Fiest’à Poussan 2018 : funky et mandingue moderne pour rythmer la soirée

   ethP1100209    La 22ème édition de Fiesta Sète s’annonce comme  son habitude riche en découvertes et surprises avec un festival qui sait associer des artistes de renommée internationale et de nombreuses découvertes, toujours axées autour de la richesse et de la diversité des musiques vivantes. ».« musiques vivantes plutôt que musiques du monde tout simplement parce que celles que nous chérissons parlent au présent de notre monde d’aujourd’hui. Nos choix restent ainsi guidés, pour l’essentiel, par une certaine idée de la modernité, du métissage et du mouvement. Rien ne nous enthousiasme autant que les propositions musicales aux saveurs inédites, les mixtures les plus audacieusement relevées, à condition que qualité et plaisir soient au rendez-vous ! »

Fiest’A Sète c’est : 14 jours de festival

  • 30 000 festivaliers, toutes manifestations confondues
  • 25 groupes, plus de 250 artistes issus des 4 coins du monde
  • 14 concerts au Théâtre de la Mer
  • 9 concerts dans les communes autour du Bassin de Thau et à Sète
  • Des séances de cinéma musical
  • Des tchatches musicales
  • Des ateliers enfants et adolescents
  • Des before et after sur la plage
  • Des stands de cuisine du monde sur les lieux des concerts
  • Plus de 400 adhérents à l’association Métisète qui organise le festival
  • 14 jours de festival avec :
  • Des escales musicales autour du Bassin de Thau


    La fête populaire, telle que la font vivre nos villes et villages languedociens, nous semblant parfaitement compatible avec la plus grande exigence musicale, Fiest’A Sète débute avec une semaine de réjouissances musicales gratuites dans les communes qui bordent l’étang de Thau : Balaruc-les-Bains, Marseillan et Poussan. Ces soirées régies par une volonté d’éclectisme, avec des artistes venus d’horizons différents, expriment on ne peut mieux notre désir de rendre accessible la musique au plus grand nombre.

    Un lieu magique : le Théâtre de la Mer


    Le festival ne serait pas ce qu’il est sans son berceau historique : Sète, une ville qui invite au voyage, avec son ambiance portuaire et son tempérament méditerranéen. C’est dans l’un des lieux les plus majestueux et emblématiques de Sète que se tient traditionnellement le temps fort du festival : le bien nommé Théâtre de la Mer. Cet amphithéâtre à ciel ouvert et à flanc de corniche est un ancien fortin côtier qui nous offre la Méditerranée en fond de scène. C’est sur ce belvédère que se succèdent une semaine durant les plus grands artistes internationaux et nouveaux talents, lors de soirées thématiques pleines d’éclat.

    Des rencontres inédites sur scène


    Ce cadre exceptionnel qu’est le Théâtre de la Mer a inspiré de nombreuses rencontres exceptionnelles au fil des ans : un grand moment de complicité entre Taj Mahal et Bassekou Kouyaté, Manu Dibango invitant Hugh Masekela, Lili Boniche et Idir, la nuit Ethiopiques avec Mahmoud Ahmed et Alémayèhu Eshèté, Ibeyi et Yael Naim, Omara Portuondo & Diego el Cigala rejoints par Yilian Cañizares, Oumou Sangare par Fatoumata Diawara & Hindi Zahra ou encore Eliades Ochoa et Roberto Fonseca… et bien d’autres à venir !

      Elle se déroule en 2018 du 21 Juillet jusqu’au 7 Août.  Début du premier acte avec, les concerts autour du Bassin de Thau avant de retourner à Sète. Et ce samedi, c’était à Poussan.

