Point sur le déploiement de la fibre optique à Poussan

Aucune description de photo disponible.

Avec le plan Hérault Numérique pour une couverture fibre à 100% du département en 2022, le Conseil Départemental a confié la délégation de service public à l’opérateur d’infrastructures de fibre optique Covage pour équiper les 286 communes de l’Hérault en zone d’investissement public, ce qui est le cas de la ville de Poussan. Dans les 57 autres communes (Montpellier, Béziers et Sète, et les communes littorales…) situées en zone dite AMII, c’est un opérateur privé qui est en charge du projet.

La fibre optique est déjà présente à Poussan sur les zones des Clashs et des Trouyeaux et propose des raccordements aux entreprises (FttO). Les sites municipaux et le réseau de vidéosurveillance bénéficient déjà d’une interconnexion fibre haut débit.
Le déploiement de l’offre au particuliers (FttH) sur Poussan a commencé par la construction des réseaux, du Nœud de raccordement Optique (au pont de l’autoroute, sur un terrain racheté par la commune à la carrière GSM), des sous-répartiteurs de quartier jusqu’aux boîtiers de pieds d’immeubles. Le début de l’exploitation et de la commercialisation du réseau fibre pour les particuliers est annoncé à Poussan pour l’année 2021. L’opérateur Covage et le Conseil Départemental devraient organiser une réunion publique pour expliquer les modalités de déploiement sur Poussan.

A terme la fibre optique permettra de bénéficier des services d’accès à Internet très haut débit jusqu’à 100 Mo et d’offres multi-services proposés par les 25 opérateurs regroupés dans l’offre de Covage. Test d’éligibilité et plus d’infos sur : http://www.herault.fr/thd et https://www.covage.com/

Malheureusement, depuis cette période de déploiement de la fibre, les opérateurs de télécom n’investissent plus sur le réseau cuivre ce qui explique, avec la montée en charge des réseaux due au confinement, certains dysfonctionnements actuels.
Sur le portail de L’ARCEP vous avez la possibilité de vérifier la qualité de sa connexion internet : https://maconnexioninternet.arcep.fr/

Obligation Légale de Débroussaillement (OLD) : Tout savoir !

Obligation Légale de Débroussaillement (OLD) : Tout savoir !

En forêt, s’il est impensable et inutile de tout débroussailler, il est des secteurs où l’intervention est une obligation légale (OLD). Sur un terrain parfaitement débroussaillé, le feu passe sans grands dommages et le travail des sapeurs-pompiers est sécurisé et facilité. Plus de moyens de secours peuvent dès lors être mobilisés pour la lutte contre le feu de forêt.

Le débroussaillement protège l’habitation et évite la propagation de feux accidentels dans les propriétés situées en forêt ou à proximité. Ce guide du débroussaillement vous aidera à effectuer les travaux en toute sécurité et en respectant la règlementation.

Au jardin, les insectes sont nos amis !

Attirer papillons, coccinelles, abeilles… dans son jardin est bénéfique pour ses plantations. Les pollinisateurs aident les plantes à se reproduire, d’autres chassent les nuisibles et tous participent à l’équilibre naturel du site.

L’image contient peut-être : texte

Pour attirer ces petits auxiliaires ailés, privilégiez la plantation d’espèces comme la Véronique, les ronces, les cirses des champs, la silène, le pissenlit, le chénopode, l’ortie, les marguerites, les coquelicots, la bourrache, la centaurée… Il est aussi judicieux d’aménager des abris adaptés (végétaux à bois creux, tas de pierres, hôtel à insectes) pour permettre aux utiles petites bêtes de survivre à la rigueur, certes relative, de l’hiver.
Plus d’informations sur l’application Jardiner autour de Thau.

Et si nous profitions du confinement pour mieux connaître l’incroyable biodiversité de notre territoire ?

