Bon nombre de Talents en herbe ou confirmés à la MJC

En passant

      Talents prometteurs, ados et jeunes adultes, toute une jeunesse musicale réunie sur scène ce 8 février à la MJC : de 7 à 25 ans…telaP1190074

La MJC de Poussan organisait ce vendredi soir une soirée  jeunes talents, à la salle de spectacle de l’association. Pour certains candidats c’était l’occasion de découvrir la scène, pour d’autres de s’affirmer et de se tester en public et pour des plus confirmés de se faire connaître. Des larmes, des rires, de l’improvisation, des applaudissements, c’est ainsi que le spectacle vit avec la capacité de certains à exceller sur scène. Près de 20 jeunes de moins de 25 ans avaient relevé le défi.

Ce 8 février, à l’heure des Victoires de la Musique à Paris, pour Poussan, musiques, danses, sketch, slam et  chansons étaient aussi au programme. Comme le précisait Marina Dumonceaud, la scène était ouverte à toutes sortes de talents, mais les arts du cirque ou la magie, par exemple, n’ont pas eu de succès comme les années passées, cependant, encore une fois Marina remerciait les professeurs des élèves des ateliers musique auxquels ils avaient donné de bons conseils. Certains étaient présents pour encourager leurs élèves ou ceux qui jouaient de l’instrument dont ils sont les spécialistes. En souhaitant que d’une année sur l’autre de plus en plus de jeunes montent sur les planches, elle était très heureuse d’être épaulée par Mustapha (venu spécialement) à la Régie. D’autant que de très bonnes surprises attendaient le public  bien nombreux.

Rien que de monter sur scène, les efforts étaient récompensés et les jeunes talents le méritaient bien.

 Marina confiante dans les compétences des jeunes qui allaient investir la scène souhaitait  une excellente soirée à tous.

Très belle intro avec un sketch de Malou, Marion et Elsa, une création jouée avec maestria et décontraction sachant toucher les spectateurs en évoquant les problèmes d’autorité sur les ados.

Et l’on poursuivait avec la jeunesse, celle d’Eva T et de Léa C qui avec beaucoup d’assurance allaient chanter  » Ella, Ella » de France Gall avec une maîtrise incroyable.

L’on montait dans les années d’apprentissage avec Alexandre D au piano  et un « The Meadow » joué avec assurance.

Melissa Renda, jeune adulte faisait monter la pression avec une très belle version de  » When i was young » d’Adèle, et une voix qui fera son chemin.telaP1190088

Julien au piano qui avec ses 7 ans s’est alors attaqué merveilleusement et avec décontraction à Boogie N°1 puis avec Arthur Lacout et ses nombreuses années de violon l’on touchait du très haut niveau : une technique époustouflante, une musique limpide, une belle sensibilité que le public a pu ressentir.telaP1190108

Toujours avec la même qualité, le même souci d’approcher le meilleur, Arthur au violon, faisait preuve de très sérieux en montrant toutes ses compétences acquises avec des années de travail et d’amour, du violon…telaP1190093

Et l’on enchaînait avec Alexandre Gonzalez, venu de Sète, ayant participé il y a deux ans, un chanteur de qualité qui interprétait du Sardou avec naturel, emportant encore une fois le public dans son répertoire.telaP1190099

Après une valse interprétée sans hésitation par Emilie Ruiz, Eglantine Janssen nous  démontrait que la grâce et la pureté pouvaient être synonyme de rythme.telaP1190103

C’était le moment d’écouter « Sous les draps » d’O’Ren et de Wud, une création en mode Slam. Un registre que l’on découvrait sur cette scène et qui fut fort apprécié.

Et après cette création en venait une autre avec même une improvisation de deux guitaristes de qualité oscillant entre hard rock et folk, entre Métal et Deep purple, se répondant ou s’associant dans un duo toujours maîtrisé. Pour tous l’on imaginait déjà que des heures et des heures de travail avaient été nécessaires  pour que les résultats soient à la hauteur de leurs espérances.

 telaP1190122

Avec son violoncelle, Yannis entouré par Arthur et Aoife aux violons avec la participation de Violaine, allait lui aussi impressionner un public attentif et subjugué par la virtuosité des quatre musiciens.

