L’assemblée Générale du Strapontin aux couleurs de 68

Ce vendredi 14 septembre, à partir de 18 h 30, l’association culturelle du Strapontin vous invitait à son  Assemblée Générale Ordinaire mais elle était extra ordinaire comme d’habitude.
Car à la salle de spectacle de la MJC de Poussan, si comme pour les années précédentes, l’on s’attendait à un beau spectacle et si le public était donc venu nombreux le Strapontin s’était mis aux couleurs de Mai 68 et à celles de la période psychédélique qui la précédait, oscillant entre le mouvement révolutionnaire et celui des hippies.
Intro avec les Beach Boys Suivi d’un discours du Président de séance se posant des questions bien philosophiques : « Qu’est-ce qui est moral, qu’est-ce qui ne l’est pas ? »
Et avec Jeannot Artières l’on était parti dans l’introduction de l’AG.
WATP1130965
D’abord règlementaire avec bilan moral*, bilan financier, présentation de la saison 2018/2019  (programmation*, Cie*, ateliers*), et apéritif dînatoire musical.
Le tout avait été précédé
par un accueil bien convivial et par une rétrospective grâce à des vidéos sur certains standards du Strapontin.
Même si elle avait pris du retard, la réunion très bien préparée a captivé le public car les membres de la troupe avaient décidé de « vivre sans temps mort et de jouer sans entrave. » 
Philippe Sans assurait la présidence de l’assemblée et l’on était parti pour un premier bilan sur les activités de l’année écoulée.

Le bilan moral du Président (Jean ARTIERES) était parsemé de rappels qui faisaient apparaître une année bien « riche » pour l’association du Strapontin.

L’on peut retenir que ce fut une belle saison au niveau des représentations, tout d’abord :« LE PRIX MARTIN », comédie burlesque d’Eugène LABICHE, mise en scène par Marie Anne MOURARET, a été jouée 15 fois depuis sa création, en février 2017 … et nous avons encore quelques dates signées … et d’autres en cours de négociation.« RTT », comédie satirique de Stéphane TITECA, mise en scène par Séverine CAMPAGNA, a déjà été jouée 5 fois, depuis sa création, en Février 2018 … Et là aussi, quelques dates de signées, et d’autres en gestation.WATP1130958

Les ateliers « adultes », « Le Poulailler du Strapontin » , a joué plusieurs fois, à travers le département, son Molière, « Mr de POUCEAUGNAC » … et le jouera encore prochainement.

« Tout cela nous demande beaucoup de temps, beaucoup d’énergie … Mais nous savons prendre le temps qu’il faut, et de l’énergie, nous en avons à revendre ! « 

Une belle saison au niveau des ateliers « Adultes », ensuite :

En effet, l’atelier Adultes, animé par Marie Anne, a tout simplement doublé ses effectifs, cette année. Et ce n’est plus un mais deux groupes, d’une dizaine de personnes chacun, qui se retrouvent, une fois par semaine, pour assouvir leur passion : le théâtre !…

Et toujours une belle saison au niveau des ateliers « JEUNES »:

« Nous en avons confié la responsabilité, cette année, à Amélie, qui a su se faire adopter par les parents, les enfants … et les membres du STRAPONTIN, ce qui est plus périlleux. Amélie revient donc, cette année … et – nous l’espérons tous – pour longtemps ! »

« Amélie a fait un excellent travail, et, les nombreux spectateurs qui ont applaudi ses deux très jolis spectacles de fin d’année ont été séduits … et fort agréablement surpris. En un mot Amélie a su mettre …« L’IMAGINATION AU POUVOIR !

Et enfin, une belle saison, encore, au niveau de l’implication du Strapontin  dans le village :

1/ Avec le jugement de Paillasse, qui en est à sa 16ème édition, et qui est devenu un des moments forts du carnaval de POUSSAN ! !

2/ Avec la présence remarquée du Strap, même si ce ne fût que pour de la figuration en costumes d’époque, à la « fiesta de la locomocion », organisée par nos amis du « Retro Pouss’ Auto » !

3/ Avec sa participation à la soirée de la poésie, organisée par la MJC, autre partenaire incontournable !

