Une soirée festive à la MJC

L’arrivée des vacances scolaires et celle de la saison estivale sont synonymes de repos pour les animateurs, pour les professeurs et les membres du bureau ou les bénévoles de la MJC qui se sont investis et qui ont  donné de leur temps pour que toutes les activités, tous les cours, spectacles ou galas se déroulent au mieux durant dix mois. Ce jeudi 6  juillet, l’association clôturait sa saison qui comme d’habitude fut très riche en évènements de toutes sortes, par un Conseil d’Administration puis par un temps récréatif. Si la MJC restera ouverte quelques jours ce sera surtout pour finir le travail administratif et préparer la saison prochaine.mjc 06 07 17P1550106

Mais celle-ci, ce fut par exemple pour les visiteurs, des expositions dans la salle d’accueil, avec celles les élèves adultes ou enfants  des ateliers « peinture ou mosaïques », avec celle des ateliers de peinture mais aussi avec de la musique jouée par des enfants qui ont montré leurs compétences et leurs progrès dans chacun des domaines.

Avec pour terminer, plus de 3 galas (danse et musique), des récitals, du théâtre,  des petits concerts, la MJC poursuit sa route. La salle de spectacle utilisée par le Strapontin, les écoles et par les compagnies invitées, pour les séances de cinéma et les assemblées générales, a été sollicitée.

Si les salles annexes ont fait le bonheur d’associations sportives ou culturelles, la bibliothèque et les ateliers ont aussi bien tourné. Partageant un repas convivial, ceux qui s’investissent pour la MJC étaient heureux de se retrouver une dernière fois avant l’été, autour d’un bon repas.

La MJC ouvrira à nouveau ses portes début septembre pour le plus grand bonheur de ses nombreux adhérents.

Plus de 330 convives pour le repas des Aînés

odeon2Capture

Ce mardi 13 juin, avant que chacun ne vaque à ses occupations estivales ou participe à d’autres événements, comme chaque année, la municipalité avait tenu à rassembler les Aînés du village pour une journée placée sous le signe de l’amitié, de la convivialité et de la fête.odeon1Capture

Tout avait été mis en œuvre pour que le maximum de  personnes participent avec même un transport pour certains qui le nécessitaient. Ils avaient donc répondu très nombreux à cette invitation plus de 330 d’abord pour le  traditionnel repas annuel puis pour l’après-midi récréatif qui suivait (Plus de  participants dans deux salles, pour l’occasion) : il s’agissait d’un repas dansant qui avait lieu à l’Odéon, cette année, après un apéritif chaleureux qui a permis à certains de renouer des liens.odeon3Capture

Jacques Adgé et Yolande Puglisi, 1ère Adjointe au Maire de Poussan, ainsi que de nombreux adjoints et conseillers municipaux ont souhaité  à tous un bon repas et une bonne après-midi heureux de voir autant de Poussannais se retrouver dans la bonne humeur et pour la plupart en bonne santé. Ils n’ont pas oublié pour autant ceux et celles qui sont partis en cours d’année. Mais la convivialité a vite prédominé dans une très bonne ambiance.

Après l’entrée, la musique a su entraîner quelques amateurs sur la piste. De la valse au madison, et même pour les slows, les participants étaient bien motivés.

En fin d’après midi, plus en forme que jamais, ces plus de 65 ans,  se sont séparés en promettant de revenir encore plus nombreux, en 2018.

MJC : Un gala pour le plaisir

POUSS 28 06 17DSC_0331 (2)Ce mardi 27 juin, à 20 h 30, à la salle de spectacle Paul Vilalte, la MJC organisait une autre soirée de fête réservée à la danse avec au programme, le gala des participants à l’atelier Gym Dansée,  Zumba et Danses orientales. Mais en plus, le public allait profiter des prestations d’un duo classique, et des Zumba Kids toujours aussi motivés pour monter sur scène. Un bon programme avec de très belles musiques. Un spectacle très joli et tonique pourtant moins dense que d’habitude pour différentes raisons, mais la salle de spectacle était tout de même  bien remplie pour cette soirée de fête.

