Ca sentait bon les crêpes

Cette semaine, plusieurs volontaires et bénévoles des 24 Heures de Poussan proposaient aux sorties du groupe scolaire des Baux, et à celles du groupe Véronique Hébert de belles crêpes qui ont fait le plaisir de nombreux enfants.creDSC_0002 (32)

Et au-delà de la gourmandise les enfants appréciaient doublement la dégustation en sachant que grâce à celle-ci ils alimentaient aussi la récolte du Téléthon.

Jean-Claude Agullo toujours inspiré par la lumière

agu4

 agu2017 005  Après être revenu sur ses bases, Jean-Claude était reparti dans des œuvres en relief mais on ne l’arrête plus car pour « Une psyché » il rajoutait :

« on ne se voit plus dans son reflet, mais peut être est-ce plus joli ?. »

Et de plus, sa dernière réalisation est uniquement le fruit de son inspiration.

L’inauguration de l’Antenne du RAM de Poussan pour un service public de qualité

ram1DSC_0012 (14)

Le Relais Assistants Maternels (RAM) du « canton de Mèze » a ouvert ses portes le 1er Novembre 2002.

Bien que porté et géré par le CCAS de Mèze, le RAM fut  dès le départ intercommunal puisque son animatrice, Christine MORANTA, intervenait sur les communes de Bouzigues, Gigean, Loupian, Mèze, Montbazin, Poussan et Villeveyrac ; Les locaux du RAM étant situés sur la Ville de Mèze.ram2DSC_0025 (8)

Face au nombre important d’assistants maternels recensés sur le territoire, une deuxième antenne, située sur la commune de Poussan a ouvert ses portes le 1er Septembre 2016. Celle-ci a permis d’une part de désengorger l’antenne de Mèze, jusque-là saturée, d’autre part de permettre une plus grande proximité géographique pour les assistants maternels habitant sur les communes de Gigean, Montbazin et Poussan. Cette deuxième antenne est animée par Françoise ADELINO.

Le RAM est un lieu d’information, de rencontre et d’échange au service des parents, des assistants maternels et des professionnels de la Petite Enfance où les parents et les futurs parents peuvent y recevoir gratuitement des conseils et des informations sur l’ensemble des modes d’accueil. L’animatrice les accompagne alors dans les démarches administratives parents-employeurs ; les informe sur les aides auxquelles ils peuvent prétendre ; leur propose une liste actualisée des places disponibles chez les assistants maternels ; établit un échange sur les questions éducatives ou relationnelles…ram3DSC_0023 (9)

C’est aussi un lieu où Les assistants maternels trouvent un soutien et un accompagnement dans leur pratique quotidienne car l’animatrice leur propose une information actualisée sur l’ensemble des démarches administratives (demande d’agrément, statut, missions, droits et obligations) ; un soutien et des conseils dans les relations avec les enfants et/ou les parents-employeurs ; une écoute, un échange et un soutien dans l’exercice quotidien de leurs fonctions ; un accueil pendant les ateliers organisés par le RAM ; des formations et conférences pour se perfectionner dans l’exercice de leur fonctions.ram4DSC_0031 (7)

Mais dans les locaux du RAM des ateliers éducatifs collectifs sont proposés, qui constituent des temps d’éveil et de socialisation pour les enfants accueillis par les assistants maternels, ceux-ci permettent aux enfants de rencontrer d’autres enfants, d’autres adultes ; de participer et découvrir différentes activités pour favoriser leur développement ; de se préparer à la vie en collectivité et notamment l’entrée à l’école au travers d’une socialisation douce et progressive.

Actuellement, près de 160 assistants maternels libéraux, proposant plus de 600 places d’accueil, peuvent bénéficier de ce service en sollicitant les deux animatrices, Christine MORANTA et Françoise ADELINO, toutes les deux étant Éducatrices de Jeunes Enfants.

Il faut savoir que le coût global de fonctionnement du RAM est pris en charge par le Conseil Départemental de l’Hérault, qui participe au financement du salaire des deux animatrices, par la CAF de l’Hérault par le biais de la Prestation de Service Unique (PSU) et la prestation de service dans le cadre du Contrat Enfance Jeunesse (CEJ) et par les 7 communes membres qui financent le reste à charge, au prorata du nombre d’habitants.