Près de 15 jours de concerts avec pourtant une programmation du plus haut niveau, pour des rencontres exceptionnelles. Il y a de quoi se faire plaisir avec des artistes, de l’Amérique du sud à l’Afrique pour les musiques du monde, mais aussi différents styles jusqu’à des musiques traditionnelles . Du 1er au 7 août, cap sur le Théâtre de la Mer à Sète pour une semaine de concerts. Sans oublier les tchatches musicales, les expositions et les séances de cinéma sans compter toutes les rencontres.ethP1100186

  D’ailleurs pour en savoir plus sur les concerts, une seule adresse : Retrouvez la programmation complète sur www.fiestasete.com
A partir de 20 h 30, ce samedi soir, les choses se sont donc accélérées : José Bel qui s’occupe de l’association Métisète invitait le public à se rapprocher de la scène pour présenter Fiest’A Sète et pour l’inviter à voyager avec les 2 formations qui allaient animer la soirée :
 
 » C’est la 18ème fois que nous sommes reçus à Poussan et que nous pouvons y organiser une soirée de Fiest’A Sète en partenariat avec la Mairie et le comité des Fêtes du Carré d’As. C’est toujours un plaisir et cette année nous allons commencer par des Montpelliérains pour un  voyage musical avec de l’éthio-jazz. »ethP1100204ETHIODA et ses  sept musiciens montpelliérains qui payent depuis 2010 leur tribut aux trésors musicaux d’Abyssinie et à leurs lancinantes plaintes cuivrées étaient à l’heure. funky, guitares et synthés analogiques, d’emprunts au reggae, aux musiques électroniques, voire au hip hop, se joignaient régulièrement à la voix du slameur MacSinge.ethP1100203 Mixture singulière, qui ne laissait pas indifférente, voluptueuse et ultra groovy, rehaussée par un sens remarquable de la composition (le pianiste Daniel Moreau) et une impressionnante cohésion du groupe qui a su associer imagination, création et reprise de certains morceaux qui ont fait sa renommée…ethP1100199Aucun problème pour les spectateurs qui se laissaient entraîner sans retenue dans des rythmes bien particuliers et des mélodies surprenantes.ethP1100212

Sétois, vacanciers, Poussannais,  connaisseurs ou  néophytes, profitaient de cette opportunité pour passer un bon début de soirée. Le public s’approchait peu à peu des 800 spectateurs au meilleur de la soirée (22 h 45). tandis que déjà la pause technique était à l’ordre du jour.

Les spectateurs appréciaient cette douce nuit qui s’annonçait musicale. A l’heure de la Pause, direction les rafraîchissements et les points snacks car même si cela fait longtemps  que Poussan s’associe à Fiesta Sète pour l’organisation d’une soirée, le Carré d’As, de la buvette à l’accueil des groupes, fait son maximum.

 Après plus d’une heure de concert, José  Bel revenait sur Fiest’A Sète et sur les formidables concerts de cet été en précisant qu’il fallait faire vivre avec Fiest’à Sète et adhérer au projet pour que cela perdure.

ethP1100244

Se profilait alors un autre voyage entre France et Mali avec le guitariste Zani Diabaté qui a largement contribué à forger le son de la musique mandingue moderne. A sa mort en 2011, Bamba Dembélé, cofondateur avec lui du Super Djata Band, recrutait quelques fines lames du Super Rail Band et reprenait le flambeau avec Bamba Wassoulou Groove.

« Torsades de guitares serpentant autour d’un groove inflexible, cascades de notes cristallines et tourneries hypnotiques s’agrègent en un son compact et caractéristique, qui évoque instantanément le parfum de la terre rouge au cœur de la chaude nuit bamakoise. Là où la danse ne s’arrête jamais. »ethP1100254

L’on y était, une partie du public dansait,  l’on se laissait porter par ces sonorités si particulières qui nous invitaient encore au voyage musical dont Fiest’à Sète a le secret.

Deux  concerts très différents, par deux groupes qui s’appréciaient mais qui se découvraient. Il y avait de la  qualité, et surtout la  joie et du plaisir  avec l’envie de partager outre leur conception de la musique, l’opportunité de se faire connaître.