Lilou, Léa, Emilie, Ninon et Esther investissaient alors la scène pour « Ta Marinière » dans une chorégraphie collective bien travaillée.talenP1550518

Avant que Laena n’interprète « I have nothing » de sa belle voix, Valentine Laurent nous faisait partager une belle valse de Chopin interprétée avec une maîtrise incontestable.

Si Piano et violon allaient ensuite s’enchaîner avec Coline Natali, Yannis Debon et Darian Sereno toujours avec un sérieux montrant que le travail et les aptitudes associés font des merveilles, O’Ren et Wud revenaient pour nous faire partager leur style rafraichissant où les mots et les musiques se marient pour nous éveiller l’esprit.telaP1190115

C’était le moment de conclure avec un beau morceau de batterie interprété par Jonathan, un élève assidu des cours de la MJC depuis sa tendre enfance qui maintenant adulte maîtrise sans complexe cet instrument.talenP1550525

Mélissa et Alexandre interprétaient « Perfect » de Ed Sheeran et Beyoncé avec un duo durant lequel le public vibrait encore une fois.

Le final rassemblait tous ces jeunes artistes qui avaient démontré que le talent n’a pas d’âge mais qu’en principe le travail lui permet de s’amplifier pour que chacun puisse s’épanouir et en faire profiter des spectateurs qui prennent du plaisir à travers eux.

 

Une soirée violon ce 1er février à la MJC

Isabelle Maselli, Présidente de la MJC, et le Conseil d’Administration de la MJC avaient invité tous les élèves des ateliers Musique ‘Violon « de la MJC et leurs parents, ce vendredi 1er février à 18 h 30 pour participer à une soirée musicale tout en partageant le verre de l’amitié.  LIONP1180959

  Les violoncellistes et violonistes de l’association présentaient leurs réalisations artistiques. Il faut dire comme le précisait Marina Dumonceaud, qu’ils sont très assidus, que leur professeur « ne compte pas ses heures », qu’ils font des prouesses en suivant les cours de Violaine Allix. Tous les parents des plus jeunes virtuoses s’étaient déplacés, certains venus de Montbazin et avaient rempli la salle d’accueil. Venus pour encourager leur enfant, leur écoute était maximale.LIONP1180956 Quant aux plus jeunes des musiciens, ils n’étaient pas impressionnés mais fiers de montrer leurs progrès à un auditoire conquis avec un instrument très difficile à maîtriser. Pour les débutants comme Arsène, Capucine, Maëlle ce fut certains extraits comme celui de « New Ride Bike » tandis que pour les confirmés ce fut des morceaux complets, avec pour le plaisir de tous et pour le partage des duos et même des trios . Toujours de bonnes surprises avec les prestations de Marie-Lou, Arthur, Evan et tous les autres…

  Du sérieux et de la motivation pour tous les petits qui à leur niveau ont interprété des morceaux leur demandant de gros efforts. Et pour les grands aussi avec des difficultés supplémentaires avec des démanchés et des positions plus délicates.LIONP1180960

Ce fut un bon moment partagé sans modération par les musiciens en herbe et par leurs familles.

Félicitations à tous pour ce petit concert bien sympathique avec ces jeunes virtuoses.

Une galette artistique ce 18 janvier, à la MJC

  pianoP1180202Isabelle Maselli, Présidente de la MJC, et le Conseil d’Administration de la MJC avaient invité tous les enfants des ateliers artistiques de la MJC et leurs parents, ce vendredi 18 janvier à 18 h 30 pour fêter les rois autour de royaumes tout en partageant le verre de l’amitié.