L’inauguration du RAM – Antenne de POUSSAN, se déroulait donc ce 30 novembre en présence des Conseillers Départementaux du secteur, des représentants de la CAF, de plusieurs Maires venus des Communes impliquées ou de leurs représentants, de nombreux assistants maternels souvent venus accompagnés par les enfants dont ils ont la charge, de mamans de jeunes enfants et de plusieurs élus de Poussan.

Après avoir visité les locaux de la commune dédiés au RAM, il a été précisé comment les communes et principalement celle de Poussan  soutenaient le RAM dans ses activités.

ram5DSC_0038 (4)

« La ville de Poussan a initié depuis une vingtaine d’année une politique de l’enfance ambitieuse, concrétisée par des partenariats avec la CAF, le département : Contrat temps libre, puis Contrat enfance jeunesse. Le niveau élevé d’offre de services dédiés à l’enfance explique en grande partie l’attractivité de notre ville auprès des familles. Le RAM y a participé activement et nous nous félicitons de l’ouverture de cette antenne poussannaise qui prouve le succès de ses missions et vient renforcer un dispositif qui a su trouver sa place. » Précisait Jacky Adgé, Maire de Poussan qui rajoutait : « Ce nouvel espace de référence apporte un service de proximité aux habitants de Poussan, de Gigean et de Montbazin. Il s’est installé dans un bâtiment communal réhabilité par nos services et constitue un maillon du nouveau pôle attractif que nous sommes en train de mettre en place au jardin public. Il s’inscrit dans une politique d’équipements de proximité en centre-ville, au service des populations, à vocation sociale et culturelle : salle Jean Théron, Foyer des campagnes, future maison des associations. Cette deuxième antenne ouverte au cœur de notre territoire souligne le nombre important d’assistants maternels à Poussan et la diversité de l’offre pour les parents : 1 crèche parentale, 2 micro-crèches… »DSC_0021 (9)

Après être revenu sur le désengagement de l’État au niveau  de cette aide aux parents il concluait en confirmant que les élus locaux devaient  rester les garants et les défenseurs d’un service public de proximité et de qualité. «  Cette antenne du RAM représente un soutien et un accompagnement utile pour les parents et les acteurs de la petite enfance. Un lieu d’échange, de partage et d’apprentissage, dans un esprit ludique et convivial, qui participe à l’épanouissement des petits Poussannais, des Montbazinois et des Gigeanais et de leurs parents. Je remercie les intervenants qui s’impliquent dans son fonctionnement et je lui souhaite le succès qu’il mérite. »

Le ruban pouvait être coupé  et la plaque dévoilée dans la joie avant que des jeunes enfants aux élus, des assistants maternels aux parents, entourés par des intervenants, tous se retrouvent à la salle Jean Théron, toute proche, pour un moment récréatif et convivial.

Très bonne soirée Handball au profit du Téléthon

 ftbDSC_0005 (22)buugu

Ce samedi 2 décembre,  après être venues en novembre,  les filles de la Nationale II du FTHB étaient de retour et rencontraient, au gymnase de Poussan des Baux, l’équipe de Drôme handball, Bourg de Péage. Un match de haut niveau de Championnat, qui débutait à 20 h et qui était comme la dernière fois suivi d’une soirée festive à laquelle le public pouvait participer : soirée bodega d’après match au club house du football avec ambiance musicale, plateaux de charcuteries et fromages...ftbDSC_0015 (16)

Entraînées par Manuela ILIE, certaines des filles jouent en équipe Occitanie et font partie des sélections régionales. Les 120 filles du Club représentent bien, entourées par plusieurs entraîneurs jouant encore pour certains, la vitalité de ces équipes féminines et de celle-ci qui évolue en Nationale II.teleDSC_0001 (25)Les matchs et entraînements de la Nationale II féminine se déroulent cette saison, soit à Poussan soit à Frontignan, sachant que le club de handball de Poussan a toujours tenu à développer le potentiel féminin avec des équipes motivées, des journées d’animations comme les les tournois des Chipies de Thau.  Si le club de local est à présent une section du FTHB, cela permet à toutes ces filles de se rencontrer et de créer une émulation entre elles.

