Au Hangar Decoux la sérénité est de mise à 10 jours du Carnaval

Pour le groupe des Bee Gees, comme ce sont des perfectionnistes, quelques dessinateurs spécialisés et ingénieurs en Féria, venus de Bayonne, Nîmes, Béziers, d’Occitanie et même d’Espagne, ont d’abord œuvré dans les bureaux pour établir des plans à partir d’une maquette de Bodéga. Des essais de surface, des travaux d’éclairage, des analyses de poids et de solidité, des  tests virtuels avec les couleurs, c’était bon pour la réalisation puis la décoration de cette version du char des Bee Gees 2022.aaaabacarnIMG_20220503_185122

Le résultat est édifiant, car en quelques semaines, sans problèmes majeurs, la structure fixée sur son socle par des techniciens a vu les panneaux agrafés et une bonne partie du char est déjà fleuri. Mais nous n’en dirons pas plus, les Bee Gees n’y tiennent pas. L’on attendra le dimanche de la cavalcade pour découvrir leur très belle création. S’ils seront près d’une trentaine le dimanche 15 mai 2022, depuis début mars, ce sont près de dix techniciens chevronnés qui œuvrent sans répit  et qui  sont motivés pour finir dans les temps. Ils savent qu’ils pourront compter sur d’autres carnavaliers si nécessaire…

Pour d’autres, le travail est tout aussi avancé, comme pour les KATG avec « Les Poules » ou pour le char de la Reine.

Pour les filles qui ont repris une structure sur laquelle elles avaient travaillé en 2021, c’est déjà terminé et elles n’hésitent pas si besoin à aller aider leurs camarades des autres groupes…  togoCapture d’écran 2022-05-03 201707Leur char est impressionnant de par son volume, c’est une merveille, mais au pays d’Alice, il le fallait bien. Un chef-d’œuvre coloré et volumineux dont rien ne sera dévoilé…

En attendant, après tous ces efforts réalisés dans une très bonne ambiance depuis janvier, c’est le moment du réconfort pour le groupe des filles et pour tous ceux qui les ont aidées…

Il reste 12 jours et avec du courage et de la régularité les carnavaliers devraient y arriver toujours dans la bonne humeur. Les membres de la MJC, ceux du CAP Football, ceux de Paren’thau parmi d’autres, aussi, l’ont bien compris et profitent des congés scolaires depuis 10 jours pour terminer le travail encore plus rapidement ou peaufiner leurs magnifiques structures. Tous les carnavaliers sont déjà très motivés. Tant mieux pour eux.

Les commentaires sont fermés.