J’aime ma ville au sens propre…

Toutounet-01Dans le cadre de sa campagne de sensibilisation contre les déjections canines, l’installation de 15 nouveaux distributeurs de sacs est en cours par les agents des services techniques :

- Parking Véronique Hébert – Rue des Pampres – Place de l’Église – Parking de la Poste – Boulevard du Riverain – Rue des Pierres Blanches

- Parking Fondère (Chemin du Moulin à Vent) – Boulevard Prosper Gervais – Rue de la Farigoule – Rue du Marathon

- Chemin de Clermont – Rue du Languedoc – Impasse des Baux – Jardin Public – Avenue de la Gare

D’autres seront prochainement installés dans d’autres quartiers de la ville.Toutounet-Plan

le Centre De Formation Cynophile du Bassin de Thau forme des binômes

Durant près de 4 mois, le Centre De Formation Cynophile du Bassin de Thau a accueilli, Philippe, brigadier-chef en police municipale et son chien POTTER, berger belge malinois de 2 ans avec pour mission de former le binôme dans le cadre de la création d’une brigade canine sur la commune de Calvisson.

Objectif de la Mairie : renforcer la prévention et garantir le bon ordre et la tranquillité publique dans la ville.

La loi du 15 avril 1999 associée au décret du 25 octobre 1994 relatif à l’organisation de la formation initiale des agents de police municipale n’impose à ce jour aucune obligation de formation spécifique pour la création d’une brigade canine.

Toutefois afin de garantir à son équipe les meilleures qualifications cynophiles professionnelles, la Mairie de Calvisson a choisi la certification ACS de Saint Gervais d’Auvergne (Certificat pratique d’agent cynophile de sécurité, titre homologué de niveau V par le Ministère de l’agriculture, le Ministère de l’intérieur et le Ministère de la défense) assurée par le Centre de Formation Cynophile du Bassin de Thau à Poussan (34).binoimage0

Durant la formation de plus de 350 heures, le binôme a suivi des modules aussi passionnants qu’essentiels à leurs futures missions.

Biologie Canine, législation encadrant le chien, gestion de conflits pour le maitre … Mordant, Frappe Muselée et Détection de personnes pour le chien…

Un programme complet et un rythme soutenu mais comme le rappelle Yannick CAMUS, Directeur du Centre De Formation Cynophile du Bassin de Thau : « on ne devient pas cytotechnicien par hasard, mais par vocation et par amour des chiens d’intervention avant tout».

Après avoir brillamment réussi leur examen, Philippe et POTTER forment désormais l’équipe cynophile de la police municipale de Calvisson

Potter contribuera à la protection des agents dans le cadre de leurs missions de sécurité des biens et des personnes.

« A pied ou dans le véhicule de police, le chien apporte une réelle dissuasion.  Le binôme maitre-chien pourra intervenir dans des cas de détection humaine, de légitime défense, ou d’une interpellation avec délit de fuite, par exemple. Dans la majeure partie du temps, les situations n’ont pas le temps de dégénérer : sur la voie publique, la seule présence du chien, toujours muselé, suffit souvent à ramener le calme… » explique Yannick CAMUS.

Rappelons enfin que Potter n’est pas un chien rattaché à l’administration communale ; il a été affecté et vit avec Philippe en dehors de son temps de travail.

Pour tout renseignement complémentaire

www.cfcbassindethau.fr

Nouvelle vague de froid ! Les aliments riches en graisse sont d’une grande aide pour les oiseaux

Mésange Bleue, Boules De Graisse

Pixabay Nourrir Oiseaux

Nouvelle vague de froid ! Les aliments riches en graisse sont d’une grande aide pour les oiseaux : graines de tournesol noires, cacahuètes (non grillées et non salées), pains de graisse sans huile de palme mais aussi fruits flétris (pommes, poires, raisins).

