèche peut accueillir un groupe de 10 enfants âgés de 10 semaines à 4 ans. Les locaux font 120 m2 et se composent d’une salle d’éveil et de 2 dortoirs de 12 m2 chacun, un extérieur de 100m2. Une éducatrice de jeunes enfants, et des accompagnantes éducatives détentrices d’un CAP Petite Enfance ont été recrutées afin de s’occuper des jeunes enfants.cre 08 06 17DSC_0059 (16)Le partenariat entre Poussan et la Caf de l’Hérault date de 1996, année de la signature du premier contrat enfance. En 2015, le 3ème Contrat enfance jeunesse (Cej) vient pérenniser ce partenariat et confirme ainsi l’engagement de la Ville dans sa volonté de mener une politique familiale cohérente, le tout coordonné par les services compétents de la Caf de l’Hérault. Le Cej qui unit la ville et la Caf permet le financement du coordinateur petite-enfance et son augmentation ainsi que la création d’un poste d’ingénierie et le développement d’un Ram partagé.
*Paje : La prestation d’accueil du jeune enfant (Paje) est une aide financière qui s’adapte en fonction du quotient familial des parents et va ainsi leur être versée directement au titre du Complément de libre-choix du mode de garde (Cmg)DSC_0043 (16)A l’instar de tous les équipements dédiés aux familles et enfants, la Caf de l’Hérault a accompagné la micro-crèche dans le projet grâce à l’expertise techniques de ses agents ainsi que par le versement d’une aide à l’investissement de 104 000 €. La micro-crèche «4 Pattes et Petits pas» s’inscrit dans la complémentarité des structures existantes de la Ville pour lesquelles la Caf apporte déjà son soutien – à savoir : des Accueils de Loisirs Sans Hébergement (Alsh) maternel et primaire, des Accueils de Loisirs Périscolaires (Alp) maternel et primaire, 1 RAM (partagé avec Mèze, Loupian, Bouzigues, Montbazin, Gigean, Villeveyrac) et un multi-accueil collectif associatif.

 C’est d’ailleurs avec beaucoup d’émotion que Madame Pauzes , remerciait tous ses invités, des nombreux parents aux élus, de l’architecte à sa famille, qui pour certains ont permis la réalisation de ce projet.

.A cette occasion, l’on pouvait noter la présence de Jacques Adgé qui précisait que si le projet de départ était privé il était arrivé au bon moment en répondant à une demande et même si sa réalisation fut « un parcours du combattant » pour Odile,  cela en valait la peine car le résultat était probant ; belle réalisation, enfants et parents heureux. Audrey Imbert et Christophe Morgo également représentant de la PMI, nos Conseillers Départementaux étaient heureux de voir que cette structure apportait toutes satisfactions.

Monsieur Guy-Charles AGUILAR, Président du conseil d’administration de la Caisse d’allocations familiales de l’Hérault, et Monsieur Jean Brunel, Directeur du Pôle Action social de la CAF de l’Hérault, souhaitaient une longue vie à ce lieu qui témoigne de la vitalité de Poussan, qui est un élément parmi d’autres symbole la fraternité que nous devons développer dans les communes. Et même si la courbe de la démographie s’inverse peu à peu, le développement de Poussan assurera l’augmentation du nombre d’enfants.

C’est sur cette note d’optimisme en rapport avec l’avenir de la structure, qu’avec Sandrine qui l’a beaucoup aidée pour réaliser et faire vivre ce beau projet, qu’Odile invitait toutes les personnes présentes à partager un apéritif dînatoire bien convivial.

Pour toute information complémentaire, contact : https://www.facebook.com/4-pattes-et-petits-pas-1571296676500846/?hc_ref=PAGES_TIMELINE&fref=nf

Déjà 20 ans pour les Petites Pousses

La crèche associative des Petites Pousses située près de la Mairie a été ouverte il y a déjà 20 ans. Elle accueille aujourd’hui 22 enfants de 3 mois à 4 ans, selon les besoins des enfants, en s’adaptant en fonction de sa capacité maximale.

