« L’Odyssée de l’empathie » projetée à Poussan

Ce vendredi 4 octobre en soirée à la salle de spectacle, à la MJC de Poussan, la crèche des Petites Pousses avait invité les parents des tout-petits, le personnel des micros-crèches de Poussan, les élus de la ville délégués à l’enfance, le personnel du RAM, ceux des structures en lien avec le monde de l’éducation et de l’enseignement, à profiter du très beau film : « L’Odyssée de l’empathie ». empaP1290209

Touchées par  ce film , Béatrice et Sabine, qui dirigent les « Petites Pousses » avaient aussi bien apprécié les idées qui s’en dégageaient, il y a 3 ans à Sète, et elles ont désiré mener à bien ce projet de projection à Poussan pour que tous en profitent.

« Essayer de faire au mieux pour éduquer les enfants qui seront les adultes de demain et essayer de le faire avec bienveillance et en douceur. Le film permet d’explorer des pistes… »

 

Quelques grandes lignes : (Allociné)

Peut-on mettre en doute les conséquences désastreuses des activités humaines sur l’équilibre climatique? Prévenir l’augmentation de l’effet de serre est avant tout un enjeu de solidarité et d’empathie.
« D’empathie envers les générations présentes et à venir, les animaux, la nature.
Pensez-vous que le monde de violence dans lequel nous vivons puisse changer et qu’il soit possible de préserver notre planète du réchauffement climatique ? En éduquant nos enfants dans la bienveillance, ceux-ci deviendront des adultes altruistes, capables d’éradiquer la violence dans le monde et de respecter la nature pour sauver l’humanité.C’est ce que montre l’Odyssée de l’Empathie, à travers de nombreux témoignages. Les origines de l’humanité, la bienveillance de Matthieu Ricard, les bushmen du Kalahari, le cultivateur philosophe Pierre Rabhi, les dernières découvertes des neurosciences nous prouvent qu’une enfance heureuse et sans violence est à l’origine naturelle de l’empathie. En élevant nos enfants dans la bienveillance, ils deviendront des citoyens respectueux de l’être humain et de la nature. »empaP1290210

Après la projection, un temps d’échange convivial permettaient aux spectateurs d’échanger leurs avis et leurs témoignages sur leurs expériences…

Sixième semaine nationale du massage parent-bébé.

Vous êtes jeune parent, vous attendez un enfant ou vous êtes professionnel de la petite enfance…Ne ratez pas la sixième semaine nationale du massage parent-bébé. 

Du 7 au 14 octobre 2019, l’Association Française du Massage Bébé (AFMB) vous invite à participer à de nombreuses manifestations programmées dans la France entière et notamment à Montpellier et sa région.

Une journée exceptionnelle sera organisée le dimanche 6 octobre à la Salle Jacques Aragon – 117 rue des Etats Généraux à Montpellier. Participez gratuitement aux rencontres parent-enfant, ateliers de sensibilisation au massage, animations (signer avec bébé, éveil musical, éveil relaxation, maquillage) et bien d’autres activités.

L’occasion de découvrir l’art de la communication avec son bébé à travers le toucher nourrissant.

Les dates et les lieux des différentes manifestations à Montpellier et dans la région  sont également disponibles sur notre site : http://www.massage-bebe.asso.fr/

massa

Les petites Pousses fêtent l’arrivée de l’été

   rechP1250003  Ce vendredi 5 juillet , les petits de la Crèche « Les Petites Pousses » ont fêté la fin de l’année…

Tous les petits accueillis en 2018/2019 et les enfants qui feront leur adaptation en septembre ont pu participer avec grand plaisir à divers ateliers sous forme de mini kermesse.rechP1250007

La pêche aux canards a d’ailleurs rencontré un franc succès.

L’équipe et les parents tenaient à accueillir avec beaucoup d’attention et de convivialité enfants et parents pour cet après-midi ludique et récréatif.rechP1250014

Un bon moment de joie et de plaisir pour tous, d’échanges entre petits et grands que la Crèche espère pérenniser.