En diversifiant les postes de nourrissage au jardin et la nourriture pour les oiseaux vous observerez davantage d’espèces ! Les graines de tournesol noires sont très appréciées tout comme les arachides ou les mélanges de graines pour petits passereaux. Des pommes attireront les merles et les gâteaux d’arachide (un mélange de graisses et de farine d’arachide) seront appréciés par la mésange à longue queue. De la graisse, insérée dans des fissures d’écorce, pourra même attirer les grimpereaux et les pics. Cela évite aussi trop de compétition intraspécifique et interspécifique !

LA COURTILIÈRE, OU « GRILLON-TAUPE », un superbe gros insecte

 

aagghCapture
Nom scientifique : Gryllotalpa gryllotalpa

C’est un superbe gros insecte, sauteur, et fouisseur et ayant une vie nocturne ce qui le rend très discret.

Appartenant à l’ordre des « orthoptères », avec des pattes avant fouisseuses et des pièces buccales puissantes la courtilière est considérée comme faisant des dégâts sur les plantes dont elle sectionne la racine, mais elle est plutôt carnivore. Très active du mois d’avril au mois de juillet elle est aussi très vorace.

Pour se reproduire la femelle creuse une sorte de nid de 10 cm de diamètre, à une profondeur de 30 à 40 cm. Elle y pond 200 à 500 œufs, qui éclosent 20 jours plus tard. Durant leur 1ère année, les larves passent par 2 mues En octobre, elles creusent leurs propres galeries et hivernent.

Les courtilières adultes émettent un chant, sorte de roulement doux et bas, et fait surprenant elles sont aptes au vol en dépit de leur corpulence et d’une morphologie qui semble pourtant bien peu adaptée à ce genre d’exercice.aaggCapture

L’insecte visiblement ne contourne pas les obstacles, il préfère découper les jeunes racines sur son passage. Long d’environ 4 à 5 cm d’un corps trapu et massif et de couleur brun roux abondante dans tout le bassin méditerranéen, peut-être plus que nulle part ailleurs, elle est présente en Europe, Afrique du Nord, et en Asie ou on les faits « griller » elles sont plutôt considérées comme délicieuses. Cet insecte semble toutefois être en voie de disparition.

Ayant un régime omnivore, elle dévore les vers de terre, larves diverses, racines, tubercules de jeunes plantes. Ses prédateurs sont les taupes, musaraignes, merles, étourneau renards, putois.

On dit que la courtilière est nuisible ! Oui bien-sur, elle détruit quelques plantes au jardin mais surtout des insectes et des larves diverses dans le sol. Je pense aussi et surtout que c’est l’homme le plus nuisible dans tout cela !

Georges Cantin

Une collecte temporaire des déchets verts

Le service technique vous informe : afin de limiter les déplacements et de respecter les consignes sanitaires, une collecte temporaire des déchets verts (uniquement les déchets verts) pour les particuliers sera mise en place par la commune de Poussan à partir de mercredi 15 avril UNIQUEMENT SUR RENDEZ-VOUS le lundi, le mercredi et le vendredi de 9h à 12h.L’image contient peut-être : texte qui dit ’DÉCHETS VERTS’

Comment cela fonctionne ?
– Il faut prendre obligatoirement rendez-vous au 04 67 78 99 51 en précisant nom prénom adresse…
– Un agent du service technique passera chez le particulier avec une benne
– Le particulier devra charger dans la benne ses déchets
– Après différentes collectes l’agent ira en déchetterie vider la benne.

Merci de respecter l’horaire qui vous sera donné lors de la prise de rendez-vous.
⚠️⚠️⚠️ cette collecte ne concerne pas les encombrants ou les autres déchets

Très belle entrée en matière des U10 du CA Poussan Foot

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes souriantes, plein air
Ce samedi matin, le district de l’Hérault avait organisé à Frontignan la rentrée U10.*

Bilan

Match nul (1-1) contre Frontignan

Après un magnifique but de Frontignan arrivé très rapidement , Poussan a mis en place son jeu collectif et s’est créé plusieurs occasions avant que Matéo n’égalise d’une superbe frappe.

