Les Bee-Gees félicitent les 100 Bornards

km100DSC_0019 (20)Ce samedi soir c’était l’heure des félicitations et de la fête au Café Restaurant de La Pause pour les Bee Gees de Poussan qui tenaient à remercier un de leurs membres, Julien MoukMouk, sportif poussannais,qui  a couvert les 100 Kms de Millau, le samedi 30 septembre 2017 en 10 h 35mn, tel un véritable métronome avec une superbe course, un mental de guerrier et une volonté à toute épreuve. Même sa man a fait le déplacement. Et les Bee Gees associaient à cette soirée, Bastien, qui l’a suivi à vélo qui l’a encouragé surtout dans les derniers kilomètres km100DSC_0012 (27)Une belle ambiance avec autour de lui, les autres 100 Bornards 2017 de Poussan, Jérôme Valtierra, 85ème de la course, couvrant les 100 Km en 9h 45 mn et Laurent Gimenez (10 h 23) ainsi que des ex 100 Bornards comme Anita Garcia et les frères Chaves toujours aussi motivés. Tous malheureusement n’ont pas pu venir comme Christophe Morgo. Des Bee Gees dans tous les Pays et sur toutes les routes…avec aux manettes ce samedi, le DJ Sylvain et Francky pour l’organisation, toujours d’attaque, eux-aussi…

km100DSC_0011 (27)

Des décorations pour arriver aux fêtes

Bien avant Noël, les décorations de Noël (municipales) sont mises en place progressivement sur les principaux axes de la commune. De quoi les égayer avec les températures bien basses, en ce moment.

L’objectif est de faire en sorte que les rues et avenues concernées soient illuminées le soir pour donner un peu de gaité à des journées qui sont bien de plus en plus courtes.

Le centre ancien devrait être décoré par de petits sapins lumineux.

Soirée Caritative au profit de la ligue contre le cancer le 24

CaptureLe vendredi 24 Novembre :

De 19h à 21h, défilé de mode organisé par le dressing d’Isa , LF COIFFURE , Ambre Et Sens

Show Light animation par RéZone Pro

21h // 01h soirée musicale organisée par les Bee-Gees Poussan

Shooting photo pendant la soirée musical Shootlol Photographe Poussan

Snack Bar toute la soiréeAucun texte alternatif disponible.

BÉNÉFICES REVERSÉS A La Ligue contre le cancer
ON COMPTE SUR VOUS !

Une première réunion pour préparer le Carnaval 2018

screen-shot-10-06-16-at-11-52-am1ère réunion pour tous ceux qui désirent participer au carnaval 2018 (char ou groupe) : mardi 7 novembre à 19 h, dans la salle du Conseil de la mairie.
Pensez au thème de votre char et aux couleurs souhaitées pour les papiers.
Merci.
En 2018, le Carnaval de Poussan se déroulera du samedi 10 février au mercredi 14 février.

Un Halloween de tous les records en 2017 !

Cliquez sur les photos pour les agrandir.halDSC_0141

 L’Halloween ou Halloween est une fête célébrée dans la soirée du 31 octobre, veille de la Toussaint, dont elle tire son nom puisque Halloween est une contraction de l’anglais All Hallows Eve .La plupart des historiens considèrent la fête folklorique païenne traditionnelle d’Halloween comme un héritage de Samain, une fête qui était célébrée au début de l’automne par les celtes et constituait pour eux une sorte de fête du nouvel an. Pendant la protohistoire celtique, existait une fête religieuse – Samain en Irlande, Samonios en Gaule –, qui se déroulait sous l’autorité des druides, pendant sept jours : le jour de Samain lui-même et trois jours avant et trois jours après.

«C’est une fête de fermeture de l’année écoulée et d’ouverture de l’année à venir. Le temps de Samhain est celui du Sidh (l’autre monde) brièvement confondu avec celui de l’humanité».halDSC_0032 (6)

La nuit de Samhain n’appartient ni à l’année qui se termine, ni à celle qui commence. La fête est une période close en dehors du temps. C’est la période ou les hommes peuvent communiquer avec les gens de l’autre monde. Lors de cette nuit de fermeture, les Gaulois avaient l’habitude de pratiquer une cérémonie afin de s’assurer que la nouvelle année à venir se déroulerait sereinement.

