Enquête publique pour le SAGE

Enquete publique pour le SAGE

Le public est invité à  donner son avis sur le projet de SAGE : l’enquête publique débutera  mercredi 6 septembre à 8h pour se clôturer le jeudi 12 octobre à 17h.
Cette étape précède l’approbation définitive du Schéma d’Aménagement et  de Gestion des Eaux des bassins versants de la lagune de Thau et de l’étang d’Ingril.

Le déroulement de l’enquête :
Le projet de SAGE a été validé par la Commission  Locale de l’Eau (CLE) lors de sa séance plénière le 17 octobre 2016.
Conformément au code de l’environnement monsieur le président de la CLE a sollicité monsieur le préfet afin d’engager une enquête publique. Elle  est organisée afin d’informer le public et de recueillir les  observations et avis relatifs au projet du SAGE des bassins versants de  la lagune de Thau et de l’étang d’Ingril.
Une commission d’enquête a été nommée, elle est  présidée par Bernard Comas assisté de deux assesseurs Florence  Rossier-Marchionini et Patrick Ferré et d’un suppléant Michel Bossot.
Le siège de l’enquête se situe au siège du Syndicat Mixte du Bassin de Thau (SMBT), 328 quai des Moulins à Sète.

Les communes concernées 

BALARUC-LES-BAINS I BOUZIGUES I LOUPIAN I MEZE I SETE I
BALARUC-LE-VIEUX I GIGEAN I MARSEILLAN I POUSSAN I AGDE I COURNONSEC I
MONTAGNAC I SAINT-PARGOIRE I AUMELAS I FABREGUES I MONTABZIN I
SAINT-PONS-DE-MAUCHIENS I AUMES
FLORENSAC I PINET I VIC-LA-GARDIOLE I CASTELNAU-DE-GUERS I FRONTIGNAN I POMEROLS I VILLEVEYRAC

La consultation du dossier d’enquête

Le dossier d’enquête est consultable durant toute la durée de l’enquête publique du 6 septembre au 12 octobre : Au Siège de l’enquête publique :
Syndicat Mixte du Bassin de Thau, 328 Quai des Moulins 34200 SETE, du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h (16h le vendredi), Sur le site internet du SMBT :
www.smbt.fr (rubrique « SAGE/téléchargements »)

Les permanences des Commissaires Enquêteurs 

Villeveyrac

Hôtel de Ville – Jeudi 21 septembre de 9h à 12h

Montbazin

Hôtel de Ville – Samedi 16 septembre de 9h à 12h

Frontignan

Services techniques, Quai Caramus – Jeudi 14 septembre de 14h à 17h, Mercredi 4 octobre de 9h à 12h

Mèze

Hôtel de Ville – Lundi 18 septembre de 14h à 17h, Vendredi 6 octobre de 9h à 12h

Marseillan

Hôtel de Ville – Mercredi 13 septembre de 9h à 12h, Jeudi 5 octobre de 14h à 17h.

SMBT

Siège – Mardi 12 septembre de 14h à 17h, Jeudi 28 septembre de 9h à 12h, Jeudi 12 octobre de 14h à 17h

Documents à télécharger :

Site du SMBT : http://www.smbt.fr/content/SAGE/documents-%C3%A0-t%C3%A9l%C3%A9charger

Rentrée scolaire en douceur avec des effectifs en hausse

Les vacances scolaires sont finies. Les professeurs, les ATSEM ainsi que les élèves et leurs parents, les agents administratifs ou techniques mais aussi les animateurs et les intervenants du Service Enfance Jeunesse ont repris de bon cœur le chemin de l’école même sous un soleil radieux et avec la chaleur. Cette douce rentrée avait encore des couleurs d’été.ecolDSC_0011 (30)

Peu de changements dans le personnel si ce n’est à l’école maternelle des Baux, l’arrivée de Madame Castellas Audrey comme Directrice et enseignante en Grande section venant de Balaruc le Vieux, qui remplace Madame Tschaen Annick, enseignante, partie à Balaruc, le départ de Madame Tabut du Rased de Poussan et à Véronique Hébert,  l’arrivée au cm1 de Priscilla GHESTEM.ecolDSC_0016 (27)

