Crèches et assistantes maternelles : le masque est-il obligatoire ?

Illustration 1Crédits : © Oksana Kuzmina – stock.adobe.com

Illustration 1

Les consignes sanitaires pour l’accueil des jeunes enfants évoluent. Le port du masque n’est pas obligatoire en présence des enfants dans les crèches, chez les assistantes maternelles ou pour la garde d’enfants à domicile. Les parents devront cependant le porter à l’intérieur des structures et au domicile de l’assistant maternel, et lors de toute interaction entre adultes. L’accueil des enfants tout comme les conditions de retour d’un enfant sont assouplis mais le rôle des Agences régionales de santé (ARS) dans le « contact-tracing » est renforcé.

Les principaux changements pour la rentrée sont les suivants :

  • Pour les professionnels, le port du masque n’est pas obligatoire en présence des enfants. Un nouvel avis scientifique a été sollicité pour évaluer l’opportunité de faire évoluer cette règle dans les prochains jours. Le port du masque est cependant obligatoire pour les professionnels travaillant dans un même espace lorsque la distance d’un mètre entre eux ne peut être respectée, y compris en présence des enfants.
    Pour les parents, le port du masque est obligatoire à l’intérieur des structures d’accueil et au domicile de l’assistant maternel ainsi que lors de toute interaction entre adultes quelle que soit la distance entre parents et professionnels, entre parents et enfants ou entre parents. Pour faciliter les arrivées et les départs ainsi que les périodes d’adaptation, les parents peuvent accéder jusqu’au lieu d’accueil de leur enfant mais toujours en portant un masque.
  • Les enfants de différents groupes peuvent être mélangés. Ainsi, l’accueil des enfants reprend son organisation habituelle : les enfants de différentes sections peuvent être réunis le matin et le soir.
  • Il n’est plus obligatoire de présenter une attestation médicale lors du retour d’un enfant dont l’accueil a été suspendu, à titre préventif ou suite à un test RT-PCR positif. Le retour peut se faire, selon les cas :
    • après une consultation médicale qui n’a pas donné lieu à une suspicion de Covid-19 ;
    • après un résultat négatif à un test RT-PCR ;
    • à l’expiration de la période d’isolement ou après la guérison de l’enfant.
  • Le rôle des Agences régionales de santé dans la coordination des mesures à prendre dès qu’un premier cas est confirmé est étendu à toutes les structures d’accueil du jeune enfant : microcrèches, halte-garderies, crèches collectives, crèches familiales, jardins d’enfants, maisons d’assistants maternels, relais d’assistants maternels (RAM) et les lieux d’accueil enfants parents (LAEP). Ce rôle était jusqu’à présent limité aux cas de clusters dans des crèches.
  • L’extension exceptionnelle de l’agrément pour chaque assistant maternel prend fin au 30 septembre 2020.

  Rappel : Le port du masque  de protection par les enfants de 0 à 3 ans est à proscrire.

Avant les vacances, la fête à la crèche associative « Les Petites Pousses » de Poussan.

Cette année a été une année spéciale pour la crèche associative « Les Petites Pousses » de Poussan.  poussIMG_20200710_181613 

En effet la crèche accueillant à plein effectif 23 enfants a été obligée de fermer ses portes le 16 mars dernier comme l’ensemble des crèches françaises. Jusqu’au 25 mai l’ensemble des enfants n’ont pu être accueillis.

Ceci a représenté un changement brutal pour ces petits êtres qui ont besoin de leurs repères.

Pour que cette période creuse se déroule de la meilleure manière et pour anticiper la reprise, un blog a été créé par la crèche afin de garder contact avec le personnel et entre enfants. Ce blog où chacun pouvait échanger a permis de donner des nouvelles des enfants, de présenter leur création ou activité, de conter, de chanter, de partager.