Victoire (1-0) face à Gigean

Poussan a dominé la rencontre de bout en bout et le score aurait pu être plus élevé . Très beau but de Jules .

Victoire (3-0) face à la Pointe Courte

Match maîtrisé de bout en bout avec un but de Matéo puis un penalty converti avec sang-froid par Hugo et enfin un troisième but d’Hugo suite à une très belle passe en profondeur de Teva.

Le bilan de cette journée est très positif en regard des résultats mais aussi par le jeu collectif pratiqué,l’engagement et la solidarité

Animal errant : que faire ?

Illustration 1Crédits : © kichigin19 – AdobeStock

Illustration 1

Vous avez trouvé un chien abandonné ou perdu sur la route de vos vacances et vous ne savez pas quoi faire ? Service-public vous éclaire.

Si vous avez trouvé un chien errant , vous devez tout d’abord vérifier si l’animal peut être identifié au moyen d’un collier, d’un tatouage ou d’une puce électronique.

Si c’est le cas, contactez le service identification de l’I-CAD (Identification des carnivores domestiques) au 0810 778 778 ou sur leur site Internet qui se chargera de contacter le propriétaire.

Si l’animal n’est pas identifié, vous pouvez vous rapprocher d’une association, d’une fondation de protection animale ou d’un refuge susceptible de l’accueillir, ou encore de la mairie qui vous communiquera les coordonnées du service de ramassage ou de la fourrière pouvant prendre en charge l’animal.

Nouveaux animaux de compagnie (Nac) : quelles obligations pour les propriétaires ?

Illustration 1Crédits : © silentgos – AdobeStock

Illustration 1

Chinchilla, boa constrictor, phasme, mygale, hermine, caméléon, grenouille rieuse… Vous avez envie d’avoir un animal qui sorte de l’ordinaire ? Attention, posséder un nouvel animal de compagnie (Nac) n’implique pas les mêmes contraintes que détenir un animal domestique courant comme le chien ou le chat.

Si vous souhaitez avoir un Nac d’espèce non domestique , en tant que particulier et sans but lucratif, vous devez respecter certaines conditions :

  • assurer la santé et le bien-être de l’animal (de bonnes conditions de vie : un environnement adéquat, un hébergement équipé pour satisfaire à ses besoins biologiques et une alimentation équilibrée). Il est souhaitable de se renseigner auprès d’un vétérinaire avant l’acquisition pour évaluer les éventuelles contraintes que l’on pourrait ne pas avoir mesuré ;
  • établir une attestation en cas de cession (en cas d’achat en animalerie, la facture peut faire office d’attestation) ;
  • faire identifier l’animal par un vétérinaire s’il appartient à une espèce protégée ;
  • selon les espèces et le nombre d’animaux (pour certaines espèces, la détention est libre) :
    • faire une déclaration de détention (à refaire en cas de déménagement) ;
    • obtenir un certificat de capacité d’entretien d’animaux non domestiques (il faut présenter au préfet du département de votre domicile une demande précisant vos nom, prénoms, domicile et le type de qualification générale ou spéciale que vous souhaitez. Ce certificat mentionne les espèces et le type d’activités pour lesquels il est accordé, ainsi que le nombre d’animaux dont l’entretien est autorisé) ;
  • veiller à ne pas laisser errer l’animal. Son propriétaire est responsable des dommages qu’il pourrait causer, qu’il ait été sous sa garde ou qu’il se soit échappé.

En cas de non-respect de ces obligations, le code de l’environnement prévoit des sanctions pouvant aller jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et 15 000 € d’amende.

  À savoir :

Les Nac peuvent transmettre des maladies à l’homme (rage, tuberculose, salmonellose, etc.). Les risques sanitaires sont d’autant plus élevés quand l’animal a été importé illégalement ou faussement déclaré né en captivité, car il n’y a alors aucune garantie concernant son état de santé.