Les ateliers de la MJC présentaient à un public attentif, composé des parents ainsi que des amis des danseurs, le fruit du travail de la saison écoulée, Pas de stress, pas du tout de trac mais que du plaisir sur scène et dans la salle que l’on soit enfant ou adulte. Les familles étaient heureuses de partager ces moments inoubliables où les interprètes se lâchent et oublient tout, où les plus jeunes en rajoutent pour montrer qu’ils maîtrisent avec leur naturel et où les adultes épanouis sont heureux d’être applaudis pour leurs belles prestations.DSC_0326 (2)

.Marina Dumonceaud, Directrice de la MJC, remerciait professeurs et élèves qui avec de l’engagement et du sérieux avaient préparé ce gala.POUSS 28 06 17DSC_0287 (8)

Le public était conquis dès le départ  où les plus jeunes faisaient preuve d’une énergie débordante avec le Zumba Kids. Sur des mélodies orientales, une élève de Djémila  Capucine, montrait son savoir faire en valorisant par l’art de la danse orientale mais aussi sa sensualité. De la grâce et une grande maîtrise.POUSS 28 06 17DSC_0294 (5)Venaient ensuite des danseuses de Modern Jazz toujours très concentrées et gracieuses, du Step très tonique sous la direction  de Nathalie Teulier puis les élèves d’Ermine Liguori pour une Gym dansée bien soutenue, une bonne façon d’oublier que l’on fait des efforts en dansant.POUSS 28 06 17DSC_0306 (3) Beaucoup de tonus et des chorégraphies au top pour ces adeptes du mouvement qui ont compris qu’il était plus agréable de dépenser de l’énergie en dansant. Du bonheur pour tous ses adeptes et un bel esprit collectif qui satisfait bon nombre de danseuses.Capture

Avec des évolutions concoctées par Nathalie Theulier, avec des musiques qui s’appuient sur des rythmes musclées qui engagent aux mouvements l’équipe de la Zumb de la MJC nous montrait en fin de seconde partie que le sport rime souvent avec musique pour développer ses possibilités.POUSS 28 06 17DSC_0311 (3)

POUSS 28 06 17DSC_0316 (2)Mais auparavant deux membres de la Zumba Kids nous avaient mis l’eau à la bouche.

Les démonstrations s’enchaînaient toujours avec beaucoup de décontraction car la maîtrise des gestes était au rendez-vous même pour les plus jeunes. 

DSC_0318 (2)

Avec beaucoup de fraîcheur, tous les participants  aux différents ateliers, femmes et hommes, de tous les âges, avaient prouvé qu’ils « s’éclataient » dans leur domaine. Et n’est-ce pas le principal ?POUSS 28 06 17DSC_0322 (2)

Et même en fin de soirée, avec une mise en scène bien réglée, les différents groupes avec les encouragements du public, donnaient le meilleur avec aisance et décontraction. Ils confirmaient bien que bouger harmonieusement sur de la musique est un excellent moyen pour s’épanouir, rester en forme et surtout se faire plaisir.Et avec un très beau final  l’on n’en doutait plus du tout..

Au terme d’une saison durant laquelle chacun des participants s’est investi, souvent après une journée bien remplie, pour les danseurs, cette soirée était une récompense, un cadeau offert par le public venu le soutenir.DSC_0304 (3)

Grâce à ses ateliers la MJC permet à toutes les générations de s’exprimer, de se libérer et en plus, en groupe. Un très beau résultat qui donne le pep’s.

Le 8 juillet, ce sera la Fête des Enfants

Résultat de recherche d'images pour "image libre chateau gonflable"Le 8 juillet, le carré d’As organise une fête de l’été à la cave coopérative de Poussan.

