Réaliser des maquettes, c’est commencer à comprendre

Dans le cadre de l’exposition de maquettes d’après des dessins originaux du génie italien par Andrea Neri, architecte toscan de Larciano, ville jumelée à Poussan, il était proposé aux enfants ce samedi après-midi un atelier de construction de maquettes.neri 05 05 127 DSC_0013 (4)

Très peu de candidats pour profiter des conseils d’Andrea, le Maître en la matière.

Pas de soucis car jusqu’au 18 juin, les enfants auront le temps de s’approprier dessins et idées de… 1517 !
Dans le cadre plus général du 30ème anniversaire des échanges des Collèges de Poussan et Larciano, les élèves des écoles, les collégiens et même des lycéens aborderont l’étude de la Renaissance, en histoire, en éducation musicale, en arts plastiques et en technologie. Et si  des échanges spécifiques sont également prévus pour les plus grands avec travail commun sur les maquettes et visite du musée Vinci, toutes les classes pourront se rendre au Foyer des Campagnes pour observer, analyser et exploiter le formidable travail d’Andrea qui ainsi transmettra une partie de ses connaissances.neri 06 05 17DSC_0010 (6)

Et pour les maquettistes en herbe, il y a la possibilité d’acheter certaines maquettes à réaliser chez soi à partir u travail d’Andréa. Le soulève-colonnes, le soulève-pierres, la catapulte et même l’hélicoptère de Léonard de Vinci sont disponibles pour les amateurs.

Escapades vous conseille pour la Nuit des Musées

Samedi 20 mai, c’est la Nuit des Musée, et il y a des propositions sympas et gratuites à Pierresvives.
Nuit pierresvives, le 21 Mai à partir de 19h30
Dans le cadre de la nuit européenne des musées, pierresvives décline le chiffre 36 en énigmes, enquêtes, courts-métrages, matchs d’impro, pauses musicales ou visites insolites…
PS : faute de 36 chandelles, prévoir lampes torches ou frontales.

Monsieur Pills suit son chemin… Allez à sa rencontre le 21 mai

Pour Blandine Rouger, séance de dédicace pour le dimanche 21 Mai, au matin, au kiosque de Poussan.

« Tu aimeras ton Prochain comme Toi-Même » est le titre du dernier roman de Blandine Rouger, Poussannaise depuis quarante ans, après avoir vécu ses plus jeunes années à Montpellier et à Sète.Screen Shot 04-08-17 at 11.14 AM

Après avoir commencé un premier livre, elle dut attendre la conjugaison de différentes expériences vécues qui ne la laissèrent pas indifférente : un mariage dans son village, des observations lors d’un vol, Paris/Montpellier furent déterminantes.

Il lui fallait fixer l’instant, lui donner forme et vie avec sa vérité : « Je me suis saisie de mon billet d’avion pour écrire fiévreusement toutes les pensées que cet événement déclenchait dans ma tête à cet instant précis… Ce moment-là, béni, ce fourmillement d’idées, instant de grâce, il ne fallait pas le laisser s’échapper… En quelques minutes, Mr Pills avait pris vie. Et le lien avec les mots entendus lors du mariage de l’été précédent m’apparut comme une évidence troublante, et si cohérente. Il ne me restait donc qu’à modeler par écrit, les mois suivants, le destin si étrange de Mr Pills….« 

C’est l’évolution qui permettra à Mr Pills de se transformer : « ce très bel homme de trente-neuf ans, français aux yeux clairs, au visage fin, de haute taille, à l’élégance sophistiquée et à l’allure athlétique, remarquablement intelligent…mais misogyne, vaniteux, exécrable avec tout le monde, va contribuer, pourtant, à de bonnes choses. Rencontres et relations lui feront lâcher prise. Et retrouver l’essentiel.« Screen Shot 04-11-17 at 09.48 AM

  Et Mr Pills aurait pu être une femme : « Car pour chacun d’entre-nous, rencontres et découvertes sont la plupart du temps enrichissantes : « Derrière tout échange, toute relation, il y un optimisme qu’en général la vie nous réserve. C’est le côté magique de la vie« .

