Vendanges : c’est parti depuis quelques jours

lionCaptureEn fonction des prélèvements effectués par des viticulteurs coopérateurs dans leurs vignes, la cave coopérative des Terroirs de la Voie Domitienne, comme les autres, établit un programme pour les vendanges. C’est donc en fonction de ceux-ci que Lionel, Guilhem, Régis, Frédéric et d’autres viticulteurs de Poussan ont entamé les opérationsScreen Shot 09-03-16 at 07.22 AMAprès une première ouverture pour certains blancs, c’est au tour des « Sauvignon » depuis mercredi, jusqu’à vendredi.

Tout a commencé par les « Chardonnay » ce lundi, avec un degré de l’ordre de 14° et des quantités satisfaisantes.

Grâce à l’humidité, et aux dernières chaleurs, si aucun élément majeur ne vient troubler cette période, pour ceux qui ont réussi à contrôler le mildiou ce devrait être une bonne année.

Ce  vendredi, les « Merlot » pourront être aussi cueillis : Le Merlot fait partie de la famille des Carmenets. Il pourrait venir du vignoble du Libournais où il est cité pour la première fois en tant que « merlot ». Son nom pourrait provenir du merle (en occitan, le merlòt est un petit merle) de par sa couleur noire comme les merles, ou du goût de ces derniers pour le raisin.

Il n’est formellement identifié comme cépage qu’au XVIIIe siècle. Il apparaît en 1789 dans la collection du jardin du Luxembourg sous le nom de bigney rouge.

Sa sensibilité vis-à-vis de la coulure en fait un cépage de seconde catégorie. C’est le phylloxéra qui va provoquer son essor. Le greffage du malbec N donne une grosse production de raisins, aqueux et très sensible à la pourriture. C’est donc le merlot N qui va lui succéder pour apporter rondeur, finesse et complexité au cabernet-sauvignon N. La sélection clonale va améliorer sa régularité de production dans les années 60. Il devient alors un cépage facile à cultiver et à vinifier, donnant un vin complexe, facile à boire et qui ne nécessite pas de long vieillissement, même s’il se conserve longtemps.

Si pour la cave des Terroirs de la Voie Domitienne, l’ouverture générale sera le 10 septembre comme pour la plupart des caves de la Région, dès le 3,  les « Syrah » aussi seront concernées : la Syrah de France est le cépage puissant et épicé par excellence. « Il rapproche avec style les femmes et les hommes »  car il donne un vin envoûtant aux arômes, de mûre, poivre et violette…

En attendant quelques observations par Lionel : « degrés et quantités sont satisfaisants. Toujours en fonction de la gestion du mildiou, ce devrait être correct si nous continuons à vendanger dans de bonnes conditions météorologiques. »

Bonnes vendanges.