Paillasse est de retour, pas pour longtemps

 Autrefois, il représentait la fin d’un monde et la fin des malheurs de l’année passée, puis ce fut une façon d’exorciser certains maux comme la séparation, la mort, les maladies, le manque de travail et même les guerres. Chez d’autres, plus matérialistes, il symbolise la fin de l’hiver.  Pour les carnavals, chaque année, il a sa place à Limoux, à Bordeaux et dans bien d’autres cités, avec des noms différents. C’est souvent Monsieur Carnaval. A Poussan, c’est le Paillasse qui a ses passionnés et qui en profite jusqu’au bout : il sera peut-être promené durant la cavalcade, le Strapontin va le juger et certains spécialistes assureront sa crémation.

S’il participe aux festivités carnavalesques, il essaye d’être discret, car il sait que le mercredi des Cendres, il va mourir sur le bûcher. Ce rite païen perpétué d’une année sur l’autre, fait que son sort est irrémédiablement scellé. Paillasse est toujours le bouc émissaire.

Il payera pour les autres et la sentence sera sévère car il sera accusé des fautes de certains et des maux qui se seront abattus durant un an sur Poussan.

Deux costauds vont le conduire dans les Halles où il sera jugé devant la foule. Le procureur venu de Montpellier après les plaidoiries des avocats ne lui accordera aucune faveur. L’avocat général saura certainement prendre le dessus.

Paillasse aura donc droit au bûcher avec une crémation immédiate au jardin public. Un long cortège se formera derrière la Cour qui le suivra puis les Poussannais assisteront silencieusement à la fin de celui qu’elle a fêté quatre jours avant. Triste fin pour l’individu qui devra attendre un an avant de renaître de ses cendres.

Avec lui s’achèvera le carnaval. La musique jouera une dernière fois la « Marche funèbre ». Larmes de joie et de tristesse se mêleront alors que la foule se sera débarrassé de celui qui portait malheur. Une page sera tournée, la gaité reviendra.

Les curiosités du carnaval de Poussan

Parmi toutes les festivités qui marquent chaque année le carnaval de Poussan, certaines sont synonymes de traditions ou de cérémonies. Les plus curieuses sont celles qui se placent le Mardi Gras, avec particulièrement le fameux Branle de la chemise.

Certains anciens ont pu le voir avant la guerre de 40/45. Il survit encore. Tel un livre d’histoire que l’on ouvre chaque année pour vérifier que ce n’est pas un rêve, entre 100 et 200 Poussannais participent ce jour-là à cette curieuse procession qui déroule ses arabesques à travers le village.

Vers 21 h, le Mardi Gras, l’on voit devant les Halles de Poussan, se former une étrange théorie composée d’hommes portant des chemises de nuit et des bonnets de femme, tandis que pour les dames, c’est l’inverse. Chacun porte à la main une bougie protégée maintenant par du papier aluminium.

A la lueur des flambeaux et des lanternes, pendant que les hautbois et les tambours font retentir une trépidante musique, les danseurs sauteurs vont en une curieuse procession traverser le village ancien pour se rendre au Foyer des Campagnes.

Pour certains cette tradition viendrait du Moyen Age, pour d’autres ce serait une survivance unique en France de farces tusculanes, où s’exprimaient la joie des colons du Latium et des vétérans de la 7ème Légion.

Un colimaçon géant va  se former alors pour s’enrouler et s’enrouler encore jusqu’à ce qu’une farandole délirante emporte ses participants dans un tourbillon sympathique, jusqu’à l’épuisement.

Tandis que les musiciens vont reprendre des airs  de chants occitans, les derniers danseurs, main dans la main tourneront encore avant de libérer la piste.

Si quelquefois, l’on a pu voir la danse de  l’échelle pratiqué par des volontaires, la tête entre les barreaux, c’est celle du chevalet sur laquelle vont  se concentrer tous les regards.

Celle-ci se pratique dans de nombreuses localités. Traditionnellement appelé le « cheval-jupon », cette coutume serait d’abord née en Provence ou en Espagne, vers la fin du Moyen-âge et aux débuts de la Renaissance.

A Montpellier, on la retrouve dans la danse du Chibalet qui fait partie de celle des Treilles.
On pensait jadis qu’il s’agissait d’une parodie des tournois. Aujourd’hui, Les avis sont partagés car certains y voit la volonté de domestication du cheval par l’homme tandis que d’autres y voit une allusion au Centaure ou à un vieux mythe où un homme revêtu d’une peau de cheval, coiffé d’une tête, symboliserait une union rituelle.

Pourtant, la danse, réglée comme un ballet, est composée de figures qui se suivent selon un ordre fixe et la coutume est restée tellement ancrée que l’on fabriquait, il y a peu de temps encore, de nouveaux chevaux quand on en avait besoin. Dans certaines communes Ils portent des clochettes et alternativement s’éloignent de leur donneur d’avoine ou le poursuivent ; un serviteur les accompagne avec un chasse-mouche fait d’une queue de cheval. A Poussan, un autre danseur tient la brosse et l’étrille, et enfin le 5ème, à l’arrière, tient une tenaille et un marteau. Il représente le maréchal ferrant chargé de ferrer le cheval.

A Poussan aussi, pour faire honneur au cheval de trait, il est nécessaire que le chevalet soit exécuté correctement. Il faut 5 bons danseurs vêtus avec un pantalon blanc, une chemise et des tennis blancs, un gilet, une cravate et une taillole rouge ainsi qu’un chapeau de paille (canotier).
Alors rendez-vous au foyer des campagnes vers 21 h 30, le jour du Mardi-Gras pour ce ballet dansé dans les règles de l’art.

À l’approche des festivités poussannaises, quelques liens peuvent vous intéresser :

Poussan : cavalcades 2015 et 2016

https://www.youtube.com/playlist?list=PLpEACJ_B6vrnakOWkdMIqixgZKFe7S4P7

Poussan : branles de la chemise 2015 et 2016

https://www.youtube.com/playlist?list=PLpEACJ_B6vrm32lA1TNfbBc_1POIOREfS

Poussan : jugement de Paillasse 2015 et 2016

https://www.youtube.com/playlist?list=PLpEACJ_B6vrnZ2uYeuQDwNgyq9Fh7TfsB

Elora Leduc devient Miss Poussan 2018

  eloDSC_0250Ce samedi 20 janvier 2018 avait été retenu par les amateurs et les habitués de l’événement depuis bien longtemps : « Élection Miss Poussan 2018 avec repas et spectacle », une fête bien sympathique synonyme de grâce et de beauté accompagnée souvent d’un beau spectacle avec un bon repas.eloDSC_0259

Plus de 180 personnes allaient participer à cette soirée festive toujours animée avec la participation d’Aurore Kichenin venue de Montpellier, 1re dauphine de Miss France 2017 qui terminait parmi les 5 finalistes de l’élection de Miss Monde 2017 et d’Alizée Rieu qui a été élue Miss Languedoc-Roussillon 2017, de Virginie Guillin, de Mathilde Broutin et de Sarah Soria, 1ère Dauphine de Miss Poussan 2017, Tamara Foncillas étant retenue par un concours de Miss,

Pour les 7 candidates, depuis plus d’un mois des répétitions avaient eu lieu, et même durant ce samedi, c’était l’occasion pour elle de mettre au point les chorégraphies et de s’essayer sur la scène avec un podium surélevé qui faisait merveille, des jeux de lumières, vraiment le top,.

A la fin de cette soirée une nouvelle Miss Poussan 2018 serait élue pour représenter sa commune avec charme, douceur et fierté. Elle allait avoir l’occasion de se présenter durant le Carnaval de Poussan, dans 3 semaines. De nombreux Poussannais apprécient cet événement qui depuis plus de 16 ans anime la fin de ce mois de janvier. La soirée s’annonçait bien conviviale. Toute en douceur,

Des représentants de différentes communes voisines avaient même tenu à y participer avec  plusieurs maires comme ceux de Balaruc, Le Vieux et Les Bains, de Gigean, Loupian et Vic la Gardiole, et même de Montagnac,

De l’apéritif avec de la Soupe Champenoise et des amuses-bouches, au café gourmand avec des nougats glacés, le repas et le service était pris en charge par un traiteur qui devait s’adapter au rythme du spectacle tandis que Rézone contrôlait comme depuis plusieurs années la partie sonorisation. Ce fut réalisé d’une main de Maître, La synchronisation avec ses différents actes devait permettre à tous une bonne participation mais  aussi une bonne dégustation en toute tranquillité. Tout un art, mais, à cet effet, le service animations et culture de la mairie veillait au bon déroulement des opérations.DSC_0169 (1)

Autour de Danielle Bourdeaux qui s’occupait particulièrement des candidates et du spectacle, d’autres élus étaient chargés de la réception des convives. Ils s’activaient pour satisfaire le public et les accueillir individuellement. Ils avaient en charge l’organisation de toute la soirée, la préparation des candidates et celle du gymnase. Et Madame Bourdeaux s’était aussi occupée des répétitions et de la programmation. Elle remerciait tous ceux qui l’avaient aidée car c’est un travail d’équipe avec tous les jours des problèmes à régler pour qu’au final cette soirée se déroule au mieux.