Objectif  atteint car  une des volontés premières de ce festival est de est de s’affirmer en tant qu’entité culturelle, loin des tendances et des modes. L’on a pu le vérifier encore. Et n’hésitez pas à poursuivre car le festival s’attache cette année à mettre encore en lumière la diversité du patrimoine musical mondial, et à partager sans la moindre modération ces immenses richesses, fidèle à ses objectifs.

Pour en savoir plus : www.fiestasete.com/

 

SAMEDI 21 JUILLET 2018 : FIEST’A Poussan

Chemin de la cave coopérative, devant l’ancienne cave coopérative 34560 Poussan | 20h30

En partenariat avec le Carré d’As et la Mairie de Poussan

Entrée libre


ETHIODA

France – Issus du jazz (collectif Koa), de l’afrobeat (Fanga) ou du rock (Poussin, Volin), les sept musiciens montpelliérains payent depuis 2010 leur tribut aux trésors musicaux d’Abyssinie et à leurs lancinantes plaintes cuivrées. L’éthio-jazz façon Ethioda se pare de guitares funky, de synthés analogiques, d’emprunts au reggae, aux musiques électroniques, voire au hip hop, lorsque se joint à eux le slameur MacSinge. Mixture singulière, voluptueuse et ultra groovy, réhaussée par un sens remarquable de la composition (le pianiste Daniel Moreau) et une impressionnante cohésion de groupe.

Facebook

 BAMBA WASSOULOU GROOVE

Mali – Le guitariste Zani Diabaté a largement contribué à forger le son de la musique mandingue moderne. A sa mort en 2011, Bamba Dembélé, cofondateur avec lui du Super Djata Band, recrute quelques fines lames du Super Rail Band et reprend le flambeau avec Bamba Wassoulou Groove. Torsades de guitares serpentant autour d’un groove inflexible, cascades de notes cristallines et tourneries hypnotiques s’agrègent en un son compact et caractéristique, qui évoque instantanément le parfum de la terre rouge au cœur de la chaude nuit bamakoise. Là où la danse ne s’arrête jamais.

Facebook

 

Cantarèlo, un tour du monde musical ce dimanche

Depuis 2012, la chorale Cantarèlo basée à Balaruc les Bains, au quartier des Usines, qui apprécie l’église Saint Pierre de Poussan, a eu l’occasion d’y chanter plusieurs fois.

Parmi les 50 choristes de Cantarèlo, plusieurs d’entre eux sont des Poussannais, les autres, habitant dans le bassin de Thau. Pour ce groupe de passionnés créé en 2001, c’est toujours un grand honneur que de chanter dans le chœur de l’église Saint Pierre, un espace initialement prévu  pour les clercs et les chantres et donc pour ceux qui remplissent l’office de maîtres de chœur. cantaP1090245

 Cantarèlo se produisait ce dimanche 8 juillet en l’église Saint Pierre. Dès le premier morceau interprété, ( Nabucco, Chœur des Esclaves) l’auditoire assez nombreux pouvait ressentir l’onde des sons émis par les choristes. Avec des chants  internationaux le voyage était assuré.

Plusieurs chapitres étaient abordés : Celui des chants sacrés, des cantiques, du classique, des chants basques, des chants péruviens et juifs, toujours avec brio. De Verdi à Rachmaninov, de Fauré  à Rameau, que du plaisir et que de bonnes vibrations.

Sous la Direction de Marie-Claude Séguier, avec Conrad Wilkinson au piano, les choristes ont vraiment prouvé à près de soixante passionnés qu’ils maîtrisent le chant avec un répertoire vraiment éclectique. Que du bonheur pour les amateurs de chant choral.cantaP1090249

MJC : une soirée bien artistique ce 27 juin

    Isabelle Maselli, Présidente de la MJC, et le Conseil d’Administration de la MJC avaient invité les élèves pianistes et ceux en herbe à la MJC, dans la salle de spectacle pour un récital qui permettait de montrer que les enfants et adolescents ont bien progressé. Les parents étaient nombreux à 18 h 30 pour fêter cette fin de saison.     museP1080072 (1)