 Madame Castellas

La rentrée s’est donc effectuée ce lundi matin. Pour certaines petites sections elle sera échelonnée sur 2 jours afin de permettre une meilleure adaptation et pour d’autres, au CP, les parents ont pu pénétrer dans la cour, pour un accueil groupé et en musique.ecolDSC_0021 (19)

Vraiment, une rentrée en douceur avec de nouveaux rythmes. Pas de problèmes particuliers dans les différentes écoles de la commune au niveau technique avec certains travaux effectués cet été mais un effectif qui grimpe, surtout dans les classes de Maternelle, et pour certains niveaux dans les écoles élémentaires.ecolDSC_0025 (18)

voir : http://blog.ville-poussan.fr/?p=103480ecolDSC_0026 (18)De nombreux élèves étaient heureux de retrouver leurs camarades et le personnel des structures avec des habitudes à reprendre ou des repères à se donner pour cette année scolaire.rentree VH

Monsieur le Maire à l’école primaire Véronique Hébert, et les Adjoints et Conseillers municipaux délégués aux affaires scolaires sont allés encourager les enseignants pour cette année scolaire et souhaiter à leurs élèves une très bonne rentrée.

Et au collège, une rentrée en douceur aussi, puisqu’elle se fait selon les niveaux en fonction d’un calendrier bien précis. Et ce lundi matin, dans le cadre du Plan Vigipirate, avec la protection de la Gendarmerie.DSC_0003 (34)

C’était aussi l’occasion de vérifier que les travaux réalisés convenaient à tous et qu’il n’y en avait pas d’autres à effectuer rapidement.

Pour certains plus petits, la rentrée échelonnée a permis aux adultes et aux enfants de vivre cette matinée avec moins de stress.eco1Capture

Mais cette année, il fallait reprendre un autre rythme, car parents et enfants avaient d’autres choix avec l’instauration de la semaine de quatre jours. DSC_0009 (30)

voir : http://blog.ville-poussan.fr/?p=101932eco2Capture

Chacun des enfants  accompagné par ses parents essayera de réussir son année scolaire et de s’épanouir au mieux dans les écoles poussannaises.

Au Forum, des associations nombreuses et actives

foruDSC_0090 (5)Le beau temps qui régnait sur Poussan a encouragé les Poussannais qui se sont fait un plaisir de se déplacer en nombre, pour le Forum des Associations organisé par la Mairie ce samedi 2 septembre de 9 h à 16 h sur la place de la Mairie. Seul le vent est venu troubler la sérénité d’une journée d’échanges et de rencontres et pour certains de plaisir. Très belle animation avec un nouveau site, en plein air, le foyer des Campagnes et le Jardin public étant devenus des sites de repli, au cas où. Le lieu retenu a été apprécié car le Foyer devenait étroit malgré son grand espace. Pour certains clubs étaient prévues des animations, hand, tennis, football… et d’autres en salle comme à celle du billard…foruDSC_0001 (28)

En effet, le Forum s’était installé dehors avec de l’espace, et des possibilités d’extension.  ll en fallait car à Poussan les associations ne manquent pas. Plus de 45 associations poussannaises présentes avec certaines qui au dernier moment ne s’étaient pas présentées.foruDSC_0057 (9)

Si des clubs de sport proposaient des activités ludiques d’initiation, les Motos de l’Espoir n’ont pas pu proposer la leur étant avec les Brescoudos. Le Club de Billard avait organisé une journée Portes ouvertes pour que les amateurs puissent découvrir ce sport dans une salle adaptée. Même le tir à l’arme ancienne qui fait des merveilles durant sa saison, était présent.foruDSC_0081 (6)Et même pour les enfants, la présence de l’aire de jeu devant la Mairie permettait à certains parents de vivre cette animation avec plus de sérénité. foruDSC_0062 (8)

Les participants s’étaient installés assez tôt pour être prêts et opérationnels dès 9 h. Ils s’étaient regroupés par thèmes. Le départ a été poussif en participation avec la fraîcheur matinale, mais bien vite les visiteurs sont arrivés en nombre. Il fallait rendre visite aux membres des associations avec si nécessaire des rafraîchissement et un snack pour une petite pause tenu par le Comité des Fêtes avec seiches, planchas, charcuterie et gâteaux… foruDSC_0040 (12)

