Avec Arts et Agapes le bonheur est bien à Poussan

Agapes dada-01(Cliquez sur les photographies pour les agrandir).

Le service culturel de la Ville de Poussan et l’association EscapadeS avaient convié la population à l’ouverture du festival d’Arts et d’Agapes ce dimanche 10 septembre au jardin de la grotte à Poussan. D’Arts et d’Agapes est un festival au programme culturel, artistique et gastronomique, décliné tout au long d’une journée festive et conviviale sur la commune. Au cours de cette manifestation étaient proposés des spectacles contés, artistiques et musicaux, des ateliers d’art plastique, ateliers jeux, mais aussi des assiettes gourmandes préparées par des producteurs locaux avec une sensibilisation aux produits du terroir. Et pour cette seconde édition beaucoup de nouveautés déjà avec une introduction vraiment particulière.agapDSC_0009 (33)En effet le départ du spectacle déambulatoire du théâtre des Origines se déroulait devant les halles avant de prendre la direction du centre historique.

EN 2015 pour des raisons météorologiques le Festival avait été annulé, en 2016 les conditions étaient idéales et cette fois: Pas de nuages, mais de la fraîcheur et surtout un vent fou qui allait se calmer plus tard, pour profiter de l’ombre des arbres du terrain de la Grotte, au chemin des Frères.agapDSC_0010 (33)Comme le précisait à nouveau les organisateurs, le festival est né d’une envie commune de créer une fête à valeur culturelle fédératrice dans un esprit participatif et imaginatif. Artistes, musiciens et bénévoles ont travaillé plusieurs mois pour proposer, lors de cette journée, un programme varié ouvert à tous avec des ateliers gratuits pour petits et grands, possibilité de restauration sur place.agapDSC_0005 (18) agapDSC_0023 (21)Une belle aventure était à vivre en famille au rythme d’un orchestre, mais auparavant, la journée avait débuté devant les Halles par un spectacle déambulatoire  à travers les rues du vieux village avec plusieurs haltes au gré des espaces disponibles. Le Théâtre Des Origines avaient en effet convié les poussannais, enfants, jeunes, adultes qui le souhaitaient à participer au spectacle !

En effet le Théâtre des origines est un collectif d’artistes souhaitant poser la question du lien entre le Patrimoine vivant et la création artistique en territoire méditerranéen.
Au-delà d’un spectacle, le Théâtre des Origines défend une forme artistique faisant appel aux « pratiques performatives » développant ainsi une recherche pour la fabrication d’une ethno-scène, la médiation des patrimoines vivants et l’élaboration d’un théâtre d’écologie culturelle.
Si les spectacles et les rituels (et/ou spectacles-rituels) du Théâtre des Origines font appel à ce qui est communément appelé « arts et traditions populaires » ils n’en sont pas moins profondément emprunts d’actualités sociales et d’engagements politiques.agapDSC_0005 (36)C’est donc dans ce sens que dans la déambulation l’on retrouvait de nombreuses traces du passé de Poussan et d’autres actuelles qui avaient été confiées par des inconnus autochtones. Après le recueil de ces traces, certains bénévoles, volontaires, amateurs ou semi-amateurs ont composé une belle équipe  autour des animatrices  du théâtre des Origines.

S’en est suivi un travail théâtral où l’on allait retrouver des témoignages de notre passé, du moins, celui de Poussan.
.
Avec l’aide de membres d’associations comme le Carré d’As ou culturelles comme le Strapontin et les autres compagnies, avec la participation d’Escapades et même des individuels, les dés étaient jetés.

