Ils font swinguer les levures

Sébastien Durand  et Franck Rudelle deux hommes à la base d’un projet innovant ont participé dernièrement à Vinisud 2017, le salon International des Vins et Spiritueux Méditerranéens à Montpellier. Pourtant ils n’ont pas de caves, ne sont pas vignerons mais ils mettent à la disposition de ces derniers un outil permettant d’innover, de diversifier leur production et de se différencier. Ainsi une cave pourra monter en gamme, valoriser son image et marquer sa notoriété grâce à leur technique, si elle le souhaite.Screen Shot 02-10-17 at 04.13 PM

Il y a quatre ans, Sébastien et Franck, ont eu l’idée de tenter une expérience au fond de leur garage avec quelques hectolitres de vin, dans deux cuves, une équipée de musique, l’autre non. S’apercevant qu’après fermentation, le vin obtenu était bonifié par la musique, ils ont tenté l’expérience à plus grande échelle à la Cave des Terroirs de la Voie Domitienne à Cournonsec, puis au Domaine de l’Octroi en Agde.

Parallèlement, ils ont fondé leur société, « Swing it », pour lancer cette vinification musicale, avec un protocole effectif durant la fermentation (3 semaines) afin d’agir sur les organismes vivants, les levures, qui contribuent à révéler les arômes et qui apportent une plus grande typicité ainsi qu’une structure gustative plus complexe et plus riche.

« Dans de nombreuses régions, la Musique est utilisée pour le monde animal, végétal. Il nous fallait l’essayer sur les fameuses levures. Et le constat fut à la hauteur des espérances car les qualités organoleptiques du vin obtenu étaient supérieures à celles des autres vins. » Précisent-ils.Screen Shot 02-10-17 at 04.14 PM

Il s’agit d’ondes qui traversent le liquide en se propageant mieux que dans l’air : et si la musique classique a été concluante à Cournosec (Quatre saisons de Vivaldi), en Agde ce fut du Jazz. L’I Coop Vin (Services aux Entreprises viti-vinicoles), a constaté des différences positives pour ce style de vin blanc ou rosé, pourtant beaucoup de personnes ont encore du mal à admettre qu’il s’agit de l’impact de la musique même si des tests et des analyses gustatives semblent le prouver.

S’ils effectuent avec des spécialistes des recherches dans les domaines, musical et scientifique, si le brevet a été déposé, ils désirent aller plus loin avec un protocole scientifique bien défini. Grâce à un environnement connecté, entre nouveaux usages et moyens de communication adaptés, face à un certain scepticisme, ils espèrent tout de même que leur vinification musicale technique liée à leur marketing va porter ses fruits.

Screen Shot 02-10-17 at 04.15 PM« Nous recherchons donc des partenaires pour continuer. Si certains sont prêts à tenter l’aventure avec nous, dans la Région que nous aimons, nous sommes prêts, car cette technique a de l’avenir. Des progrès sont encore réalisables, nous sommes dans un autre monde où tout est réalisable. »

A la recherche de partenaires, Swing it, domiciliée à Poussan, suscite des interrogations auprès des médias et des consommateurs.

Sébastien et Franck sont des précurseurs qui font chanter le vin. Reste à sensibiliser les viticulteurs en leur prouvant que l’utilisation de cet outil ne peut que bonifier le vin. En premier lieu il faut le goûter.

Entre Jazz, Reggae, Classique, Salsa et autres styles, tout est possible…

Pour en savoir plus :

Facebook : https://www.facebook.com/Swing-it-Le-vin-qui-chante-1619216215007550/?fref=ts

Tel : 06.84.11.77.45

Le Mas d’Aimé ouvrira ses portes le dimanche 11

Le Mas d’Aimé ouvrira ses portes le dimanche 11 décembre de 11 h à 16 h.
screen-shot-12-09-16-at-05-44-pm
Vous pourrez y déguster les vins, des tapas et un ragout de mouton
façon mémé!