 Mais ce samedi 2 décembre, la grande journée de handball était au profit du Téléthon avec au programme :teleDSC_0003 (24)Dès 14 h, match des moins de 13 ans garçons Poussan FTHB contre Montagnac ( victoire des locaux), à 16 h, moins de 17 ans,  filles Occitanie Poussan FTHB contre Jacou  (victoire 32 à 28 des locales) et à 18 h, Pré-Nationale Féminines du FTHB contre Bouillargues  (match nul).matDSC_0004 (23)Le clou de la soirée était à 20 h, la rencontre de la Nationale 2 Féminines du FTHB. Les Filles étaient 2èmes au classement après la 6ème journée de Championnat avec un score de 15 points, et elles comptaient sur ce match pour se rapprocher du 1er. Le contrat fut rempli avec une victoire acquise en fin de rencontre par 33 à 30.ftbDSC_0040 (5) Et si à partir de 18h l’entrée était payante, 1€, la somme était entièrement reversée au Téléthon. D’ailleurs, dès 14 h, des bénévoles des 24 Heures de Poussan avaient ouvert la buvette avec vente de crêpes, bonbons, sandwichs, boissons (Ecocup Téléthon) et un stand avec vente de vin et d’huile d’olive…ftbDSC_0034 (7)Les Tigresses débarquaient aux Baux. Avant la présentation des joueuses, devant un énorme public.DSC_0036 (7)

C’était parti. Dans les 10 premières minutes, le FTHB prenait l’avantage. A la pause, alors que le Dance Thau Club faisait une nouvelle démonstration de Break-Dance, le FTHB voyait ses adversaires remonter au score…Capture

Mais Frontignan allait se remettre en route dans les 5 dernières minutes du match poussé par des supporters motivés et avec vaillance les filles terminaient par un 33 à 30, sous les applaudissements du public .ftbDSC_0059 (2)

La soirée se poursuivait au siège du CAP Football par une belle fête où l’on savourait   cette nouvelle victoire à Poussan, une première place au classement (peut-être provisoire) très encourageante pour les Tigresses du FTHB.ftbDSC_0070 (2)

Auparavant l’on avait effectué le tirage de la tombola qui avait rapporté avec les entrées 271€ auxquels il fallait ajouter une enveloppe surprise des joueuses, félicitations.

 

Avec Marvin, il y a de la Rumba dans l’air

marvin58CaptureEn 2008, c’était autour de Marvin que le groupe poussannais « Accords et Rumba  » s’était formé. L’on avait alors découvert un jeune prodige lors d’une fête du cheval à Balaruc le Vieux car il y avait interprété du Manitas de Plata pour remplacer une sono défaillante, faisant vivre à tous les spectateurs un grand moment de bonheur.

Marvin et la guitare, c’est une belle histoire. Sa première guitare, il l’a reçu des mains de Nino, membre des Gipsy Kings, et il a su très rapidement la faire vivre et vibrer. Et après le décès de Paco Espinas, un musicien hors pair, Marvin avait décidé de suivre le même chemin, jouant en solo mais adorant partager sa passion.marvmarvin 888444Capture

Après avoir emporté son père, accordéoniste, Robert Roussel, puis des amis Grégo et Armand au chant et à la guitare, Baptiste aux percussions et Kévin à la basse, dans son tourbillon musical, « Accords et Rumba » était né.

La musique gitane composait leur répertoire, et la compose encore avec des adaptations personnelles.

Les années ont passé et Marvin a suivi une belle route musicale. Si au début, il fallait aller l’écouter au Ranch des Quatre-aires, sur le chemin des Roques, à Poussan, maintenant, c’est dans toute la Région que l’on peut apprécier ses qualités et celles de ses compagnons.marv 3Capture

Pour eux, si tout se joue à l’oreille, sans partitions, même si le sang gitan coule dans leurs veines, c’est surtout une reconnaissance pour leur travail que de les encourager.

Cet été, il a donc animé bon nombre de soirées et à la demande il a mis le feu à des anniversaires, des mariages, dans des guinguettes aussi….

Certains musiciens sont venus prendre le relais autour de lui comme Florian (guitare et chant) ainsi que Roberto de Loupian (chanteur) avec même des danseuses flamenco, Sarah et Marie.

D’ailleurs, s’ils ont sorti quelques CD, et de nombreux Poussannais ont pu apprécier leurs talents à la dernière fête de la musique.