Ce samedi matin, ils avaient été nombreux à venir prêter main forte à cette équipe restreinte pour la mise en place, Heureusement, pour tout ce groupe motivé, c’était toujours  Thierry Mazard de la société OCP, très connu dans le milieu des Miss, qui avait en charge le spectacle, aidé par des collaborateurs. De leur côté les jeunes prétendantes qui allaient monter sur scène avaient encore une dernière fois répété les chorégraphies tout comme les mannequins, dans l’après-midi. Mais ensuite passage chez la plupart des coiffeuses poussannaises qui participent depuis 2008, avec pour terminer maquillages et un peu de relâchement.

Le Dressing d’Isa et Isabelle Dupéré s’étaient occupés de certaines tenues tandis que la fleuriste locale, de Rosée d’étoiles, avait réalisé de très belles compositions. Et même le maquillage des jeunes Poussannaises était assuré par Jessica et Céline de l’institut Ambre et Sens. D’ailleurs, les commerçants de Poussan étaient remerciés pour les cadeaux offerts à toutes les candidates, la société GSM pour son soutien exceptionnel et Rosée d’étoiles pour ses compositions florales.pourDSC_0085 (1)

Pour cette élection 2018, 7 candidates allaient monter sur scène, Léna Sorribes, Marlysa Rességuier, Carline Pagnier, Elisa Matheau, Elora Leduc, Océane Garrouste et Laure Boureau. Même avec de l’entraînement, même si elles se soutenaient mutuellement, chacune d’elles avait l’estomac un peu serré, mais avait envie de se dépasser pour atteindre le titre suprême. Le compte à rebours était lancé dès 18 h pour la plupart des jeunes filles qui découvraient ce genre de cérémonie.

On y était presque, place au spectacle, à la musique, à la grâce. Tandis que les derniers convives se mettaient à table, l’apéritif était servi. La tension montait d’un cran. De la sonorisation, aux jury, l’on se concentrait, l’on discutait bien convivialement,

Tout était en place. Vincent, le présentateur et l’animateur habituel annonçait le début des festivités en indiquant que Poussan ouvrait toujours la saison des Miss et que cette année la commune ne dérogeait pas à la règle,,,. Dany Bourdeaux souhaitait à tous une agréable soirée en précisant qu’au-delà des candidates nous allions profiter d’un beau spectacle.

Sarah Soria représentant Tamara était applaudie, et assurait avec brio une transition entre 2017 et 2018 après avoir représenté Poussan dans différentes manifestations, presque toutes d’ailleurs.Mathilde Broutin, Miss Poussan 2016 nous faisait le plaisir de participer à cette fête,
Virginie Guillin, Miss Midi-Pyrénées 2016, ex candidate au titre de Miss France était très applaudie ainsi que la 1ère dauphine de Miss France, Aurore Kichenin, avec toutes les autres mannequins resplendissantes,

Le jury était toujours le même avec des membres spécialisés soit dans la couture soit dans le monde des Miss ou de la communication : Isabelle Dupéré, Marie-Charlotte…

Danielle Bourdeaux remerciait tous ceux qui avaient permis la réalisation de l’événement, Monsieur le Maire et surtout les candidates sérieuses et très gentilles et  les mannequins ouvraient la soirée par un défilé qui mettait le feu aux poudres question applaudissements sur des musiques entraînantes style américain, puis plutôt classique tout en finesse,

Pour rentrer dans le vif du sujet, les prétendantes montaient directement sur scène pour un premier show à l’américaine qui donnait déjà l’occasion aux supporters de déclarer leur soutien.
.Chacune d’elles précisait ensuite ses motivations et donnait des renseignements sur sa vie privée, sur ses études, ses loisirs.
Et toujours un petit clin d’œil à Poussan qu’elles apprécient souvent et qu’elles sont prêtes à représenter avec brio…

Auparavant Une première présentation des mannequins avait dévoilé le charme  et la féminité de jeunes fille reconnues au niveau régional sur une très belle chorégraphie. De l’élégance et de la jeunesse que l’on allait remarquer chez les prétendantes poussannaises.

L’on retrouvait peu après les mannequins  avec un show dansant puis les candidates poussannaises pour une démonstration et  une invitation à l’été avec cette fois-ci, des tenues balnéaires.
Les prétendantes défilaient avec aisance pour le plus grand plaisir des supporters qui donnaient de la voix. Sur des chorégraphies bien travaillées chacune des candidates se mettait en valeur.pourDSC_0041 (2)

Retour des mannequins pour interpréter quelques danses rythmées qui nous faisaient voyager en Amérique du Sud, dans un premier temps puis en Afrique centrale et du Nord, Une invitation au départ, du rythme de belles tenues, nous y étions…

C’était au tour de Sébastien Lorca qui nous interprétaient des tubes la chanson Française, modernes puis d’autres des années 80 jusqu’aux derniers d’actualité en remontant le temps avec près de 30 extraits allant de Claude François à M Pokora, cela durant plusieurs interventions dans la soirée.

Et si l’on appréciait son professionnalisme, son énergie et sa voix, l’on en profitait aussi pour se restaurer avec un grenadin de veau sauce morilles avec pommes de terre et marrons.

L’entracte avait permis au public de reprendre son souffle, de faire le point, de s’aérer et d’échanger les premières impressions sur les chances de chacune des postulantes. Même les membres du jury faisaient un rapide bilan sans toutefois tirer de conclusions trop hâtives. La seconde partie allait-elle renforcer leurs choix, C’était très délicat et cela allait dépendre des critères retenus, ?
En attendant, place à la convivialité et au repas que les convives semblaient déguster avec  délectation. Un minimum de bruit, tout allait bien , tout s’enchaînait à merveille,

Après la pause, alors que le déroulement avait été modifié pour le service l’on avait repris avec Sébastien qui réveillait alors le public, en réalisant un karaoké géant entre Michel Delpech et Johnny Hallyday, avec aussi de la Variété américaine et des standards du Disco, tout ce qu’il fallait pour inviter le public à se lever et à danser, ou pour les plus calmes à chanter, Des instants d’euphorie toujours très sympathiques qui devraient se répéter souvent, Départ en Chine avec Aurore et ses camarades mannequins ,un show dansant des mannequins toujours sur en relation avec le dépaysement.elorDSC_0203 (1)

Les prétendantes revenaient pour un passage en robe de soirée qui était impeccable et qui fut peut être décisif toujours en présentant des chorégraphies bien travaillées, Les supporters se faisaient entendre, C’était le bon moment.pourDSC_0148 (1)

Place ensuite à la Compagnie itinérante Leenka, avec des danseurs de qualité, Un émerveillement pour la plupart des spectateurs , avec un spectacle hors normes tant pas sa puissance que par le style à la fois décalé mais toujours avec grâce et homogénéité, quelquefois surprenant mais toujours captivant, sur des supports musicaux allant de piaf à des musiques contemporaines jusqu’au french Cancan endiablé. Un triomphe, le temps passait très vite.

Dernier passage des mannequins en robes de mariée, de la créatrice balarucoise, Isabelle Dupéré, imaginative et toujours dans « le vent ». Que de beauté entre mannequins et robes, les unes embellissant les autres et inversement, avec un florilège de nuances et de couleurs toujours adaptées à des jeunes filles bien gracieuses..

les jeunes candidates étaient revenues en tenue de soirée, arpentant le podium où crépitaient de nombreux flashs. Chacun avait apprécié la grâce des jeunes filles.

Tandis que le voyage s’était poursuivi  avec deux de nos mannequins, Virginie Guillin et Sarah Soria, toujours aussi belles, l’on sentait que la phase finale avait été déterminante.