4/ Avec la participation de certains  à l’animation de « La semaine bleue », pour divertir les seniors de notre village ;

5/ Avec des représentations au profit d’œuvres caritatives ;

6/ Avec la participation de quelques comédiens du STRAPONTIN au spectacle de théâtre déambulatoire proposé et organisé par Aurélie et toute l’équipe d’«Art et Agapes »

Jeannot Artières rajoutait : … Et peut-être qu’un jour, les visites guidées nocturnes et théâtralisées, que tout le monde regrette, reviendront-elles à POUSSAN ? …

 Au niveau de notre partenariat avec la Scène Nationale de Sète, qui s’appelle à présent le TMS, Théâtre Molière de Sète, ce fut pas mal, aussi.

« Les enfants de nos ateliers, encadrés par Amélie et Josette, iront – comme chaque année – découvrir ensemble un spectacle « tous publics » avec un tarif préférentiel !  Et – peut-être – iront visiter le théâtre Molière.2/ Mettant à profit un partenariat avec la municipalité de POUSSAN qui reçoit deux spectacles de la programmation du TMS, il nous a été proposé un stage, réservé aux comédiennes et comédiens du STRAPONTIN, animé par les comédiens d’OTHELLO, autour de la pièce du même nom, qui sera jouée à POUSSAN (au foyer des campagnes) le lundi 11 Février! »WATP1130967

« Ainsi que je vous le disais à l’instant, concernant notre partenariat avec le TMS, je préférais évoquer l’avenir plutôt que revenir sur le passé, parce qu’il faut bien reconnaître que leur changement de système pour les abonnements risque d’être pour notre association un coup dur. En effet, que ce soit par Internet ou sur papiers, ce n‘étaient pas moins de 104 personnes qui, l’an dernier, nous avaient confié le soin de gérer leur abonnement, (ce qui représente un total de plus de 500 places de spectacle !) … Et, accessoirement, nous réglaient leur cotisation annuelle. Espérons que ce changement ne génèrera pas un manque à gagner trop important pour l’association. … Notre trésorière reviendra sur ce point dans un instant. »

Pour terminer le Strapontin remerciait la municipalité de POUSSAN pour la mise à disposition de locaux municipaux, la subvention, la mise à disposition de véhicule ou de personnel municipal … et pourtant, on continue à les solliciter …

Et nous essayons de poursuivre dans le bon sens : TOUJOURS faire ce que l’on fait sérieusement … sans JAMAIS se prendre au sérieux !

 
Josette Bard s’occupait des finances avec pour le positif 20316€, 5000€ de subventions,et environ 12900€ entre les recettes, les abonnements et autres entrées…
Côté dépenses, entre salaires, fonctionnement, investissements et décors c’est de l’ordre de 19900€. Un bon équilibre.
WATP1130972
Puis ce fut la présentation de la saison 2018/2019, préparée par Gabriel PETOLLA avec pour chacun des événements , des détails sur les troupes et les contenus.prat2222222
Pour le Conseil d’Administration voici, tandis que pour le bureau le suspens est insoutenable, il faudra attendre une prochaine réunion. A suivre.

Nouveau CA : 

MEMBRES RECONDUITS 

Beatrice ADGE

Jean ARTIERES

Josette BARD

Jean Francois BARD

Didier LECROISEY

Pierre ROBERT

Gabriel PETOLLA

Fabrice CLASTRE

NOUVEAUX ELUS : 

Laure ARTIERES, Julie LESIGNE, Marie LAMOTHE, Jacques MALLET? Annie-CLaude NAJAR

MEMBRES NE SOUHAITANT PAS SE REPRESENTER : 

Séverine CAMPAGNA, Serge CUCULIERE

WATP1130974

Au sortir de la salle après que pour le fun le bureau actuel du Strapontin ait fait sa révolution sur scène, après un moment de relâchement durant lequel les échanges se multipliaient,  un apéritif dînatoire et musical  attendait les participants, une fois de plus séduits. Il allait animer ce moment convivial avec des agapes, avec du salé, des gâteaux, de la bonne humeur, et surtout du partage.

Pour en savoir plus :

http://www.compagniedustrapontin.fr/

                                                                         —————-

Quand le provisoire dure longtemps

Ce samedi soir, la Compagnie du Strapontin recevait celle du théâtre des 12 pieds pour « J’HABITE CHEZ MA COUSINE », une comédie de Mohamed BOUNOUARA. Salle comble à la MJC de Poussan avec plus de 140 spectateurs. Une habitude cette année pour le Strapontin qui bat tous les records et qui remercie son fidèle public.