Et pour toujours progresser, Marvin et le groupe de Rumba Catalane préparent de nouveaux morceaux et des adaptations comme celle de « La Marine » de Georges Brassens avec guitare et accordéon, dans un local adapté qu’il a réservé à sa passion, la musique .

Pour l’écouter :

Tel :  Rose : 06.26.37.29.50 et Marvin : 06.59.44.11.53

 

Jacky Adgé revient sur le dernier Congrès des Maires de France

La semaine dernière, Jacques Adgé, Maire de Poussan, a participé avec plusieurs milliers d’élus au dernier Congrès des Maires de France. L’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité (AMF) organisait son Congrès, du 20 au 23 novembre, à Paris. Un moment important au cours duquel l’AMF célébrait la centième édition de ce rassemblement exceptionnel, renouvelait ses instances (Présidence, Bureau et Comité directeur) et accueillait les plus hautes autorités de l’État.maireCaptureCliquez sur la photographie pour l’agrandir.

« Réussir la France avec ses communes » était le thème de cette 100ème édition. Le Congrès se tenait du 21 au 23 novembre au parc des expositions de Paris concomitamment avec le Salon des maires et des collectivités locales (SMCL).

A cette occasion,Plusieurs grands débats sur des thèmes majeurs rythmaient les travaux du Congrès dont il est possible de consulter le détail sur le site www.amf.asso.fr : changement climatique et catastrophes naturelles ; les communes et les intercommunalités moteurs d’une nouvelle dynamique ; les territoires ruraux, acteurs incontournables d’une véritable alliance des territoires .

La plénière du jeudi 23 novembre portait sur les finances publiques locales : quelle nouvelle donne ? Une dizaine d’ateliers (très haut débit, politique locale de sûreté, gestion du foncier, développement économique, petite enfance, réussite éducative, civisme et citoyenneté, alimentation, enjeux européens,…) et des point-infos ou forums (urbanisme, achat public local et responsable, communes nouvelles, gestion des bases fiscales, place des femmes dans les exécutifs locaux,…) étaient au programme sans oublier l’héritage territorial à construire avec les JO Paris 2024, proposé également aux congressistes.

Trois temps forts ont marqué cette centième édition du Congrès :
• l’Assemblée générale de l’AMF,  avec trois séquences : la partie statutaire (rapports d’activités et finances de l’association), la présentation du renouvellement des instances et le débat d’orientation générale ;
• la célébration du 100ème Congrès à travers plusieurs événements. Une exposition multi-supports permanente qui retraçait l’histoire de l’AMF à travers ses Congrès.
• la présence et le discours du Président de la République le jeudi 23 novembre dans le grand auditorium.

Enfin, une résolution générale a été adoptée à l’unanimité par le 100e Congrès des maires et des présidents d’intercommunalités de France. Elle a été présentée par André Laignel en présence du Président de la République lors de la séance solennelle de clôture, le 23 novembre 2017.

Télécharger la Résolution générale (23/11/2017)

mai22220171122_193335Jacques Adgé nous précise que le discours d’Edouard Philippe (qui  a été Maire), fut très pédagogique. Comprenant les inquiétudes des Maires, il n’a pas hésité à aborder tous les sujets même ceux qui font polémique.

« Le message est assez bien passé auprès des participants. Toutes les mesures que le Gouvernement a prises ou va prendre ont été présentées, afin d’expliquer la politique de « En Marche ». »

Pour Jacques Adgé, il ne faut pas s’étonner : « Quand il a présenté son programme, Monsieur Macron, qui ensuite a été élu démocratiquement avait annoncé certaines de ces mesures. »

Le problème actuel, c’est le fait qu’il travaille par ordonnance, car c’est beaucoup plus rapide. Il est donc nécessaire que les partenaires sociaux s’adaptent très rapidement à cette façon d’agir et soient beaucoup plus réactifs pour rester des forces de proposition. »

« Avec des mesures difficiles pour beaucoup de Français et pour les Maires aussi dans la gestion de leur commune, il faut d’après lui s’adapter et se remettre en question à tous les niveaux. »

Même s’il a eu l’honneur d’être un des 15 élus héraultais reçus à l’Élysée  par le Président de la République, pour Jacky Adgé, les Mairies doivent fonctionner en faisant des économies, en essayant d’optimiser leurs moyens.

