Aurélie Malbec : transmettre le goût de l’Art

Aurélie Malbec qui vit à Poussan a été accompagnée par la peinture et le dessin dès l’enfance et après des études d’Arts-appliqués à l’école Olivier de Serres de Paris, elle a travaillé à Marseille dans un atelier de paysage.malbDSC_0004 (24)

Mais parallèlement elle a enseigné pendant 4 ans la perspective à des étudiants en communication visuelle. « Ces univers qui abordent la représentation de l’espace m’ont ouverte à des champs vastes et engageants pour ma création. Puis j’ai travaillé ensuite dans différentes structures, centres sociaux culturels, centres de formation, écoles d’art, pour enseigner le dessin, la peinture, la mosaïque et l’histoire de l’Art. Ces expériences m’ont fait aller à la rencontre de publics très divers (adultes, handicapés, enfants, insertion, alphabétisation…). »

En 2008, elle décide de consacrer la majeure partie de son temps à la peinture et au dessin, tout en continuant l’enseignement à mi-temps. Elle monte un premier atelier de cours dans le village de Cadolive (Bouches-du-Rhône) en poursuivant des activités dans le monde des potiers, et elle dessine la fabrication de marionnettes en céramique et le tournage du film de Wael Shawki artiste égyptien en résidence à Aubagne, dans le cadre de Marseille-Provence capitale de la culture 2013.malbDSC_0003 (24)

Elle a ensuite réalisé un livre de croquis aquarelle sur le suivi graphique d’une construction de four à céramique par deux potiers, et poursuivant ce chemin, elle a édité, à Noël 2013, le livre, « Balades à Sète » constitué de croquis pris sur le vif et retraçant mes déambulations au sein de la ville. Elle explorait alors le terrain de l’illustration naturaliste en dessinant des poissons et des mollusques dans le cadre d’un projet pédagogique autour de l’étang de Thau. Cette expérience l’ayant conduite à réaliser un livre sur les gestes du métier de conchyliculteur, qui est sorti en 2015.

Si dernièrement elle a édité un livre de recettes de cuisines, en abécédaire, elle a aussi d’autres activités car elle vient d’animer un stage de BD à Poussan dans son atelier, comme elle avait eu l’occasion d’en animer à la MJC de Poussan, ou au MIAM de Sète et même en Belgique…

Si elle travaille en indépendante elle anime différents ateliers à la MJC de Passerelle à Sète, d’autres au centre culturel François Villon à Frontignan surtout avec les enfants et quelquefois avec les adultes.

Mais elle peut aussi agir à la demande pour des individuels ou des structures comme elle le fait pour le CPIE : dessin, illustration, peintures, BD, Manga, Arts plastiques, aquarelle, expression … la palette de ses possibilités est très colorée. Et elle aime transmettre ses connaissances à ceux qui en éprouvent le besoin.

malbDSC_0009 (19)Pour ces congés d’automne, plus de 10 stagiaires le matin, durant 4 jours, ont découvert le monde de la BD à partir de documents proposés par Aurélie, dans son atelier.

« L’objectif est de réaliser une page de BD en ayant travaillé sur les techniques, la typographie, les signes et les expressions. Les enfants ont entre 7 ans et 13 ans et chacun d’eux a travaillé sur l’histoire, les trames, la chronologie, avant de réaliser des vignettes et de les mettre en couleur ».

Des enfants bien motivés qui progressent auprès d’une spécialiste.

Aurélie donne des cours de dessin et après une formation gravure en taille douce compte bien acquérir une presse, s’installer et travailler puis enseigner la gravure…

Pour en savoir plus sur le travail d’Aurélie ou pour la contacter :

http://amalbec-illustrateur.fr/

Avec Fabrice Bertrand : « Les Pénitents en Languedoc »

Le samedi 28 octobre 2017, à partir de 14h, Fabrice Bertrand organise avec l’association Saint-Vincent de Poussan une demi-journée consacrée aux Pénitents en Languedoc.
Grâce à différentes conférences et interventions, réalisées notamment par le prieur de la dévote et respectable confrérie des Pénitents Blancs de Montpellier, M. Guilhem Vandenhaute, par une pénitente, membre de la dévote et royale compagnie des Pénitents Bleus de cette même ville, Mme Christine Auche-hedou et par F Bertrand, vous pourrez découvrir la riche histoire de ces confréries montpelliéraines et poussannaises, et les liens qui les unissaient.
Vous aurez également la possibilité de pénétrer pour la première fois depuis fort longtemps, dans la chapelle des Pénitents blancs de Poussan, et de visiter ce bel édifice qui, depuis 1656, est un des fleurons du patrimoine du Bassin de Thau, toutefois oublié.
Alors, au plaisir de vous retrouver à nos côtés lors de ce grand événement, et de faire en sorte que vous puissiez par votre présence, nous aider à faire revivre cette chapelle.
Vous aurez plus d’informations, notamment le programme, sur le lien suivant : www.penitentsenlanguedoc.blogspot.com

