Inscriptions à l’école maternelle pour la rentrée de septembre 2019

Si votre enfant est déjà scolarisé et ne change pas d’école, il n’est pas nécessaire de renouveler son inscription.
Vous pouvez retirer le dossier de pré-inscription auprès du guichet unique au Pôle Enfance Jeunesse – 26 rue de la salle – 04 67 18 24 85Boy, Girl, Hand In Hand, Kids, School

-Le livret de famille ou une copie intégrale de l’acte de naissance de l’enfant -Le carnet de santé de l’enfant comportant les vaccinations obligatoires ou les certificats de vaccinations (ou un certificat de contre-indication)
-Un justificatif récent de domicile (le dernier avis d’imposition ou de non-imposition sur le revenu ou le dernier avis d’imposition pour la taxe d’habitation et la redevance audiovisuelle, ou une facture de gaz, d’électricité de moins de trois mois ou l’échéancier en cours)
-Une pièce établissant la qualité du responsable légal (la carte d’identité, le passeport) et, le cas échéant, les conditions d’exercice de l’autorité parentale (le jugement).

Requalification des Zones d’Activités Économiques à l’agglopôle

Depuis le transfert des Zones d’Activités Économiques à l’agglopôle (29 à ce jour représentant 800 entreprises et près de 6 000 emplois), la collectivité a décidé d’investir dans leur requalification.L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout et costume

Cet ambitieux programme qui a débuté par la réhabilitation de 5 ZAE à Frontignan, Gigean, Marseillan et Sète va bientôt s’étendre à d’autres communes du territoire.

Accompagné d’Yves Michel, Vice-président délégué au développement économique et des maires des communes, le Président de SAM, François Commeinhes, a visité plusieurs zones afin de dresser un état des lieux de leur situation et de lancer l’évaluation technique et financière qui va permettre de dégager des priorités d’intervention.

Stage « dessin Manga » à Poussan durant les congés scolaires

stagebdavril2019PoussanAvec l’Association La Clé des Arts à Poussan
Stage « dessin Manga » les 26, 27, 28 avril de 10h à 16h durant les congés scolaires à partir de 7 ans. 
6 Blv du Riverain 34560 Poussan 
Tarif 110€ avec matériel et repas compris.
paiement possible en 2 fois;

L’agence mobile viendra à votre rencontre

L’image contient peut-être : ciel et plein airVendredi 26 avril de 7h30 à 12h30 sur la place de la mairie.
L’agence mobile viendra à votre rencontre pour vous permettre l’achat des titres de transport et d’être informé sur le réseau de bus de Sète Agglopôle Méditerranée.
Pour connaître le détail des horaires et les tarifs du nouveau réseau de bus, notamment la ligne 21 qui relie Poussan à Sète :
http://mobilite.agglopole.fr/…/carpostal-fiche-horaire-lign…
http://www.mobilite.agglopole.fr/Pratique/Lignes-et-horaires

Le Département déploie le schéma Hérault Irrigation

Lundi 17 décembre, l’Assemblée départementale a voté le schéma irrigation dont l’ambition est de soutenir agriculteurs et viticulteurs face au changement climatique. Sur les 30 dernières années, les températures de l’Hérault ont augmenté de 0,3 à 1,5°C et les projections 2050 font état d’une hausse d’1 à 2,5°C. Conséquence : des épisodes répétés de sécheresse qui menacent la pérennité de la viticulture, les vignes dépérissent et leurs rendements en sont atteints.

 

 

« Agir contre la sécheresse est une priorité ! Avec 800 M€ de chiffre d’affaires annuel, la viticulture représente la deuxième composante du PIB héraultais après le tourisme : il est donc primordial de tout mettre en œuvre pour garantir aux viticulteurs et agriculteurs maraîchers les conditions optimales de production», précise Kléber MESQUIDA, Président du Département.