Le sort en était jeté, il fallait attendre les délibérations du jury. Ses membres se concertaient durant ce magnifique défilé. Aussi belles l’une que l’autre, Virginie Guillin et les Mannequins y participaient.elorDSC_0222

L’ensemble des jeunes filles étaient réunies pour une dernière présentation que le public accompagnait par ses applaudissements soutenus. L’on approchait du résultat. Monsieur le Maire et Danielle Bourdeaux montaient sur scène. Les élus précisaient encore  » que cette soirée avait été magnifique et que chacune des candidates pouvait être félicitée pour son engagement en alliant l’élégance,  la beauté et le naturel de la jeunesse, mais aussi un travail soutenu qui avait porté ses fruits », Tous les partenaires et les sponsors comme l’entreprise GSM, ainsi que tous les participants étaient félicités. Dany Bourdeaux remerciait encore les Poussannais présents, et ceux qui avaient œuvré pour que cette élection soit exceptionnelle et soit une réussite.pourDSC_0225Les spectateurs étaient impatients. Étaient déclarées seconde dauphine, Marlysa Rességuier et première dauphine, Léna Sorribes.pourDSC_0231
L’on retenait son souffle. Les candidates accrochaient leur regard à leur famille et annonçait : « Miss Poussan 2018, Elora Leduc ».pourDSC_0238

Tandis que de longs applaudissements saluaient l’élue du jour, ceint de son écharpe et couronnée,  Elora avait les yeux qui brillaient», se maîtrisait et réalisait ce qui lui arrivait, illuminant la salle par son sourire discret mais empli de lumière, en saluant le public et en allant à sa rencontre.elorDSC_0222 Revenant sur l’honneur qui lui était offert, elle se prêtait avec douceur et gentillesse à la séance photos, comme toutes les jeunes filles, très sollicitées.elorDSC_0266

Si elle aime l’équitation, à 16 ans elle sait allier la féminité et la grâce avec le sport, Elle compte porter haut les couleurs de Poussan en essayant d’être très disponible et d’illuminer la commune par sa présence lors des manifestations. A long terme elle voudrait travailler dans la Mode et la Beauté, être maquilleuse.

2018 sera une année bien remplie avec des rendez-vous comme celui du Carnaval dans 3 semaines et des études à poursuivre mais ce 1er titre va lui donner des ailes. C’était le moment des cadeaux, une façon de remercier toutes les candidates.elorDSC_0277
Entraînées par la commission « animation », elles ont travaillé sans relâche pour Poussan, depuis près d’un mois et toutes, sans exception, peuvent être félicitées. 

Cliquez sur les photographies pour les agrandir.

2018, une année pour réussir ensemble

mairDSC_0095 (1)Ce jeudi 4 janvier, pour bien commencer l’année, face à un public nombreux qui l’a écouté avec sérieux et attention, Jacques Adgé, accompagné par le conseil municipal, présentait ses vœux à la population poussannaise. Pour cette présentation, entouré par les maires de nombreuses villes de la nouvelle Agglomération (Balaruc-les-Bains, Bouzigues, Gigean, Loupian, Mèze, Montbazin), en présence du député de la Circonscription, Jean-François Eliaou,  d’Antoine de Rinaldo, 1er Vice-Président de Sète Agglopôle méditerranée, d’André Lubrano, Conseiller Régional de la Région Occitanie, accompagnés de représentants d’autres communes dont des adjoints de Sète et Villeveyrac, le Maire de Poussan profitait de cette occasion pour revenir un court moment sur la période qui vient de s’achever.mairDSC_0028 (3)

Il insistait sur les évènements tragiques qui ont marqué 2017 : les attentats qui ont encore fait leur lot de victimes innocentes, la disparition de personnalités, et pour certains celle de leurs proches ou de membres de leur famille. Il pensait particulièrement aux familles des 6 adolescents, anéanties par la perte de leurs enfants dans ce terrible accident à la veille des fêtes de Noël.  Pour rendre hommage à la mémoire des disparus en solidarité avec leurs familles, il invitait l’assistance à respecter une minute de silence.

 Toujours pour cette année 2017 il précisait que ce fut une année marquée par les enjeux électoraux et ses nombreux rebondissements : les primaires, les élections présidentielles et législatives auront tenu le devant de la scène pendant pratiquement 12 mois.mairDSC_0037 (1)

« Un nouveau Président a pris ses fonctions. Si ce n’est pas forcément celui que prévoyaient les sondages, les français l’ont tout de même choisi sur un programme bien établi et une volonté de renouveler le paysage politique. L’élection de la chambre des Députés a d’ailleurs confirmé la tendance en désignant une majorité issue du mouvement présidentiel « En Marche » qui n’existait pas six mois auparavant. Nous avons donc également un nouveau Député, qui nous a fait l’amitié de sa présence lors de la cérémonie du 11 novembre à Poussan. »

Pour Jacques Adgé, le début de ce mandat présidentiel a été marqué par des ruptures et des innovations : le travail par ordonnances, tout en consultant les partenaires sociaux et institutionnels a permis par exemple de gagner beaucoup de temps sans passer par le Parlement et de réformer de manière importante le domaine fiscal et celui de l’emploi, entre-autre. Au niveau des collectivités, pour lui, la réforme fiscale a entraîné une réduction des impôts locaux pour les habitants :

« Ainsi, à Poussan pour l’année 2017, 13,57% des foyers seront exonérés de la taxe d’habitation ; en 2020 ce sera 82,49 % ce qui représente plus d’un million d’euros de réduction. »mairDSC_0024 (3)

Cependant ces impôts représentent aussi une ressource indispensable pour le fonctionnement de notre commune. La somme attribuée par l’État en compensation et qui devrait correspondre aux sommes encaissées en 2016 sera suffisante pour 2018. Mais pour la suite, nous devrons être vigilants pour ne pas avoir à subir une diminution de nos recettes, synonyme d’une dégradation du service public.

« Impôts locaux pour les habitants : à Poussan pour l’année 2017, 13,57% des foyers seront exonérés de la taxe d’habitation ; en 2020 ce sera 82,49 % ce qui représente plus d’un million d’euros de réduction.

Cependant ces impôts représentent aussi une ressource indispensable pour le fonctionnement de notre commune. La somme attribuée par l’État en compensation et qui devrait correspondre aux sommes encaissées en 2016 sera suffisante pour 2018. Mais pour la suite, nous devrons être vigilants pour ne pas avoir à subir une diminution de nos recettes, synonyme d’une dégradation du service public.

Comme Saint-Thomas, nous attendons de voir la pérennisation de cette compensation, en espérant que ce ne sera pas une promesse de gascon… »mairDSC_0033 (1)

Il donnait un second exemple avec la fin du dispositif des emplois aidés car si chacun a son approche, l’on peut s’interroger sur la pertinence de ce type de contrats aidés, dont certaines structures ont abusé sans avoir les moyens de les pérenniser. Pour lui, il aurait été quand même plus opportun et plus logique de ne pas promulguer ces ordonnances la veille de la rentrée scolaire, ni en début d’exercice pour les associations et pour les structures qui en étaient les principaux bénéficiaires.

Il tenait à préciser : « chez nous ce n’a pas été un gros problème car nous en avions très peu. Les quelques contrats qui n’étaient pas renouvelables avec le passage de la semaine à quatre jours ont été transformés en contrats privés. Pour les contrats d’avenir de trois ans, nous en avons pérennisé quatre et le cinquième a rompu son contrat. Nous avions anticipé les départs à la retraite ce qui nous a permis de pérenniser tous ces contrats. Hasard du calendrier ou décision visionnaire, faites votre choix. Je dis merci aux élus délégués au ressources humaines, on peut appeler ça  de la bonne gestion. »mairDSC_0056 (1)

Le Maire de Poussan poursuivait par l’autre changement important au début de l’année 2017, la fusion de Thau Agglo et de la CCNBT devenus Sète Agglopôle Méditerranée. Avec le recul d’une année de fonctionnement, il tenait à souligner le travail extraordinaire accompli par les élus et surtout les services communautaires et leur personnel. Même si ce n’est pas encore parfait, harmoniser les compétences et la fiscalité des deux structures n’a pas été de tout repos car il y avait des compétences quasiment identiques mais souvent des taux financiers différents et la principale difficulté a été d’imposer dans le temps une fiscalité égalitaire.

« Une compétence que nous n’avions pas à la CCNBT celle du transport, sera assumée par Sète Agglopôle Méditerranée. Les bus de la SAM assurent neuf aller-retour Poussan/Sète par jour depuis le 2 Janvier 2018. Pour le ramassage scolaire et les lignes vers Montpellier il n’y a pas de changements. »mairDSC_0045 (1)

« Deux nouvelles compétences obligatoires seront prises en compte : le pluvial (création et entretien) et la nouvelle loi GEMAPI concernant la prévention des inondations. Au vu de l’importance des futurs travaux à engager sur certaines communes, une nouvelle taxe a été créée. Encore me direz-vous, mais c’est pour la bonne cause : notre sécurité est en jeu. Il a été noter que l’assemblée a eu la sagesse de ne pas voter le taux maximum, loin s’en faut. »

Car la fusion a imposé un mode de fonctionnement différent lié aux nouvelles contraintes budgétaires et à une structure qui n’était pas familière. Cependant, les décisions, momentanément subies, sont restées positives malgré les difficultés de mise en place.

