Ils ont osé Poussan bat Night

aaaayuIMG_20211008_192323La Ville de Poussan, en partenariat avec le CPIE du Bassin de Thau et la LPO, vous invitait ce vendredi 8 octobre en soirée à participer à une animation nocturne sur les chauves-souris, dans le cadre de l’ABC (Atlas de Biodiversité Communale) des Garrigues et à découvrir aussi, en partie, le monde de la nuit, en pleine Nature…  
 » Les chauves-souris sont en effet les seuls mammifères à avoir acquis la capacité du vol actif. Ces petites créatures s’éveillent à la tombée du jour pour partir animer notre ciel nocturne et partir sur leur territoire de chasse. Le challenge était d’aller à la rencontre de ces petits êtres de la nuit et découvrir leur vie fascinante, loin des préjugés qui leur collent aux ailes. «

Camille Montégu de la Lpo 34 avait fixé le rendez-vous à l’aire de covoiturage de Poussan sur la RD2E5
aaachC Camille Fraissard

Elle allait entraîner la  vingtaine de volontaires inscrits, dans le monde nocturne où l’oreille donne plus d’informations que la vue.

 Car nuit venue, d’inquiétantes bêtes à poils et à plumes prennent en effet leur envol au dessus de la Crique de l’Angle, le long de la Vène ou de la voie verte.  Pas besoin d’attendre trop longtemps, dès que le soleil a faibli en intensité, dès que l’air s’est rafraîchi, des oiseaux sont venus trouver un havre de paix et de quoi manger au-dessus des bassins de l’ex lagunage mais il fallait attendre un peu pour les stars de la soirée.

Camille a profité  des dernières  lueurs du jour pour présenter les championnes de la nuit, ces volatiles qui sont à l’aise quand les autres dorment mais pas en toutes saisons.

A l’aide d’animaux en plastique, presque aussi vraies que des chauves-souris réelles, les participants pouvaient se familiariser avec ces mammifères qui volent et qui ont des caractéristiques qui leur sont vraiment propres.

Insectivores et quelquefois frugivores, il en existe des vampirisées mais pas en France, ,en Amérique du Sud.  On compte 1200 espèces sur Terre, 36 en France métropolitaine et 30 en Occitanie…aaaayuIMG_20211008_183247

 vidéo : https://youtu.be/mdJFFhkdPOE

Alors que la nuit avait enveloppé la Crique  de l’Angle, que les premières chauves-souris pouvaient être  aperçues, les animateurs de la LPO allaient aider  les participants à mieux connaître ces animaux qui font partie de l’ordre des chiroptères : « qui volent avec les mains. », à l’ide de jeux.

Avec plus d’un millier d’espèces, c’est l’ordre de mammifères le plus nombreux après celui des rongeurs, auquel il est parfois associé. Ces animaux, comme les Cétacés, sont souvent capables d’écholocation. Généralement actifs la nuit, ils peuvent se diriger dans l’obscurité en émettant des ultrasons dont ils captent la réflexion, écholocalisant ainsi leurs proies et les obstacles. Les chiroptères sont les seuls mammifères doués du vol actif et se déplacent dans les airs grâce à une aile formée d’une membrane de peau entre le corps, les membres et les doigts. De nombreux détails étaient donnés à l’auditoire sachant que souvent, les chauves-souris sont  victimes d’idées reçues qui leur ont valu longtemps d’être persécutées par l’homme. En France et même dans la région, certaines font l’objet de plans de restauration ou bénéficient d’un statut de protection. Vidéo : https://youtu.be/NkkB_bnt5VQ

 

 Les fréquences pratiquées par les chauves-souris françaises s’échelonnent de 12 à 120 kHz suivant les espèces. Chacune possède sa propre plage d’utilisation de fréquence. Chez les chauves-souris, on peut distinguer deux types d’émissions :

• Des signaux émis à fréquence constante, de plusieurs dizaines de millisecondes. C’est le cas de la famille des rhinolophidés. Leur fréquence élevée (plus de 80 kHz), la durée longue d’émission (65 millisecondes) permettent de repérer et identifier des proies à courte distance, en milieu encombré. Une brève modulation en fin d’émission donnera précisément la distance.

• Des signaux en fréquence modulée et brefs, sans chevauchement avec l’écho. Typique chez les vespertilionidés, d’une durée de 1 à 5 millièmes de seconde, ils semblent mieux appréhender la distance et la direction des objets visés.