Vous pouvez entre autres acheter « Tu aimeras ton Prochain comme Toi-Même » au « Kiosque » à Poussan, et le 21 mai, Blandine vous accueillera pour une matinée dédicace.

Andrea Neri, sur les traces de Leonardo da Vinci

neri 05 05 17 2Cette année marque les 30 ans des échanges scolaires entre les villes de Poussan et de Larciano en Toscane qui sont officiellement jumelées depuis 2013 et l’année 2017 marque également les 500 ans de l’arrivée de Léonard de Vinci en France. neri 05 05 17 3

La commune de Larciano étant limitrophe de celle de Vinci où est né Leonard de Vinci, Andréa Neri, architecte, membre de l’association italienne du comité de jumelage italien, un passionné qui a réalisé une cinquantaine de maquettes d’après les croquis du génial créateur de la renaissance, les a mis généreusement à la disposition du service culturel de la ville de Poussan. Mais il faut savoir qu’il en possède plus de 150 autres sans rapport avec Léonard de Vinci.

Diplômé en architecture à l’Université degli Studi di Firenze en 1980, sa thèse sur les « Interventions et restaurations sur les ouvrages en béton armé endommagés par des événements sismiques » reçoit la mention très bien et les félicitations du jury. Il devient ensuite un expert en études sismiques pour l’Italie. L’université de Florence l’a chargé d’étudier et de suivre différents événements telluriques survenus en Italie et à l’étranger. Durant toutes ses années son esprit aiguisé, son intérêt  pour tout ce qui peut rentrer en mouvement, pour tout ce qui fonctionne et devient mobile seront mis au service de son métier qui du dessin à la conception, de plans à la réalisation de maquettes a un lien très étroit avec sa passion pour Léonard de Vinci et pour son œuvre extraordinaire.neri 12 05 05 17

Dès l’âge de 14 ans, en effet, dans l’usine de menuiserie de son père, il réalise des maquettes statiques et dynamiques en bois et se découvre une passion pour le modélisme. Tout y passera, les avions, les automobiles, les maisons, les voiliers et les paquebots comme le Titanic. Mais emporté par le sport (Basketteur de très haut niveau) et par sa profession, il ne s’y remettra qu’après sa retraite sportive. Parallèlement il participera avec quelques amis à la construction de différentes machines de siège, armes et équipements militaires pour la promotion du château médiéval de Larciano, son village.neri 11 05 05 17

« Tout m’intéresse dans la réalisation des maquettes. Le dessin, la conception, le montage. J’ai été fasciné par Léonard de Vinci qui habitait jadis à 10 kms de chez moi. J’ai rapidement eu envie de réaliser moi-même des maquettes en rapport avec le métier de mon père, le côté médiéval de Larciano et ma passion pour le dessin. Le lien était logique avec Léonard de Vinci qui dans ce domaine a surtout réalisé des plans ou des dessins d’observation touchant même à l’anatomie, des travaux qu’il faut interpréter en se replongeant dans son époque. Il dessinait tout et comprenait tout rapidement et souvent d’une façon obsessionnelle. »neri 05 05 17 1

Andréa s’est laissé prendre par cette belle passion pour Léonard il y a plus de 15 ans . Après quelques réalisations, il est allé à la rencontre de Carlo Pedretti pour avoir son avis.