 Issu d’une démarche partenariale et conçu par le SMBT, le site thaunature.fr présente un condensé de la riche faune aquatique, terrestre et aérienne du bassin de Thau. Plus de 130 espèces animales à voir, à lire et parfois même à entendre et toute une mosaïque d’habitats naturels à découvrir…

Logothaunature@2x

THAUNATURE.FR : DECOUVREZ LES ESPECES ET ESPACES NATURELS REMARQUABLES DU BASSIN DE THAU

Et si nous profitions du confinement pour mieux connaître l’incroyable biodiversité de notre territoire ? Issu d’une démarche partenariale et conçu par le SMBT, le site thaunature.fr présente un condensé de la riche faune aquatique, terrestre et aérienne du bassin de Thau. Plus de 130 espèces animales à voir, à lire et parfois même à entendre et toute une mosaïque d’habitats naturels à découvrir.

Fini les balades où l’on ne reconnaît pas l’oiseau observé de loin ou cet insecte bizarre posé sur une fleur ou ce poisson observé au large… Avant de pouvoir à nouveau profiter des bienfaits d’une balade en nature, le site thaunature.fr vous invite à découvrir ou redécouvir un panel d’espèces naturelles d’exception.

Ce site est le fruit d’un travail partenarial associant le SMBT, le service espaces naturels de Sète agglopôle méditerranée, l’office de tourisme intercommunal, les villes de Gigean et Vic-la-Gardiole et les offices de tourisme de Balarucles-Bains et Marseillan. L’inventaire des espaces et des espèces a été réalisé avec l’aimable contribution de nombreux partenaires.* Le site lui-même a été conçu par le SMBT et co-financé par Natura 2000 (programme européen de préservation de la biodiversité).

Thaunature.fr vise à faire découvrir au grand public toute la richesse des espèces et espaces naturels du territoire et à inciter à leur préservation. Illustré par les textes des Ecologistes de l’Euzière, les photos de la société Biotope et celles mises gracieusement à disposition par la LPO et d’autres photographes passionnés, fourmille d’anecdotes croustillantes. Des neuf cerveaux du poulpe à l’incroyable migration des anguilles vers les Bermudes en passant par le délire coloré du lézard ocellé ou cette manie du Tadorne de Belon de nicher dans les terriers de lapin, découvrez les modes de vie et les particularités des espèces naturelles de notre territoire. 

Une collecte temporaire des déchets verts

Le service technique vous informe : afin de limiter les déplacements et de respecter les consignes sanitaires, une collecte temporaire des déchets verts (uniquement les déchets verts) pour les particuliers sera mise en place par la commune de Poussan à partir de mercredi 15 avril UNIQUEMENT SUR RENDEZ-VOUS le lundi, le mercredi et le vendredi de 9h à 12h.L’image contient peut-être : texte qui dit ’DÉCHETS VERTS’

Comment cela fonctionne ?
– Il faut prendre obligatoirement rendez-vous au 04 67 78 99 51 en précisant nom prénom adresse…
– Un agent du service technique passera chez le particulier avec une benne
– Le particulier devra charger dans la benne ses déchets
– Après différentes collectes l’agent ira en déchetterie vider la benne.

Merci de respecter l’horaire qui vous sera donné lors de la prise de rendez-vous.
⚠️⚠️⚠️ cette collecte ne concerne pas les encombrants ou les autres déchets

Les collectes des sacs ou bacs individuels et collectifs (ordures ménagères et déchets recyclables) seront assurées

L’image contient peut-être : nuage, ciel et plein air

A l’occasion de ce lundi de Pâques, les collectes des sacs ou bacs individuels et collectifs (ordures ménagères et déchets recyclables) seront assurées sur la totalité des communes concernées, à l’exception de Marseillan (collecte des bacs individuels annulée et reportée au vendredi suivant).

C’est la saison des chenilles processionnaires ! Prudence si vous disposez d’un jardin ou promenez un animal

Portez des vêtements longs,
Restez à distance des nids,
Évitez de vous frottez les yeux.
Bien laver les fruits et les légumes de son jardin à proximité
Eviter de faire sécher le linge à côté d’arbres infestés

Les chenilles processionnaires sont des insectes, présents dans plusieurs régions de France, y compris en ville. Affaiblissant les arbres, elles ont également un impact sur la santé humaine provoquant de réactions inflammatoires de la peau ou, plus grave, des muqueuses respiratoires. Saisie afin d’évaluer les méthodes alternatives au traitement chimique pour lutter contre ces insectes, l’Anses recommande la combinaison de mesures préventives et curatives.