Avec la MJC de Poussan, un Baby-Broc le 19 mai

Baby_Broc_WEBBrocante spécialement dédiée à la puériculture, jouets et vêtements pour les enfants de 0 à 5 ans. 
Stand 10€ pour un emplacement de 2 mètres avec table fournie.
Renseignements et inscriptions auprès de la MJC de Poussan.
N’hésitez pas à vous inscrire, les places partent très vite.

le dimanche 19 mai 2019 de 9h à 13h.
Inscriptions du lundi au vendredi de 14h30 à 19h30.

Les Petites Pousses ont aussi fêté Noël

Ce jeudi 20 décembre durant l’après-midi les tous petits de la Crèche parentale des Petites Pousses ont connu tout en douceur les joies liées à Noël qu’ils ont eu l’occasion de fêter dans les locaux de la cantine, entourés par leurs parents. Que du bonheur. En présence de tout le personnel de la structure, devant un public nombreux ce fut un événement empreint de douceur et de tendresse.pousseP1170535

Une animation théâtrale bien adaptée présentée par Flavia, venue de Pézenas, une artiste polymorphe : auteure, compositrice, interprète, chanteuse, guitariste (à 7 cordes), Flavia Pérez étant par ailleurs conteuse pour les bébés et improvisatrice (amuseuse public). Que du talent qu’elle avait mis au service de Noël…

Puis, par enchantement, le Père-Noël est arrivé avec délicatesse sortant pour chaque enfant un cadeau et échangeant quelques mots avec les plus petits pour les rassurer.

Un moment magique avec des parents émus qui en profitaient aussi. C’était l’heure du goûter de Noël. Et dans ce bonheur collectif il faisait bon partager ce moment convivial toujours très sympathique.

Le bien tendre Noël des nounous

     nounP1160837 Pour la 16ème  année consécutive,  une petite poignée d’assistantes maternelles poussannaises irréductibles (6)  se sont associées pour préparer et organiser un arbre de Noël émouvant et toujours plein de tendresse pour tous les petits enfants dont elles s’occupent, dans le Foyer des Campagnes prêté par la Mairie dont elles ont apprécié l’aide logistique. C’est toujours un moment chaleureux et inhabituel partagé avec les parents de nombreux enfants concernés. D’autant que cette année avec le Père Noël, les lutins et des personnages de Walt Disney, le Carré d’As avait tenu à être présent pour que la fête soit magnifique et plonge petits et grands dans le rêve. Cela fut le cas ce 4 décembre, avec très peu de pleurs mais des yeux brillants d’émerveillement.

 Marie-Josée, Bernadette,  Josépha, Cathy, Stéphanie, Marie,  ont déjà pris rendez-vous pour 2019. Comme l’on pouvait l’imaginer, ce fut un grand moment chargé d’émotion, de tendresse et d’amour avec en plus un Père Noël  très professionnel et patient à l’écoute de tous les petits enfants et de leurs parents. Et les nounous n’oubliaient pas de remercier ceux-ci qui leur font confiance.nounP1160859

En présence de toutes les familles concernées, ce mardi, elles ont offert aux enfants une belle soirée de rêve où l’imaginaire se mêlait au plaisir de recevoir un cadeau, de le découvrir…

Le public s’est mis à chanter « Petit Papa Noël », le grand bonhomme est apparu  toujours aussi gentil. Un Grand Homme qui a peu impressionné les tous petits. Bien entouré, transmettant les cadeaux offerts par les nounous, il sut faire s’illuminer les yeux des des tous petits quelquefois émus, effrayés, circonspects mais qui ont tous accepté les cadeaux.nounP1160846

Les nounous étaient aussi heureuses car elles ont préparé la salle, décoré le sapin, acheté des cadeaux pour les enfants qu’elles gardent. Elles avaient fait, aussi, des pâtisseries sucrées et salées pour terminer par un apéritif dînatoire bien convivial.

Et chez elles, chacune avait aidé les enfants à fabriquer de leurs petites mains, des petits présents. Beaucoup de temps et de patience, manounP1160864is beaucoup de plaisir.