Les chauves-souris souffrent actuellement d’une baisse significative en effectifs, même si elles sont protégées par la loi. L’urbanisation qui est source d’éclairages intenses, la nuit, les animaux qui la chassent comme la chouette, la fouine ou les chats, des Mustélidés, des pollutions diverses et les insecticides ont un réel impact sur les chauves-souris qui ont des nuits rarement sombres sauf dans certains départements comme l’Ariège.aaaayuIMG_20211008_191635

Ces mammifères volants qui ont des bras avec des ailes et des pieds avec une membrane bien innervée qui les recouvre mangent souvent 1/3 de leur poids par jour (araignées, insectes… en France), n’ont pas de nids, ne peuvent pas s’envoler à partir du sol, ne sont pas aveugles, bien au contraire et s’orientent avec des ultra-sons et avec leurs échos en produisant des sons jusqu’à 120 KHertz.

Elles ont donc un 6ème sens.

Si elles vivent principalement en colonie entre femelles, elles ont des gîtes d’été, d’hiver et souvent des gîtes de secours intermédiaires car elles hibernent en vivant au gré des saisons : hibernation, l’hiver. Au printemps naissance des petits(1 fois par an et au maximum,2), en été développement car en 1 mois le jeune a une taille adulte, puis en automne, accouplement, et mise en sommeil du système de reproduction par une baisse de température : en effet,vu sa position de repos, l’hiver seul son cerveau reste réactif et bien irrigué.

Un fonctionnement particulier : Elles doivent faire un effort musculaire pour ouvrir leurs petits pieds et donc ne tombent pas en dormant et comme certains animaux, les petits qui apprennent à voler collés à leurs mères, sont gardés en nurserie jusqu’à leur autonomie.

Fidèles à leurs gîtes il est donc préférable de ne pas les ennuyer.

Une petite pause permettait aux plus grands d’enrichir leurs connaissances à l’aide de documents mis à leur disposition.

  Il ne restait plus qu’à partir à leur recherche munis d’amplificateurs de sons et ultras sons. Une belle découverte : celle d’une faune méconnue qui vit pourtant à côté de nous. 

Camille nous précisait que plusieurs espèces avaient  pu être identifiées et contactées dans l ‘Hérault grâce aux Batbox : la Pipistrelle commune, la Pipistrelle pygmée, la Pipistrelle de Kuhl, le Murin de Daubenton et le Grand rhinolophe. Un monde magique s’offrait aux visiteurs qui purent, avant de se séparer, aborder les problèmes relatifs à la pollution lumineuse sur la biodiversité.

la « chasse » à la chauve-souris s’est révélée très efficace. La Batbox a joué son office en laissant entendre très clairement les sons émis non seulement par la chauve-souris, mais également par l’insecte qu’elle poursuivait et qu’elle finissait par dévorer en direct.
Grâce à la mesure précise des ultrasons captés par la batbox, et en peu de temps, différentes sortes de chauve-souris ont été identifiées :
- La Pipistrelle Kuhl, La Pipistrelle Pygmée, La Noctule (de plus grand gabarit)
Les participants se quittèrent donc heureux d’avoir pu compléter l’exposé par une expérience pratique si convaincante.
Merci à la LPO et à Camille, une chiroptérologue passionnée et passionnante !

Et si vous désirez aider la LPO à prendre soin de ces volatiles nocturnes vous pouvez contacter le 06 81 37 81 63. L’on pourra vous confier un gîte adapté ou vous montrer comment en construire un.

Kimiyo sort sa nouvelle programmation Tchatches & Sciences concoctée juste pour vous

Kimiyo sort sa nouvelle programmation Tchatches & Sciences concoctée juste pour vous !! Des sorties, conférences, ateliers à vivre dans toute La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée
Et bien-sur la tant attendue Fête de la sciences à découvrir sur Sète agglopôle jusqu’au 10 octobre
 Toute la programmation ici : www.bit.ly/3B7DOKE

« Fernandel en chansons » interprété par Mickaël Viguier, que du bonheur et du rire

« Fernandel en chansons » interprété par Mickaël Viguier c’était à la salle de spectacle à la  MJC de Poussan ces samedi 2 et dimanche 3 octobre 2021 avec Philippe Brun au piano. Deux soirées bien sympathiques avec un Mickaël Viguier qui s’est réapproprié les histoires que les chansons de Fernandel racontent et qui les  partageait sur scène.