Et il rajoutait : « nous avons vécu une année pleine, riche en participations et en projets nouveaux, une année intense de transition et de travaux, mais qui donnera une dimension nouvelle à notre territoire commun, pleine de promesses pour son avenir.« 

Il se recentrait rapidement sur la ville de Poussan : « Nous commençons 2018 avec l’aboutissement d’un projet à long terme qui nous a mobilisé pendant des années : notre Plan Local d’Urbanisme est aujourd’hui officiellement applicable. Ce document légal est particulièrement important pour encadrer le développement urbain de notre ville. Il permet d’anticiper les besoins et de prévoir les aménagements et les équipements nécessaires à une croissance harmonieuse et au maintien de notre qualité de vie »

Un événement douloureux tout de même avec le manque de logements sociaux par exemple car la commune va être mise en carence, avec en prévision une amende importante annoncée à 500 000 euros, mais comme ces amendes sont plafonnées, la commune devra être amputée de 220 000 euros environ.

« Oui, il faut admettre que nous sommes très en retard par rapport à la loi SRU et les causes sont nombreuses. Ce sont les mêmes que celles des petites communes rurales qui ont connu un développement démographique très important en très peu de temps et avec des contraintes administratives complexes. »mairDSC_0050 (1)

Avec les obligations antérieures de la loi SRU datant de 2013, où toutes les Communes n’avaient pas les mêmes obligations, les difficultés et le retard pour voter le Plan Local d’Urbanisme n’ont pas arrangé les choses. La Municipalité a choisi en toute conscience de ne pas trop concentrer de logements dans un même secteur, notre POS ne donnant pas de pourcentages de logements sociaux, contrairement au PLU. »

Jacques Adgé expliquait que la Mairie venait de livrer 18 logements sociaux à la Fontette, qu’elle aurait pu sur la même surface en faire 80 voir 100  mais comment insérer de grandes barres de logements sociaux dans des lotissements anciens composés de villas individuelles.

Ce n’est pas sa conception   de l’urbanisme et notre qualité de vie de dénaturer un quartier en dévaluant le patrimoine existant. « Nous avons pu fixer ces limites dans la mesure où nous étions maître du foncier, ce qui n’aurait pu se faire avec des terrains privés. Certains services de l’État viennent d’ailleurs de nous refuser la construction de 18 logements sociaux et d’une douzaine supplémentaires sur les 2 ans à venir. »

« Les données ne sont pas les même sur la future ZAC Sainte-Catherine Marqueval où 30 % de logements sociaux sont prévus dans l’aménagement d’ensemble de ce quartier, avec des équipements collectifs adaptés. Il y a peu il fallait 20 % de logements sociaux sur les communes de plus de 3500 habitants, mais une ministre a voulu marquer son bref passage en donnant son nom à une loi et en augmentant le taux à 25 %. »

« Je ne pense pas qu’il y ait dans notre pays 1000 Communes qui soient à 20 %, et on nous en impose 25 %, en taxant mêmes celles à 20%. »

Pour lui, « c’est du racket ! »

Cette année encore, comme depuis 4 ans, précisait-il, il n’y aura pas d’augmentation des impôts communaux tout en réussissant  à réaliser des investissements à un niveau encore supérieur.

La situation financière et comptable  permet de recourir à l’emprunt sans  pénaliser la commune. Il remerciait chaleureusement et respectueusement Ghislain NATTA, Adjoint Délégué aux Finances qui œuvre bien efficacement à la bonne tenue des finances, aidé par, le personnel.

Et il illustrait son discours : « Une bonne santé financière car l’encours de la dette diminue de 6362 K € à 4845 K€, soit moins 24% de 2012 à 2016, traduisant un processus de désendettement régulier qui entraîne une baisse sensible des charges financières. L’encours moyen de la dette par habitant chute en 2016 à 825 € par habitant alors qu’il est de 1275 € pour la strate départementale. La dette représente seulement 3,64 années de CAF brute, beaucoup de collectivités souhaiteraient être dans notre situation. »

Pour 2018, il désire poursuivre une politique de création, de rénovation et d’entretien des équipements publics à travers de nombreux travaux. Des investissements conséquents qui permettront d’améliorer le bien-être et la sécurité des concitoyens.

Avec : la rénovation des locaux au jardin public, avec la finalisation des toilettes publiques et la rénovation de futurs locaux pour les associations puis avec la réfection de la rue de la salle.

L’année 2018 devrait voir la réfection totale de la rue de la république, la rénovation et la mise aux normes des Halles, de la place et des 2 rues mitoyennes.

La deuxième et dernière tranche de rénovation de la circulade est aussi prévue avec la création d’un parking attenant. Un deuxième parking envisagé à proximité du centre reste tributaire de la vente amiable d’un bâtiment.

Concernant les économies d’énergie, la rénovation de l’éclairage public continue et touche à sa fin (encore 1 an d’efforts). Ces investissements entraîneront des économies d’énergie très conséquentes en fonctionnement et par conséquent des importantes réductions des factures financières.

Dans le cadre de la rénovation énergétique, le remplacement des huisseries continuera à la MJC, aux écoles et dans les bâtiments communaux. La Mairie va d’autre part lancer un appel à projets pour certains de ces bâtiments pour l’implantation de panneaux photovoltaïques. Avec le principe d’auto consommation, elle pourra gagner en autonomie énergétique, au complexe sportif notamment.mairDSC_0051 (1)

« économies conséquentes pour le fonctionnement qui permettent un retour positif sur l’investissement. »

Avec l’équipement progressif du parc municipal en véhicules électriques et la pose d’une borne publique de recharge, d’autres projets d’économie d’énergie sont aussi à l’étude.

La Mairie poursuivra également le chantier très important de mises aux normes des bâtiments communaux pour l’égalité des chances d’un coût de 900 000 €. Cette mise en accès des établissements recevant du public concerne les handicapés et personnes à mobilité réduite.

Et bientôt ce sera le tour de la mairie avec la création d’une nouvelle salle du Conseil Municipal et de mariage accessible par un ascenseur et par une passerelle à l’arrière de la bâtisse. Le début du chantier est prévu en début d’année.

Jacques Adgé saluait alors  le travail des élus municipaux et des représentants de la société civile :

« Concernant la sécurité publique, nous avons lancé un programme ambitieux de création d’un réseau de vidéo-protection performant avec salle de contrôle au poste de police »

« La 1ère tranche de la pose de caméras a commencé et sera suivie dès cette année 2018 de la 2ème tranche, pour un total de 25 caméras réparties dans les points stratégiques de la ville. »

« En outre, la qualité des services proposés autour du scolaire est un facteur d’attractivité. Les petits Poussannais bénéficient de nombreuses activités, sorties, séjours, classes transplantées, avec une charge financière très modique pour les parents. »

« D’autre-part, une antenne des assistantes maternelles vient d’ouvrir sur Poussan  et propose aux petits Poussannais, Gigeanais, Montbazinois et à leurs parents un lieu d’échange et d’apprentissage. »

Il saluait également le travail du CCAS qui s’implique dans de nombreuses missions en plus de la banque alimentaire, sachant que le travail ne manque pas en ce moment.  Il remerciait alors l’équipe de l’Adjointe à l’agent, ainsi que les bénévoles de la banque alimentaire, tout comme ceux s’occupant de la culture qui a pris cette année un accent italien avec la très belle exposition Léonard de Vinci qui a rencontré un grand succès populaire et a attiré sur notre ville les projecteurs des médias régionaux et nationaux.

« La programmation culturelle a trouvé son rythme avec les songes d’automne, le festival d’Arts et d’Agapes, qui mettent en valeur notre ville, son patrimoine, ses artistes dans leur diversité. Festival collaboratif proposé par le service culturel avec une mention spéciale pour tous les Poussannais qui ont participé à la création du spectacle d’ouverture. Les festivités si nécessaires au lien social sont partagées entre le comité des fêtes qui en assure une bonne partie et la commission festivités qui s’occupe elle du 14 Juillet, de l’élection des Miss… ainsi que le comité carnaval qui gère cette grande manifestation de l’exubérance poussannaise. Un grand merci à toutes et tous, continuez, nous avons besoin de vous. »

Côté sport, il précisait que la ville soutient activement la pratique des sports, avec des installations de qualité : gymnase, stades, dojo, skate-park, salles de musculation, mises à la disposition des écoles, du collège et des associations. Le service des sports qui gère ces équipements propose également des manifestations pour mettre en valeur le tissu sportif : olympiades des écoles, soirée des trophées, journée sport pour tous.