L’animation musicale sera assurée par « Joseph Anonimes », qui nous
viennent spécialement de Nîmes!screen-shot-12-09-16-at-05-41-pm
http://josefanonimes.wix.com/josef-anonimes

Manu ( Zaragraf ) se la joue  « lonesome cowboy Nîmois  » et mixe ici avec
bonheur ses influences musicales. Avec son complice Alex Abassi , franc
tireur du jazz , le duo sculpte un univers évolutif où le blues rapeux
rencontre le trip hop , où le rock flirte avec quelques fantômes sixties
, où le jazz improvisé s’extirpe de la rime …

Sous le soleil du midi , les pieds dans l’actualité, les Josef Anonimes
osent et vous invitent dans un univers chaleureux et intimiste pour un
moment précieux hors du temps !

!! Attention prenez une petite laine il peut faire un peu frais dans la
cave… !!

Le Mas d’Aimé, av. de Bédarieux
06 85 90 96 75

Journées Portes ouvertes à Roquemale, les 10 et 11 décembre

JOURNEES PORTES OUVERTES AU DOMAINE DE ROQUEMALEscreen-shot-11-10-16-at-12-00-pm-001

Villeveyrac, les samedi 10 et Dimanche 11 Décembre 2016

  • Dégustation de nos vins bio Languedoc et Grés de Montpellier accompagnés des fromages de chèvres du Mas St Farriol.
  • Exposition des dessins humoristiques de Michel ROMAN « Je passe au rouge »
  • Dimanche à 14H30 dégustation sur cuve des premiers assemblages 2016 et visite des vignes.
  • Animation musicale Dimanche à 16h
  • Samedi et Dimanche de 14h à 19h00 .

25 Route de Clermont – 34560 VILLEVEYRAC FRANCE

Mail: contact@roquemale.com – ou site : www.roquemale.com

Claude Bonnel reste confiant en l’avenir

Depuis le 1er juillet 2016, Claude Bonnel a pris la succession de Jacques Fournier comme Directeur de la cave coopérative des Terroirs de la Voie Domitienne, sur le Site de Cournonsec. Depuis 1991, il y était déjà Directeur adjoint après avoir dirigé la cave coopérative de Cournonsec. Une succession logique plébiscitée par le Conseil d’Administration des Terroirs.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0057-1

Rapidement, mais il avait tout de même l’habitude, il a eu des décisions à prendre pour préparer les dernières vendanges et leur déroulement.

Le personnel de la cave qui est toujours le même l’a aidé à franchir ce cap avec des vendanges qui se sont bien déroulées en interne et pour les coopérateurs aussi : « Il y a eu un orage au milieu qui a impliqué une réorganisation qui a été profitable pour la récolte. Les coopérateurs ont alors transmis de nombreuses informations pour optimiser la reprise et le déroulement de la fin des vendanges. » Précise Claude.

Et même si la sécheresse a impacté certaines zones qui ne sont pas irriguées grâce à l’eau du canal du Bas-Rhône, comme à Poussan qui n’est pas encore desservi, cela a été fonction des parcelles.

« Avec un état sanitaire exceptionnel, cela a équilibré la diminution de 6% en quantité par rapport à l’an dernier. Une très bonne qualité qui satisfait déjà les clients qui en principe ont déjà réservé 100% de la récolte et qui confirment actuellement leurs réservations. A ce sujet, le doigté de Delphine Bristac, l’œnologue de la cave, y est aussi pour quelque chose. »screen-shot-11-22-16-at-10-18-pm

Après échantillonnages et contrôles analytiques associés à d’autres tests comme celui de la dégustation, la date du début des vendanges a donc été déterminée . Les différents cépages ont alors été vinifiés séparément sauf demandes particulières des clients : 5800 hl en blancs, 31 000 hl en vins de Pays d’Oc Rouge, 11 300 hl en IGP (Colline de la Moure et Vin de l’Hérault), et 25 000 hl en vins sans IGP.

Soit 73100 hl , pour 830 ha et 240 coopérateurs.

« La vinification s’est déroulée en fonction des souhaits des clients et des objectifs prévus par la cave. Car le marché est tout de même devenu fragile en 2016. La vigilance s’impose pour maintenir un prix raisonnable. Des importations venues d’Italie et surtout d’Espagne ont déstabilisé le marché dans lequel il faut défendre sa place, face à des pays dans lesquels la réglementation est moins stricte. »

En principe, pas de soucis particuliers pour cette récolte mais il faut déjà réfléchir sur des options en fonction de la concurrence étrangère sur certains segments.