Les nombreux enfants des ateliers piano de l’association allaient présenter leurs réalisations artistiques. Il faut dire comme le précisait Marina Dumonceaud, qu’ils sont très assidus, qu’ils font des prouesses en suivant les cours de leur professeur, Nan Hansen qui exerce à la MJC depuis plus de 17 ans. Tous les parents des virtuoses s’étaient déplacés .museP1080081

Mais auparavant les plus petits de l’éveil musical ont joué à leur niveau, sans trop se compliquer et tant mieux, les quatre saisons de l’année avec tambourins, petits pots et autres ustensiles pour accompagner des chansons comme les Crocos ou Fifaïo qui illustraient les différentes périodes. Beaucoup de naturel et déjà du rythme pour la plupart qui n’hésitaient pas à donner de la voix, accompagnés par leur professeur, Aurélia David.museP1080083 (1)

 Pour le piano, venus pour encourager leur enfant, l’écoute des parents était maximale. Quant aux jeunes musiciens, ils n’étaient pas impressionnés mais fiers de montrer leurs progrès à un auditoire conquis, en solo ou à quatre mains. museP1080089Du sérieux et de la motivation pour tous ces petits pianistes qui à leur niveau ont interprété des morceaux adaptés à leurs âges mais d’un bon niveau : Julien, Lisa, Léna, Emmie et bien d’autres plus grands encore, n’ont pas hésité à se lancer dans les tarentelles et les valses, les menuets à 2 mains ou à 4 mains.museP1080093 (1)

Ce fut un bon moment partagé sans modération par les musiciens en herbe et par leurs parents avec de très belles surprises musicales.museP1080097

Félicitations à tous les élèves de Nan pour ce petit concert bien sympathique et à nos petits apprentis qui « connaissent déjà la Musique ».

Gala MJC : la musique les passionne, le chant aussi

siqueP1080335     Ce jeudi 29 juin, à 20 h, à la salle de spectacle de la MJC, le gala des élèves des ateliers « Musique » marquait le dernier acte des soirées de fin de saison pour la MJC qui décidément, avec les écoles, a animé ce mois de juin . Nous avions l’occasion d’apprécier le fruit du travail régulier des élèves de  Nan Hansen, de Violaine Allix, de Gilles Daguzan et de Fabien Lefebvre respectivement au piano, au violon, à la guitare et à la batterie. La soirée allait tenir ses promesses avec des prestations de très bonne qualité, des mini concerts pour des élèves qui débutent et pour d’autres plus compétents qui prouvent qu’avec du travail l’on progresse rapidement, des duos, des mix élèves/professeurs, et même du chant de haute volée.

Pour cet évènement ouvert à tous, le public très nombreux, plus une place,  n’a pas été déçu et au contraire si les élèves qui semblaient motivés et passionnés, unis autour des partitions,  continuent dans ce sens, du classique au moderne, de la batterie à la guitare électrique, d’ici quelques années du classique à ACDC, des valses à la techno, cela va « donner » dans Poussan.  Ils étaient très nombreux cette année et n’avaient pas hésité à s’associer pour le meilleur.

 Marina  Dumonceaud précisait que comme chaque année les ateliers avaient eu un grand succès : « Toujours avec autant de sérieux mais aussi de plaisir les élèves très sollicités par de nombreuses fêtes, des pianistes ayant joué la veille,  avaient préparé cette soirée avec minutie et pour certains allaient se produire à plusieurs pour vous offrir un mini-concert. Un peu d’angoisse mais intérieurement beaucoup de plaisir. »siqueP1080313

Le public allait être ravi. De la qualité, du spectacle, de nombreux musiciens et une grande maîtrise au niveau de l’organisation avec des enchaînements rapides, même quand il s’agissait pour de petits orchestres rassemblant des musiciens bien synchronisés de se mettre en place…siqueP1080309

 

Dès la première partie Julien, Estelle, Emilie, Clarisse, Coline, Lucille, et Noémie qui en solo ou en duo, ou encore accompagnés par des guitares, un saxo et des violons n’hésitaient pas avec du Gainsbourg, du Gurlitt et du Mozart et l’on savourait la fraîcheur de leurs interprétations.siqueP1080332

Pour les guitares il en fut de même. Autour de Gilles Daguzan, plutôt dans l’accompagnement que ce soit  la guitare sèche, l’acoustique ou à l’électrique, les jeunes musiciens ont bien « assuré » sur scène .