L’on y découvrait Ghislaine qui sous la pression de sa mère, est contrainte d’héberger pour quelques jours seulement sa cousine Janine qui a fui son Sud-Ouest natal et qui a des rêves de citadine. Mais le provisoire va durer longtemps et le temps va facilement se gâter avec des quiproquos, des maladresses et des malentendus. Janine est convaincue qu’il suffit de vouloir les choses pour qu’elles se réalisent, alors que Ghislaine est une pessimiste qui ne se fait aucune illusion. Choc des cultures, éducations opposées, tout va les opposer.

D’un côté, une provinciale bavarde, poissarde et peu soigneuse , qui squatte chez une Parisienne écolo, maniaque et dépressive…

Une analyse des moeurs et de la vie qui opposent la capitale et la province. L’humour et l’autodérision vont emporter le spectateur dans cette aventure relationnelle. Si l’on rit souvent, l’émotion est quand même au rendez-vous. Du théâtre sans prétention mais distrayant et accessible à tous.

 

Le Strapontin rentre en scène

         « Il y a … le ciel, le soleil, la mer » … chantait François Deguelt, il y a quelques années ! Quelques décennies ? Vous êtes certains ? Quoiqu’il en soit, l’été, la plage, tout ça c’est bientôt fini !

On appelle ça « la rentrée » !

Mais la rentrée n’a pas que des inconvénients ! Ainsi, le Strapontin reprend ses activités …

SES REPRÉSENTATIONS :

La troupe travaille d’arrache-pied pour être prête pour vous présenter notre nouvelle production : « Chers Zoiseaux » de Jean Anouilh, comédie, drôle et (très) grinçante …

Et c’est pour bientôt ! Plus exactement les vendredi 15 et samedi 16 Novembre, dans le cadre de sa prochaine programmation !

SA PROGRAMMATION 2012/2013 A LA SALLE « Paul VILALTE » :

Reprise dès ce mois-ci avec une comédie de Laurent Baffie :

« TOC-TOC » par la Cie « Les zigomars »

Samedi 26Septembre 2013 à 21h00, salle Paul VILALTE

La somptueuse et magnifique plaquette «Nos rendez-vous 2013/2014 », concoctée par la troupe, a été distribuée (fin août) dans toutes les boîtes aux lettres poussannaises.

Pour celles et ceux qui ne sont pas Poussannais, pas d’angoisse : on vous en remettra un exemplaire lors de LAssemblée Générale de rentrée.

SES ATELIERS :

Les adultes, toujours « cornaqués » par Marie Anne Mouraret, reprennent le lundi 9 Septembre.

Les « jeunes », eux, retrouveront Julie, une jeune comédienne-animatrice, pour leurs ateliers respectifs (mardi en fin d’après-midi pour les enfants de l’école primaire, vendredi en fin d’après-midi pour les collégiens, vendredi en soirée pour les lycéens.)

Pour les inscriptions à tous ces ateliers, rendez-vous à la foire aux Associations

Le Samedi 7 Septembre, de 9h à 12h, aux halles de Poussan.

LES VISITES GUIDEES NOCTURNES :

Entre 150 et 200 personnes chaque fois pour apprendre, découvrir, rire …).

LES ABONNEMENTS AU THÉÂTRE DE SETE :

Vous pourrez récupérer vos billets pour la saison 2013/2014 à l’issue de notre Assemblée Générale de rentrée.

SON SITE INTERNET …

Pour vous aussi, une visite s’impose :http://www.compagniedustrapontin.fr/

L’assemblée Générale ce sera le : 

VENDREDI 13 SEPTEMBRE à 18H30

Salle Paul VILALTE (MJC POUSSAN)

 Vous pouvez aussi retrouver le Strapontin sur Facebook, c’est nouveau.

 

Quand retrouver le Strapontin cet été ?

La saison de la Troupe du Strapontin est terminée depuis samedi.

Toutefois, vous pourrez retrouver, à Poussan, certains de ses acteurs durant les 2 visites guidées nocturnes du village, les vendredi 19 juillet et dimanche 18 août, à partir de 21 h, au départ de l’église.

A noter que la saison 2013/2014 reprendra par une assemblée générale du Strapontin le vendredi 13 septembre, AG qui sera suivie par une représentation de l’Amour médecin donnée par les membres du poulailler  du Strap.

http://blog.ville-poussan.fr/?p=9679

 

Encore de belles soirées avec le Strapontin

         Aussi immature que fauché, Mathias Gold arrive à Paris de New York avec l’intention de refaire sa vie en vendant un appartement dont il a récemment hérité.