Caractérisé par cette participation, le spectacle déambulatoire débutait par un appel du « Maire » qui présentait dans son discours ce qui motivait ces déplacements : la recherche du BIB, Baromètre de bonheur intérieur, où pourquoi l’on est heureux à Poussan.agapDSC_0036 (19)

Bien sûr, tout le monde n’était pas d’accord. Une « Précoune » intervenait pour aller plus loin dans les recherches en suivant ces fameuses traces. Faisant partie du GPGH (Groupement des grands Hommes) elle allait malgré vents et marées chercher les raisons du plaisir que l’on éprouve à vivre à Poussan. La question était posée, le bonheur il est où. En suivant des traces l’on retrouvait ces moments forts qui font le bonheur de toutes les générations car partagés comme le chevalet dignement interprété par des scolaires avec des musiciens bien motivés.agapDSC_0054 (14)

Un public assez nombreux pour accompagner ,d’abord les musiciens puis les jeunes danseurs. C’était parti, un cortège  sympathique pour guider les spectateurs vers le Jardin de la Grotte.agapDSC_0062 (16) Entre les râleurs du dimanche qui en avaient contre « l’église » qui avait bien changé, entre l’équipe féminine de rugby qui recrutait et ces « vieilles dames » qui refaisaient l’histoire du village l’on se laissait porter par ces témoignages qui font le bonheur d’une cité et son identité.agapDSC_0007 (34)

Et avec un cochon qui passait pour nous saluer, avec un Branle de la chemise réunissant public et acteurs le partage se faisait plus intense. Le plaisir aussi avec une écoute particulière des pierres du centre historique. Et si l’on retrouvait le cochon à la place su 11 novembre c’était encore pour lui faire honneur en dansant et chantant.agapDSC_0104 (5)

Le baromètre du bonheur grimpait alors que le le public était bien motivé pour enchaîner sur les animations. Mais auparavant quelques mots d’Aurélie  pour remercier tous les participants, les organisateurs et bien sûr tous les bénévoles qui se sont associés pour la réalisation de cette déambulation.DSC_0084 (9) Ceux-ci étaient applaudis avec insistance ayant su créer dans le public une montée endorphines. Le BIB était au « taquet », l’on pouvait se lancer dans la fête non sans avoir reçu une queue de cochon en guise de bienvenue. Les enfants étaient déjà en place : Ils avaient du choix et les adultes aussi :agapDSC_0135 (1)

La petite usine à taille douce de Caroline Blondeel était synonyme d’impression et de gravure, pour participer à la création d’une œuvre collective dans leur charmante et chaleureuse  petite usine mobile où l’an dernier des amateurs avaient réalisé un livret avec des gravures sur une trame de film sur le Branle de la chemise tandis que les jeux prêtés par l’association Arts et Jeux de Montbazin faisaient un tabac, La Création de Héros Manga avec Aurelie Malbec, artiste peintre poussannaise  retenait l’attention tout comme l’atelier de maquillage toujours sollicité…agapDSC_0148 (1)

Mais nouveauté, la présence de 2 bénévoles de l’association LE PONT DES ARTS VISUELS pour améliorer l’accueil du public sourd, avec un atelier d’initiation à la Langue des Signes Française, et durant l’après-midi, un spectacle conté bilingue français-LSF : « L’Heure des Saveurs » par la Compagnie de l’Empreinte, un spectacle empreint de poésie où l’une raconte avec le signe, l’autre avec le verbe.agapeDSC_0057 (21)

Un beau succès car rien ne manquait : l’environnement avec l’Atelier pédagogique du CPIE Bassin de Thau, sur le thème de la cuisine anti-gaspis, l’Arbre à lire, une aire de lecture décorée par les écoliers, un atelier d’arts plastiques et un trombinoscope avec des photos où l’on vous transformait en œuvre d’art, et enfin  de la brocante de livres.agapeDSC_0012 (33)

Pour les plus créatifs, du street Art sur une estafette qui fut ensuite vendue aux enchères et pour les fatigués, un coin repos, souvent bien rempli.agapeDSC_0018 (30)

Après une heure d’animations il était temps de s’alimenter et de se désaltérer. Pas de soucis à ce sujet : des assiettes gourmandes étaient proposées par les producteurs locaux les « Pouss’en Faim »de délicieuses Assiettes Gourmandes!
Au menu,des crêpes,  des légumes de Christophe et Karine,la viande de Franck, les fromages de Nelly, le pain de Mélody…. tandis qu’un concert de Clair de Swing se préparait avec du jazz manouche. Et pour les gourmands des préparations à base de safran.

agapeDSC_0155 (1)

Mais auparavant un petit spectacle en guise d’apéritif que vous pouviez revoir dans l’après-midi avec , un Mystérieux Coiffeur qui partageait avec le public son univers baroque et fantasque et qui émerveillait par ses folles créations capillaires!

