Paillasse a flambé, accusé de tous les maux

Screen Shot 03-01-17 at 08.01 PM 001Cette année, Paillasse n’a pas  défilé lors de la cavalcade, c’était déjà une punition pour lui. Et comme l’an dernier, il sera jugé sans avoir joui de ce beau spectacle mais il aura tout de même pu profiter de quelques réjouissances avant son jugement. Depuis l’an dernier que de malheurs sur notre planète et que de maux qui ont fait souffrir les terriens !Screen Shot 03-01-17 at 08.02 PM

Toujours des attentats et des massacres, des populations qui souffrent,  toujours la crise qui perdure, des catastrophes ou événements malheureux nous ont ébranlés et ont noirci notre quotidien et que de décès du côté des des stars et des musiciens.Screen Shot 03-01-17 at 08.00 PM

Les Poussannais savaient bien que l’on pouvait rendre Paillasse responsable de bon nombre  d’entre eux et particulièrement de ceux qui ont touché la commune, ils allaient découvrir que ce personnage a un peu tout « compliqué ». Les problèmes qui ont fait souffrir uniquement ses concitoyens viennent souvent s’y rajouter. Pour lui, une infime chance d’être déclaré non coupable ou d’être gracié car les Poussannais se sentent toujours mieux s’il est condamné et oublient les erreurs et les fautes de l’année passée.

Il savait donc en se réveillant, chez les pompiers, ce mercredi des Cendres, (C’est en comble…) qu’il allait mourir sur le bûcher le soir même, car étant un exutoire, il devait être brûlé pour que chacun puisse se sentir revigoré.. Jamais son jugement ne lui avait permis d’échapper à la crémation et ce mercredi. Screen Shot 03-01-17 at 08.03 PM

Du côté du public l’on était dans la moyenne avec des Halles très bien remplies.. Qu’à cela ne tienne, le procès était lancé.A 18 h 30, comme il était annoncé, les bourreaux l’ont conduit jusqu’aux Halles où la Cour du Strapontin avec un procureur venu de Montpellier, l’a jugé. Suivis par la fanfare de Villeveyrac, en présence des Miss de Poussan, les membres de la cour après lui avoir permis une dernière sortie, ont pris place face au très nombreux public. Ils le remerciaient.  Le show médiatique pouvait commencer avec en prime, des discours en alexandrins. Le public était surclassé pour que la Cour le mette dans sa poche, tandis que déjà Paillasse, homme de paille était accusé !Screen Shot 03-01-17 at 08.01 PM

Après un rapide retour sur derniers événements mondiaux, le cas de Paillasse était examiné car il aurait conseillé les Anglais pour quitter l’Europe et donc aurait demander que l’on rebouche le tunnel de la Manche avec des extractions de la carrière de Poussan qui deviendrait un tas de ruines avec des gravas. Mais au-delà il aurait conseillé Hillary Clinton et l’on voit le résultat tandis qu’à Ségolène il aurait soufflé une brillante intervention. Et si la Primaire de la Droite était truquée ce serait grâce à lui car il a un pouvoir, l’Art de la divination des sondages dont il a usé pour Hollande.Screen Shot 03-01-17 at 07.59 PM

Le procureur rappelait que l’accusé avait conseillé Jacques Adgé en lui indiquant qu’il y avait du pétrole au carrefour de la Mairie. Mais l’on a trouvé que des conduites qui amenaient l’eau chez Philipon, entre-autres. Et pour la nouvelle CABT, il aurait réussi à rencontrer François Commeinhes afin de pouvoir comptabiliser différemment les bulletins de vote.

Screen Shot 03-01-17 at 07.58 PM 001

Il aurait aussi, car un peu « simple », suivi les conseils avisés d’une voyante qui a vu des flammes en lui. Croyant a un feu d’artifice synonyme de « pognon, de blé, de thune »il s’est senti à l’abri du mauvais sort

Que des idées qui auraient semé des tensions, et qui font de lui un coupable, sans aucun doute.

Screen Shot 03-01-17 at 07.58 PMIl semblerait donc que ce soit un semeur de troubles, un révolutionnaire et un homme qui préfère semer la zizanie que le calme, pour la Cour. Il fut condamné sans tambours ni trompettes.

Le Président du tribunal, vu l’actualité pressante, et avec l’approbation du public a rapidement décidé qu’il meure par crémation au Jardin Public.Screen Shot 03-01-17 at 07.57 PM 001

Dés le début du jugement, le public pariait déjà sur son sort, car Paillasse était accusé de tout. Cause perdue, pour le sauver.

Il fut directement conduit au jardin public, sur le bûcher.

  La foule des grands jours s’était déplacée. Partagée entre joie et tristesse elle avait doublé à l’heure fatidique.Screen Shot 03-01-17 at 07.54 PM

Alors que la pena de Villeveyrac, respectant la sentence, accompagnait Paillasse vers les cieux par la marche funèbre, alors que quelques prières étaient dites pour qu’il soit pardonné dans l’au-delà, le public restait silencieux jusqu’à ce que le coupable disparaisse en fumée très rapidement.Screen Shot 03-01-17 at 07.56 PM 001

Sans dire un mot, Paillasse a flambé, son crâne puis son squelette étaient réduits en poussière par les flammes et par plus de 1000 pétards très puissants cette foisScreen Shot 03-01-17 at 07.56 PM

.Paillasse partit rapidement, essayant de rester droit sur un dernier sursaut d’orgueil. Puis il partit en fumée.Screen Shot 03-01-17 at 10.40 PMLe public l’oubliait vite, les sourires remplaçaient la tristesse. L’on pouvait tourner la page. Pour clôturer le Carnaval 2017 en beauté, un carnaval bien sympathique présidé par Jeannot Artières, l’apéritif offert par la Mairie qui réunissait tous les acteurs et les spectateurs, les carnavaliers et les musiciens, avait une saveur particulière. Screen Shot 02-28-17 at 07.31 PM

Carnaval était terminé mais chacun sait que les meilleures « choses » ont une fin, mais aussi que souvent la vie est un éternel recommencement.Tout irait mieux pour quelques temps car Paillasse s’était envolé avec ses maux, en brûlant, pour que nous repartions de plus belle en 2017, sans fautes et sans lui.

 Paillasse s’en est allé. Rendez-vous en 2018. Merci à tous les participants.