Dix personnes y travaillent, certaines depuis sa création. Et avec 3 éducatrices de jeunes enfants, une auxiliaire puéricultrice, du personnel en CAE et une cuisinière sur place pour la préparation des repas « Maison » et bien frais, elle fonctionne au mieux. Et depuis 97, plus de 600 enfants y auront séjourné.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0230-3Elle a suivi toutes les évolutions au niveau de l’éducatif avec en particulier l’utilisation du « Bébé signe » qui permet de mieux communiquer entre enfants et adultes pour exprimer ses émotions, pour se faire comprendre aussi.

Avec l’aide d’une psychologue pour enfants, certaines pratiques évoluent aussi continuellement. Des formations permettent même à des adultes d’aborder la méthode « Montessori ».

Ce vendredi, afin de fêter l’événement tous les enfants présents ont profité d’une fin d’après-midi bien ludique avec goûter de fête adapté puis des danses bien entraînantes et même du maquillage ou des déguisements.

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0233-3Au printemps, une grande fête devrait être organisée pour rassembler tous ceux qui ont participé au fonctionnement de l’association des Petites Pousses : les parents, les bénévoles, la Mairie de Poussan et le Conseil Général ainsi que tous ceux qui ont apporté une aide matérielle.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxdsc_0237-1

D’ailleurs la crèche est ouverte à toutes les propositions pour des interventions dans le domaine artistique ou ludique. Une façon de s’associer à sa vie culturelle.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxdsc_0234-2

A noter aussi que les entreprises peuvent profiter de places pour les enfants de leurs employés en prenant contact avec la crèche, ce qui permet de bénéficier de places et conserver son employé. (1 an 1/2 d’attente)

                                     ————————————————————————

La Directrice, Béatrice Fabri, et Sabine Blasquez, fondatrice et Présidente de l’association, vous recevront de toute façon avec plaisir car elles s’épanouissent dans leur crèche auprès de personnels qualifiés : « nous en sommes fières : du dévouement, du professionnalisme et un travail toujours au service des enfants ».

Le très beau Noël des nounous

  zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0066-6Pour la 14ème  année consécutive,  une petite poignée d’assistantes maternelles poussannaises  se sont associées pour préparer et organiser un arbre de Noël émouvant et plein de tendresse pour tous les petits enfants dont elles s’occupent, dans le Foyer des Campagnes prêté par la Mairie. Elles apprécient que trois nounous supplémentaires se soient associées à cette fête, car pour toutes, c’est toujours un moment chaleureux partagé avec les parents des 30 enfants concernés. D’autant que cette année avec le Père Noël, les lutins et même des personnages de Walt Disney, le Carré d’As avait tenu à être présent pour que la fête soit magnifique.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0040-11

   Pascale Patissier, Marie-Josée, Bernadette Ferraiolo, Céline Ahier, Josépha Pertoro, Cathy Foucho, Stéphanie Martoglio, Marie-Carmen Martinez et Marie-José Mormille et les nouvelles participantes ont déjà pris rendez-vous pour 2017. Comme l’on pouvait l’imaginer, ce fut un grand moment chargé d’émotion, de tendresse et d’amour avec en plus un Père Noël très patient, Monsieur Ramos, à l’écoute de tous les petits enfants. Et les nounous n’oubliaient pas de remercier tous les parents qui leur font confiance.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