Elles ont réussi  à rassembler des parents et des enfants qui souvent ne se connaissaient pas, pour passer une soirée conviviale qui pourra se poursuivre par d’autres rencontres. D’ailleurs, les parents saisissaient cette occasion pour faire connaissance et développer des relations. Une bien belle soirée.  nounP1160866                                   

Les Petites Pousses : « Touche pas à ma crèche » est enfin derrière nous

poussesLogo sur feuille A4« En effet, nous sommes heureux et heureuses d’avoir réussi à attirer l’attention de monsieur le maire et des élus municipaux sur les difficultés que rencontre notre petite structure. »

Le personnel des Petites Pousses tient à revenir sur cet épisode qui fut douloureux « Touche pas à ma crèche ».

« Un grand merci au conseil municipal qui nous a accordé une subvention supplémentaire de 10 000€ pour le budget 2018/2019. »

« Nous avons le plaisir de vous annoncer que cette subvention nous a permis de pérenniser 2 postes de travail en CDI. L’équipe en place, devait auparavant subir les changements permanents de personnel. Cela était parfois difficile.« 

Depuis la rentrée, ils et elles peuvent travailler dans de meilleures conditions.

« Comme vous le savez, depuis plus de 21 ans maintenant, nous attachons une attention particulière à apporter un accueil de qualité. Nous sommes très impliqués dans notre travail, et donnons le meilleur de nous-même chaque jour, afin de transmettre aux enfants des valeurs telles que le respect, partage, l’entraide, l’écoute…. Bien conscients que nous formons aujourd’hui, les adultes de demain. »

« Grâce à l’implication de chacun, (Mairie, Elus, Personnel de la PMI, Personnel de la CAF, le personnel de la structure, Parents …), nous allons pouvoir imaginer un avenir plus serein pour les prochaines années. »

La structure multi accueil Les Petites Pousses recherche des solutions

Crée en 1997, la structure multi accueil Les Petites Pousses est gérée par une association loi 1901. Destinée aux enfants de 3 mois à 4 ans, elle répond prioritairement aux demandes d’accueil selon l’amplitude horaire souhaitée des familles; Située au centre ville, elle accueille les enfants de la commune. Les repas sont confectionnés sur place. Au titre de son fonctionnement, l’équipement bénéficie du soutien financier des familles, de la CAF, de la mairie et du CNASEA.

Cet établissement accueille des enfants de 3 mois à 4 an(s). Sa capacité est de 22 enfants.

Et cette structure ou crèche des Petites Pousses comme l’on a pris l’habitude de le dire risque de fermer à plus ou moins long terme. En effet, depuis 21 ans  elle fonctionnait avec des Contrats Aidés comme de nombreuses crèches associatives le font dans le Sud de la France.

L’Assemblée Nationale a voté début novembre le budget en baisse de la mission « Travail et emploi », avec la réduction du nombre de contrats aidés.

Depuis la réforme annoncée par Le Président Macron au mois d’août 2017 la structure ne sait ce qu’elle va devenir puisqu’en décembre, un des contrats aidés va s’arrêter, et en février il y en aura trois de moins.  struDSC_0013 (10)

« Grande inquiétude pour tous, membres de l’association et parents qui s’étaient réunis une première fois  le lundi 27 novembre pour envisager l’avenir. Des questions se posaient quand au devenir de ces crèches associatives qui se sont alors regroupées autour d’un collectif départemental ».

Alors que pour de nombreuses communes qui accueillent des parents avec de jeunes enfants ces structures qui ont un rôle très important à différents niveaux, sont nécessaires, le risque est de les voir disparaître très rapidement si l’État ne change pas d’avis ou ne trouve pas des solutions techniques, ou bien, si elles ne sont pas aidées à d’autres niveaux pour compenser les manques par rapport aux besoins d’encadrement pour les enfants.

Parents et personnels avaient participé donc à un grand rassemblement devant la Préfecture de l’Hérault le mercredi 13 décembre  car pour eux, l’heure est grave.