Entre repas et musique, ce fut la transition jusqu’à la ré-ouverture des ateliers.

Et dans cette ambiance, ludique, culturelle, artistique et poétique, le spectacle  bilingue français- langue des signes trouvait admirablement sa place.agapDSC_0007 (35)Et pendant ce temps, certains poursuivaient encore l’exploration des ateliers. Encore une belle réalisation que pour cette seconde édition qui fut pour de nombreux participants une journée de bonheur : le public a répondu présent, tous les ateliers ont eu du succès et chacun a pu s’épanouir dans différents domaines durant dans le calme, la convivialité et le partage.DSC_0161 (1)

Vraiment, félicitations à tous les bénévoles, ceux qui ont œuvré,  pour que perdure cet événement qui est une belle référence culturelle et festive pour Poussan.  En associant des amateurs et des néophytes, des animations pour tous et du spectacle, Arts et Agapes fut un beau succès.

L’église Saint Pierre témoin de l’histoire de Poussan

P1520424(Cliquez sur les photos pour les agrandir).

 

eeeeeeeeeP13101681-1024x7681 Si vous avez l’occasion d’aller à la découverte de l’église Saint-Pierre, apôtre, de Poussan, profitez-en car c’est une vaste église qui occupe une place particulière parmi celles du Bassin de Thau. Car Poussan, village languedocien, est situé sur le tracé de la Via Domitia entre garrigue et étang. Le territoire poussannais présente une occupation continue depuis l’antiquité, riche de plusieurs villas gallo romaines.

C’est à partir du Xe siècle que nous avons mention de l’existence d’une église Saint Pierre de Poussan et d’une tour, ancêtre du château. Ces deux éléments du pouvoir, attirent alors l’habitat, et le village voit le jour, autour ce binôme. L’église et le château, éléments fondateurs du village, forment le noyau central du premier habitat et s’entoure d’une première enceinte. Avec la croissance démographique, au XIVe siècle, une seconde enceinte est construite afin d’englober les nouveaux quartiers. Au Moyen Age, Poussan connaît la prospérité malgré les épidémies, les guerres et les crises économiques que connaît le Languedoc. L’époque contemporaine voit l’agglomération sortir de ses murs et les habitations s’installer le long des voies d’accès plus larges autour des remparts.P1520429 (2)Sa construction et son évolution ont été en rapport avec le développement de Poussan.

DSC_0048Des 2 églises de Poussan (Saint Vincent, Saint Pierre) qui la précédaient, à l’église actuelle de nombreux événements  ont rendu cet édifice un joyau pour la commune et le bassin de Thau. De 1350 à son agrandissement en 1496, de la révolution à l’arrivée de l’abbé Gept en 1827 elle est devenue une église simple à l’extérieur et « conquérante » à l’intérieur.

P1520441Reconstruit au XIXème siècle, cet édifice, par ses dimensions et ses ornements, est un témoignage de l’histoire de Poussan, de l’attachement des habitants de cette localité à la pratique religieuse. La plupart des grands événements, même civils et politiques, du Moyen-Age jusqu’à la Révolution, y étaient organisés.

DSC_0040Avec des voûtes magnifiques, un chœur à la hauteur de ses ambitions et une chaire à prêcher de haute facture, la Bourgeoisie Poussannaise avait tenu à matérialiser sa puissance.

P1330807Il en est de même pour les nombreux objets liturgiques qui y sont encore présents. En effet, l’église de Poussan est très riche. 

DSC_0051 (2)Elle recèle en effet de très nombreux trésors : des tableaux de grande qualité exécutés par des grands maîtres, des croix de procession, des reliquaires, et de beaux autels de marbre.

DSC_0071 (2)Chacune des chapelles de celle de Saint Roch à celle de Sainte Philomène a sa personnalité.