Le Rétro Pouss’Auto était là pour nous ouvrir la route heureux de sa réussite avec la Festa de la Locomocion. La oule Poussannaise était fort bien représentée, même si cette année elle s’était éloignée de son boulodrome.foruDSC_0071 (7)

Dans une ambiance conviviale, studieuse et sérieuse les membres  de toutes ces associations avaient répondu à l’appel de la mairie pour cette matinée d’échanges qui chaque année à la rentrée est une vitrine de la vie associative culturelle et sportive (ou autre) de la commune qui est assez riche. Élus et membres du service communication ainsi que ceux chargés de l’animation étaient présents et faisaient en sorte que cet événement se déroule du mieux possible.foruDSC_0033 (12)

L’on pouvait d’ailleurs noter le retour et la présence de jeunes associations : des clubs ou des organismes comme le Pouss’en faim qui rend les consommateurs acteurs et qui propose des paniers commandés ou comme Paren’Thau qui se développe d’année en année en proposant de multiples activités et qui regroupe déjà bon nombre de familles. foruDSC_0059 (9)

Le club de course à pieds, l’entente Poussan-Balaruc qui regroupe pas mal d’adhérents affichait ses objectifs en s’ouvrant aux amateurs .Vous pouviez découvrir des activités comme la Zumba des Zmbtt34 qui assure un maximum autour de Sonia, une activité qui peut être pratiquée à tous les âges..

Le Comité de Jumelage Poussan-Larciano avait saisi cette opportunité pour se faire connaître, donner des précisions sur son actualité, proposer des inscriptions et mieux communiquer auprès de Poussannais ou de visiteurs qui apprécient l’Italie.

foruDSC_0016 (22)
Non loin de là, Un membre du Stand de tir de Poussan représentant son Directeur, présentait son sport, heureux d’avoir organisé une rencontre avec le Syndicat de chasse de Poussan cet été et qui outre des championnats Nationaux et Régionaux, animera des concours plus locaux de skeet et de compact sporting.

Avec le tissu associatif vraiment bien développé à Poussan avait tenu à renseigner, à proposer, à informer et quelquefois à inscrire les visiteurs. Pour les absents, c’est par téléphone ou par mails que les contacts pourront être établis.foruDSC_0027 (13)

Des associations bien établies comme celle d’EscapadeS qui vous propose  des sorties culturelles à prix réduit, ou la Compagnie de l’Empreinte, étaient représentées pour se faire connaître tandis que certains fêtaient leur développement en n’hésitant pas à montrer que leur club avait acquis une certaine maturité. C’était le cas pour la Compagnie « Surprise » qui organise les soirées « spectacles », en Poussan ta porte.

C’était le cas de la Gym à Poussan, un club issu de celui de la Salle Saint Vincent de Sète qui propose des activités au gymnase le mercredi ou bien encore celui des activités de Lutte et qui regroupe plus de 50 passionnés poussannais.foruDSC_0011 (25)

L’association des Jardins partagés avait tenu  à être présente tout comme l’AMAP qui vous propose de consommer des légumes et des fruits bio et locaux (réunions et distributions le jeudi soir au Jardin des sœurs) , ou encore les Pouss’en faim qui mettent à votre disposition des circuits courts pour que vous puissiez acheter des produits du terroir. Et Terres de Thau nourricières et solidaires , venait compléter cette catégorie de groupes dédiés à la Nature, la santé et l’environnement.

Des associations très solidement ancrées dans la commune comme les Fées Clochettes et le Club de l’Avenir étaient aussi de la partie tandis que le Comité Carnaval, bien plus jeune avait tenu à se faire connaître. Tous  pouvaient mieux communiquer leurs objectifs et donner des informations grâce à ce tremplin. Les nombreux visiteurs en profitaient.DSC_0034 (12)

Avec Pierres et Chemins de la Moure, direction les Garrigues et le patrimoine : avec peut-être une balade pour les journées Européenne. Le catéchisme, rattaché pour l’occasion au Secours Catholique, proposait de la documentation et  par sa présence renseignait petits et grands sur ses différentes activités ainsi que sur son fonctionnement.