 Les 15 enfants des ateliers piano de l’association présentaient leurs réalisations artistiques. Il faut dire comme le précisait Marina Dumonceaud, qu’ils sont très assidus, qu’ils font des prouesses en suivant les cours de leur professeur, Nan Hansen qui exerce à la MJC depuis plus de 17 ans. Tous les parents des virtuoses s’étaient déplacés et avaient rempli la salle d’accueil.pianoP1180206

 Venus pour encourager leur enfant, leur écoute était maximale. Quant aux jeunes musiciens de 5 à 18 ans, ils n’étaient pas impressionnés mais fiers de montrer leurs progrès à un auditoire conquis avec quelquefois la participation de la famille. Du sérieux et de la motivation pour tous ces petits pianistes qui à leur niveau ont interprété des morceaux adaptés à leurs âges mais d’un bon niveau : Léa avec une sonatine, Emilie avec une valse de Chopin, Alicia avec Aventure, Jeanne avec une valse, Estelle, Jade, Julien, Emilie et bien d’autres n’ont pas hésité à se lancer dans les tarentelles et les valses, à 2 mains.

 Ce fut un bon moment partagé sans modération par les musiciens en herbe et par leurs parents avec de très belles surprises musicales.pianoP1180211

Les royaumes et le verre de l’amitié clôturaient cette belle soirée Félicitations à tous les élèves de Nan pour ce petit concert bien sympathique.

Le Coro Aficion en l’église Saint Pierre pour des villancicos

   Ce dimanche 16 décembre, au soir, le Coro Aficion était de retour en l’église Saint Pierre de la commune pour préparer Noël avec des chants d’actualité, des villancicos.  afiP1170348

Un villancico est une composition poétique et musicale du Moyen Âge et de la Renaissance ibérique, que l’on retrouve dans les littératures espagnole (villancico) et portugaise (vilancete), proche des noëls français. C’est un chant qui est donné à la période de Noël.

La tradition des villancicos remonte au XIIIe siècle, bien que ces chants soient à l’origine des chansons profanes chantées pendant les célébrations comme celle de Noël. Ce n’est que postérieurement que les villancicos commencèrent à être chantés dans les églises et à être associés spécifiquement à la Noël.

  Pour préparer les amateurs de chants à leurs rythmes particuliers, qu’ils soient croyants ou non, le groupe allait entraîner les visiteurs dans ses chants, en profitant de la bonne acoustique de l’église.afiP1170351

 L’auditoire se laissait bercer, étant même transporté par ces chants bien rythmés qui souvent font rêver mais il faut savoir qu’à l’origine il s’agissait de mélodie chantées par les villanos (vilains) qui à la Renaissance, aux XVe et XVIe siècles, se convertirent en chanson à une voix avec accompagnement de la vihuela ou en chanson pour trois ou quatre voix, gardant dans tous les cas leurs racines populaires.

Une très belle soirée musicale.

  Entre castagnettes, guitare et cajon, avec des solistes et un chœur très « solide » le concert a conquis un bon public de par sa qualité.afiP1170353

Le 25 novembre : concert « Tout en chansons » de Mathieu Sempéré

Le service festivités de la ville de Poussan organise le concert « Tout en chansons » de Mathieu Sempéré (Ténor des Stentors) Dimanche 25 Novembre à 17 h 30 au Foyer des Campagnes

  • - Entrée 10 €
  • - Réservations en mairie du lundi au samedi de 10 h à 12 h à partir du lundi 5 novembre
    Renseignements au 04 67 18 35 95
    Concert organisé dans le cadre de la Foire de la Sainte Catherinesempaffmathiusemperetoutenchansons

Ténor du célèbre groupe LES STENTORS, Mathieu SEMPERE nous propose un spectacle solo qui rendra hommage aux géants de la chanson française avant les Yéyé (Brel, Piaf, Trenet, Bécaud, Patachou, Nougaro, Reggiani, Jacqueline François …etc). Accompagné à l’accordéon par Aurélien Noel, champion du monde, ils vont parcourir pour notre plus grand plaisir, les plus belles chansons françaises, espagnoles et napolitaines ( Hymne à l’amour, l’aigle noir, Nathalie, chanson douce, sous le ciel de Paris, Amsterdam …. Besame mucho, o sole mio … etc) sans oublier quelques airs de Luis Mariano, dont Mathieu SEMPERE est un interprète reconnu.