Pour mieux communiquer et diffuser les nombreuses manifestations du calendrier poussannais et rendre compte à ses habitants de la vie de la commune le service communication vient de mettre en place, après le site et le blog, une page Facebook. Il accompagne également l’évolution de la ville dans le numérique avec la mise en place des outils informatiques indispensables : dématérialisation des finances, équipement en vidéo-projecteurs des écoles, raccordement en réseau des sites municipaux.

« Je voudrais comme chaque année remercier les forces vives de notre ville que sont les responsables associatifs, sportifs, culturels ou caritatifs et leurs bénévoles. Ils se dévouent tout au long de l’année pour leur structure, par passion souvent, mais aussi pour rendre service aux autres. Des remerciement aussi pour les élus du Conseil Municipal qui travaillent au quotidien pour faire avancer la machine municipale. »

Il terminait en remerciant le personnel communal dans son ensemble qui supporte au quotidien une charge de travail qui en surprendrait plus d’un avec particulièrement le service administratif, qui pendant 5 mois n’a plus eu pour le diriger ni DGS ni DGA et qui a quand même géré avec l’aide du Maire et de 2 Adjoints en particulier cette absence prolongée de direction.

Depuis le mois d’août, les choses se sont normalisées et jacques Adgé en profitait pour saluer l’arrivée de Michaël Desquerre qui est notre nouvel attaché territorial et qui a remis le train sur de bons rails en peu de temps.mairDSC_0075 (1)

Le Maire se Poussan concluait : « je vous souhaite en mon nom et en celui du Conseil Municipal une année nouvelle pleine d’espérance, de santé et de prospérité. Que cette année emmène aussi plus de sérénité, la fin des guerres dans le monde et donc la paix.

Bonne et heureuse année à toutes et tous, ce n’est qu’ensemble que nous réussirons ! »

Les élus et le public venu nombreux entonnaient « La Marseillaise » chantée avec beaucoup de conviction avant que ne soit remis comme prévu, par Miss Poussan 2017 accompagnée par sa 1ère Dauphine,  le prix de la plus belle décoration des vitrines de Noël.

26 commerçants locaux ont participé à ce concours bien sympathique tandis que 980 personnes ont voté.mairDSC_0080 (1)

Le prix revenait à « Immobilier transactions AXA » tandis qu’un tirage au sort parmi les votants était effectué pour les remercier : Joël Abel était l’heureux gagnant.mairDSC_0086 (1)

Avec de très nombreuses huîtres sur les tables pour soutenir les conchyliculteurs, les Poussannais et le public présent étaient invités à partager un apéritif dînatoire, un moment convivial qui était l’occasion de se retrouver après les fêtes de fin d’année pour repartir de plus belle en 2018.AXACapture

 

 



Poussan félicite les sportifs qui se sont illustrés en 2017

tropDSC_0081 (2)Cliquez sur la photo pour l’agrandir.

La Mairie organisait ce vendredi 15 décembre 2017 une soirée de remise de récompenses aux sportifs poussannais qui se sont distingués au cours de l’année 2017 ainsi qu’à certains des clubs sportifs locaux. Depuis 10 ans cette remise de récompenses intègre aussi les jeunes. tropDSC_0006 (39)

Pour cette 14ème soirée, la Mairie allait récompenser de nombreux sportifs avec de très bons résultats en équipe et en individuel au niveau départemental, national voire même international et surtout des sportifs étant montés sur des podiums.Pour Jésus Valtierra,  adjoint au maire délégué aux sports, c’est un signe de vitalité avec la remise de nombreuses récompenses dans de nombreuses catégories différentes : Il précisait que des bénévoles allaient être associés à cette soirée car il est  important de les mettre en avant.tropDSC_0011 (30)

 Miss Poussan, Tamara Foncias,  et plusieurs élus délégués aux sports l’accompagnaient pour remettre les trophées assez nombreux.

« Nous terminons cette année 2017 avec beaucoup de sportifs ayant fait des podiums dans les différentes disciplines sportives présentes dans notre commune et nous en sommes très fiers. C’est toujours pour mes collègues de la Commission des sports, que je remercie pour leur engagement à mes côtés, et moi-même un grand plaisir d’accueillir ici les athlètes qui se sont distingués au cours de l’année. » Précisait Jésus

Il tenait à remercier tous les compétiteurs jeunes et moins jeunes, ainsi que toutes les Associations sportives du village pour leur dynamisme et leurs compétences. sans oublier ceux et celles qui évoluent dans d’autres clubs, car ils représentent aussi  les couleurs de notre commune dans leurs performances.tropDSC_0017 (22)

« C’est la raison pour laquelle nous sommes heureux de récompenser toutes celles et tous ceux qui ont fait des podiums et d’encourager tous les autres. Nous n’oublions pas de saluer tous les bénévoles et les responsables qui par leur engagement nous aident à porter haut les couleurs de notre ville. Ils donnent leur passion, leur expérience et leur temps pour la réussite sportive des clubs de notre ville. POUSSAN depuis de nombreuses années à la volonté de promouvoir le sport et a élaboré une véritable et solide politique en la matière. Aux travers des Associations et des clubs, la commune soutient le sport dans son ensemble. Grâce aux côtés positifs de nos échanges au cours de nos réunions, nous pouvons apporter des améliorations. Nous sommes tous fiers des équipements sportifs de POUSSAN. » Rajoutait-il.

 « Les membres des clubs et les invités avaient été reçus individuellement par les organisateurs puis ils avaient pris place autour de tables pour que cette soirée soit conviviale.

D’ailleurs les élus n’oubliaient pas de saluer tous les bénévoles et responsables qui ont d’une certaine manière porté haut les couleurs de notre ville en donnant de leur temps et de leur passion à la réussite sportive de tous.

Une minute de silence était observée en mémoire des collégiens disparus lors du terrible accident de Millas, près de Perpignan.tropDSC_0023 (16)

L’on débutait par le billard : avec Thierry PALAU, champion de la région Occitanie au billard français en Régional 3 partie.tropDSC_0025 (14)

Puis venait  le BREAK  DANCE  THAU  CLUB,      3ème  par  équipe  du  championnat  d’occitane  de  Break-­‐dance  fin  septembre   2017.  Avec   Ruben  ADGE,   Arthur  POURTIER,     Gabriel  PETIT,     Lohann  ARNAUD. COURSE.

Et l’on enchaînait avec la course à pied avec l’ENTENTE POUSSAN BALARUC LE VIEUX -­‐tropDSC_0026 (14)

Corinne HREN : 1ère Master 2 Féminine au Trail de Veydrac à Villeveyrac -­‐

Olimpia KULA : 3ème Sénior féminine aux Foulées de Balaruc -­‐

Agathe GARCIA : 3ème Sénior féminine aux Foulées de Montbazin -­‐

Arnaud LEDUC : 3ème au scratch des foulées arts et natures à Montagnac 3ème Master 1 au marathon de Lavérune 3ème Master 1 au semi marathon de Teyran -­‐

Fabien CHAVES : 3ème Sénior aux Foulées de Montbazin et au Trail urbain de Sète -­‐

Laurent GIMENEZ : 2ème Sénior aux Foulées de Montbazin ; 1er au Trail des Barjots à St Paul et Valmagne

Julien TAELMAN, Laurent GIMENEZ et Jérôme VALTIERRA participaient.tropDSC_0043 (7)tropDSC_0038 (8)

Le monde de l’équitation était à l’honneur avec de nombreux récompensés dont :

Emma  FISCHER  :  Médaille  d’Or  Horse  Ball  club  excellence  6

Le CAP  FOOTBALL  était bien représenté lui aussi par l’équipe  U  11  invaincue  lors  de  la  1ère  phase  qui a  accédé  au  niveau  2   pour  le  seconde  phase     Clément  CHAUZY,       Paul  DEFLANDRE  ,       Kyllian  DONZOVA,       Thomas  HERNANDEZ,     Loris  MARTINEZ,       Marouane  MINGORANCE,       Valentin  PINTO  TEIXEIRA,       Nathan  SANS  BOEDOT     Diego  BADAUSKA,       Nino  CLADERA,     Arthur  KIRSH,     Charlie  MICELItropDSC_0030 (12)

Puis venait la Gym avec sur scène : avec de jeunes sportifs :     

-­‐  CAZENOVE  Sacha  :  vice  champion  régional  par  équipe  catégorie  Coupe   Formation  7-­‐10  ans.    tropDSC_0033 (11)

-­‐  VALE  Elisa  :  3ème  au  championnat  régional  individuel  en  catégorie   Nationale  B  14  ans.