 

Ce schéma, élaboré avec de nombreux partenaires : l’Etat, la profession agricole, BRL et les bassins versants…précise les enjeux de desserte pour l’irrigation agricole d’ici 2030 en cohérence avec l’état des ressources présentes. Les besoins sont identifiés sur tout le territoire et toutes les solutions pour y répondre ont été étudiées. La stratégie départementale consiste à optimiser les ressources déjà existantes, en modernisant les infrastructures telles que les barrages du Salagou ou des Olivettes. Le Département pourra également s’appuyer sur les apports en eau du réseau hydraulique régional, comme Aqua-Domitia, qu’il contribue à financer. L’opportunité de créer de nouvelles ressources grâce à des retenues hivernales est étudiée en dernier recours, dans les zones n’ayant aucune alternative et dans le cadre d’un consensus avec les territoires.

« C’est un défi majeur que nous allons relever ! D’ici 2030, des solutions peuvent être mises en œuvre pour irriguer 22 500 hectares supplémentaires. Cela représente un investissement de 310M€, proposé en co-financement à l’Europe via le FEADER, l’Agence de l’eau, la Région Occitanie, les EPCI…», Yvon PELLET, conseiller départemental délégué à la viticulture et à l’Observatoire viticole

Par ailleurs, en complément d’une gestion économe de l’eau, le Département accompagne la profession dans la mise en place de techniques innovantes qui permettent à l’agriculture d’affronter au mieux le changement climatique : adaptation du travail du sol, enherbement, expérimentation de cépages résistants à la sécheresse…

Travail : le point sur les jours fériés et les ponts 2019

Illustration 1Crédits : © Brad Pict – Fotolia.com

Illustration 1

Le mois d’avril inaugure une succession de jours fériés.

Les jours fériés sont les jours de fêtes légales indiqués dans le code du travail : 1er janvier, lundi de Pâques, 1er mai, 8 mai, Ascension, lundi de Pentecôte, 14 juillet, Assomption (15 août), Toussaint, 11 novembre et 25 décembre.

Le 1er mai est obligatoirement chômé pour tous les salariés, sauf exceptions (hôpitaux, transports publics, usines à feu continu par exemple).

Les autres jours fériés sont chômés si des dispositions en ce sens sont prévues :

  • par accord collectif (accord d’entreprise ou d’établissement, convention collective ou accord de branche) ;
  • à défaut, l’employeur fixe les jours fériés chômés. Il doit informer le salarié des modalités d’accès à ces informations.

Le salarié ne peut prétendre à aucun jour de congé supplémentaire si un jour férié chômé tombe un jour habituellement non travaillé (sauf si des dispositions conventionnelles le prévoient).

Aucune disposition légale ne prévoit le chômage obligatoire des journées de pont. L’employeur peut toutefois accorder un repos d’un ou deux jours entre un jour férié et un jour de repos hebdomadaire ou un jour précédant les congés payés. S’il est octroyé, ce repos doit être payé.

  À savoir :

le texte du code du travail, comme celui de tous les autres codes en vigueur et des principales conventions collectives, est disponible sur le site www.legifrance.gouv.fr

Super performance à « La Boule Poussannaise »

Une triplette de « La Boule Poussannaise » vient de se distinguer à MAUGUIO lors des finales départementales du comité de l’Hérault.

Qualif Ligue Occitanie

Après s’être brillamment qualifiée lors des éliminatoires du secteur à SETE, la triplette composée d’ESPINAS Georges, CADILHAC Lionel et CABROL Christophe était donc convoquée pour la finale départementale ouvrant droit directement au championnat de France pour les quatre 1/2 finalistes ou pour le championnat régional pour les quatre 1/4 de finalistes ; championnat régional qui délivrera lui aussi 4 billets pour le « France ».

 Sans complexe notre trio s’est admirablement comporté avec un excellent Lionel en pointeur. Malgré leur volonté, notre équipe a été battue aux portes des 1/2 finales mais elle se qualifiait pour le championnat régional dans l’espoir de côtoyer les grands noms de la pétanque lors de la finale nationale qui se déroulera à FREJUS les 22 et 23 juin 2019.

 Dans l’attente, direction VILLEFRANCHE DE ROUERGUE (12) le 30 mai 2019 pour déjà participer à ce championnat régional.

