Paillasse a flambé, il a pourtant résisté

paillP1010543        Cette année, Paillasse encor une fois a été puni avant l’heure et il n’a pas  défilé lors de la cavalcade, profité de la foule qui à cette occasion aurait pu le soutenir. Et comme l’an dernier, il sera jugé sans avoir joui de ce beau spectacle mais il aura tout de même pu profiter de quelques réjouissances avant son jugement. Depuis l’an dernier que de malheurs sur notre planète et que de maux qui ont fait souffrir les terriens ! Que ce soit au niveau Mondial ou local, il y a eu du mal et du bien.

Toujours des souffrances et des massacres, des populations qui sont opprimées, d’autres qui sont déplacées,  toujours le chômage qui perdure, des catastrophes ou événements malheureux nous ont ébranlés et ont noirci notre quotidien et que de décès du côté des des stars et des musiciens avec bien-sûr bon nombre d’entre-nous, encore et encore…

Les Poussannais savaient bien que l’on pouvait rendre Paillasse responsable de bon nombre  d’entre eux et particulièrement de ceux qui ont touché la commune, ils allaient découvrir que ce personnage a un peu tout « compliqué ». Les problèmes qui ont fait souffrir uniquement ses concitoyens viennent souvent s’y rajouter. Pour lui, une infime chance d’être déclaré non coupable ou d’être gracié car les Poussannais se sentent toujours mieux s’il est condamné et oublient les erreurs et les fautes de l’année passée. Et il permet en ce Mercredi des Cendres de nous permettre de rentrer dans une période de Carême mais il annonce aussi le Printemps.paillP1010494

Il savait donc en se réveillant, chez les pompiers, ce mercredi des Cendres, (C’est un comble…) qu’il allait mourir sur le bûcher le soir même, car étant un exutoire, il devait être brûlé pour que chacun puisse se sentir revigoré.. Jamais son jugement ne lui avait permis d’échapper à la crémation et ce mercredi.

Du côté du public l’on était dans la moyenne avec des Halles très bien remplies.. Qu’à cela ne tienne, le procès était lancé. A 18 h 30, comme il était annoncé, les bourreaux l’ont conduit jusqu’aux Halles où la Cour du Strapontin avec un procureur venu de Montpellier, l’a jugé. Suivis par la fanfare, les membres de la cour après lui avoir permis une dernière sortie, ont pris place face au très nombreux public. Ils le remerciaient.  Le show médiatique pouvait commencer. Le public était presque tout acquis pour que la Cour le mette dans sa poche, tandis que déjà Paillasse, homme de paille était accusé !paillP1010475

Après un rapide retour sur derniers événements mondiaux, le cas de Paillasse était examiné car il aurait été entre-autres le responsable de la campagne d’Hillary Clinton. Il aurait conseillé Hillary … qui devait gagner ! … Mais il fut tellement bête que c’est TRUMP qui a été élu ! « un clown sinistre qui peut déclencher l’apocalypse à tout moment ! » A Poussan, il aurait essayé de faire en sorte que l’on reproduise la coiffure de Trump.Si une personne en aurait fait les frais il a essayé de faire en sorte que la fille de Sophie soit Miss Monde. Il n’y est pas parvenu mais Jacky s’en occuperai car il a maintenant ses entrées à l’Elysée …paillP1010495

Il faut savoir que Paillasse a été le comptable de François FILLON et comme il ne savait ni lire ni compter, l’on n’a pas retrouvé les bulletins de salaire de Pénélope !

Encore de mauvais conseils : Irma aux Antilles c’est à cause de PAILLASSE que c’est arrivé ! Il avait organisé, à St Barth, un séjour pour les conseillers municipaux de POUSSAN … Et cet idiot, pour les occuper, a organisé un concours de plongeon. Et là, malheureusement, les plus costauds d’entre-eux ont plongé en même temps… Imaginez la vague, le déplacement d’air …On connait la suite !

Par contre, le Président Macron n’a pas laissé Paillasse le conseiller. En effet, notre bon roi n’a besoin de personne … à part de Delahousse, pour le flatter !

Il aurait été en cause dans le départ de certaines personnes de Poussan mais pour Johnny, ce serait plus grave : lui a annoncé brutalement la mort de Jean d’ORMESSON, la veille … et sous le choc, son cœur a lâché  ! Disons que … Johnny pensait que le dernier ouvrage de l’académicien « Et moi, je vis toujours » – à paraître prochainement – lui était consacré ! Le voir disparaître avant que ce pavé qu’il croyait à sa gloire ne soit terminé … il ne l’a pas supporté !

Il ne fut pas nécessaire d’entendre la plaidoirie de la défense ! PAILLASSE allait être brûlé ! On l’amenait au bûcher en chantant : Allumez le feu !

Le Président du tribunal, vu ses fautes présumées et avec l’approbation du public a rapidement décidé qu’il meure par crémation au Jardin Public.

Dés le début du jugement, le public pariait déjà sur son sort, car Paillasse était accusé de tout. Cause perdue, pour le sauver.paillP1010506

Il fut directement conduit au jardin public, sur le bûcher.

La foule des grands jours s’était déplacée. Partagée entre joie et tristesse elle avait doublé à l’heure fatidique même si quelques gouttes de pluie allaient en vain essayer de le sauver…paillP1010535

Alors que la pena, respectant la sentence, accompagnait Paillasse vers les cieux par la marche funèbre, alors que quelques prières étaient dites pour qu’il soit pardonné dans l’au-delà, le public restait silencieux jusqu’à ce que le coupable disparaisse en fumée très rapidement.paillP1010529

Sans dire un mot, Paillasse a flambé, sa tête a résisté puis son squelette fut réduit en poussière par les flammes et par plus de 1000 pétards.paillP1010557

.Paillasse partit rapidement, essayant de rester droit sur un dernier sursaut d’orgueil. Puis il s’écroula .Le public l’oubliait vite, les sourires remplaçaient la tristesse. L’on pouvait tourner la page. Pour clôturer le Carnaval 2018 en beauté, un carnaval passé comme un éclair présidé par Didier Navaro, l’apéritif offert par la Mairie qui réunissait tous les acteurs et les spectateurs, les carnavaliers et les musiciens, avait une saveur particulière et connaissait un grand succès. paillP1010541

Carnaval était terminé mais chacun sait que les meilleures « choses » ont une fin, mais aussi que souvent la vie est un éternel recommencement.Tout irait mieux pour quelques temps car Paillasse s’était envolé avec ses maux, en brûlant, pour que nous repartions de plus belle en 2018, sans fautes et sans lui.

 Paillasse s’en est allé. Rendez-vous en 2019. Merci à tous les participants et particulièrement aux carnavaliers qui furent très actifs.paillP1010564


Les commentaires sont fermés.