En présence de nombreux parents, ce mardi, elles ont offert aux enfants une belle soirée de rêve où l’imaginaire se mêlait au plaisir de recevoir un cadeau.screen-shot-12-06-16-at-11-18-pmLe public s’est mis à chanter « Petit Papa Noël », le grand bonhomme est apparu  toujours aussi gentil. Un Grand Homme qui a tout de même impressionné les tous petits. Bien entouré, transmettant les cadeaux offerts par les nounous, il sut faire s’illuminer les yeux des des tous petits quelquefois émus, effrayés, circonspects mais qui ont tous accepté les cadeaux.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0056-7Les nounous étaient aussi heureuses car elles ont préparé la salle, décoré le sapin, acheté des cadeaux pour les enfants qu’elles gardent. Elles avaient fait, aussi, des pâtisseries sucrées et salées pour terminer par un apéritif dînatoire bien convivial. Et chez elles, chacune avait aidé les enfants à fabriquer de leurs petites mains, des petits présents. Beaucoup de temps et de patience, mais beaucoup de plaisir.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0060-9Elles ont réussi  à rassembler des parents et des enfants qui souvent ne se connaissaient pas, pour passer une soirée conviviale qui pourra se poursuivre par d’autres rencontres. D’ailleurs, les parents saisissaient cette occasion pour faire connaissance et développer des relations. Une bien belle soirée.                                     

Balade de bébés-portés en garrigues

A l’occasion de la semaine internationale du portage l’association Parenthau organisait une balade de bébé-portés. bbbbbbbbdsc_0006-36« Le portage permet de créer une relation particulière avec son bébé, voire son bambin, et de donner beaucoup de liberté de mouvements aux jeunes parents. Tous les spécialistes s’accordent à dire qu’un bébé porté physiologiquement (c’est à dire, les genoux plus haut que les fesses, pas suspendu par l’entrejambe, et pas face au monde), est bénéfique pour le bébé. Cela le rassure, lui permet de découvrir le monde qui l’entoure de manière rassurante, et à hauteur d’adulte. » explique Mathilde membre de l’association, et passionnée par le portage.

 « Il nous semblait évident d’organiser une rencontre pour cet événement, puisque le portage fait partie de la parentalité bienveillante. »Précisait Mathilde.

 C’était donc l’occasion d’une belle sortie en famille, où petits et grands ont pu découvrir la nature à l’automne.screen-shot-10-20-16-at-11-21-am

« Se balader avec son bébé et lui faire découvrir la nature, et les bienfaits de la marche est un vrai plaisir dont je ne me lasse pas » commente Mathilde, membre de l’association. « et puis le portage a tellement d’avantage : le confort, la proximité, l’aisance…on peut tout faire ou presque avec son bébé dans le dos ! ». En effet le portage physiologique, c’est-à-dire avec un porté bébé adapté à la morphologie des tout-petits (les genoux plus haut que les fesses, enfant assis et non suspendu, et surtout pas face au monde), répond à plusieurs besoins des bébés et des bambins, comme la sécurité, la proximité, le contact avec les parents, et la découverte de son environnement, mais aussi des parents, qui maintiennent un contact physique, tout en ayant une liberté de mouvements.

Près d’une dizaine de familles se sont donc retrouvées pour partager un moment convivial. Après près de deux heures de marche, le groupe a partagé un repas tiré du sac.

A bientôt avec l’association Parenthau pour d’autres moments sympas en famille.

Retrouvez toute l’actualité de l’association sur sa page facebook : https://www.facebook.com/AssoParenThau/?fref=ts

Paren’Thau : La garrigue en porte-bébé

A l’occasion de la semaine internationale du portage l’association Parenthau organise une balade de bébé-portés. screen-shot-09-23-16-at-04-12-pm

« Le portage permet de créer une relation particulière avec son bébé, voire son bambin, et de donner beaucoup de liberté de mouvements aux jeunes parents. Tous les spécialistes s’accordent à dire qu’un bébé porté physiologiquement (c’est à dire, les genoux plus haut que les fesses, pas suspendu par l’entrejambe, et pas face au monde), est bénéfique pour le bébé. Cela le rassure, lui permet de découvrir le monde qui l’entoure de manière rassurante, et à hauteur d’adulte. » explique Mathilde membre de l’association, et passionnée par le portage.