  Cette fête destinée aux enfants se déroulera  de 17 heures à 21 heures. Les enfants  pourront  profiter de structures gonflables, des jeux en bois et autres ateliers, tels que la fabrication de fleurs, de tableaux, de mosaïques, et même se restaurer.

Venez nombreux vous amuser et fêter les vacances !

Le Carré d’As participe au CIRDOC le 2 juillet

Dans le cadre du CIRDOC qui se déroulera à Béziers puis les 1er et 2 juillet à Pézenas, le carré d’As et le petit cochon de Poussan partiront en goguette pour côtoyer 40 autres géants et totems.Aucun texte alternatif disponible.

Ce sera un événement exceptionnel. Les Poussannais du Comité des Fêtes devraient y être présents le 2 juillet pour déambuler. Mais il y aura aussi des rencontres, des débats et des animations familiales. A ne pas rater.

Pour en savoir plus : https://www.facebook.com/federation.totemic/

 

Journée de fête au jardin de la grotte

pouss 25 6 17DSC_0293 (2) Comme les années précédentes, le comité kermesse de la Paroisse du Bon Pasteur organisait ce dimanche, à partir de 9 h, la kermesse paroissiale des 3 villages, Montbazin, Gigean et Poussan, au jardin de la Grotte.  Pour la messe, dès 10 h, les fidèles étaient très nombreux dans ce cadre enchanteur mais cette fois le soleil était au rendez-vous, et sans vent. L’on prenait place, à l’abri, ce qui resserrait les liens.  En présence des Maires des  communes une belle journée s’annonçait pour tous comme le désirait le Comité.DSC_0287 (5)

Avec une mini chorale et un accompagnement musical les chants des participants prenaient de la hauteur. D’autant que le Père Bogdan désirait que ce soit une journée radieuse avec en plus durant la cérémonie, le baptême d’une petite Marie, tout un symbole.

Le Père Bogdan Lesko précisait que ce dimanche était synonyme de partage et de joie puisque c’était la fête, que le trésor de la Paroisse c’était les enfants bien nombreux dans les premiers rangs, et qu’une journée conviviale comme celle-cil permettait d’échanger et de réfléchir au sens de la communauté.  Avec l’aide de chanteurs et avec de nombreux fidèles présents les chants et les prières prenaient un caractère particulier dans ce cadre de verdure.Les pensées et le cœur des participants étaient donc en osmose avec la nature pour mieux se diriger vers les cieux.pouss 25 6 17DSC_0291 (2)

Après ce premier partage, à midi, c’était l’heure de se désaltérer et d’effectuer des achats devant des stands bien achalandés : Tandis que les petits découvraient quelques jeux comme la pêche ou les anneaux, tandis que des gâteaux, des livres, des bibelots et des plantes étaient proposés, l’on découvrait des stands richement décorés comme celui du petit jardin de la Paroisse.DSC_0285 (5)

Pendant que les cuisiniers surveillaient la cuisson de la paella à l’extérieur, d’autres s’affairaient pour terminer la réalisation du repas qui regroupait plus de 150 convives.poussan 25 6 17DSC_0319

Ils n’allaient pas uniquement déguster un repas convivial mais ils allaient savourer  le bonheur de se retrouver pour ce jour de fête. La bonne humeur et le soleil étaient aussi au menu. L’humour, l’amitié, la gentillesse…poussan 25 6 17DSC_0326 En début d’après-midi, place à la détente. L’on profitait de la sérénité régnant dans le jardin, le vent s’étant calmé, pour proposer des jeux aux enfants et relancer certains stands. DSC_0315ddDSC_0325Le tir au but avait beaucoup de succès. 

L’on appréciait ce moment où le temps semblait s’être arrêté puis quand le besoin s’en fit sentir, les adultes entamèrent quelques bonnes parties de loto ou une partie de pétanque avant que ne soit tirée la tombola.

Chaleureuse et festive, cette journée restera un souvenir bien ancré dans le cœur des croyants.