L’association a le soutien de la municipalité car toutes les structures de la commune pour l’accueil des plus petits sont très utiles et même indispensables pour les parents. Aussi ce jeudi 25 janvier, une assemblée réunissait le bureau et le personnel des Petites Pousses, de nombreux parents concernés ou qui l’ont été, une représentante de la CAF, Yolande Puglisi et Ghislain Natta, respectivement 1ère Adjointe au Maire de Poussan et Adjoint délégué aux finances, et des élus du conseil municipal du groupe minoritaire.struDSC_0021 (9)

« D’ici 2019, il n’y aura plus de CAE en cours dans la structure. Perte sèche de 35000€ pour nous. Toutes les crèches de l’Hérault et du Gard surtout sont concernées. » Précisait le bureau qui a fait des comparaisons avec d’autres communes voisines au niveau de leur participation ; Selon lui  » 14% en moyenne du budget des structures, et à Poussan, 10,4% » sachant que suivant certains critères de développement il peut y avoir des aides complémentaires de la CAF.

Pour l’instant l’aide de la mairie pour chacun des enfants est de 1591€ à Poussan, celles de communes voisines est souvent supérieure à différents niveaux selon le bureau, et il faudrait passer à 1872€ par enfant pour que la structure puisse tourner correctement sans les contrats aidés, soit 41202€ de plus à trouver avec les aides de la CAF, directes ou indirectes incluses.

Si il n’y a pas de possibilités avec d’autres contrats (comme aidés) la structure envisage d’embaucher 5 personnes avec des contrats de 20 h environ.struDSC_0022 (9)

Le bureau demandait alors aux Adjoints ce qu’ils en pensaient. Les Adjoints précisaient que s’il n’y aurait pas de réponses immédiates, si ils portaient beaucoup d’intérêt pour la crèche, ils étaient là pour écouter, entendre, et se revoir rapidement pour étudier au plus près le dossier et les possibilités. Mais ils rajoutaient : « Comme toutes les autres communes nous nous posons à ce jour beaucoup d’interrogations au niveau budgétaire avec les dernières décisions sur la taxe d’habitation, par exemple, donc nous devons étudier en détail les opportunités pour la structure ».

Les membres du conseil municipal du groupe minoritaire précisaient qu’ils s’attacheraient à ce que le dossier soit porté en Conseil municipal le plus rapidement possible, tandis que Madame Puglisi concluait en rajoutant : « Nous mettrons tout sur la table avec vous,  y compris avec la représentante de la CAF. Nous pourrons ainsi avec beaucoup d’intérêt étudier toutes les possibilités… »

 

L’inauguration de l’Antenne du RAM de Poussan pour un service public de qualité

ram1DSC_0012 (14)

Le Relais Assistants Maternels (RAM) du « canton de Mèze » a ouvert ses portes le 1er Novembre 2002.

Bien que porté et géré par le CCAS de Mèze, le RAM fut  dès le départ intercommunal puisque son animatrice, Christine MORANTA, intervenait sur les communes de Bouzigues, Gigean, Loupian, Mèze, Montbazin, Poussan et Villeveyrac ; Les locaux du RAM étant situés sur la Ville de Mèze.ram2DSC_0025 (8)

Face au nombre important d’assistants maternels recensés sur le territoire, une deuxième antenne, située sur la commune de Poussan a ouvert ses portes le 1er Septembre 2016. Celle-ci a permis d’une part de désengorger l’antenne de Mèze, jusque-là saturée, d’autre part de permettre une plus grande proximité géographique pour les assistants maternels habitant sur les communes de Gigean, Montbazin et Poussan. Cette deuxième antenne est animée par Françoise ADELINO.

Le RAM est un lieu d’information, de rencontre et d’échange au service des parents, des assistants maternels et des professionnels de la Petite Enfance où les parents et les futurs parents peuvent y recevoir gratuitement des conseils et des informations sur l’ensemble des modes d’accueil. L’animatrice les accompagne alors dans les démarches administratives parents-employeurs ; les informe sur les aides auxquelles ils peuvent prétendre ; leur propose une liste actualisée des places disponibles chez les assistants maternels ; établit un échange sur les questions éducatives ou relationnelles…ram3DSC_0023 (9)

C’est aussi un lieu où Les assistants maternels trouvent un soutien et un accompagnement dans leur pratique quotidienne car l’animatrice leur propose une information actualisée sur l’ensemble des démarches administratives (demande d’agrément, statut, missions, droits et obligations) ; un soutien et des conseils dans les relations avec les enfants et/ou les parents-employeurs ; une écoute, un échange et un soutien dans l’exercice quotidien de leurs fonctions ; un accueil pendant les ateliers organisés par le RAM ; des formations et conférences pour se perfectionner dans l’exercice de leur fonctions.ram4DSC_0031 (7)