Programme :
Première partie (église Saint-Pierre de Poussan)
14h00 : Accueil des participants
14h15 – 14h30 : Présentation de la journée
14h30 – 15h15 : Conférence « La confrérie et de la chapelle des Pénitents blancs de Montpellier et son rôle en Languedoc » par M. Guilhem Vandenhaute, prieur des Pénitents Blancs de Montpellier
15h15 – 15h30 : Présentation de la « confrérie et de la chapelle des Pénitents bleus de Montpellier » par Mme Christine Auche Hédou, pénitente bleue de Montpellier
15h30 – 16h00 : Conférence « Histoire de la confrérie et de la chapelle des Pénitents de Poussan (1656 – 2017) » par Fabrice Bertrand.
16h00 – 16h30 : Temps libre et découverte de l’exposition sur les Pénitents dans l’église.

Seconde partie (chapelle des pénitents blancs de Poussan)
16h30 – 17h30 : Ouverture exceptionnelle de la chapelle et visite commentée par les membres de l’association Saint-Vincent
17h30 – 18h00 : Bénédiction de la chapelle par le père Bogdan et les Pénitents de Montpellier.L’image contient peut-être : texte

Chantez avec Karla Doyen

« Les ateliers du dimanche ». De Karla Doyen.

Je reçois mon inspiration et je laisse opérer le subtil échange dans mon corps entre engagement, intention et présence, afin d’offrir le fruit de sa mise en vibration : mon chant Chanter…

je reçois le chant de l’autre, et en m’ouvrant à lui, je lui offre ma présence et ma bienveillance.

Chanter… Je reçois les énergies de la terre et du ciel et offre ma présence à l’Univers Chanter…un don à donner…

Ces atelier s’adressent à toutes les personnes qui ont envie de chanter, et par ce biais d’aller à la découverte d’eux-mêmes et des autres. Pas de pré-requis !

Groupe limité à 12 personnes

Lieu: 18, Avenue de la gare à 11200 Thézan des Corbières Horaires: 9h30 – 17h (repas tiré du sac)

Et le 12 novembre : Venez découvrir que vous avez aussi une voix tribale, angélique, douce, engagée, aussi une voix pour chanter de l’opéra et une voix pour chanter des berceuses

 Les inscriptions sont ouvertes. 06 76 82 36 89 ou hda.lavoix@gmail.com

Karla Doyen
Harmonia del arte
06 76 82 36 89

Sortie Street Art avec EscapadeS

EscapadeS vous propose une sortie autour du Street-art pendant les vacances de la Toussaint, Le samedi 28 octobre à Pierresvives

Cette sortie s’organisera sur la journée avec :

 Le matin visite de l’exposition DÉBIT DE BEAU et ses « photos-trafics » pleines de sens et de poésie, Pique-nique le midi, au Lunaret si la météo et le timing nous le permettent.

L’après-midi visite guidée de l’exposition OBEY, autour des œuvres de Shepard FAIREY, street-artiste américain humaniste et engagé,

La possibilité de participer à des ateliers graffiti et pochoir numérique.

Pour plus d’infos vous pouvez suivre le lien suivant :http://pierresvives.herault.fr/évènements/2017-10-28/all

Cette sortie est gratuite mais le nombre de places est limité. Si vous êtes intéressés, merci d’en informer le plus rapidement possible Escapades au 06 15 31 80 55

La Chanson Swing à Maleska pour une belle soirée

Vendredi dernier, à la résidence seniors de Maleska l’ambiance était au rendez-vous avec une soirée musicale animée par La Chanson Swing  avec Daniel Zarb et Pierre Canard.zarbDSC03075

« Daniel Zarb y promenait son swing et l’élégance de ses arrangements sur les chansons de Brassens, Gréco, Trenet, Barbara etc.. . Avec le guitariste et percussionniste Pierre Canard il a offert aux spectateurs quelques uns des plus grands titres de la Chanson Française. »zarb

Le duo a permis aux résidents de passer une très belle soirée et ils sont tous prêts à recommencer.