Mauvaise surprise, il découvre que son père lui a légué l’appartement occupé en viager avec des locataires permanentes : Mathilde, octogénaire rusée et très imposante, et Chloé, sa fille impétueuse. La cohabitation ne sera pas de tout repos. Mystères et histoires seront dévoilés et ces trois personnes apprendront à quel point les vies peuvent changer radicalement en une courte semaine, quand les événements du passé reviennent hanter le présent.

Un grand succès pour ce « Très chère Mathilde » de Israël Horovitz, interprété par la Compagnie   » Le théâtre solaire », ce samedi 25 mai, à la MJC de Poussan.

Une salle presque comble pour vivre une première partie tout en douceur, souvent drôle, puis une seconde pleine de tension, de souffrances exprimées, de mots enfouis qui ressurgissent et qui font mal, et des vrais questionnements sur certains traumatismes.

D’une façon poignante et touchante, quelquefois comique, des sujets comme la compassion, le pardon et même le deuil s’entremêlent et sont abordés d’une main de maître.

La Compagnie du Strapontin a fait un excellent choix en programmant cette pièce et cette Compagnie.

Jean Artières tenait à préciser que, si pour la salle Paul Vilalte il fallait attendre la rentée pour les spectacles, la troupe poussannaise s’occupait déjà des abonnements pour la scène Nationale de Sète. Bien qu’elle pense aussi à la saison prochaine, pour elle, ce ne sont pas les congés. Encore quelques rendez-vous à noter :

  • Les trois ateliers « jeunes » (24 écoliers, collégiens et lycéens) vous présenteront un spectacle commun: « Le secret ». Ce spectacle aura lieu le Dimanche 16 Juin à 17 h 30, à la salle Paul Vilate.

  • Les 10 comédiens de l’atelier adultes offriront un Molière, « L’amour médecin». Et vous aurez droit à deux représentations. Le vendredi 28 et le samedi 29 juin. Les deux représentations auront lieu à 21 h 00 à la salle Paul Vilate.
  • Enfin , le Strapontin participera à des visites guidées nocturnes autour du Bassin de Thau.

    Ainsi, vous pourrez déambuler nuitamment à Poussan les :

  • Vendredi 19 juillet (21 h)

  • Dimanche 18 août (21 h).

Le Strapontin fait le point

  Actuellement, la Compagnie du Strapontin se concentre pour préparer la sortie de « Chers zoiseaux » de Jean Anouilh. Ce sera les vendredi 15 et samedi 16 Novembre, dans le cadre de sa prochaine programmation.

Et pour la programmation de la salle Paul Vilalte : la saison 2012/2013 aura été une fois encore un bon cru malgré les défections de début de saison, qui ont été remplacées au pied levé. Plus de 650 spectateurs pour les 8 spectacles déjà passés … Mais la saison n’est pas terminée puisqu’il reste une comédie très drôle, très émouvante aussi, et avec laquelle le théâtre Solaire rencontre partout un succès. Notez bien, c’est dans quelques jours !

« Très chère Mathilde » par la Cie « Le théâtre solaire »

Samedi 25 mai 2013 à 21h00, salle Paul Vilalte

Quant à la programmation 2013 /2014, elle est en cours d’élaboration. Vous aurez le détail (dates et titres) dans la prochaine lettre trimestrielle de la Compagnie.

Pour les ateliers : les adultes, dirigés par Marie Anne Mouraret, et les jeunes, drivés par Manon et Séverine  peaufinent chacun de leur côté, leur spectacle de fin d’année :

  • Les trois ateliers « jeunes » (24 écoliers, collégiens et lycéens) vous présenteront un spectacle commun: « Le secret ».

 

Ce spectacle aura lieu le Dimanche 16 Juin à 17h30, à la salle Paul Vilate … Et tous ces jeunes ont besoin d’un public nombreux et chaleureux.

 Quant aux 10 comédiens de l’atelier adultes, ils offriront un Molière, « L’amour médecin». Et vous aurez droit à deux représentations. Le vendredi 28 et le samedi 29 juin.

  • Les deux représentations auront lieu à 21 h 00 à la salle Paul Vilate.