Au violon, l’on ressentait une belle maturité fruit de plusieurs années d’efforts. Et quel beau cadeau quand toute la classe accompagnée par des violoncelles, un batteur et un guitaristes a interprété   « Purple Haze » et « You raise me up » avec une chanteuse de haut niveau pour magnifier le tout.

Une attention et un grand bonheur pour un public vraiment emporté tant la qualité des interprétations était remarquable.siqueP1080325

Concentrés sur leurs instruments les élèves ont savouré ces instants sur scène, dans un même plaisir.

Même pour  la batterie, ce fut une démonstration de maîtrise avec des compétences qui ne demandent qu’à se développer au fil des ans. Mais entre Lucien et son Metallica, Julia interprétant « Highway to hell » et Anakin pour « Young song », la route est bien tracée.

siqueP1080319

Et cette année, cerise sur le gâteau, le groupe chant a donné de la voix entre du Gospel et les « Choristes »  pour que la palette des interprétations soit éclatante

Les familles venues en nombre ainsi que les amis des musiciens et chanteurs étaient on ne peut plus heureux d’avoir partagé avec eux une soirée musicale remplie de surprises : avec un répertoire varié, avec des orchestres et des classes complètes autour des professeurs avec lesquels les élèves étaient en osmose,  l’on a ressenti un profond plaisir et une belle maturité pour tous les jeunes musiciens que l’on voit progresser d’une année sur l’autre avec toujours la même envie de placer la barre plus haut pour donner le meilleur.siqueP1080344

Vraiment, une belle démonstration pour ces jeunes qui ont su nous faire vibrer. Et un grand merci aux professeurs toujours aussi soucieux de transmettre outre leurs connaissances, leur passion aussi…


L’ENSEMBLE VOCAL CANTARÈLO à Poussan

Le groupe vocal « Cantarèlo » de Balaruc -les-Bains rassemble depuis plus d’une décennie une cinquantaine de choristes amateurs de chants polyphoniques.

Le répertoire est essentiellement construit autour de la musique vocale sacrée (rite catholique, rite orthodoxe), mais aussi mélodies classiques, baroques, chants du Monde, compositions contemporaines, polyphonies sardes, basques, etc. qui viennent enrichir et compléter ce répertoire.cantaCapture

Le groupe chante «a capella», mais, pour certaines œuvres, il est accompagné par un pianiste.

Lors de ce concert ,le talentueux pianiste Conrad Wilkinson , accompagnera certains morceaux.

«Cantarèlo» se produit régulièrement à l’église de Balaruc -les-Bains, ainsi que dans les villes et villages de la région.canta3Capture

La participation aux frais est de 5 euros.

Nous vous attendons nombreux pour partager ce moment de musique et d’émotions.

A la MJC, fin juin

llaAffiche_Recital_Eveil_Musical_2018_WEBMusique Enfants et Ateliers Gym-Danse le mercredi 27 juin 2018 à partir de 18h30

MJC de Poussan

18 h30 – Récital de Piano et Eveil Musical

Les élèves de Nan HANSEN âgés de 5 à 18 ans, de tous niveaux donneront un récital de piano. Les plus petits de 3 à 5 ans vous montreront leur apprentissage du rythme et de l’oreille musicale acquis au cours de cette année grâce à leur animatrice Aurélia DAVID.

Entrée LibrellAffiche---Gala-2018---Gym-et-Danse_Web

20h 00 – Gala des Ateliers de Danse et Gym

Du bébé à l’adulte, ce Gala sera l’occasion de voir petits et grands évoluant sur scène dans différentes disciplines : Gym dansée, Zumba, et Gym acrobatique.