L’église, est un grand témoin du passé de la commune.

 

Gros Plan sur la Compagnie de l’Empreinte

La Compagnie de l’Empreinte basée à Poussan présentera lors du festival d’Arts et d’Agapes l‘Heure des Saveurs, Duo de Conte / Parole et Langue des Signes, le Dimanche 10 Septembre

Cette compagnie héraultaise a été fondée en 2003 à l’initiative de la conteuse Delphine Nappée.Screen Shot 08-09-16 at 02.31 PMPortée par le désir de faire entendre les récits issus de la littérature orale au plus près de leur puissance et de leur intemporalité, Delphine poursuit une recherche formelle, notamment en s’associant à d’autres artistes et en articulant son travail de conteuse avec d’autres disciplines : chant, musique actuelle et traditionnelle, danse contemporaine, langue des signes.
Cultivant un rapport jubilatoire à la langue et une très grande motivation à partager ce plaisir, elle associe son travail de création à des actions de sensibilisation auprès de divers publics.
Sensibilisée à la fragilité des êtres, elle trouve dans sa discipline artistique un média précieux dans l’accompagnement à ce qu’on appelle les publics spécifiques : personnes en rupture sociale et/ou en difficulté psychique, jeunes en difficulté, public sourd…

Pour en savoir plus sur la Compagnie de l’Empreinte vous pouvez suivre ce lien : http://compagniedelempreinte.com/,

ET BIEN RENDEZ-VOUS DIMANCHE 10 SEPTEMBRE POUR LE FESTIVAL D’ARTS ET D’AGAPES!!!!

La Compagnie de l’Empreinte vous invite à l’Heure des Saveurs

La Compagnie de l’Empreinte vous invite à  l‘Heure des Saveurs 
Duo de Conte / Parole et Langue des Signes

le Dimanche 10 Septembre

SAVEURS2017Captureà 15h30
dans le cadre du Festival d’Arts et d’Agapes POUSSAN

« Delphine Nappée et Marie Lamothe  content avec une créativité jubilatoire ces récits humanistes choisis dans la tradition orale.  Pour elles, raconter des histoires c’est dans un même temps régaler les sens et donner du sens. Avec la collaboration de la danseuse chorégraphe  Patricia de Anna, elles tissent un dialogue subtil entre parole et langue des signes. » 

 

Stages de chant avec Karla Doyen

Karla Doyen est heureuse de vous proposer un stage.

Les stages sont ces moments de « pause » où l’on peut prendre se temps de revenir à soi et à l’essentiel…

 Du 3 au 5 novembre : un nouveau stage qui propose de découvrir la respiration transpersonnelle holotropique, et qui aura comme thème «Mort et renaissance ».« Nous vous proposons cette année une nouvelle formule à partir d’octobre: un dimanche par mois sur des thèmes variés tels que : Chant méditatif, le chant guérisseur, le pourvoir guérisseur de la respiration (la Respiration transpersonnelle holotropique), Chanter ensemble : donner/recevoir etc ».Pour en savoir plus : 

Karla Doyen Harmonia del Arte

www.karladoyen.blogspot.com

 06 76 82 36 89

Exposition personnelle d’André Cervera

Du 7 septembre au 7 octobre 2017 à Montpellier

Les œuvres récentes qu’André Cervera, artiste peintre qui réside à Poussan, a ramenées de son dernier voyage en Inde ainsi qu’un ensemble d’une vingtaine de toiles réalisées pour cette exposition seront visibles à la galerie Clémence Boisanté qui prône l’expression artistique contemporaine, un an après son ouverture en juin 2016.

Politique, religion, culture, toute l’humanité est retranscrite et passée au filtre du langage pictural de Cervera. L’artiste sétois rentré de Shangai a une farouche peur de la redite et, alors même que son écriture est reconnaissable entre toutes, il se bat contre le confort que trente ans de pratique lui confèrent. Cette exposition livrera également pour la première fois au public les “toiles enterrées”.

Galerie Clémence Boisanté

10 boulevard Ledru Rollin à Montpellier

Vernissage jeudi 7 septembre 2017 à 19h.