-­‐  PREVAULT  Florian  :  Champion  départemental  et  régional  individuel   catégorie  National  14  ans.         Champion  départemental,  vice  champion  régional  et  troisième   en  zone  en  équipe  Trophée  Fédéral  12  ans  et  plus.

-­‐  PUPIER  Adam  :  Vice  champion  régional  individuel  catégorie  National  10   ans. Champion  départemental,  champion  régional  et  champion  de   France  en  équipe  Nationale  B  10-­‐11  ans.

-­‐  BOURDON  Axel  :  Champion  départemental,  champion  régional,    1er  de  la   zone  sud  ouest  et  6ème  au  championnat  de  France  individuel  catégorie   Trophée  Fédéral  10-­‐11  ans. Champion  départemental,  champion  régional  et  champion

Suivie par  la GYM  GRS  BALARUC  avec  LEA  CAZENOVE         Championne  départementale         championne  régionale        3ième  a  la  demi  finale  de  championnat  de  France    catégorie  DC  4  (Divi).tropDSC_0034 (9)

Les forts effectifs se présentaient :tropDSC_0038 (8)

POUSSAN  THAU  HANDBALL

 -­‐ Moins  de  15  ans  Garçons  équipe  1  :  3ième  au  Championnat   Départemental

–Moins  de  13  ans  Garçons  équipe  1  :  3ième  au  Championnat  Départemental

    -­‐ Résultats  Individuels  :         o Séléction  Comité  de  l’Hérault  :    -­‐ Naïl  MEHENNI   -­‐ Lilou  HETMANIAK   -­‐ Eya  BODIN   -­‐ Anastasia  AUZEB

Pôle Espoir à Nîmes : Thomas TabaraccitropDSC_0039 (8)

-­‐ Moins  de  15  ans  Garçons  équipe  1  :  3ième  au  Championnat   Départemental     KEVIN  FORESTIER     BAPTISTE  FAVAS     MATT  NOURRISSON     JAËL  CARRERAS     NICOLAS  CABROL     ALEX  BERAUD     JOHANN  SERRANO     MATHEO  RODRIGUEZ     ROBIN  DURAND     FLORIAN  DUCHENE-­‐LETROU     LUCA  PAOLUCCI     TEO  HETMANIAK     MAXIME  PY     THEO  AJACQUES     THOMAS  CABOT     ALEXANDRE  GOSSET

 -­‐ Moins  de  13  ans  Garçons  équipe  1  :  3ième  au  Championnat  Départemental     RESSEGUIER  JOLAN   BAUBY  THOMAS   JALABERT  AXEL   MUXARD  LILIAN   RAZAT    MARTIN   PAOLUCCI  MATHIS   VINCENT  ENZO   DI  CARLO  FABIO   GOSSET  VINCENT   COMBENAL  ROMAIN  CARENZO CLEMENTtropDSC_0045 (7)

Il en était de même pour le JAP avec le Judo et le Sambo et plus de 55 sportifs récompensés dont nous ne citerons que les seniors :

Sonia  DELLONG   Sénior  -­‐60Kg   2d  Coupe  régionale  de  sambo   Poussan               Sénior  -­‐56Kg   Vice  Championne  de  France  sambo  Poussan               Championne  d  Occitanie  sambo  Toulouse

Jean-­‐Bernard  RIGAL   Sénior  -­‐100Kg   3  ème  Coupe  régionale  de  sambo  Poussan

  Didier  VHSUT   Sénior  -­‐81Kg   3ème  Grand  prix  judo    St  Laurent  de  la  Salanque  (66)

Anthony  ZOLLI   Sénior  -­‐71Kg   1er    Grand  prix  judo  St  Laurent  de  la  Salanque  (66)

Dominique  BACCINI   MasterA/B  -­‐   3  ème  Coupe  régionale  de  sambo  Poussan  100Kg               3ème  au  Championnat  de  France    Clermont   Ferrand

Fabrice  BARBE   Master  -­‐100Kg   3ème  Championnat  du  Monde  de  Sambo  oct.2016  Croatie       Master  B  -­‐100Kg   2d  au  Grand  prix  judo  de  St  Laurent  de  la  Salanque  (66)

Thierry  COLIN   Master  C+100Kg   Champion  du  Monde  de  sambo  oct.2016  Croatie           Sénior+100Kg   2d  Coupe  régionale  de  sambo   Poussan               Sénior  +100Kg   3ème    Grand  prix  judo  St  Laurent  de  la  Salanque  (66)       Master  C    +100Kg   Champion  de  France  sambo  Clermont  Ferrand           Master  C  +100Kg   2d  Championnat  d  Occitanie  sambo  Toulouse

  Stéphanie  BOULIC   Master  A    -­‐56Kg   3  ème  Coupe  régionale  de  sambo  Poussan               Championne  d  Occitanie  sambo  Toulouse

                                  J.Claude  FALCONE   Master     Vice  Champion  de  France  sambo  Clermont  Ferrand               Champion  d  Occitanie  sambo  sportif  Toulouse               Champion  d  Occitanie  combat  sambo  Toulouse

Franck  GOMEZ       Vice  Champion  de  France  sambo  Clermont  Ferrand

Cyril  OLIVIER   Master  A    -­‐82Kg   1er  Coupe  régionale  de  sambo  Poussan           Master  A    -­‐74Kg   3  ème  Championnat  de  France  sambo  Poussan           Master  A    -­‐82Kg   Vice  Champion  du  Monde  de  sambo  oct.2016  Croatie       Master  A    -­‐74Kg   Champion  de  France  sambo    Clermont  FerrandtropDSC_0050 (5)

     Gilles  PASTRE   Master  C  -­‐82Kg   Vice  Champion  de  France  sambo  Clermont  Ferrand               7ème  Championnat  du  Monde  de  Sambo  oct.2016  Croatie

Sonia  PUCHOL   Master  A  -­‐68Kg   Championne  d  Occitanie  sambo  Toulouse

Didier  SERRANO   Master  C  -­‐90Kg     Champion  de  France  sambo  Clermont  Ferrand           Master  C  -­‐100Kg   2d  Championnat  d  Occitanie  sambo  Toulouse           Master  C  -­‐90Kg     7ème  Championnat  du  Monde  de  Sambo  oct.2016  Croatie

Yannick  VIROLE   Master  A  -­‐82Kg   Champion  de  France  sambo  Clermont  Ferrand               7ème  Championnat  du  Monde  de  Sambo  oct.2016  Croatie

Montaient alors sur scène des habitués de la soirée des trophées : les membres de l’Olympique sportif Thau et Garrigues. (Tir)tropDSC_0067 (3)

Frédéric GOUNELLE:  1ER  en  équipe  et  2ème  en  individuel  en  Championnat   départemental   d’armes  anciennes,  1ER  en  équipe  et  1er    en  individuel  en   Championnat  régional.

Michel  GOUNELLE  :  1ER  en  équipe  et  3ème  en  individuel  en  Championnat   départemental  d’armes  anciennes,  1ER  en  équipe  et  5ème      en  individuel  en   Championnat  régional  ,  1er  au  Championnat  régional  Arquebusier.

  Maxime  GOUNELLE  : 1ER  en  Championnat  départemental  de  carabine  ,  2ème       au    Championnat  régional    de  carabine,  1er  au  Championnat  régional   Arquebusier.

Michel  RAJA  :  Champion  départemental  et  régional  en  colt  en  équipe  et  en   individuel.

Gilles  RAJA  :  Champion  départemental  et  régional  en  colt  en  équipe  et  en   individuel.

Cédric  RAJA  :  Champion  départemental  et  Régional  en  équipe  pistolet  duel.