Entrée Libre

Jeudi 28 juin 2018 à 19h45llAffiche---Gala-2018--Musique_WEB

MJC de Poussan

Gala des Elèves de Musique

Chant et musique seront de la partie pour ce Gala au registre musical très varié. Les élèves de Nan HANSEN, Gilles DAGUZAN, Violaine ALIX et Fabien LEFEBVRE qu’ils soient au piano, à la guitare, au violon, à la batterie ou au saxophone feront raisonner Serge Gainsbourg, Mozart ou encore Ray Charles.

Participation de 2€

 

MJC de Poussan

Tél : 04.67.78.21.26

Mail : contact@mjc.poussan.com

Site : mjc.poussan.com

Facebook : www.facebook.com/mjcdepoussan

Les motos de l’espoir ont assuré à Poussan et sur le Bassin de Thau

         ghisP1060029Ce samedi matin, les bénévoles et tous  les membres de l’association, sur le pied de  guerre depuis  plusieurs semaines, avec des permanences, leur tombola et des ventes de vêtements, lançaient le grand week-end des motos de l’espoir, autour de la cave coopérative de Poussan. Depuis 11 ans, la priorité de ces motards est de venir en aide à des enfants handicapés ou malades en leur permettant de vivre au jour le jour, plus facilement, ou en  leur procurant des instants magiques. Ils ne versent pas d’argent directement mais ils financent des matériels adaptés ou des séjours nécessaires pour la santé physique et psychologique de ces jeunes.

Leur week-end leur permet chaque année de récolter des fonds pour réaliser leurs projets et souvent d’aller au-delà de leurs objectifs. La nouvelle équipe menée par Ghyslaine Vergues avait fait en sorte que tout soit prêt, malgré un changement de site non prévu. Mais la météo était bonne et personne n’a boudé l’occasion pour se retrouver à ce rendez-vous annuel, devenu une référence.


Ces 2 jours de fête avaient pour but de faire le bonheur de malades ou handicapés qui ont besoin d’une aide et qui pourront en profiter si le bénéfice le permet. .

 Ces malades ont souvent besoin de matériel adapté pour le bien être dans leur vie de tous les jours. Grâce aux dons, aux sponsors, à des sociétés privés, et à plusieurs mairies ainsi qu’avec l’aide des Conseillers Départementaux, et grâce aux recettes dégagées sur les deux jours, l’association va permettre de financer des projets.ghysP1060080

Ils viendront principalement en aide cette année à  Paloma une petite fille et Sofiane qui a de graves problèmes de santé suite à une opération de la sleeve qui a eu de très graves complications. (http://www.obesite-solution-chirurgie.fr/intervention/sleeve-gastrectomie/)….

Donc aidés par des partenaires comme Carrefour Market, Auchan, par la mairie de Poussan et celles de communes du Bassin de Thau, l’action caritative des Motos de l’Espoir ne s’arrête pas là.ghisP1060071

Unis dans un même objectif, tous étaient on ne peut plus motivés.

De bonne heure ce samedi, durant l’installation des commerçants, toute l’équipe, Charles-Henri, Yves, Lionel, Denise et Denis… , aidés par leurs camarades, veillait  au bon déroulement des opérations tout en accueillant les premiers motards, visiteurs.ghysP1060073

Quelques moteurs tournaient, peu à peu la musique et la chanson réveillaient les esprits. Des groupes se formaient et n’allaient cesser de gonfler tandis que les Toons étaient déjà de la partie.ghysP1060104

Alors que les motards se rassemblaient, l’esprit d’entraide tournait à plein régime. Jusqu’à 14 h, les motos arrivaient de toutes parts en pétaradant quelquefois, mais pour la bonne cause…

Près de deux cents d’entre elles ont alors formé un très long cortège de 2 et 3 roues, avec même des sportives et des 125, qui a pris la direction de Loupian puis de Pinet pour une belle balade en passant par de belles routes de préférence, quand cela était possible avec plusieurs pauses.  Dégustation de Picpoul, animations, brasucade étaient au programme avec un retour par l’Abbaye de Valmagne et par Bouzigues. Chaque fois ce fut un accueil des plus chaleureux.ghisP1060062