 L’objectif est simple : finir dans les quatre premiers pour voir FREJUS et pourquoi pas ramener un titre régional à POUSSAN qui serait mérité pour cette triplette qui a un fort potentiel.

EscapadeS était en assemblée Générale

A la salle sous la crèche ce vendredi soir.

Présents : 5 adhérents et excusés 3

Bilan des activités saison 2017/2018

Le nombre d’adhérents est d’environ 80/85 familles sur la liste de distribution d’EscapadeS, pour la grande majorité de Poussan, quelques-unes de Montbazin, Gigean et Sète.Agapes dada-01

Chaque édition du festival apporte de nouvelles familles

1-Sorties culturelles :

11 sorties organisées en partenariat avec : 9 avec La Scène Nationale de Sète, 2 spectacles annulés

2 journées à Pierresvives Expo + Atelier (OBEY ; Nous et les autres)

Fréquentation très variable de 0 à 23 personnes, entre 9 et 10 en moyenne

2-Concert chez l’habitant

Le Souffle Court, trio jazz, avec restauration par le Mas d’Aimé

Environ 50 personnes

3-Partenariat avec le réseau Welcome Poussannais

Un demandeur d’asile francophone accueilli dans le réseau a bénéficié de 4 sorties EscapadeS

4-Vente de Badges : Association Kaf’kali de Montagnac, mairie Montagnac

5-3ème édition Festival d’Arts et d’Agapes en partenariat avec le service culturel de la Mairie de Poussan

3ème édition réalisée au Jardin de la Grotte avec l’implication d’une trentaine de bénévoles.

Bonne fréquentation 4 à 500 personnes sur la journée.

Nouveauté cette année, la Veillée d’Arts et d’Agapes : soirée concert couscous, gros succès, complet plus de 200 personnes.escapadesCapture

Bilan financier

*Bilan des sorties culturelles nul : aucun bénéfice ni perte n’est fait sur les sorties

*Comptes de l’association : résultat positif de 1530€

*Bilan financier global du festival dAdA#3 positif pour EscapadeS de 1955€ dépenses engagées 2520€.

Ceci n’inclut pas les dépenses engagées par la Mairie à hauteur d’environ 5500€ or frais de communication et personnel.

Projets 2018/2019

1-Programme sorties culturelles :

8 sorties spectacle organisées en partenariat avec la Scène Nationale de Sète

2-dAdA #4

Prévu le samedi 14 septembre, au Jardin de la Grotte, avec Veillée d’Arts et d’Agapes#2

Alcool au volant : le stage de sensibilisation évolue

Illustration 1Crédits : © vetkit – AdobeStock

Illustration 1

Un arrêté publié au Journal officiel du 5 avril 2019 modifie le contenu du stage qui accompagne l’obligation de conduire un véhicule équipé d’un dispositif d’antidémarrage par éthylotest électronique (EAD).

Lorsqu’il est constaté chez un conducteur des troubles de l’usage de l’alcool (une alcoolémie supérieure à 0,8g/l), le préfet de département ou, à Paris, le préfet de police, décide d’une mesure de restriction d’usage du permis de conduire prévoyant l’obligation de conduire un véhicule équipé d’un dispositif EAD et de suivre un stage spécifique dans un établissement spécialisé en addictologie.

Les dispositions relatives à ce stage ont été modifiées. Depuis le 6 avril 2019, il comporte :

  • une séance d’accueil individuel, comportant un entretien avec un professionnel qualifié de l’établissement spécialisé en addictologie (d’une durée de l’ordre de quarante-cinq minutes) ;
  • une première consultation médicale à la suite de l’entretien initial, effectuée par un médecin intervenant dans l’établissement (d’une durée de l’ordre de quarante-cinq minutes) ;
  • cinq séances collectives à visée psycho-éducative et de renforcement des compétences psychosociales, animées par les professionnels compétents de l’établissement (d’une durée de l’ordre d’une heure et demie à deux heures) ;
  • une nouvelle consultation médicale en fin de stage, effectuée par un médecin intervenant dans l’établissement (d’une durée de l’ordre de quarante-cinq minutes).