Les Poussannais et les visiteurs des communes voisines pouvaient prendre toutes les informations utiles. Toutes les catégories étaient représentées comme celle des doigts de fée, avec des membres des fées clochettes.foruDSC_0067 (7)

Côté sports, les plus grosses unités (foot, rugby (ASPoussan), judo, sambo, ju-jitsu, tennis, volley, handball, ECP(vélo) avec de nombreux cyclistes et tambourin étaient rassemblées, heureuses de voir se maintenir l’engouement des Poussannais pour les activités proposées avec de plus en plus de sportifs réguliers licenciés ou pas, à Poussan.

Toujours en évolution comme le tambourin qui a son école, ces clubs regroupent plusieurs centaines  de personne de Poussan et d’ailleurs dans un esprit de loisirs, de compétition ou simplement par passion. L’école de foot, celle de rugby et de Hand, ainsi que toutes les autres formations tournées vers la jeunesse avaient donc beaucoup de travail.

Pour ces clubs, particulièrement les Vignes de Thau, le CAP, le tennis… La reprise, est en cours malgré pour certains des stages d’été qui ont  entretenu la passion et la forme. Même la N2 féminine du FTHB va venir s’entraîner et jouer à Poussan, elle était bien présente ce samedi matin.

Sur un autre registre, le Comité des Fêtes assurait aussi sa promotion. Côté culture, avec près de 800 adhérents, la MJC avait toujours autant de succès, d’autant qu’elle coordonne de multiples activités comme la Musculation et qu’elle en propose régulièrement de nouvelles…foruDSC_0078 (6)

.Le Strapontin était aussi au rendez-vous avec ses programmes et ses propositions d’ateliers théâtre dédiés aux amateurs plus ou moins jeunes. Un gros succès et toujours de l’humour.foruDSC_0020 (17)

Pour la rentrée scolaire et pour toute l’année 2015/2016, association rimait aussi avec éducation, puisque la fédération des parents d’élèves FCPE, affichait son dynamisme en ce début septembre.foruDSC_0011 (25)

Énergie et disponibilité caractérisaient les bénévoles ou les spécialistes : Ceux du Carré d’As qui présentaient leur programme de septembre/octobre, les spécialistes de l’animation locale, ainsi que ceux du Comité Carnaval qui dès décembre va s’activer.forumDSC_0022 (13)

Sans oublier les Bee-Gees toujours aussi en forme et prêts à mettre de l’animation tout comme le club de Break-Dance qui se développe à une vitesse impressionnante pour le plaisir des jeunes et souvent de leurs parents. foruDSC_0053 (10)

Optimisme pour tous. Profitant d’une saison précédente bien riche, les projets ne manquaient pas pour les uns et les autres avec des clubs sportifs souvent récompensés ou en restructuration. Avec des animations sportives et musicales par moments, ainsi qu’avec des ateliers sportifs ce Forum annonce encore une saison bien animée.forDSC_0004 (27)

Pour reprendre simplement ses activités culturelles ou sportives, pour en découvrir d’autres, le forum était tout indiqué. Mais  n’oubliez pas, si vous n’avez pu vous y rendre ou si des clubs vous tentent, les bénévoles sont à votre disposition pour que vous partagiez avec d’autres des moments de convivialité, d’effort et de passion.

Pour avoir leurs coordonnées :

http://www.ville-poussan.fr/annuaire-des-associations/

http://www.ville-poussan.fr/_objets/medias/autres/listing-assoc-17-421.pdf

A vous de choisir selon vos objectifs.forDSC_0007 (26)

Épisodes cévenols : quels sont les bons comportements à adopter ?

Illustration 1Crédits : © Pixabau.com

Illustration 1 Torrent en crue

Le ministère de la Transition écologique et solidaire et le ministère de l’Intérieur ont mis en place une campagne de sensibilisation aux phénomènes et aux bons comportements à adopter en cas de pluies méditerranéennes intenses.

En effet, chaque année, à l’automne, les départements du pourtour méditerranéen connaissent des épisodes de fortes pluies (appelés épisodes cévenols), liés à des remontées d’air chaud, humide et instable en provenance de Méditerranée, qui entraînent régulièrement des crues soudaines. Avec le changement climatique, nous devons nous attendre à une augmentation de la fréquence de ces événements.

