120 carnavaliers bien en forme pour les festivités

Programmé pour ce vendredi 17 février en soirée, dans le hangar du garage Decoux, là où se réalisent la plupart des nombreux chars qui défileront lors de la cavalcade du 26 février, et là où les carnavaliers ont passé de nombreuses soirées ou week-end depuis Noël, leur repas marquait le départ officieux des festivités du Carnaval 2017. AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAADSC_0031 (13)

Nombreux d’entre-eux avaient tenu à y participer.L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, personnes debout

Même Miss Poussan et ses dauphines ainsi que Jacques Adgé avaient tenu à participer car le carnaval est un des moments festifs qui sait réunir les Poussannais autour d’un même objectif. Procurer du plaisir aux spectateurs en le partageant avec eux. Même notre animal totémique était prêt pour le départ.

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAADSC_0002 (19)

Cette année, avec plus de 13 groupes concernés et avec un hiver assez clément, ils ont travaillé assez rapidement, l’après-midi ou le soir, après une longue journée, pour que les chars de leurs groupes animent la cavalcade dans les rues de Poussan.

Si pour certains la dernière semaine ne sera pas de trop afin d’habiller les tracteurs, ils pourront compter sur l’aide de leurs camarades.AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAADSC_0022 (15)

Ce vendredi, on le sentait, les cœurs et les corps étaient dans les starting-block, prêts à mettre leur énergie dans un carnaval qu’ils aiment vivre chaque année, qui réchauffe les corps et les cœurs de ceux qui y participent. Des Bee Gees aux Pir’Nanas, du Judo au groupe des Filles, de la Zumba au Handball avec Parenthau… Les carnavaliers fêtaient en famille l’aboutissement de leurs efforts et la conclusion de la réalisation d’une fresque collective et animée.AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAGUOYU

Ils avaient retenu cette date, histoire de se retrouver et de partager une soirée festive. Pour certains, elle allait se prolonger sur place ou sur d’autres sites.

La douceur s’était invitée mais la Rouille de Seiche de Franck Traiteur et l’apéritif qui la précédait développaient une ambiance très conviviale : pour cette préparation bien appétissante : 30 kg de seiche .

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAADSC_0004 (18)L’humeur festive permettait aux différents groupes d’échanger leurs impressions et de se préparer aux festivités communes qui les attendent.

Chacun des  participants  pouvait apporter des boissons, du pain , une salade ou un dessert, mais Franck comptait bien avec sa rouille de seiche en rassasier un bon nombre.

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAADSC_0015 (17)Tandis que la soirée avançait, pris dans la ferveur collective, l’on se projetait dans un carnaval qui devrait être éclatant, lui qui fête ses 41 ans avec un cochon qui soufflera ses 21 bougies. Et à priori, même le soleil et la douceur printanière se sont invités…

Les commentaires sont fermés.