Un soutient pour de nombreux motards sur qui l’on peut compter avec un « cœur énorme » pour  ceux qui ont besoin d’être aidés.ghysP1060122

Au retour,  les Toons avaient repris du service avec des standards des années 80, puis ce furent les concerts des 2 groupes locaux qui se succédaient, les Wheel oscillant entre ZZ top et Eric Clapton puis Twenty Wine avec un rock plus dur mais tout aussi prenant.ghysP1060139

La pression montait sur scène et tout autour avec des rythmes  appréciés par les motards. Remis de leur longue balade, ceux-ci commençaient à apprécier la soirée avant que les officiels ne montent sur scène.ghysP1060153 (1)

Jacky Adgé, Maire de Poussan, saluait l’action de l’association, et félicitait Ghyslaine Vergues ainsi que son équipe. Ils ont su prendre le relais, conserver la motivation et le sérieux de leurs prédécesseurs et garder l’esprit de cette association qui est animée par l’aide, l’entraide et la solidarité , afin d’atteindre de très beaux objectifs et donner la possibilité à certains de vivre beaucoup mieux… « 10 ans de plus certainement avec vous pour ceux qui auront besoin d’aide, vous êtes tous à féliciter ».ghysP1060156 (1)

Ghislaine qui a repris le flambeau exprimait sa motivation et celle de ces camarades, remerciait des services techniques aux sponsors, des cuisiniers aux sonorisateurs tous ceux qui avaient permis la réalisation de ce week-end, les villes qui accueillaient les motards, avec Poussan, Loupian, Mèze, Villeveyrac Balaruc les Bains, et Bouzigues ainsi que d’autres sites. Et elle félicitait de la sécurité à la Croix Rouge tous ceux qui avaient apporté leur aide.lionfghjCapture

Les spectateurs et les nombreux bikers étaient aussi remerciés, tous les bénévoles qui travaillent dans l’ombre, sans oublier tous les partenaires qui permettent d’une année sur l’autre de réaliser les rêves des malades.liondqrtryiuCapture

Les mamans de Paloma et de Sofiane saluaient alors l’engagement de l’association.

Et pour de nombreux participants  il était temps de se désaltérer.

 L’on approchait du repas, sous des barnum devant la cave coopérative, avec tout les ingrédients pour  revigorer les corps avant que le grand spectacle ne débute.lionkljCapture

A l’heure des balances, pas de Richy Hallyday, parrain des Motos de l’Espoir, c’était prévu car il était retenu à la Grande Motte mais tout était sur les rails pour passer une excellente soirée et sans pluie.lionvcbCapture

Le concert était partagé entre la prestation de Stéphane Petit, le sosie de Florent Pagny qui chantait avec professionnalisme, et celle dUltima qui allait assurer comme d’habitude. De bien belles chansons, du rythme, des musiciens à la hauteur, des danseuses. L’on appréciait la douceur de la soirée en se laissant porter par les notes…   lionhigiigiotCapture

Une partie du public participait, rêvait et se laissait entraîner.lionseCapture Un petit show surprise réveillait les esprits avant qu’Ultima ne revienne jusqu’à 1h pour clôturer  en beauté ce samedi d’espoir.  Les objectifs étaient atteints. Tout allait bien. La nuit se faisait douce.Les motards reprenaient du service, le lendemain, en prenant la direction de Villeveyrac, Mèze et Balaruc les Bains pour débuter dans la 1ère ville par un petit déjeuner plein de vitamines puis à 12 h 30, avec le retour des motos,  ils partageaient un repas à la cave coopérative dans une ambiance bien conviviale, toujours musicale mais plus sereine.ghisP1060088