Un soleil de feu fêté dignement avec la Saint Jean

En général, ils ont lieu dans la nuit du 23 au 24 juin ou du 24 au 25 juin selon les régions, le 24 juin étant le jour de la Saint-Jean, donc en léger décalage avec le solstice d’été.feu 26 06 17DSC_0260 (12)

Jadis, en Syrie et en Phénicie, le solstice donnait lieu à une grande fête en l’honneur de Tammuz, qui commençait la veille au soir, comme dans la Saint-Jean traditionnelle.feu 24 06 17DSC_0300

Les feux de la Saint-Jean, repris par les chrétiens, auraient été copiés sur les rites celtes et germaniques de bénédiction des moissons. La théorie selon laquelle ces rites seraient eux-mêmes directement dérivés du culte moyen-oriental de Baal est aujourd’hui réfutée. mais le feu est aussi un symbole de purification, d’où l’utilisation du bûcher pour certaine condamnation (cf. supra). Ce symbole provient sans doute de certaines pratiques agraires qui consistent à brûler la terre pour la rendre plus fertile (brûlis), mais il est certain que cette symbolique tient son origine de plusieurs sources. Pourtant, le feu comme symbole de purification était pratique courante pour les chrétiens du Moyen Âge ; avec le temps ces pratiques (ordalies, bûcher, etc.) se sont perdues ou ont tout simplement été interdites.

Le culte du feu associé au solstice d’été se retrouve également en Chine, en Turquie, dans les rites vaudous et chez les Incas.feu 24 06 17DSC_0278 (9)

Le bûcher de la Saint-Jean se pratiquait jadis à Paris, les autorités de la ville se chargeant de son organisation. Le feu était traditionnellement allumé par le roi de France en personne sur la Place de Grève (actuellement Place de l’Hôtel-de-Ville), coutume qui perdura jusqu’en 1648, date à laquelle Louis XIV officia pour la dernière fois.

A Poussan, nous avons conservé cette tradition qui permet aux habitants de se retrouver au Jardin public pour sauter par-dessus le feu et partager une bonne soirée offerte par la Municipalité.

Si autrefois, l’on disait tantôt que le saut permettrait de se marier dans l’année, tantôt qu’il préservait des furoncles ou des sortilèges, tantôt encore qu’il portait bonheur ou qu’il “donnait force aux os et préservait des rhumatismes”, maintenant la plupart des adeptes du saut y attachent moins d’importance… Pourtant, comme les vieillards qui ne pouvaient plus sauter par-dessus le feu et qui se contentaient alors d’enjamber une braise, ce 24 juin, bon nombre d’enfants ont osé sauter un mini feu pour se faire plaisir avant tout.Dès 19 h 30, de nombreux élus du Conseil Municipal et particulièrement ceux de la commission animation et culture étaient à l’œuvre pour proposer une bonne brasucade aux Poussannais, aidés par certains bénévoles.Screen Shot 06-24-16 at 09.48 PMPas question d’improviser car, cerise sur le gâteau, si la brasucade qui précédait le rite du saut était gratuite, l’équipe organisatrice se chargeait aussi du service ce qui rendait l’ambiance détendue et beaucoup plus sereine en permettant des échanges et des contacts bien amicaux. feu 24 06 17DSC_0305

D’autant que Miss Poussan participait énergiquement à l’opération avec beaucoup de gentillesse. D’autre part, l’on retrouvait Jean-Pascal Destaebel et un de ses amis guitaristes, qui assuraient la partie musicale pour le plus grand bonheur des convives qui se laissaient porter tantôt par les salsas, tantôt par sa musique Jazzy ou par des slows…feu 24 06 17DSC_0307Des kilos et des kilos de moules, plus de 250, du pain, du vin des Terroirs de la voie Domitienne et chacun se délectait en profitant de cette douce soirée.feu 26 06 17DSC_0261 (12)