« Niveau pratique, cela signifie, par exemple, au sujet des contrats-aidés,  que les associations ou les Mairies qui fonctionnaient avec ceux-ci en plus ou moins grand nombre, devront s’adapter, trouver des solutions, faire appel aux services civiques… Et sur les autres dossiers,  comme la disparition progressive de la taxe d’habitation, la baisse des crédits affectés au Logement social, il en est de même… Avec en attendant, des incertitudes et des interrogations. »

Jean-Michel Rinaldi et Alain Sebbah, un bonheur indéfinissable

Ce dimanche 26 novembre pour terminer la Foire de la Sainte Catherine en beauté les mélomanes et ceux qui apprécient les belles voix avaient rendez-vous au Foyer des Campagnes, pour un concert exceptionnel et gratuit, offert par la municipalité de Poussan. Come ils l’avait fait il y a deux ans, lors d’un 13 juillet, Jean Michel Rinaldi et Alain Sebbah se produisaient à tour de rôle interprétant au fur et à mesure des chansons de leur riche répertoire.concDSC_0019 (8)Jean Michel Rinaldi

Car ces deux chanteurs ont des vois hors normes qui  font le bonheur de plusieurs générations. D’ailleurs, près de 150 personnes ont profité de deux heures de concert, n’hésitant pas à participer, même pour accompagner les artistesconcDSC_0026 (6)

Alain Sebbah DSC_0013 (11)

Sosie vocal officiel et reconnu de Serge Lama, Alain Sebbah n’est plus à présenter au public car avec ses prestations et son charisme il fait l’unanimité auprès du public francophone. Et ce soir encore avec des chansons principalement de Serge Lama mais aussi avec celles de chanteurs qu’il apprécie comme Michel Delpech, il est même sorti des sentiers battus interprétant des chansons presque inconnues de Lama, et toujours avec beaucoup de sensibilité.concDSC_0029 (6)

Avec les grands standards, comme les chansons moins connues, de l’immense répertoire de Serge Lama il a fait l’unanimité auprès d’un auditoire qui a été aussi conquis et entraîné par Jean-Michel Rinaldi, après avoir fait carrière dans différents orchestres, s’est fait aujourd’hui une place dans le cœur du public francophone Belge et Français. Abordant de nombreux styles, allant des tubes actuels aux standards des années 80, chantant en plusieurs langes, touchant à la variété mais aussi au plus poétique, il a subjugué un auditoire et l’a impressionné par la qualité de sa voix.

Auteur, compositeur et interprète, Jean Michel Rinaldi, qui a sorti un disque en 2016 « Toutes les fleurs sont mauves » est un amoureux de la belle chanson française, aussi il maîtrise à merveille «  Un tour de chant, un récital Serge Reggiani, piano et voix » qu’il aura certainement l’occasion de nous présenter à poussan avec d’autres interprétations à fleur de peau et des arrangements synthétisés.

Longtemps applaudis, Alain et Jean-Michel ont chanté en duo pour terminer ce concert tout en poésie et en sensibilité. Vraiment, à très bientôt, Messieurs car l’émotion a su atteindre tous les spectateurs qui se laissaient porter par vos voix exceptionnelles.

Un repas pour fêter les vertus de l’Amitié

gasDSC_0009 (14)Ce mardi 28 novembre, Vincent Gascon, qui aime fêter l’amour et l’amitié avait réuni chez lui, en garrigues, bon nombre de ses connaissances et camarades pour une journée conviviale durant laquelle un seul mot était à l’honneur : le partage.gasDSC_0012 (13)Que l’on soit en activité ou retraité, jeune ou moins jeune, élu ou inconnu, c’était sans importance car l’objectif était de partager un bon moment autour d’un bon repas sans trop se poser de questions si ce n’est de s’assurer que tous les participants se sentaient bien ainsi réunis. gasDSC_0004 (18)Comme le précisait Vincent qui citait la fameuse phrase de Jésus « Lève toi et marche. » (En Luc 5-22-25) liée au pardon des péchés, « Nous sommes rassemblés pour fêter l’amitié et l’amour. Rien de plus beau que de ne pas se laisser aller et au contraire même si nous avons tendance à nous refermer sur nous car la société et le Monde deviennent de plus en plus individualistes, nous devons aller vers les autres, tendre la main, et quelquefois les pardonner ou les aider, car nous nous enrichissons mutuellement en partageant nos valeurs et nos idées. »gasdDSC_0019 (9)

Tout était dit. Plus de 80 convives ont savouré un bon repas autour d’une belle convivialité, en portant haut ces valeurs qui favorisent le bien-être et le développement harmonieux de notre société : celles de l’amitié et du partage.