 A l’honneur, Tom SANFILIPPO : jeune sportif avec de très bons résultats en athlétisme qui n’avait pu se libérer.DSC_0074 (2)

Et deux cyclistes de l’ECP  VELO     -­‐

Pierre  Barby  et Cyril  Corrales qui  ont  fait  équipe  ensemble  lors  du  raid  multisports  de  Taill’aventure  à   Lunas  dans  les  hauts  cantons  de  l’Hérault  et  qui  ont  terminé  3éme  au   classement  général. Ils  ont  participé  à  plusieurs  raid  cette  année  dans  le  sud  de  la  France  avec   notamment  une  participation  aux  championnats  de  France.tropDSC_0070 (3)

L’on n’oubliait pas Le tennis, le Club de Poussan :

Avec :

son  Equipe  2    Masculine  division  1  :    Vice  Championne  de  la  Coupe  de  l’Hérault  :   Nicolas    BORDENAVE,     Stéphan  DE  LA  HOZ,     Nicolas  BERNARD,     Olivier  FLECHEUX

  son Equipe  13  /  14  ans  Garçons  :  Demi  Finaliste  de  la  Coupe  des  Jeunes   Garçons  avec   Baptiste  PIQUERAS,     Mathieu  GOUJON,     Guillaume  DAUMUR,     Timéo  GRATALOUPtropDSC_0061 (3)

Et le club de pétanque de la Boule Poussannaise avec  l’équipe Championne  de  l’Hérault  par  équipe   qui accède  en  2ième Division   avec  BOURDON  Yvan     GUIBAL  Laurent      OMONT  Philippe     BOIS  Julien        CORTES  François        ESPINAS  Marius  et  Georges   LECOMTE    Sylvie    et  Maxime     HOFFMANN  Salam     CADILHAC  Lionel        FERNANDEZ    Adocomme

 L’on appréciait aussi le retour des membres de l’USP Tambourin qui étaient alors félicités : tropDSC_0062 (3)

Benjamins  :  Championnes  de  France  et  Vainqueur  de  la  Coupe  de   l’Hérault.     THOMAS  Kalvin,     DONZOVA  Kyllian,     CLADERA  Nino,     COUSINIER  Enzo,     CAZENOVE  Eléa,     CAZENOVE  Sacha,   CLADERA  Lény.   tropDSC_0064 (3)

  -­‐    Féminines  A  :  Championnes  de  l’Hérault  &  de  France  en  salle       pour  la  18ème  fois  dont  17  consécutives  &  Vice-­‐championnes  d’Europe.    CAZZANI  Marion,     POURTIER  Sylvia,    AUDIBERT  Muriel,     GIBELIN  Marion,     LOUAPRE  Maga  tropDSC_0057 (4)

Et le retour du MOTO  CROSS  avec :

  -­‐    Jamie  Mc  CANNEY  vice  champion  du  monde  d’enduro.

-­‐ Paul  POYETON  champion  de  ligues  125cc

-­‐ Noham  DABBOUE  3ieme  du  championnat  de  ligue  50cc

 -­‐ Mathéo  BAUDIN  3ieme  de  l’épreuve  de  ligue  à  frontignan

 -­‐ Louna  BAUDIN  3ième  féminine  du  championnat  de  ligue  65cc

-­‐ Lilou  GYBELY  1iere  féminine  du  championnat  de  ligue  50cc

-­‐ Nina  SENEGAS  1  ière  féminine  du  championnat  de  ligue  65cc

-­‐    Stéphane  TROUSSIER  Champion  de  Ligue  enduro    élite1  .

-­‐ Romain  MOLINIER  Champion  de  ligue  enduro  national  1.tropDSC_0072 (2)

 Et pour le rugby, l’Ecole des Vignes de Thau :  ECOLE  DE  RUGBY  

      Catégorie  U  8     Champions  du  tournoi  de  Bédarieux     Finalistes  du  tournoi  des  3  cloches  de  Coursan     Champions  à  Servian     ANTREIGUES  Aron   AUTHIEU  Milan   BENLHABIB  Mohamed   BODIGER  Maxime   BOUQUET  Maxime   CHIFFRE  Bastien   DANCER  Mathieu   DEGUITRE  Gino   DESCHAMPS  Soan   DISTEFANO  Nathan   DULAC  Ninon   FILLIOL  Louis   FINESHI  Elouane   GAAL  Morgan   GIORDANO  Arthur   GUANNEMI  Kim   LABIT  Jules   MARRIOU  Jules   MONDEROU  Lorik   ORSINI  Anakin   GOMES  Livio   CARCASSE  Léon   CASTELA  Ethan   LALOY  Noa   RITTREN  Mattew   ASTIER  Maxime   COULET  Batiste

Etaient enfin honorés pour la Voile poussannaise :tropDSC_0076 (2)

  Paul  MENUT  et  Gaspard  BRIGHY  :       Champion  de  Ligue  Régionale  et  14ème  aux  Championnats  de  France

Samuel  MENUT     3eme  au  Championnat    Départemental  en  Optimist  Sport

Marie  SOLER  championne de voile.

,Mais avant que cette soirée ne se clôture vraiment les bénévoles étaient eux-aussi mis à l’honneur avec certains de leurs représentants qui étaient invités à monter sur scène pour être félicités et pour que leurs efforts soient associés à ceux de tous les sportifs.

BENEVOLES MERITANTStropDSC_0078 (2)

-­‐ Jean Grangeon de l’ECP VELO qui a été président pendant 8 ans avec beaucoup de succès durant cette période, et est ensuite resté très actif en tant que membre

-­‐ Pascal Gascon du BILLARD CLUB pour son implication dans le fonctionnement du Club.

 Pour Mr Valtierra, le sport Poussannais se porte bien et avec tous les jeunes, il a un bel avenir devant lui. Grâce aux dirigeants, aux sportifs, aux bénévoles et éducateurs qui agissent l’on peut penser que 2018 sera aussi synonyme de victoires et de titres.tropDSC_0003 (47)

Que cela continue…

Pour les autres photos : https://www.facebook.com/jeanmarie.philipon/media_set?set=a.1766967149994281.1073742418.100000430389916&type=3&pnref=story

Une cérémonie au cimetière ce 5 décembre

algDSC_0017 (15) Le 5 décembre est une journée nationale d’hommage aux « Morts pour la France » pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie. C’est ainsi que cette journée donne lieu chaque année, à des cérémonies à Paris et sur l’ensemble du territoire. algDSC_0005 (24)

Elle a été instaurée par le décret n° 2003-925 du 26 septembre 2003. Elle a donné lieu à une cérémonie d’hommage à Paris, le 5 décembre 2013, en présence du ministre délégué auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens combattants, quai Branly, devant le Mémorial national de la guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie.algDSC_0008 (24)

  A Poussan, pour commémorer ce 5 décembre, une cérémonie avait lieu ce mardi au monument aux morts à 11 h.algDSC_0012 (19)

En présence de plusieurs anciens-combattants, avec de nombreux représentants de la Mairie et de l’UNC, entourés par peu de Poussannais il fut fait lecture des discours de Monsieur le Président de l’UNC par Monsieur Peytavi, Président de la section locale, et de Mr le secrétaire d’état  délégué aux anciens combattants par Monsieur Jean-Claude Pagnier, Conseiller Municipal de Poussan délégué pour l’occasion…algDSC_0015 (17)

Entre mémoire et fraternité tous deux souhaitent que l’on n’oublie pas ceux qui sont morts pour défendre certaines valeurs : « C’étaient nos frères, c’étaient nos camarades, n’oublions pas leur sacrifice. Il est urgent d’écrire une histoire partagée et objective de cette guerre d’Algérie qui a marqué  une génération. Plus de soixante ans après les faits, l’heure est au dépassement des souffrances et à l’apaisement des mémoires, dont la pluralité doit être respectée et préservée.Tous ceux qui ont laissé leur vie dans cette guerre doivent être associés à notre hommage. Sans oublier les souffrances d’hier, nous devons progresser ensemble vers cet apaisement et continuer à emprunter le chemin de la réconciliation. »

Une minute de silence permettait le recueillement nécessaire. Après avoir chanté la Marseillaise, les participants à la cérémonie ont déposé deux gerbes pour honorer toutes les victimes directes ou indirectes de cette guerre.

Une commémoration en l’honneur de tous les morts pour la France

  Ce samedi, à Poussan, afin de commémorer l’anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918 mais aussi pour rendre hommage à tous les morts pour la France, Une cérémonie Officielle était programmée.novDSC_0005 (41)

Mais auparavant, hors commémoration, une messe était d’abord célébrée en l’église Saint Pierre, durant laquelle les fidèles ainsi que tous les Poussannais étaient invités à prier tout de même pour les morts et les disparus de la guerre mondiale de 14/18 qui a fait plus de 18 millions de victimes et des millions d’invalides ou de mutilés ainsi que pour tous leurs camarades disparus pour la Nation. certains membres de l’association des Anciens Combattants étaient présents. Le Père Bogdan Lesko précisait qu’il fallait réfléchir sur le sens de ces évènements, que ce devait être une journée particulière pour tendre vers une Paix souvent ébranlée.novDSC_0005 (40)

Le Père Bogdan revenait aussi sur ce jour qui est celui de la Saint Martin, un légionnaire qui affecté en Gaule, à Amiens, un soir de l’hiver 334  partagea son manteau avec un déshérité transi de froid, car il n’avait déjà plus de solde après avoir généreusement distribué son argent. Il trancha son manteau ou tout du moins la doublure de sa pelisse : le manteau appartenait à l’armée, mais chaque soldat pouvait le doubler à l’intérieur par un tissu ou une fourrure à ses frais. « La nuit suivante le Christ lui apparaît en songe vêtu de ce même pan de manteau. Il a alors 18 ans. Le reste de son manteau, appelé « cape » sera placé plus tard, à la vénération des fidèles, dans une pièce dont le nom est à l’origine du mot chapelle. »novDSC_0001 (40)