Une campagne de sensibilisation à ces phénomènes est mise en œuvre jusqu’au 26 octobre 2017 visant à expliquer leurs conséquences en termes de précipitations, de ruissellement et d’inondation et à mieux faire connaître les dispositifs de vigilance et les comportements individuels à adopter.

Il est ainsi préconisé :

  • de faire le nécessaire afin de pouvoir rester chez soi 3 jours sans aide particulière en disposant de réserves adaptées à ses besoins ;
  • pour les personnes habitant en zone inondable importante, de se constituer un kit de sécurité en cas d’évacuation (lampe électrique, nourriture, médicaments, vêtements chauds, papiers d’identité, argent liquide, téléphone portable, etc.).

Les comportements recommandés sont les suivants :

  • rester à l’écoute des consignes des autorités dans les médias et sur les réseaux sociaux ;
  • reporter ses déplacements et ne pas utiliser sa voiture ;
  • contacter ses proches pour s’informer de leur situation ;
  • s’éloigner des cours d’eau, ne pas stationner sur les berges ou sur les ponts ;
  • ne pas sortir ou s’abriter dans un bâtiment (surtout pas sous un arbre) ;
  • se réfugier dans les étages ;
  • ne pas s’engager sur une voie inondée (en voiture ou à pied) ;
  • ne pas aller chercher ses enfants à l’école, ils y seront mis en sécurité.

Les départements méditerranéens concernés sont les suivants : Alpes-de-Haute-Provence, Alpes maritimes, Ardèche, Aveyron, Aude, Bouches-du-Rhône, Corse-du-Sud, Haute-Corse, Drôme, Gard, Hérault, Lozère, Pyrénées-Orientales, Var et Vaucluse.

Les « travaux » à Poussan durant l’été

En cette fin de congés scolaires d’été synonyme de rentrée un petit point sur les travaux qui ont été effectués dans Poussan par les services techniques municipaux ou par des prestataires de service si nécessaire.

Dans les écoles les travaux ont été multiples, outre ceux relatifs aux travaux d’entretien :

Aux Baux maternelle, le sol de deux classes a été refait. Il ne reste qu’une classe dont la Mairie s’occupera aux prochaines vacances scolaires. Dans ces deux classes, mise en place de grands placards et peintures refaites.ecol_DSC2212Aux Baux Elémentaire : Changement de rideaux dans plusieurs classes et de certains bureaux pour élèves.

Réhabilitation des ouvertures de la cantine.

A l’école Véronique Hébert, travaux sur la grande passerelle et mise en sécurité de certaines menuiseries extérieures.

langP1550274Côté voiries, pour l’Avenue du Languedoc, la signalisation va être réalisée, tandis que le mobilier urbain est mis en place petit à petit mais il a fallu tenir compte des périodes estivales pour les entreprises.

Dans quelques semaines, travaux sur la Rue de la Salle car les entreprises n’étaient pas disponibles avant.

D’autre-part, à plus long terme, il est prévu de réaménager le « restant » de la circulade ainsi que les Halles de Poussan.

Pour les WC du jardin public les travaux vont s’accélérer durant la semaine à venir.bbDSC_0009 (10)

Enfin, le complexe sportif a eu droit à un traitement durant la période estivale pour l’accès des personnes à mobilité réduite. Maintenant, une rampe d’accès pour les personnes à mobilité réduite permet d’accéder à la salle de musculation, au club-house du CAP et du rugby. Deux autres locaux sont en cours de traitement pour que le complexe soit accessible à tous : le club-house du tennis et celui du tambourin .

Quant au fauteuils de la salle de spectacle de la MJC, l’opération de remplacement devrait être terminée avant la rentrée.

 (Précisions recueillies auprès de Jésus Valtierra, Adjoint au Maire, délégué aux travaux).

Pluies méditerranéennes intenses : les bons comportements à adopter

16171-1_sensibilisation-inondations_affiche_BD_Web

Pluies méditerranéennes intenses : les bons comportements à adopter

 
 
Les 8 bons comportements en cas de pluie méditerranéennes intenses

Chaque année, les 15 départements de l’arc méditerranéen connaissent des épisodes de pluies intenses (également appelés épisodes cévenols) pouvant conduire à des crues soudaines sur des territoires à forte concentration touristique : l’équivalent de plusieurs mois de précipitations tombe alors en seulement quelques heures. Les épisodes de pluies méditerranéennes se produisent principalement durant la période de septembre à mi-décembre.