Les équipements de la crèche ont permis d’ouvrir les locaux à partir du 25 mai mais seulement pour 10 enfants.poussIMG_20200710_181803

Cette réouverture a dû être mûrement réfléchie afin de modifier les protocoles et habitudes de la crèche pour satisfaire à la fois les demandes gouvernementales mais aussi pour rester dans une démarche de bienveillance envers les enfants et de service de garde pour les familles. ​Pour ceci des choix de priorité d’accueil ont été réalisés afin de donner accès à la crèche aux familles prioritaires. La plupart des familles, sensibilisées à la situation exceptionnelle, ont de leur côté optimisé leurs besoins afin de permettre au plus grand nombre d’enfants de profiter de cette réouverture tout en restant dans une politique de limitation des contacts. L’implication du personnel de crèche a permis de recevoir les enfants en limitant l’impact des changements sur l’environnement connu et apprécié de l’accueil des enfants. Les principes fondamentaux de la crèche ont été conservés en maintenant le contact entre enfants de tout âge ainsi qu’en maintenant la préparation des repas sur place.poussIMG_20200710_181452

Depuis le 22 juin, l’ensemble des enfants ont été invités à revenir à la crèche pour le plus grand plaisir du personnel et des bambins qui peuvent reprendre leurs activités et retrouver leurs copains. Des mesures sanitaires restent en place mais sont désormais moins contraignantes.

Cette année, comme toute les années, les enfants auront la chance  avant de partir en vacances de participer à une fête qui permettra à l’ensemble de l’équipe, des enfants et des familles de partager un moment de convivialité et de surprise pour les petits loups !poussIMG_20200710_181817

Un grand merci aux parents de Lou et Ava (deux enfants de la crèche) pour le prêt des jeux gonflables mis à disposition pour cette occasion qui ont engendré une euphorie collective chez les enfants!

BAISSE DES VACCINATIONS INFANTILES : LA PMI DU DEPARTEMENT LANCE UN APPEL AUX PARENTS

Depuis le confinement, les équipes médicales du Département observent une baisse des vaccinations des nouveaux nés. Le Département tire le signal d’alarme : les bébés sont les plus fragiles et le déconfinement les expose à de nombreux virus plus graves pour eux que le COVID19.

Avec 13 000 vaccins infantiles chaque année, la Protection Maternelle Infantile (PMI) du Département de l’Hérault poursuit ses missions ; elle accueille les enfants et leurs parents sur 22 sites, dans des conditions sanitaires optimales.

Parents, faites vacciner vos nourrissons, protégez-les en vue du déconfinement !Vaccin enfant

INQUIÉTUDES SUR LES REPORTS DE VACCINATION

Les professionnels de santé s’inquiètent des multiples reports de vaccination depuis le début du confinement. Selon Véronique Calueba-Rizzolo, Vice-Présidente déléguée à la solidarité enfance-famille, « le confinement n’empêche pas d’aller chez le médecin et de poursuivre la vaccination obligatoire pour la protection future de vos jeunes enfants. Nos services de protection maternelle et infantile sont à la disposition de tous les Héraultais. »

Les nouveaux nés, notamment les prématurés, ont des défenses immunitaires faibles. D’où la nécessité de leur vaccination précoce. Ils peuvent être exposés à de nombreuses maladies plus dangereuses que celle transmise par le coronavirus, qui touche peu les enfants. Les maladies des tout-petits (méningite, rougeole, oreillons, coqueluche…) circulent toujours pendant le confinement et seront d’autant plus virulentes lors du retour des contacts physiques et de la réouverture des structures collectives, après le 11 mai.

Preuve du relâchement dans les vaccinations des nouveaux nés, la résurgence de cas de coqueluches dans plusieurs régions de France. « Il ne faudrait pas que, lors du déconfinement, on se retrouve avec des enfants non-vaccinés qui pourraient être des sujets à risques pour contracter des maladies. Une coqueluche ou une rougeole peuvent avoir des conséquences gravissimes chez l’enfant », souligne Florence Nemorin, médecin de la PMI de l’Hérault.

 

22 SITES DE PMI OUVERTS DANS DES CONDITIONS SANITAIRES OPTIMALES

Tout au long de l’année, la quarantaine de médecins et puéricultrices du Département offre un réseau de soins unique sur tous les territoires de l’Hérault, notamment ceux touchés par la désertification médicale. Plus de 5 000 enfants sont suivis et 16 000 examens réalisés tous les ans par des équipes de professionnels pluridisciplinaires. Sans compter les 13 000 vaccinations entièrement gratuites pour les tout-petits.