Vidéo sur : https://youtu.be/ejHsKKIonjg aaacccklmIMG_20211002_210644

 

INSTANT CULTURE. Découvrez ou redécouvrez les œuvres de la collection privée de la Mairie.

INSTANT CULTURE. Découvrez ou redécouvrez les œuvres de la collection privée de la Mairie.Peut être un gros plan
Œuvre  33
« Sète plage » une lithographie réalisée par Maurice Elie Sarthou (exposé en 2008).
http://www.sarthou.org/, c’est le site internet très complet sur le grand peintre sétois Maurice-Élie Sarthou (1911-1999). qui a été créé par son gendre, Daniel Sutton.
On y trouve toute la carrière de cet artiste qui avait choisi Sète pour y construire sa maison, « La Caillasse » en haut de Saint-Clair : ses œuvres, sa biographie, ses Prix, les Musées où il figure, ses expos, sa bibliographie , ses actualités, etc…

 

Jean Michel Rinaldi à l’Odéon Events le dimanche 3 octobre à partir de 14 h 30.

 A Poussan, Jean Michel Rinaldi  une référence musicale sera sur la scène de l’Odéon Events le dimanche 3 octobre à partir de 14 h 30.

 N’en doutons pas son public fidèle sera présent, et l’auteur-compositeur-interprète à la longue carrière, reviendra sur sa longue carrière tout en sachant se renouveler d’une année sur l’autre. Jean-Michel Rinaldi, après avoir fait carrière dans différents orchestres, s’est fait aujourd’hui une place dans le cœur du public francophone Belge et Français. Abordant de nombreux styles, allant des tubes actuels aux standards des années 80, chantant en plusieurs langues, touchant à la variété mais aussi au plus poétique, il a subjugué un auditoire et l’a impressionné par la qualité de sa voix.

Auteur, compositeur et interprète, Jean Michel Rinaldi, est un amoureux de la belle chanson française, qu’il maîtrise à merveille.

  A Poussan avec des interprétations à fleur de peau et des arrangements synthétisés il saura vous captiver.

Le Service Culturel de la ville vous propose la sixième édition du salon des arts « Songes d’Automne »

Le Service Culturel de la ville vous propose la sixième édition du salon des arts « Songes d’Automne ».
Ce salon accueillera les artistes peintres et /ou sculpteurs amateurs de Poussan et ses environs. Du figuratif à l’abstrait, toutes les expressions et toutes les techniques pourront être représentées.
asongCapture

INSTANT CULTURE : découvrez ou redécouvrez les œuvres de la collection privée de la Mairie.

Découvrez ou redécouvrez les œuvres de la collection privée de la Mairie.
Œuvre 32 une acrylique sur toile réalisée par Jean Pierre Dacher (exposé en 2014).
EN SAVOIR PLUS SUR Jean Pierre Dacher  :http://blog.ville-poussan.fr/?p=50906Peut être de l’art

 

L’association Catfarm Education participe à la célébration du Centenaire de la naissance de Georges Brassens

L’association Catfarm Education a le plaisir de vous annoncer sa participation à la célébration du Centenaire de la naissance de Georges Brassens organisée par Sète agglopole !

Pour cela, un projet artistique, coopératif et interculturel se déroulera le samedi 25 et dimanche 26 septembre 2021 à l’écolieu de la Catfarm, basée sur la colline de La Moure de Poussan.

ACACapture

Vous y êtes les bienvenu.es !

La journée du samedi 25 septembre, à 11 heures, commencera par une visite de l’écolieu et quelques mots sur son lien avec Georges Brassens. S’en suivra un repas végétarien ; puis un atelier de poésie sur le thème de la liberté individuelle, si présent dans les paroles de l’artiste. L’atelier suivant, lui aussi sur la liberté, consistera en une construction participative qui sera achevée le lendemain.

Le dimanche 26 septembre à 10 heures, l’atelier manuel de la veille se poursuivra, à partir de différents matériaux et de déchets collectés au préalable. Le but final est le suivant : réfléchir ensemble aux enjeux environnementaux propres à notre société tout en sensibilisant à la maltraitance des animaux domestiques. C’est en prenant du recul (aux sens propre et figuré) que vous en saisirez tout le sens… et peut-être que Brassens aussi, vu d’en haut ?

Ateliers et repas sont gratuits.

C’est à 15 minutes à pied du centre de Poussan et pour les voitures, merci de bien vouloir les garer en contrebas de la colline.