Le ministère a mis en place une campagne de sensibilisation des populations aux phénomènes et aux bons comportements à adopter en cas de pluies méditerranéennes intenses.

15 départements de l’arc méditerranéen concernés :

Alpes-de-Haute-Provence, Alpes Maritimes, Ardèche, Aveyron, Aude, Bouches-du-Rhône, Corse-du-Sud, Haute-Corse, Drôme, Gard, Hérault, Lozère, Pyrénées-Orientales, Var, Vaucluse.

L’objectif de cette campagne est d’expliquer les conditions des épisodes méditerranéens, leurs conséquences en termes de précipitations, de ruissellement et d’inondation, ainsi que les dispositifs de vigilance et les comportements individuels qui sauvent.

Les 8 messages de comportements à adopter pour l’ensemble des populations concernées par le risque inondation sont :

  •  Je m’informe et je reste à l’écoute des consignes des autorités dans les médias et sur les réseaux sociaux en suivant les comptes officiels ;
  •  je ne prends pas ma voiture et je reporte mes déplacements ;
  •  Je me soucie des personnes proches, de mes voisins et des personnes vulnérables ;
  •  Je m’éloigne des cours d’eau et je ne stationne pas sur les berges ou sur les ponts ;
  •  Je ne sors pas, je m’abrite dans un bâtiment et surtout pas sous un arbre pour éviter un risque de foudre ;
  •  Je ne descends pas dans les sous-sols et je me réfugie en hauteur, en étage ;
  •  Je ne m’engage ni en voiture ni à pied : pont submersible, gué, passage souterrain… Moins de 30 cm d’eau suffisent pour emporter une voiture ;
  •  Je ne vais pas chercher mes enfants à l’école, ils sont en sécurité
  • Les pluies méditerranéennes intenses : qu’est-ce que c’est ?
  • Le phénomène des pluies méditerranéennes intenses

Les régions de France les plus exposées à des pluies diluviennes pouvant apporter plus de 200 litres/m² ou plus (1 litre/m² = 1 mm d’eau) en une journée se situent principalement en bordure de la Méditerranée, même si le phénomène a déjà été observé sur d’autres départements de la moitié sud de la France. 200 litres/m², c’est environ le tiers de ce qui tombe en moyenne à Paris en un an ! Lorsque cette quantité tombe sur une large étendue, le volume d’eau précipité est énorme.

Ainsi, trois à six fois par an en moyenne, de violents systèmes orageux apportent des précipitations intenses sur les régions méditerranéennes, du Roussillon à la Provence, en passant par la vallée du Rhône. L’équivalent de plusieurs mois de précipitations tombe alors en seulement quelques heures ou quelques jours.
Ces épisodes méditerranéens sont liés à des remontées d’air chaud, humide et instable en provenance de Méditerranée qui peuvent générer des orages violents, parfois stationnaires. Ils se produisent de façon privilégiée en automne, moment où la mer est la plus chaude, ce qui favorise une forte évaporation. Plus la température de la mer est élevée, plus les risques de cévenoles sont importants. L’arrivée d’air froid en altitude est également un élément concourant à l’intensification de la convection.

Réduisez la vitesse de votre véhicule dans toute l’agglomération

Comme dans la plupart des communes, la vitesse de votre véhicule doit se limiter à 50 km/h, en agglomération. Certains automobilistes trop pressés se permettent de l’oublier. Pourtant nous devons tous rester dans la réglementation pour préserver notre vie et celle des autres.voi 080717DSC_0001 (12)

Ce fut le cas ce jeudi 10 août dans la rue Marcel Palat. Un véhicule roulant très vite à obligé une jeune conductrice à l’éviter et à rentrer en contact avec une voiture en stationnement… Des dégâts matériels conséquents mais pas de blessés.Cela aurait pu être bien plus grave.