Les chenilles processionnaires sont des insectes présents dans plusieurs régions de France, y compris en ville, et dont la prolifération provoque un affaiblissement des arbres. Elles ont également un impact sur la santé humaine et animale, leurs poils, urticants et allergisants, étant responsables de réactions inflammatoires de la peau ou, plus grave, des muqueuses respiratoires.  

Ces chenilles touchent différentes régions, essentiellement le pourtour méditerranéen et la façade atlantique jusqu’aux Pyrénées-Orientales pour la processionnaire du pin, et les régions d’Alsace, de Bourgogne, d’Ile-de-France, du Centre, de Poitou-Charentes et de Midi-Pyrénées pour la processionnaire du chêne.

Les essences d’arbres dont se nourrissent les chenilles sont présentes en zones urbanisées,  et les traitements insecticides par voie aérienne ne peuvent être utilisés dans ces zones pour des raisons sanitaires.

Dans ce contexte de multiplication des infestations, l’Anses avait mené un travail d’identification des méthodes alternatives de lutte envisageables (mécanique, chimique,…) en zones urbanisées, tout en préservant la santé des populations et l’environnement en 2013.

Pour la chenille processionnaire du chêne

Les connaissances scientifiques et techniques sur la biologie et l’épidémiologie (état des populations) de la chenille processionnaire du chêne semblent encore trop peu fournies pour permettre de proposer des recommandations en matière de lutte. Des efforts de recherche conséquents devront donc être entrepris pour établir des méthodes de gestion alternatives et intégrées du risque associé à la processionnaire du chêne.

Pour la chenille processionnaire du pin

L’Agence a analysé deux cas : un cas de « tolérance  zéro », où les contraintes locales exigent l’éradication des populations de processionnaires (cours d’écoles, arbres classés ou remarquables, parcs très fréquentés, espaces piétons touristiques, etc.), et un cas où la présence de faibles niveaux de populations de chenilles peut être acceptée et comprise par les riverains (bords de routes, grands parcs urbains etc.).

Pour les situations de « tolérance zéro »

L’Agence considère que, de façon préventive, il conviendrait d’éviter de planter dans ces endroits les essences les plus vulnérables ou attractives aux chenilles processionnaires du pin ou conseiller de les planter dans des bosquets en association avec des essences feuillues à croissance aussi rapide (bouleau par exemple).

Il convient aussi de vérifier l’absence de chrysalides (état intermédiaire par lequel passe la chenille avant de devenir papillon) dans la terre des containers pour les arbres à planter issus des pépinières ou de traiter le sol des containers.

Dans les situations où les arbres sont déjà en place, il convient de mettre d’abord en œuvre des mesures de détection de la présence de processionnaires du pin à l’aide de pièges à phéromone substance chimique comparable aux hormones, attirant les insectes) en été.

En cas de détection de mâles dans les pièges, deux méthodes de lutte curative peuvent être combinées :

  • Si les arbres sont peu nombreux, faciles d’accès et de faible hauteur, la lutte mécanique par destruction des nids et des applications d’insecticides sont préconisées dans le respect des conditions d’autorisation de mise sur le marché des produits utilisés.
  • Dans tous les cas, des pièges à chenilles (collier autour des troncs) peuvent être mis en place avant l’hiver (saison des processions, où les chenilles descendent des pins pour s’enfouir au sol) pour éviter le risque d’urtication par les chenilles au sol.

 

Une collecte temporaire des déchets verts (attention uniquement les déchets verts) pour les particuliers sera mise en place

Le service technique vous informe : afin de limiter les déplacements et de respecter les consignes sanitaires, une collecte temporaire des déchets verts (attention uniquement les déchets verts) pour les particuliers sera mise en place par la commune de Poussan à partir de mercredi 15 avril UNIQUEMENT SUR RENDEZ-VOUS le lundi, le mercredi et le vendredi de 9h à 12h.Terminalia Catappa, Tree, Branch

Comment cela fonctionne ?


– Il faut prendre obligatoirement rendez-vous au 04 67 78 99 51 en précisant nom prénom adresse…
– Un agent du service technique passera chez le particulier avec une benne
– Le particulier devra charger dans la benne ses déchets
– Après différentes collectes l’agent ira en déchetterie vider la benne.

