Les carnavaliers investissent le hangar Decoux

carvDSC_0004 (6)La dernière réunion du comité Carnaval et des carnavaliers qui s’est déroulée en Mairie avait permis de préciser les choses et les passionnés, en suivant les consignes données, n’ont pas attendu plus longtemps pour commencer à travailler au hangar Decoux.

carvDSC_0001 (6)Les carnavaliers sont plus ou moins bien équipés mais très motivés comme ceux de la MJC et des Bee Gees avec bien d’autres pour attaquer les structures des chars après avoir démonté les anciennes. Ils sont prêts pour passer de nombreuses soirées à peaufiner leurs chars et soyons certain que cette année encore le résultat sera à la hauteur de l’investissement.
Merci à eux !

C’est parti pour le Carnaval 2018

Ce mardi 7 novembre à la salle du Conseil Municipal, le Comité Carnaval et les carnavaliers  ou leurs représentants étaient en réunion pour préparer le Carnaval 2018 et pour gérer tout ce qui est associé à la réalisation de l’événement : en 2018, le Carnaval de Poussan se déroulera du samedi 10 février au mercredi 14 février. Donc très tôt.carnDSC_0002 (35)

Présence de la majorité des groupes de carnavaliers, avec de  nombreuses personnes, de Jacques Adgé en fin de réunion, et de plusieurs élus concernés par les événements carnavalesques. Un tour de table a permis de mettre en évidence quelques problèmes de tracteur, alors que chacun des représentants de groupes ou associations présents a donné des précisions sur sa participation effective au carnaval 2018.

A cette occasion, il a été abordé la sonorisation des chars, la présence de tractoristes, les besoins des groupes…

Chaque formation a reçu une fiche pour que tout soit mémorisé tant pour la préparation des chars que pour le déroulement de la cavalcade.carnDSC_0004 (34)

En plus des associations déjà répertoriées, plusieurs formations ont indiqué qu’elles seraient présentes sous différentes formes . en défilant, avec ou sans char, sous forme de groupe.

Comme l’an dernier Marie-Claude s’occupera des commandes, Cédric sera le référent carnavalier, Marina et Stéphanie assureront le lien avec le hangar Decoux, Téry s’occupera des carrelets, Marianne et Gilbert de la sécurité, Michel aidé par d’autres spécialistes des danses et des animations traditionnelles, Dany de la gestion générale.

 Pour la cavalcade, le groupe des Filles va réaliser un char en s’habillant en Bavaroises, les Bee-Gees ont choisi Astérix et Obélix, la MJC devrait réaliser une structure sur le Moulin Rouge, les Zumbanettes sur les Lapins Crétins, et le Break-Dance un théâtre ambulant tandis que le char des Miss aura pour thème la Palombie et sera réalisé par des élus et par la Mairie.

Le JAP devrait défiler en groupe sur le thème de la Reine des Neiges, le CAP Football va illustrer le Mondial avec son char, le Carré d’As n’a pas encore défini son thème et le Canon à confetti(s) devrait être de la partie.

Le Tennis Club de Poussan, défilera en groupe, le Handball de Poussan aussi, Paren’Thau devrait réaliser un char sur « Olaf » tandis que le Chris-Cross Country souhaite défiler sur le thème du Carnaval de Venise.

Si la Troupe du Strapontin doit s’occuper de véhiculer « Le Paillasse », le Cochon de Poussan, l’animal totémique,  devrait être de sortie, poussé soit par ses amis soit par des membres de l’ASP Rugby.

Et ce n’est certainement pas fini… Une dizaine de chars et plusieurs groupes. C’est un bon début.

Questions matériel et matériaux, les carrelets et les papiers seront disponibles plus tard mais certains besoins ont déjà été enregistrés. Pour l’instant les groupes concernés peuvent commencer à démonter les structures de 2017 pour pouvoir commencer au plus tôt.