Carlo Pedretti est professeur émérite d’histoire de l’art italien et titulaire de la chaire d’études léonardiennes de l’Université de Californie à Los Angeles, un professeur avec qui il a toujours des échanges très enrichissants… C’est l’opportunité pour lui de réaliser des maquettes des « Machines de Leonardo. » en s’approchant le plus possible des dessins de l’époque. Ayant construit aujourd’hui plus d’une cinquantaine d’entre-elles, le dernier modèle réalisé à la demande du professeur Pedretti est le « Compteur d’eau » étudié par Léonard de Vinci en 1510 pour Bernardo Rucellai.neri 14 05 05 17

Stimulé par ce spécialiste devenu son ami, Andréa ne s’arrête plus et travaille déjà sur de nouvelles maquettes pour toujours et toujours explorer l’univers de Léonard de Vinci, cet homme né le 15 avril 1452, un peintre florentin et un homme d’esprit universel, à la fois artiste, organisateur de spectacles et de fêtes, scientifique, ingénieur, inventeur, anatomiste, peintre, sculpteur, architecte, urbaniste, botaniste, musicien, poète, philosophe et écrivain… Et quel plaisir pour Andréa de voir ses maquettes exposées à Poussan, une seconde naissance pour elles…neri 10 05 05 17

 Exposition de maquettes d’après des dessins originaux du génie italien par Andrea Neri.
du 5 mai au 18 juin (le samedi et le dimanche : 10h/12h et 15h/19h – Foyer des campagnes à Poussan (Visite possible) pour les groupes en semaine sur inscription au 04 67 78 99 56).

 

Fiest’A Sète lève le voile sur sa programmation

Fiest’A Sète lève enfin le voile sur la programmation de sa 21° édition. Une vague de sonorités va déferler sur Sète et sa région, véritable carrefour des musiques du monde du 22 juillet au 7 août.  Screen Shot 04-12-17 at 01.42 PM 001

Nous débuterons sous le signe de l’éclectisme et de la découverte avec une semaine de manifestations gratuites et festives sur les alentours de l’étang de Thau : Poussan, Marseillan, Balaruc-les-Bains et dans différents quartiers de Sète. Et dès le 1er août cap sur le fameux Théâtre de la Mer pour 7 soirées thématiques exceptionnelles où les univers musicaux se rencontrent .

RDV sur www.fiestasete.com pour découvrir la programmation.

THEATRE DE LA MER, SETE . 21h

Mar. 1 août : Music of many colors, tribute to Fela Kuti
ROY AYERS
SEUN KUTI & EGYPT 80

Mer. 2 août : Cubassimo !
ELIADES OCHOA
ROBERTO FONSECA

Jeu. 3 août : African divas
FATOUMATA DIAWARA & HINDI ZAHRA : Olympic Café Tour
OUMOU SANGARE

Ven. 4 août : Istanbul – Balkans Express
BABA ZULA
FANFARE CIOCARLIA

Sam. 5 août : Nuit orientale
DHAFER YOUSSEF
NATACHA ATLAS

Dim. 6 août : Bayou blues
LEYLA McCALLA
ERIC BIBB & JEAN-JACQUES MILTEAU
: hommage à Lead Belly

Lun. 7 août : Afro boogaloo
JOE BATAAN meets SETENTA
ORCHESTRA BAOBAB

Tarif : 25€ à 36€ . Pass 3 soirs : 79€ . Pass 7 soirs : 170€
Billetterie disponible sur www.fiestasete.com et dans les points de locations habituels

Sam. 22 juillet : Poussan
AURELIO – THE BONGO HOP

Dim. 23 juillet : Marseillan
ANTOINE TATO GARCIA – LOS WEMBLER’S DE IQUITOS

Jeu. 27 juillet : Médiathèque F. Mitterrand, Sète
TODO MUNDO : Antoinette Trio & Téofilo Chantre

Sam. 29 juillet : Balaruc-les-Bains
PATRIARCAS DE LA RUMBA – RODA DO CAVACO

Dim. 30 juillet : Le Social, Sète
TROPICAL DISCOTEQ : Emile Omar

Lun. 31 juillet : La Ola, Sète
ELEKTROPIK MIX : Reza (Radio Nova) – Adrien Pastor

Entrée libre

Vous pouvez télécharger le dossier de presse en cliquant iciFestival Fiest’A Sète
04 67 74 48 44
info@fiestasete.com
www.fiestasete.com

Oh ! Nougaro ! Avec le Strapontin

La Compagnie du Strapontin accueille « OH NOUGARO ! » DU JAZZ ET DES MOTS de Tom Torel par le GROUPE RIMES QUARTET le samedi 20 mai à 21 H.