 » Nous devons prier pour tous ceux qui sont morts au combat mais aussi pour ceux qui ont perdu leur vie pour aller vers la paix. »Précisait le Père Bogdan.novDSC_0021 (18)

A 11 h, Monsieur le Maire et le conseil municipal avaient convié les Poussannais à se joindre à eux et à de nombreux invités pour prendre la direction du cimetière.   Le 11 novembre 1918 le cessez-le-feu fut effectif à onze heures, entraînant dans l’ensemble de la France des volées de cloches et des sonneries de clairon et ce samedi, à la même heure, lors de la traversée de Poussan, déjà les participants se recueillaient pour tous les morts. novDSC_0013 (22)

Petit à petit de nombreux Poussannais venaient se joindre au défilé. Les enfants des écoles accompagnés par certains enseignants, les anciens combattants et prisonniers de guerre ainsi que les  combattants d’Algérie  et de la 4ème génération des anciens combattants (Liban, Tchad…) formaient une bonne partie du cortège dans lequel l’on ressentait une profonde émotion mais aussi une certaine ferveur d’être réunis. Les pompiers de Bouzigues et de Gigean et le peloton autoroutier de  la Gendarmerie étaient aussi représentés.novDSC_0029 (12)  Jean-François Éliaou, député de la 4e circonscription de l’Hérault avait tenu à être à Poussan pour sa 1ère cérémonie du 11 novembre, en tant qu’élu. Le circuit était parcouru en musique avec les encouragements de ceux qui étaient sortis pour l’occasion.novDSC_0073 (1)

Le nombre de participants augmentait encore en arrivant au cimetière où une belle assemblée s’était réunie autour du monument aux morts et du mât aux couleurs avec surtout de nombreux élèves des écoles très jeunes mais concentrés sur l’événement.novDSC_0029 (12)

Après une montée des couleurs accompagnée d’une présentation de la cérémonie, Jean-Louis Lafon, Maître de cérémonie, présentait le déroulement de celle-ci…novDSC_0076 (1)

La commémoration  débutait rapidement et avant les dépôts de gerbe, les discours de l’Administrateur National de l’UNC, et du Secrétaire d’État auprès de la Ministre des armées, qui  furent lus, par Monsieur le Maire et par Jean-Claude Peytavi, Président de la section locale (Poussan- Bouzigues) de l’UNC.novDSC_0039 (5)

« Aujourd’hui comme en 1917 il faut tenir, pour combattre la radicalisation, pour enseigner dans les écoles les valeurs qui fondent notre association, pour lutter dans les cités contre les désordres de toute nature, pour que demeure vivante, unie et forte notre Patrie, la France, dans une Europe qui respecte les nations. » ( UNC).novDSC_0041 (4)Ce fut aussi un témoignage public de la reconnaissance de la Nation à tous les anciens combattants, de ceux de 1914, et à tous ceux qui ont péri pour la France.

 » A ceux tombés lors de la Grande Guerre lors de la seconde Guerre Mondiale, lors des Guerres de décolonisation, à ceux tombés hier et aujourd’hui, lors de nos opérations extérieures partout dans le Monde, la Nation reconnaissante rend hommage et perpétue l’indispensable mémoire ». (Ministre)novDSC_0057 (2)

La sonnerie aux Morts permettait à chacun de réfléchir sur cette mémoire qui doit perdurer. Avant la Marseillaise reprise intérieurement par les participants, ainsi qu’une minute de silence vécue intensément, il fut fait l’appel des morts et disparus pour la France de 14/18,  avec la participation de tous les enfants.novDSC_0056 (2)

 Avant que Monsieur le Maire ait remercié tous les participants,  Jean-François Éliaou tenait à prendre la parole pour lui aussi féliciter les nombreux enfants, ceux qui s’étaient associés à cette cérémonie empreinte d’émotion avec aussi, l’UNC du secteur et son Président, sans oublier les Poussannais et la fanfare qui avait interprété le « Chant des Partisans » après le « lever » des couleurs.

« Nous faisons tous partie de la Communauté de la Défense et nous devons rentre hommage à tous ces combattants qui se sont battus pour défendre nos valeurs, « Liberté, Égalité, Fraternité » avec le soutien des familles. Mais nous devons aussi continuer à faire en sorte que ces valeurs perdurent et soient respectées » Précisait Jean-François Eliaou.novDSC_0051 (3)

Le cortège prenait le chemin du retour vers  l’hôtel de ville.

Pour clôturer la matinée, un vin d’honneur fut alors servi, dans le hall de la Mairie en écoutant les musiques entraînantes de la Pena Bastid & Co…Un moment bien convivial allait s’en suivre.DSC_0036 (7)

Virginie Guillin reçoit la Médaille de la ville de Poussan

   screen-shot-11-14-16-at-08-05-pmEn octobre 2016, après une très belle soirée, Virginie Guillin était couronnée et devenait « Miss Midi-Pyrénées », une grande fierté pour elle, avec de multiples responsabilités, mais aussi avec une porte ouverte pour devenir Miss France. Elle a toujours gardé de solides attaches et de nombreux liens avec Poussan, son village où elle a grandi.

screen-shot-11-14-16-at-08-04-pm-001Aussi, avant de concourir le  17 décembre, en soirée, pour le titre de Miss France, la Mairie a tenu à la recevoir pour une cérémonie bien sympathique, ce lundi soir.

Entouré par de nombreux membres du Conseil municipal, en présence de Poussannais venus féliciter Virginie et l’encourager, Jacques Adgé à tenu à la féliciter pour un si beau parcours, sachant qu’elle a été courageuse et volontaire pour parvenir jusqu’au niveau où elle se situe aujourd’hui.

screen-shot-11-14-16-at-08-04-pm

Monsieur le Maire revenait sur son cheminement : « En 2011/2012, après avoir été élue Miss Poussan en 2010, Virginie Guillin, jeune Poussannaise, devenait Miss Hérault Méditerranée et représentait  magnifiquement la région en possédant un palmarès déjà impressionnant pour son âge, dans le monde des ‘’Miss‘’. Après être devenue Miss « La Grande Motte », toujours déterminée et dynamique elle a alors mis tout en œuvre pour décrocher le titre de Miss Languedoc qui lui tenait beaucoup à cœur. A l’issue de l’élection elle était alors montée sur le podium avec l’écharpe de 4ème dauphine. Avec d’autres titres durant ces années-là, Virginie était couronnée et devenait « Miss Midi-Pyrénées » en octobre, ce qui lui ouvrait les portes pour devenir Miss France. »screen-shot-11-14-16-at-08-03-pm

Monsieur le Maire tenait au nom de la Ville à la féliciter et à l’encourager pour une suite que tous lui souhaitent bien favorable. Virginie n’a jamais renié ses origines poussannaises, en parle souvent. Elle est une belle ambassadrice pour la commune. Virginie assure un lien indéniable avec l’extérieur et  il est toujours bon que Poussan soit connu en France.

A ce titre là, elle recevait donc, des mains de Jacques Adgé, la Médaille de la ville de Poussan sous les applaudissements du public.

Avant de partager des moments conviviaux et sympathiques avec tous les supporters présents, Virginie tenait à remercier tous ceux qui l’ont aidées depuis ses débuts.

screen-shot-11-14-16-at-08-07-pm

Très honorée et  fière de représenter « Midi-Pyrénées » mais aussi Poussan, elle précisait : « Je compte sur vous pour la soirée du 17 décembre, et n’oublierai pas de mettre en avant Poussan, qui est toujours dans son cœur ».

« Même si le monde des Miss est celui dans lequel on paraît, je me sers de de cet avantage pour échanger, communiquer, m’exprimer, m’épanouir en tant que femme et prouver que si la beauté est un critère à ce niveau, ce n’est pas le seul qui compte pour représenter une commune, une Région et même la France. »

Touchée par le soutien des Poussannais, Virginie n’en doutons-pas saura aller jusqu’au bout en donnant le meilleur, comme toujours.

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0024-7

C’est d’ailleurs ce qu’elle avait fait l’après-midi en étant reçu par les responsables de l’agence du Crédit Agricole de Poussan.

 

Si vous désirez l’encourager, vous aussi, n’hésitez-pas.…Un bus est prévu pour l’élection de Miss France qui aura lieu à Montpellier, le 17 décembre 2016. En voiture ou en bus, il faudra être nombreux, elle a besoin du soutien de tous.