Des grands cartons seront récupérés et pour les papiers, il y aura une permanence au Hangar Decoux,avec des horaires à définir. Michel Bernabeu revenait alors sur le déroulement de ce futur carnaval dont les horaires devraient rester inchangés par rapport à celui de 2017. Il faut d’après l’ensemble des carnavaliers conserver les bonnes idées en essayant d’en trouver pour attirer des participants, lors de l’intronisation du Maître de cérémonie (non connu à ce jour), lors du bal des adultes du lundi qui pose problème par le manque de participants, et le mardi soir pour le fameux « Branle de la Chemise ».carnDSC_0005 (35)

Monsieur le Maire revenait alors sur l’utilisation du Hangar Decoux qui devrait être soumis à des règles draconiennes édictées plus ou moins par le propriétaire des locaux qui souhaite que tout se passe au mieux comme l’an dernier  mais qui désire aussi que le local soit respecté, reste très propre, qu’il n’y ait pas d’accidents même mineurs, ni d’incidents relationnels. Un gros effort est donc demandé aux Carnavaliers car la Mairie s’est entendue avec le propriétaire, mais rien n’est signé.

Il faudra se brancher sur des Blocs électriques spéciaux, certainement laisser les voitures à l’extérieur, passer par un petit portail et quitter les locaux à 23 h en principe et si nécessaire réaliser le repas des Carnavaliers à un autre endroit. Mais avec cette vigilance maximale l’utilisation du Hangar Decoux reste possible…

Certains ne vont pas tarder à commencer, c’est parti.

Une première réunion pour préparer le Carnaval 2018

screen-shot-10-06-16-at-11-52-am1ère réunion pour tous ceux qui désirent participer au carnaval 2018 (char ou groupe) : mardi 7 novembre à 19 h, dans la salle du Conseil de la mairie.
Pensez au thème de votre char et aux couleurs souhaitées pour les papiers.
Merci.
En 2018, le Carnaval de Poussan se déroulera du samedi 10 février au mercredi 14 février.

Réunion de clôture du Carnaval 2017

REUNION DE CLOTURE DU CARNAVAL 2017

Screen Shot 02-28-17 at 11.51 PMCe jeudi 14 mars, à 18 h 30, avait lieu à la salle sous la crèche, une réunion bilan de clôture du Carnaval afin de revenir sur l’événement, sur sa prépartaion et afin de dresser un bilan qui pourra grâce aux discussions et aux observations permettre que l’an prochain le Carnaval soit aussi beau que celui de 2017 et se déroule encore mieux alors qu’il fut vraiment excellent. Un beau défi à relever.Screen Shot 02-26-17 at 08.34 PMPrésidée par Monsieur le Maire, en présence de plusieurs élus et sous la houlette de Michel Bernabeu, entouré par de nombreux carnavaliers qui aiment cette période festive, tous les intervenants et participants ont été remerciés et félicités. Un très beau carnaval, un public nombreux, un Maître de cérémonie professionnel, un très bon déroulement, une Miss et ses dauphines bien gracieuses… Que de bonnes choses…

Screen Shot 02-26-17 at 08.30 PMRetour sur les mois de préparation au Hangar Decoux avec aucune nuisance. Les soirées se sont bien passées, celle du repas des carnavaliers aussi. Que des retours positifs de la part des responsables du Hangar et des voisins.

Pour l’an prochain et les années à venir, si les carnavaliers désirent pouvoir utiliser le Hangar, il faudra respecter un protocole, accepter d’avoir des contraintes. Quelques changements qui devraient permettre de poursuivre correctement, au même endroit la réalisation des chars.Screen Shot 02-28-17 at 11.34 PM 001Au niveau matériel, un beau stock de papier à utiliser en 2018.

Pour les 5 jours de fête, après un beau samedi avec bon nombre de participants à la soirée d’ouverture accompagnée par une vidéo spécialement projetée ayant pour thème les carnavals précédents, l’aubade du dimanche matin avec les voitures anciennes du Rétro Pouss’Auto et les Motards de l’Espoir fut très appréciée et retentissante.

Le dimanche très jolie cavalcade, même splendide, avec des chars de toute beauté, cette année sans couac à la fin de la Fête. 3 tours. Les seuls points à étudier sont ceux qui concernent la sécurité des spectateurs qui s’approchent trop des chars et le rythme du défilé avec des démonstrations qui ne doivent pas se prolonger.AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAADSC_0052 (9)L’assemblée émettait des idées pour essayer de limiter les risques d’accidents.