Venez avec des vêtements salissables, des chaussures fermées, votre pass sanitaire et des gourdes si vous en avez !

Détails de l’événement : https://fb.me/e/1EUlao6B8

25 places maximum par journée d’événement !
Pour vous inscrire aux activités, merci de remplir ce formulaire : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdMANEagnyokAnhiWY5eSdn7J7CtNO3ZQaxhcYF0yjDv07-bg/viewform?usp=sf_link

- PASS SANITAIRE OBLIGATOIRE -

Poussan et les journées du patrimoine : de nombreux participants motivés

La 38ème édition des Journées Européennes du Patrimoine avait lieu les samedi 18 et dimanche 19 septembre 2021 avec un programme éclectique qui a su attirer un public  composé de Poussannais mais aussi d’habitants du territoire de Thau
Ces animations se tenaient dans le respect des règles sanitaires en vigueur.     

Démarrage dès ce samedi 18, aumatin, à Poussan, pour ces 2 journées européennes du Patrimoine avec à 11 h 30, un premier rendez-vous. Une découverte du cadran solaire avec Roger Tognetti, gnomoniste créateur du cadran.

Rendez-vous était donné place de la Mairie. Sont venus se joindre à cette découverte les nouveaux habitants de la commune qui étaient reçus par le Conseil Municipal, en Mairie.

Si en 2012, le cadran scolaire d’azimut situé sur la place de la Mairie a eu droit à un beau lifting,  son concepteur, Roger Tognetti s’en occupe toujours du mieux possible afin de lui redonner son aspect originel.apatIMG_20210918_120040

Le cadran avait eu alors une restauration et le sol aussi.  Depuis, tous les ans, ceux qui souhaitent obtenir des informations ou comprendre son fonctionnement peuvent s’adresser à Roger ou participer à des conférences de sa part. Les enfants et les scolaires en ont profité aussi.

C’est en effet un des plus précis et des plus perfectionnés de France. Roger est toujours prêt à le démontrer aux visiteurs. Ce gnomoniste passionné en a créé de toutes sortes mais pour celui-ci, la science exacte a parlé particulièrement. Si voilà plus de 15 ans, avec l’aide des services techniques et des enfants du centre aéré il avait déjà réalisé un cadran sur un mur de la MJC, il souhaitait encore s’approcher de l’idéal avec un cadran horizontal. Il avait donc réalisé les plans, réalisé de savants calculs, puis présenté son projet à la mairie qui permit alors sa réalisation avec l’aide des tailleurs de pierre de Vincent Gascon.

Avec des pierres venues de Bolivie, des Pyrénées ou de Jérusalem des compagnons ont réalisé ce cadran selon les mesures, les plans et les données de Roger.

Avec ce cadran, c’est l’homme lui même qui est le style ou la tige qui grâce à son ombre va indiquer l’heure. L’ombre projetée indiquera l’heure exacte à laquelle il faudra apporter une correction en fonction de la période précisée sur le tableau devant le cadran. (Equation du temps) (http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89quation_du_temps), une autre de 3/4 h en fonction de notre position par rapport au méridien de Greenwich (http://fr.wikipedia.org/wiki/Temps_moyen_de_Greenwich) et une dernière selon l’heure d’été ou d’hiver.  Ça fonctionne très bien et de plus ce cadran ana-lemmatique est utilisable comme une boussole : un chef d’œuvre en quelque sorte auquel l’on doit  un grand respect.

Ce samedi, Roger avait invité les Poussannais et les visiteurs à venir se placer autour du cadran solaire, sous le soleil exactement pour écouter ses explications et assister à une démonstration du fonctionnement du cadran..

Toutefois, Roger précisait aux quelques participants qu’il avait toujours eu un grand intérêt pour ce qui se passait dans le ciel, ce qui l’avait mené en tant qu’amateur à réaliser des cadrans solaires.togDSC_0017

C’est un des plus beaux cadrans solaires de France, qui donne l’heure à 1 minute 1/2 près.  Il suffit de se placer au bon endroit en fonction de la saison, du mois et de la date, de lire l’heure sur le cadran et d’apporter la correction nécessaire indiquée par le tableau prévu à cet effet (Attention à l’heure d’été et d’hiver).  Sans celui-ci, il faudrait se baser sur plus 45 minutes. Pour être précis, il faudra toujours en fonction du mois, enlever ou rajouter des minutes à ces 45 qui sont une moyenne. »

Deux vidéos : Pris sur le vif, ces reportages présentent le principe et les aspects techniques du fonctionnement du cadran solaire de Poussan.