SALLE PAUL VILALTE ( MJC DE POUSSAN)
Ils aiment le jazz et la chanson ! Le Rimes Quartet emprunte avec bonheur le torrent de cailloux qui roule dans l’œuvre de Claude Nougaro ! L’image contient peut-être : 3 personnes, texte

Tarifs : 7 € (normal) / 5 € (adhérent) / 3 €(enfants)
Réservations :
Par téléphone 04 67 18 16 24 (laisser un message au répondeur)…
Par mail : contact@compagniedustrapontin.fr ou sur
http://www.compagniedustrapontin.fr/formulaireresaspect.html ou sur page facebook

Les maquettes ont du succès auprès des scolaires

Du 5 mai au 18 juin a lieu une exposition de maquettes d’après des dessins originaux du génie italien par Andrea Neri, architecte toscan de Larciano, ville jumelée à Poussan, au Foyer des Campagnes de Poussan.

neri 05 05 17 1

Le samedi et le dimanche l’exposition est ouverte aux visiteurs mais en semaine, sur inscriptions, des groupes peuvent en profiter avec en plus des explications données par des bénévoles de l’association du jumelage Larciano-Poussan.

Car dans le cadre plus général du 30ème anniversaire des échanges des Collèges de Poussan et Larciano, les collégiens aborderont l’étude de la renaissance, en histoire, en éducation musicale, en arts plastiques et en technologie. Des échanges spécifiques sont également prévus : travail commun sur les maquettes, visite du musée Vinci :

  • Application en technologie
    Les élèves, par équipe, à partir de dessins de Léonard de Vinci, réaliseront des maquettes fonctionnelles puis découvriront celles réalisées par Andréa Neri.
    Le travail proposé s’inspirera d’exemples de ponts existants réalisés sur le même principe technique, ponts du XX° siècle, ceux de Sète en particulier.
  • mac 2 11 05 17
  • Application en éducation artistique
    Sur un sujet choisi : le portrait Étude des proportions du visage humain à partir des dessins de Léonard sur la question de la ressemblance
  • Application en éducation musicale
    Sujet choisi : la musique et les instruments de la Renaissance, étude de la musique de la Renaissance et des instruments, particulièrement de ceux imaginés par Leonardo De Vinci, concert avec production vocale et instrumentale autour de la musique de la Renaissance.
  • Pour les écoles de Poussan, l’exposition est déjà l’occasion pour les classes des écoles élémentaires et maternelles d’une visite commentée, d’ateliers de découvertes et d’un parcours ludique autour de l’œuvre de Léonard de Vinci.
  • mac 32 11 05 17

Avec un dossier pédagogique qui a été remis à chacun des enseignants, avec des questionnaires et des fiches à remplir, les élèves déjà très intéressés sont sollicités lors de leur visite et sauront réinvestir en classe leurs observations dans des exploitations multiples.

ccccccDSC_0011 (4)

Et ils deviendront ainsi de très bons guides pour leurs parents qui seront à leur tour émerveillés.