Et en ce qui concerne les autres festivités :

Lundi : bal costumé des enfants : peu d’enfants. Bal costumé des adultes : très peu de déguisés : comment améliorer ? Peut-être en déplaçant le bal au samedi soir avec une intronisation du Maître de cérémonie le vendredi… A étudier.

Mardi : descente de la mairie pour les enfants. Pour le Chevalet : tous les enfants présents. Branle des enfants : peu d’enfants. Branle des adultes : 100 danseurs, nombreux musiciens. Il serait souhaitable que l’on trouve des solutions pour motiver les enfants à participer aux danses du mardi, à 18 h, au bal du lundi aussi.

A noter : Monsieur Lhubac, musicien, a perdu une de ses flûtes à laquelle il tenait beaucoup. Si vous l’avez trouvée vous pouvez la rapporter à la Mairie. Merci pour lui.

Pour les adultes, voir quelle est la meilleure chronologie dans le déroulement de la soirée.AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAADSC_0048 (10)Mercredi : Jugement de Paillasse : merci au Strapontin (bénévoles). Crémation et Apéritif de clôture : beaucoup de monde, pas de problèmes.

Screen Shot 02-28-17 at 12.05 AMPour terminer, avant que les participants à la réunion ne partagent le verre de l’amitié, Jacques Adgé remerciait encore tous ceux qui avaient fait en sorte  que ce carnaval se soit bien déroulé, avant, pendant et même après. Même la Gendarmerie Nationale a félicité les organisateurs et la Mairie pour les structures mises en place et les participants pour leurs comportements adaptés.AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAADSC_0053 (9)

Un carnaval bien sympathique

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAADSC_0012 (22)Ce vendredi 10 mars avait été retenu  depuis plusieurs semaines. Les élèves avaient l’occasion de partager un moment festif, entre eux.Screen Shot 03-13-17 at 08.40 AM Que ce soit à l’école maternelle ou à l’élémentaire, durant les ALAE, et à l’école Véronique Hébert, aussi, la fête était au rendez-vous pour le plaisir de tous ; celles, du Printemps qui approche, et du Carnaval réunies. Et pour les plus grands, c’était aussi durant l’après-midi.DSC_0011 (22)

Tout avait débuté durant le temps méridien. Tandis que l’aire d’accueil et la grande cour avaient été décorées, avant ou après le repas, suivant le service, les enfants, encadrés par les animateurs et les ATSEMS s’étaient déguisés et dans un cadre bien sympathique avaient pu danser et s’amuser en musique. Et avec des accessoires offerts par le Pôle Enfance Jeunesse, c’était encore mieux. L’après-midi, en outre, durant le temps péri-scolaire, certains ont pu participé à des ateliers « Maquillage » tandis qu’en élémentaire les élèves pouvaient venir à l’école déguisés dès le matin.AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAADSC_0006 (25)

. De très bons moments partagés dans le calme mais des instants qui avaient mis l’eau à la bouche de tous les élèves. Entre 12 et 14 h, l’on découvrait des Reines des Neiges, des fées, des princesses et des papillons, des indiens, des Romains, des pirates et des Zorros mais aussi des animaux bien en forme.Screen Shot 03-10-17 at 03.06 PM Tous étaient heureux de pouvoir profiter de leurs écoles pour des instants ludiques. Après une petite bataille de confettis et des danses, toujours durant le temps méridien, l’on enchaînait avec la participation des animateurs et des ATSEM. Les enfants profitaient d’un temps récréatif pour  s’amuser encore. Des sourires, de la joie et une certaine liberté qui satisfaisaient bon nombre d’élèves.AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAADSC_0008 (25)Pour les « Élémentaires des Baux, à la récréation, entourés par les Enseignants, la fête se poursuivait avec même un goûter à base de crêpes et quelques moments festifs, sous un soleil radieux.