Par tradition, ils éteignaient le feu de cheminée dans leur foyer puis se rassemblaient en cercle autour du feu sacré de l’autel, où le feu était aussi étouffé pour éviter l’intrusion d’esprits maléfiques dans le village. Après la cérémonie, chaque foyer recevait des braises encore chaudes pour rallumer le feu dans leurs maisons pour ainsi protéger la famille des dangers de l’année à venir.halDSC_0081

Le prédécesseur chrétien d’Halloween, la Toussaint des catholiques romains, était célébrée à l’origine en mai et non le 1er novembre. En 308, l’empereur romain Constantin apaisa la population des territoires païens, nouvellement conquis, en leur accordant le droit de conserver leur ancien rite du Jour de Samhain, parallèlement à la dernière fête fixée, la Toussaint. Le panthéon de Rome, un temple construit à l’origine pour adorer une multitude de dieux, fut converti en église. Pendant que les chrétiens célébraient leurs saints disparus, les païens dédiaient la nuit précédente à Samhain, leur « seigneur de la mort ».halDSC_0024 (11)

Aujourd’hui, Halloween est une fête qui à Poussan a été relancée il y a quelques années par le Carré d’As, avec un défilé et un petit rassemblement ou bien encore un circuit agrémenté par quelques surprises, et cet événement est devenu incontournable pour les enfants poussannais mais de plus en plus pour les adultes qui se font plaisir. A 17 h 30, ce mardi après-midi, avec une météo très favorable, une chaleur convenable, la place de la mairie se remplissait de personnages bizarres, de sorcières, de vampires et de monstres, de gorilles, de citrouilles, de squelettes et de diables, de faucheuses et de revenants, et petit à petit à l’appel des plus grands d’entre-eux, un étrange défilé a débuté assez rapidement.halDSC_0041 (2)

La nuit n’était pas encore tombée, mais déjà quelques étoiles apparaissaient dans un ciel qui se couvrait tout de même rapidement, c’était l’heure d’aller faire peur aux Poussannais calfeutrés dans leurs appartements ou leurs maisons et surtout de leur demander des sucreries.halDSC_0040 (2)

C’était aussi le moment choisi par le Comité des Fêtes pour prendre la direction de la rue de la Salle et commencer à demander des bonbons. Tous les participants ont alors formé un long cortège qui n’a cessé de prendre de l’ampleur jusqu’à l’ancienne Mairie. Près de 900 personnes certainement, encore un record en comptant les enfants. Direction le centre ancien du village et la place de l’église par la rue Sadi Carnot pour certains, pour d’autres par des ruelles voisines en tapant à certaines portes avec délicatesse, en demandant des sucreries.DSC_0065 D’ailleurs, malgré une bonne sécurité assurée par les agents de la Police Municipale,  si un seul circuit était prévu, un court pour les moins de six ans, d’autres en ont choisi un long en montant vers l’église. Encore une affluence inattendue et tous ces adeptes d’Halloween presque tous déguisés se sont laissés guider par ces agents et par une petite sono tirée par un membre du Carré d’As méconnaissable pour l’occasion : une ambiance gentiment survoltée qui pour les adolescents a été entretenue jusqu’à plus de 20 h.halDSC_0076C’était déjà une belle réussite pour le Comité des Fêtes qui avait organisé cette soirée d’Halloween et autant dire que des jeunes parents aux grands-parents, l’on était heureux de participer à cette animation.halDSC_0059    Même de nombreux adultes poussannais ou venant d’autres communes avaient joué le jeu, en se déguisant avec soin, en décorant certaines poussettes aussi, et pour certains commerçants se fut l’occasion d’accueillir tous les enfants avec grand plaisir. On voyait aussi des familles entières et des amis regroupés, tous déguisés, pour partager la fête.halDSC_0107

  Tambourinant aux portes, les participants n’eurent pas de mal, cette année encore, à obtenir ce qu’ils désiraient car souvent, comme par magie, des portes s’ouvrirent, des fenêtres aussi, et de nombreuses personnes distribuèrent gentiment et sans compter les fameuses gourmandises. halDSC_0117Certains avaient même décoré le bas de leur façade pour rajouter un brin de folie et s’étaient déguisés pour l’occasion. Une belle participation avec beaucoup de bonbons.