Arts et Agapes, du plaisir à déguster à Poussan

(Cliquez sur les photographies pour les agrandir).       pupoP1130583

Le service culturel de la Ville de Poussan et l’association EscapadeS avaient convié la population à l’ouverture du festival d’Arts et d’Agapes ce samedi 8 septembre au jardin de la grotte à Poussan. D’Arts et d’Agapes est un festival au programme culturel, artistique et gastronomique, décliné tout au long d’une journée festive et conviviale sur la commune avec même une veillée pour cette troisième édition et donc un repas du soir qui affichait complet quelques jours avant.. Couscous au menu, et en musique. Avec une soirée estivale ce ne fut que du bonheur pour cet été « indien » qui est bien sympathique. Une douce ambiance qui emportait chacun dans ses rêves en oubliant les problèmes et en se laissant aller.pupoP1130714

Au cours de cette manifestation, qui se voulait ludique et sympathique,  étaient proposés des spectacles contés, artistiques et musicaux, des ateliers d’art plastique, ateliers jeux, mais aussi de la restauration de qualité que ce soit à midi ou pour le repas du soir.

Pour cette troisième édition vous retrouviez les grands classiques du festival mais aussi vous pouviez découvrir de nombreuses nouveautés, toujours dans une ambiance chaleureuse et ludique : Ateliers maquillage, Portraits Aquarelle, Arts Plastiques, Street-Art, La Petite Usine à Taille Douce, Le Tipi à Souvenirs et son Trombi, Initiation à la Langue des Signes, Brocante livres et autres activités comme tatoo… et à 12h : Lecture jeunesse bilingue français-langue des signes.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, arbre, table et plein air

Déjà un bon programme culturel, artistique et ludique, accessible au public sourd, décliné tout au long d’une journée festive et conviviale sur la commune et cette belle aventure était à vivre en famille, entre copains, toutes générations confondues… Une journée intergénérationnelle.

Sachant que cette année encore l’entrée libre était bien appréciée.pupoP1130693

Et une  introduction vraiment particulière avec dès le départ un spectacle déambulatoire celui de Tétrofort qui se déroulait devant et dans les halles avant de prendre la direction du centre historique, un spectacle randonnée décalée, « 14 », au départ des Halles à 11h. Et on allait retrouver les 2 acteurs venus du Mans en fin de journée pour « 15 », un apéro des voisins à l’humour décapant!...popuP1130729

Cette année après le vent, de 2017, des conditions idéales., pour profiter de l’ombre des ruelles puis des arbres du terrain de la Grotte, au chemin des Frères.

Comme le précisait à nouveau les organisateurs, le festival est né d’une envie commune de créer une fête à valeur culturelle fédératrice dans un esprit participatif et imaginatif. Artistes, musiciens et bénévoles ont travaillé plusieurs mois pour proposer, lors de cette journée, un programme varié ouvert à tous avec des ateliers pour petits et grands et des possibilités de restauration sur place.pupoP1130599

Une belle aventure était à vivre aussi au rythme d’un orchestre, mais auparavant, la journée débutait  à travers les rues du vieux village avec plusieurs haltes au gré des espaces disponibles qui se voulaient des repères pour un couple ayant vécu à Poussan et fêtant son 14ème de mariage. Tétrofort avait en effet convié les Poussannais, enfants, jeunes, adultes qui le souhaitaient à participer au spectacle et à leur fête ! Car ils souhaitaient après être partis à Frontignan revivre une partie de leur passé à Poussan.

En effet PASCAL GAUTELIER – Comédien, metteur en scène, costumier… et HELENE ARTHUIS, Comédienne, formatrice ont l’habitude de réaliser des randonnées culturelles et cette fois elle se voulait maritale.