Pour en en savoir plus, suivez les liens suivants :

Présentation :
https://www.youtube.com/watch?v=SGp_INr6aiY

Patrimoine :
https://www.youtube.com/watch?v=RxUIXweIpyY

Avec ces reportages, il nous fait encore partager sa passion et nous dévoile le fonctionnement et le mode de lecture des cadrans solaires.

Et ça fonctionne, Roger en faisait la démonstration. Pour vous faciliter les choses, il a tout prévu et il est possible de scanner le flash code placé sur le panneau à l’aide de votre smartphone. Vous  serez dirigé ver le site cadranpoussan.perso.sfr.fr où vous aurez de nombreuses précisions complémentaires.

 C’est vraiment une belle réalisation de part sa précision, sa taille et par les matériaux qui le composent ». Son rêve serait que chacun d’entre nous le découvre et l’utilise.apatIMG_20210918_172136

Et le samedi après-midi, pour plus de 25 volontaires bien motivés ce fut l’occasion d’effectuer une balade de plus de 2 h sur les sentiers des capitelles et des garrigues poussannaises. Elle était organisée dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, par la ville en partenariat avec l’association Pierres et chemins de la MoureapatIMG_20210918_172303

Guidés par Philippe Stein, le Président de l’association et par Pierre Cazenove accompagné de Jean-Marie Murcia, tous ont pris plein nord vers des capitelles non loin des sentiers de randonnée.P1010547-CAPITELLE-poussan-768x1024Pour en savoir plus sur les capitelles : http://heraultinsolite.blogspot.fr/2012/06/le-circuit-des-capitelles.html

Une très belle randonnée qui a permis aux participants de découvrir notre patrimoine naturel et bâti en garrigue avec en prime des paysages dont on ne se lasse pas !. Et un circuit des plus attrayant entre le complexe sportif, et les « Puech, entre le Mas d’Antoine et le chemin des capitelles, en passant par le sentier des sangliers pour jusqu’au sommet de la colline.acapitelleCapture

Après un peu de repos, certains ont pu à 17h le dimanche 19, profiter de la dernière des trois Visites théâtralisées du centre historique de Poussan, une Déambulation histomouristique proposée par la Compagnie du Strapontin en partenariat avec la Mairie de Poussan, qui venait conclure ces journées du Patrimoine..

Si les deux premières visites avait attiré énormément de spectateurs, celle-ci en a quand même rassemblé plus de 160, certains étant même revenus après une première visite qui les avait captivés. A travers une déambulation cette fois, en début de soirée, le guide de la visite invitait chaque fois les spectateurs à repartir sur les traces d’un Poussan qui d’un siècle à l’autre depuis plus de 1000 ans a connu bien des péripéties, des périodes troubles et d’autres d’expansion.

Et la troupe au complet avait même amélioré encore le circuit en l’adaptant en fonction de ses analyses de ses premières expériences…  

Vidéo sur : https://youtu.be/MYdhtcX09Dg?list=UUnKzHsxqLiLiAwXY6wW9riA

 

Entre les Halles et les portes des remparts de Poussan, entre les places du vieux village et ses châteaux, entre les ruelles et son église, où le sosie du Père Bogdan fut très accueillant, , le public allait de surprise en surprise.apatIMG_20210919_172154

Un public intéressé par les dialogues mais aussi par les données historiques communiquées, qui a su aussi apprécier le sens de l’humour et l’imagination débordante des acteurs, de la Troupe ou bien de membres du Comité des Fêtes, ou encore des volontaires.

Entre histoires imaginées et saynètes décalées, de nombreux points « Histoire » ont recentré l’auditoire sur la réalité des faits nécessaires pour une telle visite.

Comme en particulier la découverte de la Salle Vinas : toutes les précisions sur :http://thau-infos.fr/index.php/commune/poussan/les-nouvelles-de-poussan/101237-le-plafond-de-la-salle-vinas-a-poussanknknknk-2

https://youtu.be/NJDxIh-qh1Y?list=UUnKzHsxqLiLiAwXY6wW9riA

Chacun a pu en faire son interprétation après deux heures de visite. Avec le verre de l’amitié en conclusion après une danse du chevalet féminine, cette visite a su sensibiliser les participants à l’Histoire de Poussan, à sa légende, mais aussi à son patrimoine.

Les danses présentées :