 Cela incita la foule à prolonger le circuit assez tard, jusque dans le centre ancien, à s’éparpiller dans les quartiers, pour redescendre ensuite vers le Foyer des Campagnes décoré pour l’occasion.halDSC_0121Souvent avec un esprit conquérant, accompagnés par leurs parents, les plus petits se sont risqués à pénétrer dans un tunnel fantôme dans lequel les toiles d’araignée avaient recouvert le plafond. Des monstres apparaissaient, les décors mettaient dans l’ambiance, le manque de lumière  effrayait  un peu, on y était, c’était le moment de vérité. Et cette année, le Carré d’As y était allé fort, mais ce fut un grand moment pour tous. Chacun a réussi à dépasser ses angoisses pour parvenir  jusqu’à la sortie sans trop de tracas.

  Alors que les sorcières gesticulaient, que les squelettes bougeaient, grands et petits passaient avec succès cette épreuve pour accéder aux 400 sachets de bonbons distribués par les membres du Comité des fêtes.DSC_0130

  Le relâchement était sécurisant dans un foyer des Campagnes bien accueillant. Les gourmands partageaient des instants sympathiques sous le regard des citrouilles amusées dans la bonne humeur, puis ceux-ci laissaient leur place aux autres candidats.

Sur des musiques adaptées ils remerciaient les membres du Carré d’As pour cette sympathique soirée bien conviviale.

HJHJHJCapture


Un beau cimetière pour célébrer les morts

À l’approche de la Toussaint et de la journée des Morts, le cimetière de Poussan a droit à toutes les attentions. S’il est bien entretenu tout au long de l’année par des agents techniques municipaux ces derniers temps ils ont tout fait pour l’embellir, car il commence à recevoir depuis quelques jours, les familles et les amis des défunts qui viennent nettoyer les tombes et les fleurir avec attention, même si pour certains, en temps normal, les visites à ceux qui ont quitté notre monde sont régulières, quelquefois journalières.cimeDSC_0003 (14)

Car la Toussaint est une fête catholique appelée également la ‘’fête des morts’’. Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, la célébration des morts a lieu le 2 novembre, le 1er novembre étant la fête de tous les saintscimeDSC_0002 (14). Cette coutume a vu le jour au XIème siècle. A l’époque, les familles déposaient des bougies sur les tombes des défunts et au fil du temps les fleurs les ont remplacées. Actuellement, les fleurs les plus achetées sont les chrysanthèmes. Symbolisant l’immortalité au Japon, cette fleur est devenue la fleur de la Toussaint grâce à sa floraison automnale et sa résistance à la basse température. cimeDSC_0006 (13)Les chrysanthèmes que nous connaissons actuellement ressemblent peu à l’espèce d’origine que l’on retrouve à l’état sauvage et qui ressemblent à des marguerites (Glébonis Coronaria) qui sont de la même famille. Le cyclamen, fleur délicate et robuste à la fois, s’est également fait une place de premier choix dans le cercle très fermé des fleurs belles et résistantes.

Cindy et François font vibrer La Pause

Ambiance Musicale très animée ce samedi 21 octobre au café restaurant de la Pause à Poussan pour une des soirées dont Christophe a le secret avec cette fois Cindy et François Izoird, fille et père réunis dans la même passion, celle de la chanson. Que du bonheur pour ceux qui apprécient les belles voix car vraiment, chacun dans leur registre, ils excellent et même en duo ils sont bien complémentaires.izDSC_0007 (6)

Et pour que la soirée soit festive Christophe proposait aux nombreux visiteurs une bonne macaronade comme plat principal pour que la pause soit aussi gastronomique. Entre Piaf, Johnny, Richard Anthony et de très nombreux  ou artistes chantant en général en Français, ce ne fut que du plaisir.izDSC_0005 (6)