Et Claude conclut en précisant : « Chaque type de production doit trouver le meilleur  écoulement possible et le plus valorisant. C’est le souhait que je formule pour les années à venir. »

Journées Cave ouverte à Roquemale

 Samedi 15 et Dimanche 16 Octobre 2016wwwwcapture

  • Dégustation des vins bio Languedoc et Grés de Montpellier accompagnés des fromages de chèvres du Mas St Farriol.
  • Dimanche à 14H30 dégustation des bruts de cuve de la récolte 2016 !
  • Concert à ne pas rater Dimanche à 16 h  avec le groupe CRISTINA DE ZARA « Canciones »

                                                                                                                                                       Ouvert à tous  Samedi et Dimanche de 14h à 19h00 .

www.roquemale.com

La vigne peut se reposer maintenant

Après des vendanges assez satisfaisantes la vigne peu se reposer maintenant, essayer de reprendre des forces comme les viticulteurs. C’est en définitive une baisse de production moyenne de 10% que l’on remarque sur le secteur de Poussan et sur celui de la cave des Terroirs de la Voie Domitienne. Mieux que ce qui état prévu avec aussi, en moyenne, 1° de plus. zzzzzzzdsc_0003-37

La pluie durant les vendanges a été très bénéfique pour les cépages restants à ce moment-là. « Dommage qu’il n’ait pas plu avant. » Précise Lionel Vergues.

Place à la vinification et au travail en cave par des œnologues ou des vignerons qui vont essayer de tirer le meilleur de cette récolte pour obtenir de bons produits.

zzzzzcaptureIl faut laisser la vigne se reposer, reprendre des forces en espérant qu’elle ne souffre plus de déficits hydriques. C’est dans ce sens que les pluies d’hiver seront très importantes. Et après avoir fêté dignement la fin des vendanges avec un bon repas, la CUMA du Clapas s’est remise petit à petit au travail pour se relancer, tournée déjà vers 2017.

A Roquemale l’on partage efforts et plaisirs

Après des vendanges bien échelonnées, difficile de se quitter.dsc_0003-27Pour les vendangeurs du Domaine de Roquemale avec Valérie et Dominique, les vignerons, une dernière journée de partage bien récréative était nécessaire. Un petit-déjeuner sur le Riverain pour se mettre en forme puis Balade durant la matinée sur le circuit des capitelles avant de terminer par un bon repas au caveau à Villeveyrac. Que du bonheur.

Pour les vignerons

Exporter son vin en Afrique subsaharienne

Jeudi 29 septembre à 8h45
Cette Journée Pays s’inscrit dans le cadre du programme d’actions 2016 de CCI International Languedoc Roussillon.
Elle sera animée par une intervenante en charge du développement filière Agrotech – Industrie, Business France Douala / Cameroun. Cette dernière répondra aux questions des entreprises participant à la rencontre. Suivront les entretiens individuels pour celles qui auront pris rendez-vous. Ces rdv seront attribués dans l’ordre d’inscription.
Attention, le nombre de places étant limité, les inscriptions obligatoires s’effectuent en ligne sur www.sete.cci.fr.
Pour toute information, contacter à la CCI de Sète Jasmine Boudjemaa, Conseillère International-Innovation-Industrie par tel au 04 67 46 28 33 ou par mail jasmine.boudjemaa@sete.cci.fr.

Une vendange de plus !

screen-shot-09-11-16-at-11-24-am

 Avec cette année, deux baptêmes, pour Roland, qui découvrait les joies des vendanges à 62 ans et qui a mené le tracteur avec les enfants, vidé les seaux et coupé ainsi que pour Delphine qui a mené sa rangée malgré une main handicapée, les vendanges de la famille Canavate ont eu du piment ! screen-shot-09-11-16-at-11-25-am

Personne ne s’est soustrait évidemment aux traditionnels tours en tracteur et au petit-déjeuner amélioré, qui est en fait le meilleur moment de la journée, il faut bien l’avouer.screen-shot-09-11-16-at-11-24-am-001

Sous le soleil et la chaleur mais toujours dans la bonne humeur, nos joyeux vendangeurs s’en sont donner à cœur joie.