Et le soir, pour certains, ce n’était pas fini, car les animateurs des TAP avaient préparé une conclusion bien sympathique.

 Après ce dernier moment récréatif il fallait mettre un terme à cet après-midi ludique très apprécié par tous.

Le Jugement de Paillasse

A Poussan nous sommes en plein Carnaval.
Dimanche, c’était la Cavalcade, (des chars, des peñas, un public très nombreux … sous un soleil printanier) et ce mardi, c’est le branle de la chemise (tradition moyenâgeuse toujours vivace au village !) puis mercredi, en clôture des festivités carnavalesques ce sera le Jugement de PAILLASSE …

Traditionnellement, le Carnaval de POUSSAN se termine  par sa crémation, car il est accusé de toutes les petites et grandes misères qu’a du subir la population poussannaise lors de l’année précédente.

Depuis 2003 le Strapontin imagine, écrit et concocte chaque année un spectacle sous forme de jugement  … disons plutôt une parodie de jugement, dans lequel le sieur Paillasse est accusé … de tout ce qui a marqué l’actualité de l’année précédente. (au niveau international, national et, bien sur … local).

Le procureur est pervers, le Président du tribunal ne pense qu’à expédier le jugement pour aller boire l’apéro, et l’avocat est parfois nul, parfois timide, parfois même bègue …
Mauvaise foi garantie !! A ne pas rater !

Avec un tribunal composé exclusivement de comédiens du Strapontin !
Spectacle garanti 100 % « politiquement (très) incorrect » !

Paillasse sera-t-il gracié ? Ou condamné à être brûlé ?
Pour avoir la réponse à ce suspense insoutenable …

 Rendez-vous dans les Halles de Poussan
Le MERCREDI 1er MARS à 18h30

Alors de ratez pas ce moment de délire. Et c’est gratuit, en plus.

Paillasse a flambé, accusé de tous les maux

Screen Shot 03-01-17 at 08.01 PM 001Cette année, Paillasse n’a pas  défilé lors de la cavalcade, c’était déjà une punition pour lui. Et comme l’an dernier, il sera jugé sans avoir joui de ce beau spectacle mais il aura tout de même pu profiter de quelques réjouissances avant son jugement. Depuis l’an dernier que de malheurs sur notre planète et que de maux qui ont fait souffrir les terriens !Screen Shot 03-01-17 at 08.02 PM

Toujours des attentats et des massacres, des populations qui souffrent,  toujours la crise qui perdure, des catastrophes ou événements malheureux nous ont ébranlés et ont noirci notre quotidien et que de décès du côté des des stars et des musiciens.Screen Shot 03-01-17 at 08.00 PM

Les Poussannais savaient bien que l’on pouvait rendre Paillasse responsable de bon nombre  d’entre eux et particulièrement de ceux qui ont touché la commune, ils allaient découvrir que ce personnage a un peu tout « compliqué ». Les problèmes qui ont fait souffrir uniquement ses concitoyens viennent souvent s’y rajouter. Pour lui, une infime chance d’être déclaré non coupable ou d’être gracié car les Poussannais se sentent toujours mieux s’il est condamné et oublient les erreurs et les fautes de l’année passée.

Il savait donc en se réveillant, chez les pompiers, ce mercredi des Cendres, (C’est en comble…) qu’il allait mourir sur le bûcher le soir même, car étant un exutoire, il devait être brûlé pour que chacun puisse se sentir revigoré.. Jamais son jugement ne lui avait permis d’échapper à la crémation et ce mercredi. Screen Shot 03-01-17 at 08.03 PM

Du côté du public l’on était dans la moyenne avec des Halles très bien remplies.. Qu’à cela ne tienne, le procès était lancé.A 18 h 30, comme il était annoncé, les bourreaux l’ont conduit jusqu’aux Halles où la Cour du Strapontin avec un procureur venu de Montpellier, l’a jugé. Suivis par la fanfare de Villeveyrac, en présence des Miss de Poussan, les membres de la cour après lui avoir permis une dernière sortie, ont pris place face au très nombreux public. Ils le remerciaient.  Le show médiatique pouvait commencer avec en prime, des discours en alexandrins. Le public était surclassé pour que la Cour le mette dans sa poche, tandis que déjà Paillasse, homme de paille était accusé !Screen Shot 03-01-17 at 08.01 PM