 L’après-midi,  karaoké avec les Toons, tandis qu’à la cave coopérative l’on se préparait à clôturer l’évènement, en douceur et  en musique et en réduisant le régime des moteurs et le niveau du son. lionghjCaptureLes organisateurs, les  motards et les visiteurs peuvent être fiers car leurs actions en faveur des enfants handicapés ou des malades furent à la hauteur, leur flamme étant toujours allumée

Une belle satisfaction pour la famille « Moto » qui n’a pas dit son dernier mot, n’en doutons pas. Félicitations à tous…

Cabaret et Music-Hall à la MJC

  cabaP1050673Ce vendredi 25 mai la soirée s’annonçait musicale à la MJC avec  du cabaret, de la danse et du Music Hall  par le groupe de Nathalie Teulhier, connue à Poussan par ses cours de Zumba. Il s’agissait de L’Danse. aileIMG_0127

Cette troupe propose un Spectacle music hall traditionnel et moderne avec jusqu’à 10 artistes sur scène pour près d’ 1h30 de spectacle.

 Pour ceux qui appréciaient l’ambiance Cabaret, le niveau excellent du spectacle leur a permis de passer une soirée des plus plaisantes avec des prestations de haut niveau.aileIMG_0136 L’Dance a conquis la plupart des 60 spectateurs venus passer un moment de plaisir avec en prime une chanteuse qui pouvait interpréter tout un répertoire de Music Hall américain sans trembler avec une voix d’une étendue impressionnante allant de Madonna à Piaf.cabaP1050688 Mais ce fut aussi, avec des danseuses d’un très bon niveau, de multiples chorégraphies que les spectateurs ont bien appréciées de part leur variété et leur qualité : du jazz, une touche de rock, une approche plus classique, du blues, il y en avait pour tous les goûts, avec plumes, strass et paillettes mais pas uniquement…cabaP1050696Le public s’échappait donc dans un univers musical fait de plaisirs, de rythmes et de chorégraphies afin de se divertir.

Une très bonne soirée pour un public fidèle.cabaP1050715

 

La Chorale «Swing and Co» en concert, un enchantement

  Déjà très appréciée en 2017, la chorale « Swing and Co » de Frontignan a enchanté à nouveau les oreilles et le cœur d’un très nombreux public réuni ce samedi 14 avril  au Foyer des Campagnes. Plus une chaise pour apprécier la prestation de ce groupe impressionnant par le nombre de ses membres et par la qualité de sa prestation…  swP1030906

Les 60 chanteurs de ce groupe, créé il y a 7 ans  par Carine ANDRE qui le dirige, ont interprété une vingtaine de titres d’un répertoire très éclectique alliant Gospel, Swing, Jazz, Rock, sans oublier loin de là la chanson française qui fut même mise à l’honneur : Brel, Piaf, Johnny avec l’Envie, Zaz avec Je veux, Zazie avec j’envoie valser,  parmi d’autres  ont accompagné l’auditoire pendant deux heures.  Il y avait même du Toto et du G Lord… La qualité vocale et instrumentale, ajoutée à une acoustique très convenable, avec un petit orchestre pour l’accompagnement, fut un plaisir pour les yeux et les oreilles de l’auditoire.swP1030915
 En effet, les 4 pupitres du chœur (totalement amateurs) sont accompagnés en concert par au moins trois musiciens professionnels (piano, guitare basse et batterie) qui donnent encore plus de couleur et de rythme.  L’ensemble se produit aux quatre coins du Département, quelquefois plus loin si on l’y invite.
Si le cœur (et le chœur…) vous en dit, si vous aimez la convivialité et êtes facilement de bonne humeur, vous pouvez demander à rejoindre ce groupe, qui répète à Frontignan-La Peyrade tous les mardis soirs.
  Aucune connaissance musicale n’est exigée.  Toutes les strates du microcosme local sont représentées : hommes, femmes, jeunes, ainés, étudiants, salariés, en recherche d’emploi, indépendants, retraités, tous se retrouvant toutes les semaines avec plaisir.
     Si vous voulez voir ou revoir ce chœur, ses prochaines manifestations programmées avec certitude
       Plus d’infos sur   www.swingandco.fr/