Au cœur de cette période de confinement, à la demande du Président du Département, Kléber MESQUIDA, la PMI du Département reste ouverte aux parents et aux enfants sur 22 sites couvrant l’ensemble du territoire.

Sandrine Dumas, puéricultrice au sein du service PMI, le souligne : « on continue à avoir un lien rapproché avec toutes les familles que l’on suivait avant la crise sanitaire, pour entendre leurs difficultés, leurs inquiétudes. »

Les vaccinations des bébés continuent à être réalisées durant cette période de confinement, conformément aux recommandations des autorités, dans des conditions sanitaires optimales. Chaque rendez-vous est espacé a minima d’une demi-heure afin de permettre la désinfection des locaux et d’éviter de croiser d’autres patients. Les gestes barrières sont scrupuleusement respectés.

Les consultations se font exclusivement sur rendez-vous.
Pour obtenir les coordonnées des sites PMI ouverts et leurs nouveaux horaires, merci de vous rendre sur : herault.fr/actualite/coronavirus-toute-linfo-du-departement-mises-jour-permanentes

CALENDRIER DE VACCINATION 2020 : 11 VACCINS OBLIGATOIRES

Depuis le 1er janvier 2018, l’obligation de vaccination des nourrissons a été étendue à onze vaccins contre trois précédemment. Les vaccins concernent les maladies suivantes : rougeole-oreillons-rubéole, méningoque C, pneumogoque, hépatite B, coqueluche, diphtérie-tétanos-polyomélite.

Ces vaccins représentent 10 injections pour les enfants, étalées sur deux ans (vaccinations des nourrissons obligatoires à 2, 4, 5, 11, 12 et 16-18 mois).

La maternité des Hôpitaux du Bassin de Thau poursuit la prise en charge des grossesses

La maternité des Hôpitaux du Bassin de Thau poursuit la prise en charge des grossesses et assure en téléconsultation des cours de préparation à la naissance et des entretiens prénataux.L’image contient peut-être : 1 personne, assis

 Les futures mamans peuvent prendre rendez-vous par le secrétariat des consultations de gynécologie afin que la sage-femme puisse les recontacter pour convenir des rendez-vous.

‼️ Moyens nécessaires pour la patiente : posséder un smartphone ou un ordinateur muni d’une caméra avec micro

 Ce dispositif permet d’éviter les déplacements et de permettre au conjoint, qui le souhaite, de participer à la consultation.

Organisation du Service Départemental de la Protection Maternelle Infantile

Organisation STPMI ETANG DE THAU PANDEMIE COVID – 19

Baby, Child, Hand, Family, Boy, Newborn

Les missions du service Départemental de la Protection Maternelle Infantile sont maintenues avec certains aménagements pendant cette de période de pandémie :

Nous poursuivons voire renforçons notre activité en lien avec les partenaires de la santé.

suivi des femmes enceintes, activité des sages-femmes :

Les liaisons hospitalières sont maintenues, Des liaisons téléphoniques sont organisées avec les femmes enceintes, ou visite à domicile si raison médicale la justifiant.

Suivi des jeunes enfants : consultations médicales et permanences de puériculture sur rendez-vous exclusivement

– Liaisons hospitalières maintenues.

– Suivi des enfants prématurés, RCIU, ou sortis précocement de maternité.

– Maintien de consultations pour le suivi des vaccinations, afin d’éviter le risque de comorbidités, (rougeole, coqueluche, épiglottite, etc.), et le déplacement des familles dans les cabinets libéraux. Ces consultations et permanences sont regroupées dans des centres désignés. Elles sont réservées en priorité aux enfants de 0 à 12 mois en privilégiant les primo vaccinations.

Elles se font sur rendez-vous uniquement. UN NUMERO D’APPEL D’URGENCE : 04 67 67 51 83

Une permanence téléphonique est assurée par des professionnels de la santé.