Les médiathèques à votre service

La médiathèque André Malraux réouvre ses portes le vendredi 1er septembre

mediaCapture

Le réseau de lecture publique s’appuie sur une organisation multipolaire, de 5 médiathèques de proximité.

Il a pour mission d’assurer l’accès à l’information, à la formation et à la culture :

Médiathèque François Mitterrand (1989) à Sète : elle abrite, outre les services de la médiathèque, le patrimoine, le fonds local, la direction et les services transversaux du réseau Médiathèque André Malraux (1993) à Sète, située au cœur du quartier de l’Ile de Thau, elle est impliquée dans les enjeux d’un quartier « sensible » avec les autres services sociaux, éducatifs et culturels Médiathèque.

Michel de Montaigne (2015) : implanté à Frontignan dans l’écoquartier des Pielles, ce bâtiment remarquable (10,2 M€ ont été investis), dessert Frontignan, Vic-la-Gardiole et Mireval. Avec plus de 2 000 mètres carrés, répartis sur 3 niveaux, il est également pourvu d’un auditorium et d’une ludothèque

Médiathèque La Fabrique à Marseillan transférée au 1er janvier 2017

Bibliothèque de Balaruc transférée au 1er janvier 2017

Des rendez-vous culturels, des rencontres : débats, conférences… ; des ateliers : multimédia, philo, patrimoine… ; des expositions ; des animations littéraires, des projections, des jeux de société et des jeux vidéo, des tournois… il y en a pour tous les goûts !

Programme de septembre à novembre 2017 :http://www.thau-agglo.fr/wp-content/uploads/2017/08/Programme-mediatheque-sept-oct-nov-2017-SD.pdf

Médiathèque Mitterrand

Boulevard Danielle Casanova
34200 Sète

04 67 46 05 06
Site officiel

Médiathèque Malraux

Boulevard Pierre Mendès France
34200 Sète

04 67 51 51 07
Site officiel

Médiathèque Montaigne

1 Place du Contr’Un
34110 Frontignan

04 99 57 85 00

Site officiel

Médiathèque La Fabrique

Place du 14 Juillet
34340 Marseillan

04 67 01 73 14
Site officiel

Bibliothèque de Balaruc

Résidence Sévigné Thermal

34540 Balaruc-les-Bains
04 67 43 23 45
Site officiel

Au Forum, des associations nombreuses et actives

foruDSC_0090 (5)Le beau temps qui régnait sur Poussan a encouragé les Poussannais qui se sont fait un plaisir de se déplacer en nombre, pour le Forum des Associations organisé par la Mairie ce samedi 2 septembre de 9 h à 16 h sur la place de la Mairie. Seul le vent est venu troubler la sérénité d’une journée d’échanges et de rencontres et pour certains de plaisir. Très belle animation avec un nouveau site, en plein air, le foyer des Campagnes et le Jardin public étant devenus des sites de repli, au cas où. Le lieu retenu a été apprécié car le Foyer devenait étroit malgré son grand espace. Pour certains clubs étaient prévues des animations, hand, tennis, football… et d’autres en salle comme à celle du billard…foruDSC_0001 (28)

En effet, le Forum s’était installé dehors avec de l’espace, et des possibilités d’extension.  ll en fallait car à Poussan les associations ne manquent pas. Plus de 45 associations poussannaises présentes avec certaines qui au dernier moment ne s’étaient pas présentées.foruDSC_0057 (9)

Si des clubs de sport proposaient des activités ludiques d’initiation, les Motos de l’Espoir n’ont pas pu proposer la leur étant avec les Brescoudos. Le Club de Billard avait organisé une journée Portes ouvertes pour que les amateurs puissent découvrir ce sport dans une salle adaptée. Même le tir à l’arme ancienne qui fait des merveilles durant sa saison, était présent.foruDSC_0081 (6)Et même pour les enfants, la présence de l’aire de jeu devant la Mairie permettait à certains parents de vivre cette animation avec plus de sérénité. foruDSC_0062 (8)