 

Talents et jeunesse réunis sur scène

adam 0 12 05 17IMG_5074-3-1

La MJC de Poussan organisait ce vendredi soir une soirée  jeunes talents, à la salle de spectacle Paul Vilalte. Pour certains candidats c’était l’occasion de découvrir la scène, pour d’autres de s’affirmer et de se tester en public. Des larmes, des rires, des défections, c’est ainsi que le spectacle vit avec la capacité de certains à exceller sur scène. Près de 20 jeunes de moins de 19 ans avaient relevé le défi.DSC_0041 (3)Ce 12 mai, musiques, danses et  chansons étaient au programme. Comme le précisait Marina Dumonceaud, la scène était ouverte à toutes sortes de talents, mais les arts du cirque ou la magie, par exemple, n’ont pas eu de succès, encore une fois. Marina remerciait les professeurs des élèves des ateliers musique auxquels ils avaient donné de bons conseils. En souhaitant que d’une année sur l’autre de plus en plus de jeunes montent sur les planches, elle était très heureuse d’être épaulée par Mustapha à la Régie.

 Marina confiante dans les talents très prometteurs des jeunes qui allaient investir la scène souhaitaient au public assez nombreux une excellente soirée.DSC_0043 (3)

Le public saluait le courage des artistes et déjà l’on enchaînait avec des jeunes danseuses, Clara, Déborah, Eglantine, Elodie, Léa et Sara qui se sont classées 3èmes au derniers concours de danse de Montbazin. De la grâce et de belles chorégraphies.DSC_0048 (2)Des élèves douées qui ont un peu l’habitude du public. Mais un exercice délicat car le trac est toujours un élément perturbateur. Elles  s’en sont « très bien sorties » tout comme Noémie avec « Sonatine » au piano. CaptureUn beau morceau joué par une jeune musicienne qui fit preuve d’une grande maîtrise.adans 2 12 05 17

Avec son Violoncelle, Yannis allait lui aussi impressionner un public attentif et subjugué par sa virtuosité.adans 3 12 05 17Dans un autre registre, Sara, 1ère en solo au concours de danse de Montbazin, présentait une chorégraphie sur une musique bien rythmée qui impressionnait le public. Du tonus et de l’énergie au service de l’expression.adans 7 12 05 17Avant que Marine n’interprète « Lettre à France », au piano, Darian, lui aussi montait sur scène pour une Fantaisie en ré mineur sans fausses notes.adans 6 12 05 17Louane et Flavie allaient se servir de leur voix pour un « Take me to church » interprété en duo de façon magistrale, pour leur âge. Pour tous l’on imaginait déjà que des heures et des heures de travail avaient été nécessaires  pour que les résultats soient à la hauteur de leurs espérances.adans 4 12 05 17

Après un court entracte, le groupe « Violon, violoncelle » lançait en douceur cette seconde partie de la soirée jouant avec une belle synchronisation. Vraiment un belle interprétation de « Celtica », une invitation au voyage : Bravo.DSC_0085 (3)

 Marilou se lançait alors dans un solo (chant). Pas d’hésitations, que du bonheur pour elle et pour les spectateurs : Une voix à la bonne hauteur, et une excellente synchronisation. Capture

Églantine, Clara puis Léna au piano nous prouvaient que piano et violoncelle étaient dans leurs « cordes » tandis que Romain et sa guitare électrique allaient électriser la salle quelques instants.adamnPhoto de Stéphane Maxence « MS Photographies »Capture236

Pour terminer, avant une interprétation ludique et collective sur des rythmes soutenus, Lise n’avait pas hésité à interpréter ‘I don’t wanna live » avec de belles dispositions mais surtout avec son cœur tandis que Léa et Sara étaient remontées sur les planches pour une « Fascination », une danse dont elles ont le secret.adan 26 12 05 17Pour chacun dans son domaine et à son niveau, ces jeunes talents ont montré que dés le plus jeune âge, si l’on trouve sa voie et si l’on de donne les moyens d’y rester l’on peut atteindre des niveaux inattendus qui permettent en devenant adulte de s’épanouir et de se dépasser.

Tous  ont relevé le défi ce vendredi soir et ont confirmé ce que précisait Maxime Gorki : « Pour avoir du talent il ne faut pas être un génie mais avoir foi en soi-même, en ses propres forces ».