Cindy et François font vibrer La Pause

Ambiance Musicale très animée ce samedi 21 octobre au café restaurant de la Pause à Poussan pour une des soirées dont Christophe a le secret avec cette fois Cindy et François Izoird, fille et père réunis dans la même passion, celle de la chanson. Que du bonheur pour ceux qui apprécient les belles voix car vraiment, chacun dans leur registre, ils excellent et même en duo ils sont bien complémentaires.izDSC_0007 (6)

Et pour que la soirée soit festive Christophe proposait aux nombreux visiteurs une bonne macaronade comme plat principal pour que la pause soit aussi gastronomique. Entre Piaf, Johnny, Richard Anthony et de très nombreux  ou artistes chantant en général en Français, ce ne fut que du plaisir.izDSC_0005 (6)

L’eau bien commun de l’humanité, conférence-débat à Poussan

L’eau bien commun de l’humanité, conférence-débat à Poussan

A l’initiative d’INITIATIVES CITOYENNES de Poussan, une conférence débat aura lieu le vendredi 20 octobre 2017 à 18 h 30 – Salle Jean THERON 

 L’EAU BIEN COMMUN DE L’HUMANITÉ

D’où vient-elle ? Où va-t-elle? Qui la gère sur son parcours de sa source à son retour dans l’environnement ? Quelles sont les compétences des collectivités territoriales ?Quel avenir pour les services de l’eau potable et de l’assainissement des eaux usées ?

Ces questions (et bien d’autres) seront abordées par Henri Loison, Président du Comité des Usagers du Bassin de Thau du Cycle de L’eau.

 Le Comité des Usagers du Bassin de Thau du Cycle de L’eau a pour objet de promouvoir au sein des communes du bassin de Thau, une gestion démocratique, viable et équitable de l’eau, en lieu étroit avec les usagers dans le respect de la préservation de la ressource et de l’environnement.

14 et 15 octobre : Salon des Arts, Songes d’Automne

Les Elus de la Mairie de Poussan seront heureux de vous accueillir au vernissage du salon des Arts Songes d’automne le samedi 14 octobre 2017 à 11h30 au foyer des campagnes de Poussan.Le salon sera ouvert le samedi 14 et le dimanche 15 octobre 2017. L’entrée est libre.L’image contient peut-être : texte.Jacques Adgé, Maire de POUSSAN, Florence Sachez, Adjointe à la Culture, Michel Bernabeu Délégué à la Culture et le Conseil Municipal de Poussan, vous convient au vernissage de l’exposition le samedi 14 octobre 2017 à 11h30 au Foyer des Campagnes de Poussan.

Cette 2e édition du Salon des Arts « Songes d’Automne» accueillera une quinzaine d’artistes peintres et sculpteurs amateurs de Poussan et ses environs. Du figuratif à l’abstrait, toutes les expressions et toutes les techniques seront représentées.
A la fin du salon, le prix du public récompensera l’artiste dont l’œuvre aura été plébiscitée par les visiteurs.

D’autant que même si Christine Bousquet, dont l’œuvre avait été choisie, l’an dernier, ne pourra se libérer, les artistes présents vous présenteront des réalisations de qualité qui sauront attirer votre attention. Avec un food-truck pour vous permettre de faire une pause, les journées s’annoncent bien artistiques et sympathiques.

Renseignements : service culture et communication : 04 67 78 99 56 – communication@ville-poussan.fr et http://www.ville-poussan.fr  et blog.ville-poussan.fr

Jean Artières en concert, de l’émotion, de l’humour autour de la chanson

JEAN ARTIERES,  avec son groupe  » FEU DE CAMP INTERDIT « , va chanter et raconter Hugues AUFRAY. Qui ne connaît pas Jeannot ? Depuis longtemps il ne peut plus se passer des planches et de la scène. Mais ce qui est nouveau, c’est qu’il va y monter pour chanter.

Car même s’il pense être très loin de « maîtriser le théâtre à merveille » en étant sur les planches depuis une trentaine d’années, il pense qu’il a encore beaucoup, beaucoup à apprendre. Pour lui : « La pratique du théâtre est par définition une mise en danger permanente … ben, la chanson, c’est la même chose, mais dans un autre registre. C’est le spectacle vivant, en quelque sorte. Et c’est ça qui m’attire ! »

En fait, il a toujours chanté ! Dans des soirées avec des copains, aux veillées scoutes, en chorale … Mais jamais sur scène ! Et il avoue que c’est un vieux rêve qui est en train de se réaliser … Mais il n’aurait jamais cru que cela soit un tel vecteur d’angoisse !