Pour les visites guidées nocturnes :

 Cette année encore, le Strapontin participera à cette aventure, dont le concept, créé à Poussan, a été repris par la communauté des communes du Nord du Bassin de Thau. Un calendrier a été élaboré de façon à ce qu’il y ait dans chacune des communes concernées une visite au mois de juillet et une visite au mois d’août.

Ainsi, vous pourrez déambuler nuitamment à Mèze, Loupian, Montbazin, Bouzigues et à Poussan les :

  • Vendredi 19 juillet (21 h)

  • Dimanche 18 août (21 h).

C’est gratuit, c’est sympa, c’est culturel …

 Pour vous aussi, une visite s’impose : http://www.compagniedustrapontin.fr/

 

Quand le temps est à la pluie… Au théâtre je me réfugie

  Justement, la Compagnie du Strapontin a un très joli spectacle à vous proposer, en Avril :

 » L’EMPRUNT RUSSE « 
par la Compagnie « Le Bateau Boeuf »
Le samedi 13 avril à 21 h
Salle Paul Vilalte (MJC Poussan)

Pour réserver :

  • On peut laisser un message au répondeur du  04 67 18 16 24
  • On peut adresser un mail à :  compagniedustrapontin@hotmail.fr
  • On peut en profiter pour aller visiter le site et laisser un message à « contact » compagniedustrapontin.fr

 

Avec une belle mise en scène le Songe n’a pas fait qu’illusion

                                                                            Le songe d’une nuit d’été s’avère certainement l’œuvre de Shakespeare la plus accessible avec son univers onirique, ses nombreux personnages, son humour, ses histoires enchevêtrées. Tout cela en fait une pièce très visuelle et originale, que l’on peut même aller découvrir en famille.
Certains ne s’y sont pas trompés, et ce samedi soir, à la salle Paul Vilalte, certains n’avaient pas hésité à venir accompagnés par leurs grands enfants. Il faut préciser que la mise en scène de Sylvain Noyer de la Compagnie « La pièce montée », pleine de trouvailles et de fantaisies, promettait au spectateur une immersion totale.

                                                   Ce 9 mars, plus de 80 personnes étaient venus découvrir ce grand classique de Shakespeare dans lequel l’action se déroule en Grèce et réunit pour mieux les désunir deux couples de jeunes amants : Lysandre et Démétrius d’une part, Hélèna et Hermia d’autre part.

Hermia veut épouser Lysandre mais son père, Égée, la destine à Démétrius, dont est amoureuse Hélèna. Lysandre et Hermia s’enfuient dans la forêt, poursuivis par Démétrius, lui-même poursuivi par Hélèna. Pendant ce temps, Obéron, roi des fées, a ordonné à Puck de verser une potion sur les paupières de sa femme, Titania. Il entre dans la forêt avec Puck. Pendant la nuit, la confusion règne…

Jusqu’à l’acte V, le monde des fées
va rencontrer celui des humains plongeant le spectateur dans une forêt étrange, un peu magique, le temps d’une nuit d’été ensorcelante qui ressemble à un rêve.

Deux couples d’amoureux transis, une dispute entre le roi et la reine des fées, une potion qui s’en mêle et une troupe de comédiens amateurs qui préparent une pièce pour le mariage d’un prince, tous les protagonistes vont s’y entrecroiser.

.Et si en guise de conclusion,Puck, le lutin, n’hésite pas à préciser aux spectateurs : « Ombres que nous sommes, si nous avons déplu, figurez-vous seulement que vous n’avez fait qu’un mauvais somme « , c’est pour mieux les aider à réfléchir sur les thèmes qui ont  guidé Shakespeare dans cette œuvre : l’opposition entre la nuit, espace des fantasmes (de songes et de rêves) et du désordre, et le jour, espace de la réalité et de l’ordre, le conflit de l’individu avec ses parents et avec la société.

Après la représentation, le public avait l’occasion d’en parler avec les membres de la troupe car même si le texte a été écrit en 1594 ou 95, les sujets abordés par cette histoire assez complexe restent toujours d’actualité.

Le songe d’une nuit d’été, c’est pour ce soir

   « Le songe d’une nuit d’été »

par la Compagnie « LA PIÈCE MONTÉE«
        Ce soir à 21H00
Salle Paul VILALTE (MJC de POUSSAN)

 

Le texte et les comédiens sont magnifiques …

                                             … Les costumes sont superbes …
… les décors sont somptueux ….