Mais attention pour des zones sensibles situées à certaines entrées de Poussan, la vitesse du véhicule est limitée à 30 km/h. Afin de vous sensibiliser au respect de cette vitesse des radars pédagogiques vous indiquent à quelle vitesse votre véhicule va pénétrer dans cette zone. Vous pouvez ainsi l’adapter en ne dépassant pas les 30km/h, pour la sécurité de tous ainsi que pour la vôtre.Screen Shot 05-14-16 at 04.51 PM 001Et selon, linternaute.com, comme son appellation le laisse facilement deviner, un radar pédagogique est un type de radar automatique dont l’objectif n’est pas répressif, mais préventif. Sa fonction première est ainsi d’informer le conducteur de sa vitesse réelle, une mission qu’il réalise grâce à l’utilisation de l’effet Doppler. Selon les modèles de radar pédagogique, le conducteur peut également être informé sur le nombre de points qu’il pourrait perdre en cas de véritable contrôle radar classique et/ou le montant de l’amende qu’il encourt. D’autres se contentent d’afficher un smiley pour féliciter le conducteur ou le désapprouver. Screen Shot 05-14-16 at 04.51 PMhttp://www.linternaute.com/auto/pratique/divers/16895/radar-pedagogique-fonctionnement-amendes-points-perdus.html

Risque-t-on une amende avec un radar pédagogique ?
Le rôle premier du radar pédagogique n’est pas de sanctionner les conducteurs en situation d’excès de vitesse, mais de les inciter à lever le pied et à adapter leur allure. Les radars pédagogiques sont d’ailleurs souvent implantés à proximité des écoles ou à l’entrée des villes, pour rappeler aux conducteurs qu’ils circulent dans une zone où il est nécessaire de réduire leur vitesse. Un excès de vitesse constaté sur un radar pédagogique n’entraîne pas, comme c’est le cas avec un radar classique, de PV ni d’amende. En revanche, il n’est pas rare qu’un deuxième radar, répressif cette fois-ci, soit installé quelques mètres en aval du radar pédagogique pour sanctionner les conducteurs qui n’auraient pas compris le message délivré par le premier radar.

Étudiants : les précautions à prendre avant de louer un logement

Illustration 1Crédits : © Pixabay.com

Illustration 1 Appartement

Vous êtes étudiant et envisagez de louer un appartement ? La direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) rappelle quels sont vos droits et vous conseille avant de signer un bail.

Tout d’abord, lors de la visite d’un logement, il est conseillé de se munir des principaux documents que le propriétaire est susceptible de demander afin de pouvoir les lui remettre dès la fin de la visite. Il est donc recommandé de disposer des documents suivants :

  • pièce d’identité ;
  • justificatif de domicile ;
  • carte d’étudiant ;
  • avis d’attribution de bourse si l’étudiant est boursier ;
  • simulation pour les aides au logement établie par la Caf ou la MSA ou directement par le locataire ;
  • contrat de travail et 3 derniers bulletins de salaire si l’étudiant est également salarié.

Le propriétaire peut demander une caution et les documents suivants au garant :

  • pièce d’identité ;
  • justificatif de domicile ;
  • contrat de travail et 3 derniers bulletins de salaires ;
  • dernier ou avant-dernier avis d’imposition.

Avant de s’engager, la DGCCRF rappelle qu’il convient :

  • de bien vérifier l’état du logement lors de la visite (bon fonctionnement des équipements, présence de traces d’humidité, …) ;
  • de s’informer des frais d’agence en cas de recours à une agence immobilière : seuls, la visite du logement, la constitution du dossier, la rédaction du bail et l’état des lieux peuvent être facturés et les frais sont encadrés.

L’état des lieux doit être effectué en présence du bailleur et le locataire dispose d’un délai de 10 jours pour signaler au bailleur un défaut non mentionné lors de l’état des lieux.

Le contrat de location doit comporter des mentions obligatoires : nom et domicile du propriétaire, date d’effet et durée du bail, montant du loyer, montant du dépôt de garantie, etc.

Le propriétaire doit délivrer un logement en bon état (sans vices cachés), assurer au locataire une jouissance paisible, réaliser les réparations nécessaires et ne pas s’opposer aux aménagements qui ne constituent pas une transformation du logement.