Après un rapide retour sur derniers événements mondiaux, le cas de Paillasse était examiné car il aurait conseillé les Anglais pour quitter l’Europe et donc aurait demander que l’on rebouche le tunnel de la Manche avec des extractions de la carrière de Poussan qui deviendrait un tas de ruines avec des gravas. Mais au-delà il aurait conseillé Hillary Clinton et l’on voit le résultat tandis qu’à Ségolène il aurait soufflé une brillante intervention. Et si la Primaire de la Droite était truquée ce serait grâce à lui car il a un pouvoir, l’Art de la divination des sondages dont il a usé pour Hollande.Screen Shot 03-01-17 at 07.59 PM

Le procureur rappelait que l’accusé avait conseillé Jacques Adgé en lui indiquant qu’il y avait du pétrole au carrefour de la Mairie. Mais l’on a trouvé que des conduites qui amenaient l’eau chez Philipon, entre-autres. Et pour la nouvelle CABT, il aurait réussi à rencontrer François Commeinhes afin de pouvoir comptabiliser différemment les bulletins de vote.

Screen Shot 03-01-17 at 07.58 PM 001

Il aurait aussi, car un peu « simple », suivi les conseils avisés d’une voyante qui a vu des flammes en lui. Croyant a un feu d’artifice synonyme de « pognon, de blé, de thune »il s’est senti à l’abri du mauvais sort

Que des idées qui auraient semé des tensions, et qui font de lui un coupable, sans aucun doute.

Screen Shot 03-01-17 at 07.58 PMIl semblerait donc que ce soit un semeur de troubles, un révolutionnaire et un homme qui préfère semer la zizanie que le calme, pour la Cour. Il fut condamné sans tambours ni trompettes.

Le Président du tribunal, vu l’actualité pressante, et avec l’approbation du public a rapidement décidé qu’il meure par crémation au Jardin Public.Screen Shot 03-01-17 at 07.57 PM 001

Dés le début du jugement, le public pariait déjà sur son sort, car Paillasse était accusé de tout. Cause perdue, pour le sauver.

Il fut directement conduit au jardin public, sur le bûcher.

  La foule des grands jours s’était déplacée. Partagée entre joie et tristesse elle avait doublé à l’heure fatidique.Screen Shot 03-01-17 at 07.54 PM

Alors que la pena de Villeveyrac, respectant la sentence, accompagnait Paillasse vers les cieux par la marche funèbre, alors que quelques prières étaient dites pour qu’il soit pardonné dans l’au-delà, le public restait silencieux jusqu’à ce que le coupable disparaisse en fumée très rapidement.Screen Shot 03-01-17 at 07.56 PM 001

Sans dire un mot, Paillasse a flambé, son crâne puis son squelette étaient réduits en poussière par les flammes et par plus de 1000 pétards très puissants cette foisScreen Shot 03-01-17 at 07.56 PM

.Paillasse partit rapidement, essayant de rester droit sur un dernier sursaut d’orgueil. Puis il partit en fumée.Screen Shot 03-01-17 at 10.40 PMLe public l’oubliait vite, les sourires remplaçaient la tristesse. L’on pouvait tourner la page. Pour clôturer le Carnaval 2017 en beauté, un carnaval bien sympathique présidé par Jeannot Artières, l’apéritif offert par la Mairie qui réunissait tous les acteurs et les spectateurs, les carnavaliers et les musiciens, avait une saveur particulière. Screen Shot 02-28-17 at 07.31 PM

Carnaval était terminé mais chacun sait que les meilleures « choses » ont une fin, mais aussi que souvent la vie est un éternel recommencement.Tout irait mieux pour quelques temps car Paillasse s’était envolé avec ses maux, en brûlant, pour que nous repartions de plus belle en 2017, sans fautes et sans lui.

 Paillasse s’en est allé. Rendez-vous en 2018. Merci à tous les participants.