Certains avaient tout prévu : salades, pizzas, jambon et fromage et autres mets délicieux sans compter les gâteaux, les tartes et les crèmes. Il suffisait de s’asseoir et de se laisser aller un petit peu, car l’été était bien là, synonyme de décontraction avec un minimum de relâchement même au niveau des calories.feu 24 06 17DSC_0311Le temps passait et à l’heure du dessert, quand les flammes du feu se firent plus petites, certains décidèrent de sauter sous le contrôle des responsables.feu 24 06 17DSC_0270 (10)

Tandis que l’équipe d’animation prenait des forces et que Jean-Pascal nous faisait voyager, les sauteurs se firent de plus en plus nombreux. Les plus jeunes d’un côté, les grands de l’autre, l’on s’essayait une première fois puis l’on repassait confiant en essayant le second niveau quelquefois.feu 24 06 17DSC_0265 (12)

A deux, avec son enfant, en famille ou entre copains, sans hésiter ou avec beaucoup de précautions, les volontaires goûtaient aux joies du saut en espérant que la chance leur sourit toute l’année.

Que du bonheur pour tous ces adeptes du feu de la Saint Jean qui cette année au moment de sauter furent nombreux à prouver que cette fête a encore de l’avenir, annonçant un été dont il faut profiter sans attendre.

 

Fiest’A Sète : sa programmation

Fiest’A Sète lève enfin le voile sur la programmation de sa 21° édition. Une vague de sonorités va déferler sur Sète et sa région, véritable carrefour des musiques du monde du 22 juillet au 7 août.  Screen Shot 04-12-17 at 01.42 PM 001

Nous débuterons sous le signe de l’éclectisme et de la découverte avec une semaine de manifestations gratuites et festives sur les alentours de l’étang de Thau : Poussan, Marseillan, Balaruc-les-Bains et dans différents quartiers de Sète. Et dès le 1er août cap sur le fameux Théâtre de la Mer pour 7 soirées thématiques exceptionnelles où les univers musicaux se rencontrent .

RDV sur www.fiestasete.com pour découvrir la programmation.

THEATRE DE LA MER, SETE . 21h

Mar. 1 août : Music of many colors, tribute to Fela Kuti
ROY AYERS
SEUN KUTI & EGYPT 80

Mer. 2 août : Cubassimo !
ELIADES OCHOA
ROBERTO FONSECA

Jeu. 3 août : African divas
FATOUMATA DIAWARA & HINDI ZAHRA : Olympic Café Tour
OUMOU SANGARE

Ven. 4 août : Istanbul – Balkans Express
BABA ZULA
FANFARE CIOCARLIA

Sam. 5 août : Nuit orientale
DHAFER YOUSSEF
NATACHA ATLAS

Dim. 6 août : Bayou blues
LEYLA McCALLA
ERIC BIBB & JEAN-JACQUES MILTEAU
: hommage à Lead Belly

Lun. 7 août : Afro boogaloo
JOE BATAAN meets SETENTA
ORCHESTRA BAOBAB

Tarif : 25€ à 36€ . Pass 3 soirs : 79€ . Pass 7 soirs : 170€
Billetterie disponible sur www.fiestasete.com et dans les points de locations habituels

Sam. 22 juillet : Poussan
AURELIO – THE BONGO HOP

Dim. 23 juillet : Marseillan
ANTOINE TATO GARCIA – LOS WEMBLER’S DE IQUITOS

Jeu. 27 juillet : Médiathèque F. Mitterrand, Sète
TODO MUNDO : Antoinette Trio & Téofilo Chantre

Sam. 29 juillet : Balaruc-les-Bains
PATRIARCAS DE LA RUMBA – RODA DO CAVACO

Dim. 30 juillet : Le Social, Sète
TROPICAL DISCOTEQ : Emile Omar

Lun. 31 juillet : La Ola, Sète
ELEKTROPIK MIX : Reza (Radio Nova) – Adrien Pastor

Entrée libre

Vous pouvez télécharger le dossier de presse en cliquant iciFestival Fiest’A Sète
04 67 74 48 44
info@fiestasete.com
www.fiestasete.com