Car ce projet est présent en lui depuis …. des années !

« Mais il fallait que ce soit le bon moment, il fallait que je dépasse ma trouille … et il me fallait des « musicos » qui acceptent de m’accompagner (à tous les sens du terme !) et qui soient dans le même état d’esprit !! Alors, les étapes ont été nombreuses et chaotiques : une sélection de chansons, (… sélection qui évoluera ensuite au fil des répétitions !), puis la recherche de musiciens, difficile … puis la lassitude et une période de « stand-by » (… pas loin de l’abandon pur et simple, parfois !), puis la rencontre avec Domino (Dominique DENIZE, NDLR), musicien hors pair, prof de musique, qui a su me critiquer – musicalement parlant – avec gentillesse et tact, et qui, un jour, est arrivé avec Daniel sous le bras ! (Daniel MOULIN, percussionniste). Dès lors, le groupe étant constitué, je me suis mis à l’écriture des textes devant faire le lien avec les chansons… J’ai soumis mon travail à Patrick ORTEGA, cinéaste et metteur en scène … qui m’a quasiment tout fait réécrire, afin d’y rajouter du « perso », de l’émotion, de l’humour, et supprimer le côté « wikipedia » ! »

Capture

Pourquoi Hugues Aufray, plutôt qu’un autre ?

« Les chansons d’Hugues AUFRAY m’ont accompagné tout au long de ma jeunesse … et de ma vie ! Pour plus de détails, venez au spectacle ! (rire) Franchement, je n’ai pas envisagé une seule seconde de monter ce type de spectacle autour d’un autre chanteur ! »

Hugues AUFRAY … Nous avons toutes et tous chanté ses chansons … Et pourtant, il y a tant à découvrir dans le répertoire de ce troubadour !
Alors, c’est l’occasion rêvée !AFFICHE JA chante HA-1Certaines chansons étaient pour lui … incontournables, et d’autres le sont pour le public ! L’idée, c’est que le public vienne pour entendre des chansons qu’il connaît … et qu’on lui fasse découvrir – en plus – des chansons qu’il ne connaît pas ! Des surprises, donc …

Et pour préparer ce spectacle, pas de secrets, c’est un peu comme au théâtre : il faut conjuguer 3 ingrédients : du travail, du travail … et du travail.

« Domi, Daniel et moi n’avions jamais travaillé ensemble … et tout admirablement bien passé : je leur expliquais ce que je voulais, Domi, tout naturellement, nous a dirigés au niveau de la musique, et Daniel – entre deux « vannes » – optimisait la rythmique. Par contre, ce qui diffère du théâtre, pour les répétitions, c’est que pour une répèt de théâtre, on arrive avec son texte sous le bras, on installe un banc et 3 chaises qui symbolisent un canapé et 3 meubles … et on y va ! Pour une répèt « musique », il faut installer, brancher, régler … bref, une petite heure de boulot « technique » avant d’attaquer ! Et pareil quand il faut tout plier !« 

Plier, installer justement, avec « Feu de camp interdit », le titre du spectacle, c’est un clin d’œil, plutôt car pour Jeannot on assimile (trop) souvent Hugues AUFRAY aux veillées scoutes et aux soirées de colo, où l’on chantait ses chansons autour d’un feu de camp … Alors oui, il a voulu sourire de ce cliché.

Et comme la jauge de la salle Paul VILALTE est plutôt modeste (127 places)… Et le nom d’Hugues AUFRAY étant plutôt porteur, le groupe a très rapidement décidé qu’il y aurait 2 dates. Mais ils hésitaient entre le Vendredi soir + le samedi soir ou Samedi soir + Dimanche après-midi … et puis, ils se sont dit qu’après tout, ils pourraient tenter les 3 !

Ceci étant dit, il est quand vivement conseillé de réserver … ça se remplit assez vite !

Tarifs : 7 € (plein tarif)  /  5 € (adhérents) / 3 € (enfants)

Réservations : Tél. :  04 67 18 16 24

Mail : contact@compagniedustrapontin.fr

http://www.compagniedustrapontin.fr

« Pour la suite, rien n’est arrêté. Si notre spectacle plait au public de POUSSAN, il n’est pas exclu que l’on parte en tournée mondiale … dans tout le département ! »

Mais attention Jeannot garde les pieds sur scène car il rajoute : « Avec le STRAPONTIN, on joue « le Prix martin » très régulièrement, je pense que mon ami Patrick ORTEGA fera encore appel à moi pour quelque(s) court(s) métrage(s), alors … La musique … c’est – pour l’instant – en plus ….