Les participants s’étaient installés assez tôt pour être prêts et opérationnels dès 9 h. Ils s’étaient regroupés par thèmes. Le départ a été poussif en participation avec la fraîcheur matinale, mais bien vite les visiteurs sont arrivés en nombre. Il fallait rendre visite aux membres des associations avec si nécessaire des rafraîchissement et un snack pour une petite pause tenu par le Comité des Fêtes avec seiches, planchas, charcuterie et gâteaux… foruDSC_0040 (12)

Le Rétro Pouss’Auto était là pour nous ouvrir la route heureux de sa réussite avec la Festa de la Locomocion. La oule Poussannaise était fort bien représentée, même si cette année elle s’était éloignée de son boulodrome.foruDSC_0071 (7)

Dans une ambiance conviviale, studieuse et sérieuse les membres  de toutes ces associations avaient répondu à l’appel de la mairie pour cette matinée d’échanges qui chaque année à la rentrée est une vitrine de la vie associative culturelle et sportive (ou autre) de la commune qui est assez riche. Élus et membres du service communication ainsi que ceux chargés de l’animation étaient présents et faisaient en sorte que cet événement se déroule du mieux possible.foruDSC_0033 (12)

L’on pouvait d’ailleurs noter le retour et la présence de jeunes associations : des clubs ou des organismes comme le Pouss’en faim qui rend les consommateurs acteurs et qui propose des paniers commandés ou comme Paren’Thau qui se développe d’année en année en proposant de multiples activités et qui regroupe déjà bon nombre de familles. foruDSC_0059 (9)

Le club de course à pieds, l’entente Poussan-Balaruc qui regroupe pas mal d’adhérents affichait ses objectifs en s’ouvrant aux amateurs .Vous pouviez découvrir des activités comme la Zumba des Zmbtt34 qui assure un maximum autour de Sonia, une activité qui peut être pratiquée à tous les âges..

Le Comité de Jumelage Poussan-Larciano avait saisi cette opportunité pour se faire connaître, donner des précisions sur son actualité, proposer des inscriptions et mieux communiquer auprès de Poussannais ou de visiteurs qui apprécient l’Italie.

foruDSC_0016 (22)
Non loin de là, Un membre du Stand de tir de Poussan représentant son Directeur, présentait son sport, heureux d’avoir organisé une rencontre avec le Syndicat de chasse de Poussan cet été et qui outre des championnats Nationaux et Régionaux, animera des concours plus locaux de skeet et de compact sporting.

Avec le tissu associatif vraiment bien développé à Poussan avait tenu à renseigner, à proposer, à informer et quelquefois à inscrire les visiteurs. Pour les absents, c’est par téléphone ou par mails que les contacts pourront être établis.foruDSC_0027 (13)

Des associations bien établies comme celle d’EscapadeS qui vous propose  des sorties culturelles à prix réduit, ou la Compagnie de l’Empreinte, étaient représentées pour se faire connaître tandis que certains fêtaient leur développement en n’hésitant pas à montrer que leur club avait acquis une certaine maturité. C’était le cas pour la Compagnie « Surprise » qui organise les soirées « spectacles », en Poussan ta porte.

C’était le cas de la Gym à Poussan, un club issu de celui de la Salle Saint Vincent de Sète qui propose des activités au gymnase le mercredi ou bien encore celui des activités de Lutte et qui regroupe plus de 50 passionnés poussannais.foruDSC_0011 (25)

L’association des Jardins partagés avait tenu  à être présente tout comme l’AMAP qui vous propose de consommer des légumes et des fruits bio et locaux (réunions et distributions le jeudi soir au Jardin des sœurs) , ou encore les Pouss’en faim qui mettent à votre disposition des circuits courts pour que vous puissiez acheter des produits du terroir. Et Terres de Thau nourricières et solidaires , venait compléter cette catégorie de groupes dédiés à la Nature, la santé et l’environnement.