Un spectacle-randonnée dans l’espace public pour célébrer leurs 14 ans de mariage, car Pascal avait préparé une surprise pour son épouse, Hélène.

Incarnant la famille et les amis, le public allait suivre ce couple sur un parcours ponctué de surprises qui retraçait les moments forts de leur jeunesse.

Malgré une organisation sans faille, rien ne va se dérouler comme prévu…  Des roses pour  Hélène, des bisous, un joli cœur fabriqué par un mari maladroit, puis un poème dans lequel Pascal mettait les pieds dans le plat et l’anniversaire tournait au vinaigre. Pascal essayait de se rattrapait en désirant servir l’apéritif. Hélène renversait la sangria alors que son beau-père se lamentait, et du chien broyé par une mobylette, à l’enterrement de sa maman, les souvenirs de ces 14 ans n’étaient pas agréables à vivre pour une Hélène qui faisait bonne figure.

Mais elle allait être gâtée à la grotte, une machine à pain l’attendait. Un cadeau de Pascal qui tombait mal car il représentait son sexisme poussé à l’extrême. Mais le cadeau avait été volé. Pascal « disjonctait » et allait après une grosse colère se réfugier à la buvette pour oublier.pupoP1130665

Accompagnée par les enfants, Hélène parvenait à renouer les liens avant que ne soit célébré un « re » mariage en bon et du forme par Jacques Adgé, sollicité pour l’occasion.

Fête alsacienne pour Hélène avec danses, pétards et seau d’eau pour éviter que sa robe ne prenne feu.

Et les très nombreux spectateurs ont joué le rôle des amis et de la famille jusqu’au bout. Ils sont allés de surprise en surprise.

Le mariage a donc été célébré une nouvelle fois au jardin des Frères et la promenade et la fête se sont finies dans la joie et la bonne humeur entre  saucisses et moulinets de choucroute dans une procession délirante. Arts et Agapes pouvait se poursuivre autour des ateliers, de la buvette aussi…pupoP1130624

.Le public était bien motivé pour enchaîner sur les animations. Mais auparavant quelques mots d’Aurélie  pour remercier tous les participants, les organisateurs et bien sûr tous les bénévoles qui se sont associés pour la réalisation de cette déambulation. Ceux-ci étaient applaudis avec insistance ayant su créer dans le public une montée d’ endorphines. La Compagnie Tétrofort était félicitée. Les enfants étaient déjà en place : Ils avaient du choix et les adultes aussi :pupoP1130676

L’après-midi,  Tétrofort allait revenir pour à nouveau conquérir le public : « Une belle visite du patrimoine en famille et d’un spectacle sympa présenté de manière originale. »

C’était parti,pour le plus grand plaisir des enfants : la petite usine à taille douce  était synonyme d’impression et de gravure, pour participer à la création d’une œuvre collective. Elle  retenait l’attention tout comme l’atelier de maquillage toujours sollicité…pupoP1130722

Avant les contes pour enfants, le cirque, les solos clownesques, le théâtre de rue, la lecture bilingue français langue des signes… soit l’on se désaltérait et l’on se restaurait soit l’on participait aux ateliers qui allaient durer l’après-midi.          popuP1130725

Et donc entre repas et musique, ce fut une transition pour arriver aux spectacles de l’après-midi. Les agapes du midi étaient musicales grâce à Elvindes! Leurs standards de la chanson française et internationale revisités dans des styles très éclectiques nous accompagnaient lors de la pause déjeuner sous la pinèdepopuP1130737

Dès 14h45 Nombril et Elégance, de la Cie Belly Button nous emportait dans l’histoire d’une famille de cirque itinérant, dans leur carriole , là où il y a leur vie , avec une véritable ménagerie : des jeux , des rêves ,des bouts d’enfance et d’aventures périlleuses …