Un repas pour conforter le jumelage

Convivialité et fraternité avant tout, fierté autour de Leonard Da Vinci : L’association italienne de Jumelage Larciano-Poussan et celle de Poussan ont pris l’habitude de se rencontrer et fêtent particulièrement leurs attaches lors de la Foire de la Sainte Catherine, à Poussan. Elles ont des projets  pour le futur comme de nouveaux échanges et ont déjà un long vécu commun avec des moments gais et d’autres douloureux, mais pour ce week-end festif, une délégation italienne avec 13 membres, est reçue à Poussan après avoir accueilli elle-même ses homologues il y a quelques mois pour une fête médiévale exceptionnelle qui est restée dans certaines mémoires. C’est toujours un moment très fort qui renforce les liens.larDSC_0035 (2)

A Poussan, l’association tient à préciser qu’elle propose de suivre des cours d’italien une fois par semaine, durant l’année et qu’elle poursuivra ses activités avec de nouveaux échanges à la clef…

 Les idées d’activités pour faire vivre le jumelage par un maximum de personnes dans chacun des villages ne manquent pas.

Mais cette année, pour la foire de la Sainte Catherine si 13 Italiens forment la délégation de Larciano, leur Maire, Lisa Amidei n’a pu se libérer durant tout le week-end alors qu’elle était venue à Poussan pour la dernière exposition. Comme d’habitude ils pourront découvrir ou redécouvrir la commune avec son Riverain et son centre historique ainsi qu’avec des animations propres au village et bien-sûr ils n’ont pas oublié leurs produits locaux très demandés qu’ils proposent durant la foire avec de nombreuses préparations culinaires à déguster et à acheter.larDSC_0016 (6)

  Avant de vivre une journée de foire animée, un repas était organisé au foyer des campagnes pour que se développe dans la bonne humeur cette amitié franco-italienne et la fraternité entre des cités pourtant éloignées.zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzdsc_0001-2Plus de 100 convives allaient partager celui-ci. Accompagnés de vins des Terroirs de la Voie Domitienne, allaient être proposés après un petit apéritif, des gésiers avec des ballotines de volaille, des salmis de pintade avec des légumes, puis fromage, tarte et verrine de fruits…

Une très bonne soirée durant laquelle l’italien allait s’insinuer dans les dialogues. Et d’ailleurs, cela avait débuté durant l’apéritif.Mais avant la fête Mme Zanetti, Présidente de l’association du Jumelage, Monsieur Néri (Larciano) et Monsieur le Maire de Poussan accompagnés par Florence Sanchez, Adjointe déléguée à la culture et au patrimoine, tenaient, avant que les convives ne chantent réunis, une Marseillaise et un hymne italien de tout leur cœur, à animer un moment plus protocolaire pour marquer avec insistance le jumelage entre les 2 cités.

Nicole Zanetti, présidente de l’association poussannaise, se félicitait que ces rencontres Franco-Italiennes se poursuivent, avec pour objectif des actions communes et des échanges à tous les niveaux.

Jacques Adgé précisait que c’était toujours un plaisir de recevoir la délégation pour la Foire puis il revenait sur l’exposition « Leonardo Da Vinci » qui fut une très belle réussite ce qui prouve que le partage des idées et des moyens est toujours une bonne chose.larDSC_0031 (4)

Andrea Neri et Alissandro remerciaient à leur tour la municipalité de Poussan et tous ceux qui avaient œuvré dans l’ombre pour que l’exposition ait lieu et soit aussi appréciée, ce qui n’avait pas été prévu à l’origine. En invitant les représentants poussannais à leur fête médiévale du 3ème dimanche de mai, ils offraient à Poussan la modélisation d’une colombe blanche en signe de paix tandis qu’ils recevaient l’affiche originale de l’exposition et le livre d’or de celle-ci.larDSC_0018 (6)

Après cet échange de cadeaux la fête pouvait commencer

Entre chants, musiques et danses, avec l’orchestre Julien de Sète pour l’animation, le repas s’annonçait bien convivial.