Le locataire doit, pour sa part, payer le loyer, entretenir le logement, procéder aux réparations locatives à l’exception de celles rendues nécessaires par la force majeure ou la vétusté, etc.

Pensez à débroussailler

La préfecture de l’Hérault précise la réglementation relative au débroussaillement qui protège la forêt en permettant de limiter le développement d’un départ de feu accidentel à partir de votre propriété et en sécurisant les personnels de la lutte contre l’incendie.

« Le débroussaillement vous protège, ainsi que votre construction, en garantissant une rupture du combustible végétal qui favorise une baisse de la puissance du feu et permet ainsi une sécurité accrue. Il ralentit la progression du feu en le transformant en un simple feu courant ; diminue sa puissance, donc les émissions de chaleur et de gaz ; évite que les flammes n’atteignent des parties inflammables de votre habitation. »
Pourquoi débroussailler ?
Le débroussaillement est une obligation de l’article L-321-5.3 du code forestier qui le définit comme l’ensemble des opérations dont l’objectif est de diminuer l’intensité et de limiter la propagation des incendies par la réduction des combustibles végétaux en garantissant une rupture de la continuité du couvert végétal et en procédant à l’élagage des sujets maintenus et à l’élimination des rémanents de coupe.
Comment débroussailler ?
Sur le terrain, il s’agit donc d’éliminer les végétaux susceptibles de propager l’incendie et de réduire la masse combustible vecteur du feu :
– En coupant les broussailles, les arbustes et certains arbres, on limite la propagation de l’incendie ;
– En éclaircissant la strate arborée et en répartissant les pieds de telle sorte qu’il n’y ait pas de continuité du feuillage, on limite la propagation de l’incendie par les cimes des arbres ;
-En élaguant les arbres et arbrisseaux conservés au minimum jusqu’à deux mètres, on évite la propagation de l’incendie le long des troncs dans les cimes des arbres ;
-En éliminant les rémanents de coupes (par évacuation ou incinération en respectant l’arrêté préfectoral du 25 avril 2002 sur l’emploi du feu), on diminue l’intensité de l’incendie.
En cas de non respect de la réglementation ?
Vous vous exposez à des sanctions et à une contravention dont le montant peut s’élever à 1.500 €. Par ailleurs, les autorités peuvent vous mettre en demeure de réaliser les travaux et prévoir une amende de 30 € par mètre carré soumis à l’obligation de débroussaillement.
La commune, en dernier recours et après mise en demeure, peut faire exécuter les travaux qui sont à votre charge et vous en faire supporter tous les frais. En cas de sinistre, votre assurance habitation ne couvrira pas systématiquement les dommages. Vous pouvez également être mis en cause, si la densité excessive de végétation présente sur votre terrain a facilité la propagation d’un incendie.
Où débroussailler ?
L’obligation de débroussailler ne s’applique pas à tout le département.
Elle concerne uniquement les propriétés situées dans les bois, forêts, landes, maquis, garrigues, plantations ou reboisements, ou éloignées de moins de 200 mètres des lisières de ces types de végétation exposée aux incendies de forêt. Le document d’urbanisme en vigueur dans la commune conditionne la surface à débroussailler.
Cas général
Le débroussaillement doit être réalisé de façon continue sans tenir compte des limites de votre propriété :
– Aux abords des constructions, chantiers, travaux et installations de toute nature sur une profondeur de 50 mètres ;

-  De part et d’autre des voies privées y donnant accès sur une profondeur de 10 mètres.
Les travaux sont alors à la charge du propriétaire des constructions, chantiers, travaux et installations de toute nature.
Cas particuliers
Le débroussaillement doit être réalisé sur la totalité de votre propriété, que celle-ci soit bâtie ou non, si celle-ci :
-Est située en zone urbaine délimitée par le document d’urbanisme en vigueur (zone U) ;
-Fait partie d’une ZAC, d’un lotissement ou d’une AFU ;
-Est un terrain de camping ou sert d’aire de stationnement de caravanes.

toutes les réglementations nationales ainsi que tous les textes de loi sur :www.legifrance.gouv.fr/ (aller dans le code forestier)
Des informations sur le débroussaillement sur le site :
http://www.debroussaillement.com