Merci de respecter l’horaire qui vous sera donné lors de la prise de rendez-vous.

Attention cette collecte ne concerne pas les encombrants ou les autres déchets

Déchets verts : des dépôts en déchetterie autorisés UNIQUEMENT SUR RENDEZ-VOUS !

En accord avec les services de la Préfecture de l’Hérault, Sète agglopôle Méditerranée va permettre aux particuliers de son territoire de déposer leurs déchets verts en déchetterie, à partir du mardi 14 avril, du lundi au vendredi* et UNIQUEMENT SUR RENDEZ-VOUS.

Frond, Green, Leaves, Nature, Plant

Pour cela, il conviendra aux habitants du territoire de suivre la procédure suivante :

► Faire une demande personnelle à l’adresse rdv.dechetsverts@agglopole.fr en précisant son NOM, PRENOM, VILLE DE RESIDENCE, IMMATRICULATION DU VEHICULE et CHOIX de l’une des 4 déchetteries suivantes : SETE, FRONTIGNAN, BALARUC-LES-BAINS, MEZE.

► Par retour de mail, les services de l’agglopôle fixeront un jour et un horaire précis (non-modifiables) pour le rendez-vous à respecter impérativement.
► Le jour du déplacement en déchetterie, il faudra SE MUNIR OBLIGATOIREMENT du mail de confirmation du RDV retourné par l’agglopôle (document imprimé ou à présenter sur smartphone), ainsi que d’une attestation d’autorisation de sortie personnelle dûment remplie et sur laquelle aura été coché la case « déplacements pour effectuer des achats de première nécessité ». Les services de police et gendarmerie seront informés de la mise en place de dispositif.
► Sans ces 2 DOCUMENTS, l’accès à la déchetterie sera impossible et chaque individu sera susceptible, en cas de contrôle sur le parcours, de se faire verbaliser par les forces de l’ordre. L’agglopôle déclinera alors toute responsabilité.

*Horaires des déchetteries :

  • Sète, Frontignan, Balaruc-les-Bains : de 8h à 12h et de 14h à 17h30
  • Mèze : de 9h à 17h

Covid-19 – Gestion des déchets : appel au civisme et rappel des bonnes pratiques

Covid-19 - Gestion des déchets : appel au civisme et rappel des bonnes pratiques
En cette période de crise sanitaire, afin de respecter les mesures prises pour limiter les déplacements, les déchetteries ont été fermées aux particuliers et l’activité des centres de tri est réduite. Pour autant, les agents chargés de la gestion des déchets depuis leur collecte jusqu’au traitement continuent à être pleinement mobilisés afin de garantir l’hygiène et la salubrité publiques.

Afin de ne pas générer un surcroît de travail à la filière et de garantir la sécurité sanitaire de ses agents, chacun est invité à faire preuve de civisme en réduisant le volume de ses déchets produits et en adoptant les gestes rappelés ci-dessous.

  •  Les déchets ordinaires  doivent continuer à être triés normalement  : bacs de recyclables, de non recyclables et éventuellement de biodéchets.
  •  Les déchets habituellement emmenés en déchetterie  : électroniques, encombrants, gravats, déchets verts, etc. doivent être stockés à domicile , toutes les déchetteries du département étant fermées aux particuliers sur décision des collectivités gestionnaires. Les bacs d’ordures ménagères ou celui des biodéchets ne doivent pas non plus être utilisés pour se débarrasser de ce type de déchets. RAPPEL : Les dépôts sauvages et le brûlage des déchets verts sont interdits et sanctionnés respectivement d’une amende de 1 500 € et de 450 € .

À noter pour les professionnels que dans l’optique des efforts de redémarrage actuellement déployés pour l’activité du BTP , des déchetteries professionnelles assurent un service minimum.

  •  Les déchets d’équipements de protection individuelle liés à l’épidémie Covid-19 , masques, gants, mouchoirs à usage unique, lingettes désinfectantes, etc. doivent être jetés dans un sac plastique dédié , résistant et disposant d’un système de fermeture fonctionnel. Ce sac doit être soigneusement refermé puis conservé 24 heures avant d’être placé dans un sac poubelle  puis dans le bac pour ordures ménagères.
Vignette gestion déchets