 « Il nous semblait évident d’organiser une rencontre pour cet événement, puisque le portage fait partie de la parentalité bienveillante. Nous espérons faire découvrir cette activité à certains parents, qui aimeraient porter,  ce sera aussi l’occasion de découvrir ou redécouvrir pour certains, la garrigue poussanaise » ajoute, Mathilde encore une fois.

Rendez-vous donc le dimanche 16 octobre à 10h devant le collège de Poussan, pour environ 1h30 / 2h de balade.

Un repas tiré du sac sera ensuite partagé entre les marcheurs.

des porte-bébés physiologiques pourront être prêtés aux parents souhaitant les découvrir (penser à en informer les organisateurs au 06.64.26.59.12 ou parenthau@hotmail.com ou sur la page Facebook de l’association)

Alimentation des enfants de moins de trois ans

Attention aux métaux lourds et aux PCB

Illustration 1Crédits : © Anses

Illustration 1 Logo Anses

Au cours d’une étude sur l’alimentation infantile (enfants de moins de trois ans) menée par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) sur 95 % du régime alimentaire des tout-petits, environ 670 substances ont été analysées. Parmi toutes ces substances, l’Anses recommande de diminuer l’exposition de « manière prioritaire » sur 9 d’entre elles (métaux lourds comme l’arsenic, le plomb ou le nickel et PCB notamment).

L’Anses rappelle par ailleurs l’importance de suivre les recommandations du Programme national nutrition santé (ne pas introduire d’aliments autres que les préparations infantiles avant 6 mois et ensuite varier le régime alimentaire et les sources d’approvisionnement).

Les substances pour lesquelles il existe un nombre non négligeables d’enfants présentant une exposition supérieure aux valeurs toxicologiques de référence sont notamment :

  • l’arsenic inorganique présent dans le riz et les céréales infantiles ;
  • le plomb qui se trouve dans les légumes et l’eau ;
  • le nickel qui apparaît dans les produits à base de chocolat ;
  • les PCB (polychlorobiphényles) dont les poissons sont les aliments les plus touchés.

  À savoir :

L’Agence indique également que seuls le lait maternel ou les préparations infantiles permettent de couvrir les besoins d’un nourrisson, le lait courant, quelle que soit l’espèce animale productrice, n’étant pas adapté aux besoins nutritionnels des enfants de moins d’un an.

Assistante maternelle : ce que les parents employeurs doivent savoir

Illustration 1Crédits : © Pixabay.com

Illustration 1 emploi d'une assistante maternelle agréée

Contrat de travail, formalités déclaratives d’embauche, convention collective, temps de travail, congés, rémunération, rupture du contrat de travail… Vous avez des jeunes enfants gardés par une assistante maternelle agréée ? Service-public.fr fait le point sur toutes les questions que vous vous posez en tant que particulier employeur.

Les fiches pratiques reprennent tout ce qu’il faut savoir concernant l’emploi d’une assistante maternelle :

  • contrat de travail et formalités déclaratives d’embauche (établissement du contrat, période d’essai, formalités déclaratives d’embauche, litiges) ;
  • temps de travail (durée de travail, repos hebdomadaire, heures supplémentaires, jours fériés, litiges) ;
  • congés (congés annuels, congés liés aux enfants, absence pour événement familial, congé pour convenance personnelle) ;
  • rémunération (salaire de base, rémunération en cas d’absence de l’enfant, indemnités diverses, heures complémentaires et supplémentaires, indemnités de congés payés, rémunération en cas de travail les jours fériés, litiges) ;
  • rupture du contrat de travail (dispositif, retrait de l’enfant à l’initiative du parent employeur, rupture pour suspension ou retrait de l’agrément) ;
  • démission (procédure, indemnité compensatrice de congés payés, documents de fin de contrat).

  À noter :

Le centre Pajemploi est l’interlocuteur privilégié du particulier employeur.