Au rythme des saisons , les deux saltimbanques et leur poilu s’apprivoisent au monde , domptent leurs puces et leurs corps , le tout sans filet !popuP1130762

Ce spectacle, c’est une aventure.

ils arrivent de loin, ont traversé les montagnes gelées et rêvent des Sept Mers. Qui ? deux artistes et leur chien en quête initiatique parcourent le monde à la recherche de ce qu’ils vont devenir. Comme des personnages de bande dessinée, dans cet épisode ils font du cirque, montent des numéros et se produisent de place en place . Tout les inspire, naïfs, ils s’émerveillent du monde, du cycle de la nature et des saisons. Leur terrain de jeux ? La vie simple et fascinante. Un flocon de neige tombe, une fleur eclos, un pas de danse, une bonne omelette. Et réussir un exploit, marcher sur les mains, se transformer, croiser un regard, jouer, le cœur qui palpite et la sueur qui coule.popuP1130767

Puis ce fut un spectacle joyeux qui a fait du bien, une ouvre mise en scène par la clown et metteur en scène Laurence Vigné, avec légèreté, drôlerie et élégance !popuP1130790

En effet, alors que les ateliers se poursuivaient, à 17 h Madame Léna interprétait un solo clownesque en chantier : un spectacle captivant qui a su attirer toutes les générations avec sa sensibilité, les jeux de mime, et l’imaginaire qu’il a su solliciter chez les spectateurs

Et à 18h « 15 » avec la Cie Tétrofort, qui avait marqué les esprits en fin de matinée.

aff1.jpg

Après « 14 » créé en 2009 et parti en tournée en France, 15 est en effet la suite des aventures d’Hélène et Pascal qui se lancent dans l’organisation d’un « apéro des voisins « . « Après leur anniversaire de mariage ». « Car ils ont le sens du partage »popuP1130824

Après avoir vécu des années dans Poussan et en être parti suite à un drame, la mort de leur chien déchiqueté par une mobylette Hélène et Pascal (qui ont fêté récemment leurs 14 ans de mariage) hésitent à s’y réinstaller…Pour faire connaissance avec leurs futurs voisins (le public), ils les ont convié à passer ce moment festif autour d’un apéritif.popuP1130819

Une grande table est dressée, les présentations sont faites, les projets pour le quartier sont dévoilés. Lors de cette rencontre entre voisins, notre gentil couple va petit à petit se dévoiler et montrer un visage qu’on ne lui connaissait pas. Jusqu’où leur projet délirant les emmènera t-il ? D’association de quartier, de sécurité, de l’échange pour le profit, d’arnaque commerciale, de manipulations sous couvert d’amitié, de la prise de pouvoir, des élections municipales, mais aussi d’amour

Un délire maîtrisé qui enveloppait un public toujours aussi médusé, de nombreux enfants n’arrivant plus à faire la part des choses entre le vrai et le faux, comme le matin. Et quelle énergie !

.Petit moment pour souffler puis l’on enchaînait sur la Veillée d’Arts et d’Agapes avec une soirée festive, concert et couscous maison.

Au son des Scat’n Scratch, un groupe de Jazz/Soul/Funk vocal festif et réjouissant, ce fut une soirée chaleureuse et rythmée sans soucis!

popuP1130742

Un beau succès car rien ne manquait : encore une belle réalisation que  cette troisième édition qui fut pour de nombreux participants une journée de bonheur : le public a répondu présent, tous les ateliers ont eu du succès. Chacun a pu s’épanouir dans différents domaines durant dans le calme, la convivialité et le partage. Des spectacles de qualité entre délires et sensibilité, des moments d’échanges bien sympathiques et surtout de la bonne humeur.popuP1130865

Vraiment, félicitations à tous les bénévoles, ceux qui ont œuvré,  pour que perdure cet événement qui est une belle référence culturelle et festive pour Poussan.  En associant des amateurs et des néophytes, les spectateurs aux acteurs, des animations pour tous et du spectacle, Arts et Agapes fut un très beau succès.popuP1130863