Des associations très solidement ancrées dans la commune comme les Fées Clochettes et le Club de l’Avenir étaient aussi de la partie tandis que le Comité Carnaval, bien plus jeune avait tenu à se faire connaître. Tous  pouvaient mieux communiquer leurs objectifs et donner des informations grâce à ce tremplin. Les nombreux visiteurs en profitaient.DSC_0034 (12)

Avec Pierres et Chemins de la Moure, direction les Garrigues et le patrimoine : avec peut-être une balade pour les journées Européenne. Le catéchisme, rattaché pour l’occasion au Secours Catholique, proposait de la documentation et  par sa présence renseignait petits et grands sur ses différentes activités ainsi que sur son fonctionnement.

Les Poussannais et les visiteurs des communes voisines pouvaient prendre toutes les informations utiles. Toutes les catégories étaient représentées comme celle des doigts de fée, avec des membres des fées clochettes.foruDSC_0067 (7)

Côté sports, les plus grosses unités (foot, rugby (ASPoussan), judo, sambo, ju-jitsu, tennis, volley, handball, ECP(vélo) avec de nombreux cyclistes et tambourin étaient rassemblées, heureuses de voir se maintenir l’engouement des Poussannais pour les activités proposées avec de plus en plus de sportifs réguliers licenciés ou pas, à Poussan.

Toujours en évolution comme le tambourin qui a son école, ces clubs regroupent plusieurs centaines  de personne de Poussan et d’ailleurs dans un esprit de loisirs, de compétition ou simplement par passion. L’école de foot, celle de rugby et de Hand, ainsi que toutes les autres formations tournées vers la jeunesse avaient donc beaucoup de travail.

Pour ces clubs, particulièrement les Vignes de Thau, le CAP, le tennis… La reprise, est en cours malgré pour certains des stages d’été qui ont  entretenu la passion et la forme. Même la N2 féminine du FTHB va venir s’entraîner et jouer à Poussan, elle était bien présente ce samedi matin.

Sur un autre registre, le Comité des Fêtes assurait aussi sa promotion. Côté culture, avec près de 800 adhérents, la MJC avait toujours autant de succès, d’autant qu’elle coordonne de multiples activités comme la Musculation et qu’elle en propose régulièrement de nouvelles…foruDSC_0078 (6)

.Le Strapontin était aussi au rendez-vous avec ses programmes et ses propositions d’ateliers théâtre dédiés aux amateurs plus ou moins jeunes. Un gros succès et toujours de l’humour.foruDSC_0020 (17)

Pour la rentrée scolaire et pour toute l’année 2015/2016, association rimait aussi avec éducation, puisque la fédération des parents d’élèves FCPE, affichait son dynamisme en ce début septembre.foruDSC_0011 (25)

Énergie et disponibilité caractérisaient les bénévoles ou les spécialistes : Ceux du Carré d’As qui présentaient leur programme de septembre/octobre, les spécialistes de l’animation locale, ainsi que ceux du Comité Carnaval qui dès décembre va s’activer.forumDSC_0022 (13)

Sans oublier les Bee-Gees toujours aussi en forme et prêts à mettre de l’animation tout comme le club de Break-Dance qui se développe à une vitesse impressionnante pour le plaisir des jeunes et souvent de leurs parents. foruDSC_0053 (10)

Optimisme pour tous. Profitant d’une saison précédente bien riche, les projets ne manquaient pas pour les uns et les autres avec des clubs sportifs souvent récompensés ou en restructuration. Avec des animations sportives et musicales par moments, ainsi qu’avec des ateliers sportifs ce Forum annonce encore une saison bien animée.forDSC_0004 (27)

Pour reprendre simplement ses activités culturelles ou sportives, pour en découvrir d’autres, le forum était tout indiqué. Mais  n’oubliez pas, si vous n’avez pu vous y rendre ou si des clubs vous tentent, les bénévoles sont à votre disposition pour que vous partagiez avec d’autres des moments de convivialité, d’effort et de passion.

Pour avoir leurs coordonnées :

http://www.ville-poussan.fr/annuaire-des-associations/

http://www.ville-poussan.fr/_objets/medias/autres/listing-assoc-17-421.pdf

A vous de choisir selon vos objectifs.forDSC_0007 (26)