Et Virginie rajoute : « Un grand merci à tout l’équipe, à nos fidèles tonton Bernard dit Chichou et à mamie Fine, ainsi qu’aux novices méritants Papi Roland, tatie Séverine et Delphine ! Et un clin d’œil tout particulier au plus jeune de la colle, Célyan, 4 ans et demi, à qui revient le titre de meilleur coupeur, qui a fait une journée complète, en équipe tantôt avec mamie, tantôt avec tatie et qui n’a pas manqué de donner de précieux conseils à tonton Bernard sur la façon de tenir sa rangée ! Avec toujours une pensée émue pour celui qui aurait tant aimé cette journée ! »screen-shot-09-11-16-at-11-23-am

A l’an que ven !

 

Les vendanges au Domaine de Roquemale

Le Domaine de Roquemale s’étend à Villeveyrac, au pied des éoliennes, entre l’ancienne mine de bauxite et les garrigues lus au nord. Un site magnifique. Le fameux viaduc qui caractérise le site vous montre le chemin à suivre. La Nature est reine à cet endroit : entre les figues de barbarie, les plantes de la garrigue toute proche, le fenouil, les olives et la vigne, tous les sens sont en éveil et surtout au petit matin.

   Pour Valérie et Dominique, les jeunes vignerons de Villeveyrac, un peu Poussannais dans l’âme et propriétaires de Roquemale, depuis début septembre c’est le temps des vendanges. En plus condensé cette année, les maturations avançant très vite. Des matinées, et souvent à partir de 5 h, surtout pour les Blancs, à la lumière des frontales. Un total de 13 jours.
Si leur production de vin est labellisée Agriculture biologique c’est bien parce qu’ils acceptent toutes les contraintes relatives à ce genre de production. Mais quelle récompense avec des vins qualifiés de structurés et élégants, très frais, digestes !
Les Terrasses, Sans Filet ou le Roq Blanc seront excellents pour l’apéritif ou sur de petits plats, tandis que les rouges plus structurés Les Grès, Lema ou Mâle, s’associeront parfaitement avec une pièce de viande. D’ailleurs, même les frères Pourcel du « Jardin des Sens » ont mis à l’honneur le Méli Mélo 2014, un I.G.P. Pays de l’Hérault, un Rouge issu du domaine.

Que de travail en amont :   si les cépages du domaine sont la Syrah, le Grenache, le Cinsault, l’Alicante, le Mourvèdre, la Marsanne, la Roussanne, le Vermentino, le Grenache Blanc, le Viognier et le Servant, Roquemale ou « Mauvaise Roche », est un berceau idéal pour des vignes qui produisent peu de raisins mais avec une très bonne maturité.
Valérie nous précise que ce qui compte ce n’est pas spécialement le degré au moment de la cueillette manuelle, mais les conditions dans lesquelles l’on procède, plutôt avec de la fraîcheur, la nuit ou au petit matin en surveillant la maturité phénolique. Ainsi, ils pourront conserver l’intégrité des baies et apporter à leur vin le maximum d’arômes. Souvent chaque parcelle est vinifiée séparément.

Avec leurs 12 cépages, Dominique et Valérie sauront tirer le meilleur du Millésime grâce à des assemblages.Mais auparavant il faut égrapper, légèrement fouler, tester, piper. Après, entre la durée des macérations en cuve et les élevages en cuve ou tonneau, une longue alchimie s’opèrera pour donner aux vins la structure souhaitée. Nos vignerons sont de vrais artistes qui grâce à la palette de leurs cépages sauront créer des oeuvres qui de plus, pour notre plaisir, pourront être appréciées par nos papilles.
Cette année, même si un peu d’eau serait souhaitable, grâce au micro-climat qui caractérise leurs 10 Ha, Valérie et Dominique sont confiants quant à la qualité de la récolte.

Pour en savoir plus : DOMAINE DE ROQUEMALE

http://www.notrecave.com/41_domaine-de-roquemale?gclid=CLD42tjrgc8CFQaNGwod_00Jow

Dominique IBANEZ & Valérie TABARIES

34560 VILLEVEYRAC – France