Une soirée Nationale douce et sereine

      palmP1090485   Ce 13 juillet,  la ville de Poussan vous conviait à une entrée en matière toujours appréciée par les Poussannais et les visiteurs, les plus âgés et les plus petits, une retraite au flambeau qui devait  démarrer vers 21 hpalmP1090447 30 de la place de la mairie.

Chacun avait reçu son lampion et sa bougie des mains d’élus ou de volontaires qui se faisaient un plaisir de les distribuer. Déjà, à l’extérieur les lumières scintillaient tandis que les premières étoiles se faisaient remarquer. Il était plus de 21 h 30, presque 22 h mais les participants heureux de se retrouver pour la Fête Nationale en profitaient  pour discuter un peu de leurs vacances et certains de la Coupe du Monde de Football, bien entendu.palmP1090465

La pena Bastid And Co était en grande forme en tenue d’été. Des airs gais, festifs et entraînants allaient animer toute la soirée pour nous la rendre encore plus douce. Ni froid, ni vent pour la troubler, incroyable, car depuis quelques années l’un d’entre-eux jouait les trouble-fêtes.palmP1550390

C’était parti avec un peu de retard mais pour la bonne cause, et pour une balade bien conviviale.  En présence de plusieurs élus, le défilé imposant a  traversé le Riverain pour se diriger vers le Skate-Park en passant par le Ramonétage et le chemin de la Faïsse.palmP1090486

Il a fallu du temps pour que les nombreux spectateurs trouvent place sur la butte du petit stade avec une nuée de lampions pour animer cette introduction . Vers 22 h 30, extinction des feux avant que ce ne soit le ciel qui s’enflamme.palmP1090530

Un très beau spectacle pyrotechnique pour une commune comme Poussan allait enchanter le public qui aurait voulu qu’il se poursuive longtemps et qui a fort apprécié.

Entre le bruit, la lumière et la fumée, l’attention était sollicitée au maximum durant près de 20 minutes.palmP1090557

Entre marron d’air, bombes et comètes, avec des palmiers et des étoiles, le voyage  du Feu a été bien complet, assez long et d’un rythme soutenu.palmP1090561

Mais il fallait s’y résoudre, toutes les bonnes choses ont une fin. Et c’est la Marseillaise qui saluait ce feu d’artifice bien applaudi.

Tandis que certains rentraient chez eux d’autres n’avaient pas oublié que devant la Mairie un verre de vin à la Française (vin avec glaçons et fruits y  ayant macéré) était servi sur place par les organisateurs de la soirée. Effet Coupe du Monde, chaleur ambiante, cette fois, cette troisième partie de la soirée connaissait aussi un grand succès et ils furent assez nombreux à la prolonger jusqu’à plus de 23 h 30.palmP1090578

La Pena Bastid And Co se chargeait d’assurer l’animation musicale, le vin à la Française faisait le reste. On était bien.palmP1550396

 Ce 13 juillet fut simple mais convivial pour le bonheur de ceux qui avaient désiré y participer.

 

Les commentaires sont fermés.