De même les professionnels de la PMI sont joignables sur leurs messageries professionnelles, et peuvent assurer conseils, suivis.

.Lieux et jours de consultations :

- LUNDI et VENDREDI : STE Ile de Thau, 8 avenue St Exupery, Immeuble le Lamparo, à SETE.

- MARDI et JEUDI : Frontignan, 176 avenue du Marechal Juin à FRONTIGNAN.

MERCREDI : Mèze 1 boulevard Paul Valery à MEZE.

- MARDI : Gigean immeuble le rieutord 1 rue de la distillerie à GIGEAN. Nous sommes à votre disposition pour tous renseignements et informations qui pourraient vous être utile, ou simplement pour échanger sur nos situations respectives, en soutien mutuel et appui auprès de nos publics.

Par ailleurs en matière d’action sociale nos collègues sont disponibles au 04 67 67 76 99

Dr M TOULEMONDE RTPMI

MDS Etang de THAU

mtoulemonde@herault.fr 06 48 00 09 19

Le très tendre Noël de 5 nounous de Poussan

     nousP1310733   Pour la 17ème  année consécutive,  5 assistantes maternelles poussannaises irréductibles se sont associées pour préparer et organiser un arbre de Noël émouvant et toujours plein de tendresse pour tous les petits enfants dont elles s’occupent, dans le Foyer des Campagnes prêté par la Mairie dont elles ont apprécié l’aide logistique.

C’est toujours un moment chaleureux et inhabituel partagé avec les parents de nombreux enfants concernés. Elles sont encore plus heureuses cette année car la nouvelle MAM de Gigean, l’Association SOLI’REVES est venue partager avec elles ce moment convivial et de joie pour les petits.

D’autant que comme depuis plusieurs années avec le Père Noël, les lutins et des personnages de Walt Disney, le Carré d’As avait tenu à être présent pour que la fête soit magnifique et plonge petits et grands dans le rêve. Cela fut le cas ce 17 décembre, avec très peu de pleurs mais des yeux brillants d’émerveillement.nousP1310737

 Marie-José, Bernadette,  Josépha, Cathy,  et Stéphanie,  ont déjà pris rendez-vous pour 2020. Comme l’on pouvait l’imaginer, ce fut un grand moment chargé d’émotion, de tendresse et d’amour avec en plus un Père Noël  très professionnel et patient à l’écoute de tous les petits enfants et de leurs parents. Et les nounous n’oubliaient pas de remercier ceux-ci qui leur font confiance.

En présence de toutes les familles concernées, ce mardi, elles ont offert aux enfants une belle soirée de rêve où l’imaginaire se mêlait au plaisir de recevoir un cadeau, de le découvrir…

Le public s’est mis à chanter « Petit Papa Noël », le grand bonhomme est apparu  toujours aussi gentil. Un Grand Homme qui a peu impressionné les tous petits. Bien entouré, transmettant les cadeaux offerts par les nounous, il sut faire s’illuminer les yeux des des tous petits quelquefois émus, effrayés, circonspects mais qui ont tous accepté les cadeaux.nousP1310745

Les nounous étaient aussi heureuses car elles ont préparé la salle, décoré le sapin, acheté des cadeaux pour les enfants qu’elles gardent. Elles avaient fait, aussi, des pâtisseries sucrées et salées pour terminer par un apéritif dînatoire bien convivial. nousP1310746

Et chez elles, chacune avait aidé les enfants à fabriquer de leurs petites mains, des petits présents. Beaucoup de temps et de patience, mais beaucoup de plaisir.

Elles ont réussi  à rassembler des parents et des enfants qui souvent ne se connaissaient pas, pour passer une soirée conviviale qui pourra se poursuivre par d’autres rencontres. D’ailleurs, les parents saisissaient cette occasion pour faire connaissance et développer des relations. Une bien belle soirée.  nounP1160866                                   