Mais dans les locaux du RAM des ateliers éducatifs collectifs sont proposés, qui constituent des temps d’éveil et de socialisation pour les enfants accueillis par les assistants maternels, ceux-ci permettent aux enfants de rencontrer d’autres enfants, d’autres adultes ; de participer et découvrir différentes activités pour favoriser leur développement ; de se préparer à la vie en collectivité et notamment l’entrée à l’école au travers d’une socialisation douce et progressive.

Actuellement, près de 160 assistants maternels libéraux, proposant plus de 600 places d’accueil, peuvent bénéficier de ce service en sollicitant les deux animatrices, Christine MORANTA et Françoise ADELINO, toutes les deux étant Éducatrices de Jeunes Enfants.

Il faut savoir que le coût global de fonctionnement du RAM est pris en charge par le Conseil Départemental de l’Hérault, qui participe au financement du salaire des deux animatrices, par la CAF de l’Hérault par le biais de la Prestation de Service Unique (PSU) et la prestation de service dans le cadre du Contrat Enfance Jeunesse (CEJ) et par les 7 communes membres qui financent le reste à charge, au prorata du nombre d’habitants.

L’inauguration du RAM – Antenne de POUSSAN, se déroulait donc ce 30 novembre en présence des Conseillers Départementaux du secteur, des représentants de la CAF, de plusieurs Maires venus des Communes impliquées ou de leurs représentants, de nombreux assistants maternels souvent venus accompagnés par les enfants dont ils ont la charge, de mamans de jeunes enfants et de plusieurs élus de Poussan.

Après avoir visité les locaux de la commune dédiés au RAM, il a été précisé comment les communes et principalement celle de Poussan  soutenaient le RAM dans ses activités.

ram5DSC_0038 (4)

« La ville de Poussan a initié depuis une vingtaine d’année une politique de l’enfance ambitieuse, concrétisée par des partenariats avec la CAF, le département : Contrat temps libre, puis Contrat enfance jeunesse. Le niveau élevé d’offre de services dédiés à l’enfance explique en grande partie l’attractivité de notre ville auprès des familles. Le RAM y a participé activement et nous nous félicitons de l’ouverture de cette antenne poussannaise qui prouve le succès de ses missions et vient renforcer un dispositif qui a su trouver sa place. » Précisait Jacky Adgé, Maire de Poussan qui rajoutait : « Ce nouvel espace de référence apporte un service de proximité aux habitants de Poussan, de Gigean et de Montbazin. Il s’est installé dans un bâtiment communal réhabilité par nos services et constitue un maillon du nouveau pôle attractif que nous sommes en train de mettre en place au jardin public. Il s’inscrit dans une politique d’équipements de proximité en centre-ville, au service des populations, à vocation sociale et culturelle : salle Jean Théron, Foyer des campagnes, future maison des associations. Cette deuxième antenne ouverte au cœur de notre territoire souligne le nombre important d’assistants maternels à Poussan et la diversité de l’offre pour les parents : 1 crèche parentale, 2 micro-crèches… »DSC_0021 (9)

Après être revenu sur le désengagement de l’État au niveau  de cette aide aux parents il concluait en confirmant que les élus locaux devaient  rester les garants et les défenseurs d’un service public de proximité et de qualité. «  Cette antenne du RAM représente un soutien et un accompagnement utile pour les parents et les acteurs de la petite enfance. Un lieu d’échange, de partage et d’apprentissage, dans un esprit ludique et convivial, qui participe à l’épanouissement des petits Poussannais, des Montbazinois et des Gigeanais et de leurs parents. Je remercie les intervenants qui s’impliquent dans son fonctionnement et je lui souhaite le succès qu’il mérite. »

Le ruban pouvait être coupé  et la plaque dévoilée dans la joie avant que des jeunes enfants aux élus, des assistants maternels aux parents, entourés par des intervenants, tous se retrouvent à la salle Jean Théron, toute proche, pour un moment récréatif et convivial.