Poussan, une petite récolte se confirme

Pour les coopérateurs des Terroirs de la Voie Domitienne et donc pour de nombreux Poussannais viticulteurs ou possédant des vignes les vendanges ont débuté.  gregP1280461Après un 1er ramassage des Sauvignon blancs avec une seconde partie selon le stade de maturité des grappes, cette semaine ce sont après les Chardonnay bio tous les autres cépages, avec surtout des Syrah et des Merlot d’au moins 13°.gregP1280468

Côté degré pas de soucis, mais ces premières journées confirment ce que l’on attendait : « Les baies et les grappes sont petites suite à la canicule qui a fait du mal et au manque d’eau en août.  Il faut s’attendre à 30% de moins par rapport à une année moyenne et au moins le double en pourcentage par rapport à la récolte de 2018. »gregP1280471

Le programme à venir sera défini ce mardi 3 au soir…

.

Poussan, le Corso de l’Hérault le 2 juin : le circuit, la circulation…

LE 14 ème CORSO de l’HERAULT – Dimanche 02 juin 2019

corsoCapture

Rappelons que ce corso en est à sa 14ème édition et qu’il se déroule chaque année dans une commune différente. Cette année c’est donc Poussan qui accueillera « le Corso de l’Hérault ». Chaque comité amène son « plus beau char », son meilleur groupe, la concurrence est rude et l’on peut déjà dire qu’à priori il y aura plus de 10 chars dont 2 de Poussan, minimum, celui des Miss et celui du Carré d’As.

La journée du 2 juin débutera pour les participants à 8 h 00 par l’accueil des chars des comités participants : Agde, Fabrègues, Le Pouget, Poussan, Servian, Villeneuve-lès-Maguelone, Villeveyrac (2 chars ?), Valras certainement…

14 h 30 : des chars magnifiquement décorés défileront au rythme de nombreuses penãs, groupes endiablés et des confettis par milliers.article896Capture

A noter que le circuit sera modifié par rapport aux cavalcades du carnaval (travaux au Riverain) : départ de la cave coopérative, quartier Belbezet, Mairie (avec estrade et point de regroupement), Avenue Général de Gaulle, rue Marcel Palat, Avenue de Sète….. Et retour vers la cave coopérative… article56Capture articleCapture

 

 

Exposition « Espagne » par l’atelier peinture de la MJC

Du 13 au 27 mai, les élèves de l’atelier peinture de la MJC exposent leurs réalisations et leurs œuvres dans la salle d’accueil, au 1er étage de la MJC.Screen Shot 05-18-16 at 03.43 PM 002

Un thème et un sujet qui les inspirent : des couleurs, du mouvement, des personnages et des contrastes saisissants.Screen Shot 05-18-16 at 03.42 PM 001N’ont été exposées que les réalisations en rapport avec l’Espagne, pays et Nation à qui la MJC rend hommage ce mois-ci.

Screen Shot 05-18-16 at 03.44 PM 001

A noter que des posters et une documentation accompagnent cette exposition rafraîchissante proposée par les élèves de Marie-José Ligas.

Une très belle introduction avant la soirée durant laquelle la MJC rendra hommage à l’Espagne et à sa culture.Screen Shot 05-18-16 at 03.42 PM

Poussan, le village aux 3 châteaux

Entre étang et garrigue sur le tracé de la Voie Domitienne, vous découvrirez ce village aux origines médiévales typiques languedociennes au travers de sa circulade faisant office de forteresse et ses trois châteaux d’époques différentes. 

eeeeeeeeeeeeeeeeDownload.htmlSur le parcours, Julie, votre guide vous amènera à travers un circuit vers la Chapelle des pénitents Blancs, les anciennes halles restaurées, l’église Saint Pierre tous les jeudis de Juillet et Août à 10 h.
RDV sur la place du 11 novembre au Portalet pour le départ.
Inscription obligatoire auprès de l’Office de Tourisme du Nord du Bassin de Thau : , tarif : 2 euros pour les adultes, gratuit jusqu’à 13 ans.
Plus d’informations sur le site internet de l’office de tourisme:

Poussan, le 19, l’élection de Miss 14-18

Sans titre« La compagnie Les Toiles Cirées vous invite à venir assister à l’élection de miss 14-18, où seront mises en compétition quatre figures de femmes emblématiques de l’époque : la paysanne, l’infirmière, la munitionnette et la marraine de guerre. Vous seul pourrez les départager. A travers cette cérémonie de commémoration peu ordinaire, sur un ton sensible et décalé, DIX-HUIT laisse place à la poésie et à l’humour pour offrir un autre regard sur la première Guerre Mondiale. »