Les Petites Pousses ont aussi fêté Noël

Ce vendredi 13 décembre durant l’après-midi les tous petits de la Crèche parentale des Petites Pousses ont connu tout en douceur les joies liées à Noël qu’ils ont eu l’occasion de fêter dans les locaux de la cantine, entourés par leurs parents. Que du bonheur. En présence de tout le personnel de la structure, devant un public nombreux ce fut un événement empreint de douceur et de tendresse qu’ont partagé bon nombre de grands-parents.loanIMG_6608Tous ces petits ont pu profiter d’une animation théâtrale bien adaptée par un spécialiste qui a mis  son talent au service de Noël…

 Puis, par enchantement, le Père-Noël est arrivé avec délicatesse sortant pour chaque enfant un cadeau et échangeant quelques mots avec les plus petits pour les rassurer.loanIMG_6628

Un moment magique car le Père Noël offrait de très beaux livres bien vite regardés par les enfants avec des parents émus qui en profitaient aussi. C’était l’heure du goûter de Noël. Et dans ce bonheur collectif il faisait bon partager ce moment convivial toujours très sympathique.

« L’Odyssée de l’empathie » projetée à Poussan

Ce vendredi 4 octobre en soirée à la salle de spectacle, à la MJC de Poussan, la crèche des Petites Pousses avait invité les parents des tout-petits, le personnel des micros-crèches de Poussan, les élus de la ville délégués à l’enfance, le personnel du RAM, ceux des structures en lien avec le monde de l’éducation et de l’enseignement, à profiter du très beau film : « L’Odyssée de l’empathie ». empaP1290209

Touchées par  ce film , Béatrice et Sabine, qui dirigent les « Petites Pousses » avaient aussi bien apprécié les idées qui s’en dégageaient, il y a 3 ans à Sète, et elles ont désiré mener à bien ce projet de projection à Poussan pour que tous en profitent.

« Essayer de faire au mieux pour éduquer les enfants qui seront les adultes de demain et essayer de le faire avec bienveillance et en douceur. Le film permet d’explorer des pistes… »

 

Quelques grandes lignes : (Allociné)

Peut-on mettre en doute les conséquences désastreuses des activités humaines sur l’équilibre climatique? Prévenir l’augmentation de l’effet de serre est avant tout un enjeu de solidarité et d’empathie.
« D’empathie envers les générations présentes et à venir, les animaux, la nature.
Pensez-vous que le monde de violence dans lequel nous vivons puisse changer et qu’il soit possible de préserver notre planète du réchauffement climatique ? En éduquant nos enfants dans la bienveillance, ceux-ci deviendront des adultes altruistes, capables d’éradiquer la violence dans le monde et de respecter la nature pour sauver l’humanité.C’est ce que montre l’Odyssée de l’Empathie, à travers de nombreux témoignages. Les origines de l’humanité, la bienveillance de Matthieu Ricard, les bushmen du Kalahari, le cultivateur philosophe Pierre Rabhi, les dernières découvertes des neurosciences nous prouvent qu’une enfance heureuse et sans violence est à l’origine naturelle de l’empathie. En élevant nos enfants dans la bienveillance, ils deviendront des citoyens respectueux de l’être humain et de la nature. »empaP1290210

Après la projection, un temps d’échange convivial permettaient aux spectateurs d’échanger leurs avis et leurs témoignages sur leurs expériences…

Sixième semaine nationale du massage parent-bébé.

Vous êtes jeune parent, vous attendez un enfant ou vous êtes professionnel de la petite enfance…Ne ratez pas la sixième semaine nationale du massage parent-bébé. 

Du 7 au 14 octobre 2019, l’Association Française du Massage Bébé (AFMB) vous invite à participer à de nombreuses manifestations programmées dans la France entière et notamment à Montpellier et sa région.

Une journée exceptionnelle sera organisée le dimanche 6 octobre à la Salle Jacques Aragon – 117 rue des Etats Généraux à Montpellier. Participez gratuitement aux rencontres parent-enfant, ateliers de sensibilisation au massage, animations (signer avec bébé, éveil musical, éveil relaxation, maquillage) et bien d’autres activités.

L’occasion de découvrir l’art de la communication avec son bébé à travers le toucher nourrissant.

Les dates et les lieux des différentes manifestations à Montpellier et dans la région  sont également disponibles sur notre site : http://www.massage-bebe.asso.fr/

massa